Baronnie Châteauneuf-sur-Cher

Jeux de rôle famille Ambpare suite du jeux des royaumes renaissants
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dispensaire Asterie Médecin de Saint Aignan (Retranscription halle de Saint Aignan RR)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
asterie
Dame du domaine
Dame du domaine
avatar

Féminin
Nombre de messages : 692
Emploi/loisirs : Médecin
Date d'inscription : 17/05/2008

MessageSujet: Re: Dispensaire Asterie Médecin de Saint Aignan (Retranscription halle de Saint Aignan RR)   Ven 11 Mar - 22:13

]Oui bien sûr pardonne moi j’étais distrète.

Elle lui apporta un verre d’eau Asterie observait son amie.

Citation :
Asterie imagine le choc mon mari Rpice est de retour tu te rends compte je le croyais mort, je l'avais presque enterré sans le corps , ça fait plus de 4 mois !!!
Oui en effet je comprends le choc que tu as pu avoir j’en aurais eu un identique si Gorille étais revenu à cette pensée elle sourit.
Oui un choc mais, elle aurait retrouvé son mari et cela aurait été le principal mais, la vie n’en avait pas voulu ainsi …


Citation :
Puis je me suis rapprochée de Drizz, on parlait d'avenir tous les deux, puis Drizz a été prit d'une grave maladie et meurt !! et ....

Oui je sais elle l’a prit dans les bras pleur sa fait du bien... décidément la vie est parfois bizarre tu perds l’être aimé, tu en retrouve un autre tu le perds également et voilà que …Le destin ma belle .Dés projets oui elle s’avait ce que cela voulait dire mais, toutes les routes ne sont pas droites, elles sont parfois tortueuses et sinueuses. Mais, sans projets à quoi bon avancer.
C’est ce qu’elle avait fait …Et continuait .

Elle sourit non pas pour se moquer mais bien au contraire …Elle lui carressa doucement les cheveux en signe affection.

C’est normal que tu sois surprise et décontenancer qui le serait à moins.
Tu vas te reposer je vais te donner quelque chose ça va te calmer un peu.Je ne te garantie pas que cela va passer dans l'instant car se serait mentir. Mais cela va te détendre un peu tu en à bien besoin.


Asterie se leva et alla préparer une infusion de mélisse

Aller boit ça te fera du bien.
Raconte moi on à tout notre temps comment ça c’est passer, tu la revu où ?

Amliss
Amliss ,et horvy déposèrent la pauvrette au dispensaire.elle n'avait encore repris ni ses couleurs ni ses esprits....
Le temps de reprendre son souffle et elle expliqua ,le rocher qui avait fait sa course folle sur la tombbbbe de ams Vroque a coté , la berouette en miette, d'ou leur doute son état , ne sachant si elle avait été touchée par la pierre ,et vue le tas de bois qu'était devenue la berouette .....
Enfin'elle craignait pour les jours de vroqu
je te la confie Asterie ! fais ton possible j'aimerais tant qu'elle ouvre les yeux
mayliss
Mailys sourit timidement à Asterie entre deux crises de larmes , elle sentit la main de son amie dans ses cheveux ! elle l'écouta , elle savait qu'Asterie la comprenait !

Mailys suivit du regard Asterie entrain de preparer une potion pour l'aider à se calmer et à retrouver un peu de serenité !

Citation:
Raconte moi on à tout notre temps comment ça c’est passer, tu la revu où ?


Mailys après l'avoir écouté attentivement lui repondit !


on peut dire que ça c'est bien passé, mais je lui ai dis qu'il me fallait du temps, j'ai besoin de reapprendre à le connaitre me rapprocher à nouveau de lui et j'ai tellement de questions à lui poser !
Oui nous nous sommes revus en taverne il est comme toujours gentil et attentionné avec moi et il va savoir etre patient avec moi

Mailys prit le bol qu'Asterie lui tendit, elle y goutta doucement le trouva pas mauvais et le but lentement en évitant de se bruler , puis leva son visage à nouveau vers Asterie !

Merci de m'avoir écouté Asterie ça m'a fait le plus grand bien, je crois que je vais rentrer et attendre les effets de la potion en m'allongeant . Mailys embrassa son amie très fort et repartit vers chez elle en saluant Amliss en passant et Horvy et aperçut la pauvre Vro mal en point dans la berouette, mais Mailys n'avait pas le temps de s'arreter sinon elle risquait de tomber parterre endormi, elle hata le pas et partit chez elle !
Asterie
]Asterie sourit à Mayliss tu verras ça ira il faut du temps c'est vrai on ne peux pas balayer comme cela un morceau de sa vie.

Mais, il t'aime c'est le principal et tu l'aimes aussi non ?
Alors, tu vois le destin te l'as en quelque sorte rendue profite en tout le monde n'a pas cette chance tu sais.
Il vous faudra un peu de temps mais, connaissant Rpice tout devrais bien aller tu verras.


Elle la réconforta encore un peu.
Mayliss s'allongea quelques instants elle avait l'air apaisé. Puis elle se leva dit au revoir à Asterie et sortie.


Asterie fût appelée par une jeune novice quelqu'un avait besoin de ses soins une jeune femme qui était inconsciente on l'avait porté jusqu'à sa salle de soin.

Bonjour...
Amliss que ce passse ...Vroqu !!


Asterie aperçue son amie allongé du sang plein la tête.

Que c'est t-il passer elle c'est faites agressé ?
Qui l'a frappé ?
Vroqu ! Vroqu tu m'entends ?


Elle regarda les pupilles de son amie qui étaient dilatéés signe qu'elle était endormie.
Mais pour en être sûr elle lui posa dès questions sans réponse lui pinça l'intérieur des cuisses endroit sensible aucune réaction.
Asterie se pencha écouta sa respiration elle était régulière.
Elle regarda également la tête du sang avait séché mais, on pouvait y voir une belle plaie.


Que c'est 'il passer Amliss ?

Tout en questionnant Amliss elle retira des cheveux de Vroqu des petits morceaux de bois.

Hum c'est quoi ça ?
Oui je sais dès morceaux de bois mais, dit m'en un peu plus. Que font 'ils dans la chevelure de Vroqu ?


Citation :
le rocher qui avait fait sa course folle sur la tombbbbe de ams Vroque a coté , la berouette en miette, d'ou leur doute son état , ne sachant si elle avait été touchée par la pierre ,et vue le tas de bois qu'était devenue la berouette .....

Asterie regarda Amliss elle ne comprenait rien...


Le rocher sur la tombe de Amss , la bérouette la pierre tombale tombé ?
Attends répète plus lentement car? là je ne suis plus.
Un rocher est tombé sur quoi ? La bérouette, la pierre tombale ? Sur Vroqu ?

Asterie
][A l'étage dans la chambre de Vroqu du dispensaire.]

Voilà quelques jours que Vroqu était dans une des pièces du dispensaire elle était arrivée sans connaissance une plaie à la tête.
Personne n'avait su dire vraiment ce qui était arrivé on lui avait parlé de Bérouette de fantôme, de pierre...
Ce qu'elle en avait déduit c'est qu'elle avait reçue un coup sur la tête et avait perdue connaissance.
Après l'avoir installé elle lui avait lavé la tête puis donner les premiers soins.
Rien n'y avait fait elle avait eu beau la stimuler pincer certains endroits sensible rien aucune réaction.
On aurait pu dire qu'elle dormait c'était surement le cas car, elle respirait.C'était le principal...
Donc aujourd'hui encore comme tous les matins elle était venue avec Soeur Mariette.
Lui faire sa toilette essayée de la stimuler.


Bon nous allons commencer Soeur Mariette mais, avant prions Aristote qu'elle se réveille rapidement car, elle ne survivra plus très longtemps les humeurs commencent à venir de plus en plus.

En général les personnes de cet état ne résistant pas longtemps soient elle se réveillait rapidement sinon ...
Elles posèrent sur Vroqu des linges mouillés pour la rafraichir et baisser un peu les humeurs...
Puis la frictionnaire avec de l'huile de bourrache.

Le médecin pris sa préparation à base d'ail de sel, d'huile, de racines de persil et de suie elle prit la pâte confectionner enveloppa dans du tissu très fin et en plaça autour des poignets et des chevilles attacher par un bandage léger.
Voilà cela devrait faire baisser un peu ses humeurs qui commenencent à m'inquiètés.
Asterie refit le pansement au niveau de la tête également. Rien ne supurait c'était le principal .


Aller Vroqu il va falloir que tu te réveilles maintenant je pense que tu as assez dormi non ?
Je vous la laisse Soeur Mariette au besoin je vous s'avez ou me joindre.
[/rp]
]Asterie continua sa visite puis se rendit dans son bureau lorsqu’elle entendit des cris d’enfants.
Et …


Marraine ! Marraine!


C’est fini Chinon pourquoi tu pleur encore tu me fatigue !

Asterie sourit :

Bonjour vous comment ça va elle fît de gros bisous à sa filleule et bien ma chérie tu as bien grandie comment va tu ?

Puis se tourna vers Chinon toi tu n’a pas l’air d’aller !

S’adressant à Ayla il pleure comme ça depuis longtemps ? Tu m’as l’air épuisé ma pauvre Ayla que puis je faire pour toi ? [/
Vroqu
[Les derniers souvenirs de Vroqu]


Heureuse d'avoir trouvé ce qu'il lui fallait, Vroqu refit chemin vers la foret. Elle s'arrêta quelques minutes avant d'attaquer la montée vers l'endroit qu'elle avait indiqué à Liss quelques temps auparavant, prit sa gourde et avala goulument afin de se remettre de sa frayeur au moment où elle était passé devant le cabinet de l'arracheur de dents. Puis passant la lanière de la gourde autour de son épaule, elle agrippa les brancards et poussa la berouette de toutes ses forces.


Elle avança lentement, la tête baissée, se concentrant seulement sur l'effort qui lui fallait de pousser la berouette, quand elle entendit un son, des craquements de branchages, d'abord au loin puis en l'approchant de plus en plus. Subitement elle leva la tête et ouvrit grand ses yeux, l'horreur reflétant dedans. Un gros rocher qui lui fonçait directement dessus...........


AAAAAAAAAARRRRRRRRRRRRRRGGGGGGGgggggggggggghhhhhhhhh

[Dans le dispensaire]


Elle était restée plusieurs jours planant entre terre et ciel, entendait vaguement des cris, des murmures, ses propres cris puis un silence.
Des histoires de dents...

Les yeux encore fermés, Vroqu entendit la voix d'Asterie

Citation:
Aller Vroqu il va falloir que tu te réveilles maintenant je pense que tu as assez dormi non ?


mais elle se sentait bien, sécurisée, comme enveloppée dans un nuage blanc, ou peut être un retour dans le ventre de sa mère. Des mains douces lui passant quelque chose sur le corps... Fallait-elle se laisser aller dans cet bien être, arrêter de se battre? Cette pensée lui était agréable mais qu'en faire de cette vie qu'on lui avait offerte?
Non ce serait trop facile... La vie est belle, même avec ses hauts et ses bas, ses joies et ses tristesses.

Elle ouvrit doucement ses yeux et vit Asterie se penchant sur son visage, lui sourit, quoique quelque peu complexe de la voir là. Elle regarda à droite et à gauche et comprit soudainement qu'elle se trouvait dans le dispensaire.

Mais que fais-je ici Asterie?

dit-elle, se mettant assise, mais elle dut se recoucher aussitôt car la chambre lui semblait tourner autour.

Oulà j'ai la tête qui tourne j'ai du me lever trop vite !

Vroqu resta quelques instants, les yeux fermés de nouveau, puis fit une autre tentative, plus lentement, à se relever. Assise elle ouvrit les yeux, attendit encore quelques instants, rassurée, plus rien ne tournait. Regardant Asterie qui la surveillait, le regard inquièt, tout lui revient d'un coup. Elle regarda ses jambes, puis ses bras, les bougea un peu.

Norf Asterie rassures moi, je n'ai rien?
Sœur mariette
Sœur Mariette était au près de Vroqu entrain de changer ses draps avec une jeune novice .
Lorsque la jeune novice poussa un cri .

Sœur Mariette !

Oui

Elle a bougé, elle a bougé regarder !!

Mais enfin ! N’ai pas peur tu va ameutez tout le dispensaire comme –ci c’était quelque chose d’inhabituelle !!
Je regrette presque Linette !

Pardon mais, comme elle dort depuis …

Tu peu parler plus fort elle ne t’entend pas la peine de murmurer !

Ben c’est que la Dame dormir comme ça ce n’est pas naturel et puis…

Tu n’as pas bientôt fini tes histoires !

Sœur Mariette soupira décidément on les collectionnent ici !!

Elle se pencha vers Vroqu c’est vrai quelle bouge je vais y prévenir Dame Asterie reste là.

La jeune novice ouvrit de grand yeux …Se recula du lit.

Sœur Mariette soupira une fois de plus en se dirigeant vers la porte en murmurant. On les collectionne, j’vous dis par Aristote on les collectionne…

Dame Asterie venez vite je crois que Damoiselle Vroqu se réveille !

J’arrive de suite !!
Asterie
]Asterie entendit Sœur Mariette .
Citation :
Dame Asterie venez vite je crois que Damoiselle Vroqu se réveille !
Elle se tourna vers Ayla je reviens de suite.

Elle monta le plus rapidement les escaliers se rendit dans la chambre.

Alors Vroqu enfin parmi nous ?


Elle voyait bien que la jeune femme avait du mal à ouvrir les yeux la lumière le temps passer inconsciente …
Lorsque celle-ci essaya de se redresser Asterie l’en empêcha et la remit doucement au lit.

Citation :
Oulà j'ai la tête qui tourne j'ai du me lever trop vite !

Non reste allongée tu n’a pas assez de force doucement, doucement
.
Elle lui sourit tu sais que tu nous as fait peur.
Citation :
Mais que fais-je ici Asterie?
Tu es au dispensaire tu as reçue un coup à la tête tu serais tombé et un rocher tu as percuté un rocher ou le contraire, bon enfin pas grave.
Tu t’es évanouie on t’a amené ici et cela fais maintenant plusieurs jours que tu dors ;
Mais, par Aristote tu es réveillé maintenant c’est le principal. Il va falloir que tu reprennes des force tu as maigri.


Asterie s’adressa à la jeune novice allé me chercher du bouillon de poule.

Pendant ce temps Sœur Mariette souriait et s’approcha de Vroqu.

Et bien vous nous avez fait peur en effet jeune Damoiselle !
Nous avons priez Aristote et il nous à entendus .Je suis contente de vous revoir parmi nous mon enfant.


Comme vous dites Sœur Mariette je voyais un peu trop souvent mon filleul Horvy au dispensaire ce n’est pas que je ne le voulais pas mais ….
Il voulait t’aider je l’ai trouvé un jour entrain de vouloir absolument te donner du jambonneau.


En y repensant elle se mit à rire.

Mais, ce qu’elle ne dira pas c’est qu’il venait souvent avec de l’encens au cas où et le curé sirseb qui n’était jamais loin non plus. Il venait administrer les derniers sacrements à certain malades ici. Il ne manquait pas de ce rappelé à elle.
Cela faisait un peu trop de gens d’église dans son dispensaire.
Elle sourit.


Tu vas te reposer comme je te l’ai dit hein manger petit à petit pas de jambonneau, rien que du bouillon puis petit à petit on y ajoutera des choses.
En te disant de te reposer j’aimerais que tu garder les yeux ouverts je vais t’apporter un livre pour t’occuper un peu l’esprit.
[/
Sandrine
Sandrine était sortie du couvent où elle était allée au retour de son voyage de noces en Bretagne. Depuis leur retour elle mangeait énormément. Certains disent même qu'elle a battu Horvy.

Les nonnes lui avaient dit qu'elle était enceinte et que c'était pour ca qu'elle avait un si grand appétit. Mais Sandrine avait décidé que seule Asterie pouvait déterminer si oui ou non il y avait bien un polichinel dans le placard.

Elle arriva donc toute guillerette au dispensaire, entra et attendit que quelqu'un vienne la voir. Elle savait qu'asterie avait toujours beaucoup de travail et ne voulait pas la déranger outre mesure, surtout qu'elle n'était pas malade.

Elle s'assit donc tranquillement, sort de sa besace une miche de pain et la mangea tranquillement en attendant. Héhé elle avait pris l'habitude ces derniers temps de toujours avoir quelque chose à manger dans sa besace.
Asterie
i]Vroqu allait mieux elle avait retrouvé ses esprits au bout de quatre jours Vroqu pu partir sur ses deux jambes. [/i]

Quelques jours plus tard

Asterie rentrait de ses visites passa au dispensaire .Sœur Mariette lui fit le résumé de la journée.
La jeune novice frappa à la porte du médecin.


Dame Asterie une dame est là dans la salle attente elle vous connaît.

Asterie sourit peu de monde à Saint Aignan ne la connaissait pas.

Fait la entrer.

Sandrine entra dans le bureau.

Bonjour Sandrine comment vas-tu ?

Elle la regarda Sandrine avait à la main une miche de pain et était entrain de la manger.
Asterie sourit en la voyant.


Et bien dis moi Sandrine tu veux faire concurrence à mon filleul. ?
Aller entre et dit moi ce qui t’amène !

Sandrine
Soeur Mariette était venu dire à sandrine qu'Astérie pouvait la recevoir et l'avait amenée jusque dans son bureau. Elle n'avait même pas eu le temps de finir sa miche de pain.

Bonjour Astérie, ah ben je vais bien

elle sourit à asterie

Citation:
Et bien dis moi Sandrine tu veux faire concurrence à mon filleul. ?
Aller entre et dit moi ce qui t’amène !


Ben voilà c'est jsutement ca qui m'amène je n'arrete pas de manger. Les nonnes au couvent ont dit que j'étais enceinte mais je voudrais être sure.
Asterie
Asterie sourit :

Et bien si le fait de ne pas arrêter de manger t’amène à être enceinte.
Allez viens dans la salle de soins je vais voir ça.
Déshabille-toi.
Depuis combien de temps ne saigne tu plus. Je pourrais demander aussi depuis quand tu mange plus qu’avant mais ce ne serais pas un bon indice elle sourit.
Sinon à pars manger à tu des nausées, as-tu mal à la poitrine.

Pendant que Sandrine se déshabillait et répondait aux questions Asterie se lava les mains puis prépara son matériel une sorte de deux mini spatule (spéculum) quelle recouvrit d’huile de violette.
Sandrine
Sandrine se déshabilla tout en répondant aux questions d'asterie.

Heu je ne saigne plus depuis ...... essaye de se souvenir, avant de partir en voyage elle avait saigné, mais pas pendant et pas depuis qu'elle était revenue. ben depuis que je suis partie en bretagne, c'est à dire début juillet je crois. Enfin ce qui est sur c'est que j'ai saigné en juin. Sinon non aucune nausée et mal aux seins un peu mais rien de très fort, par moment un peu plus, mais ca passe et ca revient. C'est un peu bizare en fait.

Tout en parlant elle avait fini de se déshabiller et regardait l'objet que tenait asterie.

Heu dis moi c'est quoi ca ?
Asterie
]Asterie sourit à Sandrine elle avait bien une idée sur ce qu’elle avait mais, elle voulait une confirmation.

Je vais d’examiner elle lui montra l’objet qu’elle avait dans les mains. C’est un spéculum matracis de Pompéi et de Herculanum. communément appelé dioptre ne t’inquiète pas je ne vais pas te faire mal c’est juste pour voir à l’intérieur certaine modifications qui pourrons m’apporter dés réponses. Je l’ai enduit d’huile de violette pour ne pas te faire mal.

Après l’avoir examiner Asterie sourit et bien félicitation tu es bien enceinte depuis au moins deux mois.
Je vais te donner une tisane que tu boiras pour éviter d’être trop fatiguée.
Repasse me voir régulièrement et attention à la bug
.(de nos jours je dirais aucune gouttes d’alcool)
Tu peux te rhabiller va annoncer la bonne nouvelle à ton mari il sera fou de joie j’en suis sûr !.[/rp]
Sandrine
Asrerie avait ausculté sandrine et elle lui confirma qu'elle était bien enceinte. Ca la rassurait, au moins son gros appétit n'était pas une maladie.

Elle se rhabilla, toute souriante de la nouvelle, quand il lui vient en tête une des paroles de liss, norf et si il y en avait plusieurs.

Heu..... Est que tu peux savoir s'il y en a plusieurs, car liss est persuadée que c'est des triplés et franchement ca m'arrange pas ca
Asterie
Asterie se mit à rire des jumeaux ou des triplés ma pauvre Sandrine !
Déjà je te rassure des triplés c'est très très rare et en général il y en a un voir deux qui meurent à la naissance.
Pour ce qui est des jumeaux c'est possible mais, je ne peux pas te le dire seul Aristote le sais .
Nous aurons la surprise à la naissance. .
Sandrine
Sand regarda astérie éclater de rire à sa question, elle la rassura un peu, mais elle ne pouvait pas dire exactement s'il y en avait plusieurs, et que ce serait la surprise à la naissance.

Bon ben alors on verra comme tu dis Asterie. Merci pour tout, je te laisse travailler, je sais que tu es débordée.

Je dois revenir te voir régulièrement ?

Sand prit la tisane qu'Asterie lui avait donnée, et se dirigea vers la porte une fois qu'elle lui avait répondue, impatiente d'annoncer la nouvelle à Mike
Mathis
Après sa nouvelle installation, il était temps de se rendre au Dispensaire de la Ville. Ses quelques informations glanées ici et là lui avaient permis d'apprendre que Dame Astérie s'occupait de soigner les malades et de procéder par actions aux différents évènements ancrés au sein mesme de la vie : accouchement, reconnaissance de décès..
Pour être exact, c'était le seul Médicastre qui officiait à SA.

Mathis, depuis déjà plusieurs années, possédait une expérience médicale importante, et ceci, grasce à l'une de ses cousines qui avait étudié la médecine au sein du Duché de Bourgogne, en compagnie de grands apothicaires, lors de sa formation pour devenir infirmière. De nombreuses fois, quand elle venait rendre visite à ses parents, elle permettait à Mathis d'apprendre de nombreuses choses portant sur le médicinale, et ceci, lui avait permis d'occuper un poste au sein de la GE en tant que Médicastre en chef. A présent, il ne faisait plus partie de l'ordre, et ne possédait aucune échoppe. Du gâchis, soit dit en passant, car en plus de cette fonctionnalité, il était aussi Herboriste. Et c'est pourquoi, en cette douce soirée, sa décision fut prise : rendre visite au médecin du village et lui proposer ses services.

Au moment où je vous narrais l'intéressante vie de Mathis, celui-ci se trouvait déjà devant la bâtisse. Il pénétra dans celle-ci. Un simple regard pour balayer l'ensemble de la pièce, et il put reconnaître la porte menant au Bureau d'Astérie. Il toqua à trois reprises...
Clothilde
Arrivée tout droit de Bourges-la-belle, la p'tite Clotilde, 6 ans, avait retrouvé à SA sa tante Mira - à défaut de croiser son père Sov... Les retrouvailles furent à la hauteur de l'attente de la gosse, à peine une heure en taverne et Miramaz avait encore soufflé une idée géniale à sa nièce d'adoption !

Cette idée géniale n'eut té qualifiée de "géniale" par personne en fait, sauf par une petite fille de 6 ans en quête de réponse sur les zizis et les choses de la vie ! Cette idée géniale était : aller voir un médicastre pour qu'il réponde à ses questions ! - ou comment se débarrasser de l'interrogatoire gênant d'une gamine prépubert, en une seule leçon, par Miramaz et Kristell !

Elle se pointa donc devant le dispensaire de Saint-Aignan, et y trouva la première porte ouverte. Elle entra.

Là se trouvait un homme qui attendait devant la porte. Que faire ? Allait-elle déranger ? Non pas que cela la gêne, elle avait l'habitude de déranger les grandes personnes ! D'ailleurs, ne venait-elle pas pour déranger la médicastre justement ??

Elle lança un "Bonjour m'sieur !" et resta plantée pas loin de lui avec un grand sourire innocent.
Mikup
MikeP passa devant le dispensaire et regarda à travers des rideaux fermés. Heuh....oui je sais celà ne se fait pas d'habitude, mais là c'était tout de même important de savoir l'état de son épouse. Il entendit Astérie qui dit à Sandy: "Ben voilà vous aurez la surprise à la naissance". Norf de norf, quelle surprise alors. MikeP regarda sa bourse heuh...pas si maigre que ça mais....des triplés, des jumeaux......ailleuuhh^^.

Mais bon finalement il se dit que devenir papa était déjà grandiose, non? Donc on fera avec. Il décida d'aller préparer une chambre à la demeure, d'attendre la surprise et ensuite choisir la couleur de la chambre. Norf, peut-être plusieures chambres......

Il s'en alla en siflottant "Prendre un enfant par la main...."
Yugo
Le petit Yugo était content. Apres son travail aupres de la Belle Dame Guenievre il était rentré à l'auberge. Enfin l'auberge.... aux auberges en fait. Accompagné de son nouvel ami Thomas Sauyer il avait écumés les differentes auberges.
Les gens étaient sympas à Saint-Aignan, et souvent ils vous offraient un verre. Yugo faisait attention. Il avait eu une soirée un peu trop arrosée une fois et voulait eviter que cela ne se reproduise. Il prenait donc plus souvent du petit lait que de la biere. Mais ce jour là avec Thomas il s'etait un peu laissé allés. Ensemble ils marchaient dans la rue chantant une chanson que Thomas connaissais bien:

-"La vie, c'est vraiment de la grosse boulasse ! Si je puis dire messire! La vie, c'est vraiment de la grosse boulasse ! Surtout avec de l'hypocrace!"

C'est ainsi qu'il arrivèrent tant bien que mal devant le dispensaire.
Tom sayeur
Les deux jeunes garçons ne chantaient ni fort, ni juste mais ils y mettaient du coeur. Arrivé devant le dispensaire Thomas s'arretta de chanter. Yugo surpris s'arreta aussi.

-"euh. Pourquoi on chante plus?" demanda Yugo.

-"Regarde et arrete de faire du bruit! C'est le sire Matis qu'on voit là-bas". Thomas faisait signe de se taire à Yugo et se colla contre le mur pour ne point être vu.
-"C'est toujours interessant de voir ce que ce gaillard fait! Surtout si il y a une femme dans les environs. Bon là c'est une chiarde mais bon..." expliqua Thomas.

Ils resterent là à regarder de quoi pouver bien parler Mathis et la petite fille.
La petite fille inconnue lança un "Bonjour m'sieur !" et resta plantée pas loin de Mathis avec un grand sourire innocent.
Asterie
Asterie sourit à Sandrine oui disons dans deux mois pour voir un peu l'évolution et si tu n'es pas bien n'hésite pas. Si je ne suis pas là donne le meessage à Soeur Mariette qui me le communiquera.

Une fois que Sandrine fût partie Asterie en profita pour classer quelques parchemins.
Puis nota la naissance de la petite Amandine sur son cahier de naissance en y précisant l'heure , le jour et le nom des parents ,elle en profita pour y apposer les autres naissances.
Elle prit également un autre cahier celui -ci c'était pour les décès.

Elle se rendra plus tard à Bourges pour en informer le responsable de l'église qui s'occupait de tout répertorier.

Puis,elle vérifia le journal de Soeur Mariette qui contenait tous les soins et les personnes qui c'étaient rendus au dispensaire durant son absence.
Elle entendit frapper à la porte leva la tête .

Oui entrez !
Brianna
Brianna se rendit au dispensaire accompagner de Linette.

Je suis obliger d'y venir ?

Oui vous l'êtes Damoiselle Brianna vous devez apprendre les bases .
Et me suivre durant un mois .

Un mois ,un mois c'est trop long un mois je n'ai pas besoin de tant .
De toutes façon puisque je vais devoir aller au pensionnat .

Oui je sais damoiselle Brianna mais , votre mère à insister.

Tu n'as qu'a lui dire que je suis venue et voilà l'affaire sera régler .

Mais, moi c'est pas possible je peu pas moi !

Tu ne peux pas ,tu ne peux pas tu ne veux pas c'est cela moi qui croyais que tu étais mon amie.

Elle jouait de ses charmes la pauvre Linette ne savait que faire certes elle appréciais la jeune Damoiselle mais , elle craignait beaucoup plus sa maîtresse Dame Astérie .

Désolée Damoiselle Brianna mais , c'est pas possible !

Puff ,je le retiens! je le retiens tu n'es pas une amie !
De toute façon vu que ma mère n'est pas souvent là c'est pareil que je soit là ou pas !

Linette fît non de la tête.

Brianna la regarde de travers je ne viendrais pas tout les jours je suis une damoiselle après tout !Et gare à toi si tu le répète !

Elle arrivèrent au dispensaire devant la porte se trouvait deux jeunes garçons .
Brianna les regarda de haut.

Permettez que je passe .
Yugo
-"Permettez que je passe ."

Une Jeune femme accompagnée d'une servante se trouvait devant les 2 garçons.
Ceux-çi étaient toujours adossé au mur de manière à ne pas se faire voir par le Sire Mathis mais cette jeune femme qui aurait pu faire un leger detour d'un pas ou deux avait preféré leur demander d'un air legerement dedaigneux de se decaler.
Yugo regarda rapidement la jeune femme. Elle etait bien habillée. Mais elle n'avait pas l'air trés gentille. Il poussa du coude le jeune Thomas Sauyer et les deux garçons se decalèrent.

Avec tout ceci il n'y avait probablement plus moyen d'espionner le Sire Mathis. Se remettant en route le jeune Yugo jeta à tout hasard le regard vers la porte du dispensaire et les personnes qui s'y etaient aglutinées.

Comment cette jeune adolescente allait elle leur parler?
Brianna
Brianna regarda les deux gamins l'un d'eux se poussa.
Elle se retourna vers l'un d'eux
vous savez vous avez une salle d'attente à l'intérieur vous y serez mieux que d'attendre dehors sur les marches.

Puis se tourna vers Linette .J'ai vu de la lumière dans le bureau de ma mère je vais aller la voir avant.

Dame Asterie doit surement être occupé nous allons voir Soeur Marriette avant.

Elle regarda Linette je ne suis pas une servante, ou un malade je peux voir ma mère quand je veux. Linette observa rapidement la jeune Brianna elle la connaissait depuis quelques années maintenant.
Elle n'avait pas beaucoup changé toujours aussi capricieuse maintenant qu'elle venait d'avoir 14 ans et devait aller au collège c'était pire.


Je peux voir ma mère quand je veux je suis sa fille pas n'importe qui!

Les deux gamins la regardait avec intérêt .Brianna se tourna vers Linette et lui murmura. Ils n'ont jamais vu de fille auparavant.
Sandrine
Sand sortit du dispensaire, elle croisa Pika en sortant qui lui demanda si scalpel ou pas scalpel, elle le bisouilla puis lui répondit :

Héhé Pika, mais non pas de scalpel avec asterie, c'est une de tes spécialités. Tu me raccompagnes à la maison ?

Elle le prit par le bras saluant un homme présent quand la pestouille arrive.

Coucou la pestouille, t'es malade ? qu'est ce que tu viens faire ici ?

Sand bisouilla la petite clothilde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chez-les-ambpare.forumchti.com
asterie
Dame du domaine
Dame du domaine
avatar

Féminin
Nombre de messages : 692
Emploi/loisirs : Médecin
Date d'inscription : 17/05/2008

MessageSujet: Re: Dispensaire Asterie Médecin de Saint Aignan (Retranscription halle de Saint Aignan RR)   Ven 11 Mar - 22:15

Linette

Linette accompagnait Brianna la fille d’Asterie celle –ci lui avait demandé qu’elle la suive pendant un mois.
Elle devait participer à toutes les tâches du dispensaire puisqu’elle voulait devenir Médecin comme sa mère et bien elle allait apprendre la base avant d’aller au pensionnat pour y faire des études et passer son baccalauréat del arts pour accéder à l’université de médecine.
Une lourde tâche car lorsque l’on connaissait Brianna jeune Damoiselle capricieuse à souhait …
Et voilà qu’elle devait s’en charger durant un mois un long mois à entendre sa jeune maitresse se plaindre, que la vie était injuste, qu’elle n’avait rien à faire ici et rien à prouver …
Que si son père avait été là il n’aurait pas autoriser cela car.. .
Linette soupira mais elle souriait au fond d’elle-même car il y avait Sœur Mariette et celle-ci n’avait pas l’intention de se laisser intimidé par la jeune fille même si c’était la fille d’Asterie .
Les voilà enfin arrivées et voilà qu’elle commençait !


Votre mère doit être occupé il vaut mieux voir avec Sœur Mariette c’est elle qui gère ici aussi quand votre mère est absente ou occupé.

Elle fût contente de voir à ce moment là Sœur Mariette arrivée à leur rencontre.

Bonjour ma sœur comment allez vous ?

Sœur Mariette s’adressa à Linette.

Bonjour Linette ça va bien alors jeune damoiselle prête ?

Mathis

Son séant levé, il laissa Asterie prendre les devants, puis, à pas feutrés, il la suivit après que celle-ci soit sortie de son bureau. Un petit groupe de trois personnes rencontra les deux êtres, et les présentations furent faites. Mathis baisa la main de la fille de la Médicastre, lui adressant un regard charmeur, mais sans trop d'exagérations pour ne pas déjà commencé à avoir des problèmes avec la mère de cette dernière, puis, fit une génuflexion à l'encontre de son aide. Des ordres furent lancés et Asterie se tourna de nouveau vers le jeune Berrichon.

Nous y allons ?

Un simple sourire, le Conseiller répondit, avant d'emboiter le pas de son interlocutrice.

Je vous suis très chère.

Brianna


Clhotilde
Clotilde trouvait le temps long, le m'sieur qui était arrivé avant elle venait à peine d'entrer dans la pièce... Les inconvénients de Saint-Nian-Nian, c'est qu'on n'était jamais vraiment tranquille, pire qu'un étal de fruits pendant une pénurie de légumes...

Regardant vaguement autour d'elle, elle remarqua des gamins entre autre, mais pas de médicastre disponible pour répondre à ses questions existentielles ! S'adossant contre le mur, elle croisa les bras, tel un petit animal impatient, lorsqu'au bout d'un trèèèèès long moment, sa tatie Sand sortit par une porte, et vint vers elle.

Coucou la pestouille, t'es malade ? qu'est ce que tu viens faire ici ?

Elle lui adressa un grand sourire Colgate dont elle seule avait le secret, et décroisa les bras.

Coucou tatie Sand ! Heu... nan chuis pas malade, enfin chcrois pas ?! Elle se tâta de (presque) partout pour vérifier ses dires. J'voulais juste trouver un médicastre pour répondre à des questions sur les zizis et les bébés, mais celui de Saint-Nian... Aignan a l'air bien occupé !!

Elle regarda la file d'attente qui se pressait dans la salle... Bientôt on pourrait refermer la boîte et verser de l'huile dedans, les sardines seraient fin prêtes !

J'pense que j'vais m'rentrer... On repart avec tatie Kris ce soir, et j'voudrai pas rater le départ ! Elle marche pas vite tatie Kris menfin bon... Elle est blonde, elle risque de se perdre !

Elle embrassa sa tatie Sand et partit en courant vers heu... sûrement vers une taverne la connaissant !
Mathis
Une petite fille vint à sa rencontre, il avait bien du mal avec les enfants, en fait, il en avait surtout peur. Non voyons, pas cette frousse là, mais étant un coureur de jupons qui aimait jouer aux jeux d'adultes, il fallait dire que l'idée d'engrosser une de ses compagnes de nuit le hantait. Imaginez un instant qu'il puisse avoir une paire de gamins ? Livide était son teint à l'imagination de cette pensée, mais reprenons nous devant cette petite effrontée. Mathis inclina la teste pour la saluer, mais n'eut point le temps de rester à ses côtés. Une femme sortit du bureau et emmena la gamine avec elle. Lui, à l'écoute de la voix d'Astérie, pénétra en celui-ci, sans avoir pris connaissance du brouhaha de l'extérieur.

Médicastre ? Je ne vous dérange pas j'espère ? Je ne sais si nous nous sommes déjà rencontrés, Mathis d'Haillencourt, Ambassadeur Berrichon et Conseiller Municipal.

Une légère génuflexion, puis un regard vers un siège. Il patienta qu'on l'invite à se poser pour discutailler sur la raison de sa venue.
Asterie
Asterie leva la tête sourit à l'homme qui venait d'entrer .

Entrez je vous en pris et prenez place.
Je vous ai déjà apperçu mais nous n'avons pas eu l'occassion de nous parler
elle lui sourit puis l'invita à s'assoir en lui désignant un siège juste devant son bureau enchantée de vous connaître ,pour ma pars vous me connaissez .
Que me vaut le plaisir de votre visite ?

Mathis
L'invitation fut lancée, et l'homme inclina la teste pour remercier son interlocutrice. Mathis posa son fessier sur le siège désigné, et adressa un sourire à l'encontre d'Astérie.

La raison de ma visite est très simple. Depuis déjà quelques années que je pratique vostre métier, et ayant quitté l'Infirmerie de la Garde Épiscopale, je me retrouve sans échoppe et j'aurais aimé savoir si une aide ne vous serait point de refus. Bien entendu, cette proposition n'est qu'amicale et non obligatoire d'entrée, et sachez aussi que je suis Herboriste, et que je me ferais une joie de pouvoir vous livrer des plantes médicinales, aux bienfaits différents, mais qui sauraient calmer les maux.

Ses doigts se crispèrent, et un toussotement se fit entendre. Son regard balaya la pièce, et se reposa sur la Secrétaire d'Etat. Sa voix se fit bien plus posée.

Cela va de soit, vous pouvez me prendre à l'oeuvre, et si vous ne souhaitez pas me garder pour une quelconque raison, alors la porte saurait m'appeler de ce pas. *Rire léger*

Asterie
Asterie sourit quelle chance la porte vous murmure aussi des choses sourit je m'aperçois par la suite que c'est Soeur Mariette je la soupçonne d'être là en mission par l'église mais, chut.

De l'aide ce ne serait pas de refus en effet j'ai agrandis le dispensaire car, la place manquait.
Je suis souvent absente trop d'après mes enfants vous me direz ils ne sont pas objectifs.

Soeur Mariette s'occupe du dispensaire en mon absence mais
, elle se pencha pour ne pas être entendue C'est une femme d'église pas évident, donc avoir de l'aide et en plus d'un homme m'aiderai je vous avoue je ne sentirais plus cette espèce de fourmillement dans le dos regard discret j'en conviens mais, regard quand même lorsque je soigne une personne de sexe masculin . Je suis médecin mais ...c'est une femme d'église. sourit enfin ce n'est pas le propos.

Juste avant j'aimerais vous prévenir je me fais payer par des écus lorsque ce sont des personnes qui le peuvent sinon en denrées, légumes, volaille... ce qui me convient également nous pouvons nourrir le personnel et les malades.
Je n'ai pas de distinction que ce soit une personne de haut rangs ou de petite conditions il sera soigné identiquement je vous montrerais les salles communes, hommes et femmes puis j'en ai créé une autre pour les enfants je n'aimais pas trop voir les adultes et les enfants ensemble. Puis vous avez les chambres ...

Je suis en accord avec les matrones de la région en cas de problèmes j'interviens je fais quelques visites à domicile également.
Je travaille avec Soeur Mariette une religieuse, qui a consacré sa vie aux malades, Parfois des novices et Linette. Albert le jardinier et parfois des journalier suivant le besoin.

Donc si cela vous intéresse je vous ferais installer juste à coté un bureau où vous pourrez recevoir.
Et je vous ferais visiter le dispensaire.

Mathis
Asterie entra dans un dialogue de renseignements qui permettait à l'homme de comprendre le fonctionnement de ce dispensaire et qui dressait la liste de ceux qui y travaillaient. Un rire accompagna la jeune femme à son élocution concernant la nonne, et il est vrai qu'à part le jardinier et son ramassage des feuilles mortes, aucun homme ne semblait officier en ces lieux. A de nombreuses paroles, Mathis inclina plusieurs fois la teste prouvant sa compréhension, et confirmant les situations difficiles que pouvaient rencontrer une femme médecin. Les hommes et les femmes n'étaient pas lotis de la même façon, et il est vrai qu'en cas de démangeaisons intimes surgissant souvent chez un soldat, l'idée que ce soit quelqu'un du même sexe rendait les choses plus faciles et les explications plus claires.

Je comprends parfaitement les valeurs que vous prônez ici-lieux, et celles-ci sont tout à fait honorables. Aucune barrière sociale ne doit s'installer en ce corps, qu'il soit riche ou pauvre, bon ou méchant, gros ou maigrichon.. tout le monde a le droit à un accès aux soins, et ce sont les grecques qui ont prôné cet effet, pourtant trop peu respecté à mon goût. Bien entendu, si tout le monde pouvait vous entendre..

Mathis s'engagea ensuite sur ses compétences, sur la fois où il avait procédé à l'accouchement de sa marraine puis sur ses regrets de ne pas encore avoir soigné de graves blessures. Le travail eut tout de même été périlleux, le nouveau né se présentant en position de siège. Bref, passons ce passage sous ellipse.

*Sourire* Je vous remercie pour la confiance que vous m'accordez, et j'accepte volontiers de travailler à vos côtés.

Le jeune homme fut comblé. Voilà qu'il pouvait se lancer de nouveau dans la branche qui le concernait. Il se tint prêt à visiter le dispensaire.
Asterie
Asterie sourit à Mathis alors en avant je vais vous faire visiter .

Ils sortirent du bureau et tombèrent presque nez à nez avec Soeur Mariette ,Brianna et Linette.

Maman je voulais te voir justement je...

Elle s'adressa à Mathis Brianna ma fille elle voudrait devenir Médecin elle doit partir au collège pour passer son Bacalauréat " Maître ès Art "mais auparavant elle doit suivre Linette dans son travail et en faire de même .

Brianna je te présente Mathis il va m'aider au dispensaire, il a travailler dans l'infirmerie de la garde episcopale et il est herboriste .


Puis s'adressa à Soeur Mariette.

Je suis ravie de vous avoir là il me faudrait nettoyer la pièce las bas pour qu'il puisse travailler corectement et qu'il puisse avoir un accés direct .

Brianna regarda l'homme lui sourit je voulais justement te voir j'ai ...

Plus tard Brianna on se verra plus tard Soeur Mariette vous pouvez vous occupé de Brianna Linette tu lui montre aussi .

Elle se tourna vers Mathis nous y allons ?
Mathis
Brianna regardait sa mère un peu vexé il faut dire mais, bon pas grave elle aurait bien l’occasion de lui parler.
Elle voulait bien faire un mois au dispensaire et suivre Linette d'accord mais après tout elle n’allait tout de même pas faire certaine corvées.
Il fallait qu’elle en parle à sa mère suivre Sœur Mariette c’était mieux et surement plus intéressant.
Elle observa rapidement l’homme que sa mère venait de lui présenter. Elle lui fît son plus beau sourire c’est qu’il était bel homme.
Avait ‘elle bien entendu oui, oui elle avait bien entendu il allait travailler ici il était médecin dans quoi déjà et puis aucune importance. Il allait travailler ici...
Son petit cerveau cogitait rapidement donc je pourrais travailler aussi à ses cotés. Sa mère n’avait ‘elle pas dit que …
Elle fût interrompu de ses pensées sa mère décida de lui faire visiter le dispensaire.
Norf de norf ! Elle aurait bien aimé aussi les accompagner mais non, elle devait se contenter de Sœur Mariette et Linette.


Alors Damoiselle Brianna je vais vous expliquer le fonctionnement.

J’aurais aimé parler à ma mère av...

Damoiselle Brianna votre mère est occupé c’est à moi que vous devrez vous référer et baisser les yeux et fermer la bouche.


Asterie
Asterie sourit alors je vais commencer par vous montrer votre bureau.
Il va falloir y faire un peu de ménage il y a bien longtemps que ce bureau n’a pas été occupé en tant que tel.


Elle lui montra le rez de chaussé sa salle de soin, la salle réserver à la chirurgie il y avait une grande fenêtre elle était aménager pour la circonstance les murs étaient peint à la chaux, de temps en temps elle les repeignait.
On pouvait y voir aussi des étagères avec dessus des plateaux remplis de divers instruments recouvert de draps.
Elle lui expliqua que parfois que Maitre Urgence Chirurgien de son état venait aider parfois ne connaissant pas trop ce domaine.
Elle lui montra les deux sales communes les chambres individuelles.
Puis la tisanerie, les cuisine la lingerie …
Elle fini par le jardin qui était la fierté d’Albert.


Voilà nous avons fait le tour je laisse vous installer si vous avez besoin de rester au dispensaire voyez avec Sœur Mariette elle vous fera faire la chambre de repos.
Et encore bienvenue Mathis .

Sadnezz
Sadnezz tapa a la porte du dispensaire tôt le matin. Elle se dissimulait un peu sous son chaperon pour ne pas être trop importunée par des connaissances qu'elle n'avait à cette heure pas envie de croiser même si elle savait bien que le seul chaperon sur sa tête en soit la rendait plutot facilement reconnaissable... Elle patienta, jetant des regards à gauche et a droite. Apres une minute, une personne vint lui ouvrir pour la conduire dans le bureau d'Asterie ou elle n'était pas. On lui manda de patienter là, ce qu'elle fit en perdant son regard sur tous les détails qui faisaient la décoration du cabinet
Asterie
Asterie termina sa visite en salle commune, donna quelques directives ainsi qu’à sa fille qui ne trouvait pas se travail si formidable que cela.

Je suis dans mon bureau si vous avez besoin.

Bonjour Sadnezz je vous en pris entrez que puis je pour vous ?

Sadnezz
Asterie entra dans son cabinet et invita Sadnezz a s'asseoir.

Bonjour Sadnezz je vous en pris entrez que puis je pour vous ?

Sadnezz hésita une minute puis se lança:

- Bonjour Asterie, merci de me recevoir. j'ai besoin de vous... Tout bas elle continua... Je me sens tres mal depuis quelques temps.. j'ai des douleurs qui me réveillent la nuit, je ne trouve pas le sommeil, du moins je le cherche longtemps... Et quand je dors un peu je cauchemarde. Puis j'urine du sang.. je n'ai plus trop d'appétit et je rend ma nourriture, je suis épuisée par moment sans raisons.


Sadnezz défait son chaperon puis la regarde gravement.

- Peut être quelques remèdes feraient l'affaire. Je n'ai pas l'habitude d'aller consulter une personne pour guérrir mais là je dois avouer que rien n'y a fait, ni tisanes ni remèdes fait maison...
Asterie
Asterie demanda à Sandezz de ce déshabiller et de s'asseoir dans un premier temps.
Elle écouta les symptômes décrits par celle-ci du sang dans les urines, fatigue, nausée le gout des aliments.. .
Une mauvaise alimentation un repas trop copieux.. . Mais, lorsqu'elle observa ses pupilles elle remarqua une légère couleur jaunâtre dans le blanc des yeux. Elle lui demanda de se tourner un peu plus vers la lumière du jour pour mieux observer.
C'était bien cela le fond de l'oeil était bien jaunâtre.


Ouvrez la bouche dites ahhhhh .

Asterie trouva sa langue avec un léger lissons grisâtre.
Elle observa la peau pour y déceler d'autres indices, la peau, les tempes, les commissures des paupières, le cou la poitrine était de teinte jaunâtre.
En touchant la peau elle la sentit ordinairement sèche, un peu rude.
Elle lui posa la question par rapport aux urines.


Les urines quand vous me dites quelle contienne du sang, ce ne serait pas la couleur qui vous donnerait cette impression de couleur brique foncée. Et vos selles elles sont comment ? De quel couleurs, l'odeur, êtes-vous un peu irrité lorsque vous aller aux latrines ?

Sandezz regarda Asterie surprise par les questions hum rougit un peu et bien oui elles sont bizarres elles sont un peu grise et molles et oui j'ai un peu mal et pour les urine oui maintenant que vous me le dite oui...

Je sais mes questions vous semblent bizarres mais, sont importantes par rapport à ce que vous me décrivez et ce que j'observe.

Elle l'a fit s'allonger sur le dos et palpa au niveau de la région du foie et sentit une légère grosseur à ce niveau.

Les douleurs que vous avez sont situés ou exactement.

Elle lui montra et lui décrivit des douleurs épigastriques.

Une question importante Sandezz vous buvez ?
Lorsque je demande si vous buvez ce n'est pas pour vous faire de reproche mais est-ce que vous buvez des boissons fortes un peu comme de l'eau de vie.

Sadnezz
Sadnezz ouvrit la bouche et tira la langue.

-aaaaaaaaaaaaaah...

Elle se laissa ausculter sans broncher et répondit aux questions d'Asterie avec le plus de précisions possible . Le médecin était réputé en Berry et Sadnezz savait qu'elle pouvait se fier à ses conclusions. Puis vint la question fatidique:

-Une question importante Sadnezz, vous buvez ?

Erf... Si elle buvait? Elle buvait oui, et sa petite préférence pour le chouchenn n'était plus un secret. Combien de soirées en taverne à siroter ses verres? Combien de tournées à la bonne bug du coin? Elle n'etait pas ivrogne non, ni accro à l'alcool, mais tous les jours elle ne rechignait pas à boire un verre ou deux, sans compter les soirées de beuverie.

-Lorsque je demande si vous buvez ce n'est pas pour vous faire de reproche mais est-ce que vous buvez des boissons fortes un peu comme de l'eau de vie?

Sad grimaça un peu. La liqueur de poire... son petit péché mignon.

-Je bois de la liqueur de Poire entre autre Asterie.. du chouchenn aussi, on m'en a offert une pleine caisse à Felger lors d'un voyage. c'est grave?
Asterie
Asterie sourit en entendant la réponse.

Oui la liqueur de poire je vous l’accorde très bon.
Mais il va falloir arrêter car je vois que votre foie est un peu plus gros qu’il ne devrait l’être.


Asterie était inquiète ce quelle avait pu observer n’était pas très bon du tout.
Surtout si la jeune femme continuait à jaunir comme cela.
Dans trois jour voir une semaine elle saura si la jeune femme est condamner ou pas.
Elle avait déjà eu dés cas similaire mais avec différentes issus espérons que celle-ci ne soit pas négative.
La jeune femme était jeune et pleine de vie.


Je vais vous donner des tisanes et oui encore je sais mais, elles vous feront du bien.
Et il faudra également que vous veniez pour des saignées la ce n’est pas moi qui vous les ferais soit se sera maître Urgence soit s’il est d’accord et je pense qu’il les pratique Matis qui est juste à coté.
Je ne le fais pas, je recou, je coupe mais ça non je laisse faire à un chirurgien.

Cela vous permettra de libérer dés humeurs que vous avez dans le sang.
Et passer me voir aussi pour que je vous examine revenez dans 3 jours on va commencer la première saignée aujourd’hui.

Sadnezz
- Oui la liqueur de poire je vous l’accorde très bon.
Mais il va falloir arrêter car je vois que votre foie est un peu plus gros qu’il ne devrait l’être.

Le foie plus gros que la normale... Sadnezz pâlit un peu. C'était officiel, elle était malade et ce n'était pas une simple grippe passagère... La brune se liquéfiait intérieurement, mais n'en laissa rien paraitre.

- Je vais vous donner des tisanes et oui encore je sais mais, elles vous feront du bien. Et il faudra également que vous veniez pour des saignées la ce n’est pas moi qui vous les ferais soit se sera maître Urgence soit s’il est d’accord et je pense qu’il les pratique Mathis qui est juste à coté.
Je ne le fais pas, je recou, je coupe mais ça non je laisse faire à un chirurgien. Cela vous permettra de libérer dés humeurs que vous avez dans le sang. Et passer me voir aussi pour que je vous examine revenez dans 3 jours on va commencer la première saignée aujourd’hui.

Des saignées... ho non pas des saignées. Les saignées faite par un tiers? Hon non pas ça. Sadnezz fixa la femme un instant puis... Sortit son plus beaux et factice sourire.

- Je vois... Des saignées hein... Qu'a cela ne tienne. Je vais d'abord aller chercher mon fils à la soule, je reviendrais en début de soirée pour.. pour la saignée; si vous me le permettez.

Personne ne lui ferait de saignée! Elle avait appris au séminaire lescurien a les faire, après tout elle pourrait trés bien se les faire elle même. Sadnezz remit son chaperon et se leva. Il n'y avait pas plus entêtée qu'elle, quand elle avait une idée en tête, elle ne l'avait pas ailleurs... Elle toussota puis salua d'un mouvement de tête le medecin.

- Je vous remercie de m'avoir reçue, je compte sur vous pour.. ne pas ébruiter ma visite. Nous nous revoyons plus tard hein...

Elle se hâta de sortir, anéantie par les declarations d'Asterie. Des saignées... elles etaient reservées aux cas désespérés... aux incurables! Sadnezz n'allait pas chercher son fils qui n'etait même pas à la soule, elle erra quelques minutes dans les rues de SA puis rentra chez elle, confuse. Qu'allait il advenir de Yugo? que fallait-il faire...
Asterie
Asterie regarda la jeune femme et bien oui bien sur vous pouvez revenez ce soir pas de problème, ne vous inquiétez pas je suis garder au secret tout ce que mes patients on je ne peux le divulguer c’est dans le serment que j’ai fais lors de mon admission en tant que Docteur en Médecine."Admis(e) dans l'intimité des personnes, je tairai les secrets qui me seront confiés. Reçu(e) à l'intérieur des maisons, je respecterai les secrets des foyers et ma conduite ne servira pas à corrompre les mœurs".

Elle essaya de la réconforter ne vous inquiétez pas ça va allez.

Que pouvait ‘elle dire d’autre de toute façon seul Aristote le s’avait et puis qui sait…
Elle pensa à son fil le pauvre enfant elle espéra que cela s’arrangerait mais en avait de gros doutes …

Sandrine
Sand arriva au dispensaire. Astérie avait dit qu'elle devait venir la revoir de temps en temps pour savoir si sa grossesse se passait bien.

Son ventre avait déjà bien grossi donc elle alla pour sa visite. Tout aller bien mais faut pas rire avec ses choses là.

Elle pousse donc la porte du dispensaire et attendit que quelqu'un vienne.
Asterie
Asterie termina de remplir ses parchemins puis fît entrer le prochain patient .

Bonjour Sandrine comment vas tu?
Dit moi tu t'arrondis à ce que je vois ça te va bien .


Asterie sourit à Sandrine.

Alors comment se passe cette grossesse,pas trop fatiguée?
Sandrine
Astérie fit entrer sand dans le cabinet.

Et oui je m'arrondis

Elle sourit à asterie.

Ah ben écoute ca se passe très bien, je ne vomis toujours pas, je mange toujours autant. Pour ce qui est de la fatigue, un peu le soir, mais comme je dors comme un bébé je récupère facilement je dois dire.

Et toi comment tu vas ? pas trop de travail ?

Si j'ai bien calculer je devrais accoucher fin octobre, c'est bien ca ?

Tu comprends, Mike veut que tout sois pret quand le bébé va arriver

Elle sourit à Astérie qui avait quand même les traits tirés, elle se dit qu'elle devait avoir beaucoup de travail
Lavatar
Lavatar arriva audispensaire la fleur au bec, supportant une étrange cargaison sur ses épaules... le grand gaillard ne semblait pas souffrir de son poids , mais elle fit un drôle de bruit bien clinquant quand il la déposa dans le hall...

Beaucoup de monde déambulait dans ce lieu de soins et la première chose qu'il fit fut crier à tue-tête :

- Soeur Marieeeeeette !!!!! OUohouuu !!!! C'est votre breton préféré qui vous revient tout frais et content !!!!

Les personnes environnantes lui lancèrent des regards en coin vaguement irrités ou curieux , pas trop ouvertement, vu le gabarit du baryton...
Lav' s'assit sur le coffre et attendit, tout sourire...
Il demanda à une patiente qui trâinait la patte..
Ma brave dame ? Savez-vous si dame Astérie est dans les parages ?
Sœur mariette


Sœur Mariette était entrain de s’occuper d’un dés patient à l’étage lorsqu’elle entendit son nom. Soeur Marieeeeeette !!!!! OUohouuu !!!!
Elle leva la tête mais qu’es que …C'est votre breton préféré qui vous revient tout frais et content !!!!Mon breton préférer mais qu’es que …

Et bien Sœur Mariette vous avez des préférences .

L’homme lui sourit en coin .

Ce n’est pas fini !!

Pardon Sœur !

Sœur Mariette marmonna mon breton préférer, elle réfléchit.

Je vais y voir il va ameneuter tout le dispensaire. A crier comme ça.!!
Ben alors qui c’est qui cri comme ça !!


Elle s’arrêta c’est donc vous qui faites tout ce vacarme !
Dame Asterie oui elle est là je crois qu’elle est ah bien la voilà

Asterie
]Asterie sourit à Sandrine.

Je vois en effet que tu es en pleine forme j’en suis ravie.
Moi et bien ça va en effet un peu fatiguée je suis un peu de partout entre Paris et le Berry je commence à connaître la route par cœur.


Elle examina Sandrine tout était normal. Au moment de donner à Sandrine une tisane pour la détendre elle entendit crier !

Norf de norf ! Qui cri comme ça ?

Elle sourit le breton préférer de Sœur Mariette et bien, il faut que j’aille voir …
Sandrine
Sand était occupée avec asterie quand tout à coup quelqu'un se mit à hurler dans le dispensaire. Au son de la voix elle savait qu'il n'y avait rien de grave. Elle sortit avec asterie, curieuse de voir l'homme qui pouvait être aussi joyeux de venir au dispensaire.
Lavatar
Lavatar s'amusait à sourire à tous patient et patiente qui passaient à ses côtés, quand il entendit une fois puissante et profonde persiffler :

Citation:
c’est donc vous qui faites tout ce vacarme !
Dame Asterie oui elle est là je crois qu’elle est ah bien la voilà


- Soeur Mariette ! Vous voilà enfin ! je vois que vous êtes toujours aussi active !

Lav' la sera dans ses bras - arf !!! La nonne faillit l'écrabouiller, bien que plus petite que lui, elle avait une embrassade de forgeron - puis montra la caisse posée à même le sol...

- j'ai un p'tit quèque chose pour vous ! Lav' lui fit un clin d'oeil de connaisseur à connaisseuse... je suis sûr que vous apprécierez !
- Aaaaah ! Dame Astérie ! Je viens honorer ma promesse et vous remercier une fois de plus !
Lavatar montra la cicatrice de sa paume gauche..
- Vous avez fait un travail merveilleux !
Sœur mariette

Sœur Mariette fût surprise de l’embrassade de Lavatar .Mais était ravie de le revoir c’est qu’elle l’appréciait bien ce breton.

Mais, mais enfin messire Lavatar .

Elle rougit légèrement il était assez rare qu’un homme se permette se genre de familiarité.
Elle aperçue un sourire du Médicaste elle se tourna vers Asterie


Hum !oui Messire Lavatar est de retour Dame Asterie.
Je vais vous laisser j’ai dés choses à faire en salle commune merci messire mais, je ne peu pas boire .


Il est vrai que de temps en temps elle ne se privait pas mais, personne ne devait le savoir . Il y avait bien eu là fois où il l'avait surprise ...une bouteille et un verre à la main . Il en avait profiter aussi et avait promis de ne rien dire ...
Asterie
Asterie sourit en voyant Lavatar et Sœur Mariette se retient de pouffer en apercevant l’air embarrasser de la Sœur.

Demat Messire Lavatar comment allez vous ?

Citation :

Aaaaah ! Dame Astérie ! Je viens honorer ma promesse et vous remercier une fois de plus !
Elle le regarda oh mais je n’ai fait que mon travail.

Elle regarda la cicatrice et sourit.

J’espère que vous avez fait bon voyage.
Honorer votre promesse...


Elle comprit oh du choucheen ! Vous m’en avez apporté
Lavatar
Lavatar offrit son sourire d'ange à Soeur Mariette et se tourna vers Dame Astérie...

- Oh, le voyage a été fort agréable !!! - il murmura à l'oreille de dame Astérie, la gratifiant d'un clin d'oeil complice - il faut dire que je suis revenu fort bien accompagné ! - puis reprit de sa voix de baryton -
Or donc, je vous avais demandé ce qui vous saurait gré... et hop ! Tatataaan !!!! cadeau de sieur Lavatar en provenance directe de chre le producteur !
L'ex-dragon ouvrit la caisse , retira la paille couvrant son savoureux contenu et laissa Dame Astérie en prendre connaissance...

- Douze bouteilles du meilleur des chouchen, produits à Quimperley par maître Lozachmeur... Vous m'en direz des nouvelles ! Si vous adorez la douceur et la voluptuosité, tout comme moi, vous en tomberez à la renverse... Aussi, je vous conseille de le déguster près d'un meuble bien moelleux !

Lavatar rit à nouveau....
- Heu... ma bien aimée et moi-même allons bientôt repartir pour l'Auvergne.. Nous nous ferons un plaisir de vous retrouver en taverne ce soir ou demain, après le travail, bien entendu..
A voir votre tête, un peu de loufoquerie vous fera grand bien ! Ou mieux, venez nous retrouver au lavoir, où nous grignoterons quelques côtes de porc et autres gourmandises porcines!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chez-les-ambpare.forumchti.com
asterie
Dame du domaine
Dame du domaine
avatar

Féminin
Nombre de messages : 692
Emploi/loisirs : Médecin
Date d'inscription : 17/05/2008

MessageSujet: Re: Dispensaire Asterie Médecin de Saint Aignan (Retranscription halle de Saint Aignan RR)   Sam 19 Mar - 20:48

Asterie
]Asterie regarda sa fille et dire que ça allait devenir médecin…Elle allait lui faire lui apprendre que la médecine n’était pas que dans les livres.

Brianna va me chercher de l’eau et un autre récipient s’il te plait.

Je pourrais t’aider ma…

Brianna …

Oui j’y vais.


Elle se tourna vers Maylis elle sort de l’université quelques cours et la voilà déjà médecin... Elle n’a pas fini...
Mais bon ce n’est pas de ma fille dont il s’agit. Allez viens tient toi à moi on va dans la salle de soin tu me diras ce qui se passe.

Une fois installer Asterie pris un linge mouillé imbibé d’un peu d’eau de vie quelle plaça sur les tempes.

Voilà cela va te soulager un peu pour les nausées, je vais te donner quelque chose.

Brianna prépare moi une tisane s’il te plaît pour les nausées.


Pour les nausées c’est...Asterie leva la tête en la regardant …

Je sais c’est une infusion de menthe, marjolaine, absinthe, angélique et charbon béni.

Combien de grammes par tasse?.

5 g

Très bien regarde sur l’étagère il y a déjà la préparation.
Tiens bois ça te fera du bien.

Alors dit moi depuis quand as-tu ses nausées, as-tu mangé quelque chose de particulier. As-tu mal au ventre ?
Je vais t' occulter Je vais défaire un peu ton corset pour palper ton ventre une fois que cela ira mieux.

Mayliss
Mailys émit un leger sourire à Asterie ! Elle avala avec une grimace la boisson qu'à Asterie lui avait tendu !!

Franchement c pas bon beurkkkkkkkk !!

Tu sais je n'ai rien mangé de spécial, en plus j'ai meme pas fait d'excès sur la boisson promis juré !!!

J'ai pas mal au ventre sauf ses nausées qui me fatiguent énormement, une grosse envie de dormir aussi !!!

Je suis comme ça depuis quelques jours mais je pensais que ça allait passer mais le problème ça empire je dirais que ça fait dejà oula plus d'un mois !!

Asterie je m'inquiète je t'assure tout s'empire, je me lève le matin, je mets le pied parterre et voilà ça commence, j'ai tout caché à Rpice je veux pas qu'il s'inquiète !


Mailys jeta un oeil inquiet sur Asterie, elle l'aida à defaire son corset , elle qui n'aimait pas etre malade là elle était servie !

Asterie je t'en prie dis moi ce que j'ai ??
Asterie
]Asterie écouta Maylis sourit elle avait une petite idée de la raison des vomissements de son amie.
Mais ne voulant pas l’affolée elle préférait y aller doucement.


Depuis un mois dis-tu ?
Et c’est maintenant que tu viens me voir ? Elle la regarda en souriant…Alors dit moi depuis quand n’as-tu plus saigner ?
Un peu plus d’un mois je suppose n’es ce pas ?


Elle regarda l’air surpris de Maylis .

Aller allonge toi je vais regarder ça, j’ai une petite idée de tes vomissement et de ton état de fatigue.
Dit moi n’aurait tu pas un peu de tension au niveau de la poitrine ? Disons est ce que ta poitrine ne te fais pas mal par moment ?

Brianna apporte moi mon spéculum matracis de Pompéi et de Herculanum s’il te plait.
Communément appelé dioptre.

Alors je vais te palper un peu le ventre au cas où …

Je pense que tu sois peut être enceinte et le seul moyen c’est de vérifier.
Il te faut relever tes jupons, je vais t’examiner, ne crains rien cela ne te fera pas mal c’est juste un peu désagréable mais pas insurmontable.
.

Asterie se lava les mains puis enduit le spéculum d’huile de violette.

Détend toi voilà très bien ne bouge plus. Asterie se releva et sourit.

Félicitation ma belle tu es bien enceinte d’au moins 6 semaines.

Asterie sourit les nausées, la fatigue c’est le fait du changement qui commence à s’opérer du au fait que tu attendes un enfant cela va normalement passer d'ici peu .
Tu vas me boire de la tisane de fleurs de framboisier cela te fera du bien et en plus ça n’a pas mauvais goût j’ai déjà testé durant mes deux grossesses.

Il va falloir que tu te reposes un peu mais ,bon être enceinte ce n’est pas une maladie, tu peux vaquer à tes occupations ,iI ne faut pas exagérer et connaissant Ripce ...Il va t’interdire de faire quoi que ce soit
elle sourit.En parlant de Ripce comment va t’il il y a bien longtemps que je ne l’ai vu lui aussi.
Mayliss
Mailys eut pas le temps de faire ouf!!, elle regarda Asterie avec un air ahuri , elle comprenait plus rien , se laissa faire en grimaçant , elle écouta attentivement Asterie et poussa un cri !!!


Hein !!!!!!!!!!!!!!!! Quoi !!!!!!!!!!!!!!!!! je suis enceinte ???????????

Mailys en revenait pas, elle pensait à son époux adoré !!

Ouiiiiiiii Rpice va bien !!! Rpiceeeeeeeeeeeeee !!! mon dieu !! il va etre .............. oula !!!!!!!!! heureux !!!!!!!

Elle descendit de la table , se rhabilla , embrassa Asterie comme une folle , s'appuya de nouveau sur la table , essuya un leger malaise ! mais dieu qu'elle était heureuse !!

Faut que je trouve mon mariiiiiiiiiiiii !!! je t'aime Asterie !!!

Elle ouvrit la porte en marmonnant "je suis enceinte, je suis enceinte !!!" et sortit en esperant vite retrouver son époux !
Asterie
]Asterie regardait son amie à sa tête elle se demandait si…Non c’était de la surprise elle sourit.
A peine eu t’elle terminer de lui donner ses recommandations que Maylis ouvrit la porte et partie en courant.
Asterie se mit à rire et se tourna vers sa fille qui restait un peu surprise de la situation.


Ne t’inquiète pas ma chérie elle est heureuse tu vois parfois il y a vraiment du bon dans notre art …


Elle rit de plus belle.

J’imagine Ripce …
Aller on va voir la suite…


Asterie sortie et aperçue Choose .

Bonjour Choose qu’es qu’il t’amène ici ? Entre, Entre ma fille Brianna elle lui montra Brianna elle fait ses études de médecine elle est mon assistante et aide Sœur Mariette durant mon absence.
Assis toi et raconte-moi.

Choose
Bonjour Choose qu’es qu’il t’amène ici ? Entre, Entre ma fille Brianna elle lui montra Brianna elle fait ses études de médecine elle est mon assistante et aide Sœur Mariette durant mon absence.
Assis toi et raconte-moi.


bonjour Astérie

ben voilà je pense que je suis enceinte car plusieurs signes sont apparus recemment

je ne saigne plus depuis 5 à 6 semaines

je me fatigue plus vite que d'habitude

je dors plus longtemps aussi

mais rien de plus

je suis sinon le reste de la journée je suis en pleine forme

il faut te dire que normandie et moi essayons depuis quelques semaines

d'avoir un bébé

donc c'est pour ca que je viens te consulter

bien que je me doute je voudrais avoir ton avis éclairé sur le sujet
Asterie
]Asterie sourit à Choose.

Alors d’après tes dires tu ne saignerais plus depuis 5 à 6 semaines .

Asterie réfléchit... si je prends 6 semaines à une semaine près .Alors deux semaines tu devrais être enceinte d’un mois environ mais, je vais faire un examen qui sera plus précis.
Brianna tu peux aider Choose s’il te plait à desserrer son corset et après Choose allonge toi.


Pendant ce temps Asterie partie dans un coin de la pièce et se lava les mains.
Elle prit un autre spéculum . Choose s’allongea sur la table ,elle n’était pas très rassurée comme beaucoup…
Asterie la rassura.


Ne t’inquiète pas cela ne fais pas mal. Je vais juste vérifier par ce biais si tu es enceinte ou pas.
Après la date précise à une semaine près.

Dit moi as-tu des haut le cœur lorsque tu manges certain aliments as-tu la sensation d’être écœurer ?
Ce n’est pas obligatoire je te rassure.
Aller tu vas mettre tes jambes la dessus.


Elle lui posa les deux mollets sur deux étriers de bois…

Ne bouge pas.

Asterie enduit le spéculum ainsi que ses mains d’huile de violette.
Avant de mettre le spéculum, elle l’examina en palpant le bas du ventre.

Très bien .Ne bouge plus détends toi souffle voilà c'est bien.
Alors voyons..
Et bien ma belle, tu vas pouvoir annoncer la bonne nouvelle à Normandie tu es bien enceinte je le confirme.
Félicitation, je vais te donner quelques tisanes qui vont t’aider un peu en cas de nausées éventuelles.
Bois régulièrement de l’eau j’entends.

Tu peux continuer ton travail aucun problème si ça ne va pas n’hésite pas à revenir me voir si je ne suis pas là vois avec Sœur Mariette, sinon envois moi un pigeon.
Je ne voudrais pas que notre diaconesse soit indisposée.
Elle sourit.

Choose
choose se doutait un peu de son état

maintenant que la chose était confirmé par Astérie

elle allait pourvoir je le dire à norm

elle se releva avec l'aide de Briana et

remercia la jeune fille pour son aide

je te remercie Astérie de cette bonne nouvelle

il est vrai qu'en ce moment j'ai beaucoup de travail et

l'église me tient à coeur

merci aussi pour tes tisanes bien que le mal de coeur

pour l'instant ne me touche pas encore

ce serait plutôt qu'elle que chose pour être moins fatiguée

qui me ferait plaisir

pendant qu'elle parlait avec Astèrie, Briana la fille de celle-ci

l'avait aidé remettre en place corset et jupons.

choose alla s'assoir au bureau de la médicastre

pendant que celle -ci préparait avec soin les tisanes demandée

c'est mon mari qui va être content on a tellement attendu

chacun de nous aviont tellement à faire

mon fils aussi lui qui se sent tellement seul depuis que ses soeurs sont

reparties sur les routeslui qui se sentait seul


choose resta assise béate de joie en attendant la fin de la préparation

leur voeux étaient recompensés
poumona
Bon bien sur elle n'avais pas été obligée de lui donné un coup de chaise à l'étranger mais ces faux espoirs de guerre lui avait donné une envie de bataille et lorsqu'on lui appris qu'il avait été irrespectueux envers un ami elle n'avais pus s'empêcher d'attraper la chaise et de lui en donner un coup..

Sensation glaciale au creux du ventre regard de l'homme lui enfonçant sa dague, visage surpris de Poum' pour finir mains sur la plaie béante et sanguinolente, juste le temps d'entrer dans une autre taverne et d'expliquer la mésaventure lui étant arrivée ..

Très vite les Saint agnanais la soignèrent mais n'en faisant qu'à sa tête elle avait refusé d'aller voir Astérie pour être soignée elle avait donc passé ses journées à gratter la plaie même avec sa dague n'ayant point été nettoyée..

C'est lorsqu'un matin elle se sentait vraiment mal, cumulent les douleurs au ventre ainsi que de nombreux frisson sensation de froid, elle ne cessait de s'endormir et la plaie avait enflée, une odeur rance la suivait ou qu'elle aille.. Qu'elle se décida enfin à ce rendre au dispensaire ..

Fierté oblige elle avait dit ce rendre en foret pour une ballade mais son chemin en fut tout autre, de grande cernes ornait son visage lorsqu'elle entra dans le dispensaire.

Astérie ?

Ne voyant personnes elle repartit d'où elle était venue .
Asterie
Le dispensaire était envahi de malades la peste avait surgit de nul pars.
On pouvait voir sur la porte un panneau avertissant tous les passants.



]Asterie se rendit au dispensaire la peste avait fait énormément de victimes. Il avait fallu tout nettoyer et tout désinfecter le travail avait été long le dispensaire fût fermé durant une bonne semaine.
Mais tout était redevenu normal elle soupira comme si l’on pouvait revenir à la normalité …
Mais il fallait aller de l’avant …
Elle fît entrer un patient puis un autre…la journée se termina elle fût longue et fatigante. Les gens s’avait qu’elle n’y venait que deux voir deux fois par semaines ne pouvant faire autrement donc les gens affluaient et la salle d’attente était vite rempli dés le matin tôt, jusqu’au soir tard.
Elle repartit chez elle demain sera un autre jour. Elle reviendra dans la semaine.
Sœur Mariette pendra la direction du dispensaire durant son absence comme d’habitude et sa fille la secondera également entant que futur Médecin.

Misslou
Bonjour ,je m'apelle Lou .
Je viens vous voir pour vous dire que je suis sge-femme et si vous avez besoin de moi ou si vous voulez m'embauchez dite le moi.
Elle termina d'écrire et laissa le parchemin sur la table.
Asterie
]Asterie arriva au dispensaire après son voyage à Bourges.
Sœur Mariette lui fît son rapport ainsi que sa fille Brianna.


Comment c’est passer votre voyage Dame Asterie avez-vous trouvé ce que vous cherchiez ?

Oui tout à fait Sœur Mariette une grande bâtisse beaucoup de travaux mais cela ira.

Sœur Mariette sourit à Asterie.


Vous me manquerez-vous s’avez .

Je passerais vous voir ne vous inquiétez pas et puis il y a Maitre Urgence.

Oui mais ce n’est pas vous.


Allons dont vous manquerais je Sœur Mariette ?

Dame Asterie …

Elle sourit la Sœur avait beau avoir l’air sévère mais au fond elle s’y était habitué.

J’oubliais une dame est passé une matrone elle cherchait du travail elle à laisser ceci.

Sœur Mariette lui donna un parchemin.

Merci vous en aurez besoin …

Elle lut le parchemin.

Très bien si cette dame revient dite le moi sœur Mariette.
Je vais faire le tour des patients et mes visites.


D’accord Dame Asterie.
Gilgaalad
Gilgaalad arpentait les rues de Saint-Aignan en observant les changements qu'avait subi sa ville natale.
Il ne reconnaissait plus trop ni les masures, ni leur propriétaires. Bien sûr, il en connaissait des Saint Aignanais, qu'ils soient militaires, politiciens ou simples citoyens, mais c'étaient les têtes des anciens qui lui revenaient en images. Et eux, ils n'étaient plus là à se promener sur les places ou le parvis de l'église.

Tout en rêvessant, Gil se rendait au dispensaire d'Asterie. Il s'était libéré de ses devoirs militaires et était passé rue des Lucioles se changer pour se rendre un peu plus présentable.
Arrivé devant la porte,il frappa et attendit un instant qu'on lui ouvre. Au bout d'un court instant, vue que personne n'ouvrit, il entra pensant que Astérie était bien occupée.

Asterie, Es- tu là ? C'est moi,Gilgaalad... je suis venu te voir comme annoncé.

Il avança de quelques pas dans le dispensaire et n'apercevant personne, il pris un parchemin dans sa poche et rédigea quelques lignes.

Citation:
Chère amie,

Comme prévu, je suis à Saint Aignan, précédent de peu Tallyas.
Je lui ai demandé de venir te voir dès son arrivée.
Je suppose qu'elle ne tardera guère.
Merci d'avoir accepté de la recevoir et de réaliser tout examen que tu jugeras nécessaire.

Je reviendrai te voir avant de quitter Saint-Aignan pour converser quelque peu.

Gil


Gilgaalad ressortit du dispensaire et s'installa quelques instants sur le petit banc face à l'officine.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chez-les-ambpare.forumchti.com
asterie
Dame du domaine
Dame du domaine
avatar

Féminin
Nombre de messages : 692
Emploi/loisirs : Médecin
Date d'inscription : 17/05/2008

MessageSujet: Re: Dispensaire Asterie Médecin de Saint Aignan (Retranscription halle de Saint Aignan RR)   Sam 19 Mar - 20:56

Tallyas
Tallyas De Noldor marchait lentement dans les ruelles en direction du dispensaire sous l'ordre de son père. Elle n'était pas joyeuse de devoir se présenter la bas car elle savait qu'une fois l'examen fait, son père apprendrait son secret par sa chère amie et ceci le mettrait en colère..
la jeune fille était vraiment nerveuse, son visage devenait de plus en plus blanc en se rapprochant de cette fameuse porte qui serait une épreuve difficile a passer..
En avançant, elle aperçut son père assit sur le banc..son cœur se mit doublement a accélérer d'angoisse et de peur rien qu'a l'idée qu'il apprenne qu'elle avait péchée..Elle aurait pu s'enfuir mais son père avait été bien ferme ..elle connaissait les conséquences si elle refusait..
c'est d'un pas lent qu'elle fit son entrée dans le dispensaire en silence.
Asterie
i]Asterie fît le tour des patients avec Sœur Mariette.
Puis elle reçue les différentes personnes qui affluèrent comme à chaque fois qu’elle était présente.
Elle termina assez tard juste avant de partir on frappa à la porte une femme sur le point d’accoucher avait besoin d’aide.
Elle l’a fît entrer puis s’occupa d’elle après trois heures un beau bébé de 8 livre poussa son premier cri.
Elle installa la mère puis décida de rester au dispensaire il se faisait tard et elle n’avait pas la force de repartir demain elle irait directement faire ses visites et repasserais.[/i]

Le lendemain:

Elle revient dans l’après-midi Ginette vint à sa rencontre...

Dame Asterie, y a eu un Messire de la haute qui est venu vous y voir mais vous étiez pas là.

Et il a t'il dit ce qu’il voulait ?

Ben il a demandé si vous y étiez et puis il l’impressionnait le Messire un Vicomte j’ai reconnu sur la voiture le dessin.

Asterie sourit les armes ce ne sont pas des dessins mais des armes un blason si tu veux mais pas grave.

Elle sourit ce devait être Gilgaalad le Vicomte de Savigny. Il m’a envoyé une missive qu’il devait se rendre à Saint Aignan.
Dommage je l’ai raté. Je devais voir sa fille également elle serait souffrante …


Y vous à laisser une missive.

Et c’est maintenant que tu me le dit !

Ben heu, j’suis désolée.

Elle prit la missive et la lu.

Il repassera tant mieux il y a bien longtemps que je ne l’ai vu aller Ginette retourne aider Sœur Mariette.

Oui ,oui.
Misslou
Lou revenu au dispensaire.Elle se disa quelle devrai attendre.

Elle bit une soeur arriver.

Bonjour puis-je vous aidez?

Bien le bonjour soeur,Oui c'est moi qui est écrit le parchemin.

Je voudrais voir dame Astride c'est possible?

Attendez ici je vais vous la chercher.

Mercii

Elle attendit.
Asterie
]Asterie se trouvait dans la salle commune après avoir terminé elle se dirigea vers son bureau.
Sœur Mariette vint à sa rencontre.


Dame Asterie.

Oui Sœur Mariette.

La jeune femme qui était venu pour postuler en tant que matrone est en salle d’attente.
Asterie réfléchit
ah oui je me souviens très bien j’arrive de suite.

Asterie se rendit en salle d’attente. Puis s’adressa à la jeune femme.

Bonjour je suis Maître Asterie Ambparé c’est vous la jeune sage-femme ? Qui m’a demandé un entretien ?

La jeune femme répondit par l’affirmative.
Asterie sourit .


Venez dans mon bureau nous y seront plus à l’aise.

Elle fît entrer la jeune femme.
Sœur mariette

Sœur Mariette aperçue une jeune fille qui entrait timidement, elle l’observa puis se dit que sa visite avait tout l’air de quelque chose de secret.
Elle commençait à en avoir l’habitude la Damoiselle était de bonne naissance donc venir au dispensaire ….


Bonjour Damoiselle puis je vous aider ?
Tallyas
La jeune noldor avait passée la porte avec le visage fermé et d'une façon dés plus lente. On pouvait d'ailleurs bien voir par son comportement qu'elle aurait préférée être ailleurs que se retrouver dans ce lieu. Elle aperçut aussitôt une sœur se diriger vers elle et lui poser la question bien gênante..

Le bonjour....je dois voir la médicastre...dame astérie ...

Elle regarda la soeur fixement
Misslou
Lou suivit dame astrérie.

Elle s'assie dans le bureau.

bonjour,je viens vous voir donc pour postuler pour un poste de sage femme.J'ai déjà accoucher 39 femmes.

Elle écouta dame astérie.
Sœur mariette

Sœur Mariette regarda la jeune fille .Elle s’en serait douté.

Suivez-moi jeune Damoiselle je vous conduis à son bureau. Dame Asterie une jeune damoiselle à rendez-vous avec vous.

Sœur Mariette laissa passer la jeune femme puis demanda si on avait éventuellement besoin d’elle.
N’ayant pas besoin d’elle, elle s’en repartit à ses taches habituelles.

Asterie
]Asterie était en train de terminer ses rapports lorsque Sœur Mariette frappa à la porte.
Entrer
Asterie sourit-elle comprit au ton de Sœur Mariette que la jeune Damoiselle devait être de la bourgeoisie sinon elle aurait attendu dans la salle d’attente.
Puis se rappela la fille de Gilgaalad devait passer la voir.


Faites là entrer.

Elle se leva et se dirigea vers elle.

Bonjour comment aller vous jeune damoiselle ? Tallyas c’est bien cela ? En lui tendant la main pour la saluer. Dites-moi ce que je puis-je faire pour vous.
][Quelques temps plus tôt dans le bureau d’Asterie avec misslou] .

Asterie se remit derrière son bureau écouta la jeune femme.

Citation :
bonjour,je viens vous voir donc pour postuler pour un poste de sage femme.J'ai déjà accoucher 39 femmes.

Asterie leva un sourcil, sourit.

C’est très bien mais vous savez auparavant j’aurais bien aimez connaître votre nom.
Je comprends que vous soyez intimidé mais c’est la première des choses lorsque vous vous adresser à quelqu’un
.Sourit. Alors on va commencer par le début vous voulez bien.
Quel est votre nom, quel âge avez vous, d’où venez-vous, qui vous à instruite, où avez-vous exercé ? Avez-vous votre certificat de Matrone certifier par le curé du village ou vous avez exercé j’en aurais besoin.
Puis après nous parlerons de votre expérience voulez-vous.


Asterie sentit une légère gène de la part de la jeune femme. Elle lui sourit et attendit sa réponse.
Misslou
Eu bonjour je m'apelle LOou et j'ai 20 ans ,je suis venu disonss pour apprendre le metier de sage-femme j'ai accoucher 39 femme car mes parents étais des vagabon et doncj'accoucher des dames.Voilàs donc je suis venue pour savoir si je pouvez vous regardez ou vous aidez pour accouchez des femmes;voilas
Tallyas
La jeune fille avait suivit le court chemin jusqu'au bureau ou elle passa la porte ayant eut l'invitation de le faire. Tallyas se retrouva donc devant la médicastre, dame astérie qui se leva pour s'approcher d'elle..Les questions commençaient a s'enchainer..l'interrogatoire aussitôt! Elle répondit sur le positive bien que sa nervosité et la couleur pâle de son visage montrait bien le contraire et même sa voix désorganisé signaler le mensonge..

Le bonjour...je ..je vais bien ! Oui..oui..je suis tallyas de noldor..Mon père m'a demandé de venir vous voir...

elle la regarda fixement et tenta de manipuler la médicastre

je ne suis pas souffrante...je...je vais bien !!! Vous pourriez lui dire que tout va bien ?? Vous avez tellement de travail...il serait bien dommage que je vous occupe de vostre temps...
Asterie
][Dans le bureau avec Tallyas].

Asterie regarda la jeune femme s’approcher elle observa sa démarche hésitante.
Elle répondait évasivement à ses questions.


Je ne sais pas si vous êtes souffrante ou pas mais votre père à juger bon que vous me consultiez et le connaissant ce n’est pas juste une idée.
Je suis occupée en effet mais, j’ai toujours le temps de prendre du temps lorsque l’on franchit cette porte.
Ne vous inquiété point je ne divulguerais rien de ce qui se dira et constaterais. Même si votre père me le demande il n’a aucun pouvoir.


Asterie se pencha vers la jeune femme et la regardant droit dans les yeux lui posa la question.

Alors jeune Damoiselle si vous me disiez la vérité .Depuis quand n’avez-vous rien et n’êtes-vous pas souffrante ?

Elle lui sourit et attendit la réponse
Yoann77930
Yoann avait suivi Tallyas jusqu'à l'entrée du dispensaire. Vêtu d'une cape à capuche sombre et élimée portant les couleurs délavés des dragons de Vannes, L'homme avait été un soldat. Il avait suivi Tallyas pour lui assuré un semblant de sécurité. Il avait vu Gilgaalad assis sur le banc en face du dispensaire. Il devait vérifier que sa fille, celle que Yoann adorait et aimait par dessus tout. Il sourit Gilgaalad l'avait pas reconnu une barbe était naissante lors de leur dernière rencontre. Il regarda par la fenêtre et vit Tallyas entrer dans un bureau
Tallyas
Elle écouta la médicastre reprendre après ses paroles. Ses phrases bien que simplistes et tournant sur une excuse d'occupation pour éviter d'aller plus loin n'avait pas marcher comme elle le souhaitait. Elle la regarda fixement dans les yeux pour lui répondre. Elle doutait sérieusement que dame astérie ne divulguerait pas son secret car étant noble, il y avait une façon de se conduire et surtout que la pureté avant le mariage était important , de plus l'amitié que astérie portait a son père était plus grande que tout...Par ailleurs, la demande n'était pas d'elle mais de son père...il semblait avoir des doutes d'ou surement l'envoye dans ce lieu...

Je vais bien, vous dis-je !

Elle avait osée hausser le ton d'une façon insolente..
la jeune tallyas avait bien changée durant son voyage et même devant la gentillesse de la dame, elle resta aussi froide que l'eau..une réserve qui montrait un secret.

Si je suis fatiguée...c'est simplement dut au voyage ! il n'y a aucune autre raison !!!

Une pensée pour yoann se fit, se rappelant de ses instants interdits mais si agréable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chez-les-ambpare.forumchti.com
asterie
Dame du domaine
Dame du domaine
avatar

Féminin
Nombre de messages : 692
Emploi/loisirs : Médecin
Date d'inscription : 17/05/2008

MessageSujet: Re: Dispensaire Asterie Médecin de Saint Aignan (Retranscription halle de Saint Aignan RR)   Sam 19 Mar - 20:57

44
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chez-les-ambpare.forumchti.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dispensaire Asterie Médecin de Saint Aignan (Retranscription halle de Saint Aignan RR)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dispensaire Asterie Médecin de Saint Aignan (Retranscription halle de Saint Aignan RR)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Festival Jeux à Court-Saint-Etienne 2010 (Belgique)
» Saint Lazare d'Autun (PNJ)
» A Saint-Etienne, Loire
» SAINT-PRIGENT // Mnémosyne
» LFPZ - Saint Cyr l'Ecole

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Baronnie Châteauneuf-sur-Cher :: Près du domaine :: Habitations//Dispensaire//Tavernes......-
Sauter vers: