Baronnie Châteauneuf-sur-Cher

Jeux de rôle famille Ambpare suite du jeux des royaumes renaissants
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dispensaire Asterie Médecin de Saint Aignan (Retranscription halle de Saint Aignan RR)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
asterie
Dame du domaine
Dame du domaine
avatar

Féminin
Nombre de messages : 702
Emploi/loisirs : Médecin
Date d'inscription : 17/05/2008

MessageSujet: Dispensaire Asterie Médecin de Saint Aignan (Retranscription halle de Saint Aignan RR)   Mer 17 Sep - 15:59



Citation :
Asterie

Asterie était venue avec Dame Maguelone
Elles se trouvaient devant un ancien atelier sur deux étages et avait une particularité il avait deux portes indépendante, il comprenait six pièces deux en bas un escalier qui reliait les deux pièces du bas aux étages, trois pièces au premier étage, et une grande pièce au deuxième étage.
De l’extérieur elle était très bien, mais lorsqu’elles rentrèrent à l’intérieur il y avait pas mal de travaux à faire, Asterie regardait partout puis se retourna vers Dame Maguelone.


Elle est très bien cet atelier même s’il y a des travaux à faire.

Dame Maguelone souriait la joie d’Asterie lui alla droit au cœur.

Oui Asterie dès que je l’ai vu je me suis dit il fera un très bon dispensaire.

Il faut faire des travaux c’est sur mais après il sera magnifique.

Asterie n’en revenait toujours pas Dame Maguelone lui avait acheté un atelier pour en faire un dispensaire lorsqu’elle serait Sage femme. Malheureusement tout avait un prix le fait d’avoir ce dispensaire, elle se rappela la conversation qu’elle avait eu avec Dame Maguelone.

Citation :
Ma petite Asterie j’ai quelque chose de très important à te dire, voilà je suis de plus en plus fatiguée et comme tu peux le constater je ne suis plus toute jeune ma vie est derrière moi.
J’ai du mal à tenir les longues soirées d’attente être réveillée a n’importe quelle heure du jour que de la nuit.
J’aime ce que je fais plus que tout .J’ai eu de la chance Aristote ta mis sur ma route pour que je puisse te transmettre mon s’avoir il est vrai qu’au début je n’étais pas trop sûr mais au fil du temps tu m’as prouvé que tu pouvais.
Tu va bientôt recevoir ton certificat de Sage femme.
Je continuerais bien entendue à rester près de toi et te soutenir je continuerais mon travail mais bien sûr.
J’ai été voir à St Aignan si je ne trouverais pas un atelier avec quelque petit travaux à faire j’ai trouvé je te le montrerais.
Non ne proteste pas j’ai des économies, je n’ai plus personne à pars toi que j’aime comme ma fille je préfère te donner maintenant ce présent on ne sait jamais et puis je serais là pour voir son évolution.

Asterie était resté sur place ne sachant quoi dire, elle en avait parlé à Gorille qui trouva l’idée très bien et il ma dit qu’il m’aiderait a faire des travaux et déménagement.
Puis en regardant de plus près et si en bas on y faisait une officine il y a bien un apothicaire qui sera d’accord pour venir.
Puis s'adressant à Asterie Dame Maguelone lui tendit un parchemin.


Voilà ma petite Asterie le certificat il t’appartient.

Asterie était émue elle avait hâte de le montré à Gorille, il l’avait toujours soutenu et aider.

HRP : tous ce qui sera écrit ne dois pas être pris au pieds de la lettre nous somme en rp les plantes médicinales sont donnés pour information, comme ce qui pourra suivre ,en cas de doute surtout consultez votre médecin .

Citation :
Miranda

Miranda marchait tranquillement dans les rues de saint Aignan lorsque sa fille se mit a pleurer sans s'arrêter ... Miranda savait que ces pleurs n'était pas normaux et qu'il devait se passer quelque chose ... Inquiète, décida d'aller chez son amie astérie ...

-Astérie! Saphira n'as pas l'air d'aller bien ...

Citation :
Doctorgradus

Doc arriva devant le bâtiment, et vit Astérie
Bonjour ! Alors c'est là le dispensaire? C'est très joli^^
Je peux déjà commencer à m'installer en attendant les travaux?

Doc suit Astérie dans la pièce
C'est vrai qu'il y a beaucoup de travaux à faire... Si tu veux je viendrai t'aider^^

Citation :
Asterie

Asterie montra la pièce à doc elle entendit Miranda je reviens Doc

Pardon Miranda je ne t’avais pas entendue bonjour Anatos.

Asterie se pencha vers Saphira et bien alors ma puce qu’es qu’il se passe ? Viens avec moi on va aller dans la pièce d’a coté elle est plus propre pas encore aménager mais il y a une table.

Asterie regarda l’enfant elle avait les joues rouge, et était chaude.

Depuis quand pleure t’elle Miranda ?

Citation :
Miranda

-elle pleure depuis une demi heure a peu près ... mais je voyais avant qu'elle n'avais pas l'air bien ... au début j'ai cru que ses dents la travaillaient ... mais finalement sa ne doit pas être ça ...
regardait son bébé inquiète mais était rassurée que la petite soit avec astérie ...
Citation :
Asterie
D’accord attend ,je vais mieux regarder Asterie alla chercher un broc d’eau se passa de l’eau sur les mains et regarda de plus près le nourrisson.Lorsqu’elle mit sa main sur son front il était bouillante
En effet .Elle a des humeurs, je vais vérifier si ce n’est pas ses dents elle regarda dans la bouche de l’enfant, j’en sens deux en haut et en bas, on dirait que c’est un peu enfler.
Ce que tu va faire tu va m’attendre ici je reviens immédiatement je vais chercher ce que j’ai besoin. Je n’en ai pas pour longtemps.


Asterie revient voilà alors c’est du tilleuls tu va faire bouillir de l’eau un verre environ puis tu va y mettre une petite cuillère de tilleul dedans tu va le laissez le temps que cela se refroidisse (10 minutes) tu lui en donne plusieurs fois par jour plus le lait si elle en veut sinon donne lui que la préparation
Puis je t’ai apporté aussi une racine de guimauve cela va lui faciliter la sorti des dents au cas où.
Voilà et tu viens me voir demain ou je passerais.


Citation :
Zivapa

Zivapa, à la gargote comme à la halle, a écouté avec application et attention tout ce que l'on dit sur les troubles actuels.
Elle ne comprend pas tout, la Bohémienne, nenni... Le monde des gadje reste souvent bien obscur pour elle, même si elle a vécu ses primes années chez son père, un gadjo. Mais le temps a passé. Elle regarde le monde...
Elle se dit pour elle-même qu'un bon bannissement des terres de Touraine et de Berry pour ces gadje serait bonne solution.
Quoi de pire que le bannissement loin de la famille, des amis et de des terres qui nous ont vu naître ?
Mais les gadje ne pensent pas ainsi... Alors, Zivapa se dit que peut-être il y aura conflit, avec son lot de chagrin, de dolis et de blessures. La Bohémienne se sent concernée quand toute vie humaine est en danger.
En se promenant dans Saint-Aignan, elle découvre un "dispensaire"... Là sont donnés des soins. La porte est ouverte. Elle entre.


"Latcho dives, le bon jour. Je me présente : je suis Zivapa la Bohémienne. Je ne suis point médicastre, mais en tant que Drabarni, je connais un brin les simples, les plantes à guérir...
Peut-être pourriez-vous avoir besoin d'aide si... si la situation actuelle venait à empirer.
Je veux bien aider en cas de conflit et j'espère de tout mon coeur que la paix reviendra au plus vite.
Si vous avez besoin de moi, ma roulotte est sur la place du village...
Za devlesa, au revoir."


Zivapa s'en retourne, toujours un peu réservée quand elle arrive dans un nouveau village. S'il n'y avait pas cette situation de trouble, elle ne serait pas allée proposer ses services, de peur de déranger.
Elle continue sa route à la découverte de Saint-Aignan.Echos des lectures de Tarots : La Kumpania, le Camp de Zivapa


Citation :
Asterie

Asterie se retourna et regarda cette femme ,elle resta là sans rien dire comme ci elle venait de voir sa cousine Nora, une allusion des souvenir lui revinrent en mémoire des souvenir qu’elle voulait oublier enfin si l’on peut vraiment oublier des souvenirs.
Le temps qu’elle réagisse la bohémienne était partie elle n’entendit que la fin.


Elle à une roulotte c’est ça Miranda ?


Dernière édition par asterie le Lun 25 Juin - 22:42, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chez-les-ambpare.forumchti.com
asterie
Dame du domaine
Dame du domaine
avatar

Féminin
Nombre de messages : 702
Emploi/loisirs : Médecin
Date d'inscription : 17/05/2008

MessageSujet: Re: Dispensaire Asterie Médecin de Saint Aignan (Retranscription halle de Saint Aignan RR)   Mer 17 Sep - 16:31

Asterie était venu tôt ce matin pour pouvoir nettoyer elle avait prit de quoi faire, il y avait du travail elle commença par la pièce réserver au dispensaire elle ne pouvait plus recevoir de monde là dedans c’était trop sale et poussiéreux.

Citation :
Doctorgradus

Doc regarda l'état du bâtiment

Il y a beaucoup de boulot! Il va falloir commencer par sortir tous les meubles et jeter ce qui peut l'être. Ensuite il faudra retaper la charpente et appliquer un enduit sur les murs. Quand ce sera fait le plus gros sera passé^^
Il nous restera juste à réinstaller les meubles et à préparer les médicaments.
Bon, je pense qu'en quatre ou cinq jours ca pourra être terminé. On va voir ce que Gorille en pense^^


Citation :
Asterie

Merci doc oui j'en aurais bien besoin peu tu regarder ce qu'il faut faire pour que j'ai une idée Gorille devrais venir aussi m'aider.
oui je vais je vais y mettre de la chaux aussi sur les murs car la je vois un peu d'humidité et ça désinfectera aussi


Citation :
Dame Maguelone

Dame Maguelone était venue voir Asterie pour s'avoir si elle avait besoin d'aide.

Bonjour Asterie comment va tu? bonjour Messire
Je passais pour s'avoir si tu avais besoin d'aide ?
Oui c'est pas de refût. D'accord alors au travail !


Citation :
Asterie

Asterie reçue un pigeon elle le lu

Citation :
Astérie,
Ta filleule est brûlante ... elle est en pleurs ... je lui donne pourtant de la tisane mais je ne sais pas quoi faire ...
viens vite dans mon échoppe s'il te plait ...
Miranda

Asterie devint blême elle le montra à Dame Maguelone elles se regardèrent

Non ce n'est pas possible elle pensa à non ce ne peux être cela elle défit son tablier je vais y aller oui bien sur
Alors la fièvre pour les nourrissons il me faut elle énuméra à Dame Maguelone feuilles de charnue, oblonge, du vinaigre j’y vais.


Citation :
Gorille

Mister Gorille se dirigeait vers le dispensaire d'Asterie.
C'était la première foi qu'il voyait un bâtiment comme celui la. Il entra et vit une agitation sans pareille. Il vit également des gents qu'il ne connaissait pas. Il chercha Asterie et la vit de dos en train de balayer. Il entra et s'avance doucement derrière elle. Il lui mit les mains sur ses yeux.


Bonjour Mademoiselle deviner qui est là.

Elle se retourna et lança un sourire radieux. Laissa tomber son balai et sauta au cou de gorille.

Je suis venu comme promis ma chérie. Fait moi visiter et présente moi toutes ses personne qui travail avec toi. Dès que j'aurai tous vu et vu tout le monde je te donnerai mon aide pour ton dispensaire.

Mister Gorille prit la main de sa chérie et la suivra.

Citation :
Asterie

Asterie était entrain de nettoyer lorsqu’elle sentit deux mains se poser sur ses yeux il lui fallu une seconde pour comprendre que c’était Gorille elle se retourna et l’embrassa.

Je suis toutes poussiéreuse mon chéri !

Ce n’est pas grave ma chérie.

Je suis contente que tu sois là vient je vais te faire visiter alors Elle prit la main de Gorille et ils commencèrent la visite.

Alors ici ce sera mon dispensaire avec mes remèdes, je vais mettre un lit pour pouvoir recevoir du monde. Tu as remarqué il y a deux entrées c’est bien hein une pour moi et l’autre pour une petite officine je te présente Doctorgradus il va m’aider à tenir l’officine. On va monter alors là il y a trois chambres je vais en garder deux pour les femmes qui viendrais pour accoucher par exemple on ne sait j’amis ou alors je verrais. Celle-ci par contre Asterie montra une chambre Celle là je me la réserve au cas ou je doive rester ici pendant qu’il y a une femme en travail (contractions prête à accoucher) et la haut une grande pièce j’y mettrais des lits si on en à besoins au cas ou sinon je verrais plus tard.

Citation :
Asterie

Asterie était revenu pour définir le ménage elle commença à mettre de la chaux partout pour d désinfecter et enlever l’humidité pour cela elle c’était bien protéger.
Elle écrivit sur les panneaux dispensaire et officine elle n’était pas trop rassuré sur son échelle et pensa
j’espère que je ne vais pas tomber il ne manquerait plus que ça.

Citation :
Gorille
Mister Gorille avait vu tout le travail qu'Asterie devait faire. Il lui dit:

Ma chérie je vais t'aider. Dit moi ce que je dois faire et je le ferai.

Asterie donna ses directives à son amour. Gorille la vit sourire de le voir lui donner son aide.les travaux allaient bon train.

Il ne se parlèrent pas pendant un long moment chacun savait se qu'il devait faire. Pendant un moment Gorille s'arrêta et n'entendit plus rien. Il s'immobilisa et se posa des questions. Il alla dehors voir ou elle était. Il vit qu'elle était sur une échelle et pour ne pas lui faire peur passa près d'elle en silence.
Mister Gorille fut surpris d'avoir vu Asterie tomber et la rattrapa de justesse.


Mon amour, je suis sur que tu m'a vu venir et que tu voulais être dans mes bras. Imagine que je sois reparti. Tu seras au sol et tu serais également ta première patiente. De plus tu aurais du mal a venir au mariage.


Mister Gorille était content de l'avoir rattraper mais était encore plus content de l'avoir dans ses bras.
Il la regardait. Elle tremblait de tout son corps. Gorille la posa par terre et l'embrassa tendrement. Elle se détendis et elle aussi l'embrassa tendrement.


Citation :
Asterie

Asterie avait nettoyé le dispensaire elle pouvait enfin aménager .Elle était assez fatiguée. Elle se rendit chez Maître Charpentier pour sa commande.
Puis elle alla emprunter une charrette pour y mettre des meubles qu’elle avait trouvés au marché des meubles un peu particuliers mais comme c’était son dispensaire.
Sourit en pensant à Dame Maguelone et à Gorille quand ils verront les meubles.


Citation :
Dame Maguelone

Un pigeon déposa une missive pour Asterie

Citation :
Ma chère petite Asterie je dois partir quelque jours mais je serais là pour ton mariage .Je me rend à Guères chez une amie qui est au plus mal.
Je suis vraiment désolée je ne peux venir t'aider comme promis, mais je sais que tu comprendras
Avec toute mon affection
Dame Maguelone

Citation :
Asterie

Asterie était passé au dispensaire pour ranger un peu lorsqu'elle entendit la voix de Marilou l'appeler. Elle était au premier étage

Oui Marilou je suis là j’arrive .Comment vas-tu ? que ce passe t’il ? rien de grave au moins ?

Citation :
Marilou33

Marilou vit Asterie

"non juste que j'ai pris du poids ,que j'ai mal au coeur depuis fin avril et que j'ai un ventre tout rond ....
Asterie j'ai mis du temps a venir mais j'attend un bébé et j'ai besoin de toi mon amie


Citation :
Asterie

Asterie écouta Marilou Tu attends un enfant vient avec moi. Asterie ferma la porte derrière ellE allonge toi je vais te poser quelques questions Depuis quand tu as arrêté de saignée. Mal au coeur as-tu des nausées vomitives, mal à la tête,? Je vais regarder ton ventre lève moi ta chemise.

Asterie palpa le ventre observa son ventre.

Citation :
Marilou33

marilou allonger repondit en rougissant ..

depuis fin avril ,le matin je peux plus rien avaler je dois attendre 2 h avant que je puisse boire une tisane et ,manger un bout de pain je n'ai pas eu les saignement depuis avril aussi ... et non pas mal a la tête ,mais des étourdissement si je me baisse trop dans les champs .... Asterie je sais que j'attend un enfant, je voudrais savoir pour quand il devras naître ...

Citation :
Asterie

Asterie regarda Marilou lui sourit

Oui Marilou je sais bien mais je te pose ses questions pour justement s’avoir quand tu mettras bas (hrp : terme employer au moyen âge, on employa le terme accouché que beaucoup plus tard, je prendrais ce terme ci accouché par la suite)
Et bien tu me dis fin avril alors nous sommes vers fin juin. Tu attends un enfant depuis au moins 4 mois plein tu devrais accoucher fin juillet.
(Hrp : 10 semaine rp calcul 1mois RP : 3 mois Hrp)

Il va falloir que tu fasses attention à toi je vais voir si je peu entendre les bruits du cœur de ton enfant ce n’est pas sur mais je vais voir cela m’aidera a s’avoir si tu es un peu plus de 4 mois. (à partir de la 18ème semaine hrp).


Dernière édition par asterie le Lun 25 Juin - 22:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chez-les-ambpare.forumchti.com
asterie
Dame du domaine
Dame du domaine
avatar

Féminin
Nombre de messages : 702
Emploi/loisirs : Médecin
Date d'inscription : 17/05/2008

MessageSujet: Re: Dispensaire Asterie Médecin de Saint Aignan (Retranscription halle de Saint Aignan RR)   Mer 17 Sep - 17:10

Citation :
Asterie

Asterie se pencha elle entendait bien le cœur du bébé Je l’entends Marilou il va très bien.
[Retour de la taverne chez Lou et Drizz]
Asterie avait retrouvé son chemin tant bien que mal elle était venu dormir chez elle dans son dispensaire dans la chambre qu’elle s’était réserver n’ayant plus de maison si on veut, il ne serait pas correct de dormir sous le même toit que son fiancée ;
Elle s’était mise au lit directement.
Lorsqu’elle se réveilla le matin elle avait un peu mal à la tête la soirée lui revient elle sourit :
Très belle soirée elle se souvient qu’il y avait pas mal de tournées ;Elle se mit à rire en y repensant à l’arriver de certains hommes malgré l’interdiction et la façon dont Lou les mettaient dehors puis un certain elle ne se rappelait le pauvre meian-lo qu’elle idée il avait eu de leurs demander comment on avait les jambes si douce il va s’en souvenir longtemps, et Bryan bien sûr.
Oui c’était une belle soirée.
Une autre se préparait ce soir son mariage il fallait qu’elle prenne quelque chose, pour ce calmer un peu, sa nervosité augmentait. Elle regarda sa robe elle sourit ce soir.


Citation :
Marilou

Marilou heureuse de savoir que le bébé viendrais fin juillet ,remercia Asterie en l'embrassant sur les joues ...
une question lui vint a l'esprit ,avant de partir elle posa la question a Asterie ..


Asterie crois tu que je puisse voyager avec ma grossesse, j'irais pas loin, mais je voudrais savoir si je peux faire la route en prenant le temps ?

Attendant la réponse Marilou se demanda comment cela se passerai si elle pouvais pas revenir a SA....elle savait que même si son amie lui déconseillais de partir, elle partirais quand même

Citation :
Asterie

Tu peux voyager mais en faisant attention car si je te dit non tu le fera quand même n'es ce pas ?
Reviens me voir pour que puise suivre ta grosse correctement et voir si il n'y a pas de problème.


Citation :
Marilou

oui asterie demain je vais a sabncerre et je reviendrais dasn 15 jours ,je passerais te voir des mon retour marilou embrassa son amie et parti chez elle

Citation :
Olimna

Olimna entra dans le dispensaire que lui avait indiqué dame Pumania... Elle se tenait le ventre... C'était une de ces périodes de douleurs qui lui tiraillaient l'intérieur...

S'il vous plait!!!

Je recherche de l'aide et on m'a dit que j'en trouverai ici, auprès de Dame Asterie...

Citation :
Asterie

Asterie entendit quelqu'un la demander.

Oui bonjour je suis Asterie que puis pour vous ? Mettez vous là

Citation :
Asterie

Astérie désigna une chaise , là vous n'avez pas l'air bien vous êtes bien blanche.

Citation :
Olimna

J'ai peur... Mon bébé...

Oli s'assit en même temps qu'elle parlait...

Je ressents des douleurs dans mon ventre... Je suis enceinte de près de 6 mois...
J'ai mal...
Mais je suis en voyage, je ne peux pas rester longtemps... J'ai peur de le perdre...


Citation :
Asterie

Asterie regarda mieux Olimna

Ah oui désolée je n’avais pas fait attention vous êtes toute menu on ne dirait pas que vous attendiez un enfant de 6 mois sourit
Allonger vous je vais regarder.

Olimna était inquiète regarda Asterie sans trop s’avoir ce qui ce passait.

Rassurer vous je vais juste voir si tout va bien.

Asterie passa ses mains sur le ventre d’Olimna le ventre de la jeune femme devenait dur.

Je vais voir si votre enfant va bien Astérie mit son (stéthoscope obstétrical) sûr le ventre.

En tout ca il va bien je l’entends .Ou vous avez mal ou exactement en bas du ventre un peu sur les cotés ou alors vous sentez que votre ventre ce durci seulement?
Vous m’avez dit que vous voyager depuis quand ?ce qui m’amène à vous demander aussi depuis quand avez-vous mal ?
Avez-vous perdu quelques choses, de l’eau du sang ?


Asterie sourit devant l'air de plus en plus inquiet d'Olimna.

Je vous pose toutes ses questions pour pouvoir connaître la cause de votre douleur et pour la suite.

Asterie attendit la réponse d’Olimna
_____________________________________________________________________________________________________________________
Citation :
Mysouris

Mysouris entra chez Dame Astérie.

Bonjour, je viens pour mon doigt. Je crois qu'il me fait un peu moins mal, mais il semble encore sensible. J'ai pas osé enlever le bandage moi même.
J'y ai fait bien attention, je l'ai utilisé
ni comme enclume ni comme marteau pour ma forge. Et je l'ai pas utilisé comme combustible non plus pour le four.

Citation :
Asterie

Asterie sourit en voyant Dame Myssouri

Comment allez vous ?Laisser moi regarder oui c’est encore un peu enfler mais bon je vais vous le refaire je vais chercher ce qu’il faut.
Voilà je vais vous remettre un peu onguent arnica au lieu de vous bloque le doigt avec deux morceaux de bois je vais vous le bloqué ave celui d’a coté à moins que cela vous gène vraiment à ce moment la, je vous mettrais un morceau de tissu épais sous le doigt pour vous le maintenir pour éviter que vous le bougier et que vous ne fassier un mauvais mouvement.


Asterie regarda Myssouri oui je sais ce n’est pas évident parfois ,on gagne parfois on perd et dans ce cas la de porte était plus coriace et bien résistante.

Citation :
Mysouris

Norf pour ca oui, la porte a gagné, et mon doigt à perdu.
Je crois que mettre 2 doigts ensemble c'est pas mal. M'en reste 8 pour forger, ca me suffira toujours.
Mais dites moi, alors ? C'est cassé ou pas ? à votre avis ?


Citation :
Marilou

marilou qui avait de drole de douleurs dasn le dos et le ventre envoya merina aau dispensaire de SA avec ce mot pour asterie

Citation :
chere asterie je t'ecris entre deux douleur ,pour te dire de pas t'inquiete ,je crois que le bebe veux venir au monde ,mais suis pas seule dame mentaig est ames coté et prend soin de moi ....si j'amais c'est bien cela ,je tenverrais merina pour que tu annonce la bonne nouvelle a mon parrain ainsi qu'au personne consernes
je voulais prendre la route mais dame mentaig me la interdit ...
fais un bisous a mon parrain a bientot
je t'embrasse aussi fort mon amie

Citation :
Asterie

Asterie regarda Mysouris oui je crois bien que oui mais comme on ne peux rien faire à pars le garder immobiliser cela prendra un peu de temps mais cela guérira

Citation :
Mysouris

Norf, et bien que cela prenne le temps qu'il faudra... Dois je revenir demain pour changer le bandage ?
Citation :
Reprise de conversation avec olimna

Mes douleurs, c'est mon ventre qui se durçit, se resserre...
Je n'ai eu aucune perte, ni sang, ni eau...
Je voyage depuis une semaine et demie environ...
J'ai peur... Rassurez moi, s'il vous plait... Je ne veux pas perdre mon bébé...
un faucon se dirigea vers le dispensaire et fonca desus ,dans ces serfs un parchemin ...merina atterit devant la porte du dispencaire et laissa le parchemin avant de reprendre son envole vers sancerre...


le parchemin contenais ce message:

Citation :
chere amie ,je t'envoie ce message pour te dire que c'etais une fausse alerte et que demain je reprend la route pour saint aignant ....
je t'embrasse fort mon amie a bientôt

Citation :
Asterie

Asterie sourit à Olimna cela arrive ce qui est rassirent c’est que vous ne perdre rien.

Donc vous voyager depuis une semaine et demi .Vous avez fait pas mal efforts, le fait que votre ventre ce durcisse cela s’appelle le travail avant accoucher, mais je vous rassure parfois la nature nous test c'est-à-dire qu’elle prévient et dit là il faut que tu fasses attention sinon tu risque d’accoucher plutôt c’est ce que l’on appelle un faux travail.
Le seul moyen de vérifier si c’est un faux travail c’est de vous reposer et rester allonger, j’ai une chambre la haut vous aller vous y reposer y rester le temps qu’il faut votre voyage peut attendre un peu.
Et puis prenez cela aussi une cuillère ,c'est du miel de tilleul cela va vous aider à vous calmer un peu aussi et puis on c’est aperçue que c’était bon pour les femmes attendant un enfant
(hrp : potassium, calcium, manganèse)

Citation :
Olimna

merci beaucoup madame

Olimna prit la cuillere de miel et alla s'allonger à l'étage

Citation :
Mysouris

Mysouris revint voir Dame Astérie.

Je crois que c'est tout désenfler, ca doit vouloir dire qu'il va mieux ce doigt non ? Mais j'arrive toujours pas à le bouger comme ses camarades. Par contre, il faudrait refaire le bandage, je m'y suis essayée, mais je suis bien plus douée pour faire des épées ou des haches que pour faire des bandages...

Citation :
Asterie

Asterie entendit Mysouris


Bonjour Mysouris alors ce doigts ?


Asterie regarde le doigt très bien en effet il a bien dégonflé mais vous allez avoir un hématome (bleu) qui va s’estompé doucement. C’est un peu normal que vous ne puissiez pas le bouger car vous ne l’avez pas sollicité donc il s’est engourdi. Je vais vous aidez cela va vous faire un peu mal serrez les dents .

Asterie prit doucement le doigt de Mysouris puis le plia le tendit et recommença plusieurs fois. Mysouris grimaça mais ne dit mot.

Voilà il faudra le faire de temps en temps.

Je vais vous mettre un peu d’huile de romarin puis je vais remettre un morceau de tissus sous le doigt et l’enrouler voilà.
Ca va vous soulager surtout lorsque vous forgé pour évité la vibration et pour accélérer la guérison, repasser me voir au besoin n’hésiter pas, mais je vois que c’est en bonne voie.


Asterie sourit à Mysouris.


Mysouris sourit du mieux qu'elle put à Astérie. C'est que ça fait mal ! Norf de norf ! pensait elle. Mais elle tiens bon, et proposa à Astérie de lui ceuillir quelques simples si elle était en mesure de le faire, et si la Dame en avait besoin.
Citation :
Asterie

Asterie sourit à Mysouris désolèe


oui j'aimerais bien que vous me cueillir quelques simples ,de la sauge,officinale,guimauve,fraxinelle,consoude,bourrache,tussilage ,et bien d'autres ce serais très gentil de votre pars .

Citation :
Marilou

Marilou arriva au dispensaire avec l'aide d'Asterie

Citation :
Asterie

Viens on va monter a l'étage tu va y arriver je te soutiens
Asterie faisait des pauses pour que Marilou reprenne son souffle

Citation :
Marilou

marilou essoufflet ,pris le temp de monter quand soudain un crie sorti de ca bouche et une douleur plus forte la teraca au miliue de l'escalier ,elle senti que s'etait tout mouillet d'un coup

elle repris sa respiration et appela asterie ,je suis toute mouillet la

Citation :
Asterie

Ne t’inquiète pas c’est normal c’est ce que l’on appelle les eaux là le travail a commencer tu va accoucher aller encore un effort.
Asterie aida Marilou à se déshabiller et s’allonger respire calmement je vais écouter si tous va bien.

Asterie prit son (stéthoscope obstétrical) et écouta le cœur du bébé ça va je l’entends tous va bien respire. Je vais compter les contractions.

Citation :
Marilou

marilou aider par asterie s'allongea et des douleur plus forte et longue lui tenailler le ventre

aie asterie j'ia mal et surtout tes peur d'un coup .........

les douleur se rapprocher et etait de plus en plus douloureuse ...
marilou essaya d prendre la main de son amie pour la serrere tres fort...
un cri lui echappa et elle se raidit


Citation :
Miranda

Ayant apris la nouvelle par une mésange venant de marilou, juste avant d'arriver au dispensaire miranda ariva en courant ...
pensant qu'elle étaient a l'étage, elle se permit de monter et fut guider par les voix ...

Citation :
Asterie

Asterie prit la main de son amie ça va aller respire voilà souffle je vais regarder ou en ai le travail
Asterie examina Marilou



N’ai pas peur je ne vais pas te faire mal c’est juste pour voir ou cela en ai.
D’accord alors tu es à deux doigts larges col effacé ,présentation appliqué
(je sens la tête du bébé) ce n’est pas pour maintenant ,il va falloir attendre quelques heures encore c’est ton premier enfant c’est toujours plus long
ais je te rassure je vais te préparer une tisane pour te soulager ,j’entends quelqu’un je vais voir.


Citation :
Miranda

Miranda frappa a la porte de la chambre ... elle avait promis qu'elle serais la a la naissance du bébé ... Elle attendait a présent que quelqu'un lui ouvres ... un peu stressée...


Dernière édition par asterie le Lun 25 Juin - 22:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chez-les-ambpare.forumchti.com
asterie
Dame du domaine
Dame du domaine
avatar

Féminin
Nombre de messages : 702
Emploi/loisirs : Médecin
Date d'inscription : 17/05/2008

MessageSujet: Re: Dispensaire Asterie Médecin de Saint Aignan (Retranscription halle de Saint Aignan RR)   Jeu 18 Sep - 18:53

Citation :
Asterie
Asterie alla ouvrir Miranda comment va tu ?
Très bien que tu sois là j’aurais besoin de ton aide.Va au près de Marilou moi je vais préparer une tisane pour soulager les contractions.

Asterie descendit préparer une tisane de chèvrefeuille des bois elle mit 10g a peu près 5 petites cuillères dans un litre d’eau bouillante laissa infuser et l’apporta à Marilou.
Entre temps elle passa voir dame Olimna pour s’avoir si tout allait bien pour elle e pour ne pas qu’elle s’inquiète.
Puis retourna voir Marilou


Tiens Marilou prend ca cela va te soulager un peu

Citation :
Marilou
marilou heureuse de voir son amie miranda ,lui pris la main et lui dis ..

mimi suis si heureuse que tu sois la ,j'ai besoin de mes deux amie aupres de moi j'ai peur ,maais je suis en securite avec asterie et toi pres de moi merci

voyant asterie revenir avec une tisane marilou sourit entre deux contraction

merci asterie ,je la bois de suite ,dis tu reste aupres de moi hein ?


Citation :
Miranda
Miranda arriva dans la salle d'accouchement prévue par astérie ...

-mari, je suis venue le plus vite que j'ai pu ...

elle s'assied a coté de son amie ...

-je suis la si tu as besoin de quoi que ce soit...

Citation :
Asterie
Oui ne t’inquiète pas Marilou je suis là met toi sur le coté gauche plis les jambes.
Miranda tu va te mettre derrière je vais te montrer un point précis juste dans le bas du dos tu va le masser doucement cela va soulager les douleurs.


Astérie montra à Miranda comment faire.

Je reviens je vais chercher ce qu’il me faut pour l’accouchement.

Asterie alla chercher du linge propre une bassine d’eau, elle prépara de l’eau qu’elle fera chauffer un peu plus tard.
Elle en profita pour préparer 30 g d’alchémille de feuilles fleuries séchés voilà .


Comment va tu Marilou ?et toi Miranda ?

Citation :
miranda
Sa va ne t'inquiètes pas ...

Miranda continuait a masser son amie, en espérant que sa la soulage ...

Citation :
Marilou
marilou vit asterie revenir avec une bassine et des linge blanc sourit

ca va bien asterie j'ai moins de douleur grace a toi et au massage de miranda

marilou d'un coup se tord de douleur et appel asterie le souffle court

asterie que se passe t-il j'ai mal ,tres mal d'un coup

marilou regarde asterie et miranda et le souffle court se met a crie de douleur

Citation :
Asterie
Asterie épongea le front de son amie, les contractions étaient toujours présentent cela faisait 4h. Elle regarda et examina Marilou

Ca a bien avancé Marilou bientôt la fin tu es à presque 3pouces 1/2 pouces (9cm environ) il te faut arriver à 4 bon pouces (10 cm) pour pouvoir accoucher c’est bientôt Reprend un peu de tisane. Je reviens de suite.

Asterie se dépêcha pris la tisane d’alchémille pour favoriser la délivrance;

Citation :
Miranda
Sentant que c'était bientot le moment, Miranda arreta les massages et prit la main de son amie... de l'autre main elle lui éponga le front et lui chuchotta des mots simple a l'oreille pour l'aider a dominer sa peur ...

Citation :
Marilou
marilou bue encore de la tisane ,le souffle court cela lui fesais tres mal et les douleur se rapprocher les une des autre
soupirant elle dis a mimi


ta presence me fais du bien ,je pense que asterie a besoin de toi bientot ,,

marilou pris la main de miranda et la serras tres fort


Citation :
Asterie
Asterie regarda encore une fois.

Bon très bien Marilou là c’est la dernière ligne droite tu es à 4 pouces tu va pouvoir poussé.Miranda tu va tenir la tête de Marilou met ta main sous sa nuque oui comme cela très bien.

Asterie se mit en position debout devant le lit.

Marilou avance toi un peu, ne t’affole pas ça va bien ce passer.

- Ai ça fait mal Asterie fait quelque chose je t’en pris aiiiiiiiiii

Oui oui met tes pieds au niveau de mes épaules ,tu prendra apuis cela va t'aider, voilà très bien maintenant quand tu as une vive douleur tu pousse d’accord.

Oui Asterie mais je ne sais pas si je vais y arriver

Mais si tu va y arriver allez ma belle courage ton bébé est bientôt là.

Ca viens Asterie ça viens

Alors pousse allez pousse

Oui très bien respire reprend ton souffle aller pousse Miranda met moi un linge propre sur Marilou pour le bébé.[Je vois ses cheveux, doucement doucement Marilou la tête sort ne pousse plus souffle ne pousse plus voilà maintenant pousse pour ses épaules oui voilà. /b]

Asterie sortit un superbe bébé un petit garçon elle le déposa sur Marilou.

[b]Félicitation ma belle un beau petit gars.


Citation :
marilou
marilou emu en larme regarda son fils et dis a ces amie ,je vous presente sylphael mon fils
Citation :
Asterie
Enchanté Syphael

Asterie prit deux liens puis, les noua au niveau du cordon les serra bien forts Ensuite prit un ciseau et coupa au milieu.

Marilou boit cette tisane cela va favoriser la délivrance.
Voilà très bien.Il va falloir faire encore un petit effort tu va pousser pour faire sortir le placenta.
Aller un dernier effort je sais.
Voilà très bien


Asterie recueillit le placenta dans la bassine. Puis appuya sur le ventre de Marilou

Je sais ça fait mal mais je suis obliger pour voir si tu ne saigne pas trop.
Je recommencerais encore puis je te laisserais tranquille.
Je vais te prendre Syphael pour m'assurer que tout va bien.Miranda tu veux venir avec moi?


Oui oui j'arrive

Asterie prit Syphael l’examina il hurlait tout ce qu’il pouvait.

Attend Syphael je te rends ta maman, elle lui fît de l’expression pour lui dégager un peu les glaires, l’emmaillota.
Puis remit au propre Marilou et avec l'aide de Miranda refit le lit .


Voilà Marilou je te laisse te reposer je suis en bas ,si tu as besoin tu as une clochette ,je repasserais plus tard.

Puis se tourna vers Miranda merci beaucoup Miranda tu as été très bien .


Et toi aussi bien sûr Marilou .

Citation :
Marilou
marilou son fils dans les bras sourit et senti la fatigue l'emmenais au pays des songe et des rêves

avant de sombrer dans le sommeil avec son fils contre elle et murmura un merci a son amie Asterie et un merci a miranda
RFFR arriva au dispensaire, entra et vu Marilou avec son bébé dans les bras en train de dormir. Il leur deposa a chacun un baisé sur le front et parti aussi discretement que venu.
Citation :
Asterie
Asterie se rendit au dispensaire pour voir Marilou et son fils

Comment va tu?

Je vais regarder si tu ne saigne pas trop je vais encore t'appuyer sur le ventre.

Astérie vérifia que tout était normal très bien .

Je t'ai apporter à manger je te le dépose sur la table ,je te rassure ce n'est pas moi qui es cuisiner Gorille avait prèparer des pommes de terres et de la viandes avec des herbes ,puis voilà du lait , du lard ,et du pain .
Je repasserais un peu plus tard.Je doit faire ma visite.


Citation :
Miranda
Miranda passa voir Marilou ... pour avoir de ses nouvelles et lui apporter une couverture pour Sylphael ... elle avait eu le temps de la tricoter lorsque sa taverne était vide pendant la grossesse de mari.

-Bonjour Mari, comment vas tu?

Citation :
Marilou
marilou vit asterie lui apporte a manger ,et lentendit qu'elle allait lui appuyer sur le ventre ... un sourier de dessina ,son fils dormais paisiblement a ces cote apres avoir bien tété.

marilou se laissa faire ,puis demanda a sterie si les saignements allait durer ?

en attendant la reponse ,son estomac grogna elle avait faim ...

asterie la rassura sur son etat et lui tendit le plateau charger de victuail
marilou la remerci et attaqua avec gran appetit le festin que son amie lui avait monter..
hummmmmmmm delicieux tu feliciteras mon parrain ,il cuisine tres bien [/colo]

quand soudain la porte s'ouvrie et marilou vit miranda tout sourire
mimi je suis heureuse de te voir viens donc .....

miranda lui tendit une joli couverture tricoter par ces soin

marilou pris la couverture et sourit ,pour remercier ces 2 amies elle leur fis un gros bisous

asterie je reste la ,je me sen sencore un peu faible pour rentrer chez moi si cela te derrange pas ,demain je partirais chez moi
Citation :
Asterie
Asterie sourit à Marilou ne t'inquiète pas cela va durer 2 voir 3 jours puis tant que tu allaite tu ne saignera pas ,fait attention quand même sourit à Marilou.
Asterie entendit Miranda bonjour Miranda comment va tu?
Allez je vous laisse je vais voir si Gorille est à la maison on ne fais que ce croisè .


Citation :
Miranda
miranda sourit

-je vais très bien ... je viens prendre des nouvelles... tout à l'air de bien se passer ...

après moult papotages miranda s'apperçut qu'il commençait a se faire tard, après avoir déposé un bisou sur le front du bébé et un autre sur celui de mari elle décida de rentrer ....

-je te laisse, dis moi si tu as besoin de quoi que ce soit, n'hésites pas ... a bientot
Citation :
Asterie
Asterie est venue avec Gorille voir Marilou et son bébé pour s’avoir si tout allait bien .
Elle lui apporta à manger une tarte aux tomates qu’elle avait fait du moins qu’elle s’avait bien faire, du pain du lard, du lait et des fruits.


Comment vas-tu Marilou?

[color=orange]Ca va bien Sylphaël dort et mange, merci Asterie


D’accord et bien je vois que tout ce passe bien ,elle vérifia que tout était parfait , si tu veux tu peux rentrer chez toi si tu a le moindre problème n’hésite pas à venir.
Citation :
Gorille
S'était la première foi que gorille allait voir un nouveau né. Asterie lui avait appris la nouvelle et pour sa filleule il avait fait le déplacement.
Il vit Marilou toute souriante et jetta un regard vers le nouveau né. Gorille pris Marilou dans ses bras et lui donna un baiser sur le frond.

Félicitation Marilou.

Il se redressa et se dirigeat vers le bébé. Il était si petit. Gorille ne s'imaginait pas un être aussi petit. Il était beau et avait des traits de sa maman.

Il se tourna vers Asterie et lui dit

Ma chérie, si c'est toi qui a aidé Marilou a mettre cet enfant au monde, je suis fier d'avoir épousé une femme comme toi. Et toi Marilou, je suis si heureux pour toi. Il est superbe ton enfant. Encore toute mes félicitation.

Citation :
Asterie
Asterie observait gorille elle lui sourit il n’avait pas l’air très rassuré...

Tu peu t’approcher du bébé tu sais.

Elle sourit lorsque Marilou voulu lui donner l’enfant Gorille se tourna vers Asterie ne sachant que faire.

Et bien prend le attend tu permets Marilou

Asterie prit Sylphael et le donna à Gorille. Elle ne pu s’empêcher de rire

Excuse moi mon chéri mon tu a l’air disons, imagine que c’est un petit porcelet, Gorille et Marilou regardèrent Asterie.

Oui je sais je ne compare pas Sylphael à un porcelet tout de même c’est une façon de parler.

A peine Asterie eu t’elle fini sa phrase que Sylphael se mit à pleurer. Gorille rendit l’enfant à Asterie

Je préfère le regarder il est trop petit, j’ai peur de lui faire mal.

Mais non tu lui feras pas mal ce n’est pas si fragile tu ne fait pas mal à tes petits porcelets et oui j’en reviens à tes porcelets, alors!.
Tu sais mon chéri quand nous en aurons ils seront aussi petits
.

Gorille regarda Asterie.

Asterie pensa ah les hommes si fort et si fragile devant un nouveau né, elle était émue de voir son aimé devant cet enfant, elle se dit qu’il fera un père merveilleux pour leurs enfants elle lui sourit.
Citation :
Xias
Xias arriva essouflé ...
Elle était reparti quand un pigeon s'était posé sur son épaule pour lui annoncer la naissance de son neveu

Elle entra et regarda autour d'elle .. elle sourit honteuse d'avoir à moitié démolie la porte puis se retourna vers sa jumelle .

Ma belle félicitation je suis très fière de toi ...
Tu peux pas savoir comment je suis heureuse d'etre tata ...

Elle s'approcha de Gorille qui tenait l'enfant et le regarda ...
Un petit garçon elle le trouvait adorable .
Elle posa sa main sur son ventre en souriant

Il est magnifique tout comme ça mère.
Citation :
Gorille
Gorille avait l'enfant dans ses bras. Il se sentait maladroit. après que Xias ai vu le bébé, il le redit à Asterie.
Ses pensées allaient loin. Il était heureux pour Marilou et en voyant Asterie,il se dit que lui aussi son tour viendrait.
Il retourna près de Marilou et lui sourit. ilregarda Asterie et lui fit un clin d'oeil qui voulais dire "notre tour viendra"
Citation :
Marilou
marilou sourit a son parrain et asterie ,fiere de son fils ..
emu de voir son parrain prendre sylphaël dasn ces mains ,un peu gauchement ,mais elle avait confiance en lui....

quand soudain son double entra dasn la piece ,le visage lumineux de voir sa jumelle et sourit et rie au eclat ....
apres mainte embrassade a sa jumelle ,et demanda a asteri l'autorisation de rentrer chez elle .
asterie avait accepter ,lui donna des conseille et lui dis qu'au moindrre soucis ,elle pouvait venir la voir ....
marilou radiseus ,fis le peu de bagage qu'elle avait pris son fils et embrassa asterie et gorille demanda axias de venir avec elle ,il etait tant de presenter la maison a son fils
elle parti pas san un pincement au coeur ,mais heureuse de rentrer chez elle.


Citation :
Mysouris
Mysouris revint avec un tas de plantes diverses et variées. Elle n'était pas sûre d'avoir bien tout ce qu'Astérie lui avait demandé, mais elle avait pas mal de chose.

Elle demanda à Astérie : Ca ira ? Je crois que mon doigt va mieux aussi, j'ai pas essayé, mais j'ai l'impression que je peux le plier maintenant. Tu peux regarder s'il te plait ?
Citation :
Asterie
Asterie était entrain de nettoyer la chambre ou Marilou avait séjourné elle entendit Mysouris, elle posa son tabler et l’accueilli.

Bonjour Mysouris alors ce doigt comment va-t-il ?
Citation :

Je crois que mon doigt va mieux aussi, j'ai pas essayé, mais j'ai l'impression que je peux le plier maintenant

D’accord on va voir cela.

Asterie regarda le doigt de Mysouris pli le oui très bien ce n’est pas tout à fait cela mais c’est normal, il à été immobiliser longtemps, il faut que tu le pli et le relève doucement voilà comme cela, tu fais cela plusieurs fois par jours et il sera comme neuf.

Asterie prit les quelques simples que lui avait amenés Mysouris .

Citation :
Mysouris
Merci beaucoup cela va mettre très utile je vais en préparer en tisane, d’autres en onguents et puis celle-ci je vais en faire de l’huile essentielle.
Merci encore.


Dernière édition par asterie le Ven 19 Sep - 18:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chez-les-ambpare.forumchti.com
asterie
Dame du domaine
Dame du domaine
avatar

Féminin
Nombre de messages : 702
Emploi/loisirs : Médecin
Date d'inscription : 17/05/2008

MessageSujet: Re: Dispensaire Asterie Médecin de Saint Aignan (Retranscription halle de Saint Aignan RR)   Jeu 18 Sep - 18:54

Asterie était passé rapidement au dispensaire elle y avait mit toute les instructions pour Dame Maguelone qui allait s’en occuper pendant son voyage de noce.

[quote]Dame Maguelone je vous ai fait une listes de tout ce qu’il y avait si vous avez besoin n’hésitez pas à m’envoyer un pigeon je vous informerais par pigeon de chacune de nos étapes.
Pour la maison c’est pareille vous avez les clés
Je vous remercie encore
Asterie
Citation :

[quote]Miranda
Miranda arriva essouflée ... elle frappa a la porte de l'officine, espérant réveillé Dame Maguelone

-Dame Maguelone!!! Dame Maguelone!!! etes vous la???
Citation :
Dame Maguelone

Dame Maguelone entendit frapper à la porte elle se couvrit rapidement et descendit

J’arrive j’arrive

Lorsqu’elle ouvrit la porte elle vit une jeune femme essoufflé

Que ce passe t’il mon enfant ?entrez entrez Asterie est absente si je peux vous aider ,je la remplace je suis Sage Femme et guérisseuse .

Citation :
Miranda

Miranda entra ... et expliqua tout à la sage - femme

-bonsoir ... heu ... c'est au sujet d'un ami ... il y a eu une bagarre en taverne et ... il a eu un coup de couteau ... vous etes la seule qui puisse nous aider ... il faudrait retourner à la taverne ...

Miranda était de plus en plus inquiète pour Maleus ... et attendait avec impatience la réponse de Dame Maguelone
Citation :
Dame Maguelone

Dame Maguelone écouta

oui oui bien sûr j'arrive je me met quelque chose de descend et je vous suis .

Dame Maguelone se dépècha et accompagna Miranda.
Dame Maguelone était revenu au dispensaire grande émotion que cette opération, elle avait du rentrer pour s'occuper du dispensaire elle avait laissé maleus aux soins de personnes plus compétente elle avait fait ce qu'elle avait pu.
Elle se mit au bureau et écrivit à Asterie et Gorille je vais juste leur dire que tout va bien je ne voudrais pas troubler leur voyage.

Citation :
Ma petite Asterie, messire Gorille j'espère que tous ce passe bien que vous profiter pleinement de votre voyage, ici tous va bien je suis passé chez vous tout est en ordres.
Bon voyage
Dame Maguelone

Olimna était toujours à l'étage quand les contractions ont commencé...
Dame Maguelone l'assista pendant l'accouchement... Après quelques heures de travail naquit Roxanne, une belle petite fille...
Dame Maguelone était entrain d’écrire une missive lorsqu’elle entendit la petite clochette venant de la chambre ou se trouvait Olimna.

Elle lui demanda ce qui se passait, la jeune femme se tordait de douleur.
Après l’avoir examiner Dame Maguelone allât préparer ce qu’il lui fallait pour l’accouchement.
Après quelques heures de travail naquit une belle petite fille nommé Roxanne.
Dame Maguelone partit ce coucher, après avoir donné les recommandations usages à Olimna et vérifier que tous allait bien .
Citation :
Doctorgradus

Doc arriva avec une pancarte sous la main.
Le dispensaire se perfectionne! Retrouvez dans quelques jours la pharmacie, tenue par votre caviste préféré.
Puis Doc frappa à la porte

Dame Maguelone? C'est moi, Doc. J'ai une bonne nouvelle: comme je ne pars plus, j'ouvre la pharmacie, selon le premier projet que nous avions formulé. La liste des médicaments sera bientôt prête.

Citation :
Dame Maguelone:

"Oh merci Doc, ca me fait plaisir que tu aies pu rester; on avait bien besoin de quelqu'un pour gérer les médicaments, même si je connais les plantes"

De rien Madame, c'est un plaisir de rendre service; où puis je m'installer?

Doc suivit Dame Maguelone jusqu'à la pièce d'à côté, déjà aménagée

Mais c'était la pièce initialement prévue pour la pharmacie! Vous l'avez gardée? Ca me touche beaucoup

Doc était très content de sa petite pièce: porte donnant sur la rue pour une entrée indépendante, magnifique meuble pour ranger les préparations... Astérie et Gorille avaient vraiment fait du bon boulot[/i]

Doc installa un grand panneau devant l'entrée

Citation:

Voilà la liste des médicaments^^
_antibiotique
mélange de bardane (Arctium lappa) et d'échinacée (Echinacea purpurea)

_antidépresseur
mélange de bacopa (Bacopa monnieri) et de millepertuis (Hypericum perforatum)

_anti-inflammatoires

harpagophytum (Harpagophytum procumbes)
échinacée (Echinacea purpurea)

_antioxydants

acérola (Malpighia punicifolia)
rocou (Bixa orellana)

_antirhumatismaux

hydrocotyle (Centella asiatica)
yam (Dioscorea villosa)

_antiseptiques

busserole (Arctosphylos uva-ursi)
eucalyptus (Eucalyptus globulus)
mélange de pericon (Tagetes lucida) et de sauge officinale (Salvia officinalis)

_antispasmodiques

calamus (Acorus calamus)
mélange de camommile allemande (Matricaria recutita) et de lobélie (Lobelia inflata)
contre les troubles sévères: mélanges de chanvre indien (Canabis sativa), de datura (Datura stramonium) et de mandragore (Mandragora officinarum)

_aphodisiaques

ginseng (Panax ginseng)
maca (Lepidium meyenii)
contre les troubles sévères: mélange de damiana (Turnera diffusa), de guarana (Paullinia cupana) et de yohimbe (Corynanthe yohimbe)

_coupe-faim

konjac (Amorphophallus konjax)

_diurétiques

salsepareille (Smilax spp.)
éphedra (Ephedra sinica)

_hypnotique

mélange de gui (Viscum album), de houblon (Humulus lupulus) et de valériane (Valeriana officinalis)

_laxatif

bourdaine (rhamnus frangula)

_tonique

mélange de bambou (Banbusa arundinacea), d'éleuthérocoque (Eleutherococcus senticosus) et de fénugrec (Trigonella foenum graecum)

_contre la "longue maladie"

mélange de bacopa (Bacopa monieri), d'anamu (Petiveria alliacea), de ginko (Ginko biloba), de griffe-du-chat (Uncaria tomentosa), de sauge officinale (Salvia officinalis), de chanvre indien (Cannabis sativa), de mandragora (Mandragora officinarum), de millepertuis (Hypericum perforatum), d'leuthérocoque (Eleuthérococcus sentisocus), de ficoïde tortueux (Sceletium toruosum), de kava-kava (Piper methysticum) et de withania (Withania somnifera)

ces plantes se prennent en infusion (dans l'eau NON BOUILLANTE)

les plantes dites "contre les troubles sévères" sont à prendre en décoction (laissez le mélange dans l'eau bouillante jusqu'à réduction d'un tiers du volume d'eau)

ces préparations sont TOUTES gratuites, mais un soutient financier n'est pas refusé

N'ESSAYEZ JAMAIS DE PREPARER DES REMEDES VOUS MEME! UN MAUVAIS DOSAGE OU UNE MAUVAISE POSOLOGIE POURRAIT AVOIR DES EFFETS SECONDAIRES GRAVES (POUVANT ALLER JUSQU'A UNE MORT LENTE ET DOULOUREUSE)
EN CAS DE DOUTE, PREVENEZ VOTRE PHARMACIEN

Citation :
Dame Maguelone

Dame Maguelone vit Doctorgradus lui sourit elle le connaissait par Asterie elle lui en avait parlé .Il devait aider Asterie au dispensaire elles avaient aménagé une officine aider de Gorille.Mais Doctorgradus ne pouvait rester sûr SA pour des raisons personnelles.Elle avait donc aidé Asterie et en avait profité pour lui enseigner les plantes .

Maintenant qu’elle s’était mise en retraite et puis c’était en quelque sorte une excuse qui lui permettait de continuer à voir Asterie maintenant qu’elle était marier à Gorille.Maintenant que ce jeune homme était resté elle pourrait donner un petit coup de main et puis devoir cette jeunesse qu’elle plaisir.

Dame Maguelone sourit cela vous plait? oui en effet Asterie à très bon goût.
Je suis vraiment contente que vous soyez là vous voulez quelque chose à boire, je peux vous proposer une tisane et de la bug aussi.

Dame Maguelone sourit vous s’avez quoi et bien je vais faire une tarte, je vous laisse faire connaissance avec les lieux jeune homme.
merci beaucoup madame

Citation :
Asterie

Déplumé le pigeon d'Asterie envoya un courrier pour Dame Maguelone

Citation :
Dame Maguelone j'ai besoin de votre aide Gorille à de grosses humeurs je lui ai donner des décoctions de saule mais il en à toujour nous sommes à Bourges personnes ne veux nous héberger, je sais que vous connaissez du monde pourriez vous nous aider.
Bien à vous Asterie

Maitre Pharmacien se rendit au dispensaire d'Asterie.

Bonjour Maguelone comment va tu?

Pharmacien comment va tu? Je suis contente de te voir comment va Gorille et ma petite Asterie?

Je vais bien moi aussi je suis vraiment ravi de te voir, nous sommes rentré il y a peu et je voulais venir te saluer.
Gorille à une maladie du foie ce n'est pas grave.Et sa femme est auprès de lui ils se reposent.

Très bien merci encore de ce que tu as fait
Mais c'est normal tu le sais très bien si tu as besoin je serais toujours là pour toi Maguelone.

Dame Maguelone rougit et sourit à Maitre Pharmacien merci Pharmacien

Maitre Pharmacien sourit à Dame Maguelone et pensa oui je pourrais traverser le monde entier si tu me le demandais.

Aller viens te restaurer un peu, tu ne repars pas de suite au moins, tu sais on ne peu pas voyager sans autorisation.
Oui j’ai reçu ta missive je vais rester un peu je vais trouver une auberge.
Une auberge non il n’en est pas question tu va dormir ici il y a des chambre et Asterie n’y verra aucun inconvénient j’en suis sûr.
Je ne voudrais pas déranger
Déranger comment cela déranger mais pas du tout pensa comme cela je pourrais profiter de ta présence aller viens je vais préparer quelque chose à manger.
Alors je reste pensa je suis vraiment ravi d’être obliger de rester ici je vais pouvoir passer du temps avec elle.
Asterie passa rapidement au dispensaire il n’y avait personne elle prit ce dont elle avait besoin pour Gorille pensa

Alors ,du thym ,de l'origan ,de l'ortie piquante ,puis alors pour les douleurs musculaire s je crois qu'il me reste un onguent à base de feuilles d'olivier déposa un message pour Doctorgradus.

Citation :
Bonjour Doc j'espère que tu va bien je suis rentrer depuis peu à SA je n'ai pas eu le temps de passer Gorille à eu une maladie du foie il est très affaibli,mais cela va mieux .
Je suis juste passer prendre deux trois choses j'espère que tu est bien installer.
Je passerais plus tard sinon passe à la maison.
Bien à toi Asterie

Citation :
Doctorgradus

Doc lit le petit mot d'Astérie

Une maladie de foie? Il faut une préparation de chélidoine ! rien de tel pour guérir.
hrp: ATTENTION ! cette plante est hautement toxique! ne pas la préparer soi même; seuls les comprimés certifiés par les autorités sanitaires peuvent être pris)

Citation :
Asterie

Asterie passa au dispensaire.
Tout était en ordre comme ci elle n'était jamais partie elle sourit Dame Maguelone avait fait du bon travail.Elle découvrit quelque petits changements bien pratique d'ailleurs.
Elle passa voir Doc dans l'officine d’à coté depuis qu'elle était rentré elle ne lui avait laissé qu'un petit mot.
Elle vit Doc entrain de servir quelqu'un elle attendît.


Bonjour Doc lui fît la bise comment va tu ravie de te revoir alors cette installation cela te convient ,je vois que tu as très bien arrangé l'officine.

Citation :
Doctorgradus

Astérie!

Oh, faut pas exagérer: il y a encore beaucoup de bazard^^ mais c'est vrai que ca prend forme

en tout cas ca me fait plaisir de te revoir

Citation :
Marilou

Citation :
chére marraine ,cher doc

un petit mot pour vous demandez conseille ,voila sylphaël a 3 mois passer et ma percé sa premiere dent ,la n'ai pas le soucis ,mais il a les joue rouge et le fessier aussi ,que puis je faire pour appaiser ces rougeur et douleurs au gencives ?
car il me fais passer des nuit blanche à lui masser les gencives avec mon doigt
j'espere vite avoir reponse et vous embrasse bien fort

ps marraine embrasse mon parrain pour moi


Dernière édition par asterie le Lun 25 Juin - 22:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chez-les-ambpare.forumchti.com
asterie
Dame du domaine
Dame du domaine
avatar

Féminin
Nombre de messages : 702
Emploi/loisirs : Médecin
Date d'inscription : 17/05/2008

MessageSujet: Re: Dispensaire Asterie Médecin de Saint Aignan (Retranscription halle de Saint Aignan RR)   Jeu 18 Sep - 18:57

Asterie prit la missive de Marilou et la lu elle répondit à Marilou

Citation:
Ma chère Marilou
A trois mois ce n’est pas encore tout à fait la percer des dents il peut y avoir un début mais cela se fera vers 6 mois à ce moment là je te conseille d’aller chez l’apothicaire de sancerre et acheter un bâton de racine de Guimauve qu’il mâchouillera cela lui fera du bien et facilitera la percé des dents.
Pour les rougeurs tu change les langes de Syphaël régulièrement, tu lui passe de l’eau bouilli froide bien sûr, puis essuies doucement laisse à l’air libre un peu et tu va mettre de l’onguent de calendule (c’est fait à base d’huile olive, de fleurs de calendule et de cire abeille),si il à un peu d'humeur tu lui donne à boire de la tisane de camomille bien dilué
Je t'embrasse Asterie

_________________
Doc répondit à Marilou

Citation:
Bonjour Mari! J'espère que tu vas bien.

Je sais qu'Astérie t'a déjà conseillé la guimauve pour Sylpaël: c'est parfait pour la poussée des dents. Une fois qu'il est endormi, toi tu peux prendre une infusion menthe-sauge-camomille-valériane. Pour retrouver un sommeil calme, il n'y a rien de mieux

Gros bisous
Doc

Puis à Astérie:

Tu es la meilleure sage-femme de tout le Royaume! Peu de gens connaissent la guimauve, et c'est bien dommage. En plus, c'est tellement bon

Doc sort une racine de son sac et la machouille avidement^^
Gorille voulais faire une surprise à Asterie. Il passa au dispensaire pour lui rendre une petite visite. Il pensa aussi à saluer Doctorgradus.

Il entra dans le dispensaire et vit qu'il y avait eu des transformations ou plutôt du rangement. Il cherchait Asterie ou Doctorgradus.

OH EH, il y a quelqu'un?
_________________
Asterie sourit merci doc elle entendit une voix familière se retourna

Mon chéri tu passais par là je suis contente que tu sois là oui en effet c’est bien arrangé n’es ce pas ? Il y a longtemps que tu n’étais pas venu je vais te montrer les changements.Elle prit la main de Gorille et lui fît le tour du dispensaire.
_________________
Gorille se laissa guider.

Tu es seul ma chérie? Doctorgradus n'est pas avec toi?
_________________
Non Doc doit être dans sa réserve il doit prèparer pas mal des ongeants ,des tisanes ,et autres je pense.
Sinon tu as vu le jardin viens voir
_________________
Gorille regardait le jardin.

C'est ici que vous cultivé toutes vos plantes?

Gorille humait l'air. Plus il raprochait son nez des plantes plus cela sentait.puis se retourna vers Asterie.

Jesuis venu passé la journée avec toi. Je voulais voir comment tu travaillais. Et mieux connaitre Doctorgradus.
_________________
Doc avait les oreilles qui sifflaient, signe qu'on parlait de lui; il sortit la tête du placard, et reconnut la voix de Gorille.

Gorille! C'est gentil d'être venu! Comment ca va ton foie?
_________________
Bonjour Doctorgradus, il va mieux maintenant merci. j'espèrais vous voir et voilà chose faite. Asterie ma parlé de vous, en bien je vous rassure, que je me suis dit que je devais vous voir. Je vois que vous avez mis beaucoup d'heure de travail pour arriver à un dispensaire aussi bien tenu? Mes félicitations.

Gorille serra la main de Doctorgradus et le félicita.
_________________
tututu! interdiction de me vouvoyer!

pour ce qui est du travail, c'est moins pénible quand on le fait avec plaisir: mais c'est vrai que ce serait plus agrable si du monde venait...
_________________
Ok pour le tu. J'aime mieux aussi.

Gorille était soulagé.

Donc si j'ai bien compris, il vaut mieux avoir des malades que des gents en bonnes santés pour votre commerce? Loin de moi d'imaginer que vous... tu souhaite la maladie aux gents bien sur...
_________________
bien sûr que non je ne souhaite pas la maladie des gens; et puis ce n'est pas un commerce, presque toutes les préparations sont à moins d'un écus les 100 grammes (à 10 grammes par infusion, ca fait vraiment pas cher)

mais on peut venir à la pharmacie pour bien d'autres choses: un onguent hydratant, des somnifères légers, du lait de chèvre pour bébé, ou simplement pour dire bonjour

à part toi et astérie, et marilou qui a envoyé une lettre, je ne vois personne ici
_________________
Asterie passa au Dispensaire elle écrivit sur son registre alors
Aujourd'hui 12 septembre de l'an de grâce 1455 rendu visite à myriam la petite pour sa 7 ème grossesses tout ce passait bien elle était un peu fatiguée mais avec les 6 autres normal ai vu aussi son petit dernier le petit louis qui avait de mauvaise humeurs donner tisane à boire du tilleul, conseiller du bouillon de viande pensa tout haut mais comme ils n'ont pas énormément d'argent cela m’étonnerais qu’ils suivent mes conseils pauvre petit je ne pense pas qu'il finisse la semaine.
Elle continua famille fillioche le nouveau né va bien pour l'instant né avant la date.

L'enfant de lola du pain mort né, famille falara tout va bien, Le père Goriot s'est blessé au bras nettoyer avec de l’eau vinaigrer car pas très jolie fait pansement avec des feuilles d’achenillées millefeuilles puis recouvert d’un linge propre prévenu qu’il fallait qu’il aille voir un médecin ou un apothicaire n’a rien voulu s’avoir très têtu.

Elle continua elle avait mal au ventre se leva et prit une tisane de thym et de miel .Mais cela ne passait pas mauvaise digestion elle avait mangé chez la famille falara du choux de la viande.
Elle se leva et regarda si elle n’avait quelques chose

Mince je n’ai pas renouveler mon inventaire je vais voir Doc si il est là normalement il devrait avoir quelques chose .

Elle se dirigea à l’officine ou se trouvait Doc bonjour Doc comment va tu ? Aurait tu quelque chose pour les nausées je ne sais pas j’ai mal au ventre, quelques flatulences rougit cela doit être le choux du repas de midi j’ai pris du thym et du mil mais rien n’y fait et je n’ai pas renouveler mon inventaire.
_________________
Contre les maux de ventres? Oulala, je n'ai plus grand chose à te proposer

Doc sort un morceau noirâtre d'un tiroir, et un sachet de poudre

Charbon digestif : à réduire en poudre et à mélanger avec le sachet. après il faut délayer dans de l'eau. C'est infect comme goût, mais tu peux mettre une feuille de sauge, ca passera mieux.

Je suis vraiment désolé de ne pas avoir autre chose, avec la guerre les gens mangent n'importe quoi et mon stock de médicament s'est volatilisé en deux jours!!!
_________________
Lou arriva timidement devant l'officine et poussa la porte .
Elle y aperçut Doc et Astérie leur fit une bise.

Excusez-moi de vous importuner mais je trouve difficilement le sommeil par ces temps de guerre,auriez-vous une tisane ou autre à me proposer?

Puis Lou regarda autour d'elle
Vous avez vraiment réussi à faire un endroit charmant,ça permet de mettre plus à l'aise et d'oublier qu'on est parfois souffrant lorsqu'on vient ici

Puis Lou attendit sagement que Doc lui sorte un de ces remèdes miracles
_________________
Merci doc oui en effet ça va pas être génial mais bon ,je vais predre un peu de sauge alors avec .
Bonjour loubette comment va tu?Tu es pâle en effet tu dort pas assez avec cette guerre moi aussi je dors pas très bien mais bon je suis rassurer j'ai mon gorille . sourit
_________________
tu as bien de la chance d'avoir ton chevalier protecteur à tes cotés........
Soupire

C'est vrai que ces temps de guerre sont épuisants,alors me conseille-tu douce Astérie pour reprendre un peu de force et bouter ces fichus tourangeaux loin de nous!?!
_________________
Asterie sourit à Loubette tu sais moi la violence ce n'est pas mon fort sauf si on s'attaque au gens que j'aime je peux devenir une véritable furie Asterie rougit un peu.

Je ne comprends d'ailleurs pas pourquoi on nous a attaqué on leur a rien fait une duchesse qui ne sait que faire de ses journées d'oisiveté qu'elle va attaquer le duché d'a coté ce fichant qu'il y a des morts des blessés. D'un homme je peux comprendre car c'est dans son caractères mais d’une femme je ne comprends pas et comprendrais jamais je crois.

Pardon Loubette Doc je m'emporte mais quand je pense à.

Je me demande si il n'y aura plus de guerre un jour je suis trop idéaliste je sais mais j'aime le rêver mes petits enfants le verront peux être.

Pour répondre à ta question et bien s il te faut reprendre des forces pour toi et pour être en forme pour ton amoureux si tu es toute faible que pensera t’il de Loubette si au moment ou il à besoin de soutient son amour est trop faible pour le soutenir et entre nous il en faut aussi pour manier la poêle à frire je m’en sépare plus depuis que nous avons été attaqué .
_________________
zepi envoya un pigeon a sa sage femme asterie qu'elle avait pas vue depui s un certain temps, pour lui donner de ces nouvelles, et pour lui dire comment aller sa grossesse
Citation:
Bonjour asterie j'espere que tous va bien a saint aignant j'ai appris pour la guerre et je n'ai pas plus revenir, en se qui concerne je n'ai pas encore accouche la je suis sur la route de st brieuc en bretagne je pense accouché las bas je ne sait pas du tous si il a une sage femme la nas je n'en sais rien du tous! , en se qui concerne je me suis retrouver seul encore une fois moi qui penser que zach m'aimer je me le demande encore bien enfin c'est pas grave j'espere remttre les pied a saint aignan un jour pour vous retrouvé voila je t embrasse bien fort et bonjour a mon parrain et a doctorgradus

Asterie se rendit au dispensaire elle y découvrit une missive de Zepi elle l’a lut à st Brieux en Bretagne mais qu’a-t-elle pu aller faire si loin enceinte en plus.
Asterie prit un parchemin et envoya une missive à Zepi
Citation:
Bonjour Zepi merci pour ta missive je suis rassuré que tout aille bien mais quand même je suis quand même inquiète dans ton état toute seule .De toute façon il sera trop tard pour que tu revienne accoucher ici j’espère que tu trouvera une sage femme ou un médecin pour prendre soin de toi .
En espérant te revoir bientôt .Fait attention à toi
Asterie
zepi avait reçu la missive d'asterie elle lui réponda aussitot

Citation:

bonjour asterie je te renvoi ce petit mot pour te dire que j'était a anger et il mon mis 48h pour quitté l anjou je n'ai pas u le choix d'aller a st brieuc, finalemen j'ai accouché las bas la petite va super bien elle se nomme mélisende, tous vas trés bien je ne pense pas revenir maintenan mais ne tinquite pas tous va bien et toi comment ça va???
Asterie sourit en recevant la missive de Zepi elle pris une plume et écrivit.

Citation:
Bonjour Zepi tout d'abord félicitation pour ta petite fille pour le moment il ne faut mieux pas revenir à St Aignan des parasites sont aux portes de SA
J'aimerais bien voir ce petit bout.
Sinon je vais très bien à mon tour de t'annoncer une bonne nouvelle j'attends un enfant ,tu sera peut être de retour à sa naissance.
Sincèrement
Asterie

Aliénor arriva en courant au dispensaire.
Astérie ! Astérie ! Où est tu ??
Il faut que tu viennes, vite !!

Aliénor voyant Astérie, se calma un peu et essaya de reprendre sa respiration.
C'est Valric ! Il est ... il est ... Il est très mal ! Je ne sais pas ce qu'il a !
Viens vite !!!

Aliénor fondit en larmes, devant Astérie, qui faisait au mieux pour comprendre ce que lui racontait Aliénor.
_________________
[Après l'arrivé éclair d'Ali a l'officine, devant la pharmacie de Doc]

Miranda arriva a l'officine d'une humeur radieuse... Et s'adressa à Doc après l'avoir salué, le sourire aux lèvres...

-Hum dis moi... n'aurais tu pas... Un parfum... avec des odeurs de roses... quelque chose qui se remarque mais pas trop ... c'est pour un bal...

Elle le regarda attendant sa réponse.
_________________
Asterie regardait Aliénor sans trop comprendre attend Ali calme toi et dit moi ce qui ce passe Valric j’ai compris qu’es qu’il a ?
Voyant son amie pleurer elle se dit que c’était assez important.
Calme-toi Ali je te suis emmène moi ou il se trouve.
Asterie prit une étoffe qu’elle posa sur ses épaules le temps s’étant rafraichi .
_________________
Oh! Bonjour Ali, bonjour Mimi. Comment allez-vous?

Un parfun de rose? Hum... je dois bien avoir ca quelque part...

Doc fouille dans ses tiroirs, et finit par sortir un flacon vert

Et voilà! Huile de rose! N'en mets pas trop: c'est très fort
_________________
Miranda sourit contente que Doc ai trouvé ce qu'elle voulait.

-Merci!! je ferais attention ... au pire que la diluerais avec ... de l'huile de quelque chose... ou alors j'en impregnerais un peu mes vetements...

Elle mit quelques écus sur le comtoir et sorti toute contente de la boutique après avoir salué doc...

- A bientot!!
_________________
Miranda arriva dans l'officine, en boitant énormement... chaque fois qu'elle était forcée de poser son pied a terre une expression de douleur se faisait ressentir sur son visage... Maudites glissades en taverne!!!

-Astérie tu es la?? je *aie* j'ai un peu *aie* mal...

Elle s'assied sur un tabouret posé la, en attendant qu'Astérie arrive... enleva sa chausse et remarqua, surprise, que son pied avait grossi..

-Norf de norf qu'est ce qu'il m'arrive?
_________________
Anthelm arriva essouflé à l'officine.

Miranda, que vous est-il arrivé? Oh là, votre pied est tout enflé! Que puis-je faire?

Astérie, où etes-vous? Dépêchez-vous?

Je vais attendre Astérie avec vous et vous raccompagnerai ensuite.

Anthelm se plaça derrière Miranda et lui fit quelques massages aux épaules pour la détendre. Il ne pouvait rien faire d'autre dans l'attente d'Astérie
_________________
Miranda sourit en voyant Anthelm arriver tout essouflé...

-J'ai glissé de taverne et ... suis mal retombée... du coup ... j'ai assez mal au pied...

Astérie, où etes-vous? Dépêchez-vous?

Miranda sourit en le voyant inquiet à ce point... puis surprise le laissa lui faire des massages

-Antelmar calmez vous, je peux attendre un peu ... je ne vais pas accoucher... ^^

Elle lui sourit amusée...

Embrassez moi, je pense qu'en attendant ce sera le meilleur des remèdes...
_________________
Anthelmar était maintenant rassuré; Miranda souriait.

Il laissa ses douces épaules, passa devant sa Belle, l'enlaça et l'embrassa langoureusement.

Puis il prit un tabouret et s'assit à son côté, un bras autour de ses épaules.

Il plongea son regard dans les beaux yeux sombres de Miranda.
... je ne vais pas accoucher...

Il se prit à rêver d'un p'tit fillot ou d'une p'tite fillotte

Astérie, Astérie, dépêchez-vous donc!
_________________
Asterie était dans une pièce en haut du dispensaire pièce toute poussiéreuse plein de toiles araignées il y avait à faire elle n’avait pas eu le temps de l’aménager elle se demandait comment elle pourrait l’aménager voyons comment je pourrais l’aménager et que pourrais je y faire elle est grande il est vrai il faudrait peux être déjà refaire les fenêtres car elle ne vont pas tenir longtemps après nettoyer car là il y a du travail puis elle s’arrêta dans ses pensées pensant avoir entendu quelques chose elle se dirigea vers la porte tendit l’oreille non j’ai du rêver donc il faudrait que je si j’ai bien entendu on m’appelle .


Dernière édition par asterie le Lun 25 Juin - 22:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chez-les-ambpare.forumchti.com
asterie
Dame du domaine
Dame du domaine
avatar

Féminin
Nombre de messages : 702
Emploi/loisirs : Médecin
Date d'inscription : 17/05/2008

MessageSujet: Re: Dispensaire Asterie Médecin de Saint Aignan (Retranscription halle de Saint Aignan RR)   Jeu 18 Sep - 19:01

Asterie descendit voilà j’arrive j’arrive .

Elle aperçu un jeune homme en bas de l’escalier tout en descendant elle interrogea l’homme en bas de l’escalier
Oui messire c’est à quel sujet vous êtes là depuis longtemps je ne vous ai pas entendu j’étais là haut.
Il va falloir que je fasse un système pour entendre.

Oui c’est pour Miranda

Miranda que ce passe t’il ?

Elle est dans votre dispensaire elle c’est fait mal à la cheville

Asterie vit Miranda asssise sur un tabouret

Que t’es t il arriver vient allonger ta jambe là ,je vais regarder cela

Elle lui montra la banquette derrière elle
_________________
Miranda fut soulagée en voyant Astérie arriver...

-Bonjour Astérie, j'étais en taverne... et comme d'habitude j'ai glissé...seulement cette fois ci... je suis tombée sur mon pied et depuis ... j'ai l'impression qu'il a enflé...

Elle alla en boitant s'allonger sur la banquette... son pied la faisait souffrir... elle était rassurée d'avoir pu trouver Astérie si vite...

Elle releva doucement sa houppellande et ses braies jusque ses genoux.

-J'espère que je ne serais pas immobilisée trop longtemps...

Elle se demandait comment elle allais faire pour courir après sa fille a présent...
_________________
Anthelm regardait les deux femmes, se sentant inutile. Il rougit puis se retourna à la vue des genoux de Miranda

Il jeta un oeil discret pour "vérifier que tout se passait bien"

Comment allez-vous Miranda, pas trop mal, j'espère?
Si je puis vous être d'une quelconque utilité en ce moment, demandez-moi. Mais est-ce encore besoin de vous le dire?
_________________
marilou qui etait arrivé a l'aube au village traverse les rue encore endormis et alla au dispencaire poser un mot sur la porte de sa marraine
Citation:
chere marraine ,et cher parrain

je suis de passage a saint aignant j'espere que je vous verrez pour boire une chope avec vous ,vous me manquer
amicalement
marilou


une fois le mots poser ala porte ,etlle mis un mot a doc aussi
Citation:
cher doc
me voila de passage et j'ai besoin de toi ,pourrais tu me confectionner une bouteille de parfum a la violette et une a la fleur de lotus .
je te remercie et espere te voir avant mon depard ce soir
je repasserais plus tard pour te faire une bise
amicalement marilou


le mots accrocher ,elle poursuivie sa route jusqu'au bois des amoureux ,son lieux de recueillement

_________________
Asterie s’approcha de Miranda après qu’elle eu relevé ses jupons Asterie examina le pied de Miranda et bien c’est plutôt enfler aie oui je suis désolée mais il faut que je regarde.

Asterie s’assois puis pris la cheville de Miranda dans les mains, tu va bouger doucement ta cheville avance le pied comme si tu voulais pousser mes doigts oui c’est cela .

Miranda grimaçait mais faisait ce que lui demandais Asteriesur le coté maintenant aiiiii je ne peux pas Asterie ça me fait mal

Oui je me doute bien, il va falloir l’immobiliser, je vais te mettre un onguent pour éviter que cela continu à enfler

Asterie se retourna vers l’homme derrière elle pardonnez moi je ne connais pas votre nom ?

Anthelmar madame pardon je ne me suis pas présenter je suis un ami de Miranda

Asterie souritje m’en doutais un peu elle pensa à la façon dont il était inquiet et le voir tourner en rond sourit

Pourriez vous allez juste à coté demander à Doctorgradus de l’onguent d’arnica de ma part

Oui bien sûr Madame

Puis se tourna vers Miranda je vais te mettre de l’onguent d’arnica puis je te banderais la cheville tu ne devras plus poser le pied par terre pendant au moins une semaine.

Et pour Saphira je fais comment ?

Oui je sais mais si tu ne repose pas ta cheville elle ne guérira pas et tu risque d’avoir des complications.

En attendant Amthelmar Asterie discuta avec Miranda il est très gentil cet homme tu le connais depuis longtemps ? il avait l’air inquiet de te voir dans cet état.
_________________
Norf une semaine... bon ben j'en profiterais pour faire quelques tricots, et une cure de tisane...

-Il est très gentil cet homme tu le connais depuis longtemps ? il avait l’air inquiet de te voir dans cet état.

Miranda regarda son amie, une lueur dans les yeux... signifiant pas mal de choses...

-C'est un homme merveilleux... je le connais depuis quelque temps maintenant. Je ne l'avais jamais vu aussi inquiet...
Et ... pour tout te dire, nous sommes un peu plus que de simples amis...

Elle rougit un peu

Je l'ai rencontré en taverne.... et nous nous sommes mis à sympathiser un peu plus lors d'un bal....

Elle sourit à son amie pour baissa son regard sur sa cheville enflée... puis remontant un peu les yeux elle s'atarda sur le ventre d'Astérie... un peu plus arrondi qu'ordinairement... Mais n'osa pas demander plus... il se pouvais qu'elle avais juste pris du poids...
_________________
Anthelm n'en dit pas plus à Astérie. Il sortit de l'officine à grand pas pour aller demander à Doctor...grus un ... de rnica.

Que m'a dit Astérie? Anthelm concentre-toi enfin! Doctor...Grus, Doctor...Gras? Oui, celà me revient, Doctorgradus! Bon et du quoi? Du rnica, du formica? Oui, çà y-est, de l'onguent d'Arnica.

Anthelm, ayant quelque peu retrouvé ses esprits, s'enquit donc de l'endroit où il pourrait trouver ce Sieur.
_________________
Bon sang, mais que je suis idiot. Doctorgradus est à l'officine bien évidemment!

Anthelm entra donc à nouveau dans l'officine.

Bonjour, Messire Doctorgradus!
J'aurais besoin d'un onguent d'arnica pour Dame Astérie; c'est elle qui m'envoie.
Miranda, en effet, s'est bêtement tordue la cheville et elle est toute enflée. Dame Astérie doit lui faire un bandage après avoir mis de l'arnica.
_________________
Asterie sourit en remarquant le regard de Miranda et répondant à son regard oui Miranda je suis enceinte de près de 5 mois cela commence à ce voir un peu je commence à être serré dans mes vêtements je pensais que tu le s’avait mais à ton regard j’ai bien compris que non.

Alors cet Anthelmar serait un peu plus qu’un ami elle sourit en tout cas il est charmant.
Si je peux me permettre Miranda et étant mon amie je te demanderais de faire attention à toi tu es très fragile je ne voudrais pas qu’il t’arrive quelque chose tu sais de quoi je parle et je ne parle pas de ta cheville ça je vais pouvoir faire quelque chose du moins je le pense.

Pour Saphira attention ne la porte pas avec ta cheville demande de l’aide.
Je te donnerais de la sauge pour calmer un peu la douleur.
_________________
Miranda sourit, elle se souvenait maintenant l'avoir presque deviné... enfin meme totalement deviné; un jour en taverne... ou avait elle la tete??

-J'avais donc raison, sur les causes de tes aller retours aux latrines en taverne... elle sourit a son amie Félicitations Astérie!!! Félicite aussi le futur papa de ma part!!

Astérie j'ai compris ce que tu voulais dire. Tu as raison dans ce que tu dis, enfin mon coeur aime et espère toujours... espérons que je serais aussi heureuse avec Anthelm que toi avec Gorille... et que je ne subirais pas une nouvelle fois les foudres d'Aristote!!

J'espère que ma cheville guérira vite, en attendant la nourrice s'occupera de la petite... J'accepterais volontiers de la sauge...

Elle sourit un peu, se demandant ou était resté Anthelm... Norf de norf!! il s'est perdu?^^
_________________
Asterie se mit à sourire je me demande ce que fait Anthelmar si il c’est perdu cela m’inquiète un peu car c’est juste à coté Simon j’irais moi-même en attendant prend cela te fera du bien.
Après un moment Arthelmar revient enfin avec l’onguent d’arnica
Asterie mis l’onguent sur la cheville de Miranda puis mit un bandage voilà.
_________________
Anthelm revint avec de l'onguent d'arnica.

J'ai été un peu long Mesdames. Je ne trouvais point Doctorgradus et ses médecines. Celà m'a pris du temps avant de comprendre qu'il était tout simplement à côté! Doc était absent mais j'ai trouvé ceci. Il me semble que c'est de l'arnica.

Il tendit l'onguent à Astérie et s'interrogea sur les sourires entendus des deux Dames.

Vous avez de bien jolis sourires toutes les deux... Vous avez profité de mon absence pour vous raconter des histoires de Dames, probablement?
_________________
Partant de son domicile lorvincenzo avait pris la direction de la porte de chateauroux et ses pas l'avaient guidés dans le chemin des bûcherons, le long des remparts.

"Ne serait-ce point là que se trouve le dispensaire d'Astérie!"

Parcours la rue des yeux, il le vit au numéro 13. Une bien fier demeureIl entra:

"Bonjour, Dame Astérie j'espère que vous allez bien! et que vous n'avez point rêvé de dragon et de fées!" Il sourit

Je viens d'avoir les clés de mon nouveau domicile au 7, rue du Duc de Volpone. Vous n'aurez qu'a passer, si vous le désirez un jour."
_________________
Asterie sourit en voyant lordvicenzo entrer

Bonjour comment va tu ? Non je n’ai pas rêvé de dragons ni de fée elle se mit à rire remarque de temps en temps je lève les yeux au cas où il y aurait un dragon qui passe.
Merci pour cette invitation je passerais avec plaisir gorille m’accompagnera pour éviter des rumeurs très mal placés
_________________
"Celà était implicite, que vostre mari Gorille vous accompagne astérie, je serai heureux de vous acceuillir."

Celà dit il se retourna et en sortant

"bonne journée à vous!"
_________________
Aldara, dès les premières heures du jour, se présenta devant l'officine de Dame Asterie, serrant son bras meurtri. Elle n'avait quasiment pas dormi, tiraillée par la douleur. Elle risqua la tête dans l'entrée de l'officine, humant déjà les herbes, onguents et pommades parfumées.

Dame Asterie?... Il y a quelqu'un?.... C'est Aldara... J'ai besoin de vous c'est urgent...

Elle n'osait pas entrer. Pourtant, son visage découvert, comme ça au grand jour la mettait mal à l'aise; elle fit un pas et attendit.
Asterie était entrain de faire un peu de ménage lorsqu’elle entendit une personne l’appeler.
Oui voilà j’arrive Alada mais entre je t’en pris comment va tu depuis hier surtout après que sommes fait mettre dehors (bug) je suis ravie de te voir que puis je pour toi ?
_________________
Aldara sourit en entendant la voix de Dame Asterie. Elle s'avança un peu plus, au milieu des fioles et des pansements, tenant toujours son bras, enserré dans un bandage sanguinolant.

Voilà... Merci de me recevoir. J'ai deux requêtes. Je m'adresse à la femme médecin tout d'abord, puis à la tisserande... Un couard m'a défiée en duel hier soir... Je me suis bien battue, je l'ai d'ailleurs bien amoché, mais il m'a transpercé le bras droit de son épée. La plaie est profonde et vilaine, je trouve. Il a versé une bouteille de Valounet dessus pour désinfecter, mais je crains que ce ne soit suffisant... Pouvez-vous regarder et me dire vostre avis de femme de science?... Et puis comme si l'affront n'avait pas été assez fort, il s'est servi de mon voile pour panser ses propres blessures. Me voilà ainsi, le visage découvert, et je ne peux le souffrir. La tisserande que vous êtes pourra-t-elle me confectionner au plus vite un voile noir pour cacher mes traits?...
Aldara se tenait face à Asterie qui commençait déjà à retirer avec délicatesse la bandellette noiratre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chez-les-ambpare.forumchti.com
asterie
Dame du domaine
Dame du domaine
avatar

Féminin
Nombre de messages : 702
Emploi/loisirs : Médecin
Date d'inscription : 17/05/2008

MessageSujet: Re: Dispensaire Asterie Médecin de Saint Aignan (Retranscription halle de Saint Aignan RR)   Jeu 18 Sep - 19:03

Bonjour Astérie!

Anthelm regarda la Dame présente, elle semblait souffrir.

Bonjour Madame, je ne vous demande pas comment vous allez, vous semblez tellement souffrir. Que vous est-il donc arrivé?

Astérie! J'aurais besoin d'Arnica pour Miranda. Sa cheville va un peu mieux mais pas encore suffisamment bien. Miranda est toujours bloquée au fond de son lit. Je vais lui refaire un bandage en espérant qu'elle puisse trotter de nouveau bientôt.

Mais occupez-vos d'abord de Madame... Nous nous ne connaissons point, me semble-t-il? Je m'appelle Anthelmar.
_________________
L'homme était courtois, elle lâcha son bras meurtri et lui présenta sa main.
Messire, Je m'appelle Aldara, enchantée de vous rencontrer. Vostre nom m'est familer, comme l'un des notables de cette ville, mais je n'ai effectivement jamais eu le privilège de vous croiser. De bien tristes circonstances... Mais je suis toujours ravie de connaitre les Saintaignanais, je cherche à m'intégrer, étant nouvellement arrviée parmi vous.

La jeune femme se tourna à nouveau vers Asterie qui terminait de découvrir sa vilaine plaie
Asterie sourit à Aldala merci je suis flattée mais je ne suis pas encore médecin je suis sage femme
J'y travail , je prépare mon entrez à l’université de médecine ,je suis aidé par mon mari qui me soutient et par Dame Maguelone une grande sage femme c’est elle qui ma formé et aider à passer mon certificat de sage femme, actuellement elle me donne son savoir pour que je puisse l’exercer.

Auparavant assied vous là montrez-moi votre bras en effet je vais voir ce que je peux faire continuer à le maintenir.

Asterie tendit un linge propre à Dame Aldala pour le mettre sur sa plaie en attendant que je prenne des linges propres pour soigner votre bras.

En ce qui concerne votre voile il n’y a aucun problème je vous fais cela le plus rapidement possible si vous voulez j’en ai un mais de couleur bleu je crois qu’il est t oui là sinon si vous voulez je peux vous en confectionner de différente couleurs pour agrémenter vos tenues.

Elle entendit entrer Anthelmar

Bonjour comment va tu ?

Oui pas de problème j’en ai ici je te donne l’onguent maintenant je l’ai là cela t’évitera d’attendre je vais en avoir pour un peu de temps.
Dit a Miranda que je passerais la voir et regarder sa cheville et j’espère qu’elle ne pose pas le pied à terre !!

Non je la surveille

Très bien

Puis s’adressa à Aldala je vais préparer ce qu’il me faut.
_________________
Aldara regardait Dame Asterie s'affairer comme une petite fourmi. Elle regarda sa plaie béante qui avait commencé à cicatriser un peu, fit bouger ses doigts, afin d'en vérifier la mobilité et se dit qu'avec un peu de chance, elle n'aurait pas besoin d'aide pour finir son épée. Elle attendit que la dame experte finisse ses préparations.
Asterie pris deux bassines une qu’elle rempli d’eau y ajouta un peu de vinaigre et du sel l'autre d'eau chaude ou elle y déposa des feuilles allchillée millefeuilles
Ensuite trempa un linge dedans et commenca à nettoyer la plaie vous avez de la chance cela ne coule plus énormément.

Par contre je vais devoir vous faire des points de sutures je vous rasure je m’y connais un peu je ne suis pas une experte mais j’ai appris cela m’ai nécessaire parfois.
Asterie prit ses aiguilles
Regarda celle qui convenait voilà très bien celle-ci puis elle prit du fil de jonc qu’elle avait conservé au propre.
Dame Aldala je dois vous signaler que cela ne va pas être agréable du tout mais pour que vous savez une belle cicatrice si je puis me permettre il le faut.
_________________
Aldara se doutait bien qu'il faudrait la recoudre. Elle redoutait un peu ce moment mais savait que sa vie en dépendait.
Elle acquiesça , serra les dents et ferma les yeux.
Oh, j'ai confiance en vous! Une tisserande, ça sait forcément coudre!

Elle serra le poing, plissa les yeux et attendit la douleur fine et sourde de l'aiguille.
Asterie sourit aux propos Aldala oui et je connais un peu le corps humain j’entends par là en temps que futur médecin

Asterie avait mal pour Aldala une fois terminer elle prit les feuilles achillée quelle essora puis les posa sur la cicatrice et la recouvrit d’un large bandage.

Je vais vous donner une infusion de coriandre Asterie prépara un petit sachettenez 30g de Coriandre vous ferez infusez le tout dans un litre d’eau cela devrait calmer un peu la douleur.
Repassez pour le pansement.Et pour votre voile je vous le confectionne dès demain.
_________________
Aldara n'allait pas bien. son bras ne la faisait plus souffrir, mais elle était victime d'étourdissement continuels; elle avait meme perdu connaissance deux fois aujourd'hui... Elle avait peur, ne voulait pas mourir, alors qu'elle en avait eu envie si souvent. La grande batisse de dame Asterie se découpait dans la nuit. Elle y arriva péniblement, espérant trouver, à cette heure tardive, la dame qui prit si bien soin de son bras. En arrivant devant la porte, elle posa sa main sur son front. Brulant. Moite.
Elle toqua faiblement, et dit dans un souffle:

Asterie... Au secours...
nico était prés du dispensaire d'astérie , il entra avec un carton est le débala devant astérie avec duretées.
Il avait a l'intérieur des ORTIE






et pris la parole

astérie salut . j'ai entendu dire que tu pouvait faire des miracles.
voila alors avec ses orties peu tu me faire un médicamant en potun images sil te plaitC'est pour un cadeau .


_________________
Asterie était au dispensaire elle avait des préparation à faire sont mari était occupé à la boucherie elle en profita également pour réviser son examen d’entré à l’université de médecine lorsqu’elle entendit frapper, elle sourit pensant que c’était son mari qui venait la chercher elle ouvrit.

Dame Aldara que ce passe t’il ?

Asterie... Au secours...

Entrez mais que ce passe t’il ?mais vous êtes bouillante appuyer vous sur moi venez vous asseoir là voilà Asterie posa la main sur le front d’Aldara il était bouillant je vais vous préparer une tisane de saule blanc pour faire baisser les humeurs je vais regarder votre pansement cela peut être venir de là mais auparavant.

Elle entendit Nicobruno entrez sans frapper et ne fût pas sa surprise en entendant Nicobruno
Citation:
astérie salut . j'ai entendu dire que tu pouvait faire des miracles.
voila alors avec ses orties peu tu me faire un médicamant en potun images sil te plaitC'est pour un cadeau


Elle regarda Nico d’abord bonsoir Nico je ne comprends pas ce que tu veux médicament c’est quoi ? et les seules personnes qui peuvent faire des miracle sont Aristote soit décédés ,personnellement je ne fait qu’appliquer ce que d’autres savants ont trouvés .
Ensuite puisque tu est là tu va m’aider a monter Dame Aldara au premier étage puis tu m’attendra tu m’expliquera un peu mieux ce que tu veux.

Aldara je vais vous emmenez dans une chambre las haut vous avez des humeurs qui ont l’air importante je préfère vous garder ici et vous donner de quoi baisser ses humeur puis il y a Doctorgradus qui est apothicaire il devrait être là demain il verra aussi ce que l’on peu faire suivant ce que vous avez.

Asterie et Nico aidèrent Dame Aldara à monter au premier étage voilà allonger vous pour le moment je revient .
_________________
AH .

nocn je voulait que tu me fasse un reméde miracle avec ses ortie

nico regarda aldara assait mal en point nico la possèrent avec astérie sur un lit

désolé de mon impolitesse les bléssée d'abord

nico coura rentrer chez lui pris quelque petite chose et revin

voici quelque chose pour vous dama aldara.

nico sorti de sa poche des béquilles avec des pansement

dans le temps je métait cassez la cheville et astérie m'avait donnée des grand soin

nico pris un verre d'eau et quelque chose a manger pour aldara

astérie puis-je étre ton aide soignan
_________________
Doc remontait de la cave où il était parti faire du rangement, quand il aperçut le mot de Mari.

Un parfum à la violette et un au lotus? Hum... Voyons voyons, où les ai-je mis?... Ah! Les voilà.

Doc alla chercher son chat-voyageur dans l'arrière-boutique.

Tiens, va porter ca à Mari. Si tu pars maintenant, tu pourras être revenu avant minuit. Je t'attendrai.


Puis entendant des bruits en haut, Doc monta à l'étage.

Mais qu'est-ce qui se passe ici? Oh Nico, c'est toi... Que fabriques-tu avec ce gros tas d'orties?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chez-les-ambpare.forumchti.com
asterie
Dame du domaine
Dame du domaine
avatar

Féminin
Nombre de messages : 702
Emploi/loisirs : Médecin
Date d'inscription : 17/05/2008

MessageSujet: Re: Dispensaire Asterie Médecin de Saint Aignan (Retranscription halle de Saint Aignan RR)   Jeu 18 Sep - 19:11

Aldara se laissa mener à l'étage. Elle craignait un nouveau malaise et ne s'imaginait pas refaire le chemin inverse jusqu'à sa demeure, seule, dans le noir, tremblant comme une feuille. Elle s'allongea sur la couche que Dame Asterie lui indiqua; elle sentait les forces la reprendre peu à peu. Qu'était-ce donc que cette fièvre qui venait puis repartait?... cela ne présageait rien de bon. Elle savait qu'Asterie avait fait du bon travail, la plaie avait été correctement recousue et aucune infection ne semblait présente. Quelle était donc l'origine de ce mal?...
Pendant que la sage-femme s'affairait avec Nicobruno, elle défit le bandage: la plaie était propre, aucun suintement, pas de sang ne de boursoufflures...
Elle attendit l'oeil avisé de son hôte.
Asterie rencontra Doctorgradus dans les escaliers

Bonjour doc comment va tu ? Il y a longtemps que je ne t’ai vu.

Dit moi j’ai ici Dame Aldara qui à de fortes humeurs, il y a quelques jours elle avait reçue un coup d’épée dans le bras je lui ai suturer la plaie, par la suite je n’y ai pas vu de pu ni d’humeurs mais là elle n’est vraiment pas bien j’allais lui faire une décoction de saule blanc pour faire tombé les humeurs si tu veux aller la voir cela la rassura aussi et puis après je regarderai mieux sont bandage.

J’allais oublier aussi Nico ma fait une drôle de requête il voulait que je fasse un médicament tu sais ce que sais ? Moi là je bloque.
_________________
Bonjour Astérie Smile

Je vais voir Aldara tout de suite. Tu pourras aussi rajouter de la valériane dans sa décoction.

Et c'est quoi cette histoire de médicament?!?!
_________________
Merci Doc je rajoute de la valériane

Asterie était inquiète elle se demandait ce que pouvait bien avoir Dame Aldara elle verrait bien une fois qu’Aldara aura bu la décoction de saule blanc et, de valériane cela devrait aller.

Elle pensa il faut que je passe aussi à mon atelier pour le foulard demain, puis que j’ai l’université pour mon examen Asterie soupira que de chose .Je me demande ce que fait Gorille il se fait tard bon pour le moment c’est Aldara .

Elle parlait seule et avait complètement oublié Nico.
Elle l’aperçue Nico pardon je t’avais oublier je donne ceci a Aldara et je reviens .
_________________
Gorille arrivait au dispensaire.

COUCOU MA CHERIE.

Gorille était tout exité à l'idée d'aller avec Asterie passé son examen.

MA CHERIE ES TU LA?

Gorille cherchait Asterie des yeux.
_________________
Asterie sourit elle entendit son mari

Je suis là elle arriva avec un bol fumant pour Aldara

Comment va tu mon chéri je t’attendais je reviens tu m’accorde un peu de temps je dois donner cela à Dame Aldara elle est malade des humeurs importante Doc doit être près d’elle aussi.
Je redescends
_________________
Prend ton temps ma chérie. Quant tu soigne tes patients tune pense pas à ton examen.

Gorille chercha des yeux Doctorgradus. Il aurait bien voulu lui serez la main et prendre de ses nouvelles.

Il vit Asterie venir vers lui.

On y va ma chérie?
_________________
Asterie arriva au chevet de Dame Aldara voilà une décoction de saule blanc et de valériane cela va vous faire baisser les humeurs.

En attendant vous aller vous coucher et dormir ici j’ai demandé à Doctorgradus qui est apothicaire de passer.
Je vais en profiter pour regarder votre bras.

Asterie regarda le bras d’Aldara ça à l’air d’aller je ne vois pas de pu un peu boursouffler ce qui est normal je vais vous le refaire.
Elle refît le pansement pendant qu’Aldara prenait sa décoction vous resterez ici tout le temps qu’il faut.
Je vous laisse vous reposer je repasserais un peu plus tard .

Elle redescendit j’arrive mon chéri Nico dit moi tu veux que je te fasse un remède avec tes orties c’est cela je peux les faire séchés et puis tu les prends en tisane, mais tu ma parler de cadeau la je vois pas car ont utilise l’ortie pour des problèmes (diurétique) de goutte, problème de prostate ? Culinaire si tu veux je peux te faire une soupe, une tarte, désolée mais si ce n’est cela je ne vois pas demande à Doctorgradus il sera mieux que moi.

Puis se retournant vers Gorille ont y va mon chéri passer cet examen

une tisane seras parfaite astérie c'est pour un cdeau un homm adore les tisane d'ortie et qui en plus mange tros.
je peut garder aldara avec doc si tu veut .
Bonjour gorille cela faisait longtemps que l'on ne c'était plus vut.


nico récupéra un peu d'eau une bassine et quelque bandelette pour aldara.il monta tous sa en haut prés d'aldara puis redescendit boire un peu d'eau avant de dire au revoira astérie et gorille
_________________
Bonjour Gorille! Comment vas-tu?
Dis moi Nico, c'est bien gentil tes orties, mais je ne peux rien en faire. Si tu veux faire une soupe, tu peux les faire bouillir dans de l'eau et les broyer.
Et félicitations à toi astéries Smile
Lord aimait beaucoup cette échoppe, l'odeur qui en émanait le fit sourire.

Il franchit le seuil:

"Bonjour, Astérie! Je me permet de venir vous voir car j'ai quelque chose à vous demander.

Voila, vous êtes la seule menestrel que je connaisse à SA et je viens d'ouvrir un atelier de chants, musique contes, ...."


"Au joyeux ménestrel!", je peux dispenser quelques cours de musique mais vous nous honoriez si vous vouliez donner quelques cours de chant."

Il expliqua le but de sa démarche

"Pour mettre un peu d'ambiance en taverne, voyez vous.

J'ai déjà essayer plusieurs fois et celà prend bien."

Il tata sa poche pour voir si son flutiau y était bien.

"Je sais par ailleurs que vous avez commencé des études de médecine, je vous en félicite. La tâche que je vous demande est peut-être imcompatible avec celà.

Je le comprendrai aisement, puis avec votre état!"

Il contempla le ventre arrondi d'Astérie

"Je ne voudrai point vous fatiguer!"

"Au faite figurez vous qu'hier soir en taverne nous avons discuter, avec des soldats de Laval, d'un certains Burich!

Je crois que lui aussi a été un compagnon d'aventure de vostre défunte mère"

Tout en devisant il s'approcha de la fenêtre et scruta le ciel, pas de dragons en vue!

Il allait pouvoir sortir.

"Je vous laisse réfléchir, donnez moi votre réponse"

Puis il sortit en saluant Dame Astérie
_________________
Asterie repassa au dispensaire elle était heureuse elle avait réussi à rentrer à l’université elle s’avait que cela allait lui prendre beaucoup de temps mais elle avait travailler sur pour cela c’est avec un grand sourire qu’elle revient donc au dispensaire elle n’avait pas tout a fait terminer le foulard d’Aldara il ne lui manquait que peux elle le terminera aujourd’hui n’ayant pas cours elle allait en profiter.
Elle alla directement voir Dame Aldara pour connaître son état et si cette fièvre était tombée

Bonjour Aldara comment vous sentez vous aujourd’hui ?

Je suis encore toute engourdie j’ai chaud, j’ai froid je ne sais pas pourquoi

Oui ce sont les humeurs qui vous font cela vous aller continuer a garder la chambre je sais vous avez votre forge mais là il vaut mieux que vous restiez encore pour connaître la raison de votre mal je vous ai presque terminer votre voile ,je suis désolée je n’ai pu le terminer avant je devais me rendre à l’université je suis accepter je peux commencer mes étude de médecine.Reposer vous
_________________
Elle était entrain de terminer le voile d’Aldara lorsqu’elle entendit la voix de Lordvincenzo

Bonjour comment va tu ? Ravie de te voir sourit en entendant lord lui dire qu ’elle était une des ménestrels de Saint Aignan

Merci Lord c’est très gentils de ta pars mais tu sais je ne chante et ne joue plus trop en ce moment j’ai beaucoup à faire entre le dispensaire, gorille et oui il faut que je soit présente aussi pour lui et maintenant étudiez un peux plus et puis mon futur enfant.
Je passerais à ton atelier de chants mais je ne te promets pas d’être régulière.

Elle lui sourit puis resta sans voix lorsque lord lui parla d’un certain Burich

Comment cela il aurait connu ma mère mais c’est c’est que d’évènements heureux depuis quelque temps, donc ce fameux Burich comme tu dit serait à Saint Aignan. Il faut que je le rencontre
_________________
Asterie passa rapidement au dispensaire elle n’avait que peux de temps les cours à l’université étaient intense.Elle rendit visite à Aldara

Bonjour Aldara comment va tu aujourd’hui elle posa sa main sur son front les humeurs avaient disparu.

Je vois que cela va mieux cela devait être un peu de fatigue, mélangé avec un peu de froid et de chaud à la forge.
Passe voir Doctorgradus à coté l te donnera quelques herbes à tisanes pour bien maintenir ses humeurs au plus bas.
Pardonne moi mais je ne peux rester je dois retourner à l’université, je passerais te voir à la forge.
_________________
Lord arriva haletant devant l'echoppe d'astérie, il entra

"ASTERIE! ASTERIE! Vite c'est aldara elle..... elle...."

Il s'arrêta pour reprendre son souffle

"Elle est blessée grièvement je crois, ....du sang, ....une blessure,.... vite

Elle était allongée dans sa taverne et loubette est avec elle, .....

dépéchez vous, s'il vous plait ......


Je crois qu'elle risque de mourrir!"

Puis il attendit qu'astérie veuilles bien le suivre...
_________________
Asterie entendit crier oui oui j’arrive que Aldara mais que j’arrive
Asterie prit un châle je te suis décidément les blessures par armes je vais me spécialisé tu m’as dit elle était ou ?
Dans sa taverne !
D’accord allons y
Ils se dirigèrent chez Aldara
_________________
Lord était très inquiet...

"Oui elle se trouve dans sa taverne"

"Je te suis Astérie mais je crois qu'il faut faire vite!!"

Et il sortit précédé d'astérie
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chez-les-ambpare.forumchti.com
asterie
Dame du domaine
Dame du domaine
avatar

Féminin
Nombre de messages : 702
Emploi/loisirs : Médecin
Date d'inscription : 17/05/2008

MessageSujet: Re: Dispensaire Asterie Médecin de Saint Aignan (Retranscription halle de Saint Aignan RR)   Jeu 18 Sep - 19:12

[Chez Martin, Barbier et fils de Maître Pharmacien ]


Elle le connaissait très bien elle l’avait mis au monde puis elle n’avait plus vraiment eu de ses nouvelles il partis de chez lui peux de temps après le décès de sa mère.

Après lui avoir fait quelques saignée sont état ne sait pas arranger elle était toujours paralysés d’un cotés elle commençait à peine à parler.
Elle avait réussi a caché son état à Asterie en lui disant que tout allait bien mais ce n’était pas le cas.

Elle reçue la lettre d’Asterie lui annonçant sa réussite cela avait bien failli lui coûter la vie à cause de l’émotion. Elle avait les larmes aux yeux.

Jean

Oui Maguelone

Je voudrais retourner voir ma petite Asterie je ne sais pas pendant combien de temps j’en ai encore mais je veux la revoir regarde, elle lui tendit la missive tu as vu elle a réussi elle est à l’université et puis je voudrais voir son enfant avant de partir je sais je ne pourrais rien faire mais

Oui bien sûr on va y retourner la guerre est fini je vais t’y ramener

Martin qui était pas très loin de là je viens aussi je veux connaître cette personne dont j’entend tellement parler.

Je vais lui rédiger une missive
Citation:
Ma petite Asterie je reviens à Saint Aignan accompagner de Maître Pharmacien et de Martin son fils barbier.
Ne soit pas surprise en me voyant je t’expliquerais
0 bientôt
Dame Maguelone.

Son corps est mou, il bringueballe dans la charrette. Le goût du sang dans sa bouche. La brume, le froid qui la transperce, elle ne sent plus ses mains, ses pieds. Elle ne sait pas où elle est, elle essaye de tourner la tête, ses muscles ne suivent pas. Un pavé soulève la roue, un choc violent à la poitrine, elle a mal, elle porte la main à son coeur. Elle regarde ses doigts couverts de sang, rouges et flous devant ses yeux. Sa main retombe. Sur une masse souple, qui bringueballe sur la charrette.
Elle distingue un visage, des cheveux collés par le sang, des yeux clos, un visage diaphane. Bouziguot... Elle cherche dans sa mémoire.

La charrette stoppe, Aldara entend des voix, on la saisit, avec douceur mais fermeté. Bouziguot est aussi emporté.
Une porte qui claque. Des escaliers qu'on monte. Le froissement d'un drap. Deux corps qui tombent lourdement sur des matelas de paille.
Souffle d'une robe affairée.
Halètements d'un homme harassé...

Il fait chaud ici...
Des mains inconnues l’arrachent au plancher de la carriole et le trimballent dans un escalier étroit. Sa grande carcasse est encore lourde malgré les repas escamotés durant sa fuite interminable, et malgré le sang perdu en abondance.

Quelqu’un l’a pris sous les bras, et le tire vers l’arrière. Ses jambes traînent et rebondissent sur chaque marche.

Enfin, les voilà arrivés ! On le jette sur un matelas infâme. Sans ménagement pour cet inconnu dont on ignore tout. Dont l’apparition coïncide avec un drame. Et qui éveille une légitime méfiance autour de lui.

Sa main heurte un corps inerte. Aldara. Il n’a encore rien compris à ce qui est arrivé à la jeune femme. Elle qui a été la première à le secourir, à lui proposer son aide, et même un toit, s’il le désirait.

Bouziguot se tourne lentement vers elle. Elle est immobile, ses yeux sont clos. Son souffle est oppressé. Elle a posé la main sur son cœur, comme pour l’empêcher de s’arrêter. De l’abandonner.

Elle ne l’entendra sans doute pas, mais Bouzi murmure. Accroche-toi à la vie, Aldara …
_________
Asterie aida lordvicenzo à sortir Aldara et l’inconnu comme elle le pouvait elle aider de Loubette.

On va les mettrent la haut dans la plus grande pièce le lit est plus grand .Je préfère les avoir tout les deux pour le moment sous les yeux après on les séparera mais là d’un seul coup elle réalisa ce qu’elle pourrait en faire de cette grande pièce du haut mais ce n’était pas le moment.
le plus urgent c’etait de s’occuper de ses deux là elle pensa mais pourquoi Dame Maguelone n’est pas dans les parages cela m’aurait bien aidé.Il faut que je prévienne Gorille que je ne rentrerais pas pendant un peux de tempselle mit la main sur son ventre qui c’était durci respira cela recommença elle posa la main contre le mur souffla doucement pensa ça va aller doucement respire voilà elle laissa Lord et Loubette installer les deux blessés puis se dirigea vers eux pour voir leur état.

Aldara messire vous m’entendez ?vous êtes au dispensaire tenez le coup. Elle tient la main d’Aldara pour lui confirmer sa présence puis son regard ce porta vers l’inconnu qui était t’il pourquoi avoir agressé Aldara elle avait plein de questions à lui poser mais elle en avait surtout plusieurs qui lui trottaient dans la tête qui ne voulait pas partir au moment ou elle vit cet homme blessé pourquoi l’aider s’il a agressé Aldara, pourquoi ne pas le laisser sur place après tout il le mérite ,mais sans s’avoir pourquoi elle lui avait porter secours le peux qu’elle avait vu dans son regard pendant ses moment de réveil il y avait quelque chose elle s’avait pas pourquoi mais elle devait l’aider c’était un homme blessé .Elle commença à regarder sa plaie elle fût surprise il y avait un bandage qui était recouvert de sang déjà blessé ?
Elle leva les yeux vers lord

Je vais voir la blessure d’Aldara la plaie était pas profonde mais longue elle était situé près du cœur il va falloir recoudre mais avant il va falloir le nettoyer je vais chercher ce dont j’ai besoin avant fait moi une séparation s’il te plait on va la mettre sur la table là bas avec la planche un drap qui sépare puis on la rallongera.
_________________
Lou paniquée,tenait sans relache la main d'Aldara,lui murmurant de douces choses:

Ma belle reste en vie,pour moi,ne m'abandonne pas......
Regarde-moi,ne quitte pas mon regard
_________________
Lord se redressa un peu:

"Vous n'avez plus besoins de moi! je me retires."

Il passa près de la couche d'aldara, et lui murmura

"Tiens bon jolie Aldara! Loubette, moi et d'autres avons besoins de toi...

tu ne peux pas nous laisser, reste, je te l'ordonne, reste!

S'il te plait! Fais le pour Loubette, elle t'aime tant!"

Il caressa doucement le visage d'aldara qui lui paru un peu froid.

Il fit un signe à Astérie et Loubette et sortit, les jambes un peu chancelantes..
_________________
Aldara entend son nom. Plusieurs fois. Des encouragements. Mais qu'a-t-elle fait? Elle n'a pensé qu'à elle! Elle ouvre les yeux, entrevoit la détresse de Lou, toujours à ses côtés. Elle repousse le voile noir qui brouille ses yeux, éloigne les fantômes de Weule, Ellya, Alycha, qi eux aussi l'encouragent à reprendre son souffle. Derrière, au loin elle entrevoit une silhouette grimaçante qui l'appelle. Valdemer... En voilà un qu'elle n'a pas envie de revoir tout de suite!
Ses poumons se gonflent brusquement, un profond soupir s'échappe par ses lèvres presque bleues. Aldara relève la tête, les yeux écarquillés, comme sortie d'un mauvais rêve. Elle jette des yeux perdus autour d'elle, serre la main de Lou, aperçoit le sang poisseux qui macule sa main.
Je... Ou suis-je?... Mon Dieu, qu'ai-je fait?...

Elle voit soudain le corps étendu de l'étranger.
Bouziguot... Pourquoi est-il là? ... Que lui est-il arrivé?... Où est Cr...

Elle s'interrompt, baisse les yeux et s'assoit, un peu revigorée. Elle prend une voix qu'elle veut claire et posée:
Je me porte garante de cet homme. Il s'appelle Bouziguot et vient du Sud. C'est ... un ami, que j'héberge pour le moment, à l'Auberge. Il... est venu me rendre visite. Astérie, il était déjà blessé à son arrivée, j'ai fait ce que j'ai pu, mais apparemment, ça n'a pas suffit. je te donnerai ce qu'il faudra, mais je t'en prie, fais quelque chose...

Elle se rallonge, épuisée par ces quelques mots. Elle regarde Lou.
Lou, ma Belle, ma fillotte, ma chère amie, ma toute petite... Pardonne-moi... Je t'ai fait peur. Il ne fallait pas t'inquiéter pour moi. Tu vois, même la mort ne veut pas de moi... Tu vas devoir me supporter encore quelques temps...

Elle tente de sourire, crispée et déjà ses esprits lui reviennent, son nez s'affute, elle est chez Astérie, Lord était là, les draps blancs sentent le propre. Elle sourit plus franchement et caresse la main de Lou
J'ai faim!
____________

Lou entendit Aldara prononçait quelques phrases et sentit la main se reserrait autour de la sienne.La blonde esquissa un sourire et caressa les cheveux d'Aldara.

Enfin ma belle,Dieu merci,tu vis!


Lou réalisa qu'Aldara s'était infligée cette blessure mais la blonde ne voulut pas la questionner ,elle préférait trouver de quoi la nourrir.
Elle se retourna vers Astérie:

Asterie,as-tu à manger ici?ou bien est-ce qu'Amberle est dans le coin,je ne oudrais pas lâcher la main d'Aldara maintenant....


La miss continua à tenir Aldara et lui murmura:

Merci,merci d'avoir lutté

Loubette contemplait son amie,lui souriant quand soudain elle comprit la sauvagerie qu'elle venait d'exerçait sur l'inconnu,Bouzi..qu'que chose...

Norf,je suis un monstre
_________________


Asterie entendit Aldara elle se rapprocha évite de faire trop effort reste allongé comment dit tu bourzigot il est un ami par Aristote !pensa je me disais bien qu’il avait quelque chose elle eu honte d’avoir pu penser, bien sûr elle ne s’avait pas cela lui donna une leçon ne jamais juger une personne blessé avant de s’être renseigner .

Ne t’inquiète pas tous va bien je vais lui refaire ses pansements mais toi que c’est il passer tu à une blessure profonde.
Puis se retourna vers Loubette elle mangera après pour l’instant il faut que je te fasse quelques points Aldara mais ne t’inquiète pas je vais t’endormir un peu pareil que ce que l’on fait a certaine femme quand leur placenta ne veux pas venir on va le chercher on endorme un peu les effets son diffèrent suivant la personne mais ne t’inquiète pas
Puis je te les ferais et après tu pourras manger.

Par la suite je vais m’occuper de Bourzigot reste auprès d’Aldara je reviens le plus rapidement possible je vais voir avec Doctorgradus aussi pour avoir quelques herbes.
_________________
Bouzi retrouve peu à peu une partie de ses moyens. Sa faiblesse reste profonde, mais la douleur provoquée par les coups reçus s’atténue progressivement.

Il contemple les va-et-vient autour d’Aldara et de lui-même.

Tout heureux, il entend que la jeune aubergiste réclame de la nourriture. C’est bon signe, en général. Aldara s’assied, sourit, parle distinctement. Taquine même une de ses amies. Le plus pénible est passé, semble t’il …

Elle le présente comme un ami venu lui rendre visite. Cela devrait contribuer à le laver de tout soupçon.

La jeune personne qui a pris la situation en main, prénommée Astérie, explique ses intentions au sujet des soins qu’elle compte leur apporter. Elle a l’air très compétente, et, de plus, va chercher l’aide d’un professeur qui semble réputé.

Bouzi regarde, sans manifester de rancune, l’autre jeune fille, celle qui l’a tabassé. Il hoche la tête. Elle ne pouvait pas savoir, et son aspect n’inspirait certainement pas la confiance.

Il se dresse sur ses coudes, et l’appelle. Damoiselle, pourrais-je avoir de quoi boire ? S’il vous plait ..
_________
Lou entendit l'inconnu l'appelait ,elle se pencha vers Aldara

Ma belle,je te laisse quelques secondes,je vais m'occuper du sieur,il a soif....Je sais que toi aussi tu as faim ,mais Asterie ne veut pas qu'on te nourrisse pour l'instant,je reviens vite

La miss regarda Aldara,inquiète mais se résigna à lui lacher la main et partit chercher à boire...
Lou revint rapidement avec un verre d'eau et se dirigea vers le messire

Tenez,pour vous

Elle lui donna l'eau et l'aida à boire

Je tiens à m'excuser de mon geste,je pensais enfin je croyais que vous aviez agressé Aldara,je vous expliquerai tout quand vous irez mieux mais les circonstance:Aldara en sang,vous,étranger dont on ignore tout ,de plus blessé,....j'ai cru que vous vous étiez battu...

Lou reprit sa respiration et baissa la tête honteuse
_________________
La jeune fille lui apporte de l’eau, et l’aide à boire en lui soutenant la nuque.

La mignonne est bien embêtée, elle regrette sincèrement son geste, et lui explique les raisons de sa méprise.

Bouziguot lui sourit. N’en parlons plus, les circonstances ne jouaient pas en ma faveur. Je comprends très bien votre méfiance. Mes blessures sont plus anciennes.

Mais le blessé est toujours préoccupé par les événements qui ont provoqués la blessure d’Aldara. Il fait un geste discret en direction de l’aubergiste et baisse un peu la voix.

Dites-moi, que lui est-il arrivé ? Je n’ai encore rien compris. Vous en savez plus à présent ?
Norf!non mon pauvre messire!je n'ai rien compris...et je ne veux pas la bousculer ses blessures ont l'air graves!
Mais vous vous n'avez rien vu?rien entendu?....

Lou sourit à Bouzigot et lui prit la main

Encore pardon,Asterie va vous soigner,ne vous en faites pas
_________________
Aldara regarde Bouziguot qui semble aller mieux. Loubette lui parle, calmement, sans le rouer de coups, voilà qui est déjà un net progrès!
Tout cela n'est la faute de personne. Il s'est trouvé là, au mauvais moment, Lou en a conclu, très logiquement qu'il était lié à ce bain de sang...
Aldara baisse les yeux. Elle va devoir s'expliquer. Bientôt. Osera-t-elle leur dire la vérité?... Osera-t-elle leur mentir?...
Elle regarde sa blessure à la poitrine, qui semble déjà s'arranger. Le sang est noir, il craquelle, à chaque fois qu'elle gonfle ses poumons. La plaie se referme. Elle ne comprend pas comment c'est possible, son geste a pourtant été sûr, précis, profond. Elle a senti la lame s'enfoncer jusqu'au plus profond de son âme. La petite étincelle, au creux de ses reins est-elle responsable de cette rémission miraculeuse?... Elle soupire, demande pardon à Ellya, pour ce geste fou, indigne de sa mémoire et regarde Bouziguot et Lou.
Bouziguot, je te présente Loubette, ma tendre amie, ma confidente, ma fillotte, ma tête de linotte blonde, qui est parfois un peu impulsive... Et ma Lou, voici Bouziguot, un ami venu de loin, qui me rappelle un peu moi, fut un temps et à qui j'ai choisi de faire confiance...

Elle préfère ne pas donner la version de l'étranger, au cas où elle ne serait pas exacte, comme elle le craint. Il sera toujours temps pour lui, de dire à qui il veut SA vérité. Tant qu'elle aura, elle, une version satisfaisante...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chez-les-ambpare.forumchti.com
asterie
Dame du domaine
Dame du domaine
avatar

Féminin
Nombre de messages : 702
Emploi/loisirs : Médecin
Date d'inscription : 17/05/2008

MessageSujet: Re: Dispensaire Asterie Médecin de Saint Aignan (Retranscription halle de Saint Aignan RR)   Jeu 18 Sep - 19:14

Bouzi se sent en confiance auprès de ces jeunes dames. Qu’il est déjà loin le temps où, pour un oui ou un non, il risquait un coup de poignard dans le dos. Son corps a besoin de soins, mais son âme avait grandement besoin de chaleur, de sympathie.

Il sourit à Aldara, puis se tourne vers Lou.

Enchanté Lou, appelle-moi Bouzi. C’était mon surnom dans une vie antérieure. Une vie dont ces cicatrices sont d'ailleurs tout ce qu'il me reste.

La blondinette l’a questionné sur ce qu’il savait réellement des événements à l’origine de la blessure d’Aldara, mais il n’a pas eu le temps de lui répondre. Il le fera lorsque Asterie sera de retour et s’occupera d’elle.

Il brûle toujours d’interroger Aldara sur sa blessure, mais Lou est visiblement très proche de la jeune aubergiste. Il lui semble plus indiqué que ce soit elle qui l’interroge. Elle se confiera plus aisément à une amie de longue date plutôt qu’à un étranger qui vient de surgir dans sa vie.
Lou sourit et laissa le verre au sieur

Bouai,moi c'est Lou!Navrée de faire votre connaissance dans ces circonstances,excusez-moi un instant je vais voir Aldara,appellez-moi si vous avez besoin de quoi que ce soit!

La blonde se dirigea vers son amie,elle déposa un baiser sur son front et d'assit doucement à ses côtés et plongea son regard dans le sien

Aldara,raconte-moi tout s'il te plait j'ai besoin de savoir....
_________________
Aldara blémit, baisse les yeux. Le moment tant redouté est arrivé. Elle inspire un bon coup, regarde Lou dans les yeux et commence.
Eh bien... C'est difficile à expliquer... Un malheureux concours de circonstances.
Elle secoue la tête, soupire.
Tu sais, ce mal qui me dévore, cette fièvre dont je t'ai parlée... Elle m'a fait délirer... Elle a pris possession de mon bras, elle m'a poignardée. Si profond que la douleur s'est tue, un instant seulement... J'ai cru voir des choses mais mes yeux étaient aveugles de colère. J'ai cru entendre des choses, mais mes oreilles étaient sourdes à l'évidence... Et puis, j'ai appris, ce même jour, pour Apokalyspe, ça m'a détruite... Je n'ai même pas pu lui dire au revoir, et personne ne semble se soucier de lui...Je suis désolée... Je ne pensais pas que je vous manquerais autant... A vrai dire, je n'y ai même pas songé, étourdie par la fièvre... A cet instant, tout était clair, la mort semblait mon seul refuge. Aujourd'hui je sais que j'ai eu tort, que j'ai été égoïste et lâche. C'est ton amour qui m'a ramenée ma Belle, à n'en pas douter... Sans toi, sans Lord, sans les bons soins de Dame Asterie, sans vous tous... je serai au trépas à présent...

Elle baisse la tête, elle a honte, elle attend la pluie de reproches et peut être même de coups de sa Blonde préférée...

Ses deux nouvelles amies chuchotent, un peu à l’écart. Curieux, Bouzi tend discrètement l’oreille, mais il ne perçoit pas un mot de leur conversation.

Qu’importe ! Il suppose que Lou s’est décidée à réclamer quelques explications supplémentaires à son amie.

Aldara parle longtemps. Elle vide son cœur sans doute. Cela doit la soulager, lui faire beaucoup de bien. Même si cela semble plutôt pénible, car Aldara baisse les yeux lorsqu’elle a terminé ses révélations, attendant sans doute quelques réflexions de la part de la blondinette.

Il hoche la tête. Lui aussi a des aveux qui lui brûlent les lèvres. Plus il attendra, plus la vérité sera embarrassante à confesser.

Soupir …
Asterie revient avec ce qu’il lui fallait un récipient rempli d’eau un peu salée et de vinaigre puis des linges propre et des bandages.
Je n’ai pas trouvé Doctorgradus il doit être occupé ailleurs il n’est pas l’officine .
Elle regarda la plaie et l’observa rapidement pensa bizarre elle est moins profonde puis du sang noir déjà et en plus qui craquelle elle regarda furtivement Aldara cherchant une explication mais celle –ci était préoccupé par Loubette et bourziguot elle la nettoya quand même lui déposa des feuilles d’achillées millefeuilles quelles avait cuit puis les pressa et le déposa sur la plaie mit linge et un bandage voilà qui est fait elle regarda le bras d’Aldara machinalement il n’y avait qu’une légère cicatrice. Asterie avait un doute par rapport à la blessure pensive elle se demandait pourquoi si bas la blessure l’homme était grand donc le coup porter aurait du être plus haut mais là et puis cette blessure qui se referme plus rapidement et qui est cet homme Aldara dit bien le connaître mais quelque chose n’allait pas elle ne serait le définir.

Elle avait été élevé dans un univers de conte de légendes puis récemment on lui avait parler de sa mère un mystère elle aussi, elle aurait connu des personnages fascinants, vécus des aventures particulières, avant de rencontrer son père donc elle garda ses réflexions pour elle se demandait quand même comment sourit.

Voilà Aldara je vais m’occuper de vous bourziguot le temps de changer l’eau.
_________________
Asterie posa le récipient contenant de l’eau vinaigré puis du sel elle entendit les différentes explications de chacun sourit pensa pauvre Loubette elle devait bien s’en vouloir de sa méprise.

Ne bouger pas trop je vais vous enlever vos bandages voilà très bien il me reste un peu de préparation de feuilles achillées millefeuilles.

Pendant qu’Asterie s’occupait de bourziguot elle entendit Aldara chuchoter quelque chose à Loubette sûrement par rapport à sa blessure elle sourit elle se doutait bien que quelques chose était bizarre mais ne voulait pas intervenir cela ne la regardait pas. Elle le saura bien un jour ou l’autre elle était perspicace.

Elle sourit à bourziguot ça va je ne vous fait pas trop mal, je vais vous en mettre par endroit puis je vous mettrait un onguent a base de calendula puis je vais vous préparer une infusion de saule blanc également cela vous fera du bien.

Vous étiez blessé vous été agressé par des bandits ? , vous ont ‘ils dépouillé ?mon mari pourra vous aider il est sergent de police, il faudrait que vous portiez plainte mais avant vous aller vous reposer.
A peine eu t’elle terminer qu’elle sourit oui quand je parle de bandits et d’agression, c’est votre agression antérieur à celle de Loubette

Aldara je vais te placer dans la chambre d’a coté là je voulais vous avoir tous les deux en surveillance mais là je vois que vous aller mieux je préfère vous séparer pour la bienséance.
_________________
Bouziguot offre son plus beau sourire à Asterie, qui s’occupe gentiment de lui en lui détaillant les différents produits qu’elle utilise.

Non, merci, Astérie, vous ne me faites pas mal du tout. Vous avez les mains très douces. Et faites moi plaisir, appelez-moi donc Bouzi ! Je vous suis très reconnaissant de vous soucier ainsi de mes plaies.

Il écoute attentivement les questions de la jeune femme, qui a bien deviné qu’un violent combat est à l’origine de ses blessures. Mais Bouzi ne se décide toujours pas à expliquer les événements tels qu’ils se sont réellement déroulés. Et une enquête menée par la police ne lui dit vraiment rien qui vaille. Il préfère choisir le bon moment pour tout révéler, et sans doute en parlera t’il d’abord à Aldara, qui a été la première à lui proposer un avenir dans ce village.

Bouziguot reprend. En fait, ces événements ne sont plus si récents. Si les plaies offrent toujours cet aspect fâcheux, et sont encore infectées, c’est surtout parce qu’elles ont été mal soignées. Et j’ai beaucoup voyagé sans m’en inquiéter.

De plus, cette agression s’est déroulée dans une autre région, beaucoup plus au sud. Et je préfèrerais, je crois, oublier toutes ces atrocités. J’aimerais mieux tourner la page et recommencer à zéro, ces souvenirs restent trop pénibles.
Asterie avait un léger doute mais n’en fît rien paraître pensa la peur des représailles je comprends l’important c’est que cela ne s’infecte plus et puis il est en vie c’est ce qui compte

Pardonner ma curiosité mon mari n’arrête pas de me le dire "ma chéri tu est trop curieuse" elle rit en tous cas j’espère qu’ils seront punis comme il se doit .
Vous n’avez rien à craindre ici Saint Aignan est un gentil village, oh je ne dit pas qu’il ne s’y passe rien loin de là mais vous êtes le bienvenu en plus comme vous êtes un ami d’Aldara.

Comme je vous l’ai dit vous êtes dans un dispensaire vous pouviez y rester jusqu’a ce que vos blessures vous permette de bouger sans qu’elle ne se couvre encore de pu je vous referais vos pansements.

Je vais vous chercher à manger, j’ai toujours du pain, du lard, des fruits en attendant que Loubette qui est une meilleur cuisinière que moi vous prépare quelque chose cela vous restaurera un peu.
_________________
Lou était stupéfaite des aveux d'Aldara;elle entendit à peine Astérie parler de ses talents de cuisinière,non le coeur n'était pas à cuisiner.
Les larmes coulaient le long de ses joues,elle se sentait vide,les révélations d'Aldara l'avaient anéantie,mais comment son amie avait-elle pu s'infliger cette blessures???
La blonde regardait la pièce,Bouzi,blessé à cause d'elle,Aldara qui avait tenté de mourir,Astérie,son joli ventre arrondi entrain de sauver et de s'occuper de tout le monde comme d'habitude?Lou soupira longuement et se tourna vers Aldara,les yeux toujours emplis de larmes

Comment as-tu pu?Ne tai-je pas prouver tout l'amour que je porte?N'as-tu pas compris comme ce village t'aime et a besoin de toi?Pourquoi ne m'as-tu pas dis que tu te sentais si mal?'

L'esprit de la blonde était bien perturbé à ce moment là,son amie n'avait donc pas confiance,cette amitié ne comptait donc pas?....
_________________
Aldara n'arrive pas à regarder Lou dans les yeux. Elle voit les larmes qui coulent, légitimes, douloureuses. Elle comprend sa peine, ses reproches, elle ne sait pas quoi dire. Elle essuie les larmes de sa fillotte, émue par ses mots, ce village qui l'aime, dire que ça n'allait pas...
Tu as raison, ma Belle, je suis impardonnable. Mais pour toute défense, je te dirai que la folie m'a prise, je n'ai pas réfléchi, tout allait bien et puis soudainement, tout allait de travers. Je n'ai pas eu le temps, ou je n'ai pas pris le temps de réfléchir. Tu ne me pardonneras peut être jamais cette traîtrise, je le conçois, mais aujourd'hui, je préfère te dire la vérité. J'ai assez occulté la vérité, je n'en ai plus la force. Alors oui, j'ai voulu mourir, dans un acte fou et irréfléchi. Oui, je n'ai pensé à personne, hormis à moi même, à ma douleur. Oui, je le regrette et je sais que je t'ai fait du mal. Oui je t'aime et je sais que tu me portes haut dans ton coeur...

Elle espère que Lou va relever la tête. Elle espère qu'elle va plonger son regard dans le sien, empli d'amour et de compréhension. Elle espère que tout ceci n'est qu'un mauvais rêve...
Bouzi sourit à la sage femme, tout en observant du coin de l’œil la conversation entre Lou et Aldara.

Un bout de pain, ce sera bien suffisant, Asterie, et je suis certain que vous devez être une excellente cuisinière ! J’ai surtout très soif, j’ai sans doute un peu de fièvre, mais je suis certain que ça va aller mieux grâce à vos soins. Je crois qu’Aldara et moi avons beaucoup de chance que vous soyez disponible ainsi pour nous !

Euh, ne pourrions-nous pas nous tutoyer, Asterie ? Je crois que vous ... tu vas devoir me supporter un certain temps ...

Les pansements que l’aubergiste lui a posés sur ses plus vilaines blessures sont en effet imbibés de sang, et Bouzi commence doucement à les défaire, grimaçant lorsqu’ils sont collés à ses plaies. Il sourit, après en avoir enlevé délicatement un, particulièrement tenace.

Bon dieu, ce que ça pique ces bandages …
Lou avait besoin de temps pour comprendre l'acte de son amie,tout était toujours confus dans l'esprit de la blonde

Aldara,je t'avais pourtant juré d'être toujours là pour toi,de veiller sur toi,..........

Elle s'arreta et la regarda

N'as-tu donc pas confiance en moi?Pourquoi ne pas m'avoir confiée ton désarroi?

Lou chercha du regard Astérie,elle ne la voyait pas

Asterie?Astérie?Tu es là?j'aimerai aller prendre un peu l'air.......Puis-je te laisser un peu seule avec eux ou veux que je te demande à Lord de passer?Je ne voudrai pas que tu te fatigues dans ton état...
_________________
Loubette a besoin de prendre ses distances, c'est normal, Aldara le comprend, même si cela lui fait mal. Elle laisse retomber sa main sur le matelas, libérant Lou de son emprise.
Asterie a disparu, Aldara se retrouve donc seule avec Bouziguot qui tire comme un aliéné sur ses bandages sanguinolents.
Puisque nous sommes seuls, mon bon, peut être est-il temps de me dire ce que je dois savoir si on me questionne. Cette terre m'a accueillie, comme une des siennes, il est hors de question pour moi de lui porter préjudice ou de mentir à mes amis.
Elle baisse la tête.
Mes propres actions seront sans doute déjà difficiles à pardonner... Mais si ton coeur doit s'épancher, je t'assure que tu peux le faire sans crainte auprès de moi. Je ne suis apte à juger personne après ce que j'ai fait...

Elle entend son ventre se rappeler à son bon souvenir, lève le nez, croyant sentir au loin l'odeur de la viande qui grésille.

Asterie entendit qu’on l’appelait décidément je viens de descendre ils trouvent que j’ai trop pris de kilos pour ma grossesse oui je suis là Loubette en bas je prend à manger ,il me fallais d’autres bandages aussi.

Elle remonta trouva Loubette sur le pas de la porte toute blanche mais c’est quoi cette mine déconfite dit tu va pas ter trouvé mal j’ai plus de lit a pars le mien si tu veux ?
Que ce passe t’il ? Ne t’inquiète pas si c’est a propos d’Aldara elle va s’en sortir sa plaie est et bien sa plaie pour tout te dire j’y comprends rien mais bon disons qu’en résumé tous va très bien. Si c’est pour Bouziguot là aussi il va s’en sortir je vais lui refaire ses pansements mais comme ils avaient faim je suis aller leur chercher à manger

Non ce n’est pas cela Asterie /j'aimerai aller prendre un peu l'air.......Puis-je te laisser un peu seule avec eux ou veux que je te demande à Lord de passer?Je ne voudrai pas que tu te fatigues dans ton état...

Non cela ira je vais refaire les pansements de Bouziguot et je les séparerais c’est pas décent qu’il soit ensemble même s’ils se connaissent.

Bon je t’attends va prendre l’air ne t’inquiète pas pour moi .Elle était intriguée Loubette si joyeuse il y a un instant maintenant cette figure ce que lui a dit Aldara la bouleverser j’espère que ce n’est pas trop grave.
_________________
Asterie rentra dans la chambre et bien que vois je Bouzi on se bagarre avec ses bandages, je vous ai dit que j’allais vous les refaire, ah les hommes vous êtes bien impatients tient.

Voyant Bouziguot continuer à tirer dessus elle l’arrêta attention tu va te faire mal attend je vais les mouillé ils s’enlèveront plus facilement .

Asterie commença doucement a imbibé les bandages puis les enleva doucement voilà qui est mieux.

Je vais vous nettoyer tous cela, elle commença elle vit quelques grimaces de la pars de Bouziguot lui sourit désolée mais je ne peux faire autrement.

Puis elle posa le reste de sa préparation puis un onguent aux parties les moins ouvertes.

C’est presque fini je termine les bandages parfait maintenant on les laissent en place .

Elle leur tendit a chacun du pain, du lard et des fruits.
Tenez du pain et du lard et des fruits, je vous ferais quelque chose de plus consistant tout à l’heure.
Prenez des forces puis Bourzi je te mettrais dans la chambre d’a coté
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chez-les-ambpare.forumchti.com
asterie
Dame du domaine
Dame du domaine
avatar

Féminin
Nombre de messages : 702
Emploi/loisirs : Médecin
Date d'inscription : 17/05/2008

MessageSujet: Re: Dispensaire Asterie Médecin de Saint Aignan (Retranscription halle de Saint Aignan RR)   Jeu 18 Sep - 19:14

Aldara lui propose d’ouvrir son coeur. En toute confiance. Elle a compris sa gêne, ses retenues, lorsqu’il a évoqué son passé, sans trop s’attarder sur les détails. Il lui sourit. Inquiet cependant des réactions que ses explications peuvent engendrer.

Je suis un bien piètre menteur … j’envisageais de tout te raconter, mais plus tard, quand on se connaîtrait mieux. Ce n’est pas très flatteur pour moi, tout ce que je dois t’avouer !

Bouzi prend son courage à deux mains.

Bon, je commence. Je te dois bien ça, tu as été tellement gentille avec moi …

A cet instant, Asterie survient, leur apportant un repas copieux. D’alléchantes odeurs viennent chatouiller leurs narines. Bouzi fait un geste d’impuissance en direction de l’aubergiste. Le récit de ses aventures est reporté à plus tard.

Asterie pose les plateaux, puis gronde gentiment Bouzi occupé à enlever lui-même les nombreux bandages qui recouvrent son torse. La sage-femme termine le travail avec beaucoup de délicatesse, même si le blessé grimace de temps en temps.

Bouzi aimerait rester à proximité d’Aldara, à présent qu’il est bien décidé à en terminer avec ses mensonges. Mais les soins réclament sans doute une intimité qu’ils ne trouveront que dans des pièces séparées. C’est du moins ce qu’a décidé Asterie.

Asterie sourit à Bourzigot voilà c’est fait elle se retourna vers Aldara puis Bourzigot je vous laisse je pense que vous avez des choses a vous dire je reviens plus tard le temps que la douleur se calme bouzi puis je vous aiderais à changer de chambre, vous pourrez toujours vous voir Asterie sortit .
_________________

Astérie les a laissés seuls, et Bouziguot reprend son histoire là où il l’avait laissée, c’est à dire au tout début.

Il s’assied près d’Aldara, sur un coin du matelas. Et s’adresse à elle d’un ton confidentiel.

Je te résume les derniers mois de ma vie, mais si tu as des questions à me poser, surtout n’hésite pas …

Voilà. Mon père et moi étions pêcheurs dans un petit village du sud. Au bord de la Méditerranée. Des concurrents l’ont tué sauvagement, ont coulé son bateau, et … euh … je me suis vengé. Tu sais, Aldara, je ne suis pas un agneau.

J’ai du prendre la fuite, seul. Malheureux. Sans personne à qui me confier, sans projet, sans avenir. Dans une auberge, après … euh … une légère dispute - Bouzi sourit – je me suis trouvé embrigadé dans une bande de truands. Un clan plutôt sanguinaire. Des habitués du vol et du crime.

J’ai partagé leur vie. Je me suis intégré, partageant la vie d’une d’entre elles, arrivée peu avant moi. Hécate.

Bouzi hoche la tête, les souvenirs affluent dans sa mémoire. Hécate, la chambre, les folles chevauchées, l’amour sous les arbres, au bord de l’eau.

On se croyait tous invulnérables. Et nous étions en fait très bien organisés. Nous frappions fort, et vite, et notre fuite était bien réglée. Cependant, nous sommes tombés dans un piège, ma compagne a été tuée, et j’ai été gravement blessé. Je te passe les détails … J’ai du prendre la poudre d’escampette. Pas le choix !

Il plonge les yeux dans le regard d’Aldara.

Et tu m’as retiré du fossé où j’étais en train d’expirer. M’offrant ainsi une deuxième chance. Un nouveau départ. Ici. Du moins si je garde ta confiance et ton amitié après ce récit. Je ne suis pas très fier de moi. Et je comprendrais que tu veuilles que j’aille promener plus loin ma grande carcasse …
Aldara écoute, le regard plongé dans celui de l'homme. Elle sait qu'il ne ment, cette fois. Elle est heureuse de cette honnêteté, alors qu'elle dévore le plat succulent apporté par Astérie. Elle se sent mieux, plus forte, comme avant le drame. Elle repousse l'assiette, regarde l'homme si proche, sur le même lit qu'elle. Elle hume l'air...Que sent-il celui-là?... Elle ferme les yeux et cherche dans sa mémoire. La menthe. Poivrée. Sauvage. Celle qui pousse en toute liberté sur le bord des chemins. Celle qui croît, comme les orties, en bouquet épais, aux feuilles presque rigides sous le doigt, au parfum fort, entêtant, hypnotique.
Elle rouvre les yeux, un peu désorientée, se frotte le nez. Elle se lève, lisse les pans de sa robe couleur de nuit, regarde le sang craquelé sur sa poitrine.
Je te remercie pour ces confidences... Je suis touchée par ton honnêteté, parce que je la perçois, dans tes yeux sombres et fatigués.Tu devrais peut être rester ici un peu plus long, pour reprendre des forces. Moi je dois retourner à l'Auberge, il y a là-bas, un sacré bazar! Sache que mon auberge t'est ouverte, dès que tu le souhaiteras. J'aurais sans doute besoin d'aide pour remettre tout en ordre.

Elle pose sa main sur l'épaule de Bouziguot, avec affection, compassion, compréhension.
Je serai ton amie, si tu veux de moi comme telle. Bienvenue.

Elle tourne les talons, descend en silence les escaliers qui craquent.
Une porte se referme.
Bouzi se retrouve seul.

L’énergique Aldara se sent suffisamment rétablie pour regagner son auberge, qui a sans doute besoin d’un nettoyage complet. Il regrette de ne pas pouvoir lui apporter son aide en cet instant. Et aussi de ne pas avoir eu l’occasion de lui poser toutes les questions accumulées dans son esprit. Pour soulever enfin un coin du voile, résoudre peu à peu les énigmes.

Il reprend son repas qu’il avait interrompu pour terminer son récit.

Asterie sera certainement surprise du départ d’Aldara, elle qui envisageait de les installer dans des chambres séparées.

Bouzi vide son assiette, le repas était excellent. Il se redresse péniblement, va se servir un verre d’eau, et attend patiemment la sage femme pour la suite de ses soins.
Asterie revient au dispensaire elle avait du s’absenter un petit moment elle alla vérifier que tout allais bien.

Elle frappa à une porte personne ne répondit elle entra personne Aldara n’a, pas du changer de chambre elle doit discuter avec Bouziguot elle frappa à l’autre chambre

Entrez

Alors comment allez vous vous avez bien manger désolée j’ai été retenu puis elle s’arrêta et ne vit pas Aldara Bouziguot comment cela se fait qu’Aldara ne soit pas là ne me dit pas qu’elle est partie .
Non mais c’est pas vrai une vrai tête de mule elle à du retourner à sa forge soupira.

Puis elle regarda Bouziguot on ne fait pas pareil tu reste tes blessures ne sont pas encore bien refermer dans un jour ou deux sinon elles vont se rouvrir alors pas question si tu as besoin je serait là je reste au dispensaire pour étudiez et au cas ou je n’ai pas cours ces deux jours ci.

Repose toi profite de ce repos pour reprendre des forces.
_________________
Bouzi décide de suivre à la lettre les conseils d’Asterie.

Il connaît son corps, ses possibilités. Ce n’est pas sa première blessure, il a régulièrement pratiqué des métiers périlleux, qui ont gravé sur sa peau de nombreuses cicatrices. Il lui faudra certainement encore deux ou trois jours pour récupérer suffisamment de forces et de tonus pour se rendre utile.

Il écoute Asterie lui parler d’Aldara, souriant lorsqu’elle évoque sa tête de mule.

Elle m’a simplement dit qu’elle avait du travail à l’auberge. Qu’un grand nettoyage était indispensable. Je ne savais pas qu’elle était en plus forgeron. Mais ça ne m’étonne pas, elle a toujours débordé d’énergie.

Je crois aussi que je pourrai travailler dans quelques jours. Aldara m’a proposé de rester quelque temps dans le Berry, et j’aimerais beaucoup l’aider dans ses occupations.

Je te remercie de prendre soin de moi aussi gentiment. Si je peux également t’aider à l’avenir, Asterie, surtout n’hésite pas à faire appel à moi.

merina la fauconne de marilou arriva au dispensaire avec un parchemin
Citation:
chere marraine

je t'écris car je suis inquiète pour sylphaël, il a une forte fièvre et tousse beaucoup,ce qui m'inquiète le plus il crache du sang après ces quinte de toux ,je sais pas quoi faire et mentaig n'ai pas la en ce moment,peux tu me donner quelque conseille pour le soigné ?
marraine j'ai peur ,il me tarde de revenir auprès de vous ,chose qui sera bientôt faite j'espère.
je t'annoce aussi que je suis en deuil ,meian lo a rejoins le puissant

embrasse parrain pour moi et sylphaël ,on vous faites de grosse bise

[A l'étage]

Asterie sourit d’accord merci de ta proposition ne t’inquiète pas reste ce qu’il te faut je referais tes pansements cela ne me gène pas au contraire, j’étudie la médecine donc vois tu cela m’aide aussi en ayant des personnes à soignés.
Je suis en bas dans mon dispensaire si tu as besoin tu as une clochette elle est relier à mon dispensaire j’en ai une pour chaque pièce sauf celle du haut mais j’y remédierais c’est une idée de mon mari pour que je puise entendre au cas ou l’on aurait besoins de moi.

[Au dispensaire]

Asterie entendit quelques coups de bec par la fenêtre elle sourit en reconnaissant la Faucaune de Marilou
Elle prit le message alors Marilou quel nouvelles elle sourit .Son sourire disparu lorsqu’elle lut la lettre elle eu un petit choc elle du s’asseoir elle relut la lettre non ce n’est pas possible pas syphaël il est si jeune.

Les symptôme sont ceux oh elle de la tuberculose qu’es que je peux faire je sais pas moi, mais qu’es que je vais faire fièvre oui, toux oui mais avec crachat c’est plus dur je vais me rendre à l’université, il y a bien un étudiant qui pourra me renseigner sinon un professeurs ça j’en doute mais bon je vais prévenir Bouziguot.

Elle monta à l’étage frappa

Entrez

Bouziguot je dois me rendre à l’université j’ai besoin d’aide c’est pour une amie et son fils.J’ai une question à leurs poser je reviens
_________________
Doc rentrait juste de son séjour à Noirlac quand il vit Astérie sortir en courant.

Bonjour Astérie; comment ca va?

Elle lui apprit pour Mari et Sylphaël.

Par Aristote! La tuberculose!!!

...

Il me semble bien avoir lu quelque chose là-dessus...

Doc fouilla dans ses tiroirs.

Ah! La voilà! C'est une lettre qu'un ami médecin de Marseilles m'a envoyée; il parle de la tuberculose. Il dit avoir récemment découvert un champignon qui commue la maladie en grippe. Hum... étrange; mais bon, la grippe c'est déjà "moins pire".

Qu'en penses-tu Astérie?



(pardon à tous ceux qui liront ce message et qui seront choqués de cet anachronisme éhonté; en effet, la rifampicine est une molécule semi-synthétique produite à partir de Streptomycès mediterranei; elle a été découverte il y a un peu plus de trente ans; elle est utilisé dans les traitements antituberculeux, et ses effets secondaires font penser aux symptômes de la grippe)
_________________
Asterie s’arrêta dans son élan doc comment va tu ? Alors cette retraite ?
Elle lui expliqua le contenu de la lettre
Alors ton ami médecin aurait découvert un champignon qui commue la tuberculose en grippe à bon ? En effet c’est très intéressant mais ne connaissant pas grand-chose sur cette maladie je sais qu’elle est mortel.

Elle viens de mauvaises humeurs des poumons, on crache du sang, on à de la fièvre on

tousse, mon j’ai eu des membres de ma famille qui en sont mort même avec tout le s’avoir de ma grand mère Sarah.
Mais si tu me dis qu’un champignon peu réduire ses risques cela serait formidable.
Si dame Maguelone avait été là !.Elle saurait je me sens impuissante. Mais j’ai de la chance tu est rentrer tu va pouvoir m’aider .

Je vais aller quand même à l’université pour en s’avoir plus et envoyer un pigeon à Marilou car je ne peu plus trop me déplacer .Il me reste peux pour accoucher.
_________________
Je me procure le champignon le plus rapidement possible Smile
Doc sortir prestement du dispensaire et partit au loin.
_________________
merina arriva a tout battemnt d'aile ,elle se posa sur le bord de la fenetre (un peu etroitepour elle ) ,et tocqua du bec
Citation:
chére marraine

voila je prend la route pour SA des cette nuit avec sylphaël et peut être clelala,j'ai réussi a faire tomber la fièvre mais il tousse toujours et un peu de sang en sort encore .nous serons a saint aignant samedi ,je viens au dispensaire directement
sinon j'espère que vous allez bien et que ta grossesse se pas au mieux . je vous embrasse bien fort
ta filotte marilou

_________________
[A l’université]

Asterie se rendit à l’université pour demander conseil à un étudiants ou un professeur mais pour celui –ci elle avait un doute mais bon .Les professeurs s’intéressaient plutôt au étudiants plus âgés.
Elle traversa les jardins puis se dirigea vers la salle des étudiants confirmés lorsqu’elle rencontra un professeur elle le reconnu c’était un des jury qui l’avait reçu pour son concours d’entré à l’université, c’était un de plus abordable du moins elle le pensait.


Maître, maître pardonnez mon audace mais j’aimerais que vous m’accordiez un

Oui en effet

Asterie rougit je suis étudiante de première année et

Oui je sais qui vous etes vous êtes matrone, je me souviens de vous puis il jeta un œil sur son ventre si c’est une réclamation ou une faveur je ne peux rien pour vous, vous s’aviez alors ne me déranger pas !

Non maître tout va bien

Et bien très bien alors, il souffla et continua son chemin

Asterie était têtue elle l’aborda une fois de plus Maître

Il se retourna quoi encore vous ne voyez pas que vous me faites perdre mon temps

Je vous demande encore pardon mais c’est une question très importante

Vous avez vos professeurs pour cela

Oui je sais mais je pensais que

Ravit de s’avoir que vous avez un cerveau et que vous pensiez puis s’éloigna

Merci Maître

Il s’arrêta et se retourna c’est mon jour de bonté, alors votre question je vous préviens n’en prenez pas l’habitude

Merci Maître voilà j’ai une amie qui est aussi ma filleul elle ma écrit pour me demander de l’aide son fils qui à moins de 2 ans, à une forte fièvre, il tousse, et crache du sang elle me demande de l’aide

Il a la tuberculose c’est plus un curé qu’il faut qu’une matrone !ne s’avez-vous pas cela

Si bien sûr mais je ne connaît pas trop cette maladie n’y a-t-il vraiment rien à faire
Un ami apothicaire ma parler de l’un de ses ai médecin à Marseille qui aurait découvert un champignon, qui transformerais la tuberculose en grippe .

Le médecin se mit à rire un champignon qui modifierais les signes de la tuberculose rit de plus belle.

Asterie ne s’avait plus où se mettre elle rougit de la tête aux pieds.

Et bien il c’est moquer de vous votre ami l’apothicaire un champignon miracle, j’ai eu bien fait de vous écouter tient.
Je le saurait si c’était le cas .Pour le fils de votre amie une seul chose des bain de tremble, puis friction d’huile de bourrache en massage sur le corps, de la tisane de tilleul pour les humeurs pour la toux et bien de la tisane de thym, avec du miel et priés .Aller voir à la bibliothèque.

Merci Maître de votre obligeance.

Un champignon sourit et il repartit sans plus d’explications.

Asterie se rendit à la bibliothèque elle prit un livre et lit
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chez-les-ambpare.forumchti.com
asterie
Dame du domaine
Dame du domaine
avatar

Féminin
Nombre de messages : 702
Emploi/loisirs : Médecin
Date d'inscription : 17/05/2008

MessageSujet: Re: Dispensaire Asterie Médecin de Saint Aignan (Retranscription halle de Saint Aignan RR)   Jeu 18 Sep - 19:16

Asterie repassa au dispensaire pour raconter son entretien avec un des professeurs de l’université, en même temps elle en profita pour rendre visite à Bouziguot .

Bonjour Bouziguot comment va tu ?
Je te refais tes pansements très bien c’est bien refermer je te laisse partir si tu veux.
Mais fait attention à toi quand même.
_________________
marilou arriva avec sylphaël endormi dans les bras de clélala ,suivis de greta inquiète devant le dispensaire ,elle frappa a la porte te poussa celle-ci pour entrer

marraine asterie tu es la ?

attendant réponse elle dis a clélala de s'assoir sur la chaise ici présente ,

repose toi un peu en attendant marraine
et vous greta pouvez vous montez a l'étage voir si marraine asterie est là ?


clélala regarda marilou et lui sourit

mon amour ,met toi assise toi je te donne le petit qui a besoin de tes bras ,je pense

marilou s'assit et tendit les bras
clélala lui mis sylphaël dans les bras et se posta derrier elle pour veiller sur eux

mon coeur pas trop angoisser de voir ma marraine et mon parrain ?

ne t'inquiète pas comme cela ,je les apprécie déjà ,sais ta famille ,donc j'ai pas peur

marilou lui sourit ,elle entendit du bruit a l'étage ,marraine asterie devait être occuper la haut

marilou se releva et dis a clélala on monte mon coeur ?
_________________
Doc remontait de la cave du dispensaire, où il conservait les produits dangereux; il ferma la trappe à clé.

Mari! Tu es là!

Il lui fit la bise. Puis se tournant vers Clélala.

Vous devez être Clélala; enchanté

Mari, j'ai appris pour Sylphaël; Astérie a préparé quelque chose, elle te le donnera quand elle sera revenu. Mais moi aussi j'ai quelque chose à te proposer; quelque chose d'inédit, je ne sais pas si ca marchera. Avec ton accord, j'aimerais essayer ce nouveau remède: il s'agit d'un champignon méditerranéen qui commuerait la tuberculose en grippe.[/i]
_________________
marilou etait heureuse de voir doc

bonjour doc ,je suis heuresue de te voir
oui tu peux essayer ton champignon ,je prierais que cela fonctionne

d'un coup marilou regarde clélala et sourit

doc je te présente clélala mon fiancé

mon coeur je te présente doc un ami et apothicaire du village

marilou demanda a dos ou elle devait mettre sylphaêl

doc ,est ce que je monte sylphaël à l'étage ?

attendant la réponse elle prend la main de clélala

après on devar aller chez gorille et asterie que clélala puisse poser ces affaires...
_________________
à l'étage? oh, mais j'ai bien mieux; suis-moi

Doc se dirigea vers l'arrière-boutique.

Il y a un vieux berceau ici; tu peux l'y mettre

Et je suis très content que tu te sois trouvé un fiancé
_________________
Asterie avait entendue Marilou elle termina de refaire les lits. J’arrive j’arrive enfin je fait comme je peux bonjour Doc comment va tu ?

Pardonne moi Marilou mais on m’a dit éviter d’avoir un contact physique direct soyez les bien venues puis se tourna vers le fiancé de Marilou elle lui sourit enchanté je me nomme Asterie et vous c’est bien évidement clelala elle sourit. Et bonjour aussi et enchanté Greta bienvenue à Saint Aignan.

Alors ce petit bout il est ou elle regarda Syphaël en effet il est pas bien il vit un petit garçon pâle ,les yeux cerné ,maigre ,du a la maladit par son manque d'appetit .Elle se pencha vers lui

Ne t’inquiète pas on va te soigner et tu vois la le messire et bien c’est Doctorgradus doc si tu veux . Il a quelque chose pour te soigner mes maîtres se sont moqués de moi quand je leurs aient dit, mais moi j’ai confiance en Doc et ta maman aussi et aussi clelala alors il va falloir aussi toi aussi nous aider d’accord ?

Le petit garçon regardait Asterie sans trop comprendre ce qu’elle disait il tourna à chaque fois les yeux pour voir un peu ou il était.
Bon il faut un petit lit.Elle entendit Doc

Très bien cela doc et bien si vous pouviez le montez à l’étage il sera mieux dans la pièce la plus grande.
Ensuite Greta vous avez une chambre sur votre droite il y a un numéro c’est la 2 La 1 sera pour syphaël et sa maman, quand à vous messire si vous me le permettez je vous invite chez moi mon mari à hâte de faire votre connaissance.

Installez vous j’arrive avec ce qu’il faut pour Syphaë.J'allais oublier Gorille ma dit qu'il passerait

_________________
Gorille arrivait au dispensaire. Il avait toujours en tête la naissance de son future enfant. Il se disait que la prochaine foi qu'il irai au dispensaire c'était pour venir chercher Asterie pour qu'elle reste à la maison pour attendre la venue du bébé. Il ne savait pas quant se serait mais Asterie ne lui manquerait pas de lui dire le moment venu.

Il entra et vis Marilou et un homme à coté d'elle.

Ben la voilà ma petite Marilou.

Il lui fit la bise.

Et Syphaël il est ou? Que je le voie.

Il serra la main du jeune homme et alla donner un baiser à Asterie.

Bonjour Doc, je vois que vous n'êtes jamais au repos. Ma chérie comment va tu?
_________________
Mais qui sont donc ces individus qui osent me vouvoyer?

Je l'ai déjà dit: "tu". Bonjour Astérie, bonjour Gorille

Venez Greta, je vais vous montrer la chambre. J'amène Sylphaël avec moi.

Doc prit le bébé dans ses bras, le berceau dans l'autre (!) (pouffements hrp; désolé, c'est plus fort que moi^^ vive l'humour non-sens!!!). Puis il monta l'escalier, suivi de Greta. Une fois redescendu:

Je vais préparer le remède; je l'apporte dans 5 minutes.
_________________
Clélala rendit son bonjour à astérie et à gorille avec qui il échangeat une poignée de main vigoureuse! Il se rendit compte qu'ils étaient tous 3 très attendus et s'en voulut de son retard . Il resta un instant hébété ne sachant que faire pour aider. Puis il empoignat le berceau que tenait doc pour le monter à l'étage.

Redescendant, il dit à Gorille:

Je suis vraiment très heureux de faire votre connaisance et je vous remercie de votre hospitalité! Je vais à la mairie pour une recherche d'embauche, dites moi si vous avez besoin que je vous aide à quelque chose.
Asterie sourit à gorille et l’embrassa je vais bien mon amour ravie que tu soit là, et toi bonne journée ?

Je vais préparer un bain pour Syphaël, mon chéri tu peux monter la baignoire puis m’amener des seaux d’eau .Je vais y mettre des feuilles de tremble.
Puis je masserais syphaël avec de l’huile de bourrache tu pourra le faire aussi Marilou.
Il faut qu’il mange un peu après tu lui donnera du bouillon de viande et du lait avec du miel cela lui fera du bien .en plus du remède de Doc il va se rétablir.
Il y a une bouilloire pour chauffer le lit s’y tu en a besoin de plus je vais t’en donner une .
_________________
Non merci je n'ai besoin de rien car les étude que je fais prennent tous le temps qu'il me reste.

Une très belle journée merci. Mais les études sont de plus en plus dure. j'ai du mal mais j'y arriverai.

Gorille alla monter la baignoire puis redecendiavec deux sceaux.

Voilà ma chérie.
_________________
Ayla alla jusqu'a l'officine. Tapa a la porte et se demanda si Asterie ete la?

- Astérie tu es la????????


N'obtenant pas de reponse ayla mis un mot au sur la porte en lui disant" je repasserai chercher ma tisane"

ayla attendi un peu et cru attendre du bruit
Asterie entendit frapper

Bonjour Ayla entre il fait froid .Comment va tu? je t'ai préparer un petit sachet de feuilles de framboisier tu en prendra un petite cuillère avec de l'eau bouillante ,tu laisse infuser au moins un peu (10 minutes très bien ) Pour l'instant cela t'évitera d'avoir trop de nausées.

Tu repasseras avant les trois dernier mois de ta grossesse ,je te donnerais une autre tisane à base d'autres plantes qui te permettrons de faciliter le passage du bébé (effet tonique sur l'utérus pendant la grossesse (dans les trois derniers mois) et lors de l'accouchement, douleurs pendant l'accouchement)
_________________
[Ayla pénétra dans le dispensaire, essaya de se réchauffer

- Merci astérie, donc je prends de ta tisane quand j'ai mes nausées ou le matin?

Ayla pris les feuille de framboisier et les mis dans sa besace.

- Donc je reviendrai 3mois avant la fin de ma grossesse, mais tu sais j'angoisse un peu......

Ayla n'osa pas dire qu'elle etait un terrifiée.

[i]-Et si c'est des jumeaux? tu connais une personne qui acceptera de m'aider? Et puis voyager, par exemple aller de SA a Bourge?
Asterie écoutait Ayla ouh là attend doucement des jumeaux c’est rare déjà donc pas de panique.
Pour l’aide tu entends quoi ? Si c’est pour l’accouchement je pourrais t’aider je serais aider. Asterie s’abstiens de tout commentaire concernant une grossesse gémellaire c’était risquer ainsi qu’a l’accouchement mais cela elle ne pouvais pas le s’avoir maintenant .

Elle ne voulait pas affolé la jeune femme qui semblait d’ailleurs déjà apeuré.

Tu peux aller à Bourges oui pas de problème il faut que tu fasse attention pour le moment ça va mais après le 6ème mois je te conseille d’éviter pour ne pas mettre ton enfant au monde trop tôt.

En ce qui concerne la tisane de feuilles de framboisier c’est surtout pour éviter d’avoir des aigreur d’estomac mal au ventre tu sais la nausée.
Et puis vers le 6ème mois tu prendra une autre tisane a base d’autre plantes qui te fera du bien je t’expliquerais en temps voulu ne t’inquiète pas.
Si tu suis les conseils normalement tout devrait bien se passer mais je ne peux rien garantir et tu le sais aussi.
Tu peux repasser quand tu veux.
_________________
Ayla sur les bons conseils d'Astérie se leva.

- Merci à toi. Pour tout. Je repasserai au 6ème mois t'inquiète pas

Ayla se leva, enfila sa pelisse et se diriga vers la porte.

Elle fit la bise a Astérie et retourna chez elle car la pluie s'annoncer déjà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chez-les-ambpare.forumchti.com
asterie
Dame du domaine
Dame du domaine
avatar

Féminin
Nombre de messages : 702
Emploi/loisirs : Médecin
Date d'inscription : 17/05/2008

MessageSujet: Re: Dispensaire Asterie Médecin de Saint Aignan (Retranscription halle de Saint Aignan RR)   Jeu 18 Sep - 19:21

ayla83

Ayla dans la nuit senti son venter durci, et senti poussez effrayée elle appella astterie:



- Asterie vient vite s'il te palit, j'ai mal viens vite......



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Asterie34

Asterie entendit Ayla accouru rapidement que ce passe t’il ?



Asterie j’ai le ventre qui me fait ma sa pousse j’ai mal c’est quoi



Asterie regarda Ayla ne t’inquiète pas ça va aller



Je les perds c’est sa je suis oh non oh non !!



Calme toi respire ça va aller ne panique pas Asterie souleva la robe d’Ayla posa ses mains sur son ventre il se durcissait attends je vais regarder elle prit un morceau de tissus et regarda la dilatation le col était effacé tu est en travail tu est à 2 pouces



Je reviens tu va enlever ta robe je vais chercher le nécessaire



J’ai mal Asterie j’ai mal



Je sais calme toi calme toi tout va bien ce passer .



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
ayla83

Ayla appeuré fis ce que demanda asterie, mais elle avait peur car c'etait trop tot pour la naissance de ses petits......



elle avait trop mal Mais savoir aterie a ses cotes la rassurer.....



ayla regarda asterie s'affairer autour d'elle et se dis il faut que je me calme, mais la peur e perdre ses petits et la douleur de l'accouchement lui firent oublier qu'elle devait se calmer



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Asterie34

Asterie était partit chercher le nécessaire pour l’accouchement.

Elle se lava les mains puis se les enduit à base d’huile et de laurier et de violette.



Sa pousse



Souffle oui très bien, souffle tu n’est pas encore a dilatation complète accompagne les contractions souffle, doucement respire souffle voilà très bien .On va attendre encore un peu elle la réexamina ça avance va y la souffle oui très bien ça arrive tu est à 6 pouces très bien c’est presque a dilatation complète .Cale toi bien voilà



Je pousse, je pousse j’en peux plus là Asterie.



Souffle accompagne



Peut pas peux pas



Bon d’accord va y pousse mais que si tu as la contraction



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
ayla83

ayla ecouta les conseil d'asterie et fit ce qu'elle lui emanda



elle respira



elle poussa.....



Mais ce devait dur ....Mais continua a pousser



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Asterie34

Ayla poussa encore une fois et le premier bébé sorti elle coupa le cordon l’emballa, puis souffla sur l’enfant le baptisa rapidement en lui faisant un signe de croix et lui murmura je te baptise au nom Aristote au cas ou il y aurait eu un souffle de vie pour qu’il fasse partit de la famille d’Aristote.

Etant elle-même baptiser dans l’église Aristoteliciene et n’ayant pas de diacre ou de curé puis s’adressa à Ayla il va falloir encore pousser



D’accord



Le deuxième apparu rapidement elle coupa également le cordon le déposa dans un linge et fît de même.



Veux tu les voir ?



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
ayla83

Ayla en pleure lui dis oui je veux les voir, elle remercia asterie de les avoir baptisé avant qu'il retourne a Aristote.....



ils ressemblaient a 2 anges, elle les garda contre son coeur en se disant qu'ils auraient peut etre ressemblait a leur papa.....



ayla leur embrassa le front, Son fils auraient ressemblé a son pere, et sa fille a elle, car c'etait le voeu de balthazar, mais qui malheureusement n'ait pas pu venir......



Ayla se demanda comment faire pour se séparer d'eux mais elle savais que c'ete plus que 2petits corps et que leurs ames l'accompagnerait toute s vie dans son coeur....



- Merci Asterie, ayla ete en pleure en lui parlant.....



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
balthazardu62

balthazar arriva en courant pour voire cet deux petite anges puis sa fiancé voire si elle va bien , mes il frachi la porte et vois son amour en pleure avec les deux petit corps sans vie . il tomba a genoux en pleurant de tous sont etre.



balth



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
balthazardu62

balthazar arriva en courant pour voire cet deux petite anges puis sa fiancé voire si elle va bien , mes il frachi la porte et vois son amour en pleure avec les deux petit corps sans vie . il tomba a genoux en pleurant de tous sont etre.



balth



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Asterie34

Asterie laissa les deux petits encore un instant à Ayla le temps que le placenta sorte lorsqu’elle entendit Balthazar attends un instant Balthazar .

Asterie termina avec Ayla elle lui appuya sur le ventre pour voir si tout allait bien ça va ,je te fait une toilette puis je laisse ton fiancée te voir puis je prendrais les petits et leurs feraient une toilettes et les emmailloteraient.



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Doctorgradus

Doc passait par hasard du côté dispensaire de la bâtisse; il entendit les pleurs et comprit rapidement ce qui c'était passé.



Ayla, Balthazar, je suis avec vous. Aristote veille sur vous et sur l'âme de vos enfants...



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Saturnin, simple portier

Saturnin avait hâte de mener sa mission à bien. Il mis un temps infini à trouver l'officine. Il poussa la porte de celle-ci, on y entendait les sanglotements d'une jeune femme. Trop mal à l'aise, il déposa le paquet de chocolat sur un petit guéridon, puis s'en alla discrètement.



Il regagna l'Auberge rouge à grand pas, bien décidé à oublier les sanglots dans la mousse.



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
miranda29

Miranda arriva à l'officine, elle ne se sentait pas si souffrante que cela mais avait promis de venir... pour rassurer les autres.

Elle entra à pas feutrés dans l'officine et attendit l'arrivée d'Astérie.



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Asterie34

Asterie s'affrétait dans son dispensaire lorsqu'elle vit Miranda

Bonjour Miranda comment va tu? Que puis je pour toi ?



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
greta

greta arriva essoufflé ,frissonnante

,entrant dasn le dispensaire ,elle appela asterie





dame asterie vous êtes la ?



attendant réponse elle s'assit sur une des chaise il y avait dame miranda avec la petite saphira ,qui attendait aussi

,elle pris son mouchoir et s'épongea le front ,se mis a tousser ,pour ne pas contaminer la petite elle s'éloigna vers le fond prêt de la porte ,le froid etait tenace mais ,elle voulais éviter de contaminer qui que se soit



ne pouvant presque pas parler elle laissa ces pensée parti vers le sud



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Doctorgradus

Doc sortit de son officine tristement vide, et se dirigea du côté dispensaire.



Bonjour Mimi, bonjour Saphi, bonjour Greta. Vous allez-bien?



Mais! Greta! Vous toussez! Je vais vous approter une petite tisane miracle... foi de curé^^



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
miranda29

[HRP: heu Saph n'était pas la^^ mais bon je vais changer de RP du coup^^, je venais pour l'épaule de Mimi^^]



Miranda sourit, soulagée de voir Astérie arriver, Elle avait enveloppé Saphira dans une couverture. La petite était fièvreuse et se plaignait de douleurs aux oreilles.



-Bonjour Astérie, je te parle d'abord de Saphira, ensuite j'ai promis de te montrer une blessure que je me suis faite, mais ce n'est pas très urgent.



Elle est fiévreuse depuis quelques temps, je lui ai donné la tisane de tilleul que tu m'avais recommandée mais elle se plaint aussi de douleurs à l'oreille... je me suis dit que c'était plus sage de venir.



Elle la posa sur le petit lit que lui montra Astérie.



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
greta

ho doc ...merci bien ,j'en ai grand besoin je crois

mais dite moi je dois vous felicité pour votre ....comment on dis dééjà ?





greta attendit doc ,elle chercher ces mots ,mais la mémoire commencer a lui faire vraiment défaut ....



elle ecouta asterie et miranda d'une oreille distraite ,son soucis était dame marilou et sylphaël elle préféra chasser ces sombres pensés d'un geste de la main assez nerveux ....



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Doctorgradus

ordination images/smiles/icon_biggrin.gif" alt="Very Happy



mais attendez de me voir à l'oeuvre pour me féliciter^^



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Asterie34

Asterie entendit Greta Bonsoir Greta que ce passe t’il ça ne va pas ? Vous avez pas l’air bien du tout avec ce temps vous me direz aussi

Assiez vous ça va aller je m’occupe de vous après.



Hrp : je suis ton Rp alors mimi Puis s’adressa à Miranda Installe toi la bas Asterie sourit à Saphira alors ma petite Saphira qu’es qu’il t’arrive ?



Asterie entendit Doctorgradus elle sourit



Je vais regarder ça le tilleul ne fait pas baisser la fièvre, je vais te donner de la grande camomille en infusion tu en mettra deux grosse cuillères (20 g) dans un litre d’eau tu laisse infuser puis tu lui donne a boire ajoute un peu de miel aussi elle le boira plus facilement.

Pour l’oreille voyons elle n’a pas mit quelque chose dans l’oreille par hasard ?



Saphira commençait à bouger elle n’aimait pas trop la position assise sur la table et qu’on lui regarde l’oreille.



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
miranda29

Miranda regardait attentivement ce que faisait Astérie, Saphira elle, se laissait faire et n'osais pas bouger meme si elle se serais volontiers passé de cette observation de l'oreille.



-Merci, pour la tisane. Pour ce qui est de son oreille je ne sais pas, je fais attention mais tu sais... il y a tellement de petites choses à l'échoppe... je me suis dit que ça pourrais etre une otite... mais je sais pas vraiment...



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Asterie34

Asterie regarda l’oreille de Saphira je ne vois pas grand-chose elle posa ses doigts derrière l’oreille Saphira grimaça.

Hrp : je transforme l’otite par un simple mal à l’oreille qui est associer à de la fièvre car la cela ne peux se soigner que par des antibiotiques.

Asterie alla chercher un oignon pressa le jus puis en imprégna des petits plumasseaux mit dans un tissus de lin très fin elle l’appliqua le plus près du pavillon de l’oreille de Saphira puis y mis un bandage autour de la tête pour le maintenir.

Voilà tu le changes 4 fois par jour. Cela devrait aller une fois la fièvre tomber .



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
clelala

il entra en trombe dans le dispensaire,



Astérie, Astérie....;



Il déposa Mari sur le lit du dispensaire....;



Astérie arriva de l'étage intriguée par les cris de Clélala,



Clélala, mais que se passe-til?



Il avait le souffle court, mais réussit à lui répondre,



Mari....n'est pas bien du tout....elle a trés mal au ventre......heu...elle n'a pas osé te le dire.....elle...je....enfin nous , elle attend un enfant, et j'ai très peur de ce qu'il peut leur arriver à tous les deux!!! images/smiles/icon_redface.gif" alt="Embarassed





Astérie lui dit de se calmer, qu'elle allait voir ça tout de suite......



Il se posta près de la fenêtre du dispensaire, prostré et priant le seigneur.



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
miranda29

HRP: d'accord, désolée j'avais pas vu que tu avais répondu...



-Je pense que ça va aller mieux... j'espère... je repasserais au cas ou.



Miranda prit la main de sa fille, regardant le bandage autour de sa tete.



Merci...



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Asterie34

Asterie venait de dire au revoir et fît une grosse bise à Saphira ça va aller jolie petite fille, ta maman va te changer ce que te à dans l’oreille quelque fois et après tu verra tu ira mieux.N'hesite pas Miranda si tu as bessoin



Quelques instants après elle entendit Clelala qui l’appelais au secours il avait Marilou dans les bras.

Elle entendit mal au ventre, enfant elle Clelala calme toi tu va m’expliquer mais avant tu va monter Marilou dans une chambre une fois qu’elle sera installer tu m’expliquera



Mais Asterie elle à mal au ventre, elle est pas bien ma Marilou fait quelque chose



J’ai entendu Clelala monte là dans la chambre que veux tu que je fasse dans les escalier.



Clelala déposa Marilou sur un des lits Asterie s’adressa à Marilou

Je vais te déshabiller pour regarder peux tu me dire ou tu as mal ?Clelala si tu allait a coté je te prévient des que j’ai fini promis.



Asterie posa quelques questions à Marilou elle lui confirma son éventuel grossesse .Elle lui enleva sa jupe et son pante mais auparavant la couvrit à moitié au cas ou .Elle avait bien fait son pante était recouvert de sang .Puis se retourna vers Marilou.



Je suis désolée Marilou mais il y a trop de sang je pense que tu fait une fausse couche .Depuis combien de temps a tu mal au ventre ? As-tu senti les saignements ?



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chez-les-ambpare.forumchti.com
asterie
Dame du domaine
Dame du domaine
avatar

Féminin
Nombre de messages : 702
Emploi/loisirs : Médecin
Date d'inscription : 17/05/2008

MessageSujet: Re: Dispensaire Asterie Médecin de Saint Aignan (Retranscription halle de Saint Aignan RR)   Jeu 18 Sep - 19:25

marilou

marilou répondit a asterie

j'ai eu les douleurs après la chute de l'échelle quand je me suis fouler la cheville ,je pensais que c'étais du au choc de ma chute ...

marilou repris son souffle avant de poursuivre

heu j'ai senti légèrement un écoulement quand clé me porter ,mais je pensais que c'étais comment dire ,la tisane qui me presser d'aller au latrine et comme clé est paniquer ,je lui est rien dit

marilou pria un moment en silence et repris

marraine ,aristote va l'accueillir dans sa grande maison ,ce n'était peut être pas le moment

marilou laissa ces larmes s'écouler puits renifla

je suis lasse marraine ,est ce normal ?

depuis que nous sommes rentrer de maine ,je n'ai pas arretais de courrir et de travailler comme une forcené

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
clelala

Clélala était redescendu dans la salle d'attente du dispensaire, il trouvait qu'Astérie mettait beaucoup de temps à venir le voir, et pensa que c'était de mauvaise augure, il se rongeait les sangs, s'asseyant et se relevant aussitôt, incapable de rester en place, il tournait en rond. Son visage creusé par la fatigue et l'attente affichait son inquiètude.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Asterie34

Asterie regarda Marilou lui sourit cela arrive, rien ne dépends de nous je reviens je vais chercher de quoi te faire une toilette et puis préparer quelque choses pour les maux de ventres et en même temps rassurer Clelala qui doit tourner en bas et m’user mon plancher avec ses va et vient.

Asterie redescendit dés que Clelala la vit il lui demanda des nouvelles de Marilou.

Elle va bien mais malheureux ce n’est pas le cas de l’enfant quelle portait elle est entrain de faire une fausse couche cela arrive parfois ; le surmenage une mauvaise alimentation, un coup, un choc et parfois on ne sait pas pourquoi. Vous en aurez d’autres elle regarda Clelala on pouvait lire dans son regard et on attends.

Je vais prendre ce qu’il me faut et j’y retourne.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
clelala

Il fit un effort pour cacher sa détresse,


Merci de prendre soin d'elle Astérie.


Je vais attendre, pourra-t-elle rentrer à la maison?

Pourrais-je la voir?souffla-t-il d'une voix sourde images/smiles/icon_cry.gif" alt="Crying or Very sad

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Asterie34

Et bien atttends un peu Clelala je vais lui faire une toilette et après tu pourra la voir .Demain si tout va bien elle pourra partir mais je la garde ici pour la nuit .Je vais rester aussi au cas ou je vais prévenir Gorille .

Asterie prépara ce qu’il lui fallait une bassine et fît bouillir des feuilles fraîche de bourse à pasteur, filtré, récolta le jus mis quelques cuillères dans un peu d’eau pour stoppé le saignement.Puis remonta voir Marilou.

Je vais devoir t’appuyer sur le ventre, je vais surveiller tes saignements tu va rester ici cette nuit en surveillance.

Auparavant tu va me prendre ceci c’est du jus de bourse à pasteur cela va arrêter le saignement.

Plus tard tu le prendras en Infusion : 2 à 3 c. à café de la plante par tasse 2 fois par jour au moins 3 ?4 jours minimum.En attendant repose toi et plus de bêtises s’il te plait.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
clelala

Quand Astérie eut fini de prodiguer ses soins à Marilou, elle vint dire à Clélala qu'il pouvait monter la voir quelques minutes.

Il entra dans la chambre doucement et s'agenouilla auprès d'elle, elle était pâle et fatiguée , les yeux rougis par les larmes qu'elle avait versées.

Clé, je suis désolée...


Chut ne dit rien mon ange, il avait la gorge serrée, ne t'inquiètes pas , je voulais juste te dire que je t'aime, je vais te laisser te reposer et je viendrais te chercher demain, Astérie m'a dit qu'elle te garde pour la nuit. Repose-toi ma douce.

Il l'embrassa tendrement, et repartit sans bruit, elle commencait à somnoler.

Il remercia Astérie, et prit congé.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
marilou

marilou etait fatiguer par sa journée eprouvant ,les larme rouler sur ces joues ,elle ecouta les conseille d'asterie et répondit oui dans un murmure quand clé entra et vint se mettre a ces coté

elle lui caressa la joue et lui dis merci mon amour

je t'aime ,je vais me reposer et demain tu viendra me chercher

comment vas sylphaël ?

mon tendre excuse moi

fermanet les yeux elle l'entendit partir a pas feutré ..

elle poussa un long soupire et parti au pays des reves

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
clelala

Il arriva devant le dispensaire et tocqua à la porte doucement.

Après quelques instants d'attente , Astérie vint lui ouvrir et le fit entrer.

Bonjour Astérie, Il l'embrassa, je suis entrain de penser que je ne t'ai même pas dis bonjour hier!

Ce n'est rien, Clélala, Bonjour.

Comment va Mari?


Elle est plus reposée, elle a passé une assez bonne nuit, tiens ,prend les tisanes que je lui ai préparées voici comment elle doit les prendre ,Infusion : 2 à 3 c. à café de la plante par tasse 2 fois par jour au moins 3 ou 4 jours minimum.

Merci pour tout Astérie.

Il monta à l'étage et entra dans la chambre.

bonjour mon trésor, comment te sens-tu?Bonjour mon amour, je me sens vide, et ma cheville est toujours enflée.

Je vais te porter jusqu'à la maison, pas question que tu poses le pied par terre.

Il la prit dans ses bras et redescendit l'escalier, Merci Astérie et à bientôt,

Astérie recommanda à Mari de ne pas faire d'imprudence et elle se dirent au revoir.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Dame Maguelone

Un pigeon venait de l'Hôtel Dieu de Beaune et déposa une missive pour Asterie

Citation:[

Dame Asterie d’Ambparé

Je viens par la présente vous informer de l’état de votre mère Dame Maguelone .Elle sont état c’est aggravé elle vous réclame je vous conseille Dame Asterie de venir au plus vite.

Bien sincèrement

Sœur Thérèse des Hospice de Beaune ]
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
marilou

greta accompagner de marilou arriverent au dispencaire ,greta se mis a tousser ,plier en deux elle avait du mal a repsirer ,marilou la soutain de son mieux
une fois entrer dans le dispensaire marilou appela asterie


marraine marraine ,j'ai besoin de toi ,greta va mal

attendant de voir asterie venir ,marilou fit assoir greta sur un des banc .

greta tenait devant sa bouche un mouchoir ,son teint etait de plus en plus livide

marilou ma chére petite ,je dois te dire que .....quinte de toux ,je pense devoir repartir vers les miens quinte de toux ,dame asterie pourra rien faire

marilou demanda a greta de plus parler ,elle aviserait après avor vue asterie .

marilou rentre chez toi ,j'attendrai asterie seule ,tu as un repas sur le feu

marilou regarda greta et hocha de la tête ,je peux pas te laisser seule comme cela ,.

greta insista ..quinte de toux aller marilou file avec le petit je vous rejoindrais

voyant qu'elle pouvait rien faire marilou pris sylphaël et rentra chez elle en courant.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Asterie34

Asterie c'était absenter quelques instants elle revint au dispensaire. Elle vit une lettre à terre l'hôtel dieu de Beaune .

Encore une autre son cœur se mit à battre très fort lorsqu’elle aperçu Greta se reprit.

Greta mais que ce passe t'il vous n'avez pas l'air bien ?


J'ai une quintes de toux vint couvrir les paroles Asterie En effet vous n'êtes pas bien du tout vous aller vous allonger attendez je vous met un coussin voilà que je regarde un peux mieux.

Cela dure depuis combien de temps ? Avez vous des crachas ? mal autre part à la tête, êtes vous fatiguée?

Asterie observait Greta elle avait du mal à respirer toussait mauvais signes elle attendit la réponse de Greta entre deux quintes de toux.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
greta

greta s'allongea et se remit a tousser ,mais elle regarda asterie et répondit le plus précisément aux questions .



allonger elle respira mal et fis un effort pour répondre

oui j'ai aussi des cracha ,mais je l'ai cacher a marilou pour pas qu'elle s'inquiete de trop ,la fatigue est la lancinante ,le moindre effort et j'ai l'impression d'avoir abattu des montagne





greta se mis a tousser et cracha dans son mouchoir



asterie ,il me semble que ,je peux rejoindre aristote et christo ,que mon temps est fini ma place esst la haut maintenant



greta sourit doucement et plongea son regard dans celui d'asterie



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Asterie34

Asterie regarda Greta lui souritPourquoi dites vous cela rien n’est jamais perdu .

Mais il est vrai que vu votre état je ne veux pas vous mentir vous avez une maladie de la respiration très importante en terme plus médical .

Vous avez la tuberculose active et une hémoptysie le crachat de sang est rouge c’est du sang qui provient des poumons cela veux dire que vous avez développer la maladie et le fait de tousser et cracher du sang le confirme .

Puis en vous observant même si vous ne me lavez pas dit je vois que vous avez énormément maigri .

Les cernes que vous avez au niveau des yeux indique le manque de sommeil et vous m’avez dit vous-même être très fatiguée .

Malheureusement je ne peux pas grand-chose pour vous je peux vous soulager un peu je vous donner un mélange de plantes .

Je vais vous garder ici dans une chambre d’isolement la haut que j’ai aménager .Venez avec moi je vais vous aidez.



Asterie aida Greta à monter les escalier elle y mit du temps entrecouper de toux .



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
greta

greta se savait bien malade ,mais elle ne dis mot et ecouta asterie ,puis la suivie dans la chambre d'isolement ,une fois installer elle demanda a asterie de pas dire son etat a marilou et cléélala ,elle leur ecrirais plus tard ...



elle demanda encore un service a asterie puis ferma les yeux pur se reposer un peu



ma chère asterie ,puis je vous demander un parchemin et de l'encre pour ecrire a marilou ....je vous demande de pas lui dire que mon etat est bien grave ,je vais m'en aller en paix ,mais veux pas voir sa peine



greta avait eu une vie bien remplie ,il etait tant pour elle de regoindre sa famille au cieux .



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Asterie34

Asterie regarda Greta et lui sourit

Ne vous inquiètez pas je ne dirais rien je vous apporte de l'encre et dun parchemin .



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
greta

greta s'etait assoupie ,quand asterie revint avec parchemin et encre ,elle se reveilla ,elle lui sourit puis secouer par une quinte de toux et des cracha ,elle lui dis

ma chère asterie ,je sens que j'en ai plus pour longtemps ,je vais ecrire un mot a marilou et clélala ,pourriez vous leur amenais ?



asterie comprit que c'etait vraiment la fin et hocha dla tête en signe de oui

laissant greta écrire son mot ,elle alla vaquer pas loin de la chambre d'isolement .





greta mis du temps a écrire le mot expliquant un voyage loin ,un voyage sans retour . le parchemin fini elle le plia et le déposa sur le chevet,toussa puis se rendormis doucement




-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
greta

greta somnola un moment puis une quinte de toux la fis s'assoir ,ces poumons lui fesait mal sa respiration devenais difficile .

elle pris le parchemin ,l'encre et la plume ,trempant la pointe de la plume dans l'encre noir ,elle commenca sa lettre pour marilou et clélala,de son ecriture fine ,elle coucha les mots sur le parchemin ..



Citation:[ ma chère marilou ,mon cher clélala et mon petit ange sylphaël



je ne sais comment vous l'annoncer,je sais que cela va vous faire de la peine ,mais il est tant pour moi de rejoindre aristote et christo de me mettre a leur droite .

cela fais un moment que je suis malade et que j'ai essayer de vous le cachet tant bien que mal,je suis au dispensaire auprès d'asteri qui me soigne avec la volonté de me guerir,mais je sais bien que le mal qui ma atteint ,m'emmèneras loin de vous trois et de tous ceux que j'apprécie ,mais auprès de notre createur je continurais a veillez sur vous .

ma petite marilou ,je sais que en lisant ces lignes tu fondras en larme ,chose qui est très normal,car tu ressentira l'injustice ,la peine ,mais sache que depuis que tu ma acceuillit chez toi ,me receillant alors qu'il fesait froid ,que j'etait nue pied et mal fagoté ,je n'ai eu que du bonheur ]


une nouvelle quinte de toux la secoua ,lui fesant faire une tache d'encre sur le parchemin ,la fatigue aidant ,elle ferma les yeux un moment et plongea dasn ces pensé ,des image lui remplir la tête de souvenir ,elle posa la plume sur le chevet ainsi que le parchemin .



asterie frappa et entra dans la chambre d'isolement

greta allez vous bien ,je vous entend pousser de grosse quinte de toux

greta ouvra les yeux et laissa un léger sourire se dessiner


oui asterie tout va bien ,j'ecris a marilou pour lui dire aurevoir

laissant son regard dasn le vague elle attendit que asterie s'approche d'elle pour lui dire ,je vous apprecie ma petite garder un oeil sur votre filleule

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chez-les-ambpare.forumchti.com
asterie
Dame du domaine
Dame du domaine
avatar

Féminin
Nombre de messages : 702
Emploi/loisirs : Médecin
Date d'inscription : 17/05/2008

MessageSujet: Re: Dispensaire Asterie Médecin de Saint Aignan (Retranscription halle de Saint Aignan RR)   Jeu 18 Sep - 19:27

Asterie34

[Quelque pars à l’université]



Asterie était venue soutenir son amie Christine de Galeni pour son doctorat en médecine.

Elle fût impressionnée par les lieux Une commission de docteurs de l'Université, au nombre de douze environ, faisait passer cet examen



Un caractère distinctif des examens dans les universités médiévales était la liberté laissée aux candidats de choisir eux-mêmes, pour ainsi dire, le degré de difficulté de leurs examens. Quelques traces seulement de cette organisation seront conservées par la suite, notamment à Louvain et dans les universités anglaises. L'examen le plus difficile et le plus complet était qualifié de rigorosum. Les candidats qui le passaient avec succès obtenaient les honores (« honours » des universités anglaises). L'examen ordinaire (transibile) s'adressait aux élèves de force moyenne (« pass examination » en Angleterre). Les universités allemandes conserveront des diplômes avec une des trois mentions : summa cum laude, cum laude et rite. On ne peut nier que ce système n'ait favorisé le succès des candidats. Dans certaines universités dont les registres ont été conservés, il n'est pas rare, surtout en Allemagne, de voir des périodes de plus de vingt années sans qu'il y ait eu un seul candidat refusé.

Une fois terminer elle fût investi du grade de docteur au moyen du bonnet doctoral et d'un livre, symbole de sa profession, qui lui était remis par le chancelier, qui lui donna en même temps le baiser de paix (osculum pacis).



Asterie était très fière de son amie elle aussi après avoir passé sa maîtrise en médecine pourra prétendre à ce titre.



Félicitation tu as été très bien

Merci Asterie d’être venue me soutenir

C’est normal, tu sais j’ai un peu peur pour ma maîtrise je ne sais pas si …

Comment cela si arrête de dire n’importe quoi tu va y arriver voyons.

Oui mais ses temps –ci je ne suis pas tout à fait en forme.

Tu connais la procédure non

Oui bien sûr

Tout ira bien je viendrais te soutenir .On se retrouve tout à l’heure pour le banquet.



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
scanx007

Il faisait nuit noire quant Scanx arriva devant le dispensaire ... Il avait veillé a ce qu'Ananou ne soit pas trop secouée, ni soit éjectée du brancard de fortune qu'il avait fabriqué ... Henrietta les avaient suivit depuis Bourges.



Scanx Descendit de Tonnerre et tambourina a la porte du dispensaire ...



- Ouvrez, ouvrez ...j'emmène une personne dans un état grave, cria t'il en tapant du poing sur la porte. Elle est entre la vie et la mort.



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Asterie34

Asterie entendit frapper se réveilla en sursaut elle c’était assoupi devant ses livres.Elle entendit crier



Citation:[ Ouvrez, ouvrez ...j'emmène une personne dans un état grave, cria t'il en tapant du poing sur la porte. Elle est entre la vie et la mort. ]


Elle se dirigea vers la porte l’ouvrit



Scanx entre que ce passe t’il ?



C’est Ananou elle est blessé elle va mourir j'appel a ton aide et a tes connaissance, afin de la sauver.



Et bien entre là je vais voir ce que je peux faire



Asterie montra à Scanx ou installer Ananou .Tout en examinant la blessé Asterie demanda plus d’explications à scanx.



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
scanx007

Scanx deposa doucement Ananou a l'endroit qu’ Asterie lui avait désigné, pendant qu'elle l’examinait, il lui raconta ce qui était arrivé...



- Elle est venue me voir a Condé, elle était ... Famélique ...,il repensa a cet instant au choc qu'il avait eu quant elle s'était retournée pour lui parler , dans une immense état de perturbation physique et psychologique ,elle ...elle m'a même demandée de mettre fin a ces jours ,je ... je ne savais pas qu'elle le ferai vraiment.



Il se rapprocha d'Asterie.



- Elle s'est ouverte les veines ,dans une cabane ,dans les marais de Bourges ,heureusement que George est arrivé pour lui faire arrêter l' hémorragie... j'ai fait le plus vite que j'ai pu .



Scanx posa sa main sur l'épaule d'Asterie .



- Crois-tu qu'elle va s'en sortir ,est-il encore possible de la sauver ?



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Ananou

La petite âme fluette de la tout aussi faméliquement fluette Ana avait suivi le convoi, non sans mal ! Dans un premier temps elle marchait, ou plutôt flottait - ce qu'elle aimait flotter ! - à une distance rasionnable de celui qu'elle avait à présent le plus envie d'égorger sur un chemin si par hasard elle finissait pas se réveiller...

Elle marmonnait... On se demande pourquoi... De toute façon il ne pouvait pas l'entendre.



Vous êtes un parfait abruti Scanx... Me ramener à SA... Une ville qui me déteste autant que je la hais... Par votre faute en plus... Et Ali n'est pas là je crois... Rhaaaa !!! Vous et vos idées stupides !



Elle lui jetait toutes sortes d'injures à la tête, mais il continuait impertubablement sa route, chargé du corps de feue Ananou.



Et puis plus ils s'avançaient vers SA... Plus la petite âme en peine commençait à entendre des voix... Ce qui ne la rassura pas sur son état de santé mentale... George et ses cautérisations... Ca l'avait sûrement choquée intérieurement...

Elle se rendit compte que ces voix étaient d'autres morts qu'apparemment Scanx n'entendait pas... Elle passa le reste du chemin, accrochée à lui en sanglottant. En plus elle glissait, elle savait à peine s'asseoir sur une table sans passer à travers...



Avancez plus vite sombre crétin par pitié ! J'ai peur ! Y a des voix dans ma tête gniiiii !



Ils arrivèrent enfin... Ana alla se poster dans un coin de la pièce pour suivre la scène. Elle cherchait des yeux la lumière mais ne la trouva pas... Elle avait du rester près de là où elle était morte... Tant pis elle retournerait à Bourges. Pas question de crever dans ce village !



- Elle est venue me voir a Condé, elle était ... Famélique ..., il semblait très affecté de revivre ce moment dans sa tête, Ana trouvait ça touchant, elle n'avait pas voulu y faire attention à Condé, mais là elle se rendait compte qu'il était triste pour de vrai , dans une immense état de perturbation physique et psychologique ,elle ...elle m'a même demandée de mettre fin a ces jours ,je ... je ne savais pas qu'elle le ferai vraiment.



Elle regarda Astérie et Scanx... Astérie qu'elle n'avaait pas souvenir d'avoir déjà croisé en taverne... Et Scanx qui avait l'air paumé. Elle esquissa un sourire, elle ne savait même pas pourquoi...



- Elle s'est ouverte les veines ,dans une cabane ,dans les marais de Bourges ,heureusement que George est arrivé pour lui faire arrêter l' hémorragie... j'ai fait le plus vite que j'ai pu .

Crois-tu qu'elle va s'en sortir ,est-il encore possible de la sauver ?



- Dans sa caquoi ??? CABANE ??? Je rêve !!!!! Oh c'est une petite maison !!! Môssieur le nobliaux à 2 deniers !!! OUIIIIII ma "demeure" ne possède pas 25 pièces et un jardin digne d'un parc ! Mais j'ai un marais moi Môssieur !!!! HUMF ! Une cabane... GNI ! Sale... Nobliaux d'mes deux !



Elle arpentait la pièce, fortement énervée... Des sentiments contradictoires sommeillaient en son âme... Elle voulait rejoindre la lumière... Bien sur qu'elle le voulait, sinon pourquoi s'être ouvert les veines. Mais à cet instant précis, elle voulait se lever, étripper Scanx, et lui faire subir d'atroces souffrances. Elle ne pensait pas en arriver là avec quelqu'un pour qui elle avait un profond respect, mais là... C'en était trop pour elle... Il avait pris trop de liberté ! Il aurait du l'emmener à Bourbon ! Pour l'enterrer ! Pas à Saint-Aignan !



Elle se calma et trouva un endroit, pas trop loin de son corps, pour s'asseoir. Elle voulait rentrer chez elle, elle était fatiguée... Son âme était épuisée de tant d'émotions en si peu de temps...



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Asterie34

Asterie écouta Scanx observa Ananou elle avait entendu parler d’elle n’était t’elle pas la fiancée de Drizz ,elle avait une petite fille oui elle se souvenait l’avoir rencontrer en taverne elle n’avait pas eu l’occasion de discuter bien longtemps ensemble .Elle lui sourit ne sachant pas si elle la voyait ,son regard était lointain elle connaissait ce genre de regard, perdu, ne sachant que faire appelant au secours.

Elle se pencha directement et regarda Ananou lui parla rapidement



Ananou je suis Asterie on ne se connaît pas ,je suis médecin pensa enfin presque il me faut juste passer ma maîtrise dans 3 jours mais bon j'ai le droit d'exercer j'ai ma licence .

Je me fiche de ce que vous avez fait je vous demande seulement de rester et de combattre vos voix vous aller vous demander comment je le sais

Je ne lit pas dans les pensée on me la tout simplement conté.



Elle lui caressa lentement le visage battez vous, pour votre fille pour la vie , vous avez encore un peu à lui donner écouter Scanx écouter la voix de votre fille ,rappeler vous les moments de bonheurs que vous avez eu. Rester avec nous je vais faire ce que je peux pour vous aider mais j’ai besoin de votre aide.



Asterie avait pu constater les dégâts elle avait enlever les bandages qui recouvrait les poignets cela ne saignait plus mais il commençait à y avoir une infection du pu se formait cela allait entraîner des humeurs importante du sang (septicémie).



Georges a fait du bon travail l’hémorragie est arrêter mais le problème maintenant c’est la brûlure et les humeurs du sang je vais nettoyer et regarder un peu mieux.



Asterie mit son long tablier blanc se lava les mains plus une habitude qu’autre chose qui se réveillera comme on le sait très importante dans le futur .Puis prit le récipient d’eau ou elle avait mit cinq grosses cuillères de fleurs d’églantier qu’elle avait fait infuser puis refroidit ensuite elle prist un linge très fin le mit dedans le posa sur les plaies attendit un peu .

Puis changea le linge et recommença tout doucement le temps de prendre ses instruments ,pour enlever le pu et pouvoir nettoyer correctement les plaies.



Il aurait fallu un chirurgien mais bon je vais essayer je connaît un peu la chirurgie.



Tout en étant a ce qu’elle faisait elle ne pouvais s’empêcher de pensée qu’il avait fallu beaucoup de tristesse et de désespoir pour en arriver a ce geste fatale.

Combien en avait t’elle vu à l’hôtel Dieu de ses pauvres âmes tellement torturés par un mal intérieur dont le seul moyen de guérison pour eux est la fin .Malheureusement ils étaient mit de cotés, excommuniés, relégués au second plan beaucoup y restaient par ce manque de compassions, par des jugements directifs sans appellent venant des religieuses .Mais ici il en était hors de question elle ferait tout ce qu’elle pourrait pour la sauver.



Elle prit sa curette et commença tout doucement à récurer et enlever le pu.



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Ananou

Ana n'écoutait plus vraiment ce qu'on lui disait... Elle arpentait la pièce à la recherche de la lumière, passant à travers les portes pour voir si l'entrée du tunnel était caché quelque part ici... Mais manifestement soit la lumière attendait patiemment au marais de Bourges que la jeune femme revienne, soit elle attendait autre chose, quelque chose qu'Ana n'aurait pas encore fait peut-être... Elle estimait pourtant avoir tout fait...



Cet imbécile heureux m'a fait rater mon tunnel ! Je rêve !!!!! Je... Je... GNIIIII ! J'vais m'le faire !!!



Elle sauta sur le dos de son chef, s'accrocha à son cou et lui frappa la tête comme une furie en espérant qu'il sentirait quelque chose... Toujours rien... Il ne pouvait même pas la sentir... Elle finit par abandonner d'un air las.

Elle resta près de lui un moment, debout, sa tête - qu'il ne sentait heureusement pas - contre son épaule, pensive, fatiguée.

Elle se regarda allongée, étrange sensation tout de même, de voir son corps inerte, de ne pouvoir le mouvoir, ni le faire parler. On aimerait crier sa colère de ne pas être entendu, tout arracher aux murs, tout renverser à terre, pour que l'on nous voit. Frustration intense en somme...

Mais en y réfléchissant bien, cela n'était pas bien différent de la vie en elle-même...



Un vague sourire passa sur son visage tandis qu'elle s'observait toujours depuis le regard de sa propre âme. Levant les yeux vers Astrérie, elle pensa soudain qu'elle aurait aimé la connaître dans d'autres circonstances, elle avait l'air si gentille... Il faut dire qu'elle essayait de la sauver, rien de plus normal...



La sauver... Pourquoi ? Ou plutôt pour quoi ? (spéciale dédicasse pour scanx ^^)

Pour revivre la même chose ?

Peut-être pire...

Toujours aussi seule...

En pensant encore et toujours à Bap, Nice ou Sirka... A tout ce qu'elle n'avait pas, ce qu'elle devait supporter chaque jour...

Et se laissant de nouveau mourir de désespoir une semaine après...



Non... Elle avait fait une promesse il y a un an de cela... Maintenant qu'il avait rejoint Aristote c'était son tour.

Et cela faisait déjà trop longtemps qu'elle n'en pouvait plus de cette vie...

Et se battre pour Clotilde... Elle commença à marmonner mille choses que de toute façon personne n'entendrait...



Clotilde ira bien, ne vous en faites pas...Elle a un papa et demi, une belle maman, un parrain, et une gouvernante... Ca vaut bien plus qu'une maman incapable de s'occuper d'elle... Bien plus...



Des larmes coulaient sur ses joues, des larmes invisibles, malheureusement la douleur qu'elle ressentait en cet instant était bien présente. Elle laissait sa fille certe, mais c'était mieux pour la petite. Elle avait devant elle, encore et toujours, des personnes voulant la culpabiliser, même les morts on les culpabilise, ils ne se rebelleront pas, ils ne diront rien... Mais elle savait ce qu'elle faisait, sa fille n'en vivrait que mieux.



Et les moments de bonheur ? Quels moments de bonheur...?

Le dernier vrai moment de bonheur qu'elle avait eu, elle s'efforçait plutôt de ne pas y penser, ni au journal par lequel tout avait commencé et qu'elle n'avait pas récupéré... D'un coup elle se dit que c'était une erreur... Le moment suivant elle se dit qu'après tout elle s'en contrefichait puisqu'elle était en train de mourir...



Regard hum... furtif... vers destination connue d'elle seule. Elle vérifie, elle s'assure, se rassure une dernière fois tout de même... Que rien ni personne et que sa croix... ce sauf-conduit qu'elle a troqué contre un instant...

Elle croit l'apercevoir, elle soupire. Tout va bien. Retour à la réalité...



La petite âme solitaire était toujours près d'eux à les regarder... Elle murmurait doucement à Astérie de la laisser mourir... C'était trop tard... Depuis 4 mois c'était trop tard... Elle aurait voulu la remercier de ce qu'elle faisait pour elle, mais plus personne ne pouvait la sauver désormais, trop de gens l'avait déjà tuée... Sans forcément le vouloir... Elle en était morte... Elle n'avait plus qu'à retrouver la lumière...



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chez-les-ambpare.forumchti.com
asterie
Dame du domaine
Dame du domaine
avatar

Féminin
Nombre de messages : 702
Emploi/loisirs : Médecin
Date d'inscription : 17/05/2008

MessageSujet: Re: Dispensaire Asterie Médecin de Saint Aignan (Retranscription halle de Saint Aignan RR)   Jeu 18 Sep - 19:27

Asterie34

Asterie commença à enlever le pu, le sang était coagulé par endroit .Elle nettoya les plaies par moment un peu de sang sortait ,mais rien de bien important, par contre lorsqu’elle arriva au niveau de la cautérisation ,elle s’aperçue que la veine qui avait été cautérisé ne faisait plus parvenir correctement le sang.L’artère avait été épargnée mais les dégâts étaient là.Prit une des mains regarda les doigts s’aperçue que certaine parties étaient blanche bizarre pensa t’elle c’est comme si j’avais mis un linge serré.



Elle se disait que si elle arrivait à enlever les humeurs ,cette pauvre Ananou de toute façon n’aurait plus vraiment l’usage des ses mains.

Elle releva les yeux vers le visage d’Ananou comme si elle lui avait parlé et qu’elle allait lui répondre.Sourit ce n’était qu’une illusion, les yeux étaient ouverts comme pour dirent qu’elle que chose.Elle aperçue sur son visage comme une espèce de sourire décidément la fatigue lui jouait des tours.

Pensa aller Asterie cela suffit met toi correctement au travail et arrête de voir des choses qui n’existe pas.Elle déposa un peu d’eau de fleurs d’églantier sur la plaie puis prit ses instruments et du fil de jonc très fin sutura les plaies .Elle y déposa des feuilles fraîches d’achillée puis recouvrit le tout d’un bandage.

Puis se tourna vers Scanx qui était non loin de là qui observait la scène .

Il aurait faudrait lui donner aussi à boire de ceci .Elle prépara une infusion de bourrache, elle y mit trois grosses cuillères dans une cruche laissa infuser.



On essayera de lui en donner c’est pour les humeurs.



Puis se pencha vers Scanx il faut attendre c’est Aristote qui décidera maintenant .j’ai fait ce que je pouvais j’espère que cela suffira.

Viens prendre un verre de valounet elle lui sourit, j’en ai toujours au dispensaire.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Asterie34

Asterie était allé à l’hôtel Dieu pour ses visites journalières, elle repassa au dispensaire pour s’enquérir de l’état de santé d’Ananou .

Lorsqu’elle rentra dans le dispensaire elle avait comme un pressentiment .

Elle se dirigea vers la chambre ou était Ananou elle était encore plus livide que lorsqu’elle était partie ce matin.

Elle se pencha vers Ananou le souffle était très faible elle lui prit la main elle était froide.Elle resta près d’elle quelques instant, la fin était proche malheureusement.



Asterie c’était endormit dans le fauteuil , elle se réveilla en sursaut, se dirigea vers Ananou observe son souffle était de plus en plus imperceptible, elle s’en allait doucement pour rendre visite à Aristote.

Elle attendit quelques instants de plus puis lui ferma les yeux .Et constata le décès.

Elle la prépara ,et attendit le retour de scanx .



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Ananou

Trois petits tours et puis s'en vont...

Un beau matin elle sut.

Joli matin de février, comme presque tous les autres...

Errance infinie dans une chambre vide permet à l'esprit de vagabonder tranquillement. Peu importante d'hanter la pièce, il faut hanter sa propre pensée. Chercher sans cesse le pourquoi. C'est toujours un pourquoi qui nous fait vivre, qui nous maintient, qui nous pousse, nous blesse et finit par nous tuer, lentement à petits feux consumés en tant d'années, où d'un coup, comme ce fut le cas pour elle.



Elle s'examina elle-même un long moment dans la nuit qui précéda. Jamais elle n'avait voulu tenter de revenir, même si elle en crevait parfois d'envie, dans certaines situations de ces derniers jours, mais son orgueil de fantôme était presque aussi développer que celui de son esprit mortel. C'était dire ! Elle se demanda d'ailleurs pourquoi elle n'avait pas une seule fois entendu Scanx la traiter de tête de cochon comme il le faisait si souvent lorsqu'elle campait sur ses positions malgré lui.

Bon cela devait être du à la situation, on n'a pas forcément envie de rire en voyant une morte devant soi...

De surcroît il lui manquait du persil dans les narines pour mimer parfaitement la tête de cochon...



Elle pensait qu'elle avait encore le choix de revenir ou non, la volonté de punir les autres de tout le mal qu'ils lui avaient infligé. Elle pensait qu'elle pouvait encore faire un choix, blesser...



Et un matin elle comprit. Sans même essayer, elle comprit que de toute façon, ce choix elle ne l'avait plus. Même si elle l'avait voulu, c'était réellement trop tard. Son âme ne reviendrait jamais, son âme était aux Diables depuis le début.

Elle sourit à cette pensée, se souvint d'une discussion qu'elle avait eu il y a fort longtemps, avec Nice. La vie est faite d'opportunités, souvent ratées... Quand trop d'opportunités sont ratées, c'est qu'on a gaché sa vie.

Elle s'observa sur ce lit, de plus en plus mourante...



T'en a raté des belles toi, hein ! T'aurais mieux fait d'rester à Bourbon ou de partir avec ton vieux beau en Champagne ! Tu te serais soulée toute la journée ! Ca aurait été la belle vie !



Elle éclata de rire, elle pouvait bien, elle ne dérangerait personne ! Elle se remémora une foule de choses, elle n'avait que ça à faire, et pourtant elle ne l'avait pas fait avant. Elle n'avait rien compris. Tout était parti d'une collection de culottes... A partir de là, elle n'avait fait qu'une succesion de mauvais choix.



Elle manqua de s'étouffer de rire, si tant est qu'elle puisse encore s'étouffer dans son état bien sûr...

Quelle collection !

Tout partait de là.

Tout ses choix...

C'était ça le commencement.

Le début de la fin.



Elle aurait du ensuite partir et le rejoindre. Rien de tout cela ne serait arrivé. Elle eut une pensée émue pour lui, son doyen, qu'elle avait connu à Bourbon, qui lui avait demandé maintes fois de tout quitter pour le rejoindre en Champagne. Elle avait refusé. Certe elle n'aurait jamais connu Ovni, ni Jujouille... Mais elle aurait eu une vie normale sûrement...



Une vie normale... Elle aurait voulu en avoir une. Logique qu'elle ai une mort pareille avec la vie qu'elle vécut... Logique... Cherchez la logique, parfois elle manque cruellement. Alors on se l'invente. Et cela suffit parfois...



Elle se retourna vers Astérie, qui lui fermait maintenant les yeux, son corps était mort.

Elle chercha la lumière et la vit, elle l'attendait.



Elle resta là quelques instants, juste le temps que Scanx arrive, elle voulait tout de même le voir une dernière fois, c'était son chef après tout, elle lui devait bien ça.



Elle se tourna une dernière fois vers elle-même en murmurant :



Allez viens, on s'en va cette fois...



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
scanx007

De bon matin, Scanx arriva dans le dispensaire, il secoua son mantel , la fine pluie qui tombait a l'extérieur l'avait complètement trempé . Il n'eut pas un mot a dire... Il comprit ... Rien qu'au regard qu'Asterie lui portait ...En avoir le coeur net ...



Scanx se rapprocha d'Asterie, il la regarda et lui dit.



- Elle ... Elle est ...??



Il n'avait pas envie de connaitre la réponse , il se dit qu'Ananou était stupide , et que ce genre de mort est un acte de lâcheté pour ceux qui restaient .Mais il préférai encore cette mort , plutôt que d'avoir eu a le faire ,comme elle le lui avait demandé ,il aurait été incapable de commettre un tel acte.



Il s'approcha du lit ou gisait Ananou ... Il la regarda et posa sa main sur le front de la défunte...



- Bon voyage , chère amie... vous allez ... Vous allez me manquer .Il fit une grimace .



Scanx se retourna, regarda Asterie et lui dit





- Merci pour ce que tu as fait Asterie ,je sais que tu as fait tout ton possible ... Un de ces dernier voeux était d'être enterrée au cimetière de Bourbon ,je vais m'arranger pour que se soit fait .



Scanx posa son regard une dernière fois sur Ananou ...



- Asterie, peux-tu préparer le corps pour le voyage, je le ferai prendre dans la journée.



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Ananou

Elle l'avait attendu, bercée par la chaleur tendre qui émanait de la lumière. Elle voulait être sûre qu'il ferait ce qu'elle lui avait demandé. Lorsqu'il entra dans le dispensaire, elle se mit à sourire, comme s'il pouvait la voir, qu'il allait lui dire bonjour, qu'ils parleraient ensemble ensuite en taverne de n'importe quel plan foireux dont lui seul avait le secret... Ex aequo avec George peut-être... Quelle belle paire ces deux-là... Ils lui manqueraient tous deux beaucoup...



Elle s'approcha de lui et ils contemplèrent ensemble le corps sur le lit, le corps d'une jeune femme, maintenant livide comme la mort.



Bon voyage , chère amie... vous allez ... Vous allez me manquer.



Elle avait les larmes aux yeux, si tant est qu'elle puisse encore pleurer puisqu'elle n'avait plus de corps biologique... Elle se mit sur la pointe des pieds et se concentra profondément pour lui chuchoter à l'oreille :



Vous me manquerez aussi, je suis désolée pour tout...



Elle posa ses lèvres sur sa joue en prenant bien garde de ne pas trop s'avancer. Qui sait ce que ça lui ferait si elle lui passait à travers... Elle réprima un sourire à cette pensée... Après tout, elle n'aurait plus jamais l'occasion de tenter l'expérience. Elle s'avança et le traversa entièrement. Un courant chaud la fit pourtant frissonner. Elle se retourna ensuite et le regarda avec un air amusé.



Je ne sais pas si vous l'avez senti, mais moi ça ne m'a pas plus ! Berk ! Vous êtes beaucoup mieux à observer de loin !



Elle éclata de rire en tapotant sur sa robe pour la remettre en place (bah oui son corps est habillé bande de cochons !! ^^).



Elle se dirigea ensuite vers Astérie et posa sa main sur son épaule. "Merci pour tout..." Puis elle se tourna avec ses regrets et ses espoirs vers la lumière, la douce lumière qu'elle attendait depuis si longtemps... Elle allait rejoindre Bap, Nice et Sirka maintenant... Bientôt elle reposerait en paix, dans le cimetière de son village, et tout irait pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles...



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Asterie34

Asterie entendit la porte d’entrer elle se retourna ne dit mot son regard avait suffit pour qu’il comprenne.



Je te laisse je suis en bas si tu as besoin de moi n’hésite pas.



Elle prépara ce qu’il lui fallait. Puis revient préparer Ananou ne t’inquiète pas je la prépare j’en ai pas pour longtemps tu pourras l’emmener après.



Se tournant vers Ananou bon voyage



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Asterie34

Asterie passa au dispensaire avec Brianna pour changer l’écriteau

Brianna commença à courir un peu partout Asterie la laissa faire il n’y avait rien de dangereux .Elle pensait être tranquille mais c’était sans compter sur l’espièglerie de sa fille.Elle entendit hurler et pleurer dans les escaliers qui montaient aux pièces supérieurs.Elle se précipita pour allez voir.Elle y vit allonger au milieu de l’escalier Brianna qui hurlait.Elle monta un peu l’escalier que fait tu au milieu des marches



Ne t’ais je pas dit de ne pas monter.



Mama mama



Oh tu n’a pas du te faire trop mal tu as du rater une marche essais de te relever aller



Elle vit Brianna s’énerver encore un peu plus en bougeant les jambes.



Tu es monter alors que je t’avais dit non alors maintenant débrouille toi aller tu peux y arriver, ne t’inquiète pas je suis derrière.



Tout en continuant de hurler Brianna se releva et se tient à genoux sur la marche la tête baisser ne bougeant plus ne disant plus rien.



Tu vois tu y est arriver.



Asterie se rapprocha de sa fille pour la prendre dans les bras .Brianna se mit à hurler.



Dit donc c’est pas fini oui ! tu as le choix soit tu arrête de hurler soit je te laisse au milieu des escaliers choisi .



Brianna toujours la tête baissé à genoux marmonnait quelques chose .



Alors ? Brianna se laissa faire mais une fois poser en bas des escaliers partit en courant sur la banquette et se mit à bouder.



Très bien au moins je sais ou tu ai quand tu aura fini préviens.



Brianna continua à ronchonner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chez-les-ambpare.forumchti.com
asterie
Dame du domaine
Dame du domaine
avatar

Féminin
Nombre de messages : 702
Emploi/loisirs : Médecin
Date d'inscription : 17/05/2008

MessageSujet: Re: Dispensaire Asterie Médecin de Saint Aignan (Retranscription halle de Saint Aignan RR)   Jeu 18 Sep - 19:28

brianna34

Brianna était contente elle était avec sa mère .Elle entra dans la maison qui sentait bon sourit.Sa mère la laissait aller ou elle voulait



Pas les escaliers Brianna tu ne s’aura pas redescendre



Pas les escalier et pourquoi pas les escalier ben ça à l’air marrant.



Elle se ballada et se retrouva devant ses fameux escaliers que faire le choix n’était pas facile reste ici ou y aller .Elle pencha la tête et vit sa mère occupé elle décida d’explorer cette chose et hop elle se mit à quatre pattes et une marche



Hou là pas évident mais c’est marrant.



Une autre et une autre puis soudain elle en rata une elle se retrouva sur le ventre ce demandant ce qui lui était arrivé.

Que faire mama



MAMA MAMA la voilà



Quoi mama veux pas m’aider je vais crier elle va m’aider .Quoi ça marche pas !pas gentille mama peux pas moi.



Brianna essaya et réussi .Elle sentit les bras de sa mère mais vexé qu’elle ne soit pas venue l’aider plus tôt décida de lui faire la tête.



Elle va pas me laisser la, non elle va pas faire ça !!Bon d’accord je dis rien.



Une fois en bas se retrouvant sur la banquette décida de bouder



Pas contente moi pas contente .Mama pas gentille.



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Asterie34

Asterie passa au dispensaire s’assurer que tout allait bien puis faire l’inventaire.

Alors que me faut ‘il ? Il me manque quelques simples .Dés onguents, ouvrit un tiroir des bandages et bien décidemment, il me manque pas mal de choses.

J’allais oublier il faut que j’aménage la grande pièce du haut en pièce d’isolement alors contacter les charpentiers, les drapiers ;

Il faudra que je voie aussi officine mais ça plus tard.



Asterie alla dans son jardin médicinal.Elle y trouva Pablo son jardinier

Bonjour Pablo comment va tu ?



Très bien Dame Asterie et merci encore pour ce travail avec ma jambe en moins, je n’arrivais pas à trouver du travail



Asterie sourit ça va tu y arrive



Oui bien sûr je met un peu plus de temps mais ça va mon morceau de bois ne s’enfonce plus dans la terre regarder



Asterie regarda oui en effet bonne idée que tu as eu là Pablo ce morceau de bois t’empêche de t’enfoncer.Aller je te laisse travailler



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
ayla83

En se dimanche apres midi, Ayla passa au dispensaire de son amie, elle lui ramenai brianna qu'elle avait gardée et voulait lui demander deux ou trois petites choses



- Alors ma cherie tu as passé un bon samedi avec moi et Babar?



- i moi ze veux voiree ma mama...



-oui ma puce, on y ets attends je tpe pour voir si elle est la



et a ses mots la petite poussa la porte et rentra en criant



- MAMA



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Asterie34

Asterie était passer au dispensaire pour faire l'inventaire elle entendit la porte s'ouvrir et elle entendit une petite voix qu'elle reconnu



Mama.



Elle sortit de la pièce



Ma puce lui tendit les bras Brianna se jeta dans les bras de sa mère. Elle rit on avait l'impression que cela faisait une éternité qu'elle n'avait pas vu sa mère.



Bonjour Ayla comment va tu? Elle lui fît la bise à Ayla et un gros bisou à sa fille.



Alors tu as été sage avec Ayla et Babar ?



Oui Bianna toujours sage Mama ai Ayla Bianna sage avec Ayla et Babar



Ah ça je vais demander à Ayla sourit Alors Ayla pas top fatigante elle n'arrête pas, merci en tout cas de ma l'avoir garder c'est vraiment gentil.



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
ayla83

Ayla sourit en voyant la mere et la fille, elle rendis la bise a Asterie



- bonjour ma belle, elle as ete adorable, ayla fit un clin d'oeil a brianna, ca tombe bien que tu soit a ton sipensaire j'aurai beoisn de 2 ou 3 plantes, comme de l'ecorce de bouleau, et un desinfectant et des bandes si tu as ca de pret, j'en avais avant mais la j'ne ai plus promis je te donnerai des chuttes de mes vetements quand je les taille...Et l'elements essentiel tu sais ce que je prends ben j'en ai plus il faudrait que tu men redonne...



ayla était mal a l'aise et pria qu'asterie comprenne car elle avais cherhcer et n'en avait pas trouver...



- Et si tu as besoin d'aide a mon retour se sera avec plaisir que je t'aiderai



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Asterie34

Asterie sourit à son amie oui bien sûr pas de problème viens avec moi je te donne ce qu’il te faut



Asterie passa à l’officine prit quelque simple les mit dans de petit sachets puis confectionna un autre petit sachet attention à n’en prendre que très peu Ayla.



Tiens prends ses onguents aussi on ne sait jamais c’est pour les coups, les frottements.Fait attention à toi donne le bonjour à Babar de ma pars.Donne nous de te nouvelles



Fait une grosse bise à sont amie.



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
ayla83

Ayla souriat a sn amie la bisouilla fort et embrassa la petite



Promis je t'ecris, et embrasse gorille de ma part



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
yuma_

Sur la demande d'Asterie, Yuma se rendit au dispensaire pour lui rendre visite. Elle avait lavé sa robe et s'était pomponnée afin de se rendre un peu plus présentable.

Arrivée devant la porte, elle toqua et attendit un instant qu'on lui ouvre. Au bout d'un court instant, vue que personne n'ouvrit, elle entra pensant que Astérie était bien occupée.



Heu... Asterie, tu... tu es là ? C'est Yuma, je... suis venue te voir com...me promis.



Yuma avança de quelques pas dans le dispensaire et alla s'assoir en attendant.



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Asterie34

Asterie était dans le jardin .Elle vit Yuma dans le dispensaire .Désolée je ne vous avait pas entendu



Vous avez trouvez facilement ? Ca va vous vous êtes bien reposer sourit.Bienvenue dans mon dispensaire .Je vous offre un verre d’hypocras.Asterie apporta deux cruches d’hypocras rouge et blanc je vous laisse choisir celui que vous voulez .



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
yuma_

Yuma était troublée devant tant de prévenance. Elle n'en avait point l'habitude. Elle sourit à Asterie en l'écoutant et rosit quelque peu malgré elle.



Merci de cet accueil si chaleureux, j'ai effectivement trouvé facilement, St Aignan n'est pas une ville très étendue, on s'y retrouve assez facilement.



Après un petit moment d'hésitation Yuma se lança et demanda



heu... est-ce obligatoire de ce vouvoyer, j'avoue que cela me gène un peu, en général ce sont les personnes que je n'apprécie guerre que je vouvoie même si je sais que le tutoiement est assez impoli alors ... enfin, je ne sais pas ce n'est pas qu'à moi d'en décider après tout



Elle laissa sa remarque en suspend et jaugea les pots d'hypocras et ne su lequel choisir, les deux lui faisaient vraiment envie mais ne voulant point passer pour une saoularde, elle prit une décision



Je... prendrai volontiers une petite goutte de blanc si cela ne te dérange pas trop Asterie



Elle la regarda en lui faisant son plus joli sourire ne la quittant pas des yeux. Prenant conscience du malaise qui pourrait naître de son attitude, elle baissa la tête un peu honteuse de se laisser aller de la sorte



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Asterie34

Asterie sourit à la remarque de Yuma pas de problème je m’est le vouvoiement de coté alors.



Entre nous j’avais aussi tendance à tutoyer facilement mais ne sachant jamais à qui j’ai à faire alors je pars du principe que toute personnes est digne d’être traiter avec respect .C’est un peu utopiste de ma pars mais bon.



D’ailleurs mon dispensaire est ouvert à tous les malades, bien entendu certain cas relèvent de l’hôtel Dieu.



Asterie regardait Yuma qui hésitait à choisir elle ne fît rien remarquer et proposa à Yuma.



Je te donne un choix bien difficile personnellement j’aime les deux, et le choix est souvent difficile alors je met les deux comme cela pas de problème.



Je suis ravie de connaître enfin la sœur d’ali depuis le temps qu’elle nous parlait de toi.

Tu restes longtemps ? Car il y a plein de choses à faire et visiter .Les tavernes sont souvent remplis nous avons une très bonne bug, un bois magnifique, un marché excellent.



Pardon je parles je parles je ne t’ai même pas demander comment à été votre voyage j’espère que vous n’avez pas rencontre de Brigands.

J’avoue je ne suis plus rassurer lorsque mes amis sont sur les routes depuis la mésaventure de ton coussin.



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
yuma_

Oh, le voyage a été bon, presque sans anicroches, j'ai juste eu à en découdre avec un vilain un soir où je me promenais toute seule mais sans bien grand mal. Il n'a pas fait fortune avec moi et je me suis pas trop mal défendue donc tout a bien été.



Yuma tendit un doigt vers la cruche d'hypocras blanc



Finalement mon choix s'arrêtera bel et bien sur le blanc, il a une amertume que les épices n'ont pas, je trouve que cela change un peu.



Je ne sais pas encore combien de temps je vais rester, certainement une bonne semaine, je ne suis point pressée, mes champs attendront bien quelques semaines, je ne cours pas après l'argent...

Alors comme ça Ali parlait souvent de moi ?



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Asterie34

Asterie rit j’imagine la scène. Oui en effet Ali nous a parler de toi je te rassure aucun secrets divulguer. Puis elle nous avait annoncé ton arriver dans ses courriers.

Asterie soupira j’aurais aimé moi aussi avoir une petite sœur.

J’ai une très jolie petite fille qui s’appelle Brianna elle va sur ses 4 ans. Un sacré caractère.

Asterie se laissa tenter par un verre d’hypocras rouge.



Il faut pas trop que j’en boive sinon je n’arriverais pas à faire mes visites .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chez-les-ambpare.forumchti.com
asterie
Dame du domaine
Dame du domaine
avatar

Féminin
Nombre de messages : 702
Emploi/loisirs : Médecin
Date d'inscription : 17/05/2008

MessageSujet: Re: Dispensaire Asterie Médecin de Saint Aignan (Retranscription halle de Saint Aignan RR)   Jeu 18 Sep - 19:30

yuma_

Yuma rit à son tour



Oh, je n'ai de secret pour personne, je ne suis pas du genre à me cacher. Pas que mon éducation ne m'ai pas appris la retenue mais je suis ainsi, je suis décidément trop bavarde pour pouvoir garder un coin de moi secret ce qui a pour effet que mes amies me connaissent bien de par le fait.



Asterie parut triste un moment de ne pas avoir elle aussi de sœur alors elle se pencha doucement vers elle pour lui murmurer à l'oreille



Tu sais si ça se trouve tu as comme moi une demie-sœur quelque part mais tu l'ignores et tu la rencontreras en temps voulu

A mon avis, rien n'est dû au hasard, tout n'est qu'une question de destin, garde espoir et confiance en la vie. Elle nous apporte tant de merveilleuses choses. La preuve ta fille, ce doit être merveilleux d'avoir des enfants. Je n'aurai jamais d'enfants à moins de les adopter mais je ne rentre de toute façon pas dans les critères d'adoption, c'est une chose qui est assez dur à supporter mais je me dis que du coup, je découvre un tas de choses que je ne découvrirai pas autrement.



Yuma but son verre d'hypocras en même temps qu'elle parlait et s'arrêta un instant



Hum... il est délicieux ton hypocras! Il est vrai que tu dois avoir du mal à t'arrêter de le savourer afin de garder les idées claires

Pardonnes moi, je suis trop bavarde tu ne peux pas en placer une



Yuma lui sourit et se tue enfin



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Asterie34

Asterie rit ne t’inquiète pas j’arrive toujours à en placer une même petite.Asterie fût surprise de la réaction de Yuma à propos enfants Il ne faut pas dire cela tu es jeune tu changera d’avis j’en connaît qui se sont marier et après et bien je les ai aider à accoucher.



Une demi sœur oh la si j’en ai une je ne le sait pas en tout cas pas de connu car je n’en ai jamais entendu parler. Peut être du coté de mon père j’ai des cousins et des cousines voir un petit frère ou sœur qui sait en tout cas je ne les aient jamais rencontrer et ne savent sûrement pas que j’existe mon père est tombé amoureux de ma mère et c’est enfui avec elle n’était qu’une va nu pieds à leurs yeux.Ils sont dans le sud à ce que je sais.



Pardonne moi je m’égare là je ne sais pas pourquoi je te dit cela tu n’es pas là pour écouter mes histoires.



Je suis très bavarde .J’ai appris que tu était tribun de Montélimar, ça va pas trop de travail, et également éleveuse de moutons.

Et bien des choses en commun je suis également tribun et j’élèves des moutons , mais depuis quelque temps je ne sais pas ce qu’ils ont-ils meurent très rapidement alors je doiS les abattrent avant jours si je veux avoir un minimum



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
yuma_

Yuma regarda asterie en sourillant



oh, tu sais, je ne suis pas prête d'être maman, ni mariée, mais certainement plus vite brûlée vive, je ne connais pas de curé qui accepte de marier une lesbienne de nos jours ni d'orphelinat qui accepte les couples lesbiens à mon plus grand regret...



Yuma essuya discrètement une petite larme qui perlait à ses yeux et se redressa afin de ne rien laisser paraître



tu devrais peut-être rendre visite à tes parents non ? en plus celà permettrai à ton champs de se revigorer afin d'accueillir des moutons dans de meilleurs conditions non ?

C'est ce que je fais pour ma part, j'expérimente cette façon de faire vue que, en fait, je suis fauchée comme les blés en ce moment.

Pour ce qui est de mon poste de tribun, j'ai bien peur de l'avoir perdu, à ce que j'ai ouïe dire, la personne que j'ai choisie pour mon intérim se débrouille mieux que moi donc, même si j'ai eu du flair, je ne pense pas reprendre mon post à mon retour...



yuma soupira longuement



De toute façon, la politique est loin d'être mon but et malgré que tous mes amis m'y poussent, je ne désire pas m'investir dans cette branche, je ne sais que choisir en fait ...Mais j'aimais beaucoup m'occuper des nouveaux nés c'était plus qu'agréable et ça me faisait une excuse pour être un bon pilier de taverne...

Et toi, ça se passe comment ton rôle de tribun ici ma chère collègue ?



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Asterie34

Asterie manqua de s’étouffer toussota désolée j’ai avalé de travers.

Yuma tu devrais faire attention a tes propos. D’autres sont passer sur le bûché pour moins que cela.



Je ne sais si c’est exprès ou tes paroles sont involontaires enfin involontaire non puisque tu Me dit avoir des mœurs qui vont à l’encontre de l’église Aristote. En effet tu risques d’avoir l’inquisition après toi !



Je ne sais pas si tu voulais avoir ma réaction si je serais choqué, ou pas.

Je suis médecin je travaille de temps en temps à l’hôtel Dieu il y a beaucoup de gueux, de gueuses des femmes de mauvaises vie également .Je les aident à accouchées car j’estime que tout le monde a droit à un minimum les religieuses les mettent à pars et les soins sont très limités.



Je ne fait pas l’unanimité auprès de mes collègues tu peux l’immaginer, même ce serait le contraire mais qu’importe.

J’ai eu a faire à l’inquisition non pour mes mœurs mais par mon aident apportés. Je fait attention aussi par rapport à mon mari qui est noble pour ne pas lui ternir sa réputation.



Tu va me demander mais pourquoi me dit ‘elle cela ne m’intéresse pas.

J’en conviens c’est juste pour te dire que c’est ta vie, ta responsabilité mais tu devrais faire attention en évitant de choquer certaine personnes tous le monde n’est pas tolérant.



Faire attention par rapport à ta sœur. Pardonne moi ma franchise c’est un de mes défaut et oui cela dérange certain mas je suis sincère c’est ce qui est important, pour ma pars bien évidemment. Les faux semblant m’agace particulièrement.



Pour en revenir à ta fonction de tribun et bien c’est dommage, pour ma pars je suis tribun depuis 4 mandats et cela me plait énormément, je rencontrent du monde, je suis en tavernes mais sans plus je reçois pas mal de courrier, soit de remerciement, de conseils.

Je regarde un peu l’évolution des nouveaux arrivés .Et leur demande si ils ont besoin d’aident, certain n’osent pas.



En tout cas j’espère que tu te plairas ici c’est un très joli village les étrangers sont très bien accueillit. Le village a perdu pas mal de ses habitants suite à un exode massif pour d’autres comtés .mais les tavernes redeviennent comme avant.



Sourit à Yuma



Veux tu encore un peu hypocras ?



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
yuma_

Yuma posa un court instant la main sur le genoux d'asterie quand elle manqua de s'étouffer



Oh, je suis désolée, je devrai faire plus attention. Ça va aller ?



Voyant qu'Asterie s'en remettais, elle ria à ses dires.



Le bucher, si je devais le craindre, je serais déjà morte. A mon avis l'inquisition c'est comme les chiens si tu en as peur, il te mord...

Mis à part ça, non, je ne cherchai pas spécialement ta réaction vis à vis de cela, je t'avoue même que je me fiche que les gens apprécient ou pas tant qu'ils s'expliquent sur leur position. J'aime beaucoup savoir pourquoi une personne est choquée ou même juste pas d'accord sur n'importe quel sujet. C'est très enrichissant.



J'avoue que ta façon de travailler est très courageuse, peut-être cela fera-t-il changer les choses plus tard, il est temps que les moralités changent. La tolérance s'entretient, si personne n'ouvre la voie, les choses en changeront jamais et quand bien même je dois mourir parce que j'ai exposé mon style de vie et mes opinions, je mourrai fière et grandie d'avoir eu foie en ce que je suis. Je préfère mourir en paix avec moi même que de me cacher pour pouvoir vivre dans la honte de la bonne pensée.

Je sais que je prend des risques par rapport à ma sœur mais je ne puis vivre loin de ce que je suis, c'est naturel chez moi, j'exprime toujours ce que je ressent peu importe qui entend ce que j'ai à dire. Surtout que j'étaye toujours mes pensées, Messire Doc en a eu un aperçu l'autre jour et surtout je reste à l'écoute des critiques constructives.



Je vois très bien la façon dont tu travailles j'ai essayé d'ailleurs cette méthode mais en vain et je n'aime pas gaspiller mon énergie. Donc, après un petit mois d'efforts non récompensés, je passe la main, et d'après ce que j'ai entendu par certaines missives, la méthode de ma remplaçante fait merveilles. Je ne dois pas être faite pour ce poste. Ce n'est rien, cela reste une expérience enrichissante pour moi, je trouverai ce qui est fait pour moi, j'en suis certaine.



Oui, j'ai vue que l'accueil était très chaleureux. Mari m'a un peu sautté à la gorge à mon arrivé, même pas le temps de poser mes valises que la douane était déjà sur mon dos pour un rapport. Mais j'ai trouvé par ce faite qu'elle était très efficace et j'ai salué sa réactivité.



A la proposition d'asterie, Yuma lui tendit son verre



Oui, merci, j'en reveux bien, après tout, je n'ai pas grand chose à faire aujourd'hui, buvons images/smiles/icon_biggrin.gif" alt="Very Happy



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Asterie34

Asterie sourit à Yuma_ j’apprécie les gens qui se battent pour leur idées en effet comme tu dit un jour, jour soupira .Le monde ne peux pas changer d’un seul coup ce serait trop beau.

Je suis optimiste regarde les progrès que l’on à fait sourit il faut que je fasse attention à ce que je dit rit .Un monde idéal aller buvons .



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
yuma_

Yuma leva son verre d'hypocras sur l'invitation d'asterie.



Buvons à ce monde meilleur qui arrivera bien tôt ou tard, quelque soit le prix à payer!!

J'y ai déjà laissé quelques plumes pour ma part quand un Vilain m'a brûlé ma taverne à Montélimar tout cela parce que le nom ne lui a pas plu... Enfin tout ceci n'est qu'histoire ancienne pour moi tant que nos chemins ne se croisent pas, dans ce cas, il risque fort de goûter de ma dague, il ne sais point qu'il ne faut pas s'attaquer à la modeste Yuma.

Je ne paye pas de mine comme cela mais quand je m'énerve, je suis crainte en taverne à Montélimar, même le prévost se méfie c'est dire ^^

Ne t'en fais point, je ne suis pas à Saint Aignan pour semer la zizanie, je me demande bien pourquoi je le ferai tout le monde est si gentil ici à part quelques spécimens qui rajoutent, je l'avoue, un peu de piquant ce qui nous permet de bien rire en taverne sans avoir à faire travailler no caboches pour y faire quelques bétises bien senties.



Yuma fit un clin d'oeil en souvenir de ces auvres qui ont eus le malheur de dormir en taverne auprès d'elles...



Yuma entrechoqua son verre avec celui d'asterie, rit de bon coeur et bue avec délectation le breuvage doré par un si généreux soleil.



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
alienor-de-flore

Aliénor arriva en courant de sa chocolaterie.

Elle tambourina à la porte et entra sans attendre qu'on vienne lui ouvrir la porte.



Astérie ! Astérie !!!

Viens vite !!!



Il y a une dame qui s'est évanouie devant ma chocolaterie !!!



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Asterie34

Asterie était à l’officine faisant l’inventaire de ce qu’il pouvait manqué.



Alors ah je vois qu’il me faut commander à Maître pharmacien des préparation de plantes pour tisane digestive, diurétique, antispasmodique, là je n’en ai presque plus bizarre je pensais en avoir encore il est temps sourit. Je vais lui écrire une missive qu’il me fasse livre la commande assez rapidement.

Elle continua son inventaire quand elle entendit frapper elle alla ouvrir.



Ali comment va tu ?



Citation:[ Astérie ! Astérie !!!

Viens vite !!!

Il y a une dame qui s'est évanouie devant ma chocolaterie !!!

]


Je prends ma besace et j'e te suis



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
cricriultras

Cricri voulait profiter de son séjour au domaine et du mariage d'Ayla pour rendre visite à Asterie afin de parler avec elle de la naissance prochaine.



Elle se rendit donc au dispensaire, elle voulait surtout être rassurée et demander à Astérie si la délivrance n'était plus trés loin...



Elle poussa la porte et entra. Bonjour pourrais - je voir dame Astérie s'il vous plait??



pouvez vous lui dire que la marraine de sa fille est là et souhaiterait s'entretenir avec elle. Merci



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Asterie34

Asterie était à l'officine quand la petite Linette arriva



Dame Asterie, Dame Asterie



Oui Linette que ce passe 't il ?



Il y a une Dame qui veux vous voir



Oui très bien j'arrive mais reprend ton souffle ce n'est pas urgent ?si?



C'est une Dame



Oui tu viens de me le dire Linette j'ai compris.



M'a dit qu'elle était la marraine de Brianna.



J'arrive dans un instant va la prévenir. Et installe là .Je range le registre de l'officine et j'arrive.



Asterie regardait la petite Linette sourit elle était à son service depuis peu.Elle avait besoin d'une aide pour ses déplacements .Elle l'avait prit comme servante.



La petite Linette revient vers Cricriultra Dame Asterie va arriver Venez vous installez Madame.



Linette gardait Cricri et lui sourit ne sachant trop que faire il n'y avait pas longtemps qu'elle était au service d'Asterie.





Asterie rejoint Cricri et linette



Bonjour Cricri comment va tu ? Alors que t’arrive t’il dit moi ?







-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chez-les-ambpare.forumchti.com
asterie
Dame du domaine
Dame du domaine
avatar

Féminin
Nombre de messages : 702
Emploi/loisirs : Médecin
Date d'inscription : 17/05/2008

MessageSujet: Re: Dispensaire Asterie Médecin de Saint Aignan (Retranscription halle de Saint Aignan RR)   Jeu 18 Sep - 19:32

cricriultras

Cricri se laissa guider par la jeune fille, s'installa et la remercia



Citation:[ Bonjour Cricri comment va tu ? Alors que t’arrive t’il dit moi ? ]
Cricri vit arriver Astérie

Elle se leva et l'embrassa



Bonjour, Bien, rien de particulier, mais étant là je suis venue pour que tu me dises où j'en suis exactement, car je pense que je ne devrait plus tarder, je suis de plus en plus fatiguée et j'ai du mal à me déplacer. je me fatigue vite... et quand je vois mon ventre je m'affole un peu et je m'inquiète pour la naissance..



http://img153.imageshack.us/img153/9003/robedegrossessebleueyv0.png



Je voulais te dire aussi que tu avais une petite fille merveilleuse, je suis ravie et heureuse d'être sa marraine.



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Asterie34

Asterie sourit à Cricri tu me rassure c’est qu’elle n’est pas évidente, en tout cas elle à été ravie de venir chez toi et ma-aine par –ci et ma-aine par là et avec ma-aine j’ai fait ci, j’ai fait cela elle veux même un poney maintenant depuis qu’elle est monter sur un de tes chevaux.

Je vais t’aider à enlever ta robe puis allonge toi que je regarde si tout va bien.

Rien de particulier à me signaler pas aigreur mal au cottes, pas trop fatigué, essouflé .Ton ventre ce durci ? Car là il est bien haut, il prend pas mal de place.Elle palpa le ventre de Cricri, puis mit son oreille contre le ventre de cricri avec son pinard (stéthoscope de pinard)

http://img294.imageshack.us/img294/3990/pajotsim8.gif

Tout va très bien dit donc il bouge pas mal .Sourit. Elle prit une ficelle numéroté (mètre ruban) et mesura la hauteur utérine .

Il ne va pas être petit minimum six livres.



Par la suite Asterie aida Cricri à ce rhabiller A tu besoin de quelque chose en particulier ?



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
cricriultras

Cricri se deshabilla et se laissa ausculter par Asterie



Citation:[ Tout va très bien dit donc il bouge pas mal ]
pour sur qu'il bouge beaucoup, il est calme que lorsque son père pose sa main sur mon ventre....

Je ne pense pas avoir besoin de quelque chose, une amie de Nevers m'a donné des herbes pour le mal de dos, ça m'arrive souvent le soir, la fatigue de la journée sûrement... je me fais donc une infusion..

Elle se rhabilla aidée par Aterie.



Citation:[ Il ne va pas être petit minimum six livres ]


Elle regarda Asterie un peu inquiète, six livres.... arriverait-il à sortir ??



Elle essaya de ne pas y penser en écoutant Asterie parler de Brianna, elle voulait un poney la petite princesse, elle allait en parler avec Mo, il trouvera bien et fera la surprise à Brianna avant qu'ils ne regagnent Albi.



nous allons rester encore un peu au domaine et nous prendrons le chemin du retour avant la naissance... en coche je ne risque rien et le voyage ne sera pas trop long... qu'en penses-tu?



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Asterie34

Asterie sourit à Cricri .Ne t’inquiète pas 6 livres ce n’est pas énorme. Tu as un bon bassin d’après ce que je peux voir .Elle pensa d’ici là il risque de faire plus mais bon.Elle ne voulait pas effrayer la future maman .



Je suis désolée cricri mais il est hors de question que je te donne mon aval et laisse partir sur les routes sûr le point d’accoucher .On ne sait jamais ce qui peux s’y passer .Je te conseille de rester encore un peu je sais cela fait longtemps que tu es partie mais c’est pour votre sécurité et je vois pas Morillon sur la route entrain de pratiquer un accouchement .



C’est plus une histoire de femme .Rappelle toi Gorille .J’était pourtant bien entourer .



Réfléchie je suis là si tu as besoin tu n’a qu’a me faire demander .Même si je suis à l’université je viendrais ne t’inquiète pas.



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
cricriultras

Cricri écouta les conseils de son amie.



D'accord, nous allons rester encore un peu au domaine, me voila rassurée de savoir que tu es là... Elle regarda le petit ventre d'Asterie, et toi aussi fait attention n'en fait pas trop ...... tu penses aux autres, mais pense à toi aussi..



Je te remercie, je vais te laisser travailler, je vais rentrer en me promenant, il fait beau, un peu de marche ne me fera pas de mal.. ensuite je prendrai le coche pour aller jusqu'au domaine



Elle l'embrassa, embrasse Gorille et ma petite princesse, je viendrai la voir dans les jours qui viennent.



Cricri quitta le dispensaire et partie se promener dans les rues de Saint-Aignan



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
ayla83

Ayla arriva devant le dispensaire de son amie



- astérie....T'es là



La jeune femme attendi, puis se rappella qu'elle n'était point la, mais a chateauroux donc Ayla pris un morceau de papier sa plume et lui laissa un mot sous la porte



Citation:[ Coucou mon amie



Excuse moi j'avais oublié que tu n'etait pas a SA en ce moment, c'est l'amie ou plutot la sage femme que je voulai voir....Espere que tout se passe bien moi



Moi je juste légérement enceinte, mais voila ca m'apprendra a ne pas avoir le temps de venir si tu vois ce que je veux dire....



bon bref j'espere que tu n'en fais pas trop je te connais tu te ménage pas....Sinon si tu reviens fatuguée tu vas m'entendre



Embrasse toute la famille pour moi



ayla

]


Puis ayla reparti vers ses occupations le sourire aux lèvres



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
ayla83

Ayla passa chez son amie, son mari avait tellement insisté qu'elle ne ouvais faire aurement que d'y aller, elle y alla a contre coeur, trop de mauvaos souvenir envahir son esprit....



La jeune femme tapa à la porte de son amie



- Asterie il parait que c'est ta patiente preférée qui est la



Puis elle tourna les talon esperant au plus profond d'elle qu'asterie ne serai pas la





-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Asterie34

Asterie arriva au dispensaire



Ben vous voilà revenu Dame Asterie vous avez fait un bon voyage



Bonjour Linette merci mais je n’ai pas envie d’en parler frissonna en y repensant .



Et comment c’est t’y passer las bas châ…



Je viens de te dire que je n’ai pas envie d’en parler Linette



Ben ça c’est t’y….



Linette tu es sourde et puis tu le sauras bien assez tôt de toute façon.



Linette regardait Asterie elle ne s’avait pas si elle devait continuer ou pas sa Maîtresse n’était pas vraiment d’humeur .Elle s’y risqua quand même.



Vous y êtes toute pâle dame Ast…



Mais ce n’est pas vrai !! Va faire tes corvées et laisse moi pour le moment .



Asterie se dirigea vers sa salle d’auscultation il y avait du monde qui attendait.



Linette se retira elle se demandait ce qui avait bien pu se passer pour que sa maitresse soit dans cet état.J’y va aller en discuter avec l’Firmin il sait ptete qué que chose



Mais avant revient vers Asterie Dame Asterie il y a une lettre pour vous de dame Ayla.



Asterie prit la missive et la lu .



Elle sourit



Citation:[ Coucou mon amie



Excuse moi j'avais oublié que tu n'etait pas a SA en ce moment, c'est l'amie ou plutot la sage femme que je voulai voir....Espere que tout se passe bien moi



Moi je juste légérement enceinte, mais voila ca m'apprendra a ne pas avoir le temps de venir si tu vois ce que je veux dire....



bon bref j'espere que tu n'en fais pas trop je te connais tu te ménage pas....Sinon si tu reviens fatuguée tu vas m'entendre



Embrasse toute la famille pour moi



ayla

]


Comment ça légèrement enceinte qu’es que c’est que ça encore ?.



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Asterie34

[Deux jours plus tard]



Citation:[ Asterie il parait que c'est ta patiente preférée qui est la ]


Bonjour Ayla comment va tu ?



Pardonne moi mais je n’ai pas eu le temps de venir te voir j’avais pas mal de retard dans mes visites. Tu as laissé une missive à Linette elle me la fait passer .

Qu’es que c’est que cette histoire tu es légèrement enceinte ?



Oui c’est mon mari qui ma dit de venir



Comment ça c’est Babar qui t’as dit de venir ? Ayla tu vas me raconter depuis le début .



Asterie posa des questions à Ayla .Elle la regarda tu veux que je te botte les fesses ça te permettra peut être de réfléchir un peu d’après ce que tu me dis tu serais enceinte d’au moins de 12 semaines !!Tu serais venue quand ? Aller hop allonge toi je vais regarder ça.



Il n’est pas question que tu te dérobe. J’ai dit de suite.Légèrement enceinte non mais je rêve.Pensa ça va pas être évident mais pas question que tu passe au travers chère Ayla .



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
ayla83

- tu veux que je te botte les fesses ça te permettra peut être de réfléchir un peu d’après ce que tu me dis tu serais enceinte d’au moins de 12 semaines !!Tu serais venue quand ? Aller hop allonge toi je vais regarder ça.



Ayla regarda son amie,et vit qu'elle ne rigolait pas



- pour t'expliquer je pense etre enceinte enfin je pense, non c'est sur^^



ayla vit son amie devenir rouge,



- Oui tu vois je vais bien, pour faire plaisir à mon mari, donc voila je suis la pour lui.....



puis elle regarda son amie, mais se promis de ne pas faire d'effort, puis souriat a asterie et s'allongea et attendi en croisant les mains sur son ventre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chez-les-ambpare.forumchti.com
asterie
Dame du domaine
Dame du domaine
avatar

Féminin
Nombre de messages : 702
Emploi/loisirs : Médecin
Date d'inscription : 17/05/2008

MessageSujet: Re: Dispensaire Asterie Médecin de Saint Aignan (Retranscription halle de Saint Aignan RR)   Jeu 27 Mai - 1:26

Asterie

Asterie passa rapidement au dispensaire pour venir y chercher quelque plantes et surtout déposer des plantes aromatiques aux propriétés désinfectantes, notamment du clou de girofle et du romarin. Pour une éventuelle contamination de la peste.

Egalement faire une préparation le vinaigre des quatre voleurs (vinaigre blanc, absinthe, genièvre, marjolaine, sauge, clou de girofle, romarin et camphre) en imprégnant quelques linges pour le porter devant la bouche, qui est censé protéger de la contagion.

Elle était rassurer car il n’y avait qu’un sel cas de déclarer a Saint Aignan mais étant donner que cette personne n’était pas dans le village donc.

Elle avait fait monter des tentes pour accueillir les éventuels malades.
Elle se tiendrait à l’écart car étant enceinte elle risquait beaucoup plus.


ayla

pour vérifier que son amie se reposer ayla passa au dispensaire et vitles volets fermés et se dsi que cette tete de mule avait enfin compris et parti en souriant


Jordan

Jordan passait devant le dispensaire, elle décida d'y entrer. Elle se sentait fatiguée depuis un certain temps , elle avait entreprit le voyage jusqu'ici mais sa fatigue ne faisait que croitre.
Elle n'en avait pas parlé à Tristan, elle ne voulait pas qu'il s'inquiète.

Bonjour Dame
Excusez moi de vous déranger, je me présente Jordan, j'arrive de Verneuil.
J'aurais besoin d'un conseil, mais cela devra rester entre nous.

Voilà, je suis fatiguée depuis quelques jours et je n'arrive plus à avaler quoi que se soit le matin. Je suis actuellement de passage dans votre ville et le voyage jusqu'ici m'a énormément fatiguée si je m'écoutais je ne ferais que de dormir.

Jordan sourit

A part celà je vais très bien.
J'aimerais savoir si un remède existe qui pourraient m'aider à ne plus me sentir fatiguée.

Jordan attendait la réponse du médecin en essayant de ne pas montrer sa nervosité.

Asterie

Asterie revint au dispensaire avec son fil dans les bras. ne voulant pas le laisser.
Après l’avoir déposer dans son berceau .elle s’installa pour ses parchemins. Elle entendit la clochette sonner et vit entrer une Dame.


Citation :
Bonjour Dame
Excusez moi de vous déranger, je me présente Jordan, j'arrive de Verneuil.

Non je vous en pris vous ne me déranger pas entrer .Que puis je pour vous ?

Citation :
J'aurais besoin d'un conseil, mais cela devra rester entre nous.

Oui bien entendu vous n’avez rien à craindre je suis tenue au secret. Raconter moi ce qu’il vous arrive prenez un siège, je vous écoute.

Citation :
Voilà, je suis fatiguée depuis quelques jours et je n'arrive plus à avaler quoi que se soit le matin. Je suis actuellement de passage dans votre ville et le voyage jusqu'ici m'a énormément fatiguée si je m'écoutais je ne ferais que de dormir.

Asterie écouta la Dame elle avait l’air légèrement pale mais normal la fatigue du voyage.

Vous venez de Verneuil oui en effet la fatigue, avez-vous d’autre signes vous me dites que vous avez du mal à manger le matin .Ressentez vous comme des aigreurs. Une sensation de dégout devant certain aliments ?

Puis se pencha vers la Dame n’ayant personne dans la pièce mais ce n’était que pars pur reflexe elle la questionna un peu plus.

Pardonner moi mon indiscrétion mais comme je vous l’ai dit rien ne sortira de cette pièce.

Voyager vous seule ou avez-vous un mari, ou un fiancé en un mot avez vous eu des relations plus rapprocher.

Une autre question avez-vous eu vos affaires comme chaque mois ou vous elles ont été absentes depuis plus d’un mois.
Pardonner moi je vous vois rougir mais comme vous m’avez demandé que cela reste entre nous.
Sourit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chez-les-ambpare.forumchti.com
asterie
Dame du domaine
Dame du domaine
avatar

Féminin
Nombre de messages : 702
Emploi/loisirs : Médecin
Date d'inscription : 17/05/2008

MessageSujet: Re: Dispensaire Asterie Médecin de Saint Aignan (Retranscription halle de Saint Aignan RR)   Jeu 27 Mai - 22:38

asterie

Asterie était dans le jardin .Elle vit Yuma dans le dispensaire .Désolée je ne vous avais pas entendu

Vous avez trouvez facilement ? Ca va vous vous êtes bien reposer sourit. Bienvenue dans mon dispensaire .Je vous offre un verre d’hypocras. Asterie apporta deux cruches d’hypocras rouge et blanc je vous laisse choisir celui que vous voulez.

Yuma

Yuma était troublée devant tant de prévenance. Elle n'en avait point l'habitude. Elle sourit à Asterie en l'écoutant et rosit quelque peu malgré elle.

Merci de cet accueil si chaleureux, j'ai effectivement trouvé facilement, St Aignan n'est pas une ville très étendue, on s'y retrouve assez facilement.

Après un petit moment d'hésitation Yuma se lança et demanda

heu... est-ce obligatoire de ce vouvoyer, j'avoue que cela me gène un peu, en général ce sont les personnes que je n'apprécie guerre que je vouvoie même si je sais que le tutoiement est assez impoli alors ... enfin, je ne sais pas ce n'est pas qu'à moi d'en décider après tout

Elle laissa sa remarque en suspend et jaugea les pots d'hypocras et ne su lequel choisir, les deux lui faisaient vraiment envie mais ne voulant point passer pour une saoularde, elle prit une décision

Je... prendrai volontiers une petite goutte de blanc si cela ne te dérange pas trop Asterie

Elle la regarda en lui faisant son plus joli sourire ne la quittant pas des yeux. Prenant conscience du malaise qui pourrait naître de son attitude, elle baissa la tête un peu honteuse de se laisser aller de la sorte

Asterie

Asterie sourit à la remarque de Yuma pas de problème je m’est le vouvoiement de coté alors.

Entre nous j’avais aussi tendance à tutoyer facilement mais ne sachant jamais à qui j’ai à faire alors je pars du principe que toute personnes est digne d’être traiter avec respect .C’est un peu utopiste de ma pars mais bon.

D’ailleurs mon dispensaire est ouvert à tous les malades, bien entendu certain cas relèvent de l’hôtel Dieu.


Asterie regardait Yuma qui hésitait à choisir elle ne fît rien remarquer et proposa à Yuma.

Je te donne un choix bien difficile personnellement j’aime les deux, et le choix est souvent difficile alors je met les deux comme cela pas de problème.

Je suis ravie de connaître enfin la sœur d’ali depuis le temps qu’elle nous parlait de toi.
Tu restes longtemps ? Car il y a plein de choses à faire et visiter .Les tavernes sont souvent remplis nous avons une très bonne bug, un bois magnifique, un marché excellent.

Pardon je parle je parle je ne t’ai même pas demandé comment à été votre voyage j’espère que vous n’avez pas rencontre de Brigands.
J’avoue je ne suis plus rassurer lorsque mes amis sont sur les routes depuis la mésaventure de ton coussin.


Yuma

Oh, le voyage a été bon, presque sans anicroches, j'ai juste eu à en découdre avec un vilain un soir où je me promenais toute seule mais sans bien grand mal. Il n'a pas fait fortune avec moi et je me suis pas trop mal défendue donc tout a bien été.

Yuma tendit un doigt vers la cruche d'hypocras blanc

Finalement mon choix s'arrêtera bel et bien sur le blanc, il a une amertume que les épices n'ont pas, je trouve que cela change un peu.

Je ne sais pas encore combien de temps je vais rester, certainement une bonne semaine, je ne suis point pressée, mes champs attendront bien quelques semaines, je ne cours pas après l'argent...
Alors comme ça Ali parlait souvent de moi ?

Asterie

Asterie rit j’imagine la scène. Oui en effet Ali nous a parler de toi je te rassure aucun secrets divulguer. Puis elle nous avait annoncé ton arriver dans ses courriers.
Asterie soupira j’aurais aimé moi aussi avoir une petite sœur.
J’ai une très jolie petite fille qui s’appelle Brianna elle va sur ses 4 ans. Un sacré caractère.
Asterie se laissa tenter par un verre d’hypocras rouge.

Il faut pas trop que j’en boive sinon je n’arriverais pas à faire mes visites .

Yuma

Yuma rit à son tour

Oh, je n'ai de secret pour personne, je ne suis pas du genre à me cacher. Pas que mon éducation ne m'ai pas appris la retenue mais je suis ainsi, je suis décidément trop bavarde pour pouvoir garder un coin de moi secret ce qui a pour effet que mes amies me connaissent bien de par le fait.

Asterie parut triste un moment de ne pas avoir elle aussi de sœur alors elle se pencha doucement vers elle pour lui murmurer à l'oreille

Tu sais si ça se trouve tu as comme moi une demie-sœur quelque part mais tu l'ignores et tu la rencontreras en temps voulu
A mon avis, rien n'est dû au hasard, tout n'est qu'une question de destin, garde espoir et confiance en la vie. Elle nous apporte tant de merveilleuses choses. La preuve ta fille, ce doit être merveilleux d'avoir des enfants. Je n'aurai jamais d'enfants à moins de les adopter mais je ne rentre de toute façon pas dans les critères d'adoption, c'est une chose qui est assez dur à supporter mais je me dis que du coup, je découvre un tas de choses que je ne découvrirai pas autrement.

Yuma but son verre d'hypocras en même temps qu'elle parlait et s'arrêta un instant

Hum... il est délicieux ton hypocras! Il est vrai que tu dois avoir du mal à t'arrêter de le savourer afin de garder les idées claires
Pardonnes moi, je suis trop bavarde tu ne peux pas en placer une

Yuma lui sourit et se tue enfin

Asterie

Asterie rit ne t’inquiète pas j’arrive toujours à en placer une même petite. Asterie fût surprise de la réaction de Yuma à propos enfants Il ne faut pas dire cela tu es jeune tu changeras d’avis j’en connais qui se sont marier et après et bien je les ai aidé à accoucher.

Une demi sœur oh la si j’en ai une je ne le sais pas en tout cas pas de connu car je n’en ai jamais entendu parler. Peut être du coté de mon père j’ai des cousins et des cousines voir un petit frère ou sœur qui sait en tout cas je ne les aie jamais rencontré et ne savent sûrement pas que j’existe mon père est tombé amoureux de ma mère et c’est enfui avec elle n’était qu’une va nu pieds à leurs yeux. Ils sont dans le sud à ce que je sais.

Pardonne moi je m’égare là je ne sais pas pourquoi je te dit cela tu n’es pas là pour écouter mes histoires.

Je suis très bavarde .J’ai appris que tu étais tribun de Montélimar, ça va pas trop de travail, et également éleveuse de moutons.
Et bien des choses en commun je suis également tribun et j’élèves des moutons , mais depuis quelque temps je ne sais pas ce qu’ils ont-ils meurent très rapidement alors je dois les abattent avant jours si je veux avoir un minimum

Yuma

Yuma regarda Asterie en sourillant

oh, tu sais, je ne suis pas prête d'être maman, ni mariée, mais certainement plus vite brûlée vive, je ne connais pas de curé qui accepte de marier une lesbienne de nos jours ni d'orphelinat qui accepte les couples lesbiens à mon plus grand regret...

Yuma essuya discrètement une petite larme qui perlait à ses yeux et se redressa afin de ne rien laisser paraître

tu devrais peut-être rendre visite à tes parents non ? en plus celà permettrai à ton champs de se revigorer afin d'accueillir des moutons dans de meilleurs conditions non ?
C'est ce que je fais pour ma part, j'expérimente cette façon de faire vue que, en fait, je suis fauchée comme les blés en ce moment.
Pour ce qui est de mon poste de tribun, j'ai bien peur de l'avoir perdu, à ce que j'ai ouïe dire, la personne que j'ai choisie pour mon intérim se débrouille mieux que moi donc, même si j'ai eu du flair, je ne pense pas reprendre mon post à mon retour...

yuma soupira longuement

De toute façon, la politique est loin d'être mon but et malgré que tous mes amis m'y poussent, je ne désire pas m'investir dans cette branche, je ne sais que choisir en fait ...Mais j'aimais beaucoup m'occuper des nouveaux nés c'était plus qu'agréable et ça me faisait une excuse pour être un bon pilier de taverne...
Et toi, ça se passe comment ton rôle de tribun ici ma chère collègue ?

Asterie

Asterie manqua de s’étouffer toussota désolée j’ai avalé de travers.
Yuma tu devrais faire attention a tes propos. D’autres sont passer sur le bûché pour moins que cela.

Je ne sais si c’est exprès ou tes paroles sont involontaires enfin involontaire non puisque tu Me dit avoir des mœurs qui vont à l’encontre de l’église Aristote. En effet tu risques d’avoir l’inquisition après toi !

Je ne sais pas si tu voulais avoir ma réaction si je serais choqué, ou pas.
Je suis médecin je travaille de temps en temps à l’hôtel Dieu il y a beaucoup de gueux, de gueuses des femmes de mauvaises vie également .Je les aident à accouchées car j’estime que tout le monde a droit à un minimum les religieuses les mettent à pars et les soins sont très limités.

Je ne fais pas l’unanimité auprès de mes collègues tu peux l’imaginer, même ce serait le contraire mais qu’importe.
J’ai eu à faire à l’inquisition non pour mes mœurs mais par mon aident apportés. Je fais attention aussi par rapport à mon mari qui est noble pour ne pas lui ternir sa réputation.

Tu vas me demander mais pourquoi me dit ‘elle cela ne m’intéresse pas.
J’en conviens c’est juste pour te dire que c’est ta vie, ta responsabilité mais tu devrais faire attention en évitant de choquer certaine personnes tous le monde n’est pas tolérant.

Faire attention par rapport à ta sœur. Pardonne moi ma franchise c’est un de mes défaut et oui cela dérange certain mas je suis sincère c’est ce qui est important, pour ma pars bien évidemment. Les faux semblant m’agace particulièrement.

Pour en revenir à ta fonction de tribun et bien c’est dommage, pour ma pars je suis tribun depuis 4 mandats et cela me plait énormément, je rencontrent du monde, je suis en tavernes mais sans plus je reçois pas mal de courrier, soit de remerciement, de conseils.
Je regarde un peu l’évolution des nouveaux arrivés .Et leur demande si ils ont besoin d’aident, certain n’osent pas.

En tout cas j’espère que tu te plairas ici c’est un très joli village les étrangers sont très bien accueillit. Le village a perdu pas mal de ses habitants suite à un exode massif pour d’autres comtés .mais les tavernes redeviennent comme avant.

Sourit à Yuma

Veux tu encore un peu hypocras ?

Yuma

Yuma posa un court instant la main sur le genou d'Asterie quand elle manqua de s'étouffer

Oh, je suis désolée, je devrai faire plus attention. Ça va aller ?

Voyant qu'Asterie s'en remettais, elle ria à ses dires.

Le bucher, si je devais le craindre, je serais déjà morte. A mon avis l'inquisition c'est comme les chiens si tu en as peur, il te mord...
Mis à part ça, non, je ne cherchai pas spécialement ta réaction vis à vis de cela, je t'avoue même que je me fiche que les gens apprécient ou pas tant qu'ils s'expliquent sur leur position. J'aime beaucoup savoir pourquoi une personne est choquée ou même juste pas d'accord sur n'importe quel sujet. C'est très enrichissant.

J'avoue que ta façon de travailler est très courageuse, peut-être cela fera-t-il changer les choses plus tard, il est temps que les moralités changent. La tolérance s'entretient, si personne n'ouvre la voie, les choses en changeront jamais et quand bien même je dois mourir parce que j'ai exposé mon style de vie et mes opinions, je mourrai fière et grandie d'avoir eu foie en ce que je suis. Je préfère mourir en paix avec moi même que de me cacher pour pouvoir vivre dans la honte de la bonne pensée.
Je sais que je prend des risques par rapport à ma sœur mais je ne puis vivre loin de ce que je suis, c'est naturel chez moi, j'exprime toujours ce que je ressent peu importe qui entend ce que j'ai à dire. Surtout que j'étaye toujours mes pensées, Messire Doc en a eu un aperçu l'autre jour et surtout je reste à l'écoute des critiques constructives.

Je vois très bien la façon dont tu travailles j'ai essayé d'ailleurs cette méthode mais en vain et je n'aime pas gaspiller mon énergie. Donc, après un petit mois d'efforts non récompensés, je passe la main, et d'après ce que j'ai entendu par certaines missives, la méthode de ma remplaçante fait merveilles. Je ne dois pas être faite pour ce poste. Ce n'est rien, cela reste une expérience enrichissante pour moi, je trouverai ce qui est fait pour moi, j'en suis certaine.

Oui, j'ai vue que l'accueil était très chaleureux. Mari m'a un peu sautté à la gorge à mon arrivé, même pas le temps de poser mes valises que la douane était déjà sur mon dos pour un rapport. Mais j'ai trouvé par ce faite qu'elle était très efficace et j'ai salué sa réactivité.

A la proposition d'Asterie, Yuma lui tendit son verre

Oui, merci, j'en reveux bien, après tout, je n'ai pas grand chose à faire aujourd'hui, buvons

Asterie

Asterie sourit à Yuma_ j’apprécie les gens qui se battent pour leur idées en effet comme tu dit un jour, jour soupira .Le monde ne peux pas changer d’un seul coup ce serait trop beau.
Je suis optimiste regarde les progrès que l’on à fait sourit il faut que je fasse attention à ce que je dis rit .Un monde idéal aller buvons.

Yuma

Yuma leva son verre d'hypocras sur l'invitation d'asterie.

Buvons à ce monde meilleur qui arrivera bien tôt ou tard, quelque soit le prix à payer!!
J'y ai déjà laissé quelques plumes pour ma part quand un Vilain m'a brûlé ma taverne à Montélimar tout cela parce que le nom ne lui a pas plu... Enfin tout ceci n'est qu'histoire ancienne pour moi tant que nos chemins ne se croisent pas, dans ce cas, il risque fort de goûter de ma dague, il ne sais point qu'il ne faut pas s'attaquer à la modeste Yuma.
Je ne paye pas de mine comme cela mais quand je m'énerve, je suis crainte en taverne à Montélimar, même le prévost se méfie c'est dire ^^
Ne t'en fais point, je ne suis pas à Saint Aignan pour semer la zizanie, je me demande bien pourquoi je le ferai tout le monde est si gentil ici à part quelques spécimens qui rajoutent, je l'avoue, un peu de piquant ce qui nous permet de bien rire en taverne sans avoir à faire travailler no caboches pour y faire quelques bétises bien senties.

Yuma fit un clin d'oeil en souvenir de ces auvres qui ont eus le malheur de dormir en taverne auprès d'elles...

Yuma entrechoqua son verre avec celui d'asterie, rit de bon coeur et bue avec délectation le breuvage doré par un si généreux soleil.

Alienor

Aliénor arriva en courant de sa chocolaterie.
Elle tambourina à la porte et entra sans attendre qu'on vienne lui ouvrir la porte.

Astérie ! Astérie !!!
Viens vite !!!

Il y a une dame qui s'est évanouie devant ma chocolaterie !!!

Asterie

Asterie était à l’officine faisant l’inventaire de ce qu’il pouvait manquer.

Alors ah je vois qu’il me faut commander à Maître pharmacien des préparation de plantes pour tisane digestive, diurétique, antispasmodique, là je n’en ai presque plus bizarre je pensais en avoir encore il est temps sourit. Je vais lui écrire une missive qu’il me fasse livre la commande assez rapidement.
Elle continua son inventaire quand elle entendit frapper elle alla ouvrir.

Ali comment va tu ?
Citation:
Astérie ! Astérie !!!
Viens vite !!!
Il y a une dame qui s'est évanouie devant ma chocolaterie !!!


Je prends ma besace et j'e te suis

Cricriultra

Cricri voulait profiter de son séjour au domaine et du mariage d'Ayla pour rendre visite à Asterie afin de parler avec elle de la naissance prochaine.

Elle se rendit donc au dispensaire, elle voulait surtout être rassurée et demander à Astérie si la délivrance n'était plus trés loin...

Elle poussa la porte et entra. Bonjour pourrais - je voir dame Astérie s'il vous plait??

pouvez vous lui dire que la marraine de sa fille est là et souhaiterait s'entretenir avec elle. Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chez-les-ambpare.forumchti.com
asterie
Dame du domaine
Dame du domaine
avatar

Féminin
Nombre de messages : 702
Emploi/loisirs : Médecin
Date d'inscription : 17/05/2008

MessageSujet: Re: Dispensaire Asterie Médecin de Saint Aignan (Retranscription halle de Saint Aignan RR)   Jeu 27 Mai - 22:46

Asterie

Asterie était à l'officine quand la petite Linette arriva

Dame Asterie, Dame Asterie

Oui Linette que ce passe 't il ?

Il y a une Dame qui veux vous voir

Oui très bien j'arrive mais reprend ton souffle ce n'est pas urgent ?si?

C'est une Dame

Oui tu viens de me le dire Linette j'ai compris.

M'a dit qu'elle était la marraine de Brianna.

J'arrive dans un instant va la prévenir. Et installe là .Je range le registre de l'officine et j'arrive.

Asterie regardait la petite Linette sourit elle était à son service depuis peu.Elle avait besoin d'une aide pour ses déplacements .Elle l'avait prit comme servante.

La petite Linette revient vers Cricriultra Dame Asterie va arriver Venez vous installez Madame.

Linette gardait Cricri et lui sourit ne sachant trop que faire il n'y avait pas longtemps qu'elle était au service d'Asterie.


Asterie rejoint Cricri et linette

Bonjour Cricri comment va tu ? Alors que t’arrive t’il dit moi ?

Cricriultra

Cricri se laissa guider par la jeune fille, s'installa et la remercia
Citation:
Bonjour Cricri comment va tu ? Alors que t’arrive t’il dit moi ?

Cricri vit arriver Astérie
Elle se leva et l'embrassa

Bonjour, Bien, rien de particulier, mais étant là je suis venue pour que tu me dises où j'en suis exactement, car je pense que je ne devrait plus tarder, je suis de plus en plus fatiguée et j'ai du mal à me déplacer. je me fatigue vite... et quand je vois mon ventre je m'affole un peu et je m'inquiète pour la naissance..



Je voulais te dire aussi que tu avais une petite fille merveilleuse, je suis ravie et heureuse d'être sa marraine.

ASTERIE

Asterie sourit à Cricri tu me rassure c’est qu’elle n’est pas évidente, en tout cas elle à été ravie de venir chez toi et ma-aine par –ci et ma-aine par là et avec ma-aine j’ai fait ci, j’ai fait cela elle veux même un poney maintenant depuis qu’elle est monter sur un de tes chevaux.
Je vais t’aider à enlever ta robe puis allonge toi que je regarde si tout va bien.
Rien de particulier à me signaler pas aigreur mal au cottes, pas trop fatigué, essouflé .Ton ventre ce durci ? Car là il est bien haut, il prend pas mal de place.Elle palpa le ventre de Cricri, puis mit son oreille contre le ventre de cricri avec son pinard (stéthoscope de pinard
http://img294.imageshack.us/img294/3990/pajotsim8.gif" border="0" alt="" />

Tout va très bien dit donc il bouge pas mal .Sourit. Elle prit une ficelle numéroté (mètre ruban) et mesura la hauteur utérine .
Il ne va pas être petit minimum six livres.

Par la suite Asterie aida Cricri à ce rhabiller A tu besoin de quelque chose en particulier ?

Cricriultra

Cricri se deshabilla et se laissa ausculter par Asterie
Citation:
Tout va très bien dit donc il bouge pas mal

pour sur qu'il bouge beaucoup, il est calme que lorsque son père pose sa main sur mon ventre....
Je ne pense pas avoir besoin de quelque chose, une amie de Nevers m'a donné des herbes pour le mal de dos, ça m'arrive souvent le soir, la fatigue de la journée sûrement... je me fais donc une infusion..
Elle se rhabilla aidée par Aterie.
Citation:
Il ne va pas être petit minimum six livres


Elle regarda Asterie un peu inquiète, six livres.... arriverait-il à sortir ??

Elle essaya de ne pas y penser en écoutant Asterie parler de Brianna, elle voulait un poney la petite princesse, elle allait en parler avec Mo, il trouvera bien et fera la surprise à Brianna avant qu'ils ne regagnent Albi.

nous allons rester encore un peu au domaine et nous prendrons le chemin du retour avant la naissance... en coche je ne risque rien et le voyage ne sera pas trop long... qu'en penses-tu?

Asterie

Asterie sourit à Cricri .Ne t’inquiète pas 6 livres ce n’est pas énorme. Tu as un bon bassin d’après ce que je peux voir .Elle pensa d’ici là il risque de faire plus mais bon.Elle ne voulait pas effrayer la future maman .

Je suis désolée cricri mais il est hors de question que je te donne mon aval et laisse partir sur les routes sûr le point d’accoucher .On ne sait jamais ce qui peux s’y passer .Je te conseille de rester encore un peu je sais cela fait longtemps que tu es partie mais c’est pour votre sécurité et je vois pas Morillon sur la route entrain de pratiquer un accouchement .

C’est plus une histoire de femme .Rappelle toi Gorille .J’était pourtant bien entourer .

Réfléchie je suis là si tu as besoin tu n’a qu’a me faire demander .Même si je suis à l’université je viendrais ne t’inquiète pas.

Cricriultra

Cricri écouta les conseils de son amie.

D'accord, nous allons rester encore un peu au domaine, me voila rassurée de savoir que tu es là... Elle regarda le petit ventre d'Asterie, et toi aussi fait attention n'en fait pas trop ...... tu penses aux autres, mais pense à toi aussi..

Je te remercie, je vais te laisser travailler, je vais rentrer en me promenant, il fait beau, un peu de marche ne me fera pas de mal.. ensuite je prendrai le coche pour aller jusqu'au domaine

Elle l'embrassa, embrasse Gorille et ma petite princesse, je viendrai la voir dans les jours qui viennent.

Cricri quitta le dispensaire et partie se promener dans les rues de Saint-Aignan

Ayla

Ayla arriva devant le dispensaire de son amie

- astérie....T'es là

La jeune femme attendi, puis se rappella qu'elle n'était point la, mais a chateauroux donc Ayla pris un morceau de papier sa plume et lui laissa un mot sous la porte
Citation:
Coucou mon amie

Excuse moi j'avais oublié que tu n'etait pas a SA en ce moment, c'est l'amie ou plutot la sage femme que je voulai voir....Espere que tout se passe bien moi

Moi je juste légérement enceinte, mais voila ca m'apprendra a ne pas avoir le temps de venir si tu vois ce que je veux dire....

bon bref j'espere que tu n'en fais pas trop je te connais tu te ménage pas....Sinon si tu reviens fatuguée tu vas m'entendre

Embrasse toute la famille pour moi

ayla


Puis ayla reparti vers ses occupations le sourire aux lèvres

Ayla passa chez son amie, son mari avait tellement insisté qu'elle ne ouvais faire aurement que d'y aller, elle y alla a contre coeur, trop de mauvaos souvenir envahir son esprit....

La jeune femme tapa à la porte de son amie

- Asterie il parait que c'est ta patiente preférée qui est la

Puis elle tourna les talon esperant au plus profond d'elle qu'asterie ne serai pas la

Asterie

Asterie arriva au dispensaire

Ben vous voilà revenu Dame Asterie vous avez fait un bon voyage

Bonjour Linette merci mais je n’ai pas envie d’en parler frissonna en y repensant .

Et comment c’est t’y passer las bas châ…

Je viens de te dire que je n’ai pas envie d’en parler Linette

Ben ça c’est t’y….

Linette tu es sourde et puis tu le sauras bien assez tôt de toute façon.

Linette regardait Asterie elle ne s’avait pas si elle devait continuer ou pas sa Maîtresse n’était pas vraiment d’humeur .Elle s’y risqua quand même.

Vous y êtes toute pâle dame Ast…

Mais ce n’est pas vrai !! Va faire tes corvées et laisse moi pour le moment .

Asterie se dirigea vers sa salle d’auscultation il y avait du monde qui attendait.

Linette se retira elle se demandait ce qui avait bien pu se passer pour que sa maitresse soit dans cet état.J’y va aller en discuter avec l’Firmin il sait ptete qué que chose

Mais avant revient vers Asterie Dame Asterie il y a une lettre pour vous de dame Ayla.

Asterie prit la missive et la lu .

Elle sourit
Citation:
Coucou mon amie

Excuse moi j'avais oublié que tu n'etait pas a SA en ce moment, c'est l'amie ou plutot la sage femme que je voulai voir....Espere que tout se passe bien moi

Moi je juste légérement enceinte, mais voila ca m'apprendra a ne pas avoir le temps de venir si tu vois ce que je veux dire....

bon bref j'espere que tu n'en fais pas trop je te connais tu te ménage pas....Sinon si tu reviens fatuguée tu vas m'entendre

Embrasse toute la famille pour moi

ayla


Comment ça légèrement enceinte qu’es que c’est que ça encore ?.

[Deux jours plus tard]
Citation:
Asterie il parait que c'est ta patiente preférée qui est la


Bonjour Ayla comment va tu ?

Pardonne moi mais je n’ai pas eu le temps de venir te voir j’avais pas mal de retard dans mes visites. Tu as laissé une missive à Linette elle me la fait passer .
Qu’es que c’est que cette histoire tu es légèrement enceinte ?

Oui c’est mon mari qui ma dit de venir

Comment ça c’est Babar qui t’as dit de venir ? Ayla tu vas me raconter depuis le début .

Asterie posa des questions à Ayla .Elle la regarda tu veux que je te botte les fesses ça te permettra peut être de réfléchir un peu d’après ce que tu me dis tu serais enceinte d’au moins de 12 semaines !!Tu serais venue quand ? Aller hop allonge toi je vais regarder ça.

Il n’est pas question que tu te dérobe. J’ai dit de suite.Légèrement enceinte non mais je rêve.Pensa ça va pas être évident mais pas question que tu passe au travers chère Ayla .

Ayla

- tu veux que je te botte les fesses ça te permettra peut être de réfléchir un peu d’après ce que tu me dis tu serais enceinte d’au moins de 12 semaines !!Tu serais venue quand ? Aller hop allonge toi je vais regarder ça.

Ayla regarda son amie,et vit qu'elle ne rigolait pas

- pour t'expliquer je pense etre enceinte enfin je pense, non c'est sur^^

ayla vit son amie devenir rouge,

- Oui tu vois je vais bien, pour faire plaisir à mon mari, donc voila je suis la pour lui.....

puis elle regarda son amie, mais se promis de ne pas faire d'effort, puis souriat a asterie et s'allongea et attendi en croisant les mains sur son ventre

Asterie

Asterie passa rapidement au dispensaire pour venir y chercher quelque plantes et surtout déposer des plantes aromatiques aux propriétés désinfectantes, notamment du clou de girofle et du romarin. Pour une éventuelle contamination de la peste.

Egalement faire une préparation le vinaigre des quatre voleurs (vinaigre blanc, absinthe, genièvre, marjolaine, sauge, clou de girofle, romarin et camphre) en imprégnant quelques linges pour le porter devant la bouche, qui est censé protéger de la contagion.

Elle était rassurer car il n’y avait qu’un sel cas de déclarer a Saint Aignan mais étant donner que cette personne n’était pas dans le village donc.

Elle avait fait monter des tentes pour accueillir les éventuels malades.
Elle se tiendrait à l’écart car étant enceinte elle risquait beaucoup plus

Ayla

pour vérifier que son amie se reposer ayla passa au dispensaire et vitles volets fermés et se dsi que cette tete de mule avait enfin compris et parti en souriant

Jordan2008

Jordan passait devant le dispensaire, elle décida d'y entrer. Elle se sentait fatiguée depuis un certain temps , elle avait entreprit le voyage jusqu'ici mais sa fatigue ne faisait que croitre.
Elle n'en avait pas parlé à Tristan, elle ne voulait pas qu'il s'inquiète.

Bonjour Dame
Excusez moi de vous déranger ,je me présente Jordan, j'arrive de Verneuil.
J'aurais besoin d'un conseil, mais cela devra rester entre nous.

Voilà, je suis fatiguée depuis quelques jours et je n'arrive plus à avaler quoi que se soit le matin. Je suis actuellement de passage dans votre ville et le voyage jusqu'ici m'a énormément fatiguée si je m'écoutais je ne ferais que de dormir.

Jordan sourit

A part celà je vais très bien.
J'aimerais savoir si un remède existe qui pourraient m'aider à ne plus me sentir fatiguée.

Jordan attendait la réponse du médecin en essayant de ne pas montrer sa nervosité.

Asterie

Asterie revint au dispensaire avec son fil dans les bras. ne voulant pas le laisser.
Après l’avoir déposer dans son berceau .elle s’installa pour ses parchemins.Elle entendit la clochette sonner et vit entrer une Dame.


Citation :
Bonjour Dame
Excusez moi de vous déranger ,je me présente Jordan, j'arrive de Verneuil.

Non je vous en pris vous ne me déranger pas entrer .Que puis je pour vous ?

Citation :
J'aurais besoin d'un conseil, mais cela devra rester entre nous.

Oui bien entendu vous n’avez rien à craindre je suis tenue au secret.Raconter moi ce qu’il vous arrive prenez un siège, je vous écoute.

Citation :
Voilà, je suis fatiguée depuis quelques jours et je n'arrive plus à avaler quoi que se soit le matin. Je suis actuellement de passage dans votre ville et le voyage jusqu'ici m'a énormément fatiguée si je m'écoutais je ne ferais que de dormir.

Asterie écouta la Dame elle avait l’air légèrement pale mais normal la fatigue du voyage.

Vous venez de Verneuil oui en effet la fatigue, avez-vous d’autre signes vous me dites que vous avez du mal à manger le matin .Ressentez vous comme des aigreurs. Une sensation de dégout devant certain aliments ?

Puis se pencha vers la Dame n’ayant personne dans la pièce mais ce n’était que pars pur reflexe elle la questionna un peu plus.

Pardonner moi mon indiscrétion mais comme je vous l’ai dit rien ne sortira de cette pièce.

Voyager vous seule ou avez-vous un mari, ou un fiancé en un mot avez vous eu des relations plus rapprocher.

Une autre question avez-vous eu vos affaires comme chaque mois ou vous elles ont été absentes depuis plus d’un mois.
Pardonner moi je vous vois rougir mais comme vous m’avez demandé que cela reste entre nous.
Sourit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chez-les-ambpare.forumchti.com
asterie
Dame du domaine
Dame du domaine
avatar

Féminin
Nombre de messages : 702
Emploi/loisirs : Médecin
Date d'inscription : 17/05/2008

MessageSujet: Re: Dispensaire Asterie Médecin de Saint Aignan (Retranscription halle de Saint Aignan RR)   Jeu 27 Mai - 22:56

Jordan 2008

Jordan se sentait en confiance avec Dame Asterie. Elle répondit aux questions du médecin.
Citation:
Ressentez vous comme des aigreurs. Une sensation de dégout devant certain aliments ?

Cela m'arrive quelques fois, en ce moment je ne peux plus manger de viande rien que sa vue me ferais vomir. Je ne peux avaler que des fruits.
Citation:
Voyager vous seule ou avez-vous un mari, ou un fiancé en un mot avez vous eu des relations plus rapprocher.


Jo se senti, un peu mal à l'aise, face à cette question.

Effectivement, j'ai un compagnon, nous devons nous marier prochainement. Nous n'avons pas toujours été très sage

Jo rougit quand elle entendit l'autre question
Citation:
Une autre question avez-vous eu vos affaires comme chaque mois ou ont-elles été absentes depuis plus d’un mois.


Je ne me souviens pas très bien, je dois dire. Vous pensez que cela à de l'importance?

Jo se sentait de plus en plus mal à l'aise. Elle se sentait fatiguée mais ne voulait pas être enceinte avant de se marier. Elle ne savait pas comment Tristan réagirait et celà l'inquiétait.
Elle attendait la réponse d'Asterie anxieuse.

Asterie

Asterie regardait Dame Jordan. Lui sourit elle remarquait l’anxiété de cette jeune Dame.

Avec tout ce que vous me décrivez il y a de grande préemption que vous soyez enceinte .Je vais vous examinez un peu plus en détail.

Asterie demanda à dame Jordan de se déshabiller et fit un examen complémentaire. Palpation de l’abdomen, palpé des seins, et un touché vaginal (en plus il y a un examen au spéculum).

Puis regarda les chevilles les jambes pour regarder s’il n’y a pas de gonflement.

Je vous le confirme vous êtes bien enceinte alors je ne sais pas si c’est une bonne nouvelle, mais à votre air pas tellement .Félicitation quand même.
Ne vous inquièté pas je ne dirait rien ,c'est à vous de voir si vous voulez en parler ou pas .
Ce que je peu vous donnez c’est une tisane de feuilles de Framboisier cela va vous calmer les aigreurs qui vont s’estomperont petit à petits.

Vous en prendrez 1 petite cuillère par godet 3 fois par jour.

Pour la fatigue

Un sachet de tisane composé de :

30g de passiflore plante
30g de prêle plante
25g d'alfafa feuille
25G d'ortie piquante plante
25g de fucus vésiculeuse
20g de Mélisse feuille
20g d'aubépine fleur
20g de matricaire fleur
20g de marjolaine feuille
20g de lavande fleur
15g de sauge

ce qui vous donne une ½ livre de tisane, à utiliser à raison de 4 grosses cuillères dans un litre d'eau, faites frémir l'eau retirer du feu et jetté y la tisane et couvrer. Vous laissez reposer 15 min avant de filtrer, le mieux est de conservé la tisane dans votre gourde pour le voyage.

Pour vos jambes essayer de les mettrent légèrement en hauteur lorsque vous êtes allongée.

Comme vous voyager je vous conseille de ne pas trop faire d’efforts aller y doucement.

Jordan 2008

Jordan ouvrait des yeux ronds. Elle avait du mal à y croire. Alors comme ça elle attendait un bébé.
Le premier moment de stupeur passée, elle se mit à sourire. Ils ne l'attendaient pas pour tout de suite ce bébé, mais maintenant qu'il était là, elle se sentait heureuse.
Elle fit un grand sourire à Astérie, elle avait envie de le crier au monde entier qu'elle attendait un bébé.
Elle écouta avec attention toutes les recommandations du médecin.

Vroqu

Vroqu faisait des cents pas devant le dispensaire en attendant que son amie Jo eusse les réponses de la sage femme.

Elle ne su quoi penser, est ce que son amie désirait reellement un enfant et est ce qu'elle en attendait un?

Elle se demanda s'elle ne devait pas entrer quand elle la vit sortir les bras chargés de fioles, de sachets et un grand sourire sur son visage.

Elle stoppa nette ses vas et viens, l'envisage puis courut la prendre dans ses bras car la réponse était écrit en grand sur son visage émerveillé et épanouit.

Et ben, nous y voilà !!!! tu attends un enfant ma chérie, félicitations à toi et à l'heureux futur papa.

Jordan2008

Jo sortit du dispensaire, un grand sourire aux lèvres.
Dès qu'elle vit Vroqu, elle sut que son amie avait compris.
Elle l'entendit lui dire
Citation:
Et ben, nous y voilà !!!! tu attends un enfant ma chérie, félicitations à toi et à l'heureux futur papa.


Merci, je suis si heureuse que tu sois avec moi.
Maintenant je n'ai plus qu'à l'annoncer à Tristan

Jo passa son bras sous celui de Vroqu et elles se dirigèrent vers une taverne.

Doria, qui passait devant le dispensaire, s'arrêta et observa la façade du beau bâtiment .

Sa grand mère lui avait apprit les rudiments de l'apoticat et des soins de base. Peut être le médecin qui s'y trouve serait heureux d'avoir un peu d'aide ... pensait-t-elle.

Décidée à offrir ses services, elle entrait dans le hall du dispensaire.
Observant les lieux qui étaient fort joliment décorés, elle attendit que quelqu'un vienne.

Jordan

Jordan et Vroqu arrivèrent ensemble au dispensaire, elles étaient parties la veille pour Blois.
Elles avaient été attaquées par l'armée de Blois. On les avaient laissées mourantes au bord d'un chemin.
Elles avaient réussies tant bien que mal à remonter sur leurs chevaux et revenir à Saint-Aignan.
Elles avaient été frappé avec une telle sauvagerie. Leurs blessures étaient profondes. Elles entrèrent et Jo laissa les larmes coulées sur ses joues.
Elle pensait à son bébé, elle se demandait si il était toujours en vie.

Vroqu

Deux loques!!! oui deux loques c'est ce que nous sommes devenues ma chérie, dis Vroqu à Jo. Arf entrons vite dans le dispensaire qu'on nous soigne et surtout voir si ton enfant se porte toujours bien.

Sur ce les deux femmes entrent dans la salle et cherchèrent du regard une personne qui pourrait s'occuper d'eux. Elles virent une personne qui attendait et Vroqu lacha le bras de son amie, s'approcha de la Dame et lui expliqua que toutes deux avaient été sauvagement attaqué la nuit dernière par les défenseurs de Blois et laissés pour mortes sur le chemin. Elles avaient réussi à se trainer tant bien que mal à St Aignan de nouveau car heureusement leurs chevaux étaient indèmnent.

Pardonnez moi Dame mais est ce vous la responsable du dispensaire, nous avons fort besoin de vos soins et surtout mon amie car elle attend un bébé?

Vroqu se retourna à Jo et lui sourit espérant lui donner la force de résister aux coups qu'elle avait reçu.

Asterie

Asterie raccompagna Dame Jordan un sourire aux lèvres pensa c’était une bonne nouvelle en définitive. Elle aperçue une autre Dame attendant ce devait être son amie lui sourit et repartit à ses occupations.
Elle donna un coup d’œil à Maxence puis décida de réinstaller le berceau suspendu A mince je ni arrivvveeeeeeee pas hop ouf voilà.
Elle sortit pour aller à l’officine et vit une dame qui attendait Bonjour que puis je pour vous ?

[Le surlendemain]

Asterie fît quelques consultations .Elle étaient sur le point d’aller déjeuner à la taverne des gueuses lorsqu’elle vit une femme recouverte de sang devant l’entrée du dispensaire.

Par Aristote !! Mais que vous est ‘il arrivé ?

Asterie ne reconnu pas immédiatement la jeune femme qui était dans son dispensaire l’avant-veille.
Citation:
Pardonnez moi Dame mais est ce vous la responsable du dispensaire, nous avons fort besoin de vos soins et surtout mon amie car elle attend un bébé?


Oui je suis le médecin de ce dispensaire. Êtes-vous blessé ? Une amie enceinte dites-vous ? Ou est ‘elle ?

La devant la porte sûr le cheval.

Elle regarda autour d’elle si quelqu’un pouvait l’aider.

Et là messire venez nous aider s’il vous plait.

Oui que ce passe t’il Madame

J’ai besoin d’aide pour porter cette dame dans mon dispensaire elle est gravement blessé je n’en aurais pas la force.

Oui bien sûr l’autre petite dame ça pas l’air d’aller non plus l’homme s’adressa à un autre homme .

Et Jo viens t’y m’aider des dames sont blessés vient m'aider.

L’homme arriva puis un autre besoin d’aide Dame Asterie

Oui ses dames ont été attaqués , il faut les monter au premier étage du dispensaire suivez moi.

L’un des hommes prit la jeune dame qui était venue lui demander de l’aide.Puis les deux autres aidèrent l’autre dame se tenant sur le cheval évanouie.Asterie eu un moment de surprise en voyant le visage tuméfié de la jeune femme elle la reconnu malgré cela. Elle était venue deux jours auparavant au dispensaire.Elle mit ses mains devant la bouche .

Par Aristote non !! Ce n’est pas vrai !!attention messires doucement, doucement.Suivez-moi

Asterie leur montra le chemin.

Voilà posé la première dans cette chambre et l’autre là voilà doucement merci.

On peut faire autre chose M’ dame

Oui prévenir la police ses dames ont été attaqués d’après ce que j’ai compris par des brigands.

C’est t’y pas une honte d’attaquer des femmes.

Oui t’as raison on va les attraper non mais !

Oui je vais avec vous ils sont où ses brigands

Pardonnez-moi messires mais là il me faut du calme aller voir la police .Il interrogerons après l’amie de cette Dame mais là il me faut lui faire des soins.

Oui pardon dame

Oui pardon si vous avez besoin j’suis d’a coté j’ai l’échoppe d’a coté .

On va allez voir vous n’inquiétez pas on surveillera on sait jamais avec ses bandits.

Asterie sourit

Merci encore messires

L’homme sourit à Asterie il était petit avec un bon embonpoint, elle l’avait déjà vu c'était un nouvel artisan .

Bon on vous laisse aller venez les gars on laisse la dame. Ils sortirent.Asterie pouvait enfin s’occuper de Jordan c’était elle qui était la plus mal en point.Ce retourna vers Linette, elle lui demanda.

Va me chercher du linge de l’eau salée avec du vinaigre et revient m’apporter tout cela.

Pendant ce temps Asterie s’occupa de déshabiller Jordan.

Vroqu

Vroqu comprit avec soulagment qu'elle s'était bien adressée à la bonne personne, qui immédiatement appela deux hommes forts pour l'aider à transporter Jordan. A son tour, voyant qu'on s'occupait bien de son amie, elle s'appuya sur l'homme et se laissa guider et s'allongea sur la couche qui s'y trouva.

Elle entendit la Dame médecin qui parlait aux hommes, celle-ci pensait que les deux femmes s'était fait agresser par des brigands. Malgré son manque de force, Vroqu souhaita tout de suite l'informer que ce n'était pas des brigands qui leur avaient mis dans cet état, mais les défenseurs de Blois.

Oui vous m'avez bien entendu, lui dit-elle, ils étaient 9 plus leur chef qui se tenait au loin. Ils n'ont posé aucune question et nous ont abattu comme des malpropres et uen fois leur sale besogne terminé, ils se sont mis en rang et

un deux! un deux! un deux! un deux! un deux!

ils sont partis nous laissant pour mortes sur le bord du chemin. Et pourtant le maire de Blois m'avait assuré il y a quelques jours que nous pouvions passer, à priori, tranquillement.

Une fois la vérité établie, Vroqu, à bout de forces, se laissa aller aux larmes.

Asterie

Linette apporta les ce que lui avait demandé Asterie.

Merci Linette va voir la dame à coté et aide là à se déshabiller.

Oui j’y vais

Linette sourit à la jeune femme Ne vous inquiéter pas tous va bien .Dame Asterie va bien s’occuper de votre amiE et puis les brigands seront châtiés.

Non pas les brigands

Comment ça pas les brigands Dame Asterie à dit.

Non pas les brigands les défenseurs de Blois .

C’est les défenseurs de Blois qui ont fait ça !!!

Oui

Non dit diou ! Et dame Asterie qui à je reviens.

Linette couru voir Asterie

Dame Astérie, dame Asterie !!

Oui que ce passe t’il Linette un problème la jeune femme ne va pas bien elle...

Non ça pas trop mais ça va .

Et tu viens en criant pour me dire ça mais tu ma fait une peur ;

Désolée mais la dame, elle m’a dit que c’était pas les brigands.

Comment ça pas les brigands mais que raconte tu ?

Oui pas les brigands mais les défenseurs de Blois.

Oh par Aristote je suis étourdie j’ai cru entendre pas fait attention comment ,oh je suis confuse. Va rapidement au bureau de police rectifier ce malentendu.J’espère que ce n’est pas trop tard.

Asterie pensa des défenseurs de Blois m’enfin que ce passe t’il on est même plus en sécurité une fois c’est une armée, maintenant les défenseurs de la ville.

Doria

Doria vit arriver les deux dames bléssées juste après son arrivée et se présenta à la dame qui paraissait être le médecin.

Elle suivit l'infirmière qui lui montrait ou étaient les bandages et diverses lotions et remèdes .

Suivant les consignes du médecin, Doria était opérationnelle : elle désinfecta les plaies avec de la lotion d'aggripaume après les avoir soigneusement nettoyées, et attendit les consigne de la dame médecin

Asterie s’occupait de Jordan elle nettoyait le plus gros de ses blessures pour mieux voir .Ce n’était pas très jolie à voir .Comment pouvait’on affliger cela ?à des femmes en plus.
Jordan était évanouit mais réagissait aux stimulations c’était le principal.


Jordan tu m’entends Jordan tu es en sécurité aller essais d’ouvrir les yeux.
Pas de réponse dans un sens cela arrangeait un peu Asterie le fait qu’elle ne réponde pas pour le moment .Elle allait en profiter pour la soigner sans qu’elle est mal.
Asterie se retourna sentant une présence derrière elle.Elle vît une jeune femme avec un tablier lui demandant des instructions. Elle eu une seconde de réflexion.

Ah oui Doria comment va la jeune Dame d’à coté ?

Jordan

Jordan avait l'impression de flotter sur un nuage. Elle entendait une voix l'appeler mais elle n'avait pas envie de répondre. Elle voyait une lumière blanche qui scintillait autour d'elle. Elle avait envie de rejoindre la lumière.
Son esprit vagabondait prés d'une prairie en fleur, elle était dans le parc de Verneuil. Elle laissait son regard errer sur la cime des chênes et des cyprès qui abondaient dans le parc.
Elle aperçut une silhouette au loin, elle se rapprocha et la détailla. Elle s'arrêta quelques secondes sur ce beau visage altier marqué par des cernes de fatigue qui s'accumulaient autour de ses yeux. Elle reconnaissait ce visage c'était celui de Tristan, elle voulait s'approcher pour l'embrasser mais son corps refusait d'avancer.
Un long silence envahit le parc, les nuages noirs s'ammoncellèrent au dessus de sa tête. Tristan disparut et une douleur immense l'envahit.
Elle ouvrit les yeux, sous la douleur, et vit Astérie penchée au dessus d'elle. Tout lui revint d'un coup, l'attaque par l'armée de Blois, ces hommes sauvages que s'étaient attaqués à elle et à Vroqu. Leur retour vers Saint-Aignan, l'arrivée au dispensaire.
Elle ouvrit la bouche pour parler mais aucun son ne sortit. Elle souffrait terriblement et pensait à son bébé. Les larmes coulèrent sur ses joues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chez-les-ambpare.forumchti.com
asterie
Dame du domaine
Dame du domaine
avatar

Féminin
Nombre de messages : 702
Emploi/loisirs : Médecin
Date d'inscription : 17/05/2008

MessageSujet: Re: Dispensaire Asterie Médecin de Saint Aignan (Retranscription halle de Saint Aignan RR)   Jeu 27 Mai - 23:03

voqu

Une fois la vérité rétabli, Vroqu se laissa tomber dans un sommeil agité, elle était mi vivante, mi morte. Elle sentait vaguement des mains douces lui passer des baumes sur son corps. On essaya de la nourir avec une espèce de tube, une liquide qui avait le gout de pain mais pas le texture. Cette pensée la fit sursauter elle se mit à rire dans son délire.

Mais suis-je bête on ne peut pas faire passer du pain par un si petit tuyau, elles ont du le mélanger avec de la tisane!

Une fois le liquide avalé, elle tomba dans un sommeil profond, réparatrice et se réveilla quelques heures plus tard se sentant nettement mieux.

Vroqu vit la soignante à ses côtés, lui sourit et la remercia pour ses soins. Celle-ci la répondit qu'elle n'avait pas de blessures interne mais qu'il lui faudrait quelques jours pour retrouver sa santé et encore 1 mois et demi pour reprendre des forces.

Pas question que vous reprenez la route avant Dame Vroqu, lui dit-elle. Et il vous faudrait rester aliter le plus possible pendant ce temps.

Vroqu fit une grimace et se mit a penser très vite.

Alité ! moi rester au calme dans un lit ! non mais ce n'est pas moi qui délire là.

Elle esquissa un sourire, d'un coup une idée lui vint dans sa tête.

Je me demande si on ne voudrait pas m'installer un lit dans une taverne et en plus si je ne pourrais pas prendre un de ses tuyaux pour boire directement dans un fût pendant que mes lèvres sont encore toutes boursoufflées. Puis à y être un deuxième pour Jo.

Vroqu pensa subitement à son amie et se leva, non sans peine, pour vite aller lui rendre visite.

Asterie

Asterie se retourna vers Jordan n’ayant pas de réponse de Doria .Après avoir nettoyé les blessures de Jordan .
Elle s’aperçue qu’il y avait une estafilade sur sa cuise droite et une autre sur l’avant bras .Elles n’étaient pas très importantes mais suffisantes pour être recousues.

Au moment ou elle allait se lever chercher ce qu’il lui fallait elle cru entendre murmurer Jordan mon bébé mon bébé.

Ne t’inquiète pas Jordan ,je vais m’en occupé ,je vais regarder un peu plus en approfondit.
Mais pour l’instant il faut que je te fasse quelques points détends toi ça va aller chutttttttt .

Elle passa sa main sur le front de Jordan qui lui sourit et semblait encore à moitié inconsciente.

Comment va-t-elle ?

Asterie se retourna que faites vous debout aller vous allonger vous aller avoir un malaise aller de suite .

Astérie soupira comment ce faisait ‘il que cette jeune femme soit debout personne ne la surveillait.

Elle sait réveiller elle a été gravement blessé laissez la se reposer pour le moment je vais finir de la soigner et après nous verrons mais vous on retourne immédiatement dans la pièce ou étiez.
Non pas de discussion c’est sans appelle de suite damoiselle regarder moi ça vous êtes toute pâle.

Asterie aperçue Linette et bien linette alors.

Je suis désolée dame Asterie mais.

Accompagne votre nom au fait je ne le sais point quel est ‘il ce sera plus facile.

Asterie ferma la porte. Parti chercher rapidement ses instruments, pour recoudre les blessures.Revient dans la chambre et ferma la porte.

Doria

Doria était dans la pièce à coté que lui avait montré astérie pour y prendre quelques remèdes et bangages et ustensiles.

Elle entendit appeller son nom : elle se précipita les bras chargés pour être au service des bléssés.

Dame Astérie ? Vous m'avez appellée? Je suis désolée je préparais le nécessaire dans l'antichambre . Si vous voulez quelquechose, n'hésitez pas !

Doria posait les ustensiles sur la table et s'occupait des bléssées, tout en attendant les instructions de la dame médecin qu'elle connaissait à peine...

Jordan

Jordan entendait une voix lui dire que tout allait bien, qu'il ne fallait pas qu'elle s'inquiète.
Jo essaya d'ouvrir les yeux, pour voir d'ou venait la voix, elle crut reconnaitre celle de Vroqu. Elle se sentait si fatiguée, après un ultime effort ses yeux s'ouvrirent.
Elle voyait Asterie penchée sur elle avec des instruments bizarres, des bandages , une aiguille qui lui parut énorme.
Jo se sentit mal et s'évanouie de nouveau.

Vroqu

Vroqu se rahabilla, prit sa besace et se dirigea vers la chambre à côté, encore un peu engourdie mais en se disant qu'il fallait plus que 9 brutes pour la garder longtemps avachie dans un lit !

Elle vit Jordan avec ses yeux ouverts de l'entrebaillement de la porte, lui fit un grand signe de la main et afficha un large sourire en voyant son amie réveillée enfin. Elle fit deux pas pour s'avancer vers elle quand Asterie, son médecin arriva avec des instruments dans ses bras pas trop rassurants à son avis,

mais bon, elle pensa, je suppose qu'elle sache mieux que moi ce qu'elle fait.

Vroqu alla pour la suivre aux côtés de Jordan mais la porte se ferma avec un grand claquement devant son nez.

Arf !!! il s'en est faillit de peu que je me retrouve avec le nez applati en plus, Vroqu gromela. Bon je reviendrais plus tard quand les soins seront terminés. J'ai soif !!!

Elle sortit du dispensaire et se dirigea en clopinant vers la taverne la plus proche.

Asterie

Asterie prit sa sacoche l’ouvrit prit ses aiguilles et commença à re coudre .Une fois fait elle nettoya les plaies puis y déposa des feuilles des feuilles d’achillée fraiches et recouvrit d’un bandage.

Voilà c’est fait bon maintenant voyons Asterie palpa son ventre on pouvait y voir des ecchymoses .Lorsqu’elle appuya sur le coté droit Jordan eu une réaction et se réveilla
Je crois que tu as une cote cassé, tu va devoir faire très attention .Je vais voir pour ton bébé .N’ai pas peur

Elle l’examina pas de saignement apparent .C’est bon signe le col était fermé à l’orifice externe.

Alors Asterie mon bébé

Ne t’inquiète pas je pense qu’il à été bien protéger il va falloir attendre encore un peu mais ce devrait aller.
Mais auparavant il te faut rester allonger je vais te donner un peu de tisane d’armoise pour les humeurs ne pouvant pas te donner de saule blanc puisque tu es enceinte.Puis je te préparerais du bouillon de viande ,il te faut reprendre des forces .Et je te donnerais également une infusion de coriandre pour la douleur.
Maintenant tout ce que tu as à faire c’est de te reposer ,pense à ton bébé, ton amie est à coté elle va bien.

Jordan

Jordan se réveilla sous la douleur. Elle regardait Asterie qui la palpait sur tout les côtés.
Elle l'entendit lui dire
Citation:
Je crois que tu as une cote cassé, tu va devoir faire très attention .Je vais voir pour ton bébé .N’ai pas peur

Jordan, anxieuse, laissa faire le médecin. Ses jambes tremblaient, elle sentait son coeur battre fort dans sa poitrine en attendant la réponse.
Elle respira un grand coup quand elle sentit Astérie l'examiner.
Elle resentit un grand soulagement en l'entendant lui dire
Citation:
Ne t’inquiète pas je pense qu’il à été bien protéger il va falloir attendre encore un peu mais ce devrait aller.

Jo se laissa aller sur le lit et écouta les conseils du médecin.
Il fallait, maintenant qu'elle se repose pour son bébé.
Elle pensa à Vroqu et se dit que celle-ci ne resterait pas tranquillement au dispensaire, elle aimait trop les tavernes pour ça.
Jo allait attendre tranquillement, elle espèrait que Tristan passerait bientôt, il lui manquait et elle voulait lui annoncer la bonne nouvelle pour le bébé.
Elle se rendormit, la douleur était moins forte.

Tristan

Tristan inquiet, faisait les cent pas devant le dispensaire.

Il s'avait que l'on s'occupait bien de sa Douce, mais rien n y faisait, il voulait la voir pour s assurer qu'elle allait bien.

N y tenant plus, il decida de pousser la porte, et se mit a la recherche d'une infirmiere on d'un médecin (mais peut etre trouverait il son Aimée )......

Doria

Doria qui était en train de seconder Astérie, entendit du bruit dans l'entrée. Elle vit un homme faire les cents pas .

Bonjour méssire . Vous venez voir un bléssé ?

Oui ma femme, il s'agit de ma femme Jordan : je veux la voir s'il vous plait .

Doria rassura le jeune homme et alla s'assurer auprès d'Astérie si elle pouvait le faire entrer.

Jordan

Jo qui était réveillé entendit la voix de son homme. Elle voulut se lever pour aller le voir mais sa tête tournait.
Elle avait l'impression d'avoir bu heu........ au moins 20 bières.
Elle se recoucha, elle n'avait que ça à faire et appela la jeune femme qu'elle avait vu avec le médecin.

Damoiselle, damoiselle

Doria accouru dans la chambre.

Je viens d'entendre la voix de mon futur mari, laissez le entrer, je vous en prie, j'ai besoin de le voir.

En sortant du dispensaire, Vroqu s'était aussitôt dirigé vers une taverne et n'avait plus bougé de la soirée.

Quelques heures plus tard et surtout après avoir ingurgité plusieurs chopines de le meilleur rémède qu'elle connaissât, beaucoup rit et beaucoup parlé, elle s'en retourna, quelque peu titubant, à la grange qu'elle avait élu comme domicile le temps de son séjour. Elle se jeta sur le tas de foin et s'endormit aussitôt.

Le lendemain matin après avoir ouvert ses yeux avec prudence l'un après l'autre, bougé doucement sa tête dans tous les sens, on ne sait jamais après une soirée comme la veille comment on va la trouver (la tête), elle se leva, alla à l'abreuvoir et s'aspergea d'eau, histoire de bien se réveiller.

Bon! pensa-elle- ça a l'air d'aller! Allons voir à la mairie pour un emploi!

Elle remplit la fiche emploi et la donna à la personne chargée de gérer le travail du village, eut sa réponse favorable tout de suite et s'en ira avec l'intention d'aller boire un coup vite fait avant de se mettre à l'oeuvre.

Elle pensa tout d'un coup de nouveau à Jo.

Arf il faudrait que j'aille prendre de ses nouvelles puis peut être j'arriverais à la voir sans me faire applatir le nez cette fois-ci. Mais je ne peux pas y aller les mains vides tout de même!

Vroqu se mit à refléchir à ce qu'elle pourait lui amener comme petit cadeau.

Une chopine?? nan Tristan m'en voudra. De l'eau parfumé? Bof aucune idée où je pourrais trouver ça! Des fleurs? Ben oui des fleurs j'ai qu'à les ramasser dans un champs, puis la promenade finira de m'éclarcir la tête.

Aussitôt décidé, aussitôt elle alla dans les prairies autour du village et passa quelques temps à se remplir les bras de fleurs. Sa mission accomplit elle se décida quand même à aller se désoiffer en taverne, mais en arrivant elle essaya de dire bonjour, mais malheur...! Pas un son qui sortait de sa bouche. Vroqu reessaya plusieurs fois de parler, mais pas moyen, elle était devenu aphone d'un coup.

Ben ça c'est le meilleur, se dit-elle, ben même si je n'arrive pas à voir Jo j'ai une autre bonne raison de retourner au dispensaire.

Sur place elle vit le médecin et son aide d'un côté et Tristan qui faisait des cents pas devant la chambre de Jo, elle s'avança vers Tristan et lui planta les fleurs dans ses bras et se retourna vers Asterie en lui faisant des grands signes pour essayer de lui faire comprendre qu'elle était sans voix.

Tristan

Tristan vit Vroqu entrée dans le dispensaire les bras remplis de fleurs.

Bonjour Vroqu, tu va bien ?

A peine eu-t-il le temps de la saluer, qu'elle lui mis les fleurs dans le bras, et ce sans lui dire un mot.

Qu'est ce qui t'arrive ? Tu es fachée ?

Mais Tristan toujours inquiet, et impatient de pouvoir voir Jordan, laissa Vroqu avec Doria, la femme qui l'avait acceuilli.

Il passa alors la tête dans l'entrebaillement de la porte pour voir si Jordan se trouvait dans la pièce (oui la curiosité est un vilain défaut, mais à ce moment là Tristan s'en fichait, impatient qu'il était de revoir Jordan)

Asterie

Au moment de sortir de la chambre Asterie croisa un homme qui entrebâillait la porte.

Oui bonjour entrez je suppose que vous devez être Tristan ?

Elle lui sourit aller y elle est là elle va bien mais ne rester pas trop longtemps elle doit ce reposer.
Au fait pardonner moi je ne me suis pas présenter Asterie je suis le médecin de ce dispensaire. Je vous laisse à plus tard.

Jordan

Jo vit la porte de la chambre s'ouvrir, un énorme bouquet de fleurs apparaitre. Elle aperçut le visage de son tendre amour derrière.
Un immense sourire apparut sur son visage.

Mon amour , enfin te voilà.

Tristan approcha du lit ou elle se reposait. Il avait le visage marqué par la fatigue et l'anxiété. Elle s'en voulu de lui avoir causé tant de soucis.
Elle prit son visage entre ses mains et déposa un baiser sur ses lèvres.

Je vais bien mon amour, le bébé va bien. Il me faut du repos et dans quelques jours je sort d'ici.
As tu des nouvelles de Vroqu, j'ai cru l'apercevoir.

Asterie

Asterie passa au dispensaire pour prendre des nouvelles de Jordan .Elle allait mieux ce n’était pas encore une parfaite guérison mais avec les soins prodiguées et du repos tout irait bien dans quelques jours.
Bonjour Jordan alors comment va tu ? Je vais te refaire tes bandages et vérifier que tout aille bien.
Toujours pas de saignement c’est plus que bon signe mais je préfère que tu reste encore allonger encore un peu. Je sais ce n’est pas très intéressant. Mais tu peux recevoir des visites elle sourit.

Si tu as besoin n’hésite pas à appeler je suis au dispensaire ce matin .Elle lui montra la petite clochette c’est directement relier.
Je t’ai amener un peu de tisane aussi cela te fera du bien .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chez-les-ambpare.forumchti.com
asterie
Dame du domaine
Dame du domaine
avatar

Féminin
Nombre de messages : 702
Emploi/loisirs : Médecin
Date d'inscription : 17/05/2008

MessageSujet: Re: Dispensaire Asterie Médecin de Saint Aignan (Retranscription halle de Saint Aignan RR)   Jeu 27 Mai - 23:10

Jordan
Tristan avança vers Jo et l'embrassa. On aurait dit une statue tellement il avait l'air pétrifié. Elle ne devait pas être belle à voir avec toutes ses blessures.
Il tenait sa main et ne la lachait pas, il restait là sans parler juste à la regarder. Jo lui demanda d'aller se reposer, il avait une tête à faire peur.

Mon amour, je ne veux plus te quitter, j'ai eu si peur de te perdre.

Elle le regarda avec amour.

Je vais bien, le bébé aussi. Ne t'inquiètes pas. Va te reposer et repasse plus tard. Je t'aime

Je t'aime plus que tout, je repasse tout à l'heure , je vais aller te chercher des fruits au marché.
Repose toi, je t'aime

Tristan sortit juste avant le retour du médecin.
Astérie lui refit ses bandages, l'ausculta encore une fois et la rassura.
Citation:
Toujours pas de saignement c’est plus que bon signe mais je préfère que tu reste encore allonger encore un peu. Je sais ce n’est pas très intéressant. Mais tu peux recevoir des visites


Jo sourit

Merci pout tout , pour les visites Tristan est passé tout à l'heure déjà mais il va revenir avec des fruits.
Regardez il m'a apporté des fleurs, elles sont magnifiques.

Merci pour la tisane.

Jo bu sa tisane en pensant à une bonne bière fraiche

Astérie encore une chose, je n'ai pas vu mon amie Vroqu
Comment va t-elle? Elle est encore ici?

Asterie

Asterie sourit à Jordan
Elle va très bien elle est passé vous voir pendant que vous étiez évanouie. Elle demande de vos nouvelles très souvent.
La dernière fois que je l'ai vu elle était en taverne. Asterie regarda le bouquet se pencha pour les sentir.
Elles sentent très bon.

Jordan

Jo sourit à Asterie

Merci Dame Astérie pour tout ce que vous faites pour moi.
Je vous en serait reconnaissante toute ma vie.
Je sais qu'en ce moment d'autres soucis vous accablent, si vous avez besoin d'aide n'hésitez pas. Je ferais ce que je peux.

Jo, se sentait un peu fatiguée, elle ferma les yeux et s'endormit.

Doria

Doria vérifia si tout allait bien et regarda Astérie qui semblait préocuppée et fatiguée . Continuant de ranger le dispensaire, elle s'approcha à l'oreille du médecin et lui chuchota :

Si vous voulez vous reposer, dame Astérie, je prends le relais sans problèmes, car je vois que vous semblez fort fatiguée.
Allez donc vous reposer une peu, vous nous reviendrez en meilleur forme .

Asterie

Merci Doria je vais me reposer un peu te confis le dispensaire. Je suis là haut dans la chambre de garde puis j’irais faire mes visites. Cela me changera les idées.
Je vais en profiter pour passer chez herboriste.

Amtragram

ams arriva enfin en ce lieu où ces amies vroq et jordan étaient en manucure
il avait mis bien une semaine à arpenter la rue cherchant sans relache le numéro dix
avant de comprendre que dispensaire ce n'était pas l'adresse arf mais bon maintenant il était là
il arrivait les bras chargé de cadeaux multicolores
une pochette surprise pour vroq et une boite à meuh (c'est une boite qu'on retourne et qui fait rien vu que la vache avait pas voulu entrer à l'intérieur) un bouquet de fleurs (des pissenlits bien sur question de vengeance) puisque vroq avait bien failli aller les voir par la racine
pour jordan il amenait une délicieuse tarte (les blonds sont très tartes donc facile) un bouquet de marguerite à éplucher et un joli hochet musical mais qui fait pas de musique (vu que les musiciens ont pas voulus rentrer dedans)
ding dong fit il en tapant à la porte (oui les blond sont très forts en cloches aussi) d'ailleurs pour meuex la conserver il avait mis la tarte sous une cloche
et c'est ainsi qu'il attendit la réponse pour pouvoir entrer dans la maison

linette

Linette était entrain de nettoyer le dispensaire lorsqu’elle entendit frapper .Elle se dirigea vers la porte découvrant un messire bien charger. Elle le regarda avec un grand sourire.

Bonjour Messire c’est à quel sujet ?

Amtragram

ams vit la jeune servante et se dit qu'en tirant la bobinette la linette cherra

bonjour damoiselle je viens voir dames vroq et jordan

puis je entrer je vous prie ?

doria

Doria était au fond du dispensaire, affairée à changer les pansements. Elle tourna la tête car elle avait entendu du bruit .

Elle se dirigea vers l'entrée et vit ... Linette, peut être bien ?. Dame Astérie lui avait parlé d'elle, car son aide lui était très précieuse . Elle aperçut aussi un homme qui paraissait vouloir entrer...

Bonjour! et enchantée , je suis Doria, apoticaire et infirmière, pour vous servir .

Doria leur tendit la main qu'ils serrèrent à tour de rôle.

Astérie est partie se reposer quelques peu et je la seconde pendant ce temps là . Je puis vous être utile à quelque chose ?

Amstragram

"ha bien le bonjour gente dame et merci de m'accueillir"

"en effet vous pouvez m'aider "dit il en essayant de ne pas faire tomber ses paquets

"j'ai là quelques menus présentes pour les dames vroq et jordan, malheureuses gravement blessées sur la route et que le berry dans sa grande bonté soigne et recueille

j'ai beaucoup de sympathie et d'affection pour ces dames que le destin a envoyé à SA aussi en mon nom et en celui de nos habitants dont elles ont gagné le respect je souhaiterai leur offrir ces quelques présents.

je puis monter les leur remettre si vous m'y autorisez ou bien vous les confiez si elles sont trop affectées pour cela

vous me semblez femme de bon jugement aussi je souhaite m'en remettre à votre avis"

il attendit en souriant dans un équilibre précaire la réponse de la charmante jeune femme au regard clair qui l'écoutait patiemment avec un petit sourire au coin des lévres

"je ne vous demande qu'une seule chose c'est de ne pas trop tarder dans votre réponse du fait que je patiente là depuis déjà 3 bonnes heures et que n'ayant pas pensé à poser par terre mes paquets je fatigue quelque peu" (question si on se teint les cheveux on n'est plus blond ?)

Linette
Linette écouta le messire le regarda lui sourit

Ben je sais pas moi ,il faut demander à Dame Asterie .

Elle regarda le jeune messire toujours avec un grand sourire aux lèvres lorsqu’elle entendit Doria sa maitresse lui avait parler d’une jeune Dame .Elle l’avait déjà vu en entendant la réponse de Doria Linette sourit.

Oh je vois que c’est lourd. Je vais vous aider donnez moi ça .

Elle s’approcha du messire le regardant les yeux légèrement baissé comme sa maitresse était entrain de se reposer, elle attendit la réponse de Doria.

Vroqu

Vroqu venait de sortir de taverne et se dirigea vers le dispensaire, elle s'était procuré deux aiguilles à tricoter et se forçais, assez mal à vrai dire, de faire une maille à l'endroit, une à l'envers, une à l'endroit, une à l'envers etc...

Arf!!!, se disait-elle, mais dans quelle galère je me suis mise là, plus de 80 paires de chaussettes à tricoter pour nos galants défenseurs. Je dis bien "nos", car même si je ne le suis pas, je me considère un peu comme des leurs maintenant, donc comme je ne peux rien faire d'autre autant tricoter des chaussettes.

En arrivant, elle marqua une pause en voyant Ams, les bras chargés de paquets, qui poireautait à l'entrée. Le pauvre avait l'air épuisé et elle se demanda depuis combien de temps il était là comme ça! Vroqu jeta subitement ses aiguilles et laine dans un coin

on ne sait jamais peut être je vais les oublier en partant

et se précipita vers Ams pour le soulager de quelques poids.

Et bien Ams que fais-tu ici? Des cadeaux dis-tu? pour moi et Jo? Ah mais tu es vraiment chou.

Vroqu jeta un coup d'oeil discrèt et vis son nom marqué en grand sur un des paquets, mais voyant qu'il était bien emballé, ne sût pas ce qu'il contenait. Elle attendit donc qu'Ams lui offre tout en lui expliquant que comme elle ne pouvait rien faire d'autre pour défendre le Berry étant donné son état encore très faible, qu'elle avait décidé de se rendre utile en tricotant des chaussettes pour les soldats.

Arf mais tu sais ce n'est pas simple le tricotage, le fil se mettent toujours là où il ne faut pas, puis la laine elles glisse tout le temps et je me retrouve avec des trous, et puis figures-toi qui si on a le malheur de tirer dessus, tout tombe en ruine et il n'y a plus que recommencer. Et mes doigts sont tous transformé en pousses, il faut le faire, dix pousses sur deux mains!!!

Elle continua à bavarder de la sorte, et puis pensa d'un coup que Sandrine l'avait demandé de donne le bonjour à Asterie.

Ne la voyant pas, elle griffona quelques lignes pour remplir sa mission.

Chère Astérie............Sandrine............Bonjour..........blablablablabla.

Elle posa le message sur une table et se retourna vers Ams de nouveau.

Tu as l'ai bien assoiffé, je cours de ce pas au taverne et te raménera un verre avant que tu tombes d'inertie et qu'on te garde au dispensaire.

Amstragram

halalala enfin ! pensa ams en voyant arriver son amie vroq
que je suis content de te voir ! il tendit tous les paquets à vroq qui se retrouva bien emmelée avec, sans compter son tricotage, il tria ceux pour jo et les donna à linette avec consigne de les donner à jordan et tout content de lui expliqua à vroq que les paquets c'était bien mais qu'il fallait les ouvrir
puis écoutant son bon sens et surtout vroq ils se dirigea à sa suite vers la taverne d'un pas guilleret non sans faire quelques entrechats grâce auxquels il manqua à plusieurs reprises de visiter l'abreuvoir
et voilà mission accomplie et en 6 heures seulement !
trop fort le ams

au fait vroq il te plaise tes cadeaux ? demanda t il en accrochant le sourire niais numéro six sur son visage

vroqu

Vroqu répondit au sourire niais d'Ams par un autre aussi niais et se mit à regarder la boité à meuh de toutes les côtés.

Elle se demanda s'il ne la prenait pas pour une vâche quand même, puis se dit bah noooooon il n'osera pas ..... mais bon des pissenlits, une boite à meuh sans son...

J'espère qu'il ne veut pas que je me mets à brouter et faire meuuuuuuuuh meuuuuuuuuuuh meuhhhhhhhhh.

Elle trouva les dessins très beaux, des vaches et de l'herbe tout en relief, des montagnes en arrière plan et porta son regard sur Ams :

Magnifique Ams je suis très touchée par ton cadeau, c'est toi qui a dessiné?

Elle lui prit le bras, oubliant sans faire exprès, bien sûr, le tricot qu'elle avait jeté dans un coin, et tous deux se dirigèrent vers la taverne la plus proche.

Jordan

Jo vit arriver Linette les bras chargés . Elle tenait une tarte, un bouquet de marguerite et un petit paquet qu'elle lui donna.

Merci Linette, mais qui m'a apporté tout cela?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chez-les-ambpare.forumchti.com
asterie
Dame du domaine
Dame du domaine
avatar

Féminin
Nombre de messages : 702
Emploi/loisirs : Médecin
Date d'inscription : 17/05/2008

MessageSujet: Re: Dispensaire Asterie Médecin de Saint Aignan (Retranscription halle de Saint Aignan RR)   Ven 28 Mai - 22:51

Doria

Doria fit oui de sa tête à Linette qui était accrochée à son visage.
les blessées allaient mieux désormais. Mais il valait mieux attendre le retour d'astérie, afin qu'elle leur donne l'autorisation de sortie.

Elle vérifiait les plaies en les désinfectant à la lotion d'aggripaume, et changeait les pansement comme à l'accoutumée. Celles ci se refermaient peu à peu avec le temps . Elle rajoutait aussi un cataplasme d'argile, pour cicatriser et désinfecter en même temps, et protège bien tout celà avec des pansements.

Doria se lève et sourit à tout le monde , et se réfugie dans la salle d'apoticat.

Linette

Linette arriva dans la chambre de Jordan les bras chargé.

Dame Jordan c’est pour vous.

Pour moi dis-tu?

Ben oui c’est un homme en bas qui m’a dit de vous donner ça. Pis comme Dame Asterie et ben elle dort car elle est fatigué c’est Dame Doria qui m’a dit de le prendre et de vous le donner.

Un homme dit tu ?

Oui un beau messire tout blond. Même que Dame Vroqu elle a reçue aussi des cadeaux et elle est partit avec lui.

Une fois les paquets déposer Linette repartit terminer ses tâches.

Jordan

Un jeune homme blond dis -tu?
Je pense qu'il s'agit d'Ams je l'ai rencontré à mon arrivée.

Merci beaucoup Linette.

Jo ne pouvait pas dire à Linette qu'elle faisait le mur, le soir, pour aller retrouver Tristan en taverne.
Jo se leva, elle allait beaucoup mieux, prit les fleurs, les mis dans un pot en terre et demanda à Linette de mettre de l'eau.
Elle ouvrit le paquet et sourit. Un petit hochet musical,sans musique, mais très joli était à l'intérieur.
Elle regardait la tarte et une soudaine envie de la goûter la prit.

Linette, avant de partir, prenez donc une part de tarte pour vous, pour Doria et pour Asterie.
Je ne vais pas la manger seule, ce ne serait pas raisonnable.

Je voulais vous dire aussi, que je me sent beaucoup mieux et qu'il va être temps pour moi de partir du Dispensaire. Mais je pense que Dame Asterie voudra me voir avant
J'attends qu'elle m'accorde son autorisation

Doria

Doria s'addressa à Linette :

Dame Linette, je suis désolée mais le devoir m'appelle je dois quitter la ville afin de suivre l'homme que j'aime .
Veuillez m'excuser auprès de dame astérie en qui j'ai été si fière d'offrir mes services dans son beau dispensaire.
Vous l'embrasserez pour moi...

Doria embrassa Linette et partit le coeur un peu gros rejoindre son fiancé Flagada qui l'attendait sur son cheval.

Asterie

Asterie passa au dispensaire il y avait un moment qu’elle n’y était pas allée.Elle se dirigea dans la chambre de Jordan.

Bonjour Jordan comment ça va aujourd’hui ?

Très bien Asterie.

Je regarde si tout va bien et je te laisse partir.

Après un examen rapide Asterie donna la permission à Jordan de quitter le dispensaire.

Voilà tu es libre de retrouver ton fiancé en taverne et tu n’auras plus à te cacher derrière les arbres quand tu me vois. Elle se mit à rire.
Fait attention à toi.

Elle passa dans son bureau et aperçue un parchemin sur la table.Une lettre de départ de Doria.

Mince et bien décidément , je ne retiens pas mes apothicaires d’abord Doctorgradus qui est devenu évêque et maintenant Doria.

Bon il va falloir que je passe demain à l'université pour ma thèse .Je sais pas si je vais y arriver.

Elle soupira j’espère que Gorille n’a rien qu’on va le retrouver.

Elle se mit à pleurer puis s’essuya les yeux et reprit son parchemin une épreuve de grec .

[A l’université]

Asterie était allée tôt à l’université pour passer sa thèse une fois terminer elle attendit le verdict des médecins.

On lui demanda de prêter serment en Grec et en Français.
Citation:

ΟΡΚΟΣ.
Ὄμνυμι Ἀπόλλωνα ἰητρὸν, καὶ Ἀσκληπιὸν, καὶ Ὑγείαν, καὶ Πανάκειαν, καὶ θεοὺς πάντας τε καὶ πάσας, ἵστορας ποιεύμενος, ἐπιτελέα ποιήσειν κατὰ δύναμιν καὶ κρίσιν ἐμὴν ὅρκον τόνδε καὶ ξυγγραφὴν τήνδε· ἡγήσασθαι μὲν τὸν διδάξαντά με τὴν τέχνην ταύτην ἴσα γενέτῃσιν ἐμοῖσι, καὶ βίου κοινώσασθαι, καὶ χρεῶν χρηΐζοντι μετάδοσιν ποιήσασθαι, καὶ γένος τὸ ἐξ ωὐτέου ἀδελφοῖς ἴσον ἐπικρινέειν ἄῤῥεσι, καὶ διδάξειν τὴν τέχνην ταύτην, ἢν χρηΐζωσι μανθάνειν, ἄνευ μισθοῦ καὶ ξυγγραφῆς, παραγγελίης τε καὶ ἀκροήσιος καὶ τῆς λοιπῆς ἁπάσης μαθήσιος μετάδοσιν ποιήσασθαι υἱοῖσί τε ἐμοῖσι, καὶ τοῖσι τοῦ ἐμὲ διδάξαντος, καὶ μαθηταῖσι συγγεγραμμένοισί τε καὶ ὡρκισμένοις νόμῳ ἰητρικῷ, ἄλλῳ δὲ οὐδενί. Διαιτήμασί τε χρήσομαι ἐπ´ ὠφελείῃ καμνόντων κατὰ δύναμιν καὶ κρίσιν ἐμὴν, ἐπὶ δηλήσει δὲ καὶ ἀδικίῃ εἴρξειν. Οὐ δώσω δὲ οὐδὲ φάρμακον οὐδενὶ αἰτηθεὶς θανάσιμον, οὐδὲ ὑφηγήσομαι ξυμβουλίην τοιήνδε· ὁμοίως δὲ οὐδὲ γυναικὶ πεσσὸν φθόριον δώσω. Ἁγνῶς δὲ καὶ ὁσίως διατηρήσω βίον τὸν ἐμὸν καὶ τέχνην τὴν ἐμήν. Οὐ τεμέω δὲ οὐδὲ μὴν λιθιῶντας, ἐκχωρήσω δὲ ἐργάτῃσιν ἀνδράσι πρήξιος τῆσδε. Ἐς οἰκίας δὲ ὁκόσας ἂν ἐσίω, ἐσελεύσομαι ἐπ´ ὠφελείῃ καμνόντων, ἐκτὸς ἐὼν πάσης ἀδικίης ἑκουσίης καὶ φθορίης, τῆς τε ἄλλης καὶ ἀφροδισίων ἔργων ἐπί τε γυναικείων σωμάτων καὶ ἀνδρῴων, ἐλευθέρων τε καὶ δούλων. Ἃ δ´ ἂν ἐν θεραπείῃ ἢ ἴδω, ἢ ἀκούσω, ἢ καὶ ἄνευ θεραπηΐης κατὰ βίον ἀνθρώπων, ἃ μὴ χρή ποτε ἐκλαλέεσθαι ἔξω, σιγήσομαι, ἄῤῥητα ἡγεύμενος εἶναι τὰ τοιαῦτα. Ὅρκον μὲν οὖν μοι τόνδε ἐπιτελέα ποιέοντι, καὶ μὴ ξυγχέοντι, εἴη ἐπαύρασθαι καὶ βίου καὶ τέχνης δοξαζομένῳ παρὰ πᾶσιν ἀνθρώποις ἐς τὸν αἰεὶ χρόνον· παραβαίνοντι δὲ καὶ ἐπιορκοῦντι, τἀναντία τουτέων.

Citation:

"Je jure par Apollon, médecin, par Esculape, par Hygie et Panacée, par tous les dieux et toutes les déesses, les prenant à témoin que je remplirai, suivant mes forces et ma capacité, le serment et l’engagement suivants : Je mettrai mon maître de médecine au même rang que les auteurs de mes jours, je partagerai avec lui mon avoir, et, le cas échéant, je pourvoirai à ses besoins ; je tiendrai ses enfants pour des frères, et, s’ils désirent apprendre la médecine, je la leur enseignerai sans salaire ni engagement.
Je ferai par des préceptes, des leçons orales et du reste de l’enseignement à mes fils, à ceux de mon maître, et aux disciplines liés par un engagement et un serment suivant la loi médicale, mais à nul autre. Je dirigerai le régime des malades à leur avantage, suivant mes forces et mon jugement, et je m’abstiendrai de tout mal et injustice.
Je ne remettrai à personne du poison, si on m’en demande, ni ne prendrai l’initiative d’une pareille suggestion ; semblablement, je ne remettrai à aucune femme un pessaire abortif.
Je passerai ma vie et j’exercerai mon art dans l’innocence et la pureté. Je ne pratiquerai pas l’opération de la taille, je la laisserai aux gens qui s’en occupent. Dans quelques maisons que j’entre, j’y entrerai pour l’utilité des malades, me préservant de tout méfait volontaire et corrupteur, et surtout de la séduction des femmes et des garçons, libres ou esclaves. Quoi que je voie ou entende dans la société pendant l’exercice ou même hors de l’exercice de ma profession, je tairai ce qui n’a jamais besoin d’être divulgué, regardant la discrétion comme un devoir en pareil cas.
Si je remplis ce serment sans l’enfreindre, qu’il me soit donné de jouir heureusement de la vie et de ma profession, honoré à jamais parmi les hommes ; si je le viole et que je me parjure, puissé-je avoir un sort contraire !"

Ayla

ayla arriva devant le dispensaire de son amie, le messire derrière elle, s'était dépêché, ne fois devant il l'aida a descendre, elle se senti vaciller, après sa découverte il y avait de quoi, elle regarda le messire intriguée

- désolée Messire mais je ne crois pas qu'on se connaisse, je me présente ayla

- enchantée dame moi c'est fernand, simple voyageur, vos hommes m'ont dis qu'ils emmenaient le corps de votre ami chez le barbier, j'espère que ca va aller pour vous...

Ayla respira à fond et regarda fernand

- Merci, puis tourna les talons et entra sans frapper au dispensaire

- Astérie, c'est ayla

- A tu te décides ENFIN a venir, Astérie était dans son bureau et criait, elle avait l'air d'aller, et ayla s'approcha de son bureau pale et mal à l'aise, elle sentait des contractions, mais ne savait pas si c'était la crevette ou le fait d'annoncer le décès de Gorille à son amie, astérie continuer de parler gaiment, rho Maxence dors toujours pas la nuit, tu te rends compte, par contre Brianna commence accepter son frere, M'enfin ayla il te faut 10minute pour rentrer dans mon bureau je sais que c'est une torture...

La jeune femme se tue, elle était sortie quasiment en courant de son bureau et vit ayla le visage ravager par les larmes, blanche et tramblante

- Ma chérie je suis navrée, c'est finie, j'ai ......on a retrouvé le gorille
[/i]
Asterie

Asterie était entrain de classer ses parchemins lorsqu’elle entendit Ayla .elle sourit sans vraiment lever la tête alors Ayla c’est maintenant que tu te décides à venir.
Elle releva la tête ne voyait pas vraiment le visage de son amie car se tenant dans la peine ombre.

Aller va vient t’allonger ici.

Ayla sa va pas elle voyait son amie qui avait des difficultés à avancer elle se dirigea vers elle pour l’aider.

Ayla mais tu es toute pâle viens je vais t’aider.
Citation:
Ma chérie je suis navrée, c'est finie, j'ai ......on a retrouvé le gorille


Quoi ? Que raconte tu c’est quoi cette histoire c’est fini pour Gorille on l’a retrouvé mais c’est formidable ou est ‘il ? Il va bien elle avait un grand sourire enfin on l’a retrouvé.

Mais elle s’arrêta net et pourquoi on n’est pas venue me le dire, pourquoi c’est toi qui....Non, non hors de question non, non je ne veux pas entendre non.

Asterie prit une grande respiration retient ses larmes. Mit son masque de Médecin. Elle ne pouvait pas maintenant après oui mais pas maintenant.

Tu vas aller t’allonger en haut je vais te voir après.

Ayla

Ayla arriva devant le dispensaire, Astérie lui avait remis les clefs, elle ouvrit la porte, et décida d'aérer, car l'odeur de renfermer et le reste, donc monta à l'étage posa sa fille dans le berceau de Maxence et de Brianna, et commença a aérer les pièces

Puis après avoir aéré, elle regarda vit de la poussière et se mis a faire la poussière, puis continua et tomba sur les herbes d'astérie, elle regarda attentivement puis se demanda comment de petite herbes pouvaient soulager, guérir, panser des plaies.....

Puis elle entendit Lilya pleurer ça devait être l'heure de la tétée, elle monta en vitesse pour la faire manger...

Asterie

Asterie était passé rapidement au dispensaire pour donner quelques consignes, elle venait à peine de rentrer de son voyage dans le Berry qu’il fallait qu’elle reparte.

Elle confia son dispensaire à Linette et Dame Christine de Galeni Médecin de sont état .Elle l’a remplacerait pendant quelques jours.
Elle devait participer à un jeu en forêt .

Alexandrine arriva devant le dispensaire, le regard complètement perdu, paniqué, ne sachant vraiment plus que faire ni vraiment ou s'adresser.
Elle tenait dans ses bras son petit garçon qui pendait inerte, le visage ruisselant de sueur.

La jeune femme était elle même pale, le visage fatiguée, elle serrait dans ses bras son enfants, le couvrant comme elle le pouvait d'une mince couverture. Elle regardait autour d'elle, se demandant si le dispensaire était ouvert, s'il y avait quelqu'un qui pourrait enfin l'aider.

Elle frappa a la porte, et s'adossa au mur, prise soudain de vertige. Elle appela désespérément.

A l'aide ! S'il vous plait ! Il y a quelqu'un ? Aidez moi je vous pris !

Linette

Linette entendit frapper à la porte du dispensaire. Et cru entendre quelqu’un appeler à l’aide.
Elle sortit et découvrit une femme avec son enfant dans les bras adossé contre le mur.

Ben, Dame que ce passe t’il ? Ça ne va ti pas ?Entrez il y a notre médecin là, Asterie elle va vous soigner.
Elle prit l’enfant dans les bras.

Dame Asterie ! Dame Asterie venez vite y à une dame et son enfant y vont pas bien.

Pnj

La porte s'ouvrit, Alexandrine leva la tete et vit une femme qui les regardait.

Ben, Dame que ce passe t’il ? Ça ne va ti pas ?Entrez il y a notre médecin là, Asterie elle va vous soigner.

La jeune femme se redressa et fut soulager quand elle lui prit l'enfant des bras

S'il vous plait... aidez moi... mon petit... la fièvre...

Elle suivit la dame a l'intérieur en chancelant, ne cessant de regarder son enfant.

Asterie

Asterie était auprès d’un malade à l’étage lorsqu’elle entendit Linette…
Elle sortit de la chambre. Elle se rendit dans la salle eau rez de chaussé.
Elle aperçue une dame et son enfant…

Bonjour, Asterie je suis le médecin de ce dispensaire .Vous n’avez pas l’air très bien et je constate que cet enfant non plus…

Linette met le moi sur la table je vais l’examiner .Puis se tourna vers la Dame dites-moi depuis combien de temps, il est dans cette état ? Quel âge a-t-il ?

Tout en demandant Asterie commençait à déshabiller l’enfant. Il avait des humeurs assez importantes rien que le fait de le toucher , il était très chaud et cela ce confirmait, vu l’état de sa chemise qui était toute mouillé .Elle examina ses pupilles. L’enfant ne réagissait pas tellement, il était un peu hypotonique (sans réaction).

Linette prépare moi un bac d’eau avec une décoction de tremble et de peuplier noir dans l’eau, on va le mettre dedans .Pour faire diminuer ses humeurs du moins au départ…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chez-les-ambpare.forumchti.com
asterie
Dame du domaine
Dame du domaine
avatar

Féminin
Nombre de messages : 702
Emploi/loisirs : Médecin
Date d'inscription : 17/05/2008

MessageSujet: Re: Dispensaire Asterie Médecin de Saint Aignan (Retranscription halle de Saint Aignan RR)   Ven 28 Mai - 22:55

Pnj

Une dame arriva et pris s'occupa de suite du petit, Alexandrine compris qu'il devait s'agir du médecin.
Elle se retint au mur lorsque le médecin commenca a examiné l'enfant.

dites-moi depuis combien de temps, il est dans cette état ? Quel âge a-t-il ?

Alexandrine s'approcha alors de la table pour se tenir pres de son enfant et regarda le médecin un peu perdue.

Il... il a un peu plus de 2 ans... ca doit faire trois... ou quatre jour qu'il est comme ca... il ne veut presque plus manger... et ... et aujourd'hui il ne réagit plus... Je vous en pris... qu'a-t-il ?... Aidez nous ....

La jeune femme regarda son enfant, le regard vide, épuisée, elle ne savait plus quoi faire...

Asterie

Asterie regarda la jeune femme, elle avait l’ai épuisé .

Vous aller vous allonger la bas regarder, il y a un lit.
Depuis quand n’avez-vous pas mangé vous non plus avec vos cernes sous les yeux, votre pâleur cela doit faire un moment aussi non ?

Linette apporte de la soupe et du pain.

Asterie avait toujours de la soupe et du pain en réserve souvent les personnes qui venaient au dispensaire n’avais pas grand-chose mais souffrait souvent de dénutrition .Au moins il repartait avec un petit quelque chose dans l’estomac...
Bien sûr ce n’était pas une annexe de l’église il ne fallait pas non plus exagérer .Et contrairement à ce que l’on pouvait croire les gens le s’avaient et n’en abusait pas...

Le fait d’être dans l’eau l’enfant réagissait légèrement? il ouvrit de grands yeux .Asterie lui sourit

Alors mon petit ça va mieux, t’inquiète pas va ça va aller.

Puis se retourna ver sa mère.

Dites moi il s’appelle comment ?

Après quelques instant Asterie sort l’enfant le sèche et l’examine.Il n’avait pas éruption cutané...

Je vais le garder la haut au dispensaire, il a de forte humeurs et comme il n’a que deux ans il faut le surveillé.
Linette va me chercher du bouillon de viande.

Asterie prit l’enfant et le monta dans la pièce commune. L’installa .

Linette tu lui donne le bouillon je reviens.

Pnj

Alexandrine regardait son enfant lorsque le médecin lui désigna un lit pour qu'elle puisse aller se reposer.
Mais la jeune femme secoua la tete timidement. Elle ne voulait pas contrarié le médecin, elle voulait juste rester pres de son fils... Quand a mangé, c'est vrai qu'elle n'avait rien mangé depuis des jours, toute sa nourriture avait été pour son fils et en ce moment elle n'avait vraiment pas faim...

Elle se laissa tout de meme emmené, et s'asseya impuissante sur le lit avec un bol de soupe a la main qu'elle ne put manger, elle regardait toujorus son fils.

Dites moi il s’appelle comment ?

Ro... Robin... Répondit la jeune mère la voix tremblante.

Toujours assise sur le bord du lit, alexandrine ne cessait de regardait ce que faisait le médecin.
Elle voulu se lever pour la suivre lorsqu'elle emmena Robin a l'étage mais prise de vertige elle dut se rasseoir aussitot.
Elle regarda le médecin soucieuse de savoir ce qu'avait son fils...

Linette prépara ce que lui avait demandé le médecin .Elle aida par la suite la jeune femme asseoir .Puis lui rapporta de la soupe au départ, elle ne la voulait pas mais insistant un peu.

Va dame il faut reprendre un peu de la force.

Linette regardait l’enfant le pauvre, il est ptit .

Elle suivit Asterie à l’étage avec le bouillon.

Aller robin il te faut manger un peu .L’enfant refusait le bouillon.Linette réussi à lui faire boire à la cuillère.Elle vit revenir le médecin.

Il a un peu mangé dame Asterie mais pas beaucoup.

Merci Linette .

Asterie

Asterie était redescendu auprès de la jeune femme…

Voilà votre enfant est à l’étage, je vais le garder en surveillance.
Il a de fortes humeurs .J'ai une questin a vous poser , avant qu’il ne soit si faible, vous a-t-il dit s’il avait mal quelque part ?

Le plus urgent dans l'immédiat c'est faire tombé ses humeurs. Il a une sorte de grippe ...Et je pense que vous aussi vous l’avez attrapé aussi .Vous aller manger un peu plus. Prendre une infusion de saule,et vous reposer.

Je ne peu pas vous laisser repartir dans cet état donc vous aller venir la haut également en sale commune.

Asterie remonta voir l’enfant elle lui appliqua sur la plante des pieds un cataplasme de feuilles fraiches de pourpier, qu’elle avait salées et hachés dans du vinaigre.

Voilà ça devrait faire tomber la fièvre.

Puis elle massa doucement l’enfant pour détendre un peu les muscles engourdis. Elle lui souriait ,il paraissait perdu. Ne sachant ce qui lui arrivait .

Il faut maintenant le laisser se reposer je repasserais plus tard .Profiter en pour vous reposer aussi un peu.

Pnj

Alexandrine ecouta le médecin avec attention. Voilà votre enfant est à l’étage, je vais le garder en surveillance.
Il a de fortes humeurs .J'ai une questin a vous poser , avant qu’il ne soit si faible, vous a-t-il dit s’il avait mal quelque part ?

non... juste... juste qu'il avait mal a la tete... il était tres fatigué... et d'un coup il est devenu tres chaud...

Elle se leva, difficilement et la suivi a l'etage. elle s'asseya sur un lit non loin de son fils et le regarda...

Elle était exténué mais ne voulait pas se coucher, elle continuait d'observer les soins que lui prodiguait le médecin.

Il faut maintenant le laisser se reposer je repasserais plus tard .Profiter en pour vous reposer aussi un peu.

Alexandrine hocha la tete et fini par s'allonger aussi. Elle se recroquevilla sur le coté en regardant Robin qui venait de s'endormir et se mis a trembler de tout ses membres...

Asterie

Linette avait apporté une couverture à la jeune femme puis était rester près de l’enfant .Lui passa un linge mouillé sur le front ...

Asterie Repassa un peu plus tard voir l’enfant, il était toujours aussi chaud, il transpirait... Aidé de linette elle le changea et lui mit une chemise sèche on lui redonna encore du bouillon chose qui n’était pas facile l’enfant était faible , mais réussisait à en avaler un peu .
Elle demanda à Linette d’alterner de lui donner une décoction de tilleul et du bouillon de viande toutes les deux heures environ.

Je te laisse Linette , je repasserais demain matin très tôt .Si tu as un problème demande à Sœur Mariette. C’est elle qui est de garde au dispensaire cette nuit.

Elle regarda la jeune femme endormi dans le lit juste à coté ,elle remuait beaucoup et semblait parler dans son sommeil …Surement les humeurs qui remonte …

Pnj

Alexandrine c'etait endormis, sans s'en apercevoir. Elle avait senti quelqu'un lui mettre une couverture mais n'avait pas réussir a ouvrir les yeux.
Ces jours passés a veillé son petit garcon, sans manger, sans dormir avait finalement eu raison d'elle.

Elle avait froid, terriblement froid, elle s'accrochait a sa couverture, ses cheveux mouillé lui collait au front, elle s'agitait, appelant son fils, son tendre amour a l'aide.

Robin ? Ou es Robin ? Laissez le... ne le touchez pas... Robin ....

Alexandrine ouvrit les yeux, se leva d'un bond et regarda autour d'elle. Elle appercu son petit garcon dans le lit a coté d'elle, elle leva et se mit a genoux tout pres de lui et lui pris la main. Il semblait toujours brûlant. Alexandrine commencait a se demander s'ils arriverait a s'en sortir tout les deux s'il n'allait pas rejoindre le pere de Robin aupres d'Aristote...
Tout serais tellement plus simple... pensa-t-elle.

Elle se remit a trembler, mais prefera rester aupres de son petit...

Quelques jours étaient passés depuis qu’ils avaient été malades Robin et elle.
Robin avait repris des forces et semblait en meilleure forme, quoique toujours un peu fatigué.
Alexandrine, se remettait elle aussi peu a peu, les humeurs était tombé mais elle était toujours faible.
Tout le monde avait été très gentil avec eux, et elle ne savait comment les remercier.
Aujourd’hui, profitant de l’absence du docteur, elle avait décidé de partir, prenant Robin avec elle.
Elle l’avait aperçu, lui, celui dont elle redouté le plus la venu. Il saurait bientôt ou elle se trouvait, Alexandrine devait donc partir d’ici avant qu’il ne la trouve.
Elle aurait tant aimé remercier le docteur pour tout ce qu’elle avait fait, Elle leur avait sans doute sauvé la vie, et Alexandrine s’en voulait de partir comme une voleuse sans rien dire.

Elle habilla son petit garçon chaudement pour ne pas qu’il reprenne froid et le mis sur son dos, dans un long morceau d’étoffe qu’elle accrocha dans son dos.
Elle déposa une missive sur le lit.
Citation:
Dame Astérie,

Je tiens a vous remercié pour les soins que vous nous avez prodigué, je pense, et je suis meme certaine que je vous dois la vie et celle de mon fils. J’aurais aimé vous remercié autrement pour tout ce que vous avez pu faire pour nous, mais malheureusement je dois partir…
Un homme vient d’arrivé, ici… et s’il me trouve… il me tuera…
Pardonnez moi de partir ainsi…
Merci de tout cœur,

Je vous serez a jamais reconnaissante…

Alexandrine


Et descendit sans faire de bruit les escalier du dispensaire.[/code]

Asterie

Asterie n’avait pu se rendre au dispensaire durant deux jours, elle avait eu une urgence qui lui prit plus de temps que prévu.

C’est fatiguée et morose qu’elle se rendit au dispensaire .Mais une fois la porte passer ,elle afficha un sourire sur son visage.
Laissant dehors ses contrariétés, ici elle était médecin ses états d’âmes n’intéressait personnes.

Et puis c’était son quotidien ...Elle parlera à sœur Mariette c’était un peu sa confidente depuis le temps qu’elle était religieuse et travaillait avec les malades.
Elle comprenait et s’avait écouté les malades mais également les autres ceux qui soignaient, les infirmières surtout les jeunes novices …Rarement les médecins eux, ils étaient encore à part certain compréhensifs d’autres tellement imbus de leur personnes et de leur privilèges…

Bonjour sœur Mariette comment aller vous ?

Bonjour Asterie alors comment ça va ? Vous avez pu faire quelque chose ?

Non j’ai rien pu faire l’enfant était trop gros, il est resté coincé au épaules et sa mère…

Ne dites rien j’ai compris venez vous asseoir ,je vais vous faire une tisane et vous raconter un peu ce qui c’est passer.

Oui, merci Sœur Mariette.

Asterie suivit Sœur Mariette. Elle aperçue Linette.

Bonjour Linette .

Oh bonjour Dame Asterie comment aller vous ?

Ca va ça été avec le petit robin ?

Oui, il allait mieux et sa mère, vous à laisser une missive .Je vais vous la chercher.

D’accord merci.
Citation:
Citation:
Dame Astérie,

Je tiens a vous remercié pour les soins que vous nous avez prodigué, je pense, et je suis meme certaine que je vous dois la vie et celle de mon fils. J’aurais aimé vous remercié autrement pour tout ce que vous avez pu faire pour nous, mais malheureusement je dois partir…
Un homme vient d’arrivé, ici… et s’il me trouve… il me tuera…
Pardonnez moi de partir ainsi…
Merci de tout cœur,

Je vous serez a jamais reconnaissante…

Alexandrine


Asterie sourit, mais par la suite son visage se ferma, un homme qui leur voudrait du mal…Montra la missive à Sœur Mariette…

Elle discuta avec Sœur Mariette puis fît la tournée du dispensaire.

Ayla

Ayla arriva chez son amie, avec lilya dans les bras. Elle tapa à la porte, entra

- Astérie, c'est ayla et Lilya, je t'emmène la petite elle n'est pas bien depuis un mois

La jeune femme avait l'air fatiguée, la petite quand elle vit sa marraine sourit, puis voulu descendre, ayla la posa au sol et la petite du haut de ses un an trotta à quatre pattes jusqu'à sa marraine

- Lilya a fais ses dents, enfin certaine, puis elle a ete malade, et maintenant je voudrais savoir si ca va mieux...

Ayla regarda autour d'elle

- Puis je m'assoir ma belle

Asterie fût appelé par Linette .Ayla était avec sa fille et attendait.

Bonjour Ayla que ce passe t’il ?
Citation:

Astérie, c'est ayla et Lilya, je t'emmène la petite elle n'est pas bien depuis un mois


Comment ça depuis un mois !! Et c’est maintenant que tu viens !Enfin Ayla ce n’est pas possible ! Tu es incorrigible.

Aller vient la ma puce vient voir Marraine et en plus ta mère te laisse par terre .Ah lala, heureusement que je suis là.Allez que je te regarde un peu.

Asterie commença à regarder les pupilles puis lui demanda d’ouvrir la bouche.La bouche était enflé .

Allonge toi que je regarde ton ventre ma puce.

Asterie palpa le ventre de Lylia ,elle se mit à rire.

Pas de soucis la dessus.
Ce doit être les dents Ayla tient, je te donne une racine de guimauve cela lui fera du bien .Et donne lui.Et également un peu de tisane de tilleuil cela lui fera du bien.

Par contre toi tu m’a l’air fatigué.

Ayla

Non asterie si elle avait eu de la fièvre je te l'aurai emmener, mais la c'était ses dents, enfin bref...et moi ben je suis fatiguée je l'avoue, je dors beaucoup et souvent je déprime, avec de drôle d'envie et plus faim du tout

Ayla regarda son amie, et se dis voila pourquoi j'aime pas venir elle ressemble a ma vieille nourrice, puis la jeune femme sourit a son amie

- je lui donne souvent des clou de girofle pour ses dents, mais on va essayer la guimauve, elle va adoré je pense, elle commence a manger solide c'est marrant surtout avec les fruit

La jeune maman même assise pâli un peu

- allez ayla couche toi à la place de ta puce, je vais t'ausculter

Asterie

Asterie regardait Ayla
Citation:
Non asterie si elle avait eu de la fièvre je te l'aurai emmené, mais la c'était ses dents, enfin bref...


Comment ça enfin bref…Non, non là ça va pas que ce passe t’il vraiii ment .Chère Ayla .Car tu franchi assez rarement la porte de mon dispensaire et si c’est le cas c’est important.
Et comme j’ai vu ma filleule il n’y a pas si longtemps j’aurais remarqué quelque chose.
Et bien sûr ,si elle avait eu de la fièvre, tu aurais tambouriné à la porte du domaine et tu ne serais pas venue me voir au dispensaire .Et également pas mis part terre ta fille ...

Tu vois je te connais suffisamment.
Haha à voir ta tête j’ai une fois de plus raison.
Alors au lieu de te servir de ta fille dit moi ce qu’il ne va pas.
Citation:
ben je suis fatiguée je l'avoue, je dors beaucoup et souvent je déprime, avec de drôle d'envie et plus faim du tout


Au fait je sais je te rappelle ta vielle nourrice .Comment je le sais c’est mon petit doigt qui me la dit.

Je ne vais pas lui dire que c’est son mari qui me l’a avoué.

Asterie regarda Ayla avec un petit sourire .Depuis combien de temps ?

Combien de temps de quoi ?

En plus elle fait l’innocente.

Depuis combien de temps un mois deux mois .Je sais que tu as eu ton retour de couche voyons? il y a Asterie calcul 6 mois donc ce n’est pas le faites de ne pas avoir eu le retour de couches puisque tu as arrêté de nourrir ta fille il y a 8 mois.

Aller viens là que je t’examine .Attends j’appelle Linette qui va te garder Lylia.

Ayla

Ayla regarda Linette partir avec sa fille, une fois la porte fermée, la jeune femme essaya de comprendre ce que lui disait son amie

- Tu..tu..tu ne veux pas dire, que je suis enceinte?

- Oui ayla c'est ce que je suis entrain de te dire

La jeune femme regarda son amie souriat, puis elle fondit en larme

- Ayla arrête tu ne va pas pleurer, c'est une bonne nouvelle...Bon dis moi ce qui va pas sil te plait

La jeune femme la regarda

- C'est ma sœur, blessé a Craon, je n'ai plus de nouvelle, voila pourquoi, je ne suis pas venue, j'ai eu très peur à la naissance de Lilya, mais maintenant je m'inquiète et j'ai mis mes troubles sur le fait que ma sœur je n'ai pas de nouvelle, je suis contente la vie continue...

La jeune femme se calma

- bon je vais voir ca
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chez-les-ambpare.forumchti.com
asterie
Dame du domaine
Dame du domaine
avatar

Féminin
Nombre de messages : 702
Emploi/loisirs : Médecin
Date d'inscription : 17/05/2008

MessageSujet: Re: Dispensaire Asterie Médecin de Saint Aignan (Retranscription halle de Saint Aignan RR)   Ven 28 Mai - 23:03

Asterie

Asterie ne comprenait pas vraiment ce que disait Ayla .

Donc je reformule t’as sœur est blessé à Craon et tu n’as plus de nouvelles, oui en effet je comprends que tu t’inquiète .Mais rassure toi, tu vas en recevoir j’en suis sûr. Elle lui sourit.

Tu as eu peur pour Lylia oui je t’avais prévenu mais bon on ne va pas épiloguer, la dessus.

Donc le fait que tu es eu peur et être sans nouvelles de ta sœur tu pensais que cela allait passer …
D’accord bon attend je vais voir je te posais une question mais vu la façon dont tu viens de me répondre j’ai ma réponse.

Mais cela fait combien de temps Ayla ?

Ben, ben 2 mois par là.

Elle regarda Ayla l’examina.

Tu n’as pas l’air très bien tu es pale. Elle observa un peu mieux.
Je vais te donner une décoction d’ortie et tu va prendre une grosse cuillère par jour de germe de blé .Après l’avoir fait tremper une nuit, tu va mettre une couche de grains de blé dans un bol, humide, tu le mangeras 2 à 3 jours après .Tu prendra une grosse cuillère.
Au moins 15 jours et tu reviens me voir.
Quand je dis dans 15 jours ce n’est pas dans 3 mois .Je te dit 15 jours car te connaissant si je te dis dans une semaine ce n’est même pas la peine.

Je sais que tu dois partir alors tu attends au moins 15 jours sinon passe avant.
J’espère que tu m’as bien entendue ma chère Ayla .Car si tu me refais la même chose que pour Lylia gare à toi.

Oh tu peu baisser la tête, je sais je suis dure mais tu es mon amie et c’est la seule façon de te parler .Alors je préfère être dure et garder une amie que d’être gentille et la perdre.

Astérie passa rapidement au dispensaire, et donna ses instructions le temps de son absence à sœur Mariette et Linette.

Elle n’en avait pas pour très longtemps une semaine environ. Le temps de faire le plein des matières première pour ses tisanes et décoctions et pour en profiter pour faire un peux les échoppes ils y avait bien longtemps Et également rendre visitent à ses amis .

Et cette fois –ci elle prit sa fille Brianna avec elle .Laissa son fils avec Louison car trop petit pour aller sur les routes ont ne sait jamais.

Asterie était revenue de son petit voyage.
Elle s’enquerra de ce qui c’était passer en son absence.
Rien de particulier .Quelque malades, mais rien d’important.
Elle déposa ses affaires prit les registres pour les consulter, puis fît sa visite

Ayla

Ayla arriva au dispensaire quand elle vit zépi attendre

- Astérie n'est pas là norf de norf, je lui avait promis de passer des que je rentrais...

Elle sourit a la jeune femme qui avait l'air pas très bien

- Je vais lui laisser un mot elle passera je pense chez moi...

Ayla pris une plume et un papier de sa besace et lui laissa un mot
Citation:
Ma chérie,

je rentre de voyage, je n'ai pas fait d'imprudence je te rassure mais j'ai un soucis, je ne veux pas trop rester trop debout, de peur d'aggraver le problème...J'ai ramené des cadeaux pour tout le monde,

Je t'embrasse fort

ayla


Puis elle glissa la lettre sous la porte de son amie et retourna vite chez elle en priant de ne pas avoir de nausée

Asterie

Il faisait froid ce matin Asterie passa au dispensaire emmitoufler dans son manteau .

Brrr quel froid !! Elle aperçu Zepi qui attendait .Bonjour Zepi comment vas tu ? Il fait un de ses froid brrr entre ! ne reste pas dans là tu vas attraper froid.

Une fois Zepi entrer Asterie se dirigea vers la cheminée; Ah voilà c’est mieux.
Alors Zepi que ce passe t’il ? il y a bien longtemps que je ne t’ai vu ?
Citation:
bonjour asterie je suis venue te rendre visite car en se moment je me sens pas trés bien , vertiges , malaise , nausée et très fatigués a vouloir rien faire de la journée je voudrai savoir quesqui se passe car je m'inquiete beaucoup .


Oh, oh alors tu me dis des vertiges, nausées, malaises et fatigué.
D’accord tu vas t’allonger sur la table .Je vais voir ça.

Alors dit moi de puis quand ses nausées ?elles sont le matin dés que tu te lève, et dure dans la journée ?

Oui

Tu peu me dire la dernière fois que tu as eu tes périodes .Je vais te poser une question indiscrète mais c’est confidentiel ne t’inquiète pas, as-tu quelqu’un de très proche en ce moment dans ta vie ?

Asterie se doutait de la réponse à l’air de Zepi mais ne voulant pas faire de conclusion hâtive ,elle préférait demander.

Asterie entendit frapper.

Excuse moi Zepi ,je reviens.

Pnj

Bonjour Dame Asterie désolée de vous déranger, mais Dame Ayla à amener ceci pour vous .

Asterie prit la missive .

D’accord merci Linette.
Citation:
Ma chérie,

je rentre de voyage, je n'ai pas fait d'imprudence je te rassure mais j'ai un soucis, je ne veux pas trop rester trop debout, de peur d'aggraver le problème...J'ai ramené des cadeaux pour tout le monde,

Je t'embrasse fort
ayla


Ca va là haut tout ce passe bien les travaux aussi.

Oui très bien Dame Asterie

Asterie revient vers Zepi.

Zepi

zepi regarda asterie et lui fesa comprendre que oui ,zepi se demanda si asterie pensa la meme chose a qu'elle

asterie

Asterie regarda Zepi qui rougit.

Hum bon d’accord tu vas te déshabiller je vais t’examiner .

Elle lui palpa l’abdomen, lui posa d’autres questions auquel Zepi répondit dans le positif.

Zepi je ne sais pas si c’est une bonne nouvelle pour toi mais tu es enceinte et d’après ce que tu m’as dit d’environ 8 semaines.
Le fait que tu sois fatigué c’est normal, je vais te donner un petit sachet que tu utiliseras en décoction pour y remédier.
Et aussi un autre à base de fleurs de framboisiers pour les nausées.

Asterie prit un petit sachet déjà tout prêt un mélange de plusieurs plantes.

Pour la fatigue.

Un sachet de tisane composé de :

30g de passiflore plante
30g de prêle plante
25g d'alfafa feuille
25G d'ortie piquante plante
25g de fucus vésiculeuse
20g de Mélisse feuille
20g d'aubépine fleur
20g de matricaire fleur
20g de marjolaine feuille
20g de lavande fleur
15g de sauge

Ce qui te donne une ½ livre de tisane, à utiliser à raison de 4 grosses cuillères dans un litre d'eau, faites frémir l'eau retirer du feu et jette y la tisane et couvre. Tu laisse reposer 15 min avant de filtrer.

Voilà passe à mon dispensaire de temps en temps que je surveille tout cela.

Leilana

Depuis son arrivée à Saint-Aignan, Leilana n'était pas beaucoup sortie. En se levant se matin là, elle décida qu'il était temps de "revenir à la vie". Elle observa la croix d'Aristote au dessus de son lit, et sourit intérieurement. Elle n'avait jamais été croyante, mais devait beaucoup aux serviteurs de Dieu.
Elle prit son jeune enfant et l'attacha derrière son dos avec un voile de religieuse gracieusement prêté.

Les rue de Saint-Aignan était fort animée en ce jour dominical. Au fil des ruelles, elle arriva devant le dispensaire de la ville. Elle se rappela de son rêve, celui de soigner les corps. Elle entra donc avec précaution.

Elle vit une femme et supposa qu'elle était le médecin. Elle lui demanda timidement :

Bien le bonjour Dame. Je me nomme Leilana, voyageuse en repos dans cette bien belle ville. Je n'ai guère de fortune, et mes talents sont bien petits. J'ai toujours admiré les hommes et les femmes tels que vous, qui prenez de votre temps pour soigner le noble comme le miséreux. J'aurais aimé vous demander, si cela ne serait pas une charge pour vous, si vous pourriez accorder de votre temps à une maraude comme moi, afin de m'enseigner les rudiments de l'art de soigner les êtres. Je serais bien sûr ici chaque jour afin de vous assister, et mes vieux talents de charpentier serait également à votre service.

Elle inpira fortement, et s'aperçut qu'elle avait parlé presque sans respirer. Légèrement essoufflée et le rouge aux joues, elle attendit une réaction de la Dame.

Tadek

Tadek qui passait par là pour retourner chez lui décida de passer
au dispensaire de sa douce pour lui faire une petite surprise.
Tadek poussa la porte du dispensaire et aperçu une jeune
damoiselle qui venait semble t'il de se présenter à Astérie.
Tadek regarda les deux femmes et dit:

Bonjour Mademoiselle,

je suppose que vous êtes nouvelle car je ne vous ai jamais croisé !

Je suis Tadek de Castille, Capitaine de régiment de Saint-Aignan
de notre chère armée du Berry, d'ailleurs si un jour vous souhaitez
intégrer mas rangs, j'en serai fort ravis.

Tadek se retourna vers Astérie et souria:

Comment vas-tu ?
Je dérange peut être ?
Je m'emballe là tout de suite, c'est par ce que je suis content de te voir
et j'espère que ma surprise de passer de fait plaisir ?!

Tadek était très joyeux et attendit ses réponses.

Asterie

Asterie venait de faire sa visite au 1er l’étage et la salle commune qui se trouvait au 2ème .Elle avait fait abattre tout les murs pour en faire une grande salle.

Une jeune femme vint à sa rencontre. Elle n’eu pas le temps de dire bonjour que la jeune femme dans un souffle lui sortit une tirade .Assterie la regarda et sourit elle n’était pas la seule à parler d’un trait cela la rassurait.
Citation:
Bien le bonjour Dame. Je me nomme Leilana, voyageuse en repos dans cette bien belle ville. Je n'ai guère de fortune, et mes talents sont bien petits. J'ai toujours admiré les hommes et les femmes tels que vous, qui prenez de votre temps pour soigner le noble comme le miséreux. J'aurais aimé vous demander, si cela ne serait pas une charge pour vous, si vous pourriez accorder de votre temps à une maraude comme moi, afin de m'enseigner les rudiments de l'art de soigner les êtres. Je serais bien sûr ici chaque jour afin de vous assister, et mes vieux talents de charpentier serait également à votre service.


Asterie sourit à la jeune femme et lui dit .

Bonjour je suis Asterie et le médecin de ce dispensaire comme vous le s’avez je suppose.
Reprenez votre souffle sourit voilà respirer calmement vous avez le temps rassurer vous.
Je n’ai pas énormément de mérite vous s’avez, mais merci ,ce compliment me touche. Alors vous voudriez venir travailler ici...

Tout d’abord vous aller m’enlevez ce mot maraude de votre vocabulaire, si vous voulez travailler et apprendre ici.
Car pour ma pars toutes personnes qui se consacre aux soins des personnes malades qu’elles soient riches ou pauvre mérite le respect en respectant bien entendu une hiérarchie et soigne sans préjugés aucun,il en va de soit ! en tous cas dans mon dispensaire...

Venez avec moi dans mon bureau nous pourrons en discuter plus librement et votre petit sera mieux installer que derrière votre dos, j’y au un petit berceau.

La jeune femme et Asterie se dirigèrent vers le bureau, lorsqu’un homme entra.Asterie lui fît un grand sourire,et son coeur se mit a battre un peu plus vite ...

Je vais toujours bien tu le sais, quand j’ai le plaisir de te voir et la c’est en effet une belle surprise.
Leilana aimerait travailler au dispensaire et que je lui apprenne les rudiments de la médecine nous allions en discuter dans mon bureau.

Asterie sourit à Tadek ,elle aurait bien aimer l'embrasser ,mais bon elle attendra un peu...

Tu peux m’attendre quelques instants, sinon Leilana si vous me le permettez j’aimerais m’entretenir justes quelques instants avec messire Tadek.

Zepi

bonjour asterie je vient te voir car mes mal de ventre sont courant en se moment trés fatigué , je voudrai savoir si tu peu me le dire ça serai pour quand??? j aimerai que se soit un fille.attendai la reponse d'asterie

Leilana

Elle sourit à Dame Astérie, et, en la remerciant grandement, sortit du bureau. Son fils commençait à s'agiter. N'étant encore qu'une jeune fille, elle tenta tant bien que mal de le calmer, mais l'expérience manquait.
Elle en profita pour faire un petit tour discret dans le dispensaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chez-les-ambpare.forumchti.com
asterie
Dame du domaine
Dame du domaine
avatar

Féminin
Nombre de messages : 702
Emploi/loisirs : Médecin
Date d'inscription : 17/05/2008

MessageSujet: Re: Dispensaire Asterie Médecin de Saint Aignan (Retranscription halle de Saint Aignan RR)   Ven 28 Mai - 23:08

Asterie sourit à Leilana, merci je vous vois juste après.

Asterie fît entrer Tadek dans son bureau. Elle pouvait enfin lui dire bonjour comme il se doit.

Comment vas-tu?
Je suis vraiment ravie de te voir et c’est vraiment une belle surprise .Tu peu recommencer quand tu veux .Elle se mit à rire.

Après quelques instants .Elle retrouva Leilana et entendit Zepi.
Citation:
bonjour asterie je vient te voir car mes mal de ventre sont courant en se moment trés fatigué , je voudrai savoir si tu peu me le dire ça serai pour quand??? j aimerai que se soit un fille

Bonjour Zepi et bien là je ne peu pas te dire. Je dois t’examiner .Pour le fait que ce soit une fille seul Aristote pourra te le dire.Je n’ai pas ce pouvoir et heureusement sinon je risquerais le buché.
Attends moi dans la salle d’attente je vois Leilana et je suis à toi.

Puis s'adressa à Leilana si vous voulez bien venir.

Zepi

zepi attenda dans la salle da coté comme asterie lui avait demander et attendat son tour

asterie

Après une visite très rapide de Tadek Asterie sortit de sont bureau pour avoir un entretien avec Leilana.

Vous pouvez venir si vous voulez entrer.

Après l’entretien avec Leilana Asterie demanda à Zepi de venir.

Alors, Zepi que explique moi que t’arrive-t-il, j’ai pu comprendre que tu avais mal au ventre? Tu peux me décrire un peu mieux ? C’est où en bas là en lui désignant le bas ventre en haut en lui montrant le diaphragme .C’est le ventre qui se durcit ?

Tu vas soulever ta chemise voilà et baisser tes jupons très bien.

(Je fais les deux rp en simultané volontairement pour éviter d’attendre une réponse. D’un joueur et ne pouvoir répondre à l’autre rapidement.)

Asterie

Leilana entra dans le bureau, se demandant maintenant ce qu'elle allait bien pouvoir dire. Son fils s'était heureusement calmé, et dormait dans ses bras.
Elle observa Astérie, puis se lança :

Vous êtes d'accord alors ?

Elle se mordit les lèvres, toujours à trop parler, trop vite. Avant, c'était marrant, mais maintenant... Tout tournait dans sa tête, mais elle essaya de ne rien faire paraitre en attendant la réponse de Dame Astérie

Zepi

zepi fesa que asteri lui demanda

oui asterie mal au ventre et fatigué ces dernier temps est ce normal??

Asterie

[Dans le bureau avec Leilana]

Asterie sourit à la jeune femme.

Oui bien sûr il n’y a pas de problème.
Je voulais juste vous informer un peu de certaines conditions.
C’est un dispensaire, c’est un lieu ouvert à tous.
Vous serez amené à côtoyer des vagabonds comme des personnes plus aisés.
Je suis payé en nature cela peux aller des poissons, aux poules, voir des œufs, du lait et les personnes les plus aisés en écus.
Ce qui permet de faire vivre ce dispensaire.

Les soins ne sont pas gratuits .Je demande une participation si la personne ne peux payer alors c’est quelqu’un de son entourage.
Par exemple venir aider à faire les repas durant deux jours, aider à faire le ménage, la lessive, le jardin, m’aider à préparer mes onguents …
Je ne veux pas de mendicité.
Si la personne est seule et bien elle le fait plus tard .Et cela fonctionne très bien.
Je fais la même chose avec les enfants qui sont en âge de comprendre .Elle sourit certain même parfois viennent pour un mal imaginaire.

Il y a des chambres individuelles et au deuxième, j’y ai fait aménager une salle commune.
Je vous le ferais visiter pour que vous voyiez mieux et vous rendiez mieux compte. A côté du dispensaire il y a une officine on peut y accéder directement, le personnel seulement, car il faut passer par la réserve.

Vous ne serer pas payer, mais rémunérer par un repas garantit le midi et le soir pour vous et votre enfant que vous travaillez la journée ou une partie. Et également je vous garantis les soins au cas où vous seriez malade vous et votre enfant.
Je m'engage à vous enseigner les bases de la médecine. Je suis surtout amené à côtoyer des femmes enceintes peu de médecins s'y intéressent laissant cela aux matrones. Et n'intervenant que si c'est vraiment nécessaire. Je ne suis pas toujours là je passe quand je le peu, mais vous pouvez toujours m'envoyer un pigeons .nous avons un beau pigeonnier au grenier exprès.
Ce dont j'exigerais de vous c'est une présence ponctuel, ce qui vous entendrez et verrez ici restera ici et ne devrait pas être divulgué dehors.
Vous n'êtes pas soumis au secret médical comme moi mais si vous faites partie de ce dispensaire pour ma pars il en va de soi.

Voilà si vous êtes toujours d'accord pour ses conditions, je vous engage comme apprenti soigneuse. Et je vous ferais visiter le dispensaire. Vous présenterais Sœur Mariette qui habite au dispensaire et Linette. Je crois que j'ai fait le tour avez-vous des questions ?

[Dans le bureau avec Zepi plus tard]

Asterie sourit à Zepi.

Oui c’est normal Zepi que tu sois fatiguée toute grossesse amène une certaine fatigue chez la femme enceinte. Cela dépend de chacune .
Pour ton mal de ventre, tu porte un enfant cela étire ton ventre.
Et cela commence à bien ce voir dit moi.

Asterie commença à palper le ventre de Zepi ça va je ne te fait pas mal ?

Non

Je sens de très léger durcissement mais bon, rien de grave.
Je vais mesurer ton ventre pour voir si ton enfant grandi bien s’il n’est pas trop gros ou trop petit pour son âge.
Donc d’après ce que tu m’as dit tu devrais en être à…Asterie se concentra et calcula.
Alors vingt six semaines ce qui nous fais du six mois voyons maintenant ton ventre.
Asterie prit son mettre ruban ,neuf presque dix pouces .Un beau bébé que tu vas avoir.
Dit moi tu n’a pas mal quand tu fais pipi ?

Non

Bon alors c’est un peu normal tu mettras une grosse ceinture de pour te soulager le ventre.
Tu devrais accoucher bientôt dans courant de mi janvier (je réduis à 1 mois rp pour 3 moi hrp)
Voilà pour la fatigue et bien essais d’y aller doucement sinon tu risque d’accoucher prématurément.
Prend de la tisane de camomille cela te détendra.
Viens me revoir si cela ne va pas surtout.

Leilana

Leilana écouta attentivement les conditions de Dame Astérie, et quand elle eut fini, hocha la tête vivement :

Mais bien sûr, toutes ces conditions me vont parfaitement. Je suis prête à m'engager pleinement.

Puis, elle se leva et afficha un air radieux.

Vous pouvez me tutoyer à présent. Je passerais demain aux aurores.

En se tournant, elle vit Zepi qui attendait dans le couloir.

Je vais vous laisser maintenant, vous avez du travail à ce que je vois. Encore merci et à demain.

Leilana sortit du dispensaire le cœur léger et alla en taverne pour boire un verre.

Après quelques jours de dur labeur qui lui permit d'avoir une petite chaumière, Leilana se dit qu'il était temps de retourner au dispensaire.

Elle avait vu sur le panneau de la mairie de Dame Astérie avait été élue maire, et était ravie pour elle.

Elle entra dans le dispensaire, et frappa à la porte de son bureau.

Asterie

Asterie avait le nez dans ses parchemins. Elle avait du retard avec les élections...Elle n’avait pas eu énormément de temps.
Elle entendit frapper leva la tête :

Oui entrez ! Elle aperçu sa nouvelle soignante Leilana.

Bonjour Leilana entre je t’en pris comment va tu ?
Les fêtes se passent bien ?
Tu as pu visiter un peu le dispensaire, pardonne moi mais, j’avoue n’avoir pas été très disponible pour te faire visiter mais, je suppose que Linette ou sœur Mariette l’ont fait.

Braveheart collins

Collins arriva devant la porte du medecin de Saint Aignan, blessé a la poitrine par un coup d'épée recu en taverne..

Minidingue , sa chérie l amena et le fit rentrer dans le dispensaire et appela Asterie pour kelle vienne vite...

Coll dans un dernier effort s'allongea sur le lit et attendît les premiers soins , il était blanc et avait visiblement perdu beaucoup de sang...

Minidingue
Mini resta auprés de son homme blessé tenant un linge pressé sur la plaie béante

Coll perd bcp de sans !! vite astérie dépéchez vous crias t elle affolée .;

Mini regarda l homme son ange et lui dit tiens bon mon amour astérie vas te soigner

Elle étais affolée a l idée que la blessure soit trés grave , ses vetements taché de sang !!!!

Je t aime tant mon amour ne me laisse pas ....

Leilana

Leilana sourit.
Je passe d'excellentes fêtes...J''ai pu tuer un cochon, ça faisait si longtemps que je n'avais mangé de viande.

Leilana entendit des cris et s'arrêta de parler net. Elle se tourna et vit Collins entrer soutenue par Mini.

Elle accourut vers le couple et aida Mini à installer son homme sur le lit le plus proche. La blessure avait déjà provoqué la perte de beaucoup de sang.

Leilana connaissait ces blessures. Ayant déjà connu des périodes de guerre, elle savait qu'il fallait faire vite. Elle sortit sa dague de son étui et ouvrit la chemise d'un coup net.

La plaie était profonde et continuait à déverser un flot de sang conséquent. Elle appuya très fort au dessus pour limiter la perte de sang. Elle savait ce geste douloureux pour l'homme mais elle n'avait pas le choix.

La voici les deux mains sur la plaie, et dit fort à Mini :

Prend ma gourde d'alcool sur ma ceinture. Fait lui en boire une rasade, et sert toi par la même occasion.

Elle attendit Astérie pour la suite des évènements qui risquait d'être compliquée. La cotérisation allait être très douloureuse, pourvu que l'homme y survive...

Minidingue

mini fut soulagée de voir enfin kkun arrivée .

Elle suivi le conseil qu on venais de lui donner et fit boire coll et en pris aussi une gorgée au passage !!

Mon dieu tous ce sang !!

[b]Mini regarda la flasque de son homme ; pourquoi ne pas désinfecter la plaie avec ??

MAIS QUE FAIT ASTERIE NON DE D.....

breave heart collins

Collins bût une bonne rasade de l'alcool de la dame, puis fit signe à mini de lui prendre sa flasque de whisky au cas où...

Collins grimaça mais tient bon ....Il se réveilla aux gouttes d'alcool versées sur ses lèvres et vit Mini avec leilana penchées sur son chevet..Leilana appuyant fort sur sa plaie....

Un réveil qui se fît par un cri :

J'aurais cet angloyaaaaaaas .........dans cette vie ou dans une autreeeeee......

Puis Collins se calma de nouveau, sa rage vînt de sortir encore un peu par ce cri .....Il se sentît mieux mais transpirait a chaudes gouttes...

Collins réclama (Oo) de l' eau pour faire redescendre la temperature exterieue qui lui semblait bouillante...Sa respiration se calma mais la souffrance restait la autant physique que morale, la blessure par un angloys n'étant que souillure pour un irlandais mais maintenant un angloys devra mourir pour cette blessure......Ca il le cacha à sa Minette...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chez-les-ambpare.forumchti.com
asterie
Dame du domaine
Dame du domaine
avatar

Féminin
Nombre de messages : 702
Emploi/loisirs : Médecin
Date d'inscription : 17/05/2008

MessageSujet: Re: Dispensaire Asterie Médecin de Saint Aignan (Retranscription halle de Saint Aignan RR)   Sam 29 Mai - 22:26

Leilana

Leilana transpirait. Le sang continuait de couler malgré son point de compression.
Elle vit Mini prendre la flasque de whiskey (*) et l'approcher de la plaie, mais Leilana secoua la tête.

Cela ne servira à rien, sinon à gâcher un bon alcool. Je ne suis pas experte, mais je crains qu'il ne soit obligé de cautériser la plaie au fer chaud. Attendons Astérie avant de faire quoi que ce soit, je ne puis vous conseiller plus...

L'homme se réveilla et poussa un grand cri. Le sang jaillit de plus belle.

Calmez vous par pitié !!! Plus votre cœur battra vite, plus le sang coulera.

Elle hocha la tête quand il réclama de l'eau, et regarda Minidingue lui demandant de ramener ce qu'il souhaitait.

Elle serra les dents et resta dans la même position, tout retrait de ses mains ferait à nouveau couler le sang. Elle pria pour que quelqu'un prenne la suite des opérations en main, car n'étant pas médecin, elle ne savait plus quoi faire...

(*) Le whisky est l'orthographe pour l'alcool écossais, le whiskey est l'irlandais . Au vu de ton perso, c'est peut-être plus approprié

Minidingue

Cautériser avc le fer chaud !!!!!! Mais euh ....

Mini regarda coll imaginant sa souffrance , elle alla chercher de l eau fraiche
mouilla un linge pour éponger Coll en sueur .

Mini dit : " mais pkoi ne pas le recoudre ? " , il se vide de son sang LA !

Bon Leilana je peut prendre votre relais pour compresser la plaie , et vous allez chercher Astérie .

Mini entendais la reponce de l infirmiére ...........

Asterie

Asterie vit partir en courant Leilana, elle fût assez étonné que ce passait ‘il ? sans un mot d’explication la jeune femme était sortit de son bureau avait t’elle quelque chose ?
Elle entendit des cris trop concentrer , elle n’avait pas fait attention.
Elle se leva la porte de sa salle de soin était ouverte...Elle y trouva du sang à terre, un homme allonger sur le lit puis reconnu minidingue qui était prise de panique...
Leilana était penché vers l’homme...
Asterie s’approcha pour constater ce qu’il se passait ...Leilana avait prit une gourde et donner un breuvage à l’homme ensanglanter.
Elle entendit hurler minidingue.
Citation:
MAIS QUE FAIT ASTERIE NON DE D.....


Elle est juste derrière et analyse la situation...Et avant de cautériser j’aimerais s’avoir ce qu’il c’est passer...et surtout l'état de la blessure.
[b]Leilana continu appuyé pour arrêter le sang.
Alors comment c’est ‘il faut cela ?

Elle en profita en même temps pour regarder la les alentours de la blessure les hurlements avait attiré Sœur Mariette et Linette.

Dame Asterie que ce passe t’il ? Demanda Soeur Mariette.

Un homme blessé par arme blanche à première vu il va falloir du linge des bassines d’eau avec du sel et du vinaigre mon tablier spéciale blessures apportez moi le .

Le tablier était plus épais et protégeais mieux ses vêtements...

On va le surélever un peu il pourra mieux respirer.
Il faudra le mettre sur la table. Pour que je puisse voir mieux.

Elle s'adressa à l'homme allongé messire m'entendez vous ?

Elle voulait évaluer son niveau de conscience et en conséquence agir.
La panique ce lisait sur son visage.
Minidingue continua à éponger le visage de l’homme.
(Je n’aurais peu être pas le temps de répondre ce soir je répondrais demain,merci de suivre un sénario logique .)

Braveheart_collins

Elle s'adressa à l'homme allongé messire m'entendez vous ? dît Astérie

Collins répondît d'une voix bizarrement en forme et suffisamment claire.:

Oui, je t'entends, ca va, je viens de me réveiller, je crois que.....je crois me souvenir brièvement que je suis tombé devant la taverne de Jos, un angloys m'a asséné un coup d'épée......arf... "

Collins chercha à se rappeler mais ne se souvînt plus de la suite...
Il tînt le linge qu'il avait sur les côtes, posa la main sur celle de Leilana puis de sa douce, Minidingue et appuya de toutes ses forces...

" Je t'en prie Astérie, remets moi en place et en forme, je ne peux m'abvaisser à végéter sur un lit, ce n'est pas ma place ....ma place est debout...je sais que tu es une bonne médecin, je te fais confiance " puis il grimaça sous la douleur de sa blessure....

Leilana

Leilana écouta attentivement Astérie et hocha la tête. Elle avait peut-être parlé trop prématurément, et cela n'avait servit qu'à affoler Mini.

Elle se demanda comment faire pour transférer l'homme sur la table sans qu'il ne perde trop de sang. Son cerveau faisait mille tours dans sa tête quand il parla :

" Je t'en prie Astérie, remets moi en place et en forme, je ne peux m'abvaisser à végéter sur un lit, ce n'est pas ma place ....ma place est debout...je sais que tu es une bonne médecin, je te fais confiance "

Leilana ne put s'empêcher de laisser sortir un léger rire.

Votre place est bel et bien allongée Messire, et estimez-vous en heureux. Beaucoup n'auraient votre vigueur en telle circonstances et plus encore n'auraient pas survécu à cette blessure.

Puis elle attendit qu'on vienne aider à porter Collins sur la table.

Asterie

Asterie prit la main et sourit à l’homme allonger le peu de paroles prononcés lui coutaient.

Essais de te détendre Braveheart_collins, je vais tout faire pour te sortir de là.
Je vais vérifier ta blessure la le sang ne coule plus, tu devras être fort mais je t’expliquerais.

Elle vit arriver Sœur Mariette avec ce qu’elle avait demandé.
Elle partit se laver les mains un reflexe.
Aidé de tous, le blessé se retrouva sur la table il poussa un cri de douleur.

Désolée.

Elle demanda à Leilana de soulever sa main le poumon n’était pas touché pas de bruit ni de petites bulles. La blessure n’était pas profonde mais large l’épée avait du touché un os et dérivé le sang coulait mais cela ira.

Elle demanda d’attacher le blesser pour éviter qu’il ne bouge, il avait beau être fort ,la douleur pouvait le faire réagir ,puis demanda qu’on se tienne à la tête également pour lui bloquer les épaules .

Il aurait fallu un chirurgien c’était plutôt de leur ressort tout ce qui était blessures graves.
Mais Lorsqu’elle avait une fois ou deux assisté à des opérations de ses fameux chirurgiens ! Asterie avait décidé d’apprendre par elle même connaissant l'anatomie ... Encore une désapprobation de ses collègues médecin s ce n’était pas la première alors maintenant…
Pas qu’elle n’en faisait pas mais, assez rarement... les cicatrisations étaient assez longues et douloureuse.
Il fallait s’avoir que les chirurgiens n’étaient pas considérer comme des médecins .Ils avaient plus de morts à leur actifs que n’importe lequels des médecins et surtout on ne mélangeait pas les deux...

Le médecin était respecter par ses études que les chirurgiens...Mais qu’importait.

Elle demanda qu’on lui fasse bouillir des fils de jonc très fin dans de l’eau salé et que l’on y place du fils de soie également. Ensuite qu’on lui apporte sa trousse qui contenait ses instruments.
Elle prit un linge le plongea dans la bassine où elle avait fait une préparation à base de sel de vinaigre nettoya la plaie doucement.

Leilana prend moi la carafe là oui c’est ça et tu me verse doucement de l’eau dans la plaie pour voir un peu où cela en est.

La carafe contenait de l’eau bouillie au préalable très légèrement tiède également pour éviter un choc de thermique (baisse brutale de la température du corps et extérieurs)

Elle épongea doucement devant les contorsions de Braveheart_collins Asterie demanda à Linette de mettre un chiffon imbibé d’un peu ether cela ne durera pas longtemps mais, au moins elle pourra travailler sans que Braveheart_collins ne bouge trop .Il ne fallait pas en mettre trop et suffisamment pour l’endormir .

Une fois endormi Asterie prit une pince puis un fils de soie fit quelques points.
Puis, elle prit du fil de jonc fin cette fois ci pour recoudre l’extérieur.

Attention il se réveille!

Maintenez le tampis .Désolé Braveheart_collins mais je n’ai pas fini sert les dents.
Voilà terminer .

Elle plaça des feuille achenillée millefeuilles le recouvrit d’un linge propre et un bandage.

Voilà il ne faut pas qu’il bouge sinon cela risque de s’ouvrir on va le transporter avec la planche de bois .Qu’il soit bien allongé.

Elle s’adressa à Braveheart_collins tu as entendu ce que je viens de dire j’espère.
Oh je sais cela ne te fais pas plaisir mais tampis.
Je te laisse aux bons soins de Leilana .Elle te refera le pansement aider de Sœur Mariette je passerais bien sur pour voir l’évolution.
Tu vas prendre ça elle lui donna dans un peu d’eau du laudanum et un peu de sucre cela va calmer un peu la douleur.

Asterie donna ses instructions à Leilana avant de partir demain tu lui nettoyas la plaie avec de l’eau bouillie et un peu de sel et de teinture d’agripaume dilué dans l’eau.
Tu mettras un linge propre un onguent et tu recouvre.
Aussi trois fois par jour une tasse de tisane de coriandre dans un litre d’eau.
Espérons qu’il n’est pas trop d’humeurs sinon on verra à ce moment là.

Bc

Collins se réveilla de l'opération avec une légère douleur mais ne sût pas ce qu'il s'était passé...
Il était encore un peu dans la brume du réveil mais eût le temps d'esquisser un sourire devinant qu'il avait été recousu...
Coll aperçût Astérie et lui fit un signe de la tête pour la remercier ...

Puis Coll se rendormît aussi sec encore enquilosé de cette petite sieste et en apercevant Mini, lui tendît la main...

Me voila soulagée !

Merci beaucoup a vous toutes , puis mini regarde son ange se rendormir
lui prenant la main et l embrassant .

Dort mon coeur lui dit t elle doucement , et repose toi bien je reste pres de toi
mon amour .

je t aime lui dit t elle alors qu il etais deja rendormi

Leilana

Leilana écoutait attentivement les conseils d'Astérie, et fut surprise de voir sa dextérité. Cette technique, bien que peu connue, semblait bien plus efficace et plus propre que la cautérisation qui aurait été pratiquée par beaucoup.

L'opération terminée, Leilana écouta les instructions et hocha la tête.

Ce sera fait. Je demanderais à soeur Mariette de me montrer où trouver tout ça.


Puis, elle entendit des cris d'enfant...

Mon fils a besoin de moi, je repasserais tout à l'heure. Reposez-vous bien. A tout à l'heure Astérie, je fais vite.

Elle se lava les mains et laissa le couple se reposer, et passa dans la pièce d'à côté où elle avait laissé Anguerran. Son fils était sale et semblait avoir faim. Elle le lava et lui mit un linge propre parfumé à la lavande, et lui donna le sein. IL commençait à marcher à quatre-pattes et son envie de découverte était intarissable. Elle passa un moment à le regarder crapahuter, et quand il fut fatigué, elle le reposa dans un lit à bébé du dispensaire.
Elle profita de se moment pour se laver le corps, et passa jeter un coup d'œil dans la chambre de Collins prendre des nouvelles du patient.

Elle entra doucement et demanda à Mini si tout se passait bien.

Asterie

Asterie était allé ce changer ouf tout avait l’air de c’être bien passer...Elle espérait que les sutures qu’elle avait fait tiendraient maintenant, il fallait attendre il y aura surement du pu qui en sortira mais, au moins c’était moins invalidant que le fait de cautériser la plaie en cautérisant elle aurait endommagé pas mal de chair, des nerfs à l’intérieur qui parfois handicapait le malade à vie.
Et comme elle s’avait comment c’était fait bon ça elle ne le criait pas sur les toits il et vrai que pour le s’avoir il a fallu regarder à l’intérieur et l’église n’était pas d’accord ...
Mais ayant vu les dégâts causé et surtout les hurlements de douleur de ses pauvres bougres entre les fers et l’huile bouillante…

Dés qu’elle voyait un chirurgien à l’hôtel Dieu...Elle en frémissait d’avance pour le pauvre bougre qui allait se retrouver entre ses mains...

Le hasard l’avait mit en relation avec un médecin qui avait connu les champs de bataille et suite au hurlement de ses pauvres malheureux avait décidé un jour de faire quelques chose pour y remédier.
La rencontre fût pas vraiment par hasard c’était grâce à son amie Christine de Gallieni Médecin de son état elle avait prit le voile pour ce consacrer uniquement aux malheureux après la mort de son mari, n’ayant pas eu la chance d’avoir d’enfant. Elle était devenue responsable de l’hôtel dieu de Beaune.

C’est la d’ailleurs où c’est éteinte sa mère d’adoption Dame Maguelone une grande sage femme qui lui avait tout apprit et lui avait légué un bâtiment .Elle en avait fait un dispensaire …Elle sourit.

Cet homme avait lut beaucoup d’écrits surtout d’un certain Abulcasis.
Il disait que l’on pouvait avec du fil de lin, du fils de jonc et de soie éviter la mutilation des chair .Mais bien entendu il fallait connaître très bien l’anatomie ...Il l’avait montré sur des cadavres …Cela lui avait permis également de pouvoir recoudre sans trop de dégâts et surtout d' éviter de mutilé à vie certain parturientes qui mourraient en couches ou des suites de leur accouchement...

Il y avait encore du travail mais elle fût ravie de voir que cela avait porté ses fruits mais, elle ne se réjouissait pas trop vite il fallait attendre …

Leilana

Leilana arriva tôt ce matin au dispensaire. Heureusement, son fils n'avait pas attendu pour la réveiller. L'oeil cerné, elle le nourrit et le déposa dans un berceau pour qu'il se repose.

Puis, elle partit à la recherche de soeur Mariette pour qu'elle lui explique où se trouvait les ingrédients nécessaire à la guérison de Collins.
La soeur la mena à l'armoire et après l'avoir remercié, Leilana prit tout ce dont elle avait besoin.

Alors, qu'est-ce qu'il fallait déjà ? Teinture d'agripaume, onguent et coriandre. C'est bon, j'ai tout.


Puis, elle fit bouillir deux litres d'eau. Quand l'eau fut prête, elle en versa la moitié dans un récipient et y rajouta la coriandre. Le temps que ça infuse, elle versa le reste d'eau dans une bassine, et y rajouta le sel et la teinture d'agripaume. Le sel lui glissa des mains, et elle en versa plus qu'il n'en fallait. Mince !!! Quelle maladroite !! Bon, ce ne doit pas être bien grave... Elle en profita pour retirer la coriandre de la tisane. Tout était prêt.

Elle se dirigea donc vers la chambre de Collins, et frappa à la porte. Après avoir attendu un peu, elle entra.

Bonjour !!! Comment ça va se matin ? Je viens vous refaire le pansement. Les sutures tiennent bien ? Buvez cette tisane, cela vous fera le plus grand bien !

Leilana le fit boire, puis attendit son accord avant de commencer à faire le pansement.

Bc

Collins se hissa vers le haut de son lit en grimacant et regarda entrer Leilana.....

Bonjour Leilana, .....oui ma foi ca a l air d'aller....... ca tient je pense .De toute facon faudra bien rit-il

Il prit le bol de tisane que Leilana lui a gentilment apporté

Merci Leilana.. Puis Collins but en grimacant et regarda l'aide soignante avec un drôle d'air..

euh.....z'etes surs que c est bon pour ce que j'ai ??? parce que ........comment dire........c'est trés salé quoi et le sel pour une blessure.... dît-il en étant magnanime pour ne pas la froisser...

Collins la regarda s'approcher de son pansement et lui dit :

Vous pouvez y aller, si la douleur est forte je serrerai les dents voila tout dit il en souriant puis il continua de boire se disant que les meilleurs medicaments apres tout sont souvent........... dégueu....

Leilana

Leilana fut confuse

Du sel ???? Mais je ne devais pas mettre de sel dans cette tisane...Oh non, arrêtez de boire ceci, c'est pas recommandé. Je suis désolée, je crois qu'il faut que je dorme plus... Je vous rapporterez une bonne tisane après.

Puis, Leilana goûta un peu de la mixture servant à nettoyer la plaie...Pas de sel... Confuse, Leilana alla en chercher, et n'en mit que peu. L'eau était encore tiède, parfait pour nettoyer la plaie.

Elle prit un linge propre et le trempa dans l'eau. Puis, elle ouvrit le pansement un peu rougit et regarda la plaie. Elle avait un peu saigné, mais ne semblait pas réouverte. Leilana la nettoya avec beaucoup de délicatesse, et s'arrêtait à chaque sursaut de Collins. Puis, quand ce fut bien propre, elle vit en effet que les points étaient encore solide.
Elle passa donc l'onguent pour la cicatrisation, et recouvrit le tout d'un pansement neuf. Tout s'était bien passé.

Je vais vous refaire de la tisane, je reviens dans quelques minutes...

Elle se précipita dehors, et revint quelques minutes après avec un bol fumant.

Voilà, buvez celle-ci, vous verrais ça a vraiment un meilleur goût.

Elle rit un peu gênée. Je vais vous laisser vous reposer, je repasserais tout à l'heure.

Elle passa dans les autres chambres voir si tout allait bien, et profita d'un répit pour passer un coup de balais dans la salle commune...

Bc

Collins sourit quand il vit Leilana paniquée pour cette malheureuse tisane....

Ne vous inquietez pas rhooo.... je vais pas en mourir puis se fit arracher la tisane des mains et il rît...

Bon comme vous voulez Leilana...

Il laissa ensuite faire Leilana qui lui remît le pansement content que la cicatrisation se passe de la meilleure des manieres...Il ferma les yeux puis s'endormit legerement aprés avoir bu de la tisane que lui ramena ,tout chaud, Leilana...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chez-les-ambpare.forumchti.com
asterie
Dame du domaine
Dame du domaine
avatar

Féminin
Nombre de messages : 702
Emploi/loisirs : Médecin
Date d'inscription : 17/05/2008

MessageSujet: Re: Dispensaire Asterie Médecin de Saint Aignan (Retranscription halle de Saint Aignan RR)   Sam 29 Mai - 22:32

Asterie

Asterie se rendit au dispensaire s’entretiens avec Sœur Mariette tout allait bien .Puis, alla à la rencontre de Leilana. Elle était ravie la jeune femme était très apprécié pour sa gentillesse et sa douceur.
Elle la trouva dans la salle commune entrain de donner de la soupe à un jeune malade.

Bonjour Leilana comment va tu ? Je vais passer voir notre blessé si tu veux m’accompagner... Je fais également le tour et il faut que je vous parle à Sœur Mariette, Linette et toi d’une chose assez importante.

Leilana

Leilana sourit à Astérie.

Oui bien sûr, je finis de lui donner la soupe et je viens. C'est presque finit.
Voilà, on peut y aller.

Leilana suivit Astérie dans le couloir, et se demanda ce qu'elle avait d'important à leur dire... Perdu dans ses pensées, elle suivait silencieuse...

Asterie

Asterie attendit Linette, Sœur Mariette et Leilana.

Voilà je vous aie fait venir pour une chose assez importante .
Il a été signalé des cas de peste dans le Limousin.

Oh non ! C’est donc vrai je pensais que c’était des rumeurs Sœur Mariette venait de ce signer.

Sœur Mariette vous connaissez les ravages de la peste pour l’avoir combattu...

Les frontières sont fermées en orléanais et en limousin manche.
Et notre Duc Georges le poilu à fait fermer les frontières du Berry à toutes personnes habitant le Limousin pour éviter une éventuel propagation de la maladie.Vous avez les arrêtés sur la place publique je vous conseillent d'y aller jeter un oeil.

Mais comme vous le s’avez nos frontières ne sont pas imperméable donc j’aimerais et au cas où que vous prépariez un stock de linges, des bassines, des brocs pour recueillir de l’eau que vous Leilana mettiez votre enfant le plus loin possible du dispensaire, du bois odorant pour les miasmes...

Je vais vous ferais un cours rapide sur cette maladie et les précautions à prendre.

Si cela venait à arriver à Saint Aignan au premier cas vous déménager tout les blessés et malades de la salle commune.
Je ne vous oblige en rien mais je voudrais s’avoir si vous ne resterez où pas ?
Sœur Mariette je sais, Linette vu ta tête c’est non pas grave tu aideras à préparer Leilana ?

Leilana

Au fur et à mesure qu'Astérie parlait, le visage de Leilana se décomposait et prenait une teinte blanchâtre.
La peste... La plus grande peur de Leilana. Aucun fléau ne semblait aussi horrible que celui là à ses yeux. Secouant la tête, elle entendit qu'il fallait tenir son fils éloigné... Puis, au bout de quelques minutes, Leilana s'aperçut qu'on attendait d'elle une réponse...

Rester au dispensaire ? Mais la menace est réelle ? C'est pas sûr hein ?
Mais si je reste, je pourrais revoir mon fils ?

Affolée, Leilana ne savait comment réagir... Se qu'elle refusait, c'est d'être séparée de son enfant. Mais on ne savait si le fléau se répandrait, il fallait se calmer...

Leilana restait silencieuse, l'esprit tournant trop vite...

Leilana

Le lendemain, Leilana arriva comme à son habitude, posant son fils dans un berceau, ses yeux bleus perçants la regardant d'un air interrogateur. La seule différence était que Leilana le posait à un endroit ou aucun des malades n'avait accès, et qu'elle restait plus longtemps à le regarder.

Prend ton temps pour réfléchir, c'était à peu près ce que lui avait dit Astérie hier, même si Leilana n'avait pas bien entendu. Puis, elles s'étaient retrouvées en taverne, ou la conversation s'était faite de manière plus détendue. Leilana savait ce qu'il adviendrait de son fils au cas où la peste viendrait, et savait qu'il y serait bien. Elle décida donc de rester au dispensaire aider à anticiper la crise, et d'y rester quoi qu'il arrive.

Elle entra dans la salle commune, et salua soeur Mariette.

Soeur Linette est déjà partie ou elle arrivera plus tard ? Dites-moi, ce matin c'est le pied de guerre, je suis prête à vous seconder avec toute mon énergie.

Leilana lui sourit, et prit un crouton avec du fromage pour prendre un peu de force.

Zoulys

Une femme vêtue de sombre pénétra dans le dispensaire en boitant d’une jambe. Sa blessure a la cuisse s’était ré ouverte depuis déjà quelques jours et la douleur ne faisait qu’empirer. La femme n’avait pas prêté attention jusqu'à maintenant, sa marche devenait de plus en plus difficile. Elle s’avança a l’intérieur, tirant sa capuche qui couvrait soin visage en arrière a fin de le dévoilée…

Da…Astérie…

Sa main sur son épée, l’autre sur sa cuisse.. elle chercha astérie du regard.

Dada95

Dada arriva devant le dispensaire ou il avait vu disparaître son épouse quelques minutes avant.

Inquiet il l'était, alors que Zoulys lui avait dit que tout aller bien quelques minutes auparavant.
Cela faisait quelques temps que Dada avait remarquer que Zoulys boitait légèrement mais à chaque question elle évitait habilement le sujet.

Arrivé fraîchement à St Aignan (sur cher^^) Zoulys lui demanda de l'attendre à L'Auberge ce qui lui mit la puce à l'oreille car ce n'était là son habitude de le laisser seul pour trinquer. Il la suivie donc jusqu'au dispensaire ou elle pénétra, il entra à son tour ...

Asterie

Asterie sortait de son bureau pour monter à l’étage lorsqu’elle entendit quelqu’un une voix de l’interpellé .Elle se retourna.
Elle observa la personne qui était légèrement pencher une main sur la cuisse, appuyé contre le mur...[i]Etrange ce dit elle que voulait cette personne une capuche recouvrait son visage .On ne pouvait distinguer si c’était un homme ou une femme.
Ce n’était pas la première fois que quelqu’un venait discrètement au dispensaire …

Oui c’est moi-même elle s’approcha que puis je pour vous ?

A peine eu t’elle poser sa question qu’une autre personne entra dans le dispensaire…

Zoulys

Zoulys essaya de se redresser en fixant la dame. Dans son mouvement, son visage fut dévoilé assez bien pour qu’on puisse la reconnaitre.

J’ai besoin de vos services….

Alors qu’elle finissait tout juste sa phrase, son époux entra dans le dispensaire. Elle le regarda d’un air qui en disait long..elle lui sourit doucement sachant qu’elle aurait préféré éviter de se montrer dans cette état..

Dada

Zou ! ça va ?

Dada regarda rapidement la pièce d'entrée, un coup d'oeil à droite.... personne, un regard à gauche... une femme discutait avec Zoulys et sur le coté un escalier de bois qui montait à l'étage.

Madame ! dit-il d'un ton sec.

Asterie

Asterie découvrit le visage d’une jeune femme, elle avait les traits tiré on pouvait y voir une crispation de douleur. Asterie allait dire quelque chose lorsqu’elle sursauta à la voix du messire.
Citation:
Madame !


Elle le regarda messire oui que puis-je pour vous?

Asterie regardait l’homme puis la jeune femme. Il y a un problème ?

Zoulys

Zoulys essaya de rester forte malgré les douleurs persistantes. Elle regarda son époux en le rassurant.

Ma blessure s’est juste ré ouverte, ce n’est rien de bien méchant

A ce moment la, Zou ne savait pas que cette blessure en question s’était bien ré ouverte et s’était infecter par la même occasion. Sa houppelande dissimulait sa jambe et ne pouvait remarquer que sa peau blanche était devenu rouge voir mauve autour de la plaie.

Astérie…regardez ma cuisse…et dites moi, ce qui ne vas pas…

Dada

Dada ne bougeait plus, il écoutait Zoulys.

Dame je suis son mari, regardez cette blessure je vous en prit.

Asterie

Asterie regarda la jeune femme oui bien sur venez par là je vais vous aider.

Elle regarda l’homme qui la regardait et d’après la jeune femme était son mari .

Je suis médecin vous êtes dans mon dispensaire ne vous inquiété pas.

Elle s’avança vers la june femme appuyer vous sûr moi .On va aller dans ma salle de soins c’est juste en face.
Voilà allonger vous là il va falloir que vous enlever votre cape et souleviez votre Houppelande.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chez-les-ambpare.forumchti.com
asterie
Dame du domaine
Dame du domaine
avatar

Féminin
Nombre de messages : 702
Emploi/loisirs : Médecin
Date d'inscription : 17/05/2008

MessageSujet: Re: Dispensaire Asterie Médecin de Saint Aignan (Retranscription halle de Saint Aignan RR)   Sam 29 Mai - 22:39

Zoulys

Zoulys tenta de marcher tant bien que mal jusqu'à la pièce a l’écart. Au bout du couloir, elle prit appuie sur asterie pour entrer et détacha son épée de sa ceinture puis sa cape pour les poser sur une chaise tout en allant s’allonger. Rare sont les moments ou elle se sépare de son arme mais étant donnée que son époux était dans le dispensaire, sa méfiance diminua… A l’aide de sa main, elle remonta sa houppelande jusqu'à sa cuisse… ses yeux ne quitta pas les mouvements de la dame, ne voulant pas se faire avoir et se retrouver a dormir sans le vouloir.

Williamss

Williamss sortant de table où, allez donc savoir pourquoi, il s’était goinfré bien plus que d’habitude, fût pris d’abominables maux d’estomac. La panse tendu, le ronflement qui en provenait n’annonçait rien de bon.
Tout en marchant pour digérer et pensant pouvoir dégazer pour se soulager le ventre, l’adolescent blêmit d'un coup, tout en serrant le croupion pour ne point se faire dessus, avant de se mettre a courir l’air constipé vers un endroit moins en vu.
L’affaire fût vite faite mais le mal persistait. Se tenant le ventre, il se mit en quête d’un endroit au chaud ou pouvoir évacuer cette fichue diaré.
Heureusement, dans son malheur, sa chance ne semblait pas l’avoir abandonné, car il ne marcha guère longtemps avant d’apercevoir inscrit sur la devanture d’une échoppe : DISPENSAIRE
Le jeune poussé par ses maux de ventre aigu n’hésita point une seconde, malgré la désobligeance de la situation et poussa la porte.
À l’intérieur, une femme aidait une autre à marcher, tendit que dans un coin, un costaud semblait paniquer et ne savoir que faire. Williamss sentant l’urgence pris aussitôt la parole un peu gêné.

B’jour m’sieur, dames
S’cusez moi d’vous déranger, mais j’ai comme qui dirait un p’tit souci.


L’odeur qu’il traînait leur confirmerait qu’il disait vrai…

Linette

Linette descendit du 1er étage elle descendait pour venir prendre des linges, remplir les brocs d’eau .Elle vit Asterie aider quelqu’un puis, un homme la regarda .Elle continua à descendre au même moment un enfant entra...
Citation:
B’jour m’sieur, dames
S’cusez moi d’vous déranger, mais j’ai comme qui dirait un p’tit souci.

Elle le regarda plissa les sourcils, fît une grimace...

Ben oui en effet t’aurais pu éviter ! Soupira pouuuuuuuu va falloir que je m’en occupe elle grommela.

Bon aller viens , elle s’approcha de l’enfant

J’suis Linette je travaille ici. Elle se pencha et regarda l’arrière de l’enfant l’odeur en plus aucun doute possible...

Et c’est comment ton nom ?
Aller ce n’est pas grave suis moi, je vais t’y donner un rechange et tu vas te laver après on verra.

Linette amena l’enfant dans une pièce aménager spécialement, il y avait deux grandes baignoires séparer chacune par un grand rideau puis une autre plus petite réserver pour les enfants. Cette pièce servait de transition pour éviter de mettre des puces, des poux, des morpions et autres véhiculer par la saleté .Astérie leur donnait un bain faisait laver les vêtements quand cela était possible car parfois vu les haillons ce n’était tout simplement pas possible. Au début cela avait été dur pour certain et bien tant pis pour eux s’il n’acceptait pas de soins. Bien sûr tous ne passaient pas par ici sinon ce serais la cohue mais les plus male en points. Il fallait tout nettoyer après ce qui prenait du temps…

Voilà tu va t’y laver la je t’amène de l’eau tu a une cuvette et un broc et un linge pour t’essuyer .Tu me donnera des braies que [/color[color=brown]que je les lave soupira une fois de plus.

Et si t’as encore envie tient un pot exprès ne fais pas à cotés déjà que...Je reviens vais chercher les affaires et prévenir que t’es là. Elle partit en grommelant. Va falloir que je lave encore des braie sale et pis que je remonte prendre le linge pour demain que j’y aille au lavoir.

Dada resta dans l'entrée à surveiller pendant que Zoulys accompagne la dame et enfin soigner cette blessure.

Citation:
B’jour m’sieur, dames
S’cusez moi d’vous déranger, mais j’ai comme qui dirait un p’tit souci.



Dada vit une femme descendre l'escalier, au même moment la porte d'entrée s'ouvre et un jeune garçon entra l'air géné, dada resta dans son coin...

Leilana

Leilana arrivait au dispensaire quand elle fut dépassée par un jeune garçon qui déboula à l'entrée aussi vite qu'une flèche, une odeur bien familière au nez de Leilana le suivant. Elle sourit, mais son sourire s'effaça quand elle vit Astérie à l'intérieur porter une Dame qui semblait souffrir atrocement.
Leilana se dépêcha d'aller poser son fils à l'endroit habituel, et se précipita vers Astérie. Besoin d'aide ?

Linette revenait avec des braies salies la mine râleuse. Leilana lui sourit, mais se dit qu'Astérie avait une affaire plus urgente.

Je vais la soutenir de l'autre côté, on pourrait la soulever ainsi, et diminuer sa douleur.

Elle attendit les instructions...

Asterie

Asterie regarda Leilana oui tu peux m’aider Dame c’est Leilana une de mes soignante.
Leilana prépare moi de l’eau que tu me feras bouillir et tu y mettras un peu de teinture agripaume
Il me faudra aussi des linges propres ma trousse et mes instruments.

Asterie regarda la plaie de la jeune femme. Elle avait un sale aspect elle avait une odeur ,ce squi ne valait rien qui vaille.

Vous vous êtes fait cela comment car elle est assez profonde .Ca fait longtemps que vous avez ça ?

Asterie avait reconnu la forme de la plaie, elle avait était faite par un objet tranchant une épée voir un couteau, vu l’air suspicieux de la jeune femme et de l’homme ce ne devait pas être une blessure accidentelle ou une simple bagarre. Elle préféra se taire…
Elle regardait la jeune femme

Votre plaie n’ai pas très jolie .Je dois vous toucher pour me rendre compte .Je risque de vous faire mal.Elle se retourna vers l’homme je précise que je ne peu faire autrement.

Asterie posa ses mains sur la cuisse de la jeune femme, la peau était chaude des humeurs commençait à venir ce qui confirma à Asterie qu’il était tant de faire quelque chose sinon la jeune femme risquait de perdre la jambe voir la vie.

Votre blessure n’est pas très jolie ...Je vous l’ai déjà dit mais, en plus du pu en sort il faut l’évacuer car, cela commence à s’étendre dans la cuisse.
Il va falloir que je vous incise un peu ouvrir un peu la plaie, la nettoyer et puis recoudre.
Si vous voulez je peu vous endormir un peu pas longtemps juste le temps d’inciser et nettoyer .

Williamss

L’ado n’eut pas à attendre pour voir une femme, d’un age assez avancé, descendre de l’étage et s’approcher de lui, l’air légèrement dégoûté.
Citation:
Ben oui en effet t’aurais pu éviter ! pouuuuuuuu va falloir que je m’en occupe elle grommela.

Bon aller viens ,

J’suis Linette je travaille ici. .

Et c’est comment ton nom ?
Aller ce n’est pas grave suis moi, je vais t’y donner un rechange et tu vas te laver après on verra.



J’m’appel Williamss, dame et j’ai pas fait exprès ça m’a pris d’un coup comme dit l’expression.
Mes boyaux m’brulent comme si j’y’avais mangé des braises et j’peux point m’y ret’nir.


Le jeune suivi donc l’aide soignante jusqu’à une pièce ou trois baignoires de tailles différentes avaient été aligné, simplement séparées entre elles par des rideaux plus ou moins opaques.

Citation:

Voilà tu va t’y laver la je t’amène de l’eau tu a une cuvette et un broc et un linge pour t’essuyer .Tu me donnera des braies que que je les lave .

Et si t’as encore envie tient un pot exprès ne fais pas à cotés déjà que...Je reviens vais chercher les affaires et prévenir que t’es là.


Merci m’dame, vous êtes trop bonne…


Le crôteux, qui avait bien envie de pouvoir faire un brin de toilette comme proposé, s’en approcha et les examina.
La première, celle de bébé ours, lui parue trop petite et trop étroite, l’adolescent n’était plus un enfant. La seconde, celle de papa ours, lui parue bien trop grande et trop profonde, le but n’était point d' se noyer. La troisième quand à elle, celle de maman ours, lui parue tout à fait à sa taille et le jeune commença à ôter ses haillons.
Le pauvre n’eut point le temps de finir que pris d’une nouvelle poussée, il dû bondir sur le pot histoire de toujours continuer de se vider.
Soulagé d’encore quelques grammes, l’ado fini de se déshabiller pour que la vieille femme puisse emporter les guenilles puantes et attendit l’eau, la main devant le petit oiseau où les quelques poils naissants commençaient à lui donner allure d’un homme…

Zoulys

Zoulys observa tout les gestes d’astérie. Au même moment, une autre personne s’approcha d’eux. Ses yeux se posèrent sur cette personne au nom de leilana. La femme écouta leur conversation essayant de ne pas trop montrer la douleur qui persistait..Zou savait que une tel blessure forcément y aurait des questions la dessus. Elle essaya malgré tout d’y répondre en inventant une histoire entre deux soupires

Une mauvaise chute de cheval…Quatre jours…

La femme hocha d’un mouvement de tête comme pour lui signaler qu’elle était prête. A peine les mains du médecin posée sur sa cuisse, une douleur affreuse se fit ressentir et la femme se cramponna brusquement, avec force sur les rebords de la table, essayant d’éviter hurler mais ne put s’empêcher très longtemps…

AIIEIEEE.. Faites attention !!!!!!! AIIIIIIIIIIIHHHHHH…..

Son cœur se mit à s’accélérer sur les douleurs insupportables qui se produisit rien qu’au touché. De la sueur commençait à s’apparaitre sur son visage. Zou ne supportait pas qu’on l’endorme mais avait t’elle le choix ?
La femme grimaça en serrant les dents, sa respiration devenu rapide.. elle hocha la tête pour répondre positivement…Son époux était a coté, elle ne risquait rien, elle accepta qu’on l’endorme…

Dada

AIIEIEEE.. Faites attention !!!!!!! AIIIIIIIIIIIHHHHHH…..




Dada avait entendu les cris de Zoulys, il se précipita...


Que se passe t-il ! que diable !


Dada vit Zoulys lui faire signe, il compris que tout aller bien.


Bien faites ce que vous avez à faire, moi je reste là.

Leilana

Leilana se précipita au feu, et fit chauffer de l'eau en vitesse.
Le temps que cela chauffe, elle apporta la trousse de Dame Astérie, sortit les linges propres et apporta les instruments qui lui donnait toujours des frissons. Elle n'aimerait pas avoir à être triturée par ces horribles outils. Elle vit la jambe de la Dame et pâlit aussitôt. Elle repartit rapidement surveiller l'eau.

Ce que ça doit faire mal, j'espère que c'te Dame ne sera boiteuse demain.

L'eau commençait à frémir, et Leilana y rajouta la teinture. Elle se précipita vers la salle de soin, faisant attention de ne rien renverser. La dame était endormie.
Vous utilisez quoi pour endormir les gens, c'est tellement plus humain que de les laisser s'évanouir.
Elle regarda la suite des évènements fascinée, et n'en perdait pas une miette pour pouvoir peut-être un jour pratiquer elle-même ces opérations.

Linette

Linette partie avec les braies souillée, elle grommelait mais, quiconque aurait été présent aurait eu comme réflexion tient voilà la Linette !!
Et oui ! Elle était bien connu pour ça toujours à ruminer, cela n’empêchait pas qu’elle était une très bonne travailleuse .Ses tâches elles les accomplissaient avec honnêteté mais, voilà Linette avait toujours quelque chose à redire…

Linette était une jeune femme de 23 ans et oui ont lui donnais plus .
Elle avait du travailler dure à la ferme s’occuper de ses 8 frères et sœurs de son père. Elle avait bien eu un fiancé...Il est partit à la guerre et n’est jamais revenu depuis, on l’appelait la vielle fille même sa sœur de 14 ans venait de se marier...

Elle n’était pourtant pas laide mais, disons dans son hameau …
Elle avait eu de la chance ,elle avait été prise au service de Dame Asterie mangeait à sa faim et puis, elle avait toujours des vêtements propres sur elle.

Elle arriva devant la bassine mit les braie dedans la remplie d’eau et laissa.
Elle en prit d’autres puis, les apporta à jeune garçon qui devait avoir froid aux fesses rien qu’a cette pensé elle sourit.
Elle passa voir sœur Mariette pour la prévenir.

Asterie

Asterie regarda l’homme entrer comme une furie.
Elle releva la tête
Citation:
Que se passe t-il ! que diable !


Elle regarda l’homme... A votre avis qu'es que je peu bien pouvoir faire !!
Je regarde la plaie qui c’est infecter et oui désolée mais je ne peu pas faire autrement.
Alors oui si vous voulez rester restez.
Mais j’aimerais quand même que vous vous mettiez dans la tête que vous êtes dans mon dispensaire ce que vous avait fait ou qui vous êtes je m’en fiche complètement. Tant que vous êtes ici j’aimerais que vous arrêtiez de hausser la voix et me laissez faire.
Je comprends très bien votre anxiété, j’entends également vos doutes.
Mais je ne peux pas faire autrement alors oui dame en se retourna vers Zoulys vous aller avoir mal, puis se tourna vers l’homme oui messire vous aller l’entendre crier !
Je n’y peu rien je n’ai pas d’autres choix soit vous le respecter soit vous sortez.

Je viens de dire à votre femme que j’allais l’endormir un peu pour pouvoir évacuer le pu et recoudre la plaie.
Mais, je ne peu l’endormir longtemps car il y a un risque si c’est trop long et oui je sais c’est contradictoire mais, au moins elle souffrira moins.
Désolée peut être qu’un jour on trouvera un remède efficace pour endormir les gens pour qu’ils ne souffrent plus mais, ce n’est pas le cas pour l'instant.

Asterie se calma.

Puis regarda l’homme puisque vous êtes la vous aller m’aider comme ça il y aura moins de personne ici et vous serez rassurer tout les deux.
Vous aller vous tenir à la tête de votre femme .Vous lui maintiendrez la tête en arrière je vous montre.
Laisser vous faire Zoulys alors,vous placer vos mains au niveau de la tête puis, vous faites une bascule en arrière et vous la maintiendrez jusqu'à ce que je vous dise d’arrêter. C'est pour éviter quelle ne s’étouffe en étant endormie.
Je l’utilise dans certain cas pour les femmes entrain d’accoucher pour certain cas particulier.

Asterie prit une de ses éponges soporifiques à base d’Opium suc de jusquinine, jus de mure et de laitue, mandragore, lierre et chanvre indien.

Je vais vous la mettre sur le nez Zoulys vous respirerez dedans doucement.
Pendant que Zoulys dormira Leilana tu vas me verser l’eau agripaume dans la plaie quand j’enlèverais le pu et tu épongeras aussi, tout en jetant un œil sur Zoulys.
C’est bon tu y arriveras ? sinon je vais chercher Sœur Mariette.

Cedrif

Cédric entra dans le dispensaire soutenu par Louvea , il se presenta rapidement a la dame .

Je suis Cédric compagnon de Louvea je suis de Bézier et en remontant vers le nord entre Chateauroux et Bourges nous nous somme fait attaquer et depuis cela je boitille j'ai aussi quelque contusion sur le corps mais cela ne me preoccupe pas trop.
Je souffre de violente quinte de toux et hier j'ai craché du sang aujourd'hui je vois trouble. pouvais vous m'aidez ? ma compagne s'inquiete beaucoup pour moi .

Louvea

Louvea écoutait son compagnon et ouvrit de grands yeux quand elle sut qu'il avait craché du sang.

Tu comptais me le dire quand ça??

Elle l'aida à s'asseoir sur une paillasse et le regarda severement.

Linette

Linette revenait avec les braie propre et avec sœur Mariette.

Bonjour jeune homme alors que vous arrive t’il dites moi tout Linette m’a dit que vous aviez un petit problème ?
Elle regardait le jeune homme avec un grand sourire.

Linette entendit le carillon la porte d’entrer.

Je reviens je crois qu’il y a quelqu’un je reviens ma sœur .
Linette se dirigea vers les nouveaux venus.

Bonjour je suis Linette je travaille ici vous avez besoin d’aide ?
Citation:
Je suis Cédric compagnon de Louvea je suis de Bézier et en remontant vers le nord entre Chateauroux et Bourges nous nous somme fait attaquer et depuis cela je boitille j'ai aussi quelque contusion sur le corps mais cela ne me preoccupe pas trop.
Je souffre de violente quinte de toux et hier j'ai craché du sang aujourd'hui je vois trouble. pouvais vous m'aidez ? ma compagne s'inquiete beaucoup pour moi .


Oh! eh bien il faudrait que Dame Asterie vous vois venez avec moi dans la salle d’attente pour l’instant elle est occupé je la prévient.

Linette accompagna les jeunes gens dans la salle d’attente et partie prévenir Asterie.

Elle frappa à la porte entra doucement resta à la porte... Dame Asterie il y a quelqu’un qui n’est pas très bien y tousse et crache du sang je l’y ai mit dans la salle d’attente.

Oui très bien Linette j’arrive une fois que j’ai terminé j’ai presque fini.

D’accord.

Elle retourna voir les personnes. Dame Asterie va venir attendez un petit peu.

Elle s’en retourna auprès de Sœur Mariette
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chez-les-ambpare.forumchti.com
asterie
Dame du domaine
Dame du domaine
avatar

Féminin
Nombre de messages : 702
Emploi/loisirs : Médecin
Date d'inscription : 17/05/2008

MessageSujet: Re: Dispensaire Asterie Médecin de Saint Aignan (Retranscription halle de Saint Aignan RR)   Sam 29 Mai - 22:45

Leilana

Leilana eut un petit sourire en coin lors du coup de gueule d'Astérie. Elle essaya toutefois de le contenir, la situation ne prêtant pas à une distraction pourtant fort plaisante.
La blessure était assez impressionnante, il fallait faire vite. Leilana avait déjà vu des atrocités sur les champs de bataille, et elle savait pourquoi elle avait un jour franchit la porte de ce dispensaire.

Teinture agripaume, éponger, jeter un coup d'oeil sur la dame. Je suis prête Astérie, tu peux y aller.
Leilana vida sa tête de toutes ses pensées, et se concentra sur l'opération qui allait se dérouler.

Asterie

Après avoir tout préparé pour avoir tout à porter de mains.
Asterie sourit à Leilana regarda Zoulys prit l’éponge aller on y va.Asterie commença a ouvrir la plaie du pu en sortit elle enleva tout ce qu’il y avait .Elle du racler un petit peu à l’intérieur pour que cela soit plus net Il n’y avait que le muscle d’atteint.
Après avoir bien nettoyé l’intérieur, elle prit le fil de jonc et commença à recoudre.
Concentrer dans ce quelle faisait elle n’entendit pas de suite Leilana qui lui disait que zoulis commençait à ce réveiller.
A la deuxième fois elle leva la tête mince .Elle hésita mais, non tampis elle avait presque fini , elle se réveillait.Elle avait encore un peu de temps.


Maintenez la messire pour éviter quelle ne bouge j’ai presque fini encore deux points.

Voilà terminer .Elle appliqua un cataplasme de feuilles de barbane bouillie puis, recouvrit le tout avec un linge propre.
Elle se pencha vers Zoulis qui avait ouvert les yeux.


Ca va c’est fini on va vous mettre dans une chambre pour évitiez que vous ne bougiez et que votre blessure ne s’ouvre .Ne craignez rien je vous l’ai déjà dit.

Puis s'adressa à Leilana.

Il faudra bien vérifier le pansement nettoyer la plaie avec une décoction d’armoise.
Il ne faut pas qu'elle bouge sa jambe il faudrait la monter à l’étage dans un lit pour quelle se repose.
Pour la douleur et éviter les humeurs lui appliquer sur le front dans un linge un peu de vinaigre des 4 voleurs
(vinaigre de cidre, plantes : lavande, absinthe, sarriette, romarin, sauge, ail, cannelle, clou de girofle camphre naturel.)

Et pour la douleur trois tasses d’infusion de coriandre 30 g laisser infuser dans un litre d’eau.

Williamss

Williamss, toujours en plus simple apparat, commençait vraiment à se les cailler grave, quand il vit revenir Linette qui l’air moins ronchon, lui parue tout de suite beaucoup plus jeune. La jeune femme lui portait des culottes propres et était accompagnée d’une autre, ce coup ci, plus vieille pour sur.
Tandis que la première déposait les braies, la seconde s’approcha de lui l’air légèrement moqueur.
Citation:
Bonjour jeune homme alors que vous arrive t’il dites moi tout Linette m’a dit que vous aviez un petit problème ?


La sœur n’avait poins l’air commode avec son accoutrement de grenouille de bénitier et l’ado baissa les yeux au sol pour répondre.


B’jour m’dame. Ben c’est qu’j’ai les tripes et les boyaux qui s’tordent, ça m’brulanche le bide et du coup j’me vide.

Comme pour appuyer ses dires, le jeune poussa du pied le pot de chambre vers la sœur Mariette.

M’faudrait un peu d’eau que j’m’y lave un coup, c’est qu’avec c’te courante, ça éclabousse.

Cachant toujours ce qu’il pouvait de sa nudité aux dames, l’ado avait rosi sur le nez et les joues, réaction de gène face à la situation cocasse dans laquelle il se trouvait.

Leilana

L'opération s'était bien passée.
Leilana mit les linges sales dans une bassine. Elle les nettoierait plus tard…
Astérie a écrit:
Il faudra bien vérifier le pansement nettoyer la plaie avec une décoction d’armoise.
Il ne faut pas qu'elle bouge sa jambe il faudrait la monter à l’étage dans un lit pour quelle se repose.
Pour la douleur et éviter les humeurs lui appliquer sur le front dans un linge un peu de vinaigre des 4 voleurs


Je m'en occupe. Je vais en profiter pour préparer une légère infusion de verveine. Tu en voudras une ?

Elle sourit et se tourna vers Dada.

Je vais avoir besoin d'aide pour l'amener à l'étage. Je vais chercher la planche, et vous m'aiderez à la hisser dessus. Puis, on l'emmènera à l'étage. Il va falloir que la planche reste bien droite, sinon elle risquerait de basculer. Je reviens de suite.

Elle revint vite avec le nécessaire, et se plaça au niveau des jambes de la dame. Puis, elle mit un bras sous ses genoux et l’autre sous les reins.
Ca risque de ne pas être agréable pour vous Dame Zoulys. Vous êtes prêts ?

Ils la soulevèrent et la posèrent sur la planche. Puis ils la hissèrent jusqu’à l’étage et la posèrent dans son lit.

Merci de votre aide. Je vais vous laisser un instant, le temps de préparer les soins. La douleur n’est pas trop dure ? Ne vous inquiétez pas, le pire est derrière vous. Si vous étiez venus quelques heures plus tard, vous auriez peut-être perdu votre jambe…
Elle sourit, et s’éclipsa sur la pointe des pieds.

Elle sortit avec une grosse marmite chercher de l’eau à la fontaine, et la posa sur le feu.
Elle aimait préparer les tisanes et les onguents. Extraire des soins des fruits de la nature avait un côté mystique. Pendant que l’eau commençait à frémir, elle ouvrit le sachet de coriandre dont l’odeur envahit la pièce. Puis, elle versa un litre d’eau dans un récipient où elle jeta la dose de coriandre recommandée. Elle enleva la marmite du feu, et y mit plusieurs feuilles de verveines.

Elle prit le vinaigre et se rendit auprès de Zoulys.

Comment vous sentez vous ? Je vais vous donner une tisane qui calmera la douleur, et vous aidera à dormir.

Elle s’imaginait ce que devait endurer cette femme, et compatissait à sa douleur.

Asterie

Asterie remercia Leilana.

Merci tu as fait un très bon travail lui sourit puis sortit de la salle d’où elle venait d’opérer Zoulys tout c’était bien a passé elle se rendit en salle attente en attendant que l’on mette Zoulys dans une chambre ;
Elle trouva un couple qui attendait l’homme était pâle et n’avait pas l’air très bien.
Elle s’adressa à eux.

Bonjour je me présente Asterie je suis le médecin de ce dispensaire .Venez avec moi dans ma salle de soins que je vous examine vous n’avez pas l’air bien du tout, vous allez m’expliquer...

Elle aida le jeune homme qui à peine lever il toussa très fortement.

Oh en effet !

Louvea

Louvea était rassurée de voir arriver le medecin. Elle se leva et l'aida à soulever Cedric. Celui-ci fut prit d'une nouvelle quinte de toux qui semblait lui déchirer les poumons. Elle grimaça, et faillit éclater en sanglots.

Je vous en prie...Aidez le...Il tousse si fort...Et il crache du sang...Sa fièvre ne descend pas depuis maintenant plus de quatre jours.murmura t-elle, très angoissée.

Tentant de se ressaisir, elle aida Asterie à le porter jusqu'à la salle de soins.

Dada

L'opération s'était bien passée.
Leilana mit les linges sales dans une bassine. Elle les nettoierait plus tard…

Elle sourit et se tourna vers Dada.

Je vais avoir besoin d'aide pour l'amener à l'étage. Je vais chercher la planche, et vous m'aiderez à la hisser dessus. Puis, on l'emmènera à l'étage. Il va falloir que la planche reste bien droite, sinon elle risquerait de basculer. Je reviens de suite.[/b]

Elle revint vite avec le nécessaire, et se plaça au niveau des jambes de la dame. Puis, elle mit un bras sous ses genoux et l’autre sous les reins.
Ca risque de ne pas être agréable pour vous Dame Zoulys. Vous êtes prêts ?

Ils la soulevèrent et la posèrent sur la planche. Puis ils la hissèrent jusqu’à l’étage et la posèrent dans son lit.

Merci de votre aide. Je vais vous laisser un instant, le temps de préparer les soins. La douleur n’est pas trop dure ? Ne vous inquiétez pas, le pire est derrière vous. Si vous étiez venus quelques heures plus tard, vous auriez peut-être perdu votre jambe…
Elle sourit, et s’éclipsa sur la pointe des pieds.

Elle sortit avec une grosse marmite chercher de l’eau à la fontaine, et la posa sur le feu.
Elle aimait préparer les tisanes et les onguents. Extraire des soins des fruits de la nature avait un côté mystique. Pendant que l’eau commençait à frémir, elle ouvrit le sachet de coriandre dont l’odeur envahit la pièce. Puis, elle versa un litre d’eau dans un récipient où elle jeta la dose de coriandre recommandée. Elle enleva la marmite du feu, et y mit plusieurs feuilles de verveines.

Elle prit le vinaigre et se rendit auprès de Zoulys.

Comment vous sentez vous ? Je vais vous donner une tisane qui calmera la douleur, et vous aidera à dormir.

Elle s’imaginait ce que devait endurer cette femme, et compatissait à sa douleur.

Dada avait aider la dame à transporter Zoulys à l'étage mais ils ne pourraient pas rester, il fallait reprendre la route au plus vite.

Profitant de l'absence de dame Leilana qui était partie chercher une tisane il s'approcha de Zoulys qu iétait bien faible.

Zou tu m'entends ma belle ? je vais chercher un chariot et j'attelerais nos cheveaux, je revient.

Dada descendit l'escalier rapidement et couru jusqu'à l'écurie proche ou était leur chevaux, il attela ses chevaux et revint chercher Zoulys au dispensaire.


Dame Leilana était revenue entre temps.


Zou, je suis revenu le chariot est devant il faut descendre ça va aller ?

Leilana

Leilana revint dans la chambre de la jeune femme, afin de lui préparer sa décoction. Elle arriva sur le palier, et attendit qu'on vienne lui ouvrir. Pas de réponse. elle ouvrit la porte et trouva lit vide...
Nom de nom, où ils sont passés !!!!

Elle se précipita dehors, et vit une carriole partir, Zoulys à l'arrière.

Elle cria et suivit la charrette sur quelques rues, mais la perdit dans un virage. Folle de rage, elle rentra au dispensaire, et s'occupa d'aller nettoyer la table d'opération.
Quel goujat, risquer la vie de sa Dame pour repartir...
Elle passa un dernier coup de balai, et alla prendre un tisane pour se détendre quelque peu.
Elle alla en proposer une à Linette et Mariette, et les trouva avec le jeune homme qui était arrivé en même temps qu'elle.

Comment ça se passe aujourd'hui ? J'ai préparé une verveine, vous en voulez une ?

Elle se tourna vers William. Bonjour, je me nomme Leilana. Tu en veux une toi aussi jeune homme ? C'est de la verveine, son goût est succulent.

Linette

Linette revenait voir le jeune garçon entendit sœur Mariette.
Sœur Mariette écoutait le jeune homme.
Citation:
B’jour m’dame. Ben c’est qu’j’ai les tripes et les boyaux qui s’tordent, ça m’brulanche le bide et du coup j’me vide.


En effet je vois cela il n’y avait rien de moqueur dans la voix de Sœur Mariette.
Ne t’inquiète pas mon petit ça va aller tu as un broc juste à coté et Linette va t’en apporter un autre je pense.Une fois que tu auras fini pour ton confort bien sûr tu resteras un peu sur le seau .

Sœur Mariette lui montra un seau il est recouvert d’une petite planche

Tu pourras t’y asseoir un peu le temps que tout se dégage.
Pendant ce temps là je vais aller te chercher quelque chose pour arrêter.
Je reviens elle apperçu Linette.

Linette reste pas très loin au cas où ce jeune homme aurais besoin de toi je vais faire une préparation qu’il boira dans la journée.

Williamss

Les premiers aprioris passés, la sœur se montra fort gentille avec le jeune Williamss, qui n’en méritait peut être pas tant… la femme lui remontra le baquet d’eau que le petit nigaud ayant bien écouté depuis le début, n’avait même pas vu, puis elle lui recommanda de laisser faire la nature en laissant la purge se faire.

Merci m’dame j’devrais arriver à m’débrouiller maintenant.

Ni une ni deux, l’ado se mit le postérieur au dessus du baquet, oubliant le regard de la jeune femme qui restait non loin et s’aspergea grandement afin de se décrotter, avant d’aller s’installer sur le sceau comme préconisé.
La position aidée des ballonnements, le résultat ne se fit pas attendre et le pauvre malheur, ne pouvant rien pour l’odeur, essayait tant bien que mal de siffloter pour couvrir les bruits disgracieux.
L’évacuation commençait et le temps commença vite à durer pour Williamss coincé sur son trône. Au bout de quelques minutes, le jeune pris son courage à deux mains et interpella linette, qu’il entendait tout prêt.


M’zelle Linette, vous auriez pas un peu d’lecture?

Cedrif

Cédric avait eu un quinte qui l'avait completement plié en deux et il avait encore un peu craché de sang .

Dame cela fait maintenant plusieurs jours que cela dur au debut je toussais un peu mais je me suis mit a craché du sang et dernierement je me sent faible j'espere que vous pourrez me soigner car ma compagne est beaucoup inquiete pour moi et je commence a m'inquieter .

Il la suivit et attendit qu'elle commence a l'examiner

Linatte

Linette entendit le jeune homme quoi de la lecture ben non j’y ai pas moi à peu être le journal mais t’as pas besoin de lecture …Elle haussa les épaules la lecture pas besoin moi je sais pas lire juste mon nom et ça suffit.

Sœur Mariette arriva sur ses entrefaites.

Alors jeune homme ça va mieux ? à l’odeur on pouvait constater que au moins cela se dégageait.

Elle lui sourit voilà je te donne ça c’est une préparation de fleurs de lamier blanc, de feuilles de ronce et de fleurs de guimauve. C’est pour ton ventre tu n’auras plus mal et la c’est une bouteille que tu pourras emporter il y en a encore dedans tu le boiras aussi.
Tient en plus une miche de pain tu n’es pas vraiment épais.

Tu as tout ce qu’il te faut las sur la table.
Aller au revoir mon garçon et fait attention à toi que Aristote te protège.

Williamss

Norf pas de lecture, son temps de règne allait vraiment lui paraître bien long.
Puis revint la sœur, chargée d’un plateau. Elle lui tendit tout d’abord une espèce de bouilli liquide, remède de grand-mère contre les digestions difficiles. Elle posa ensuite sur la table un flacon du même liquide et une miche de pain destiné au jeune homme pour son repas du soir, Will ne manqua pas de l’en remercier.

Merci bien m’dame
Ça commence a aller mieux j’crois
J’vais finir ça pis j’m’en irais sans plus vous déranger.

L’adolescent mi tout son cœur à finir son œuvre avant d’en vitesse se rincer pour se reculotter. Il ramassa ce qui l’attendait sur la table et glissa ça dans ses haillons, tout propres, avant de saluer Damoiselle linette toujours dans son coin à finir de se rincer l’œil.

À la r’voyure tout le monde et merci encore

Williamss s’éclipsa comme il était venu.

Asterie

Une fois que le l’homme fût installer elle le regarda il était bien pale. Il avait du mal à bouger ses mouvements étaient lents et saccadées .Le pauvre il était mal en point en effet.
Citation:
Dame cela fait maintenant plusieurs jours que cela dur au debut je toussais un peu mais je me suis mit a craché du sang et dernierement je me sent faible j'espere que vous pourrez me soigner car ma compagne est beaucoup inquiete pour moi et je commence a m'inquieter .


Asterie le regarda hum vous cracher à chaque fois du sang ? Ou c’est juste de temps en temps car cela pourrais provenir à force de tousser que vous saigner un peu.Enlever votre chemise je vais regarder cela de plus près .Installer vous sur la table assis oui.

Asterie observa rapidement le jeune homme qui était très pâle il avait une toux assez typique de problème de poumons..

Vous avez des humeurs ?:(Fièvre) perte appétit vous avez maigris vous arriver à bien dormir la nuit ou pas nuit agiter si vous préférer, dans la journée vous avez envie de dormir ?

Tout en lui posant des questions elle palpa son ventre pour y voir une éventuelle grosseur.

Assoyez vous

Elle posa un linge très fin et colla son oreille contre la poitrine du jeune homme aller y tousser en mettant le tissus que je viens de vous donner sur la bouche bien sûr.

Elle se releva

Vous venez d’où ?

cedric

Cedric se laissez examiner par la dame et il repondau fur et a mesure au question .

Je crache de temps en temps du sang .j'ai un peu d'humeus je mange de moins en moins et il m'arrive de me reveiller en pleine nuit normalement ca m'arrivais pas mes depuis quelques jours ca empire .
Il toussa sur le linge
je viens de béziez a l'origine mais depuis bourganeuf nous marchons et on c'est arreter içi a cause de ma santé .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chez-les-ambpare.forumchti.com
asterie
Dame du domaine
Dame du domaine
avatar

Féminin
Nombre de messages : 702
Emploi/loisirs : Médecin
Date d'inscription : 17/05/2008

MessageSujet: Re: Dispensaire Asterie Médecin de Saint Aignan (Retranscription halle de Saint Aignan RR)   Sam 29 Mai - 22:51

leilana

Leilana passait dans le couloir, toute affairée qu'elle était avec le nombre de personne à s'occuper. Elle entendit Astérie demander à l'homme d'où il venait. Quand elle entendit qu'il venait de Bourganeuf, son coeur se serra.
Elle entra dans la pièce, et attendit la réponse d'Astérie.

Ayla

Ayla avait couvert chaudement sa fille, et avait décidé de faire une ballade dans SA, elle passa à sa taverne pour vérifier que tout aller bien, elle y avait croisé un ami, puis il était parti, et la jeune femme décida de faire un brin de ménage, vérifier l’état de la réserve de bug et de tisane.

Lilya appela sa mère car elle venait de se réveiller, quand Ayla senti une contraction, elle essaya de respirer, se repris, mais la contraction avait était forte

- Saturnin peux tu aller me chercher Lilya et aide moi à aller chez Astérie je crois que le bébé arrive…

Saturnin fit ce que sa maîtresse lui demanda, ferma la taverne et installa la mère et l’enfant dans son chariot, et se dirigea vers chez Astérie, enfin au dispensaire

La jeune femme remercia Saturnin lui dis de retourner à la taverne et rentra avec Lilya dans le dispensaire en priant que Linette puisse s’occuper de Lilya avant que Babar arrive…

La jeune femme envoya une missive pour dire à son époux ou elle était et s’assit sur une chaise en attendant son amie, et pria pour que le bébé n’arrive pas là dans le couloir

Babar

Babar reçus une missive comme quoi le travail avais commencé et que Ayla se trouvais avec Lilya au dispensaire d’Asterie. Il laissa tombé ses outils et parti comme un fou au dispensaire. Il arriva peut de temps après et vit Ayla assise sur une chaise avec Lilya a coté d’elle.

-Mon amour c’est l’heure ?

Ayla

Ayla vit son mari arriver comme un fou

- Mon amour c'est l'heure?

Ayla essaya de sourire à son mari et une contraction l'empêcha de répondre, puis quand elle repris son souffle elle le regarda et lui sourit

- Oui je crois que le bébé a décidé d'arriver, enfin, on attends astérie ensemble? Et respire ça va bien se passer

Lilya sauta dans les bras de son père, et se serra contre lui en regardant sa mère qui de temps en temps avait le visage crispé

Linette

Linette vit arriver Ayla

Dame Ayla comment ça va ben vous avez pas l’air d’aller. Oh mais c’est le bébé qui arrive.
Ben attendez donnez moi la petiote vais m’en occuper.
Bonjour messire Babar.
Vous allez pas rester la sur la chaise aller vous connaissez le chemin je vais y prévenir Dame Asterie.

Linette prit la petite Lylia dans les bras et parti prévenir Asterie.

Asterie
Asterie se retourna et vit Leilana lui sourit .Asterie écouta l’homme en face d’elle. Ce qu’il décrivait n’était pas prometteur du tout.

Je vous demande d’où vous venez messire car d’après ce que vous me décrivez et que je peu constater vous avez le mal des poumons la tuberculose.

Et c’est assez contagieux avez-vous côtoyé beaucoup de monde ?
Il va falloir que vous partiez du Berry non que je veux vous mette dehors mais il vous faut un endroit très ensoleillé.
En attendant je vais vous donner quelque chose pour votre toux.
Je serais franche c’est une maladie assez grave.
Il vous faut manger sinon vous aller perdre encore du poids et vous n’aurez pas assez de forces pour résister.
Je vais vous garder un peu ici au dispensaire que vous repreniez des forces.

Asterie se retourna vers Leilana je vais préparer une tisane et tu lui prépareras un bouillon de viande après l’avoir amené dans la pièce de contagion.
Avant vous allez prendre un bain cela vous fera du bien .Cela vous rafraichira et fera baisser un peu vos humeurs.

Asterie sourit au jeune couple .Je vais préparer tout ce qu’il me faut.

Horvy
horvy arriva au dispensaire, il était livide et tremblais.
il venait de lui arrivais une chose qui ne lui était jamais arrivais auparavant et il se devait de voir un médecin.

c'est donc avec une voix tremblante, les yeux rougit et le teint livide qu'il dit a sa marraine:

MARRAINE, je crois que......je me sent pas......j'ai un gros problème car....

horvy n'arrivais pas a dire ce qu'il voulais, bien qu'il était de nature confiant, il se demandé si ce dont il était victime ne pourrais pas entrainer son trépas.

puis ne voulant finalement pas déranger sa marraine qui était avec d'autres patients, horvy s'assit sur un tabouret attendant a tort que vienne l'heure de son trépas.

Asterie

Asterie sortit de la salle de soin pour préparer ce qu’il lui fallait dans la pièce réserver à ses préparations.
Elle croisa Linette.

Dame Asterie venez vite venez vite !!

Que ce passe t’il Linette?.

C’est Dame Ayla !

Ayla et bien !

Elle va avoir son bébé vite, vite !!

Mais enfin Linette tu vas te calmer oui ! Ce n’est pas la première fois qu’une femme enceinte vient non ?

Oui mais c’est Dame Ayla.

Où est’elle ? Elle est comment plié en deux, elle a des contractions toutes les combien, elle à perdu les eaux, elle a envie d’aller au latrine, envie de pousser…

Je,je, je Elle est dans une chambre avec son mari.

Quoi ! tu ne sais pas encore ! Depuis le temps ! mais enfin Linette! c’est le minimum non !va voir et dit lui que j’arrive. Sinon tu viens me chercher.

Asterie soupira unique, unique depuis le temps je suis aider moi, il devait y en avoir qu’une je suis tombé dessus. Bon je pense avoir encore un peu de temps j’irais après la il me faut préparer cette préparation je ne voudrais pas qu’il contamine tout mon dispensaire.

Asterie composa sa tisane alors il me faut des fleurs de tussilage, des fleurs de tilleul feuilles de mauves, feuilles de houx, serpolet, ensuite racines de guimauve, racines de réglisse.

Elle prit sa petite balance et calcula 10g pour ç a et 15g pour cela et pour serpolet 25 g voilà très bien. Un peu de miel aussi.
Je vais mettre le tout en décoction et si oui je vais y rajouter un peu d’eau de mélisse.

Je préparerais autre choses après.

Asterie sortit et croisa son filleul qui n’avait l’air très bien.

Et bien Horvy que ce passe t’il tu n’a pas l’air bien ?
Citation:
MARRAINE, je crois que......je me sent pas......j'ai un gros problème car....

Asterie regarda son filleul lui souleva le menton regarda ses yeux .

D’accord assis toi las bas je reviens, je dois donner ça à un malade, puis voir Ayla qui va accoucher.

Ayla

Ayla et Babar se dirigèrent vers une des chambres, juste avant ça, Ayla embrassa sa fille lui dit qu’elle l’aimait et que bientôt elle aurait un petit frère ou une petite sœur…

ils s’installèrent dans une chambre, les contractions venaient et repartaient, Babar calculait le temps entre deux contraction, il tournait au tour d’elle.

- M’enfin arrête…une contraction l’arrêta nette dans sa phrase puis repris son souffle, écoute mon amour je t’aime mais là avec toi dans la pièce, je ne peux pas écoute j’ai préparé à manger a notre fille dans la taverne, va lui donner à manger libère linette, et quand tu auras fini Astérie ne verra aucun soucis a ce que toi et Lilya reste est ici…

Babar eu l’air soulagé et en même temps mécontent de partir.

- D’accord mon amour, mais on m’averti de suite quand le bébé arrive promis ?!

- Promis !

Ayla embrassa son époux lui chuchota au creux de l’oreille qu’elle les aimait, lui et leur fille, et lui sourit au moment ou il sorti, et son visage se crispa une fois la porte fermée une autre contraction se pointait et elle serra les dents pour éviter de hurler

Asterie

L’homme avait été amené en salle commune un paravent le séparait des autres malades.
Elle lui donna la décoction puis demanda à ce qu’on lui apporte du bouillon de viande du pain et du lait chaud avec du miel. Pour lui redonné un peu de force.

Vous voilà installer messire vous avez tout à porter de main éviter de bouger .
Il vous faut rester au lit sœur Mariette, linette où Leilana ainsi que moi moi-même passerons vous voir.
Si vous avez besoin vous avez une petite cordelette juste à coté du lit vous n’avez qu’a l’actionner et quelqu’un viendra.

Asterie sourit à l’homme et partit rejoindre Ayla.

Bonjour Ayla comment va tu ? Linette m’a dit que tu étais sur le point accoucher ?

Elle lui sourit remarque sinon que ferais tu ici hein vu le peu que j’ai pu te voir pendant ta grossesse ,il faut vraiment que ce soit important et la naissance de ton enfant je pense que ça l’ai.

Asterie se mit à rire en entendant Ayla grommeler entre deux contractions.

Mais enfin Asterie tu …

Tu disais ?

Elle rit de plus belle mais non tu sais bien que je plaisante bon allez va je vais t’examiner pour voir ou cela en ai. Et j’espère pour toi ma belle que tu ne m’a pas fais le coup de la dernière fois avec Lylia sinon je t’étripe.

Ce n’était pas de ma faute !

Je sais mais tu es venu un peu tard le temps que je m’habitue à ce que tu présentaiT un siège.Et je suposse que tu n'a rien a me dire de particulier?

Asterie prit son « pinard « (stéthoscope obstétricale) pour écouter le cœur du bébé.

Tout à l’air bien une bonne chose.

Elle examina Ayla ,elle mesura son ventre ,palpa son ventre pour repérer la position du bébé.

Il n'a pas l'air très gros tant mieux et il a l'air réactif.Je vais voir sa position .Elle examina.

Alors deux doigts court épais .Ce n’est pas pour maintenant je ne sais pas si tu es en début ou pas. N’ayant aucun repère avant vu que tu t’es fais invisible et que tu as déjà accouché deux fois ton col est peut être comme cela depuis un moment déjà. Je repasserais dans une heure si tu es en travail ça évoluera.
Pour te soulager et faire avancer le travail tu vas marcher dans la pièce, tu souffle tu t’étire.

Ayla

Pour une fois que je fais ce qu’on me dit, ce dis la jeune femme.

- Astérie, tu n’as pas reçu la lettre des sœurs de Noirlac. Elles m’avaient certifiées qu’elles t’écrirait, j’y suis allée pendant un bon mois car j’avais des soucis, perte de sang etc., et elles m’ont soigné m’ont donné des herbes jusqu'à la fin de la grossesse, et elles m’ont dit que si je quittait Noirlac c’est que tout allait bien et que j’avais plus qu’a me ménager et après tout irait bien.

Une nouvelle contraction empêcha la jeune femme de parler.

- Celle là était forte

Ayla avait eu le souffle coupé par cette dernière contraction, et regarda son amie en souriant pour la rassurer

- et je te promets de ne rien faire pour que ca se passe mal…

Asterie

Asterie sourit à son amie oui j’ai reçue un courrier des sœurs de Noirac mais elles me disaient que tu y état pour te reposer c’est tout.
Bon allez je te laisse je repasse je vais voir Horvy il n’a pas l’air très bien une indigestion de petits biscuits peut être elle sourit.

Asterie se dirigea vers Horvy qui était sur le tabouret on pouvait y lire sur le visage une certaine anxiété.

Me voilà Horvy vient avec moi dans la ma salle de soins tu vas me raconter ce qu’il t’arrive tu m’as l’air bien anxieux.

Asterie aida son filleul à ce relevé.

Horvy

horvy se leva et alla rejoindre sa marraine.

Marraine c'est grave......je sent que c'est un drame,....marraine c'est abominable ce qu'il m'arrive.

horvy n'en pouvais plus, ce dont'il venait d' être victime ne lui était jamais arrivé auparavant

horvy était toujours livide et tremblant et ce demandé si l'heure de sa mort étaait entrain d'approcher.

Asterie

Asterie regardait Horvy.

Mais enfin ! calme toi ce n’est doit pas être si terrible que cela...
Raconte moi mais avant tu va t’asseoir. Voilà, reprend ta respiration calme toi .Va y je t’écoute.

Asterie était inquiète mais ne voulait pas le montrer c’était bien la première fois qu’elle voyait Horvy dans cette état.

Horvy

Horvy s'assit et tout en tremblant raconta sa péripétie :

tout a l'Heure, j'était a table......je venais de manger quelques tranches de boeuf salé, un peu de sanglier, deux canard et une petite cuisse de lapin avec du pathé et des légumes et juste au moment ou...ou....ou j'allais attaquer le plat de résistance.....bin.....j'ai senti que j'avais plus faim.....

dite marraine c'est grave ?
mon estomac c'est bouché ?
il faut m'ouvrir le ventre pour décoincer ce qui bloque ?

je pourrais remanger un jour ?

en disant la fin de sa phrase,horvy se mit les mains sur le visage et la peur se sentais dans sa voix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chez-les-ambpare.forumchti.com
asterie
Dame du domaine
Dame du domaine
avatar

Féminin
Nombre de messages : 702
Emploi/loisirs : Médecin
Date d'inscription : 17/05/2008

MessageSujet: Re: Dispensaire Asterie Médecin de Saint Aignan (Retranscription halle de Saint Aignan RR)   Sam 29 Mai - 22:57

leilana

Leilana, après avoir remplit la baignoire et aidé l'homme à s'y mettre, le laissa profiter de ce luxe, et en profita pour se reposer un peu.
Elle alla s'occuper de son enfant, puis alla s'assoir vers la salle d'attente.
Elle y vit une femme enceinte ayant ses premières contractions, à vu de nez encore bien espacées...Il fallait que la Dame soit patiente, cela n'était pas pour le moment.
Puis, elle vit le Frère Horvy, visiblement mal en point, entrer et s'assoir la mine déconfite. Astérie n'étant jamais bien loin, elle eut vite fait de calmer la femme enceinte, et d'amener Frère Horvy à ausculter.

Diantre, se disait Leilana à elle même, cette femme en a du courage.
Donner tant de temps au service des autres...


Elle se leva, et se dit qu'il fallait peut-être sortir Cedricf de son bain, avant qu'il ne fonde totalement...

Elle partit dans les couloirs, et se dirigea dans la salle de bain.

Allons donc, il faut penser un jour à sortir du bain Messire.
Elle rit et l'aida à se lever, essayant de laisser sa curiosité de côté afin de ne pas observer la nudité de l'homme.
Elle tourna la tête et se dépêcha de l'enrouler de longues serviettes chaudes.
Tout va bien ? Vous vous sentez mieux ?

Asterie

Asterie écouta Horvy leva les sourcils ouvrit la bouche...

Attends tu as quoi » manger quelques tranches de bœuf salé, un peu de sanglier, deux canard et une petite cuisse de lapin avec du pâté et des légumes et tu allais continuer… »

Mais ce n’est pas une pense que tu as mais comment peut tu ingurgiter autant !

Elle le regarda tu as peut être le ver solitaire c’est ce qui expliquerais ton comportement alimentaire, toujours faim. Mais vu t’as corpulence ce n’est pas ça tu serais plus disons que tu aurais moins de personnalité apparente.
Et comme tu me dit que tu es mal et que tu te sens bloquer.
Tu me rassure j’ai pensé qu’il t’était arrivé quelque chose de très grave.

En voyant la tête De son filleul Asterie se rattrapa.

Non ce n’est pas ce que je voulais dire Horvy c’est grave, même très grave tu n’a pas fini ton repas ….
Je vais regarder cela ne t’inquiète pas.
Bon tu va enlever ta ceinture et allonger sur la table .Je vais regarder ton ventre.

Asterie aida Horvy à monter sur la table.

Voilà très bien .

Bon maintenant laisse toi faire elle palpa le ventre d’Horvy.

Ai !! ca fait mal marraine !!

Oui je me doute bien tu as l’estomac et ce qui est à l’intérieur trop rempli.

Asterie regarda Horvy.

Ca va être très dur pour toi durant au moins durant 3 jour je vais te mettre à la diète.Je vais préparer ce qu’il faut.

Horvy

Horvy était allonger et sa marraine lui toucher son ventre douloureux.
après l'avoir éxaminé elle lui dit :
Citation:
je vais te mettre à la diète.Je vais préparer ce qu’il faut.


heu....c'est quoi ca la diète ?
ca se mange ?
je peut en avoir deux bout ?
ca ressemble a quoi ?

babar

Babar et Lilya reviens dans la chambre

-Coucou mon amour, Lilya veut de faire un gros bisou

Lilya coura vers sa maman pour lui faire un gros bisou et un gros calin

-Je te fais un gros calin maman, pour que tu plus forte

Asterie

Asterie ne pu s’empêcher de sourire en entendant Horvy.
Citation:
heu....c'est quoi ca la diète ?
ca se mange ?
je peut en avoir deux bout ?
ca ressemble a quoi ?


Mais ce n’est pas possible même dans l’état où tu es tu pense encore à manger rooooo .Je sais pas si j’arriverais à te faire faire une diète de trois jours. Bon alors une diète c’est ne rien manger pendant un certain temps.

Elle se mit à rire en voyant la figure décomposé d'Horvy un mélange de surprise ,de panique rien qu'a l'idée des mots plus mangé...

Mais celle que je préconise je te rassure je vais te donner à manger .Alors du bouillon de viande, des légumes bouilli de la tisane avec quelques plantes. Au moins deux jours cela te fera du bien.
Donc comme je te connais et que tu ne le feras pas tu va rester ici au moins une journée et une nuit et pas de discussions possible.
Je vais te confier à Sœur Mariette vous pourrez discuter religion tu vois tu ne seras pas tout seul.
Si tu ne le fait pas tu risque d’encombrer encore plus ta panse et la tu ne pourras plus aller aux latrines car tout sera coincé et je n’ose pas te dire la suite...Elle le regarda en souriant.

Elle le laissa et partit préparer la tisane en sortant elle croisa Leilana.

Leilana tu peu prévenir Sœur Mariette il y a le diacre Horvy qui est ici il doit rester ici au moins 2 jours mais le connaissant cela m étonnerais...
Il a une très grosse indigestion j’ai peur qu’il ne bloque tout à l’intérieur je vais le mettre à la diète bouillon de viande, légume bouilli tisane digestive pour l’instant...
Une vrai pénitence pour lui mais bon il est capable de se faire amener des biscuits et autre avec Sœur Mariette il n’osera pas trop la contredire et bien sûr j’aimerais que tu y jette un œil aussi .

Sinon j’ai Ayla une amie qui est venue pour accoucher si tu veux venir avec moi pour que par la suite tu accueil les jeunes femmes en attendant que j’arrive car la Linette j’ai de plus en plus de mal je ne sais pas ce quelle à ses dernier temps.
Donc je m’occupe de Horvy et je passe la voir après .J'oubliais et le jeune homme comment vas t’il ?

Kairator

Kairator se présenta chez sa cousine pour y être soigner. Rien de grave mais c'était pour lui les premières blessure suite à une révolte.
Citation:
Une tentative de révolte a eu lieu devant la mairie, et vous avez contribué à la mater. Dans la mêlée, vous avez reconnu Gui59 parmi les assaillants.


Ma chère cousine me voilà pour y recevoir des soins. Rien de grave rassure toi.

Tu vois je m'entraine pour aller avec ton mari aux combat...
Karator se fit tout petit sur ses paroles pour ne pas recevoir un coup de pôele à frire sur la tête.

Ayla

Ayla vit sa puce et son mari, dans la chambre, elle faisait les cents pas pour accélérer le travail

- Ma puce rentre tu veux ton bisous du soir

Babar souleva Lilya, et Ayla lui fit un gros bisou

- Au dodo ma puce a demain et qui sait tu auras un petit frère ou une petite sœur

Puis regarda son époux

- Tu la couche et tu reviens me tenir compagnie

Une contraction plus forte se fit sentir, quand elle fut passée Babar embrasse sa femme et lui fit signe oui...

- J'endors la puce et je reviens mon amour, Linette ma gentiment proposé une chambre pour la nuit de Lilya

Il prit la main de sa femme l'embrassa tendrement

- Remercie Linette et Astérie pour leur gentillesse

Une nouvelle contraction se senti poindre, elle avait l'impression qu'elle se rapprocher

Asterie

Asterie prépara la tisane pour Horvy cela n’allait pas être évident de le mettre à la diète le connaissant mais bon. Elle sourit en se remémorant ses propos mais surtout en revoyant sa tête quand elle lui a annoncé.

Alors il me fut petites centaurée, feuilles d’ortie, absinthe, feuilles de ményanthe (trèfles des marais), camomille, feuilles de mélisse, feuilles de mauve, fenouil, racine d’aunée, racine de gentianes voilà aller on mélange alors 10 de ça,
5 de celui-ci ….
Elle chauffa de l’eau pour une Infusion.

Voilà mon cher filleul tu vas boire ça doucement à petite gorgées .On t’en redonnera une tasse toutes les heures au moins jusqu'à ce soir après on verra.
Mais bien entendu rien d’autre .Et comme tu es un filleul qui écoute bien sa marraine et surtout son médecin tu ne va rien manger d’autre.

Aller je te laisse Leilana va te conduire dans une chambre ou tu seras tranquille.
Je vais voir Ayla pour s’avoir ou elle en est.

[Dans la chambre d’Ayla]

Asterie vit sa fileule .

Bonjour ma puce alors comment va tu ? Tu fais un bisou à marraine ?
Elle se pencha pour embrasser la petite fille d’Ayla.

Alors tu es sage au moins hein ?

Oui je suis toujours sage marraine.

Bien! c’est vrai ce n’est pas comme Brianna.
A ton âge c’était quelque chose elle n’a pas beaucoup changé mais bon.
Puis se tourna vers Babar alors et toi comment va, pas trop anxieux ?

Bon je vais m’occuper quand même de de ma patiente préféré hein. !
Allez hop tout le monde sort.

A nous voyons un peu ça. Très bien et bien tu es en travail ça à bouger tu es à 3 pouces à peu près .Courage .Je repasse j’ai du monde.
Je t’envoie linette ou Leilana pour te soutenir.

Asterie sortit se dirigea vers son bureau quand elle entendit son nom.

Ma chère cousine me voilà pour y recevoir des soins.

Elle se retourna Kairator que ce passe t’il ? Que t’ai t’il arriver ?
Citation:
Rien de grave rassure toi

Elle le regarda te connaissant je ne sais pas hein !
Aller dans la sale de soins.Raconte-moi que c’est ‘il passer ?
Citation:
Citation:
Une tentative de révolte a eu lieu devant la mairie, et vous avez contribué à la mater. Dans la mêlée, vous avez reconnu Gui59 parmi les assaillants.

Citation:
Tu vois je m'entraine pour aller avec ton mari aux combat...

Elle le regarda mon quoi ? Hum je ne suis pas marier. Oh tu veux parler de…Non chut les murs ont des oreilles .J’ai déjà eu droit a certain propos en place public mais bon tu me diras je suis dans mon dispensaire.
Bon je te préviens de suite si tu t’amuse à jouer les héros ça va pas aller surtout si tu te blesse t’inquiète tu n’es pas le seul à qui je tiens ce discours.

Approche-toi.

Asterie regarda le visage de Kairator tu vas avoir un bel hématome et un bel œil poché.

Elle appliqua un peu d’onguent arnica.Puis regarda les quelques plaies pas très étendus mais suffisamment pour s’infecter.

Aller enlève ta chemise je vais nettoyer ça et te mettre un bandage.

Kairator
Kairator fit ce que sa cousine lui dit de faire. Il enlleva sa chemise et présenta son torse à Asterie.

Tu vois rien de grave rien que des éraflures...

Kairator avait bien entendu toutes les parole de sa cousine et pensa:

Si je ne suis pas costaud, on ne pourra jamais me faire confiance et on ne pourra jamais me prendre avec pour un combat. Ceci je vais pas lui dire sinon cela va être ma fête.

Ayla

Une fois tout le monde sortie, Ayla soupira en se demanda quand son bébé se déciderait à sortir, si Lilya avait été pressée lui non...

Sa seule angoisse c'est que ce bébé ne soit pas comme elle au niveau du caractère sinon ils n'allaient pas rire tout les jours, quoique étant petite c'était sa sœur un peu casse cou qui rendait chèvre leur parents, elle protégeait sa sœur, de tout, peut être son "sale caractère" venait de la. Du fait que depuis toute petite, elle protégeait les gens qu'elle aimait au péril de se mettre beaucoup de personne à dos...

Une contraction la fit sortir de sa rêverie et toucha son ventre et lui dit

- Allez tu sors quand tu veux hein ?

Zepi

zepi arriva au dispensaire d asterie elle n 'était pas malade mais il lui fallait un certificat comme quoi elle était en bonne santé pour pouvoir traversé loche et rejoindre chinon .

Bonjour asterie j ai besoin de toi pour me visiter et me faire un certificat comme quoi je vais bien et que je peut rentré dans leur village car je veut aller a chinon j ai le laisser passer mais il leur faut un certificat que tu certifie m avoir consulté et que je vais bien .

Citation:


Expéditeur : Solange_curnonsky
Date d'envoi : 2009-01-29 10:43:54
Bonjour Dame Zepi,

Comme le prévoit le décret ducal sur la fermeture des frontières, datant du 15 janvier :

**Les autorités sanitaires se chargeront de vérifier la non contamination des tourangeaux revenant de voyage, leur permettant ainsi de regagner leurs foyers sans faire courir de risque à notre peuple. Si d'autres personnes extérieures à la Touraine souhaitent fouler notre sol, elles devront également en passer par là et obtenir un laisser passer certifiant de leur bonne santé.**

Vous êtes donc invitée, si vous ne pouvez me fournir un certificat de bonne santé avant de venir, de passer entre les mains de nos médecins, afin d'en obtenir un.

Ce certificat vous servira de laissez-passer.

Bien à vous,
Ce 29 janvier 1457
Vicomtesse Solange_Curnonsky de Saint Jean Froidmentel
Prévôt de Touraine

/HRP : Topic "Tente des autorités sanitaires" en Gargote tourangelle.


voila la lettre que j ai reçu
merci d avance mais j aimerai partir au plus vite

horvy

Voilà mon cher filleul tu vas boire ça doucement à petite gorgées .On t’en redonnera une tasse toutes les heures au moins jusqu'à ce soir après on verra.
Mais bien entendu rien d’autre .Et comme tu es un filleul qui écoute bien sa marraine et surtout son médecin tu ne va rien manger d’autre.


Horvy était au bord des larmes, sa marraine voulais qu'il mange des choses "à boire".
Citation:

Aller je te laisse Leilana va te conduire dans une chambre ou tu seras tranquille.


Horvy se pencha vers leilana et lui dit a voix basse :
Vous allé chez moi au 1 rue de l'église et Il me faut des tranches de boeufs salé, des légumes, un saucisson, du lait, des miches de pain et des sacs de maïs.

il sortit une bourse de 15 ecus et lui donna, lui montra ensuite une autres bourse et lui dit:
je vous donnerais l'autres moitié lorsque j'aurais tout.
Et vous pouvez prendre une bouteille de poire de Sancerre qui est sous mon lit, ça c'est cadeaux.
puis il lui fit un clin d'oeil pour scellé leur accord.

Ayla

Ayla vit une jeune femme tout timide rentrer dans sa chambre, sur le coup elle fronça les sourcils, puis se rappela que son amie lui avait dis qu'elle enverrait soit linette, soit Leilana. La jeune femme aimait beaucoup Linette et adorait la tourner en bourrique

-bonjour je m'appelle Ayla, enchantée de vous connaitre, je vous rassure je ne vais pas le mettre au monde maintenant quoique si ce bébé se décide un jour à venir, ca a l'air de mieux se passer que pour ma fille, Ayla se pencha vers Leilana et lui chuchota, il parait que j'ai failli mourir pour mettre au monde Lilya, Astérie m'en veux légèrement mais pas de soucis j'ai promis que rien de fâcheux arriverai

Puis elle sourît a la jeune femme et repris

- vous êtes la nouvelle personne qui aide astérie ?

Une nouvelle contraction l'arrêta net dans ses propos, les contractions se rapprochaient, et se demandait quand son bébé arriverait, si il se décidait à sortir

- Mon dieu j'espère qu'il ou elle n'aura pas mon entêtement sinon on va être mal

Elle vit sur le visage de Leilana, un étrange rictus et se demanda si la jeune femme devait rire ou se courroucé des dernières paroles d’Ayla
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chez-les-ambpare.forumchti.com
asterie
Dame du domaine
Dame du domaine
avatar

Féminin
Nombre de messages : 702
Emploi/loisirs : Médecin
Date d'inscription : 17/05/2008

MessageSujet: Re: Dispensaire Asterie Médecin de Saint Aignan (Retranscription halle de Saint Aignan RR)   Sam 29 Mai - 23:04

leilana

Leilana sourit.
Cela fait quelques mois que j'aide autant que je peux Dame Astérie. Mon rêve est de devenir médecin comme elle.
Faillit mourir ? En donnant la vie ? Si c'est de votre faute, je ne peux comprendre... Ca se passera mieux cette fois-ci.
Vous savez, je sais ce que c'est. Mon fils est né il y a quelques mois, me laissant d'horribles cicatrices...C'est qu'il est un peu massif...

Elle grimaça en repensant à ce souvenir.

Ne vous inquiétez pas, pour vous tout me semble parfaitement normal.

Elle vit que les contractions semblaient assez rapprochées, mais pas encore assez.

Bon, je vous laisse quelques minutes, je vais aller voir si tout se passe bien autour.
Si vous sentez que ça commence à être critique, hurlez ! Mais je pense être revenue avant. Bon courage.

Leilana sortit, et se dirigea vers la salle de soin, où Horvy attendait la larme à l'oeil qu'on vienne l'aider à aller dans une chambre.
Il lui fit signe de se rapprocher, et Leilana incrédule écouta ses propos :
Citation:
Vous allé chez moi au 1 rue de l'église et Il me faut des tranches de boeufs salé, des légumes, un saucisson, du lait, des miches de pain et des sacs de maïs.

il sortit une bourse de 15 ecus et lui donna, lui montra ensuite une autres bourse et lui dit:
je vous donnerais l'autres moitié lorsque j'aurais tout.
Et vous pouvez prendre une bouteille de poire de Sancerre qui est sous mon lit, ça c'est cadeaux.


Leilana comprit alors que le frère était à la diète, et ne put s'empêcher de rire. Elle s'approcha aussi délicatement de son oreille, et lui chuchota d'une voix un peu bizarre :
Vous savez, ce qui se passera si je vous apporte tout ça ? Astérie dit que vous risquez l'occlusion, le blocage dans les tripes. Alors pour vous expliquer, imaginez une cheminée débordante de suie, que si on n'y fait encore du feu, la situation devient critique. On fait quoi à la cheminée, on y insère une grande brosse drue, et on ramone jusqu'au bout, et jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de suie. Si vous continuez de manger pendant ces jours de repos, devinez par où passera la brosse...

Leilana prit son air le plus sérieux, et prit Horvy par le bras, lui rendant sa bourse d'écus. Elle grommela :

Et puis, comme si j'avais le temps de m'absenter alors qu'une Dame va donner la vie, non mais. Je vous apporterez la bouteille et on la boira ensemble si vous le souhaitez. Je vais chercher Mariette, il parait que vous aimez bien discuter tous les deux.

Elle le regarda de son air le plus sérieux possible.
Si j'apprends que vous avez mangé, je serais dans l'obligation d'aller chercher la brosse. C'est ça où vous ne mangerez plus jamais de votre vie. Astérie vous le confirmera.

Horvy

Vous savez, ce qui se passera si je vous apporte tout ça ? Astérie dit que vous risquez l'occlusion, le blocage dans les tripes. Alors pour vous expliquer, imaginez une cheminée débordante de suie, que si on n'y fait encore du feu, la situation devient critique. On fait quoi à la cheminée, on y insère une grande brosse drue, et on ramone jusqu'au bout, et jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de suie. Si vous continuez de manger pendant ces jours de repos, devinez par où passera la brosse...


Horvy devint livide pour la deuxième fois de la journée.

je vais mourir ?
on veut plus que je mange ?
on veut me débloquer les tripes avec une brosse ?

il se mit les mains sur la tête, se laissa tomber sur un tabouret et ferma les yeux en faisant mine de mourir pour attendrir leilana.

norf,....je vais rester ici sur se tabouret, je veut mourir en paix......Laisser moi mourir je ne peut vivre sans nourriture ......ahh je meurt.

il ouvrit délicatement un oeil et voyant que leilana le regardé sans se laisser avoir par sa comédie, il se leva et se dirigea vers la chambre en tapant du poing dans sa main.

NORF DE NORF DE NORF, on veut ma mort et même encore pire que la mort...on veut plus que je mange GRRRRR
JE prefère plutôt mourir que de plus manger !!!!!

puis marmonna
norf de norf, une brosse.....une cheminé....mes trippes.....me ramoner....encore un coup de daju......ou un tourrangeau qui veut ma place de Diacre......ou l'évêque du puy, oui surement cet évêque qui a monté ce coup.........ou alors on veut me torturer pourque je dise ou est ma cachette, norf personne ne saura ou je planque mon saucisson......norf de norf.......

Asterie

Asterie regarda son cousin oui des éraflures ça va je vais nettoyer quand même.
Asterie prit un flacon à base de feuilles l’alchémille.

Voilà et tient toi tranquille sinon gare je te connais il y a peu être longtemps que je ne t’ai vu.
Mais je n’ai pas oublié …
Ne me regarde pas comme ça tu sais très bien que j’ai raison et nous ne somme plus dans le clan…

Elle lui sourit aller remet ta chemise et attention hein !!

[Quelque temps plus tard].

Elle retourna voir Ayla.Frappa à la porte.

Alors comment ça va ? Je vais voir ou tu en es.

Asterie examina Ayla tu avance c’est bien tu es à quatre pouces centré, la tête est appliqué ca va doucement .Je vais voir avec Leilana elle va te donner de la tisane de feuilles alchémille pour calmer un peu tes contractions et puis un peu d’huile de violette et de laurier.
Je vais lui montrer ou te masser dans le dos cela te soulagera un peu. En attendant lève toi place tes mains sur le mur recule, oui écarte un peu les jambes plie les genoux .Souffle en appuyant les mains sur le mur.
Voilà dos droit très bien. Je repasse.

tadek

Tadek arriva à très vive allure dans la rue du dispensaire, on pouvait
aisément l'entendre à cause des sabots de son cheval qui heurté violamment les pavés.

Arrivé devant le dispensaire, Tadek tira très fort sur les rennes afin
de faire stopper sa monture rapidement.

Tadek sauta à terre et ouvrit la porte du dispensaire sans frapper et
surtout sans aucune délicatesse !

ASTERIE !!!!!!!!

VIENS VITE !!! VADOR A ETE AGRESSE !
IL SE VIDE DE SON SANG !!!!!!!
IL A ETE POIGNARDE DANS LE DOS !!

VITE DEPECHE JE T EMMENE !

Tadek avait hurlé dans le dispensaire !
Peut importe où se trouvait Astérie, elle l'avait obligatoirement entendu
ainsi que toutes les personnes présente.

Tadek attendait à la porte très impatient de voir Astérie arriver ...
Il se demandait se qu'elle faisait à être aussi longue, mais dans ses moments là, des secondes paraissent des heures ...

Asterie

Asterie redescendit elle avait des certificats à faire.

Zepi comment vas-tu ?
Citation:
Bonjour asterie j ai besoin de toi pour me visiter et me faire un certificat comme quoi je vais bien et que je peut rentré dans leur village car je veut aller a chinon j ai le laisser passer mais il leur faut un certificat que tu certifie m avoir consulté et que je vais bien .

D’accord viens dans la salle de soins.

Asterie examina Zepi tout était en ordre je te le fais.
Citation:
Attestation de certificat Médical

Je soussignée Asterie d’Ambparé Médecin du dispensaire de Saint Aignan diplômé de l’université du Berry.
Atteste à ce jour le 29 janvier 1456 (1457) que dame Zepi est sain de corps n’est atteint d’aucune maladie, et ne présente aucune traces d’une quelconque maladie sous jacente.

Fait valoir pour ce que de droit.

Fait le 29 janvier 1456 (1457) en ville de Saint Aignan.
Asterie d’Ambparé
Docteur en Médecine du Berry.

Elle continua sur sa lancer cela faisait le 5ème il lui en restait deux autres à faire elle les avaient vu en taverne dans une pièce attenante à la taverne de Yulhor .Elle leur remettrait.
Citation:
Attestation de certificat Médical

Je soussignée Asterie d’Ambparé Médecin du dispensaire de Saint Aignan diplômé de l’université du Berry.
Atteste à ce jour le 29 janvier 1456 (1457) que Messire Yulhor est sain de corps n’est atteint d’aucune maladie, et ne présente aucune traces d’une quelconque maladie sous jacente.

Fait valoir pour ce que de droit.

Fait le 29 janvier 1456 (1457) en ville de Saint Aignan.
Asterie d’Ambparé
Docteur en Médecine du Berry.

Citation:
Attestation de certificat Médical
Je soussignée Asterie d’Ambparé Médecin du dispensaire de Saint Aignan diplômé de l’université du Berry.
Atteste à ce jour le 29 janvier 1456 (1457) que damoiselle Kristell25 est sain de corps n’est atteint d’aucune maladie, et ne présente aucune traces d’une quelconque maladie sous jacente.

Fait valoir pour ce que de droit.

A peine eu t'elle terminer et mit son cachet pour celer les certificats qu'elle entendit crier.
Citation:
ASTERIE !!!!!!!!

VIENS VITE !!! VADOR A ETE AGRESSE !
IL SE VIDE DE SON SANG !!!!!!!
IL A ETE POIGNARDE DANS LE DOS !!

VITE DEPECHE JE T EMMENE !

Elle se leva d’un bon manqua de tombé !!

Ahhhhhh se rattrapa.

Ouvrit la porte !

Quoi ! Poignardé !!

J’arrive !!Linette !!

Oui Dame Asterie.

Je pars je reviens préviens Leilana de me préparer la salle de soin pour une opération j’en aurais surement besoin.

Oui dame Asterie je le fais.

Asterie prit sa trousse et partit avec Tadek.

Je prends caprice attends.

Non ! pas le temps monte avec moi.

D’accord en moins de temps qu’il fût pour le dire elle se retrouva à cheval juste le temps de s’accrocher à Tadek.

Ahhhhhh

Tadek

Tadek aperçu enfin Astérie qui sortait de son bureau !

Elle donna ses consignes à Linette et proposa à Tadek de prendre
Linette, Tadek se retourna vers elle et lui dit:

Non ! Pas le temps !

Tadek monta sur son destrier, tendit la main à Astérie qui la
saisie et il la tira d'un geste facile derrière lui.

Accroches toi bien, çà va remuer !

Tadek talonna vivement son cheval et tout deux partirent
à vive allure vers Vador ...

Ayla

Ayla vit son époux rentrer dans la chambre

- Mon amour j'en ai marre...Le bébé viens pas je crois que je vias rentrer chez moi...enfin chez nous...La je tourne en rond

Ayla avait le visage fatigué des contractions de plus en plus rapproché...

- Ce bébé même pas né et déjà entrain de me rendre folle

Ayla se crispa une nouvelle contraction et elle serra les dents pour ne pas hurler

Linette

Linette était venue prévenir Leilana du départ de Dame Asterie quand elle aperçue un homme entrant dans la chambre du diacre avec à la main quelque chose qui sentait drôlement bon. Dame Asterie lui avait demandé de surveiller Le diacre au cas où et de lui dire si …
Et voilà que là …
Comment faire Dame Asterie était partie elle pensa immédiatement à Sœur Mariette irait le voir et le gronderait ...elle gloussa et partie rapidement à sa recherche.

Sœur Mariette.

Oui Linette

Sœur Mariette vous s’avez où est Leilana car je dois lui dire que Dame Asterie elle est partie avec Messire Tadek à cheval.

Dame Asterie est partie à cheval avec Messire Tadek et alors ?
Ben elle est plus là.

J’ai compris Linette.

Non elle est partie avec Messire Tadek et m’a dit de dire à Leilana de préparer la salle ou on fait les choses pour une opération.

Tu ne pouvais pas le dire de suite ! Elle soupira bon va la prévenir je me tiens prête au cas où je vais voir Dame Ayla aussi au cas où elle aurait besoin de moi.

Sœur Mariette y a autre chose.

Oui quoi.

Chut !!

Sœur Mariette se pencha oui c’qui y a-t-il ?

Linette regarda dans la direction de la chambre au cas où on pouvait l’entendre.

Et bien j’ai vu un homme dans la chambre du diacre et il avait à manger.

Sœur Mariette regarda Linette tu es sûr de cela ?

Oh ben que oui !C’est que je la connais moi l’odeur de la choucroute.

Chou choucroute dit tu norf !de norf ! Le petit rooooo je vais voir ça attend un peu.

Linette suivit la scène en pouffant de rire pour une fois que ce n’était pas elle …


[Dans la chambre Horvy]

Sœur Mariette s’approcha doucement ouvrit doucement la porte et aperçu sur la table une belle choucroute et vu l’air réjouit d’Horvy …

Mais que vois-je, Frère Horvy !!

Donner moi cela tout de suite ! Norf de Norf ! Quand Dame Asterie apprendra ça !

Non! je ne veux rien entendre et vous ! S’adressant à l’homme qui ce tenait près d’Horvy.

Vous, que faites vous ici, frère Horvy est à la diète pour deux jours mais ce sera pour plus maintenant j’en ai bien peur !!

Elle prit le plat aller hop dehors messire.

Linette qui se trouvait pas très loin gloussait de plus belle.

Ayala

Une fois sa contraction regarda son mari et pâli

- Pardon d'avoir crier, mais tu comprends je commence à devenir folle

La jeune femme sourit piteusement a son époux

- Je pense que notre bébé a décidé de me rendre folle...

Son mari secoua la tête et lui sourit

- Appuies toi sur moi et on va marcher un peu

Asterie

[Quelque temps plus tard]

Asterie monta rapidement voir Ayla Linette était venue lui demander de venir la jeune femme avait de plus en plus mal.
Elle aperçue Ayla entrain de souffler accroupi près du lit.

Comment ça va Ayla ?

Mal ! Très mal !

Oui je te comprends je vais voir ou tu en es.

Asterie écouta le bébé tout allait bien puis examina Ayla.

Très bien c’est bientôt la fin tu es à dilatation complète je sens la poche des eaux je vais la percer cela va accélérer le travail et tu accoucheras plus rapidement.

Asterie attendit une contraction et perça la poche le liquide était clair.

Tu vas me faire un essai de pousser vas y tu bloque et tu pousses quand tu as la contraction seulement.
Attends je regarde la elle vient prépare toi, respire bloque et pousse !Ouiiiiiiii très bien reprends et recommence voilà très bien.
Bon on va attendre encore un peu il est un peu haut encore on va attendre qu’il descende donc évite de pousser je sais tu en a la sensation mais souffle accompagne sinon tu vas pousser sur ton col et ce n’est pas bon.

J’ai mal au dos.

Met toi sur le coté gauche attends je relève un peu ta jambe voilà c’est mieux.

Oui

Babar puisque tu es là au lieu de ne rien faire tu vas participer.

Babar regarda Asterie surprit .

Et oui tout le monde travaille avec moi. Après tu sortiras car je ne veux personne à pars Linette Leilana ou Sœur Mariette .Et pas d’homme c’est une affaire de femme tu iras aider Linette à faire chauffer de l’eau.
(HRP : Nous ne sommes pas de nos jours merci de respecter ce fait lors d’un accouchement.)

Tu vas lui masser le dos doucement tu as un flacon là sur la table. Ensuite tu te mets en haut du lit. Tu attrape les bras d’Ayla.
Ayla tends les quand tu as la contraction tu étire en soufflant.
Fait un essais ,voilà très bien .
Bon je repasse je dois voir Horvy deux mots à lui dire ...Si tu sens que ça pousse plus tu tire sur le fil de la clochette Barbar .
Je n'ai pas dit maintenant rooooo m'enfin!

Horvy

NORF DE NORF.

Horvy aurais aimé pouvoir dire autre chose mais il était toujours mal à l'aise quand Soeur Mariette était prêt de lui.
Cela faisait longtemps maintenant que l'imposante présence de Mariette la très charismatique soeur l'intimider .

Horvy ne dit donc rien d'autre que: NORF DE NORF et fit un signe de au-revoir semblant être un adieu en direction de Mike,

Horvy regarda aussi la bonne choucroutre partir dans les mains de Mariette et de ce fait regarda tous ses espoirs de re-manger s'envoler.
Aussi quand la soeur lui dit que la diète durerais plus longtemps que prévu, Horvy fut pris d'une panique intérieur que l'exterieur résuma par cette simple syllabe :HO !

Leilana
Leilana, ravie d'avoir vu l'effet de sa farce sur Horvy, espérait que ça le calmerait pendant quelques heures.
Elle croisa dans le couloir Astérie, qui lui donna des conseils pour calmer ses douleurs. Elle alla faire chauffer l'eau pour cela.
Pensant que Dame Ayla en avait encore pour un petit moment, Leilana en profita pour aller voir son fils, profondément endormit dans une chambre du dispensaire. elle lui caressa la joue, et de suite ses yeux bleux s'ouvrirent tout grands. Ravie de pouvoir le voir éveillé, elle le prit dans ses bras, et repartit vers la salle de préparation. Elle savait qu'il n'y avait que peu de risques de contamination pour ce soir.

Un bruit fracassant la fit sursauter, et son fils hurla sous la surprise.
Son coeur frappait à toute allure quand elle entendit :
Citation:
ASTERIE !!!!!!!!

VIENS VITE !!! VADOR A ETE AGRESSE !
IL SE VIDE DE SON SANG !!!!!!!
IL A ETE POIGNARDE DANS LE DOS !!

VITE DEPECHE JE T EMMENE !


Norf, c'est bien une nuit interminable qui nous attend là... Elle finit de préparer la tisane, calma son fils du mieux qu'elle put, et alla vite fait manger un bout de pain avec du fromage. Linette arriva à ce moment là.

Leilana ?
Oui Linette ? Dame Astérie est partie avec Messire Tadek à cheval, il faut que vous lui prépariez la salle des opérations.
Norf, que c'est-il passé ? Et pourquoi te gausses-tu ainsi ?

Linette raconta à Leilana l'histoire de la choucroute, ce qui la fit bien rire à son tour.
D'accord Linette, merci. Je vais préparer la salle, en espérant qu'elle ne serve pas de sitôt. Peux-tu apporter cette tisane à Dame Ayla ? Et tu la massera avec ça dans le dos, comme ça. D'accord ?Leilana reproduit exactement les gestes que lui avait montré Astérie avant de partir.
Et bien, heureusement que je suis là. Norf de norf, toujours à tout faire ici.Linette partit en grommelant. Leilana soupira, alla coucher son fils et partit nettoyer la salle d'opération.



[Quelques temps plus tard]
Ca y est, la salle était fin prête. Leilana s'essuya les gouttes qui perlaient de son front, et alla se rincer les mains.
Un grand cri vint en direction de la chambre de Ayla, et Leilana s'y précipita.
Elle y trouva Linette, bien embêtée, et le mari de la Dame, bien livide.
Des bruits de sabots retentirent dans la cour.
Ce doit être Astérie, Linette, va la prévenir, je sens que c'est bientôt l'heure...

Leilana donna à Ayla le reste de tisane, et lui massa vigoureusement le dos, en attendant que cela se calme. Elle posa tout sur la table, et alla s'assoir sur un tabouret pas loin.
Astérie arriva essouflée, et l'examina.
La fatigue commençait à se faire sentir, et Leilana lutta contre elle. Astérie partit quelques instants. Leilana regarda Babar.


Ca ira Messire ? Je vous donnerez ma fiole de liqueur quand il sera temps pour vous de sortir. Mais ne la finissez pas hein ?
Les contractions était maintenant quasi permanentes, et la jeune femme suait à grosses gouttes.
Leilana lui épongea le front et attendit la suite des évènements, observant souvent au fil des contractions si on apercevait le nourrisson arriver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chez-les-ambpare.forumchti.com
asterie
Dame du domaine
Dame du domaine
avatar

Féminin
Nombre de messages : 702
Emploi/loisirs : Médecin
Date d'inscription : 17/05/2008

MessageSujet: Re: Dispensaire Asterie Médecin de Saint Aignan (Retranscription halle de Saint Aignan RR)   Sam 29 Mai - 23:09

ayla

Babar fit tous ce que Asterie lui avais dit, tout en regardant sa femme

Courage mon amour il y en a plus pour longtemps

Ayla avait suivit les instructions de son amie, puis son mari armé de sa clochette était près à chaque contraction à la faire tinter, à la fin ayla lui prit la clochette et la posa

- Ca va aller mon cœur ne t'inquiète pas

Puis elle vit Leilana rentrée et lui sourit malgré les contractions qui se faisait de plus en plus rapprochée et espéra que son mari se calmerai un peu...

Puis la jeune se mit à penser, et se dit vue que son bébé mettait tant de temps à venir elle pria en son for intérieur qu'il n'est pas son entêtement sinon ca aller etre l'enfer, une autre contraction arriva et prit la main de son époux et la serra fort pour ne pas hurler

Leilana

Pas d'inquiétude Ayla, tout ce passe bien, ne vous en faites pas...

Leilana répétait sans cesse ce genre de phrase, pour encourager celle qui souffrait des contractions. Mais surtout pour maintenir son attention, la regardant le plus souvent dans les yeux pour voir si tout allait bien.
Une forte poussée arriva, Leilana eut l'impression de voir l'onde de douleur se répandre dans le corps de la future mère. Celle-ci serra les dents et serra la main de son compagnon. Le visage de celui-ci se crispa.

N'hésitez pas à crier, personne ne vous en voudra. On crie toutes, c'est presque automatique. Votre ami vous en sera reconnaissant. Comment voulez-vous qu'il vous aide plus tard avec une main en moins ?

Leilana lui redonna un peu de tisane qui devait atténuer un peu la douleur.
Une contraction arriva, Leilana regarda...Le foetus était bien descendu, il était temps de préparer l'accouchement, le moment de pousser était bientôt arrivé.

Messire, je pense qu'il est temps de faire tinter votre clochette. Dame Astérie ne va pas tarder, il va falloir préparer l'eau.

Asterie

Asterie sortit de la chambre se dirigea vers la chambre d’Horvy.

Alors Horvy comment ça va ? Pas trop dure cette diète?.Elle le regardait avec un petit sourire .
Tu es bien courageux je viens d’apprendre par Sœur Mariette que tu voulais faire un jour de plus c’est très bien cela.

Elle s’avait très bien qu’il n’en était rien Sœur Mariette avait surpris Mikep lui apporter une choucroute bien garnie et il était sur le point de la manger.
Elle entendit une clochette ah c’est pour moi j’y vais, Linette va t’apporter ton bouillon et ta tisane.

Asterie entra dans la chambre d’Ayla.

Alors ça ce précise ?

Ouiiiiii !!

Aller Babar va me chercher de l’eau tu n’aura qu’a le donner à Linette.
Asterie examina Ayla oui en effet il est la ce petit bout.
Leilana tu va m’aider à préparer met un coussin sous. Ayla tu va mettre tes bras dans le tissus suspendu aide la Leilana voila.

Ayla était suspendu elle était à moitié assise.

Ayla à la contraction tu vas prendre une grande respiration accrocher au tissus et pousser vers le bas tu prendras appuis sur tes jambes. Tu reprendras ton souffle et tu recommenceras d’accord ?

Oui

Leilana met tes mains sur le coté du ventre et remet dans l’axe l’enfant il part de coté là.Voilà très bien .

Aiiiiee

Ah il y en a une là va y aller ma belle pousse, reprend pousse encore, encore, encore très bien encore une fois non c’est bon reprend ton souffle repose toi

Horvy

Alors Horvy comment ça va ? Pas trop dure cette diète?.Elle le regardait avec un petit sourire .
Tu es bien courageux je viens d’apprendre par Sœur Mariette que tu voulais faire un jour de plus c’est très bien cela.


Horvy avait les larmes aux yeux, un jour de diète en plus, Horvy pensait ne pas pouvoir le coup un jour de plus et pris son dogme pour réciter des prières avant de mourir.

Vic

Vic arrive au dispensaire toute blanche tenant les mais sur le bas ventre elle avais les larmes au yeux ne savais pas se qui lui arrive mais savais une seule chose qu'elle avait besoin de consulter sa faisait déjà deux jours qu'elle souffrait et qu'elle supportait plus d'entendre les gens elle voulait dormir et plus avoir mal pris place sur une chaise dans la salle d'attente espère que très rapidement quelqu'un allait passer pour abréger cette horrible douleurs

Ayla

Ayla suivit les indications de son amie, elle serra les poings et le drap et bloqua pour poussez, la jeune femme se sentait fatiguée, et regarda son amie

- Je.....

Elle regarda son amie et continua à écouter ses instructions mais se sentait très fatiguée

Asterie

Asterie regarda Ayla quoi je …pousse allez il arrive aller encore une fois prend ta respiration bloque pousse ouiiiii c’est ça très bien encore aller reprend ... aller très bien attention là non respire souffle ne pousse plus il arrive doucement, doucement voilà ne pousse plus .

La tête du bébé était sortit attention avec les épaules aller pousse un coup voilà.

Après avoir fait la restitution Asterie sortit l’enfant le déposa sur Ayla .Je te laisse regarder ce que c’est.

Ayaa

Ayla souffla elle n'en pouvait plus, asterie lui dis qu'elle voyait la tête, ayla poussa encore en bloquant, et pros toute ses force pour cette dernière poussée...

- vas y je vois la tête

Ayla senti le bébé sortir et retomba en arrière, en entendant le cri de son bébé, elle releva la tête et Astérie lui tendit

- tiens voila ton bébé

Ayla émue, regarda son bébé et son amie et lui sourit

- il est beau mon fils

ayla laissa échapper des larmes de joie

Asterie

Félicitation ma belle il est magnifique comment tu va l’appeler ce petit bout ? L’enfant criait il avait l’air bien robuste.

Chinon.

Chinon ? Asterie était légèrement surprise du prénom mais bon c’était le choix de ses amis.

Je vais le confier Chinon vraiment bizarre à Leilana qui va s’en occupé et j’en connais un qui doit faire les cent pas derrière la porte.

Elle prit l’enfant aller mon petit Chinon je te confis à Leilana pour une petite toilette.Puis s'adressa à Ayla.

Et moi je vais m’occuper de toi ce n’est pas tout à fait fini il reste encore le placenta.

Asterie appuya sur le ventre d’Ayla voilà il arrive pousse encore une fois oui très bien.

Asterie examina le placenta si tout allait bien surtout s’il était bien entier. Tout était parfait

Je vais encore te faire des misères .Elle appuya sur le ventre pour voir les saignements.

Bon je vais te nettoyer.

Après une toilette Asterie mit Ayla au propre.

Il te faut te reposer maintenant.

Leilana

Un accouchement est vraiment un moment particulier, le seul moment où on passe de la douleur à la joie en une seconde. Leilana était chamboulée à chaque fois. Elle se rappela du sien, et les larmes lui montèrent aux yeux un bref instant.
Elle leva les yeux et vit Astérie qui lui tendait l'enfant. Elle revint à la réalité et sourit l'air béat, avant de prendre le petit, qui avait bien besoin d'être nettoyé.
Désolée, je ne pense pas pouvoir être insensible un jour à ce moment, et je ne le souhaite pas en réalité. Je m'occupe de cet adorable petit bout, je vous le ramène vite Ayla. Encore bravo, vous avez fait du bon travail.
Elle l'emmitoufla dans une serviette, et sortit pour faire la toilette. Le tout nouveau papa se tenait à la porte.
Je vous présente votre fils. Vous voulez le prendre quelques secondes avant que j'aille le nettoyer ? Il a déjà de la voix. Votre Dame se repose, je pense que Dame Astérie viendra vous trouver quand vous pourrez rentrer. Elle a été très forte.

Elle sourit et lui tendit l'enfant, qui emplissait encore l'air du doux cri de ses poumons. Leilana s'éloigna un peu, laissant un semblant d'intimité entre eux. Elle attendit patiemment que le père lui rende l'enfant.

Asterie

Asterie sourit à Leilana moi non plus je m’en lasse pas et j’en ai vu venir au mondes des nouveau-nés. Pour ma pars la plus belle victoire c’est que tout ce passe bien et pour la mère et pour l’enfant. Elle sourit …

Un peu plu tard Asterie sortit de la pièce et rejoignit Leilana, Babar et Chinon.

Félicitation Babar pour ton fils.Ayla se repose mais tu peu aller la féliciter elle la bien mériter.

Puis se tourna vers Leilana merci Leilana pour ton aide. Je rentre chez moi tu devrais en faire autant il est tard. A demain.

Asterie monta à la salle commune fît le tour des patients tout était parfait.
Elle descendit prit sa cape sortit l’air frais lui fît du bien.
Elle passa à l’écurie cherchez Caprice sa jument et se rendit au domaine on l’attendait ….

Asterie revint le lendemain après être passé à la mairie. On lui indiqua une personne attendait dans la salle d’attente.

Bonjour Vic que t’arrive t’il ?

Vic

Vic attendais avec impatience la venue de Astérie elle devenait folle ne supporte plus les douleurs qui devenait de plus en plus forte elle essaya de calmer les douleurs en faisant des exercice de respiration quand elle entendit des pas mais n'avait pas la force d'ouvrir ses yeux une voix retentit dans ses oreilles c'était enfin son tours

Bonjour Vic que t’arrive t’il ?

- Bonjour Asteri ben je sais pas se qui se passe j'ai mal dans le font du ventre et je perd du sang j'avais du retard dans mes jours et là sa me fait super mal stp fait que je souffre plus

Asterie

Asterie regarda Vic entre viens dans la salle de soins je vais voir ce qui ce passe.
Alors tu à mal au ventre tu as saigné et tu as eu du retard.
Enlève tes jupons, allonge-toi.
Dit moi depuis combien de temps tu as eu du retard et qu’elle quantité de sang à tu perdu ?
Décrit moi tes sensations au bas du ventre c’est continu ou intermittence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chez-les-ambpare.forumchti.com
brianna
Fille du domaine
avatar

Féminin
Nombre de messages : 108
Age : 28
Localisation : Chez ses parents
Date d'inscription : 17/05/2008

MessageSujet: Re: Dispensaire Asterie Médecin de Saint Aignan (Retranscription halle de Saint Aignan RR)   Sam 26 Juin - 15:59

Aliénor

Aliénor frappa à la porte et entra dans le dispensaire.
Il y avait l'air d'avoir beaucoup de monde.
Elle espérait qu'Astérie aurait un peu de temps à lui accorder, car elle avait besoin d'un certificat de bonne santé pour traverser la Touraine.

Heu ... Y'a quelqu'un Astérie tu es là ??

Babar
Babar rendis le petit Chinon a Leilana et entras dans la chambre tous émus. Il alla embrasser Alya et lui dit

Je viens de voir notre fils et il ait magnifique comme toi. Comment tu vas ?


Tadek
A l'intérieur du dispensaire où les patients attendaient en silence,
on pouvait entendre un bruit de foue et des gardes qui s'écriaient :

Laissez passer !!

Tout d'un coup un soldat ouvrit la porte du dipensaire sans ménagement
et Tadek accompagné de Dexter et de la belle demoiselle arrivèrent
enfin au dispensaire ...

Ce n'est pas que Vador soit comme Horvy, mais transporter une masse
inerte sur une distance non négligable, c'est éprouvant physiquement
surtout que la foule ne les a pas aidé beaucoup !

Tadek cria:

ASTERIE !!!
ON LE DEPOSE OU ??
Asterie
Asterie entendit son amie Alienor elle était entrain de préparer une tisane pour Ayla. Pour calmer ses tranchées (contractions après accouchement après plusieurs enfants)

Oui je suis là !Bonjour Alienor comment vas tu ?
[Quelques heures plutôt]

Petit retour en arrière pour la continuité du RP ici http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=12497&postdays=0&postorder=asc&start=255

Asterie était rentré non sans mal avec Black Pearl le cheval de Tadek .
Elle avait réussi à monter maintenant il fallait qu’elle descende, pas une mince affaire encore...Sauter cela faisait un peu haut ...

Ne bouge pas black elle se pencha sur le cheval s’accrocha à sa crinière défît les pieds des étriers, elle avait fière allure à n’en pas douter...elle pivota sur la gauche et la voilà à terre.

Et bien quelle aventure !!

Elle conduit le cheval à l’écurie puis donna des instructions et se rendit au dispensaire.

Je suis là Leilana, Sœur Mariette?. Elle se dirigea dans une petite salle il n’y avait pas grand-chose juste une grande table avec un drap des instruments des bassine puis un petit meuble.
Elle constata que la salle était prête.
Elle partie mettre un grand tablier blanc. Puis partit chercher ce qu’il lui fallait pour l’opération.
Quelque temps plus tard elle entendit la porte s’ouvrir avec fracas mais que …

La dans la pièce allonger le sur la table .
Tadek
Astérie lui montra une pièce où une table avec un drap
et tout la matériel nécessaire attendait Vador.

Tadek fît un signe de tête à Dexter pour lui dire qu'il fallait se remmettre
en route.
Une fois dans la pièce Dexter et Tadek détachèrent Vador et le soulevèrent
doucement pour le déposer sur la table.

Tadek regarda la belle demoiselle et lui dit:

Attendez moi dehors s'il vous plaît.

Puis se tourna vers Astérie:

Bon, as-tu besoin de moi ?

Tadek jetta un coup d'oeil à Vador et lui dit:

Accroches toi mon vieux !
Leilana
L'attente avait été courte. Astérie revint en courant.
Que s'est-il passé ? J'ai entendu un homme arriver en criant, j'ai pas comprit tout et...
Astérie est déjà repartie. Leilana comprend que c'est très grave. Il règne un silence pesant dans le dispensaire. Il est venu le moment de se taire, et elle part rapidement aider Astérie à préparer la suite des opérations qui lui échappe encore.
Quelques temps plus tard, la porte du dispensaire s'ouvre avec fracas. Deux hommes entrent rapidement portant une civière improvisée, où git un homme. Son état est critique, pas besoin d'être diplômé pour le voir. Ils ont l'air épuisée de cette course, mais l'urgence de la situation ne leur laisse aucun répit.
Citation:
ASTERIE !!!
ON LE DEPOSE OU ??


La dans la pièce allonger le sur la table .


Suivant la civière de près, Leilana a tout le loisir de voir la grande tâche de sang qui s'étale dessus. Combien de sang cet homme avait-il déjà perdu ? Mon Dieu...Siffle-t-elle entre ses dents. Son visage commence à blanchir, alors que la pression monte dans son ventre.

Laissez-moi vous aider à le hisser, vous êtes à bout de souffle. Sur le ventre Messire, il ne faut plus le déplacer.

Il faut lui enlever ses couches de vêtement pour l'opération. Ravalant sa pudeur, elle commence à essayer de lui ôter normalement, mais sans le faire bouger. Peine perdue... Leilana prend alors un couteau tranchant à proximité et taille sans ménagement les différentes couches. Pas de sentiments vestimentaires quand la vie est en jeu. De toute façon ils sont foutus avec ces tâches. Elle note tout de même au passage la beauté des tissus, mais revient vite à la réalité. La blessure semble profonde, mais engorgée de sang. Elle se dépêche alors de nettoyer délicatement ses contours avec un linge humide, afin qu'Astérie puisse mieux voir ce qu'il en est.
Inquiète, elle lève alors la tête vers le médecin qui regarde déjà ça avec attention.
Lolita
Lolita avait suivit les deux hommes toujours en maintenant le tissus contre la plaie comme lui avait demandé le médecin.
Elle ne serait décrire comment elle se sentait impressionner par le fait qu’elle soit là entrain appuyé avec un morceau de tissus et tenait la vie d’un homme sous ses doigts.
Et puis ce n’était pas n’importe qui cet homme vu la façon don on s’occupait de lui…
Un médecin qui se déplace exprès, le Capitaine du Berry qui était là aussi elle l’avait de suite reconnu, puis d’après ce qu’elle avait comprit son beau cavalier en était un aussi.
Décidément... elle sourit... très belle journée malgré les apparences .Elle rêvassait un peu et ne vit pas le crottin de cheval et marcha directement dessus. Oh non !
Le cavalier lui demanda ce qui lui arrivait pensant au blessé.
Elle lui répondit que ce n’était que du crottin, se mordit les lèvres quelle idiote dire qu'elle avait marché dans du crottin … ses chausses étaient sales et elle allait sentir le crottin …elle fît la grimace.
Ils arrivèrent enfin au dispensaire avec quelques difficultés mais en moins de temps qu’il ne faut pour le dire l’armée était sur place .Décidément ses militaires quel efficacité.

Arriver au dispense elle aperçu le médecin qui lui lança un regard et demanda à une infirmière surement de prendre le relais.

Je peux aider si vous voulez.

Merci mais cela ira aller vous nettoyer dans la cour Linette va vous montrer merci .

Au moment où elle allait se nettoyer le cavalier lui demanda de l’attendre dehors .Elle sourit .

Oui bien sûr messirrrre elle lui sourit je vais juste me nettoyer et je suis à vous.

Lolita suivit linette ce devait être une servante.
Asterie
]Leilana sœur Mariette très bien vous êtes là très bien j’ai besoin de vous Cet homme c’est fait agresser par quelqu’un je ne sais pas qui, il est soldat de l’ost le capitaine Tadek l’as trouvé et ai venu me chercher puis il à été rejoins par le capitaine Dexter et ils l’ont transporté ici.
La plaie est profonde je ne sais pas si il y a des dégâts il….


Moi aussi j’ai aidé.

Asterie s’interrompu se tourna vit la jeune femme oui vous aussi .Allez vous lavez vous êtes pleine de sang Linette tu peu amener la jeune damoiselle se nettoyer un peu.

Lolita Dame.

Pardon !

Lolita je m’appelle Lolita.

Enchanté Lolita moi c’est Asterie d’Ambparé je suis le Médecin de ce dispensaire.

Je peux vous aider si vous voulez !

Non merci ça ira ,merci pour votre aide. Leilana tu prends le relais s’il te plait Sœur Mariette vous me préparer les fils de jonc de soie l’eau bouilli aussi l’éponge sudorifique j’en aurais peut être besoin, il est inconscient mais je ne voudrais pas qu’l se réveille en pleine opération et s’agite et puis il a beau être dans l’armée et soldat on n’est pas des barbare pas la peine de souffrir pour rien !

Elle regardait Leilana découper les vêtements elle sourit en voyant la jeune infirmière elle n’hésitait pas très bien elle sourit.

Asterie inspecta ses instruments son matériel de cautérisation ses Aiguilles
Asterie alla se laver les mains avec de la suie puis se rinça les mains.

Il faut me le mettre sur le ventre.
Alénor
Aliénor sourit à son amie.

Astérie, j'ai l'impression que tu as beaucoup de travail. Je ne voudrais pas trop te déranger, mais je vais aller chercher Ovni à Mortagne, et comme il faut que je traverse la Touraine, j'ai besoin d'un certificat médical.
Anakin
Anakin était maintenant sur le ventre, il sentai du remue ménage autour de lui. tout ceci l'inquiétait.

- je.. je n'aime... pas me plaindre mais je.... je me sent vraiment pas bien. je vais m'en sortire? dites moi la vérité?
Leilana
Leilana a de la peine en voyant l'homme demander s'il allait survivre. Elle ne le sais guère, mais doit être engageante.
Si vous arrivez à parler c'est déjà bon signe Messire, mais il ne faut plus. Vous devez garder vos forces. Si vous étiez condamné, nous vous aurions directement amené au prêtre. Pas de soucis, tout va bien se passer.

Il va falloir l'endormir maintenant. C'est pas plus mal, vu la plaie...
Leilana lève les yeux vers Astérie, et attendit son signal pour appliquer le linge imbibé de soporifique sur son visage...
Asterie
Asterie sourit à Aliénor oui pas de problème ali vient avec moi .Elle emmena Alienor dans son bureau l'examina lui posa quelques questions .

Très bien Ali .

Asterie n'avait qu'a mettre le nom Alienor et son cachet ,elle en avait préparer quelques certificat en avance non certifier.
Citation:
Je soussignée Asterie d’Ambparé Médecin du dispensaire de Saint Aignan diplômé de l’université du Berry.
Atteste à ce jour le 05 février 1456 (1457) que dame Aliénor_de_flore est saine de corps n’est atteinte d’aucune maladie, et ne présente aucune traces d’une quelconque maladie sous jacente.

Fait valoir pour ce que de droit.

Fait le 05 février 1456 (1457) en ville de Saint Aignan.

Asterie d’Ambparé
Docteur en Médecine du Berry.

Divinius avait profité de sa présence en mairie pour lui demander un certificat médical pour lui même et sa compagne Nath 31 qui l'avait accompagné n'ayant pas de parchemin ni son seau avec elles les avaient examiné et lui avait demandé de venir chercher ses certificats au dispensaire n'ayant pas le temps de passer à son échoppe.
Elle les prépara et les confia à Soeur Mariette.
Citation:
Je soussignée Asterie d’Ambparé Médecin du dispensaire de Saint Aignan diplômé de l’université du Berry.
Atteste à ce jour le 08 février 1456 (1457) que dame nath31 est saine de corps n’est atteinte d’aucune maladie, et ne présente aucune traces d’une quelconque maladie sous jacente.

Fait valoir pour ce que de droit.

Fait le 08 février 1456 (1457) en ville de Saint Aignan.

Asterie d’Ambparé
Docteur en Médecine du Berry.

Citation:
Je soussignée Asterie d’Ambparé Médecin du dispensaire de Saint Aignan diplômé de l’université du Berry.
Atteste à ce jour le 08 février 1456 (1457) que messire Divinius est sain de corps n’est atteint d’aucune maladie, et ne présente aucune traces d’une quelconque maladie sous jacente.

Fait valoir pour ce que de droit.

Fait le 08 février 1456 (1457) en ville de Saint Aignan.

Asterie d’Ambparé
Docteur en Médecine du Berry.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
brianna
Fille du domaine
avatar

Féminin
Nombre de messages : 108
Age : 28
Localisation : Chez ses parents
Date d'inscription : 17/05/2008

MessageSujet: Re: Dispensaire Asterie Médecin de Saint Aignan (Retranscription halle de Saint Aignan RR)   Sam 26 Juin - 16:05

[Quelques heures auparavant retour dans la salle d’opération]

Asterie regarda Leilana il faudra qu’elle lui dise que avant toute opération il valait mieux ne pas mettre en tête le fait que le blessé n’allait pas s’en sortir.
Elle ne l’avait pas dit mais le mot prête à éviter .Surtout quand elle allait l’endormir.
Elle avait remarqué cela les patients qui s’endormaient avec un doute se réveillaient très mal et très angoisser, toujours positiver même si ce n’était pas vrai au moins ils s’endormaient détendu et c’était plus facile pars la suite.


Tout va bien Anakin Leilana va te mettre sur le visage une éponge imbiber tu vas avoir du mal respirer mais au contraire respire un bon coup cela va t’endormir pour que tu ne sente rien.
Et a ton réveil il y aura Bimba on est allé la chercher.


Elle sentit Anakin un peu plus détendu, elle pouvait le constater.
Asterie prit sa respiration ferma les yeux juste le temps de se concentrer il fallait qu’elle y aille rapidement du moins pour le principal.
Ce qu’elle n’avait pas dit au blessé c’est qu’il y avait du monde derrière la porte près à le maintenir au cas où car elle ne pouvait pas l’endormir très longtemps, il pouvait y avoir des complications .Soit il ne se réveillait plus soit il avait des problèmes élocution et grosse perte de mémoire.


Voilà elle était prête va y Leilana.

Une fois endormi quatre gaillards entrèrent dans la pièce et maintenir Anakin...Linette était la pour faire passer ce dont elle aurait besoin et surveiller Anakin au cas où il se réveillerait ce qui permettra à Leilana aidé Asterie .
Sœur Mariette trouvait que c’était allez contre Aristote d’endormir comme cela les gens …donc préférais ne pas être là.
Leilana fît couler dans la plaie ce qu’avait préparé Asterie.


Très bien voyons éponge, éponge je vois rien.

La blessure était profonde mais Anakin avait eu de la chance à première vu pas attente au niveau du rein .
Elle pourra le constater par ses urines s’il y a présence de sang ou pas.


Linette les fers donne moi le plus pointu. Leilana tu vas faire couler un peu d’eau puis essuyer je vais cautériser directement à l’intérieur écarte un peu la avec les pince oui très bien.

Asterie prit le fer tendu par Linette appliqua et cautérisa, on pouvait sentir une drôle d’odeur de chair bruler. Asterie leva les yeux et regarda Leilana.


Ça va tiens le coup j’ai besoin de toi ! Si ça va pas tu pourras t’évanouir mais après.

Une fois terminer plus rien ne saignait. Asterie prit une aiguille du fil et commença à recoudre.

Dame Asterie il se réveille !!

Maintenez-le je n’ai pas fini Leilana rassure le.
Anakin
Anakin bien qu'endormi ressentais certaine chose, un sensation désagréable dans sont dos. une odeur horrible, peu à peu le produit semblais perdre de sont effet, il bougea legerement la jambe. des fourmillement dans sa main droite déja resenti auparavent semblais plus intence. il voulut parler mais avait beaucoup de peine, plus de soupire que de mot sorti de sa bouche.

- ... fini....ca... mal..... Asterie.... tu.... oublier.... ton..... roti... au... feu.....ca pue.

Leilana
L'odeur remonte dans son nez depuis plusieurs minutes, et la nausée commence à lui retourner le ventre. Elle s'écarta quelques secondes pour prendre l'air. Astérie se tourne alors vers elle :

Ça va tiens le coup j’ai besoin de toi ! Si ça va pas tu pourras t’évanouir mais après.

Elle ne put s'empêcher de rire. Décidément cette femme a du cran, il lui en faudra du temps avant d'avoir cet aplomb.

C'est bon, ça ira, je vais tenir le coup.

L'opération reprit son cours, Leilana se concentrant sur les instructions d'Astérie.
Quelque minutes après, la cautérisation se termine enfin, et Astérie recoud déjà la plaie. Le soldat commence à s'agiter, elle le voit aux quatre hommes qui le maintiennent.

Maintenez-le je n’ai pas fini Leilana rassure le.

Elle part alors vers le haut de la table, et s'accroupit pour que le blessé la voit.

- ... fini....ca... mal..... Asterie.... tu.... oublier.... ton..... roti... au... feu.....ca pue.

Elle sourit, mais ne releva pas. Il le saurait rapidement d'où vient l'odeur...

Tout se passe bien, c'est bientôt terminé. La douleur vient du fait que Dame Astérie finit de recoudre la plaie. Le plus dur est derrière.

Elle sourit. Astérie avait comme à son habitude bien mené l'opération.
Elle regarde l'homme qui grimace au fil du jeu de l'aiguille. Elle continue à lui parler, en attendant la fin de la broderie.
Asterie
Asterie avait presque fini de recoudre la plaie .Elle sentait Anakin bouger .Au moment ou elle allait piquer il eu un sursaut .Elle leva la tête et fît signe au homme qui le maintenait de lui bloquer la hanche pour éviter qu’il n’arrive à bouger sous l’effet de la douleur .
Elle en profita pour jeter un œil à Leilana elle était pale mais tenait le coup ...elle sourit en entendant Anakin.

Pensa ah ses hommes même sur une table d’opération il faut qu’il fasse du charme à l' infirmière. Au moins tant qu’il était concentré sur autre chose cela lui allait très bien

Elle se concentra sur la plaie.

Ca va aller Anakin plus que deux points et c’est terminer.

Une fois terminer Asterie nettoya la cicatrice puis la plaie avec une lotion d’agripaume puis recouvrit la cicatrice d' un linge propre et plaça une large bande pour maintenir le tout.

Voilà c’est terminer il faudra rester sur le ventre le temps que cela aille mieux.Merci messieurs.

Pour les humeurs il faudra lui donner une grosse cuillère de sirop de sureau noir trois fois par jour ce sera plus facile pour lu de le prendre. .Pour la douleur une décoction de graines de pavots.Je passerais pour voir son pansement.

Elle se pencha vers Anakin.

Anakin, Anakin tu m’entends ? C’est Asterie c’est fini tu va reste en surveillance dans un lit tu ne va pas bouger ni te lever pendant au moins deux, trois jours.

Il était encore un peu endormi mais tout allait bien.
Puis elle se tourna vers Leilana

Voilà maintenant tu peu t’évanouir c’est fini elle lui sourit .Il vaudrait mieux que tu sortes et tu prennes l’air tu es aussi blanche que les linges. En tout cas merci de ton aide tu as été parfaite.Merci également Linette.
Il faut le transporter allonger sans trop le bouger. Linette va préparer un bouillon de viande il va avoir faim d’ici peu. Et il faut qu’il boive.

Avant de sortir de la salle Asterie ouvrit la fenêtre et respira un bon coup son cœur battait fort... elle ferma les yeux pour reprendre sa respiration la tension qu’elle avait accumulé remontait. Elle n’avait besoin que de quelques secondes et puis cela irait mieux.

Espérons maintenant que tout aille bien.

Elle sortit de la pièce on l’attendait.

Voilà tout c’est bien passer maintenant il est entre les mains d’Aristote je ne peux rien faire d’autre.
Bibie
*Bie passa la tête dans l'entrebaîllement de la porte du dispensaire et vit des gens attendre dans une petite salle... elle fit signe à son amie de la suivre, et elles décidèrent d'attendre à l'écart. puis, comme dame Asterie entrait, elles se rapprochèrent et attirèrent son attention.*

Bonjour dame Asterie, je suis Bie, de Bourges... et je vous présente Fanny, la soeur de mon fiancé. nous avons déjà correspondu par courrier, c'est pour mon bébé... je ne vous retiendrai pas longtemps, c'est promis !

*Bie, souriante mais un peu anxieuse, se demanda ce qu'il allait se passer, à présent. pourvu que son bébé aille bien !*
Fanny
Voyant que sa Belle-soeur lui faisait signe d'entrer, Fanny avança et pris Bie par le bras voyant qu'elle n'était rassuré.

Enchantée Dame Asterie . Je suis une amie de vroqu, elle m'a dit beaucoup de bien de vous .
Asterie
Asterie venait de faire son tour de visite tout ce passait bien Anakin avait l’ai de bien aller il dormait les humeurs n’étaient pas très importante pour l’instant espérons que cela allait durer.
Elle retourna à la mairie elle avait encore des courriers officiel à faire.

Elle revient dans l’après midi elle était passé au cadastre juste à coté l 'échoppe était à vendre...Elle avait demandé à la visiter pour ce rendre compte des travaux. Il y avait à faire mais bon petit à petit elle voulait agrandir le dispensaire...Et le fait que ce soit juste à coté c’était parfait.
Il fallait voir avec les différents artisans…

Elle se dirigea vers la salle d’attende lorsqu’elle fût interpellé par une jeune femme.
Citation:
Bonjour dame Asterie, je suis Bie, de Bourges... et je vous présente Fanny, la soeur de mon fiancé. nous avons déjà correspondu par courrier, c'est pour mon bébé... je ne vous retiendrai pas longtemps, c'est promis !

Citation:
Enchantée Dame Asterie . Je suis une amie de vroqu, elle m'a dit beaucoup de bien de vous .

Elle sourit oui je me souviens comment aller vous ? Ne vous inquiété pas je prends le temps qu’il faut.

Puis se tourna vers l’autre jeune femme enchanté également aller venez avec moi on va voir ça.

Les deux jeunes femmes suivirent Asterie.

Vous allez vous installez la Bieelle lui montra une table derrière un paravent il faudra aussi relever vos jupons.
Alors je vais vous posez quelques questions ; avez-vous vu une matrone ou quelqu’un d’autre pour votre grossesse ? Depuis quand ne saigner vous plus ? Avez des nausées ? Des maux de têtes, des lourdeurs dans les membres inférieurs ? Des palpitations ? C’est votre premier enfant ? Je sais je vous pose plein de questions cela me permet de bien cerné votre grossesse.
Bibie
*Bie s'installa sur la table qu'Asterie lui montrait, et un peu nerveuse se tordit les mains en répondant à ses questions.*

je ne connais personne qui puisse m'aider pendant la naissance de mon enfant, dame... les dames que je connais à Bourges sont assez jeunes, telles Fanny, et sont par exemple ma fille Reves ou ma petite-fille Nyo...

*Bie se mit alors à réfléchir un moment tout en regardant autour d'elle, pour se rappeler quelques dates...*

les saignements ont stoppé il y a près de quatre mois, j'ai effectivement des nausées et maux de tête, assez rares mais fortes; je crois que c'est plus dû à la fatigue, car j'essaie de travailler encore... il m'arrive de me sentir comme oppressée au milieu du ventre, savez-vous si c'est normal ?
pour les lourdeurs aux jambes, j'en ai... j'ai essayé plusieurs choses pour y remédier, la meilleure serait de me faire des bains de pied à l'eau froide... c'est une amie de passage qui m'en a parlé. connaîtriez-vous des remèdes plus efficaces ?

*Bie se tordit les mains une dernière fois, puis les laissa tomber à ses côtés, tout en continuant à parler.*

c'est mon premier enfant... ma première fille, Revesdor, est une enfant que j'ai adoptée lorsqu'elle était déjà grande.
Asterie
Asterie sourit non je vous demandais si vous aviez vu une matrone.
Mais pas de problème je veux bien vous suivre et vous aider pour votre accouchement.
Alors d’après ce que vous me dites il y a quatre mois cela fais à peu près à une semaine près 18 semaines aménorrhées...
Vous pouvez travailler pas de problème pour les nausées cela devrait se terminer maintenant, le mal à la tête et pression que vous ressentez c’est normal également si vous travailler aux champs vous vous baisser et porter des choses lourde.
L’idéal c’est de ralentir et se reposer mais ce n’est pas possible maintenez votre ventre avec un grande écharpe cela le soutiendra.
Quand aux jambes lourde oui cela fait du bien dans de l’eau mais attention pas trop froide mettez y aussi un peu de vinaigre .Je vous donnerais quelques choses pour vos jambes.

Asterie souleva la chemise de Bie palpa doucement son ventre puis elle prit un morceau de ficelle il y avait des petits bouts de fils différents d’une distance d’un pouce entre chaque.

Je vais mesurer la hauteur de votre ventre ce qui m’indiquera à peu près l’âge de l’enfant et s’il est gros ou pas. Alors là ça fait à peu près 9 pouces oui ça corresponds.

Pour votre enfant tout à l’air bien il faudra passer me voir dans un mois ou deux à moins que je passe sur Bourges je vais noter votre nom. Sinon vous devriez accoucher vers fin juillet.(moins bien sur en temps rr)
Rassurer vous c’est normal que vous soyez inquiète mais ne vous focaliser pas dessus vous n’êtes pas la première et certainement pas la dernière .Cela n’empêche pas de prendre des précautions.

Par contre il faudra venir si vous avez des contractions ou des saignements.
Je vais vous chercher ce qu’il faut pour vous soulager les jambes.

Fanny
Resté un peu a l'ecart pour laissez faire Asterie ,Fanny écoutait. Elle n'osait pas poser de questions.

Elle se dit tout bas :


Quand meme j'espere que le voyage ne sera pas trop difficil.
Vilostega
C'est un peu flageolant que Vilos poussait la porte du dispensaire.
En effet, venant de requérir un examen médical pour faire constater qu'il n'était pas atteint de lèpre, il se demandait ce que la médicastre pourrait bien lui trouver...
On lui avait souvent répété que lorsque l'on rentrait en dispensaire, relativement bien portant, on en sortait porteur de nombreux germes taquins et que ces lieux étaient à éviter du fait de la grande densité de malades à la surface occupée..
De plus la médicastre était une dame, était fort belle, et il n'avait montré son corps jusque là qu'à quelques ribaudes...

Bonjour dame Asterie, je suis Vilostega, c'est moi qui euh... souhaiterait, enfin... euh... qui aurait besoin que vous m'examiniez et puissiez certifier que mon état de santé, s'il n'est exemplaire, ne me condamne pas à l'isolement et à l'écart du monde... et que je peux aller cueillir quelques fruits en Touraine sans contaminer la population...
Si vous pouviez aussi me donner à l'occasion quelques conseils pour éviter les maux de tête du petit matin, après mes soirées en taverne...
Leilana
Leilana arrive ce matin de bonne humeur. Elle porte son enfant en écharpe, et rit sans raison.
Elle entre dans le dispensaire et regarde dans la salle d'attente. Un homme attend patiemment, la journée commence calmement.
Elle va le voir.

Bonjour puis-je faire quelque chose pour vous ? Souhaitez-vous une boisson en attendant, je précise qu'elle sera non alcoolisé.

Elle sourit, et écoute l'homme.

Le médecin va bientôt arriver, veuillez patienter quelques minutes.

Elle alla alors dans la salle commune, où les malades prennent leur repas.
Elle y mange un morceau, et allaite son fils. Puis, elle part le coucher.

Puis, elle prépare les soins de la matinée, et commence à faire le tour des chambres, en y prodiguant les soins adaptés à chacun...
Vilostega
Vilos constatant sa méprise, mais on lui avait parlé d'une très belle dame, sourit en remerciant et accepta avec grâce une boisson chaude, il demanda de l'eau pour y infuser les feuilles de menthe qu'il portait toujours dans sa besace.

Merci gente dame, je patiente, que peut donc faire d'autre dans une salle d'attente... ?
Asterie
Asterie donna à Bie une tisane à base de vigne rouge pour ses jambes lourdes puis lui conseilla de manger des fruits et du lait.


Asterie sortie de la salle de soin et se dirigea vers la salle d’attente un homme attendait.

Bonjour messire je suis Asterie le médecin du dispensaire que puis-je pour vous ?

Elle remarqua une tasse qui dégageait une odeur de menthe sourit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
brianna
Fille du domaine
avatar

Féminin
Nombre de messages : 108
Age : 28
Localisation : Chez ses parents
Date d'inscription : 17/05/2008

MessageSujet: Re: Dispensaire Asterie Médecin de Saint Aignan (Retranscription halle de Saint Aignan RR)   Sam 26 Juin - 16:12

Vilostega
Vilos, subjugué par la beauté et la classe de la dame ne put répondre sans bafouiller.

Euh... Voila...
Je venais mander un pt'it papier disant que si l'on me touchait on ne risquait rien.
Que j'étais pas malade et ne portais pas la mort dans mes bagages...
Que.. euh...

Il la regardait en étant certain qu'elle avait tous les dons pour éveiller ses patients et leur donner désir de lutter contre la maladie...
Lui qui s'imaginait jusque là médicastres comme vampires, sadiques à saigner devait réviser son jugement au moins quant à leur apparence.

Euh... en fait c'est pour rassurer nos voisins tourangeaux...

Et il resta planté là, la regardant s'activer, en remerciant in petto les bureaucrates qu'il maudissait d'habitude, de lui avoir permis de croiser aussi belle créature.
Bibi
*dans la petite salle, Bie se rajusta et descendit de la table. elle se tourna vers son amie:*

je suis heureuse que tout se passe bien... Hercules va être fou de joie, à notre retour à Bourges !

*elle prit le remède, sourit et vit Asterie sortir. elle la suivit bien vite, la salua de son mieux.*

au revoir, dame, et merci beaucoup pour votre aide ! je reviendrai s'il y a un problème... mais je vais essayer de trouver quelqu'un à Bourges, pour vous éviter de vous déplacer. vous aurez sans doute assez à faire ici, pour ne pas vous inquiéter d'une grossesse qui se passe bien !

elle salua le messire qui attendait et s'en fut, main dans la main avec Fanny.*
Asterie
Asterie écouta l’homme elle sourit devant son hésitation.
Citation:

Euh... Voila...
Je venais mander un pt'it papier disant que si l'on me touchait on ne risquait rien.
Que j'étais pas malade et ne portais pas la mort dans mes bagages...
Que.. euh...

Citation:
Euh... en fait c'est pour rassurer nos voisins tourangeaux...

D'accord venez dans la salle examen.

L’homme suivit Asterie dans la salle examen.

Vous m’avez l’air un peu nerveux elle sourit ne vous inquiétez pas ce sera rapide.
Je vais vous expliquez ce que je vais vous faire.
Assoyez vous sur la table il faudrait que vous enleviez votre chemise oh je vous rassure c’est juste pour voir si vous n’avez trace quelconque de maladie sous jacente.
Bon je vais commencer par vos pupilles.

Asterie s’approcha de l’homme lui souleva la paupière puis l’autre très bien.Je vais regarder votre cou.

Elle posa ses doigts et palpa le cou pour y déceler une éventuelle grosseur qui pourrais apparaître et montrer des signes de peste voir d’une autre maladie la mononucléose (maladie du baiser)par exemple qui est très contagieuse.Mais bon il n'avait pas l'air très fatigué au contraire .

Non rien de ce coté là.

Puis elle regarda sous les bras la peau en général.

Elle lui sourit voilà vous pouvez remettre votre chemise.
Nos chers voisins tourangeaux non rien à craindre de vous.
Puisque vous êtes là avez-vous besoin de quelque chose ?
Violostega
Ses doigts qui caressaient sa peau... Il avait beau se dire que ce n'était qu'un acte professionnel, il en frissonnait. Quelle était belle...
Citation:
Puisque vous êtes là avez-vous besoin de quelque chose ?


Non dame, si ce n'est qu'un jour je souhaiterai vous revoir dans d'autres circonstances, quand j'en serai digne...
Je vous remercie de ce merveilleux moment.

Vilos s'appliqua à faire une révérence comme il l'avait vu faire à l'entrée du château, elle était malhabile mais il était sincère...
Asterie
D’accord je vous fais un certificat. Elle sourit vous risquez de me voir en taverne, à la mairie ou dans les rue de Saint Aignan.
Ce n’était qu’un examen sans plus .Je vais vous rédiger le certificat.

Elle se mit derrière un bureau prit un parchemin puis écrivit.
Citation:
Je soussignée Asterie d’Ambparé Médecin du dispensaire de Saint Aignan diplômé de l’université du Berry.
Atteste à ce jour le 13 février 1456 (1457) que messire Vilostega est sain de corps n’est atteint d’aucune maladie, et ne présente aucune traces d’une quelconque maladie sous jacente.

Fait valoir pour ce que de droit.

Fait le 13 février 1456 (1457) en ville de Saint Aignan.

Asterie d’Ambparé
Docteur en Médecine du Berry.

Elle lui tendit le parchemin faites bon voyage et attention à vous sur les routes. Elle ne pu s'empêcher de sourire à la révérence de Vilostega non pas un sourire moqueur mais par l’effort de l’homme pensa un charmeur .Elle inclina légèrement la tête .
Kairator
Kairator entra au dispensaire. En entrant il vit directement sa cousine Asterie parler avec un homme plutôt costaud et il pensa qu'il ne valait pas lui chercher des noises.

Il se dirigea vers Asterie.

Bonjour Asterie, je suis venu te demander un petit service. Je suis, pour le moment, très embauché par la maréchausée et je me demandais si je pouvais avoir un petit quelque chose pour garder la forme ou pour avoir un peu plus de pêche. Je sais que c'est calme pour le moment mais j'aimerais en profiter pour pouvoir améliorer mon endurance et ma force. Je ne veux pas une dépendance mais juste quelque chose qui me donnera au moment voulu toute l'énergie qu'on attendra de moi pour faire ce que l'on me demandera.

Kairator regarda Asterie avec un regard suplieur.
______
Erzebeth_b entra dans le dispensaire et sourit aux personnes présentent,

Bonsoir je me nomme Erzebeth_b et j'aimerais voir quelqu'un qui pourrait me délivrer un certificat pour que je puisse entrer en Touraine.Et par la meme occasion de vérifier si ma grosesse se déroule bien.

Elle attendit patiement la réponse en espérant qu'on puisse l'aider
Asterie
Asterie vit arriver son cousin d’un pas déterminer oh oh .

Bonjour comment va tu ?
Citation:
je suis venu te demander un petit service. Je suis, pour le moment, très embauché par la maréchausée et je me demandais si je pouvais avoir un petit quelque chose pour garder la forme ou pour avoir un peu plus de pêche. Je sais que c'est calme pour le moment mais j'aimerais en profiter pour pouvoir améliorer mon endurance et ma force. Je ne veux pas une dépendance mais juste quelque chose qui me donnera au moment voulu toute l'énergie qu'on attendra de moi pour faire ce que l'on me demandera.

Très bien de travailler pour la maréchaussée il nous faut des hommes fort un petit quelque chose de quoi ? Elle regardait son cousin approche elle regarda ses pupilles ouvre la bouche souffle non tu n’as pas bu pourtant.
Tu es fatigué ? Car la seule force que tu peu avoir c’est de manger de la viande, des fruits, travaille, dort évite de boire hein si tu crois que je ne t’ai pas vu en taverne j’ai des yeux partout …

Elle s’interrompit un instant le temps de regarder rapidement la jeune femme qui venait d’entrer.
Citation:
Bonsoir je me nomme Erzebeth_b et j'aimerais voir quelqu'un qui pourrait me délivrer un certificat pour que je puisse entrer en Touraine.Et par la meme occasion de vérifier si ma grosesse se déroule bien.

Asterie s’adressa à la jeune femme oui le médecin elle sourit en l’occurrence moi-même je termine avec le messire et je m’occupe de vous dame.

Asterie se retourna vers son cousin donc je disais je peu te donner une tisane si tu es fatigué mais rien de plus je suis médecin pas Aristote.
Kairator
Kairator écoutait sagement sa cousine.

Donc pour toi la viande et les légume c'est tout ce qu'il me faut? Ben bon ça va je vais t'écouter.

kairator fit la bise à Asterie et sorti. En chemin, il pensa que la médecine est bien bizard. Il savait qu'Asterie ne lui donnerai rien de contraire surtout pour un travail ou la vigilence et la rigueur est de mise. Il s'en alla l'esprit serein et alla directement au marcher chercher ses fameux légumes et viandes...
Asterie
Asterie sourit se tourna vers la jeune femme alors à nous dame vous me suivez dans la salle examen.

La jeune femme suivit Asterie.

Je me présente Asterie d’Ambparé je suis le médecin de ce dispensaire. Vous venez d’où ? Voilà installer vous alors de combien est votre grossesse ? Avez-vous un problème particulier ?
Pour le certificat médical je dois vérifier quelques petites chose il faudra que vous délaciez votre corset et souleviez votre chemise.
Erze suivit le médecin et retira ses vetements

Je suis de Montpensier dans le BA,et ma grossesse est a mi chemin,je ne vomit plus et je me sent mieux,mais je voulais l'avis de quelqu'un de plus compétent,j'entreprend un long voyage et je ne voudrais pas risquer quoi que ce soit

Elle lui souria et attendit le verdict
Asterie
Asterie sourit à la jeune femme mit chemin ça m’aide pas beaucoup je vous l’avoue mais bon je vais regarder ça .

Elle palpa le ventre pas de durcissement, elle prit sa ficelle spéciale femme enceinte pour mesurer le ventre ficelle il y avait des petits bouts de fils différents d’une distance d’un pouce entre chaque.

Alors voyons 12 pouces à peu près donc vous devriez être dans votre 5 mois de grossesse.
Il va falloir que vous y alliez doucement vous reposer le plus possible ,bien manger facile à dire au moins manger des fruits et du lait .
Je vais vous examen autrement maintenant laisser vous elle prit un linge très fin faire je vais regarder si il n’y a pas de problème. Alors col postérieur, long, fermé à l’orifice externe.
Du coté de votre grossesse tout et parfait.

Asterie alla se laver les mains.

Bon maintenant regardons le reste, elle palpa le cou, regarda d’éventuelles traces non rien, les yeux rien de particulier.

Très bien vous pouvez vous rhabiller je vais vous faire votre certificat à qu’elle nom ?
au nom d'Erzebeth_b de Crawley,je vous remerci dame.Je promet de suivre vos conseil et de ne pas me surmenner.

La jeune femme se rhabilla en vitesse et attendit son certificat pour reprendre sa route
asterie
Asterie prit le parchemin et écrivit :
Citation:
Attestation de certificat Médical

Je soussignée Asterie d’Ambparé Médecin du dispensaire de Saint Aignan diplômé de l’université du Berry.
Atteste à ce jour le 15 février 1456 (1457) que dame Erzebeth_b de Crawley est saine de corps n’est atteinte d’aucune maladie, et ne présente aucune traces d’une quelconque maladie sous jacente.

Fait valoir pour ce que de droit.

Fait le 15 février 1456 (1457) en ville de Saint Aignan.


Asterie d’Ambparé
Docteur en Médecine du Berry.

Nicolas
Un jeune homme d'une vintaine d'année poussa la porte du dispensaire, il portait un chapeau et un long manteau noir, ses mains était jointe dans ses manches. Il y à quelqu'un dans ce lieu?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
brianna
Fille du domaine
avatar

Féminin
Nombre de messages : 108
Age : 28
Localisation : Chez ses parents
Date d'inscription : 17/05/2008

MessageSujet: Re: Dispensaire Asterie Médecin de Saint Aignan (Retranscription halle de Saint Aignan RR)   Sam 26 Juin - 16:19

Linette
Linette était entrain de récurer les pavés lorsqu'elle entendit une voix...
Citation:
Il y à quelqu'un dans ce lieu?

Elle se leva s'essuya les mains sur son tablier et s'avança.

oui m'sire il y a toujours quelqu'un qu'esque vous voulez?
Nicolas
Nicolas ravi de ne pas avoir du attendre trop longtemps souria à la femme.

- Peut être pouvez vous m'aider, ou ce trouve Anakin Vador, on m'as informé qu'il avait été agresser, es il toujours au dispensaire?
Linette
Linette sourit a l'homme oui il est là je vais vous y emmener suivez moi.Linette passa devant l'homme et lui indiqua la chambre c'est là
Nicolas
Le jeune homme suiva la dame jusqu'a une porte de chambre. il s'arrêta devant, Pouvez vous me dire si il est seul?... je ne voudrai pas le déranger.
Linette
Linette regarda l'homme non il est pas seul il y a du monde son capitaine et son frère .
Nicolas
Nicolas avait déja la main sur la poignée de la porte, quand la femme lui dit
Citation:
non il est pas seul il y a du monde son capitaine et son frère .


il retira sa main et se tourna vers elle. sont capitaine.... sont frère.... bien je ne vais pas les déranger en famille, merci brave femme je repasserai

il s'éloigna pour rejoindre la porte du dispensaire
leilana
Leilana rangeait les herbes médicinales dans l'officine quand elle entendit la porte s'ouvrir. Linette lavant les pavés pas loin s'y dirigea.
Elle entendit un homme, qui demandait la chambre d'Anakin.
Elle ne prêta pas attention, mais fut surprise en le voyant redescendre presque de suite. Elle leva un regard interrogateur vers Linette.

Il ne voulait pas déranger en famille qu'il m'a dit.

En famille ? Tu lui as dit qu'il y avait le capitaine dans la chambre ?

Bien sûr que j'lai dit.

Leilana savait que l'homme qui l'avait agressé courrait toujours. La méfiance qu'elle entretenait depuis sa naissance se réveilla. Elle laissa les herbes, et se dirigea vers la chambre rapidement...
Castafiore
Casty déambulait dans les rues afin de trouver le dispensaire dont lui avait parlé Minidingue. Elle vit enfin l'écriteau et alla frapper à la lourde porte.

Une charmante Dame souriante lui ouvrit et Casty lui dit :

Bonjour Dame, je me présente, je suis Castafiore de Conflans et j'aimerai voir Dame Asterie s'il vous plaît ?

La Dame lui sourit et lui dit :

Et bien c'est moi Dame, mais entrez donc !

Casty suivit Dame Asterie jusque dans un grand bureau lumineux. Celle-ci la fit asseoir et la regarda.

Que puis- je faire pour vous Dame ?

Casty ne se sentait pas très à l'aise et regarda Dame Asterie. Elle commença à lui expliquer les raisons de sa venue et sa grande crainte.....

Une fois son récit terminé, elle la regarda et attendit sa réponse.....
Asterie
Asterie écouta la jeune femme.
Citation:
Je suis allée voir un médecin car j'avais de petits soucis respiratoires. Je pensais au départ que cela était dû à ma grossesse donc je ne me suis pas inquiétée.

Le médecin,m'ayant auscultée m'a dis que j'avais dû attraper un microbe quelconque qui attaquait les bronches, d'ou cette gêne à respirer. Il m'a dit que c'était assez important et qu'il fallait que j'aille vivre quelques temps au bord de la mer ou l'air y était meilleur et iodé.

Nous étions déjà en route mon mari et moi vers Chinon au départ puis avions décidé de toute façon d'aller vers la Bretagne.

J'aurai voulu avoir votre avis sur mon état de santé. Il paraît que vous êtes un très bon médecin.....

dites moi ce que je dois faire s'il vous plaît. Je suis très inquiète et mon mari aussi bien évidemment.


Bien évidement je le comprends aussi.

Un microbe ah bon alors c’est comme cela que l’on appelle les humeurs qui attaque dans la poitrine dans le nord sourit. Elle ne comprenait pas tout ce que lui disait la jeune femme microbe, bronche et maintenant iodé roooooo il va falloir que je regarde dans mes livres.

Avant toute choses je vais vous examiner enlever votre cape desserrer votre corset. .Je vais en profiter pour regarder votre grossesse.

Asterie sourit à la jeune femme ne vous inquiété pas ça va aller. Dites moi de combien est votre grossesse et la difficulté à respirer c'est depuis combien de temps ?
Castafiore
Oui j'avoue que j'ai eu du mal également à comprendre ce que me disait ce médecin, notamment tous ces termes employés.....

Casty fit un petit sourire, se leva et commença à se dévêtir.

Et bien, en ce qui concerne ma grossesse, je devrais normalement accoucher vers la fin du mois de juin.
Quant à cette gêne respiratoire, je dois dire qu'elle a commencé un peu avant de partir de Conflans, il y a à peu près une semaine maintenant, mais comme je vous l'ai dis, je n'y ai pas vraiment porté attention au départ.......

Qu'en pensez vous, est ce vraiment grave d'après vous ?

Casty la regarda, l'air inquiet...
Asterie
Asterie examina la jeune femme palpa le ventre l’enfant bougeait bien elle pouvait le sentir sous ses doigts réagissait bien.
Elle prit son instrument pour écouter a travers le ventre de la jeune femme enceinte elle entendit le bruit que faisait l’enfant à l’intérieur (le pinard pour écouter les bruits du cœur du fœtus).

Pour lui tout va bien .Elle passa ses doigts au niveau du cou il y avait une légère grosseur puis descendit appuya un peu sur la poitrine ave le plat de la main.

Je vais écouter ,elle se pencha et colla son oreille contre la poitrine de la jeune femme... elle entendait des petits râles tousser .Ce n’était pas très net avec de l’habitude, elle pouvait discerner certain changements mais cela restait assez approximatif. N’ayant aucun autre moyen...

Eu !eu !

Respirer fort.

Vous êtes encombrer il n’y a pas de doutes. Avez-vous du mal à avaler certain aliments .

Un peu.

Je vais vous donnez une tisane cela va vous aidez à mieux respirer.

HRP : Important Ne jamais rien donner à une femme enceinte sans un avis exprès du médecin ni tisanes, ni médicaments sans avis d’un professionnel. Ici c’est un RP je le rappelle les tisanes sont pas dites au hasard mais pas pour femmes enceinte sauf avis médical.

Je ne vous dirais pas que ce n’est rien il vous faut vous soigner. Le repos l’air de la Bretagne vous fera du bien il vous faudra manger également du poisson et des coquillages (à évitez surtout pour les femmes enceinte ++ risque, hépatite A …) faire des ballades sur la plage l’air vous fera du bien.
Je vais vous la préparez. rhabiller vous.
Castafiore
Casty se rhabilla. Elle était heureuse de savoir déjà que sa grossesse se passait bien. Parcontre son état de santé l'inquiétait encore.

Dites moi, est ce vraiment grave ???? Qu'est ce que j'ai exactement ? Est ce une maladie dont on peut succomber ?

Casty la regarda droit dans les yeux, essayant de ne pas montrer son trouble...
Asterie
Asterie regarda la jeune femme c’est un peu enfler au niveau de votre gorge et d’autres symptômes qui me fait penser un début de goitre mais ce n’est pas grave l’air de la mer, les coquillages cela ne devrait pas évoluer de trop je vais vous donner quelque chose.

Asterie partit prit les différent ingrédients qu’elle avait besoin.
Elle prit de la salsepareille, pensée, bourrache, lierre terrestre, millefeuille, piloselles. Elle prit un petit poids voila une grosse cuillère dans une tasse.

Elle en ajouta 8 pour 3 jours dans un petit pot.

Voilà une décoction pour le goitre vous allez boire cela maintenant et vous en prendrez 3 fois par jours vous avez tout cela dans le pot.
Castafiore
Casty prit la petite fiole et la rangea dans sa besace.

Elle fit un petit sourire à Dame Asterie et lui dit :

Je vous remercie de m'avoir examinée, je me sens un peu plus rassurée maintenant, même si j'ai encore quelques appréhensions..... Je pense effectivement que du repos et l'air de la mer me fera le plus grand bien.

Elle se leva, remercia chaleureusement Dame Asterie et sortit du dispensaire pour aller rejoindre son amour, enfin non, ses amours....
Tadek
La porte du dispensaire s'ouvrat doucement en laissant apparaître
Tadek qui rengaina son épée dans son fourreau, il saignait assez
abondamment de la hanche où il vait reçu un coup de poignard mais
sans qu'il ne se plante dans la chair, mais avec les combat, la plaie était bien plus grande que à l'origine et un carreau d'arbalète planté dans le bras gauche où celà saigné moins fort car aucune veine ni artère
n'avaient été touché mais le muscle avait bien pris.

Tadek alla s'assoir sur une chaise pour attendre son tour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
brianna
Fille du domaine
avatar

Féminin
Nombre de messages : 108
Age : 28
Localisation : Chez ses parents
Date d'inscription : 17/05/2008

MessageSujet: Re: Dispensaire Asterie Médecin de Saint Aignan (Retranscription halle de Saint Aignan RR)   Sam 26 Juin - 16:25

Asterie
Asterie s’occupait comme elle pouvait à ranger ses pots alors là il me faut de la guimauve je n’en ai presque plus, de la prèle, ah il me faut faire des onguents également bon la cire pas beaucoup également décidément bon il va falloir que j’aille me ravitailler. Elle entendit la clochette de l’entré.Et quelques secondes plus tard …

Dame Asterie! elle ne peut s’empêcher de sourire oui Linette.

C’est Messire Tadek il...

Ou ça ?

Dans la … elle n’eu pas le temps de terminer sa phrase qu’Asterie était sortit. Elle se dirigea vers la salle d’attente.

Oh part Aristote !!

Viens là elle lui plaça le bras sur l’épaule aller soutiens toi à moi.
Au loin Linette regardait.

Mais qu’attend tu le déluge va me chercher un linge vite et viens m’aider !

Heu oui, j’y vais.

De pire en pire ! Et toi c’est malin tu as vu l’état où tu es ! Je ne sais pas ce qui me retient …J'était plus que inquiète !

Elle aidait comme elle pouvait Tadek allez encore un effort on est bientôt arrivé. Ça va ? Tourne pas de l’œil car la je ne pourrais pas te rattraper.
Asterie pensa il est vivant c’est le principale mais il va m’entendre après.
Tadek
Au bout d'un moment, Tadek aperçu Astérie qui semblait paniquer?
Elle demanda à Tadek comment il allait et il lui répondit:

Je me suis sentit déjà bien pire mais aussi bien mieux !

Tadek souriat.

Astérie insista pour que Tadek s'appuie sur elle, il ne fît pas sa forte
tête et se laissa faire.

Astérie commandait Linette un peu sèchement et demanda à Tadek
de ne pas s'évanouïr se qui le fît sourire et il ajouta :

Linette n'y est pour rien Astérie ...
Moi ?! tomber dans les pommes ?!
Ne t'inquiètes pas, çà ne fait pas si mal que çà, j'ai juste perdu un
peu de sang, rien de plus.

Allez, direction ton cabinet, par où vas-tu commencer ?
Asterie
Après l’étonnement de Tadek face à sa réaction normal quand même elle était peut être médecin mais bon pas si insensible que certain pouvait le penser.

Oui je sais, je ne sais pas pourquoi je lui cri dessus mais bon rester là sans rien faire …
Citation:
Moi ?! tomber dans les pommes ?!
Ne t'inquiètes pas, çà ne fait pas si mal que çà, j'ai juste perdu un
peu de sang, rien de plus.


Asterie sourit roooooo pardon mon chéri j’oubliais que tu étais un homme...que tu ne pouvais pas t’évanouir et bien si tu peu tu as perdu beaucoup de sangs.

Linette revient avec du linge.

Merci Linette.

Je vais déjà commencer par t’enlever ton arme tu n’en aura pas besoin là !quoi que on ne sait jamais hein tu vas m'en vouloir dans peu de temps .Elle sourit.

Asterie posa le linge sur la plaie. Appuis toi à moi même si ce n’est pas la peine moi je préfère. Elle regarda Tadek et lui chuchota et on ne discute pas tu es têtu mais moi aussi.

Elle le regarda avec un grand sourire.

D’abord je vais t’allonger. Voilà on y a attention doucement.

Linette va me chercher Sœur Mariette Leilana est absente.
Alors à nous deux mon cher Capitaine.

Asterie prit un couteau.

Mais non roooo je vais juste découper ta chemise et tes braie .
Ca va ? Tu ne souffre pas trop...

Elle avait envie de lui dire j’espère que si avec ce que tu m’as fais inquiéter … Mais ne dit rien car elle était bien trop contente de l’avoir ici et en vie surtout.

Elle se concentra et ses gestes à présents étaient des gestes professionnels. Elle découpa au niveau de la hanche.
La plaie était assez large elle saignait.

Je vais te mettre un linge épais un bandage et je verrais après je vais m’occuper en premier de la flèche vaut mieux éviter quelle ne reste trop longtemps dans l’épaule.

Elle découpa la chemise le plus doucement possible car la moindre secousse se ressentait au niveau de la plaie. Et au grimace que Tadek faisait cela confirmait ses pensés.
Aylya
Ayla arriva avec Lilya au dispensaire, le petite pleurnichait depuis la veille et Ayla inquiète décidé d'emmener sa fille au dispensaire

- Maman chouette, je vais voir maraine

Ayla aurait préférée que sa fille voit sa marraine dans d'autre circonstance mais avec chinon qui était bébé et melo encore souffrante elle voulais prendre aucun risque.

Elle tapa; rentra dans le dispensaire, et s'assit avec sa fille

- Maman tu crois que ça feras plaisir a marraine les fleurs
Ayla sourit la petite ne parlait que de sa marraine, et s'aperçut qu'entre la naissance de Chinon et le retour de sa soeur, elle avait un peu négligée sa fille

Ayla serra sa fille contre elle et la petite lui chuchota

- dis je pourrais venir avec toi en tournée

La petite voulait dire en ronde pour la police de SA. La mère regarda la petite et lui fit signe que non, la petite pris l'air renfrognée, puis lui dis

- Maman je pourrais avoir ton épée, celle qui porte ton nom

Ayla secoua la tête si son père entendait ça il en mourrait

- si t'es sage on ira la voir, d'abord faut que je trouve où Horvy la mise et on ira la voir, à moins que Horvy ne l'ai mangée

La petite sourit, puis posa sa tête sur les genoux de sa mère et posa avant le bouquet sur le banc à coté d'elle. Ayla posa sa main sur la tête de sa fille et s'appercu qu'elle était un peu chaude, elle verrait ca avec asterie
Tadek
Tadek suivais Astérie qui lui dit :
Citation:
pardon mon chéri j’oubliais que tu étais un homme...que tu ne pouvais pas t’évanouir et bien si tu peu tu as perdu beaucoup de sangs.


Tadek souriat mais ne dit rien.

Astérie fît allonger Tadek et commença a décoper ses vêtements,
Tadek ne put s'empêcher de faire quelques grimaces malgrès qu'il serait
les dents.

Allez Docteur, occupez vous de moi mais apportez moi en verre de poire,
çà m'aidera ...

Tadek souriat et fît un clin d'oeil.
Asterie
]Asterie regarda Tadek oui pourquoi pas quand Linette reviendra je t’en ferais chercher.

Asterie continua à découper la chemise voilà tout était dégager elle pouvait bien voir maintenant l’étendu des dégâts.
La plaie était net elle toucha le bord de la flèche ce qui entraina une grimace de la part de Tadek.


Je vais te l’extraire …Au même moment Sœur Mariette entra dans la pièce.Vous avez besoin de moi ?oh et bien oui en effet. Je vais préparer ce qu’il faut.

Oui Sœur Mariette j’ai besoin de vous Messire Tadek est blessé une flèche arbalète dans l ’épaule pas de hémorragie apparente...je ne pense pas que cela est toucher quelques chose important au niveau de l’épaule. Et une plaie au niveau de la hanche.
Linette va me chercher de la liqueur de poire.


Sœur Mariette partit chercher de l’eau bouilli y versa un peu de vinaigre de sel.
Pendant ce temps Asterie mit un grand tablier se lava les mains avec de la cendre de bois et de l’eau.
Puis elle prit ses Tenailles d'Abulcasis
normalement l’extraction de flèches ou autres objets relevaient plus du chirurgien-barbier mais bon elle avait commencé à apprendre certain gestes et certaines spécificités.

Vous allez m’en verser sur la plaie Sœur Mariette.

Sœur Mariette commença doucement à verser le contenu du récipient sur la plaie.

Voilà on va attendre un peu que Linette revienne hein.
Elle sourit à Tadek.[/
Linette
Linette sortit de la salle de soin elle n’aimait pas trop ça elle se retrouvait toujours incapable de faire quoique ce soit et depuis quelque temps il faut dire qu’elle n’était pas très bien elle avait un peu grossi et le matin les odeurs …Et ce jour là c’était encore pire. Elle vît la petite Lylia avec sa mère.

Bonjour dame Ayla, bonjour Lylia comment t’y vous allez ?
Ben il est ben joli le bouquet c’est t’y pour ta marraine Lylia.
Ben là elle est occupé elle est avec Messire Tadek et sœur Mariette l’a été blessé vous y s’avez le brigand sur le toit ben messire Tadek l’as reçu une flèche et c’est Dame Asterie qui va l’y soigner .
Sov
Comme d'habitude quand il devait prendre la route, Sov commença à s'inquieter de son certificat médical quelques heures à peine avant son départ.
Ainsi, il se présenta au dispensaire en début d'après midi, alors que ses compagnons l'attendraient avant la tombée de la nuit pour quitter la ville.

Il entra et chercha des yeux si quelqu'un qui pourrait le renseigner. Il savait qu'Asterie travaillait ici, mais avec la mairie, elle devait déjà être bien occupée.

Bonjour !!! Il y a quelqu'un ???

Hum..J'aurai besoin d'un certificat médicale...euh...assez rapidement.

Est ce que quelqu'un peut m'aider ?
Linette
Bonjour messire j’’peu vous aider je suis Linette vous voulez quoi ?
Citation:

Hum..J'aurai besoin d'un certificat médicale...euh...assez rapidement


Dame Asterie elle est pas là elle est occuper mais pas pour longtemps attendez la dans la salle.
Asterie
[Quelque temps plus tard]

Bonjour ma puce elle prit Lylia dans les bras alors comment tu vas? Linette m'a dit que tu était malade?

Asterie s'adressa à Ayla [b]va dans la salle examen la deuxième oui celle là très bien j'arrive .Puis se pencha vers Lylia .J'arrive de suite ma puce hein je n'en ai pas pour longtemps je regarde Sov et tu viens me voir d'accord.

Puis elle s'adressa à Sov bonjour Sov alors il te faut un certificat médical.Viens dans mon bureau.Sov suivi Asterie dans son bureau.

Enlève ta chemise et assis toi laà ça ira.

Asterie sourit cela va être rapide ne t' inquiéte pas.

Elle lui demanda d’ouvrir la bouche de tirer la langue, puis regarda son cou en profita pour regarder s’il n’y avait pas de traces quelconque. Lui posa quelques questions.

Voilà très bien tout est parfait je te fais ton certificat.
Citation:
Attestation de certificat Médical

Je soussignée Asterie d’Ambparé Médecin du dispensaire de Saint Aignan diplômé de l’université du Berry.
Atteste à ce jour le 9 mars 1456 (1457) que Messire Sov est sain de corps n’est atteint d’aucune maladie, et ne présente aucune traces d’une quelconque maladie sous jacente.

Fait valoir pour ce que de droit.

Fait le 8 mars 1456 (1457) en ville de Saint Aignan.
Asterie d’Ambparé
Docteur en Médecine du Berry.


Elle lui tendit fait attention à toi.
Sov
Il n'eut pas à attendre longtemps. Avant qu'il n'ait eut le temps de compter toutes les fissures qui apparaissaient sur le mur (^^) qu'Asterie vint s'occuper de lui.

bonjour Sov alors il te faut un certificat médical.Viens dans mon bureau

Bonjour Asterie^^

Et oui, c'est ça...Que veux-tu ? l'administration aime le papier^^

Il la suivit jusqu'à son bureau et se laissa ausculter. Meme s'il savait que c'était son métier, il était un peu géné. D'ordinaire, il n'otait pas sa chemise devant les femmes...Enfin sauf une, bien sur.

Voilà très bien tout est parfait je te fais ton certificat.
fait attention à toi.

Parfait ? Ah ben merci^^

Je ferai de mon mieux...Pas envie de me faire tirer les oreilles par Ali, tu sais...

A très bientot !!

Puis il se dirigea vers la ville et ses tavernes. L'heure du départ approchait à grands pas, et il voulait passer un peu de temps avec ses amis et sa douce...
Orilla
Orilla s’était faite rackettée sur le chemin entre Châteauroux et st Aignan. Malgré le peu d’écu sur elle, ces brutes l’avaient non seulement attaquée mais laissée inanimée dans un champ avec en souvenir une belle entaille dans le ventre et une jolie bosse sur le front. La jeune femme avait reprit conscience quelques heures après cette attaque, avec une douleur désagréable au ventre, sa main se placa instinctivement sur la blessure qui saignait. Elle se releva difficilement puis partit en direction du village de st Aignan qui n’était plus qu’a quelques pas d’elle. Pendant sa marche, elle pensa à l’amis de son père, Messer Gilgaalad qui lui avait ordonnée de rester sur Châteauroux et de ne point bouger du village, il voulait la ramener de force en Rouergue mais têtu la jeune femme avait comme même décider de prendre chemin et désormais elle en payé les conséquences de ses actes…Marchant longuement dans les ruelles, elle arriva enfin devant un dispensaire. Elle poussa la porte de sa main libre et marcha tant bien que mal a l’intérieur espérant voir quelqu’un rapidement.
Asterie
[Quelque temps auparavant dans la salle de soins réserver aux opérations diverses.]

Linette revient ave la liqueur de poire.

Voilà boit un bon coup. .

Asterie mollifie et fortifie la partie avec huile rosat, graisse de poule, jaune d’oeuf et un peu de safran mêlés et chauds (...)de façon qu’entre le manche de la flèche et le pourtour de la flèche soit introduite l’huile.

Asterie prit les Tenailles d'Abulcasis qui était conçu pour enlever les flèches elle avait la particularité d’avoir le bout en forme de bec d’oiseau. Elles sont cannelées comme des limes, afin qu’en saisissant une flèche, on ne la lâche pas.
Elle avait demandé auparavant à Sœur Mariette de se préparer à maintenir Tadek pour éviter qu’il ne bouge.

Je vais t’enlever la flèche puis je cautériserais directement pour éviter tout saignement. Tient mors dedans. Elle lui tendit un morceau de cuir .Ca va tu es prêt.

Sœur Mariette se mit en position pour bloquer l’autre coté de l’épaule de Tadek.
Linette se tenait au niveau des jambes.

Asterie se rappela de l’enseignement du Chirurgien qui lui avait appris « Prends le manche de la flèche entre les tenailles dentées et affermis - le bien en pressant bien avec les mains sur la partie postérieure des tenailles, afin que les dents des tenailles s’impriment fortement dans le manche de la flèche, Asterie prit un bonne inspiration ça va aller « et lorsque tu auras fait ainsi, tourne les tenailles à droite et à gauche et ensuite tu ramèneras la flèche au point où elle a été en premier lieu, ou à travers lequel elle est entrée tout d’abord, et ainsi tu pourras extraire la flèche directement ».

La réaction du blessé ne se fit pas attendre il s’arque bouta. Maintenez le encore.Une fois la flèche enlever Asterie versa le liquide préparer cela saignait... puis appuya sécha et prit la pointe de fer chauffer.

Ne bouge surtout pas. Elle appliqua la pointe une odeur très désagréable de chair bruler vint remplir la pièce.
Elle se retourna vers Tadek .

Ca va désolée mais c’était le seul moyen.

Je vais te mettre un cataplasme. Elle la préparation à basse de feuilles de bourrache de vinaigre qu’elle appliqua dans un linge fin pour en faire un cataplasme qu'elle rentra dans la plaie . Puis laissa la plaie en attendant un peu...
Elle regarda Tadek il était pâle. Ca ira je vais attendre un peu que tu t’en remettes. Et continuerait Linette va me chercher ce dont j’ai besoin pour une éponge soporifiquesJe te ferais des points après. .

Voyons maintenant ta hanche.Elle la nettoya regarda la blessure.
Aux sons émis par le blessé elle s’avait qu’elle ne lui faisait pas du ben mais ne pouvant faire autrement.
Ses gestes étaient précis elle ne laissait rien paraître sur son visage…
Linette
[En fin d'après midi au dispensaire]


Linette entendit du bruit oh bon qu’es que venez là je vais vous y aider... accrocher vous à moua . Comment vous êtes fait ça !!
Je vais vous laissez la dans la salle de soins Dame Asterie l’est pas encore là elle fait les visites.Je vais chercher Sœur Mariette.
Rester là.

Linette partit en courant chercher la sœur.Elle revient accompagner de Sœur Mariette.


Que ce passe t’il mon enfant ?
Elle la regarda et bien vous n’êtes pas bien du tout allez je vais vous aider en attendant Dame Asterie c’est le médecin d’ici. Je suis Sœur Mariette.
Racontez moi ce qui c’est passer.

En attendant Linette va me chercher de quoi nettoyer les plaies et du linge propre.

Oui j’y vais.
Sherichia
Sherishia inquiete pour Tadek, decida d'aller prendre de ses nouvelles au dispensaire.

Elle se presenta a la porte , tout le monde semblait bien affairé avec les blessés et pour ne deranger personne, se mit en quete de le trouver seule...
Elle ecouta tous les sons et reconnu la voix d'Asterie au fond de la piece et s'approcha
Il etait la blanc , cachant sa douleur sous un visage de marbre, patiemment elle attendit la fin des soins pour lui parler...
De petits sons etouffés lui echapperent , Shery reconnu la son courage legendaire , beaucoup n'aurait pas supporter les soins.
Elle attendit qu'il l'apercut......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
brianna
Fille du domaine
avatar

Féminin
Nombre de messages : 108
Age : 28
Localisation : Chez ses parents
Date d'inscription : 17/05/2008

MessageSujet: Re: Dispensaire Asterie Médecin de Saint Aignan (Retranscription halle de Saint Aignan RR)   Sam 26 Juin - 16:31

orilla
Orilla s’avança à l’intérieur du dispensaire quand elle vit une dame arriver pour l’aider. La jeune femme prit aussitôt appuie sur elle et se laissa guider dans une salle de soin en disant seulement quelques mots pour lui répondre.

J’ai été attaquée sur le chemin…

La main toujours sur son ventre, grimaçant de douleur, elle s’allongea sur la table en attendant qu’on vienne s’occuper de sa blessure. Dans un léger mouvement de tête vers la sortie de la pièce, elle vit arrivée une sœur, c’était t’elle la sœur Mariette ? La jeune femme la fixa en essayant de répondre malgré la douleur.

J’ai été attaquée…j’ai mal… aidez moi…

Les yeux en larmes, la jeune femme souffrait de sa blessure causer par une lame d’un brigand qui ne l’avait pas loupé. Une belle coupure assez profonde sur sa peau au niveau du ventre, se faisait voir naturellement avec sa tenu déchirer.

Quelques choses…pour la douleur… ma sœur…
Sœur mariette
Sœur Mariette regardait la jeune femme qui avait l’air de souffrir .

Ne vous inquiétez pas on va s’occuper de vous je suis aussi infirmière en attendant Dame Asterie je vais vous aider à vous déshabiller avec l’aide de Linette ca va allez mon enfant.
Mais avant j’aimerais s’avoir votre nom.

Sœur Mariette sourit à la jeune femme Aristote va vous aidez dans la douleur faites lui confiance.

Il faut s’avoir que Sœur Mariette n’approuvait pas les méthodes d’Asterie endormir les gens c’était contre nature d’après elle la souffrance devait être supporté et en priant Aristote elle diminuerait...certes elle n’était pas contre l’emploi de plantes pour soulager un peu mais c’était surtout fait pour aider à guérir et non soulager une quelconque douleur.
Sœur Mariette ne s’opposait bien évidemment pas à Asterie, elle respectait son état de Médecin et ne se permettrait pas la moindre critique devant elle.
Mais elle lui avait dit ce qu’elle en pensait.
On pourrait la croire insensible bien au contraire. La souffrance des autres l’émouvait et elle aimait travailler ici car même si elle n’était pas d’accord sur certaine choses Asterie faisait son possible pour réduire la souffrance et soigner les plus démunis.

Comme cela vous avez été agressé entre Châteauroux et Saint Aignan. Elle soupira ce n’est pas une honte agressé des jeunes filles sans défense. Je ne suis jamais tranquille quand Dame Asterie part comme cela sur les routes …
J’espère que l’on va les retrouver, je vais priez Aristote …Qu’il soit punis ses malotrus.
Mais en attendant on va bien s’occupé de vous détendez vous …

Linette apporta de quoi nettoyer la plaie et du linge propre.

Mais avant toute chose vous allez vous allonger doucement voilà. Elle l’aida la jeune femme à a s’allonger doucement. Pliés les jambes cela vous fera moins mal et tirera moins sur la blessure.

Elle regarda la jeune femme se pencha délicatement d’elle et lui posa une question qui pourrait paraitre très indiscrète certes.

J’espère qu’il ne vous on pas fait offense sinon il faut le dire à Dame Asterie elle vous posera surement la question. Mais si c’est le cas nous prierons ensemble Aristote. Lui seul pourra vous aider.

Elle nettoya autour de la plaie il y avait de la poussière la plaie était souillé .

Je suis désolée mais il faut enlever tout cela. Vous avez de la chance rien n’est sortit juste une belle blessure.
Asterie
[Quelque temps plus tard suite rp de Ayla]
http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=12497&postdays=0&postorder=asc&start=345&sid=hZkMBpWLZCZjO26X1NpqVkQDr

Asterie sortit de son bureau souhaita un bon voyage à Sov et alla chercher sa filleule alors ma puce à nous tu viens ?

Elle tendit la main à Lylia celle-ci s’empressa de la prendre.
Une fois dans la salle réserver aux examens divers Asterie se tourna vers Ayla .

Alors que ce passe t’il ? Tu n’es pas venue pour une visite de courtoisie ? Non ?

Marraine, tiens !

Asterie se tourna vers Lylia oh merci ma puce elles sont magnifique. Elle lui fît deux grosses bises.

Tu es la plus gentille de mes filleule

Ben t'en a qu'une !

Tu es la seule mais bon tu es la plus gentille quand même.

Elle se mit à rire. Elle attendit la réponse d’Ayla.
Elle avait trouvé Lylia un peu chaude en lui prenant la main et quand elle l’avait embrassé également. En regardant ses yeux il était un peu embrumé des humeurs sous jacentes. Elle pouvait observer de petites plaques rouges sur les bras.
Ayla
Ayla sourit en voyant sa fille avec sa marraine, c'est vrai qu'elle aimait beaucoup sa marraine, et la petite avait été folle de joie quand sa mère lui avait annoncé journée a toutes les 2

- Effectivement, ma belle on vient te voir car Lilya je lui ai promis journée avec moi, et on pensais t'emmener avec nous, et aussi, depuis 2 jours Lilya est bougon en fin de journée, et de la fièvre depuis hier soir, mais peu, et vue avec chinon, et melo, j'ai pas envie que tout le monde attrape ça...Et pis Lilya n'a pas arreté et marraine par si et maraine par la

Ayla sourit et prit la man de sa fille, et lui embrassa les cheveux

- Si c'est pas trop grave tu as le temps pour une balade il fais beau? Et mon filleul comment vas t'il? et Brianna, et Tadek en gros tout le monde

Puis ayla baissa la voie et regarda asterie

- Linette n'a rien de grave, je l'ai trouvé pale....
Orilla
Orilla tenait son ventre avec sa main en regardant la sœur. Elle aurait aimée qu’on lui donne quelques choses contre la douleur mais la sœur n’avait pas l’air de vouloir la soulager de cette souffrance. Dans cette attente des plus longues, elle écouta chaque paroles que la sœur prononcée et se mit à hésiter un moment avant de lui donner son nom surtout après avoir apprit que le médicastre du village n’était d’autre que Astérie, l’épouse de tadek. Désormais, il était un peu tard pour réfléchir à ce que Gilgaalad lui avait dit…

Je…m’appelle Orilla...orilla du Bayet.

La jeune femme lui répondit d’une douce voix malgré quelques grimaces sur son visage qui apparaissait du a la douleur. Elle regardait la sœur Mariette qui avait l’air de bien s’y connaître. Orilla se laissa faire, du moins essayé malgré que la blessure lui tirait dessus. Elle plia les jambes tant bien que mal et dans ce même mouvement, la question que la sœur lui poser la glaça rien qu’a l’entendre. Elle hocha la tête..

Non…

Orilla guetta le geste de la sœur qui nettoyait la plaie. Au contact et frottement, elle gémit de douleur, n’entendant pas les prochaines paroles concentrée a garder la douleur en elle avec difficulté..
.
Asterie
Asterie sourit m’emmener j’aurais bien aimé mais là je suis un peu débordée désolée ma puce en s’adressant à Lylia une prochaine fois.
Alors je vais voir ce que tu as. Ta maman me dis que tu as des humeurs et que tu es bougon.

Elle demanda à Ayla de la déshabiller pour regarder un peu ce qui l’en était. Elle posa sa main sur le torse de l’enfant et sourit.

Ah, ah c’est froid hein!

La petite sourit.

Oui froid la main de marraine !

Elle plaça ses doigts au niveau du cou pas de grosseurs apparente.Par contre sur le torse et le dos des plaques rouges.

Bon elle sourit et bien m’a puce tu à la roséole.

Ce n’est pas grave mais Chinon risque juste de l’attraper aussi. Les miasmes se transmettent par enfant.
Ce n’est rien je vais juste lui donner de la tisane de camomille .Ne la couvre pas trop. Donne lui à boire.
Tu n’auras qu’a lui mettre aussi sur le front un linge humide pour la rafraichir cela va partir. Maintenant que les plaques son sortit.
Voilà ma puce tu peu te rhabiller.
Tu veux un biscuit je les ai substitué à Horvy. Mais chut !

Elle l’embrassa. Amuse-toi bien avec maman.
Sœur mariette
Sœur Mariette regarda la jeune fille elle eu l’impression qu’elle avait hésité à lui donner son nom. Elle était en tout cas rassurer sur un point.
Elle fini de nettoyer posa un linge dessus.

Voilà en attendant. Je vais regarder votre tête .Et bien ma pauvre enfant vous allez avoir un bosse comme un œuf de poule.
Linette apporte moi un linge et une bouteille d’eau de vie un onguent d’arnica.

Linette revient Dame Asterie elle est revenue je lui ai dit de venir.

Très bien Linette merci.

Sœur Mariette mit de l’onguent d’arnica sur le front. Et frotta les tempes de la jeune femme avec de l’eau de vie.
Tadek
Astérie désinfecta la plaie de l'épaule et prépara ces instruments
pour extraire le carreau, la pince ressmebalit plus à un objet de torture
plus que à un objet médical.

Astérie pris l'objet en main et alla doucement, comme si s'était la première fos qu'elle faisait çà ...

Et tout d'un coup une violente douleur se fît sentir lorsque Astérie retira le carreau, Tadek malgrès tout ne put s'empêcher de laisser passer
quelques gémissements de douleur.

Tadek dégustait énormément et heureusement qu'il était solide
car des douleurs aussi violente pourrait faire perdre connaissance, mais là, seul la tête tournai un peu.

Tadek respira pour reprendre ces esprits et reprit un verre de poire de
sa main valide le temps que Astérie s'occupe de la plaie avec son cataplasme.

Tadek n'aperçu pas tout de suite son ami Shérishia qui était derrière la porte qui était resté entre ouverte avec la venue de Linette.

Tadek lui lança un regard discret pour la rassurer car elle semblait inquiète.

Tadek laissa Astérie terminer ses soins.
Asterie
[Quelque temps auparavant dans la salle de soins réserver aux opérations diverses.]

Asterie se remit un peu pas évident. Ce n’était pas son métier à la base c’était plutôt le ressort d’un barbier-chirurgien mais étant donner que le seul qui avait un minimum expérience était presque saoule de matin au soir …
Elle regarda Tadek prendre la liqueur de poire sourit.

Je vais t’endormir un peu pour pouvoir te recoudre et nettoyer la plaie que tu as à la hanche par contre je n’aurais peut être pas le temps pour celle qui se trouve à l’épaule.
Donc il faudra faire avec la liqueur de poire tu auras encore les effets je pense.

Elle se pencha vers lui non ce n’est pas pour me venger bien que tu mérite mes réprimandes mais bon.

Elle leva les yeux vers Sœur Mariette qui n’approuvait pas les méthodes d' Asterie car pour elle endormir les gens était contre la volonté d’Aristote la douleur faisait partit de la guérison.
Mais était d’accord pour un peu alcool avant.

Hum Sœur Mariette vous pourrez rester ou vous êtes au cas où ?

Sœur Mariette regarda Asterie oui Dame Asterie.

Merci.

Par contre moi Dame Asterie je, je peu pas rester la déjà l’odeur je suis pas bien alors en plus je vais elle eu un haut le cœur.

Asterie regarda Linette se tourna vers Sœur Mariette.Sœur Mariette la regarda sans comprendre non plus.

Bien soit ce n’est pas le moment d’avoir quelqu’un qui s’évanouie ici je préférerais que ce soit …
Hum il me faut quelqu’un pour …Elle sourit je sais qui.

Asterie regarda Tadek .Tu crois que ton amie Shérishia pourrait venir m' aider elle serait rassuré plus que derrière la porte... Et oui j’ai vu ton signe et je te connais tu n’es pas le genre à en faire à n’importe qui.Surtout dans cet état...
Et en même temps elle pourrait te maintenir au cas où tu te réveillerais.

Asterie se dirigea vers la porte et aperçue. Shérishia Elle lui parla à voix basse.

Il va bien je vous rassure j’aurais besoin de vous si vous ne craignez pas l’odeur de la chair bruler, du sang bon jusque là je ne pense pas et si vous supporter certaine odeur forte.
Je vous explique en deux mots. Linette n’est pas bien...Je vais endormir rapidement Tadek et en profiter pour recoudre sa plaie à la hanche le fait de l’endormir le fera moins souffrir mais, je ne peu pas le faire longtemps il y a toujours un risque ... Il est fort et surtout très têtu donc rien que pour m’ennuyer il tiendra le coup histoire de me rapeller en plaisantant que je suis un boucher et que j’en ai profité. La ou vous intervenez .
Il me faut quelqu’un pour maintenir Tadek au cas où il se réveillerait.
Sherichia
Sherishia etait la depuis quelques instants quant elle vit Asterie s'avancer..et lui expliquer ce qu'elle attendait d'elle

Il me faut quelqu’un pour maintenir Tadek au cas où il se réveillerait.


elle accepta de suite , en la rassurant, elle avait deja fait ca du temps ou sa soeur Erya etait de ce monde et qu'elle etait guerisseuse
Son estomac etait bien accroché et la vue du sang ne la derangeait plus depuis longtemps

Seule la santé de son ami l'importait, elle suivit donc Asterie aupres de Tadek qui tenait toujours son gobelet de poire

Salut compagnon d'Armes pret a passer entre nos mains?
boit vite un p'tit coup , qu'on passe aux choses serieuses.
et si mon epee est rouillée ma poigne beaucoup moins, alors n'essaye pas de te debattre ...meme pour avoir le plaisir de me resister!

elle se mit a rire en le defiant du regard.....et tout en attendant les consignes d'Asterie elle se enserra Tadek , le bloquant avec son corps.

Elle sentit le rose lui monter aux joues car il n'avaient jamais ete proches physiquement , et detourna la tete pour que personne ne le vit.C'etait pour la bonne cause et il fallait penser qu'a sa santé .....

*Allez y je suis prete .....endormez le ....
Orilla
La jeune femme souffrait toujours autant de la blessure, et ne comprenait point pourquoi la sœur Mariette ne lui donnée toujours rien pour calmer cette douleur. Avait-elle donc un cœur ? Orilla essayait malgré cela et avec difficulté de résister contre cette épreuve. Allongée sur la table, elle appuyait sur le linge qu’on lui avait posé en grimaçant de douleur. Au même moment, la sœur s’était décalée pour s’occuper de son front à présent. Elle ressentit de la fraicheur sur les tempes mais la bosse sur le visage ne lui faisait pas trop mal comparer a la coupure sur le ventre..

Ma sœur….je vous en prie… quelques choses pour la douleur… j’ai mal…

La jeune femme espérait que cette fois la sœur bougerait ces fesses pour lui donner quelques choses contre cette douleur.
Asterie
[Suite une fin d’après midi au dispensaire dans la salle de soin avec Orilla et Sœur Mariette]

http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=12497&postdays=0&postorder=asc&start=345&sid=W6pSCWl9WFwA34J0Ec6QzqHaQ

Asterie avait à peine posé un pied dans le dispensaire que linette l’intercepta.

Dame Asterie venez vite il y à ...

Quoi ! Une complication avec Tadek !!

Non c’est quelqu’un d’autre une damoiselle elle à été attaqué par des brigands et elle est blessé. Elle est avec Sœur Mariette venez vite.

Oui, oui j’arrive .Elle n’eu pas le temps de réagir que Linette était repartit.
Elle posa sa cape et se dirigea dans la salle de soin. Au moment ou elle entra elle entendit une jeune femme …
Citation:
Ma sœur….je vous en prie… quelques choses pour la douleur… j’ai mal…

Asterie regarda rapidement Sœur Mariette ne dit rien mais pensa rooooo ce n’est pas possible ça il n’y a rien a faire la douleur est normal je t’en dirais moi … Non ce n’était pas normal elle rêvait chaque jour qu’un jour il sera possible de supprimer toute douleur qu’on puisse arrêter ses hurlements, ses plaintes … Elle soupira autant essayer de contrôler le vent rien à faire. En tout cas tant qu’elle dirigera ce dispensaire il était hors de question de laisser souffrir les gens si elle pouvait y remédier …même à jouer à Aristote comme le lui a souvent dit Soeur Mariette...

Bonjour Damoiselle je me présente Asterie d’Ambparé je suis le médecin de ce dispensaire. .

Tout en parlant elle prit le tablier qui était accrocher au mur. Je peux voir que vous avez étiez blessé au ventre. Et à la tête elle se pencha vers la jeune femme lui prit la main ...

Je vais vous soulager ne vous inquiétez pas ça va aller pendant que je me prépare Sœur Mariette faites moi un résumé rapide.

Cette jeune damoiselle s’appelle Orilla du Bayet.

Asterie pensa Orilla du Bayet cela lui disait quelque chose …

Elle à été attaquer par des brigands sur la route de Châteauroux à Saint Aignan elle a réussi a ce trainer jusqu’ici.

Châteauroux !! encore décidement c'est une route plus que dangereuse ,il va falloir que j'en parle à Gilgaalad...

elle la regarda tout en se lavant les mains avec de la cendre de bois.

Oh et bien et…
Blessure au ventre du à un coup de couteau et une belle commotion à la tête et pas d’offense ….

Asterie se tourna vers Sœur Mariette et vers la jeune femme tant mieux.

Oh j’ai nettoyé aussi la plaie …

J’ai mal docteur s’il vous plait …

Asterie lui sourit je regarde la plaie elle était profonde et large mais rien n’était sortit.

Sœur Mariette …

Heu m...

Sœur Mariette vous pouvez me préparez une éponge s’il vous plait …

Sœur Mariette soupira fit un signe Aristote …J’y vais j’y vais.

Merci.

Jeune damoiselle je vais vous endormir un peu pas très longtemps car je ne le peu.Vous risquer de vous réveillé c’est pour cela que l’on va vous maintenir mais le plus gros aura été fait voir peut être tout.

En vous endormant vous ne sentirez pas la douleur quand je vous recoudrais ,vous aurez mal après cela je ne pourrais pas faire grand-chose malheureusement mais cela sera beaucoup plus supportable.
Je vous donnerais quelques plantes pour vous soulager.
Ca ira ?

Asterie amena tout ce dont elle avait besoin ses aiguilles ses fils …
Sœur Mariette revient avec le nécessaire.
Elle plongea les fils dans l’eau bouillie

Dites moi quand vous serez prête.
Orilla
La jeune femme venait tout juste de supplier la sœur Mariette pour qu’on puisse calmer cette douleur qui était des plus douloureuses quand une femme entra dans la salle de soin. Son regard se posa aussitôt sur cette personne qui s’approchait de la table. Elle était soulagée de voir la médicastre du village arriver toutefois elle espérait qu’on lui avait pas donner d’information sur sa personne. Orilla fit un léger sourire malgré la douleur comme pour lui adresser qu’elle était enchanté de faire sa connaissance malgré les circonstances...La damoiselle écouta ensuite les deux personnes discutaient sur la façon dont elle avait été blessée puis se laissa faire lorsque Dame Astérie prit le pas pour regarder la plaie.

Faites… endormez moi…je ..j’ai mal… disant en gémissant de douleur

La damoiselle hocha la tête pour lui signaler qu’elle était prête.
Asterie
Asterie plaça l’éponge soporifique sur le visage de la jeune femme respirer n’ayez pas peur laisser vous faire.

Une fois endormie Asterie regarda un peu mieux la plaie... elle versa encore de l’eau d' agripaume puis sécha avec un linge propre
Elle avait eu de la chance il n’y avait que peu de dégâts par rapport à la blessure.
Elle prit du fil de chanvre qu’elle filait elle-même car il fallait qu’il soit très fin. Et une aiguille courbe et fine elle avait un forgeron qui les lui faisait .Elle commença à recoudre les muscles.
Elle referma la blessure avec du fil de jonc assez fin également après avoir nettoyée la plaie .

Elle appliqua un cataplasme de feuille de bardane bouillie qu’elle protégea avec un linge propre qu’elle maintint appliqué par un bandage qui entourait tout l’abdomen.
Elle regarda la jeune femme qui était encore endormi.
S’approcha d’elle lui souleva les paupières plaça une petite glace sous son nez pour voir sa respiration…

Elle dort encore très bien au moins elle ne se sera pas réveillé .Mais j’aimerais quand même bien qu’elle se réveille.

Elle la pinça pour vérifier ses réflexes.

On va en profiter pour la monter en salle commune.

Une fois changer et mit une chemise propre on monta la jeune femme à létage ou se trouvait la salle commune .
On la plaça de sorte à pouvoir la surveillé jusqu'à ce qu’elle se réveille.

Sœur Mariette si vous pouviez me la surveillé.

Oui bien sûr.

Et après son réveil donner lui un bouillon de viande pas de pain, ni de lait juste du bouillon si elle ne vomit pas donner lui également une tisane de coriandre une tasse par jour.
Je repasserais plus tard.
Sœur mariette
Sœur Mariette regardait Le médecin faire lui passant ce dont elle avait besoin tout en surveillant une éventuelle réaction de la jeune femme allongé sur la table.

A la remarque du médecin du fait que la patiente ne s’était pas réveillé elle s’inquiéta un peu.

Par Aristote j’espère qu’elle va se réveillé !!

Mais oui Sœur Mariette ça va aller .nous allons en profiter pour lui mettre une chemise et la monter à l’étage en salle commune pour femme.

Oui tout à fait profitons en.

Ah la à pauvre enfant ce n’est pas une honte d’agresser les jeune filles. Vous s’avez Asterie je ne suis jamais rassurez quand vous partez seule, vous devriez avoir toujours un cocher avec vous au cas où !

Oui vous me l’avez déjà dit, je fais attention.

Oui mais je vois que là …

Une fois installer Sœur Mariette apporta une cruche d’eau et du linge au cas où. Puis tira une partie des rideaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
brianna
Fille du domaine
avatar

Féminin
Nombre de messages : 108
Age : 28
Localisation : Chez ses parents
Date d'inscription : 17/05/2008

MessageSujet: Re: Dispensaire Asterie Médecin de Saint Aignan (Retranscription halle de Saint Aignan RR)   Sam 26 Juin - 16:35

Orilla
La demoiselle s’était laissé endormir afin de ne plus ressentir cette douleur vive et par la même occasion pouvoir laisser la médicastre la soigner tranquillement sans que agitation et gémissement puisse la gêner. Orilla dormait paisiblement lorsque Dame astérie s’occupait de son état. Une bonne heure plus tard, la jeune femme commença à se réveiller dans une pièce inconnue. Encore dans les choux, elle bougea sa tête de gauche a droite se demandant ou elle se trouvait. Orilla essaya de se redresser mais la blessure se réveilla aussitôt ce qu’il la fit rallonger aussitôt en grimaçant.

Aaiieu..

Par réflexe sa main se plaça sur son ventre et de ce faite remarqua aussitôt qu’elle ne portait plus sa houppelande mais juste une chemise blanche désormais. Son regard balayait la pièce et s’arrêta sur la sœur Mariette en la voyant.

Ou..suis je ?
Tadek
Tadek commencez à reprendre des forces et ses esprit grace à la poire
qi'il buvait.

Pendant se temps, Astérie demande de l'aide à Shérishia qui se trouvait
derrière la porte.
Citation:
Salut compagnon d'Armes pret a passer entre nos mains?
boit vite un p'tit coup , qu'on passe aux choses serieuses.
et si mon epee est rouillée ma poigne beaucoup moins, alors n'essaye pas de te debattre ...meme pour avoir le plaisir de me resister!


Salut Shérishia, bein il faut bien même si passez entre les mains de
deux femmes est le rêve de beaucoup d'homme, j'avoue que pour le coup
là, pas vraiment ...
Je ne veux pas être endormie, c'est allez contre Aristote !
Ho je suis sûre que ta poignée est encore ferme par ce que je suis épuisé sinon tu aurait du mal, crois moi ...

Tadek souriat un peu aux deux femmes, il ne voulait pas être endormi
mais là, il ne pouvait pas lutter.
Sœur mariette
Sœur Mariette était entrain de surveiller si tout allait bien lorsque la jeune femme ouvrit les yeux.
Elle se pencha en lui souriant.

Voilà c’est fini vous êtes dans un lit vous avez bien dormi …
Dame Asterie a fait du bon travail mais il faut que vous restiez allonger et ne pas bouger je vous apporterais de quoi vous nourrir et vous referais votre bandage.
Vous avez une petite cordelette là voila ! Vous n’avez qu’ à tirer dessus et quelqu’un viendra n'abuser pas quand même .
Maintenant que vous êtes allonger et réveillé je vais vous mettre une épaisseur sous les jambes .

Aie, Aie

Oui,oui allez levez un peu les jambes !

Voilà très bien vous voulez que l’on prévienne quelqu’un que vous êtes là ?
Asterie
[Quelque temps auparavant dans la salle de soins réserver aux opérations diverses.]

Asterie sourit à Tadek oui je sais tu es fort je sais tu pourras le supporter aussi je n’en doute pas une seconde sur un champ de bataille je ne pense pas prendre autant de prérogative mais là.

Elle sentit le sourire de Sœur Mariette qui se retenait de dire quelque chose.

Je vais quand même t’endormir mais rapidement... tu seras plus détendu et on pourra te maintenir plus facilement. Moi aussi je suis très têtu. Ne t’inquiète pas tu auras le temps de souffrir plus tard.

Asterie prit l’éponge s’approcha de Tadek lui sourit lui murmura respire doucement ça va allez. En lui approchant l’éponge du visage d’une main lui prit l’autre main et la serra doucement.

Voilà il dort à nous bon vous maintenez mesdames.

Une fois Tadek endormi Asterie regarda un peu mieux la plaie... Elle versa encore de l’eau d’agripaume elle y avait rajouté un peu de sel puis sécha avec un linge propre

La blessure était large et profonde ça saignait un peu …
Elle prit du fil de chanvre. Et une aiguille courbe et fine qui les lui faisait .
Elle commença à recoudre. Il y avait un endroit ou cela saignait un peu plus elle réussi à faire un point
Tadek commençait à bouger...

Sœur Mariette et Shérishia maintenez fermement maintenant je n’ai pas fini.
Entre la poire et l’éponge cela devrait le laissez encore un peu étourdi du moins je l’espère …

Elle termina enfin referma la blessure avec du fil de jonc assez fin également après avoir nettoyée la plaie.

Elle appliqua un cataplasme de feuille de bardane bouillie qu’elle protégea avec un linge propre qu’elle maintient appliqué par un bandage qui entourait toute la hanche

Il va falloir m’aider.

Tadek attrapa la taille d’Asterie avec sa main libre.

Non laisse toi faire ne bouge pas faut que je … Ca va pas être évident là. Maintenez le Shérishia qu’il ne tombe pas non Tadek reste tranquille Rooo mais ce n’est pas vrai .Elle se mit à sourire.

Aie, aie, j’’aiiiiiiii maaaalll humm summmfff.

Reste tranquille heureusement qu’il est à moitié rendormi…

Après plusieurs moment d’efforts ...c’était plus long que le fait de recoudre la plaie...
Elle s’approcha de lui souleva les paupières.

Bon très bien on va en profiter.
Ca va tu m’entends Tadek tu m’entends ?

Elle était rassurer il réagissait c’était le principal…Bon j’ai fini une partie... Elle le regarda. Tu m’entends ?

Greu hum asté ,Asterie

Oui très bien au moins tu me reconnais essais d’éviter de bouger.

Elle se tourna vers Shérishia oui les effets entre la poire et l’éponge soporifique ….

Elle enleva le cataplasme qui couvrait la plaie de l’épaule. Y versa un peu d’eau bouillie de sel, de vinaigre.

Voilà la chair était un peu plus molle. Voilà très bien je vais pouvoir fermer.

Elle prit ses instruments et commença.

Maintenez le Sœur Mariette Tadek reste tranquille.

Après Quelques minutes qui ont du paraître très longues pour Shérishia et sœur Mariette car elle devait maintenir Tadek qui réagissait. Asterie était concentrer ne s’occupait pas de ce qui ce passait à coté elle voulait juste que l’épaule ne bouge pas.

Asterie termina nettoya puis plaça un cataplasme de feuille d’achillée millefeuilles en décoction avec du vinaigre.

Plus que le bandage à l’épaule. Aider moi à le souleverrrrrrr . Norf de Norf ce n’est pas vrai La prochaine fois je t’assomme au moins...
Orilla
[ A l'étage du dispenaire ]

La jeune femme qui venait tout juste de se réveiller, laissa son regard se poser sur la sœur Mariette. Orilla resta allongée sur la couche silencieusement en écoutant les paroles de la sœur.

Ca va aller ma sœur, je n’ai point très faim.

Orilla sentit la sœur soulever ses jambes pour les mettre en hauteur en plaçant une épaisseur en dessous. Mais dés au soulèvement, la jeune femme sentit la douleur une nouvelle fois se faire sentir ce qu’il la fit pousser des gémissements de douleur.

Aiieeeu…arrêtez, laissé moi tranquille…

La jeune femme fixa la sœur qui venait tout juste de finir ce qu’elle avait commencée. « Quel brute » pensa t’elle.. une fois, cela terminée.. « Enfin la paix ! » Mais la question qui suivit la rongeait de l’intérieur...Prévenir quelqu’un ? Sa seule famille était son père, mais comment lui dire.. ? Ayant trop peur pour l’instant, elle préféra éviter la question en disant qu’elle était fatiguée et préférée rester seule
Asterie
[ A l'étage du dispensaire]

Asterie se rendit au chevet de la jeune fille qu’elle avait opéré quelques heures plutôt.

Alors jeune damoiselle comment allez vous ?
Je viens vérifier si tous va bien.

Elle se pencha vers la jeune femme posa ma main sur son front il était un peu chaud, les humeurs commençaient à arriver.
Elle en profita pour regarder le bandage pas découlement particulier une légère trace de sang sur le coté mais sans plus.

Votre tête ça va pas de maux de tête important regarder moi et suivez mon doigt .

Elle lui elle lui fit bouger les yeux, vous voyez bien mes doigts ?

Je vais vous donner une tisane pour la douleur .Vous rendiez visite à quelqu’un ?? Ou vous étiez en voyage ? Avez-vous quelqu’un à qui prévenir vos parents peut être ! Vous m’avez l’air un peu jeune pour voyager seule.Vous m’avez parlé de Châteauroux avez vous de la famille las bas ? Je connais le Maire Messire Gilgaalad je pourrais lui envoyer une missive qu’il prévienne votre famille si vous voulez.

Orilla
[ A l'étage du dispensaire]


La jeune femme aperçut le médicastre arriver à son chevet.

Ca va mieux.. grâce a vous..

Orilla laissa la médicastre l’ examiner une nouvelle fois, sa blessure ne lui permettait point encore de pouvoir se redresser, celle-ci étant toujours sensible. Restant allongée sur la couche, Orilla suivit du regard les gestes d’asterie, d’après l’expression de son visage tout avait l’air d’aller bien. La jeune femme était rassurée et pourrait bientôt reprendre les chemins.

Je n’ai point mal a la tête juste au ventre.. Votre doigt ? Oui oui, je le vois

Tout en disant ces mots, elle suivit le doigt du regard pendant un petit moment avant de l’entendre poser divers questions sans s’arrêter

J’étais en voyage..non, point pour rendre visite a quelqu’un.. je faisais ce voyage par…par plaisir. De la famille… ? oui mais ca va aller, je reprendrai les chemins dans quelques jours point besoin de l’inquiéter.

Elle lui sourit doucement

Châteauroux, je n’étais que de passage…Sieur Gil..Gilgaalad ?? un ami a vous ? le prévenir ? NOOOON
Asterie
[ A l'étage du dispensaire]

Asterie regarda la jeune fille étonné au ton de sa voix.
Citation:
Châteauroux, je n’étais que de passage…Sieur Gil..Gilgaalad ?? un ami a vous ? le prévenir ? NOOOON


Asterie s’avait très bien qu’il y avait autre choses sous les paroles de la jeune fille. Elle l’observa.

Vous êtes sûr que vous me dites la vérité ? Vous avez des ennuis ?
Votre famille. Je n’ai pas l’air comme cela mais je sais lorsque l’on veux me cacher quelque chose et là vous essayer de me cacher la vérité .Vous n’avez rien à craindre.
Mais ce qui m’intrigue c’est au nom de Messire Gilgaalad votre visage à changé et le ton de votre voix est monté.
J’observe c’est mon métier... Et pour répondre à votre question vous je connais très bien Messire Gilgaalad c’est pour cela que je suis assez intriguée je vous l’avoue devant votre réaction.
Si vous craignez de me parlez car je le connais cela n’a rien à voir vous pouvez vous confier je peux peut être vous aider.
Comme je vous l’ai dit vous êtes bien jeune pour être seule sur les routes et cela n’est pas votre habitude.
Elle lui sourit je sais de quoi je parle…
Orilla
La jeune femme avait répondu brutalement sans même réfléchir, ce qui provoqua un regard interrogateur de la médicastre. Orilla fixa dame astérie du regard en voyant les questions se défiler. A ce moment la, la jeune femme ne savait trop quoi répondre et se sentit mal a l’aise.

Des ennuis, non aucun.. mais..non.. je vous cache rien.. c’est juste que…enfin..il a point besoin d’être prévenu de ma présence ici…il a surement déjà bien assez de travail pour que vous l’embêtiez avec ceci…

Orilla essaya malgré ses quelques trous dans ses phrases d’être convaincante même si on voyait facilement que quelques choses la tourmentée depuis le nom de cette homme

Vous avez surement..beaucoup de travail dame asterie , je ne voudrai point….enfin...abuser de votre hospitalité..je partirai demain…si vous pouviez me redonner mes affaires..

La jeune femme glissa sa main discrètement sous la couverture pour la poser sur sa blessure qui lui faisait toujours mal mais résista tant bien que mal à la douleur même si quelques grimaces apparaissaient sur son visage..
Asterie
Asterie regardait Orilla et s’avait pertinemment qu’elle ne disait pas toute la vérité mais c’était son choix rien ne l’obligeait elle parlerait quand même à Gilgaalad au cas où. Il ne faudrait pas qu’il lui arrive quelques déconvenues.

C’est vous qui juger damoiselle, je n’insisterais donc pas.
Mais sur un point il est hors de question que je cède vous restez encore au moins deux jours minimum. ici. Je vous conseillerais plus mais je vois que vous avez du caractère et ne vous oblige en rien. Je ne veux pas que votre blessure s’ouvre.
Reposer vous et si vous changer d’avis et que vous voulez vous confier je suis là ainsi que Sœur Mariette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
brianna
Fille du domaine
avatar

Féminin
Nombre de messages : 108
Age : 28
Localisation : Chez ses parents
Date d'inscription : 17/05/2008

MessageSujet: Re: Dispensaire Asterie Médecin de Saint Aignan (Retranscription halle de Saint Aignan RR)   Sam 26 Juin - 16:40

Ayala
Ayla passa au dispensaire son amie était partie pour quelques jours.

Elle s'arma d'un balais et commença à ouvrir, et à épousseter...

Elle chantonnait tout en faisant ça....
Helenne
Devant le dispensaire:


Allé vas-y toi !

Mais non toi !

Mais non heu ! Toi !!!

Bon on plouffe ?

D'accord !

Plouf plouf !
Une vache qui pisse dans un tonneau, c'est rigolo mais c'est pas beau !
Hihi ! Voilà, c'est toi ! Allez vas-y Hélène !

Et voilà comment Hélène, 6 ans à peine, s'était retrouvée à frapper à la porte du dispensaire.
Entendant un " oui ! ", venant de l'intérieur, elle y entra, et toute intimidée, commença à expliquer pourquoi elle était là:

Bonjour heu ...
On était en train de jouer dans la rue quand la chocolatière, M'dame Ali, vous savez ? Et bien elle nous a dit d'aller au dispensaire, parce qu'elle a un ami qui est malade.
C'est très urgent qu'elle a dit !
Vous allez venir hein ?!

Elle espérait bien que la personne allait venir, et vite ! Peut être que la chocolatière leur donnerait des friandise pour les récompenser d'être venu chercher de l'aide au dispensaire ....
Asterie
Asterie était occupée dans son bureau réglant certain papier la porte ouverte, pour plus de facilité lorsqu’elle entendit frapper et une aperçue une enfant de six ans environ qui se tenait devant la porte.

Elle la regarda lui sourit.
Bonjour jeune fille que puis-je pour toi ?

L’enfant regardait Asterie lui exposant sa requête.
Citation:
Bonjour heu ...
On était en train de jouer dans la rue quand la chocolatière, M'dame Ali, vous savez ? Et bien elle nous a dit d'aller au dispensaire, parce qu'elle a un ami qui est malade.
C'est très urgent qu'elle a dit !
Vous allez venir hein ?!


Oui je connais bien Dame Ali d’accord je vais venir avec toi. Je prends ma besace et je te suis.
Dit moi comment t’appelles-tu ? Tu as l’air de bien connaître la chocolaterie de Dame Ali.

Asterie sourit à l’enfant se leva pris un parchemin puis le plaça sur la porte de son bureau.
Pour prévenir de son absence puis suivi la petite fille.
Helenne
Hélène sourit à la Dame, ravie que celle ci ne fasse pas d'histoires pour venir. Elle aurait surement sa récompense chocolatée !

Je m'appelle Hélène, M'dame !
Bah, oui j'la connais bien la chocolaterie ! J'habite pas loin !
Mais c'est souvent fermé en ce moment ! Elle elle souvent en voyage M'dame Ali. Elle a des responsabilité il parait , m'man m'a dit !

Et elle sortie toute fière du dispensaire, devant le regard éberlué de ses camarade de jeu, emmenant Astérie à sa suite, en direction de la rue du 20 Avril 1453.

Whaou ! t'as vu ça ! Elle y est arrivé !

Oui, elle a fait vite en plus !

Elle va être contente la chocolatière ! Elle va surement lui donner un truc de bon !

Rhooo zut ! Si j'avais su c'est moi qui serait allé chercher le médecin !
Un peu plus tard ...


C'est une Hélène toute fière qui frappa à la porte du dispensaire. Dame Astérie lui avait donné une grande mission, et promis une récompense pour ça ! Tout le long du trajet elle avait répété les mots pour ne pas les oublier: Pourpier, Mariette, pourpier, mariette, pourpier, mariette, ...
Et donc tout sourire elle déclara en entrant dans le dispensaire:

Bonjour, c'est Dame Astérie qui m'envoie.
Je dois voir Sœur Pourpier pour qu'elle me donne des feuilles de mariette !

Devant l'air étonnée de la personne qui se trouvait en face d'elle, Hélène se dit qu'elle avait du se tromper .. elle réfléchit un peu puis ...

Oh ! C'est l'inverse peut être ?
Sœur Mariette doit me donner des feuilles de pourpier, c'est ça ?
Gigi
Assise en taverne, entrain de papoter et de vider une chope, Gigi fut horrifiée à la vue d'une jeunne femme couverte de sang qui entra.
Lexi raconta péniblement les horreurs qu'elle a vécu sur le chemin entre Niort et SA. Elle fut agressée par un homme, grand et sans scrupule.
Ne sachant que faire, le sang tapissant ses vêtements, Gigi transporta comme elle pu (en brouette) la jeune lexi au dispensaire pour la remettre entre les mains d'un medecin.
Arrivé devant la porte:

AU SECOURRRRRSSSSS!!!!!!!!!!!!!!!

Gigi tambourrinait de toute ses forces quand elle s'apperçut que la porte était ouverte. Elle entra avec Lexi...

TENEZ BON !LE MEDECIN VA ARRIVER...
Arawaque
Mathilde était elle aussi en taverne quand elle vit la femme franchir la porte et s'effondrée. Elle se précipita sur la dame et rejoint gigi qui était déjà à son chevet. Elle tenta de désinfecter les plaies et de les panser afin que la femme est le temps d'aller au dispensaire...
Gigi et elle l'installèrent ensuite sur un carosse de fortune (une brouette avec une planche de bois) et partirent afin de l'amener au dispensaire.
Une fois à bon port, Gigi cria AU SECOURSSSSS
Elle tambourina ensuite à la porte qui s'ouvrit d'elle même . Mathilde se précipita à l'intérieur avec la brouette et dit : On a un blessé grave...c'est une urgence
Lexy
Après ses deux attaques deux jours de suite par le même bandit, Lexy venant de Loches arriva enfin péniblement, faiblement à Saint Aignan. Sa chemise était déchirée, son corps couvert de blessures. Mais ce qui était le plus douloureux était cette plaie à la tête qui lui provoquait d' horribles maux de tête. Arrivant aux portes de la ville, elle était entrée dans la première taverne qu'elle vit pour y chercher de l'aide.

Deux femmes vraiment très gentilles s'occupèrent de la jeune fille de 15 ans. Choquée par ce qui lui était arrivée, Lexy se cramponnait à la couverture dans laquelle elles l'avait couverte.

Durant le trajet jusqu'au dispensaire, la jeune fille mourante avait perdu connaissance
Sœur mariette
Une des aides du dispensaire était venu prévenir Soeur Mariette du départ du Médecin pour une visite.
Soeur Mariette soupira, elle avait eu un peu de mal au départ qu'elle était venue travailler ici au fait qu' Asterie s'absente comme cela en laissant seulement un parchemin sur la porte lui précisant son absence ,parti en visite. Avec le temps elle s'y était habituée.

Une gamine arriva au dispensaire.
Citation:
Bonjour, c'est Dame Astérie qui m'envoie.

Je dois voir Soeur Pourpier pour qu'elle me donne des feuilles de mariette !

Soeur Mariette regarda la gamine avec un air surpris puis sourit .

Es-tu sûr ?
Citation:
Oh ! C'est l'inverse peut être ?

Soeur Mariette doit me donner des feuilles de pourpier, c'est ça ?


Oui c'est mieux mon enfant. Alors, Dame Asterie t'envois chercher des feuilles de pourpier se doit-être important.
Je vais t'en chercher reste là .

La Soeur se rendit à l'arrière du dispensaire un potager était réservé pour toutes sortes de plantes. Elle prit quelques feuilles de pourpier les plaça dans un linge puis les donna à la petite.

Voilà ! va vite!
Sœur Mariette allait remonter à l’étage lorsqu’elle vit arriver deux jeunes femmes et une autre blessé à première vu.

Bonjour je suis sœur Mariette venez par ici. Elle leur montra une salle. Que c’est ‘il passer ?Le Médecin est absent mais ne devrait pas tarder.

Au même moment elle entendit Asterie .

En parlant voilà Dame Asterie le Médecin .
Asterie
Asterie rentrait au dispensaire lorsqu'elle aperçue une bérouette la doubler avec ne femme dedans elle crut perse voir du rouge qui ressemblait à du sang. Ses doutes se confirmèrent lorsque la Bérouette entra dans le dispensaire. Elle pressa le pas.Elle entra dans le dispensaire Soeur Mariette était entrain de signaler qu'elle n'allait pas tarder.Asterie sourit.

Bonjour, je suis le médecin que ce passe t'-il ?

Tout en posant la question elle s'approcha de la blessée.

Damoiselle, damoiselle ! Vous m'entendez.? Elle observa la jeune femme elle pouvait y voir du sang partout sur sa chemise Et une plaie à la tête à première vu.

Il va falloir l'allonger allers mesdames on va toutes s'y mettre.Soeur Mariette donnée moi des sels. .

Tout en enlevant le pansement Asterie questionna les accompagnatrices.

Que c'est' il passé, qui l'a frappé comme cela, il y a longtemps qu'elle est inanimée. ?
Lexy
La jeune fille de 15 ans revint à elle, gémissant sous la douleur... Elle ouvrit ses grands yeux. Son regard se posa sur une belle dame, la médicastre sûrement.

Elle avait toujours ce mal de tête lancinant...

J'ai mal...
Gigi
Rapidement le medecin arriva et examina la jeune Lexy.
Elle demanda quelques renseignements que Gigi pu lui fournir.

Et bien elle est entrée dans la taverne ce matin, très affolée et ensanglantée. Elle nous a dit s'être fait agressée à deux reprises sur le chemin qui mène à Saint-Aignan et que l'homme avait un couteau. Elle a perdu connaissance après l'avoir assomé avec une grosse pierre la seconde fois. Je n'en sais pas plus.Elle se plaint beaucoup de sa tête

Gigi regardait dame Asterie en espérant que ces quelques renseignements pourraient l'aider à soigner la jeune fille.
Asterie
Asterie écouta la jeune femme.
Citation:
Et bien elle est entrée dans la taverne ce matin, très affolée et ensanglantée. Elle nous a dit s'être fait agressée à deux reprises sur le chemin qui mène à Saint-Aignan et que l'homme avait un couteau. Elle a perdu connaissance après l'avoir assomé avec une grosse pierre la seconde fois. Je n'en sais pas plus.Elle se plaint beaucoup de sa tête.


Elle soupira serra les poings encore une agression sur une femme décidément il faudrait faire vraiment quelque chose.

Je vais regarder. C’est très bien de l’avoir amener ici.

Asterie s’approcha.

Vous êtes réveillé c’est le principal je vais m’occupé de vois rester tranquille le mal de tête c’est normal c’est le coup porter.
Comment vous appeler vous ?

Le … Lexy

Enchantée Lexy moi c’est Asterie tout ce passera bien. Je vais regarder laisser vous faire.

Asterie sourit à la jeune femme.
Après avoir regardé la plaie il y avait une belle entaille sur le cuir chevelu il fallait recoudre.
Elle examina rapidement le corps de la jeune femme. Il était recouvert de plaies.

Il va falloir vous enlever vos vêtements car ils sont recouverts de poussière de sang …
Mais auparavant je vais m’occuper de votre tête.

Sœur Mariette vous pouvez me préparer de quoi nettoyer la plaie s’il vous plait.

Asterie pris la bassine que lui tendait Sœur Mariette un linge et commença délicatement à nettoyer la plaie des croûtes de sang séchés.
Elle demanda également un rasoir pour enlever le cuir chevelu et pouvoir recoudre correctement.

Elle expliqua ce qu’elle allait faire à Levy.
Lexy
La jeune fille ne bougea pas quand la médicastre l'examina. Son regard par contre était effrayée en regardant la Soeur... En effet Lexy avait été élevée par des nonnes, depuis sa naissance,dans un orphelinat et en avait vu de toutes les couleurs, passant parfois trois jours enfermée dans sa cellule, privé de nourriture, juste de l'eau à boire... Elle avait depuis une peur bleue de tout ce qui touchait les religieuses. A 15 ans, elle s'était sauvée de l'orphelinat et avait toujours peur qu'elles partent à sa recherche pour l'enfermer à nouveau. C'est ainsi qu'elle s'était retrouvée à Niort.

Donc Lexy était sur ses gardes, tendue, non pas à cause de ses blessures ou des soins qui allaient lui être prodigués mais par la présence de la Soeur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
brianna
Fille du domaine
avatar

Féminin
Nombre de messages : 108
Age : 28
Localisation : Chez ses parents
Date d'inscription : 17/05/2008

MessageSujet: Re: Dispensaire Asterie Médecin de Saint Aignan (Retranscription halle de Saint Aignan RR)   Sam 26 Juin - 16:45

Asterie
Asterie observait la jeune femme elle avait l'air tendu qui ne le saurait pas dans ce cas ! Mais ce n'était pas quand elle la touchait. En l'observant elle constatait que la jeune femme détournait son regard non par pudeur enfin si l'on peu le dire ainsi mais, plus du fait d'être sur ses gardes. Asterie suivit son regard qui se portait souvent sur la Soeur Mariette. Il est vrai qu'elle était un peu sèche mais ... Elle se pencha vers la jeune femme et lui chuchota

ne vous inquiéter pas vous êtes en sureté personne ne vous fera de mal je vous le promet.

Mais rien à faire elle sent une tension palpable lorsque la soeur lui nettoya les blessures. Elle demanda à la jeune femme qui l'accompagnait de lui tenir la main.
On pourra mettre cela sur le compte de la peur et de la douleur. Pour plus tard elle discutera avec elle pour comprendre cette tension.

Soeur Mariette avait préparé le matériel du médecin.

Après avoir bien nettoyé elle avait pris un rassoir avait rasé un peu autour de la plaie. Elle avait prévenu la jeune femme qu'elle ne pouvait pas faire autrement.

Sa réaction avait été compréhensible un non était sortit de sa bouche. Mais ne pouvais pas faire autrement ...

Elle avait demandé à la jeune femme de ne pas bouger elle allait sentir l'aiguille mais, pour plus de précaution avait demandé qu'on maintienne la tête de la jeune femme.

Par la suite Asterie prit du fil de jonc son aiguille un peu courbé plus facile.

Lexy seraient les dents à chaque point ...

Après quelques minutes qui ont dû paraître beaucoup plus pour la jeune blessée. Asterie nettoya une fois de plus la plaie. Puis y déposa un onguent sur la cicatrice à base de cousoudre hydraste, de grande camomille, plantain, calendule, cire abeille et d'huile d'olive ,elle recouvrit le tout par un linge propre.

Lexy
La jeune fille, malgré la tension causée par la proximité de la Soeur, se laissa soigner sans broncher. Le fait qu'on lui rasa un peu le cuir chevelu par contre ne lui plût pas trop. Déjà qu'elle n'avait plus aucun vêtement, sa chemise étant déchiré par le brigand...

Serrant les dents, Lexy n'émit aucun cri quand l'aiguille entra et ressortit. Les minutes parurent des heures interminables pour elle mais elle ne bougea pas d'un cil. Plus vite fait.... plus vite quitte...

Une fois son bandage à la tête achevée, Lexy regarda la médicastre et fut assez embarrassée...

Dame Asterie ? Heu.... j'ai une question à vous poser....

La jeune fille embarrassée avait bien du mal à poursuivre, mais elle devait savoir si...

Le brigand le deuxième jour m'a attaquée à nouveau et il ... il ... a... déchiré... ma chemise... et ensuite...

Elle détourna le regard pour continuer trop gênée.

Est il possible de savoir si... Enfin si il .... Vu que je me suis évanouie, je n'ai aucun souvenir de ce qu'il.... aurait... pu... faire...

Lexy ne connaissait rien aux hommes, jamais elle n'avait été embrassée par l'un deux. Encore innocente, elle ne savait rien des relations possibles entre un homme et une femme, ni d'ailleurs comment on faisait les bébés...

Une dame en taverne m'a dit que vous pourriez me dire si il .... Enfin si je suis toujours...

Rouge de honte, la jeune fille se tut...
Asterie
Asterie venait de terminer après avoir placé un bandage. Lexy se sentit gêner et n'osait pas trop parler. Asterie sourit et compris. Elle se pencha vers elle et lui chuchota pas de problème.

J'aimerais rester un peu avec Lexy si vous voulez bien sortir s'il vous plait.

Une fois tout le monde partis Asterie se retourna vers la jeune femme.

Bon ne vous inquiéter pas cela ne vous fera pas mal. Il faut que vous enleviez votre braie. Pour votre chemise et votre braie qui est souillé de sang je vous en donnerais d'autres.

Asterie sentait l'inquiétude de Lexy ce qui était très compréhensible, elle essaya a de la rassurer au mieux.
Elle positionna la jeune fille puis l'examina et sourit tout va bien jeune fille.
Asterie aperçu le visage de Lexy passer de la pâleur à une certaine rougeur.
Elle était aussi rassurée.

Aller je vais vous aider à aller vous mettre au lit et vous reposer. La tête va vous faire mal ce qui est un peu normal mais, je vous donnerais quelques choses pour vous calmer.
Mais auparavant si ce n'est pas trop indiscret vous étiez très tendu lorsque Soeur Mariette vous pensait les plaies y aurait 'il quelque chose...Vous n'avez rien à craindre d'elle, elle est un peu sèche et puis particulière mais c'est une bonne soeur. Et en plus elle est efficace alors.
Et puis surtout depuis qu'elle est là l'église ne me surveille plus comme avant au cas où je faisais quelque chose contre la volonté Aristote.
Lexy
Rassurée, Lexy se détendit.

Merci beaucoup pour tout ce que vous faites pour moi. Je n'ai malheureusement plus rien pour vous payer. Dès que je pourrai travailler je vous apporterai de quoi payer vos soins.

La médicastre avait vu le malaise de la jeune fille face à Soeurmariette. Etant toute seule avec dame Asterie, elle osa expliquer le pourquoi de son mal être.

En fait, je dois vous avouer que je me suis sauvée de l' orphelinat dont des nonnes s'occupaient. Et j'ai toujours peur qu'elles partent à ma recherche et m'enferment à nouveau. Du coup je me méfie de toutes personnes en relation avec la religion...

Je me suis sauvée pour essayer de retrouver mes parents qui m'ont abandonnée bébé au porte d'un orphelinat. J'ai changé trois fois d'orphelinat durant ma vie et je ne sais pas trop où commencer mes recherches.

Je me suis retrouvée à Niort suite à mon évasion où les gens m'ont très bien accueillie. Mais mon instinct me disait de venir à Saint Aignan. Je ne sais pas pourquoi... A mon avis j'aurais sans doute du rester à Niort, cela m'aurait évité de me faire attaquer.

J'avais la couverture dont j'étais enveloppée bébé, avec une broderie représentant un blason... Le brigand l'a prise avec tout ce que j'avais... Je n'ai plus aucun indice afin de retrouver mes origines...

La jeune fille soupira... Tout espoir de retrouver ses parents semblaient s'être envolé avec la couverture...
Asterie
Asterie sourit à Lexy oh ! Ne vous inquiéter pas pour cela vous viendrez aider à la nettoyer le dispensaire et voilà.

Asterie écouta ensuite la jeune fille sa vie à l'orphelinat.

Cela devait être terrible en effet ! Mais je vous rassure Soeur Mariette ne vous dénoncera pas ce serait plutôt moi qui serais visé pour l'église mais, pas vous ! Et puis elle se plait ici.

Mais ce médaillon avec ce blason m'intrigue comment était il ? À quoi il ressemblait j'en connais quelques-uns et puis je connais peut-être !
En tout cas vous rester jusqu'a votre guérisson et comme je vous ai dit vous me rembourserez par menu travaux.

Asterie regardait la jeune fille cela remontait à longtemps maintenant elle aussi, elle avait tout quitté non pas pour fuir un orphelinat mais, un mariage forcé, elle avait perdu son ami et avait décidé de se cacher à Saint Aignan ...
Lexy
Une fois que Lexy serait guérie, elle aiderait avec plaisir la médicastre. Rassurée que la Soeur n'était pas une menace pour elle, la jeune fille se détendit un peu.

En fait le blason sur la couverture se compose d'un lion jaune sur fond bleu... Je ne sais pas du tout à quoi ça correspond... Ni même si cela appartenait à la famille... Tout ce qu'on sait est que mes parents savaient écrire puisqu'ils ont laissé ces quelques mots sur un parchemin : Je m'appelle Lexy et je suis née le 12 janvier 1442. J'étais enroulée dans cette fameuse couverture où était brodé ce blason...

La jeune fille soupira...

Vous savez j'ai de moins en moins espoir de retrouver ma famille. Si ça tombe ils sont morts...

Vous croyez que ça vaut le coup que je passe ma vie à leur recherche ?
Asterie
Asterie entendit la description de la jeune fille du blason elle resta un instant interdite un lion jaune sur un fond bleu elle l’avait déjà vu quelque pars ce blason mais où …
Asterie était dans ses réflexions .Lorsque Lexy parla de continuer ou pas de rechercher sa famille

Asterie sourit à Lexy oui bien sûr qu’il est important que vous continuer à rechercher vos parents je n’ai jamais eu la chance de connaître ma mère qui est décédé en couche mais j’ai été élevé par mon père et la famille de ma mère.Et puis vous avez peut être des coussin des frère des soeurs qui c'est ...Ne jamais perdre espoir .
Vous trouverez j’en suis certaine.


Lion jaune sur fond bleu, lion jaune sur fond bleu .Elle se demandait si tout à coup cela lui reviens elle avait vu se blason récemment et oui au château mais c’était …

Dites moi cette broderie vous l’avez sur vous ?
Lexy
La médicastre semblait réfléchir... Une espoir renaissait au fond d'elle...

Malheureusement le brigand me l'a prise en même temps que mon maïs... Je n'ai plus aucune preuve. Seul son souvenir dans ma tête va rester...

Parfois je me dis que je suis peut-être une enfant de la honte car comment peut on abandonner un bébé ainsi... Peut-être étais je un méchant bébé ? Et peut-être que si mes parents existent toujours ils ne voudront pas que je refasse surface...

Tant de questions se bousculaient... Son mal de tête empirait. Elle passa sa main fraiche sur son front pour essayer de stopper les battements qui s'y accentuaient...

Mais d'un autre côté je me dis que si ils ont laissé cette couverture avec le blason c'est pour pouvoir me reconnaitre un jour... Mais à présent sans cette couverture...

La jeune fille soupira. Comme elle maudissait cet homme qui lui avait pris le seul bien de sa famille qu'elle possédait...
Jospinette
Arrivés devant le dispensaire Jos descendit du cheval de son époux et avança avec Sand il etait bien temps pour les deux dames de se faire soigner.
Jos demanda a Sand d'ouvrir la porte étant fortement handicapée du fait des brûlures rependues sur mains et ses bras.

Asterie tu es la ?

en attendant que quelqu'un vienne les prendre en charge Sand et elle s installèrent sur des chaises a l'entrée du dispensaire, jos ne pu s'empêcher de regarder la jambe brûlée de Sand se sentant en partie responsable
Asterie
Malheureusement le brigand me l'a prise en même temps que mon maïs... Je n'ai plus aucune preuve. Seul son souvenir dans ma tête va rester...

Parfois je me dis que je suis peut-être une enfant de la honte car comment peut on abandonner un bébé ainsi... Peut-être étais je un méchant bébé ? Et peut-être que si mes parents existent toujours ils ne voudront pas que je refasse surface...


Asterie regardait la jeune fille.

Oui en effet là se sera un peu plus dur mais ne dites jamais que c’est de votre faute comment voulez –vous en êtes la cause.
Ne vous culpabiliser point. Ce n’est pas votre choix. Peut être pas non plus celui de votre mère parfois certain choix sont faits sans que l’on comprenne pourquoi.
Mais je suis certaine qu’ils le regrettent et ont surement essayé de vous retrouver.
Ils ne vous auraient pas laissé une couverture avec un blason ce qui les identifieraient si c’était le cas ou alors ont vous a enlevé et ils sont à votre recherche.

Comment dire à cette jeune fille qu’elle avait vu le blason en question du moins si c’était celui –là par rapport à la description elle il y avait des étoiles blanches aussi. Et puis le détenteur est décédé et elle sa femme n’était pas en Berry elle l’aurait su.

Pourquoi ne essayer d’aller voir au château la noblesse se réunie parfois avec un peu de chance vous reconnaîtrez le blason en question.
Je vous laisse quelques instants je passerais vous voir en salle on va vous aider à vous installer dans votre lit.

Asterie se dirigea vers la salle d’attente pour la suite des visites.

Jospinette ! Sandrine ! Que ce passe t’il ? Vous n’avez pas l’air bien vous êtes bien pale toutes les deux .Elle regarda les bandages sommaires des deux femmes que vous est-il arrivés ?
Sandrine
Sandy avait ouvert la porte du dispensaire et l'avait tenue pour que Jos puisse passer, puis l'avait suivie. Une fois à l'intérieur, jos appela Asterie qui ne tarda pas à venir et qui les regarda toutes les deux avec de yeux intérrogateurs.

Sandy réprima un sanglot qui arrivait dans sa gorge et répondit aux questions d'asterie.

Que c'est il passé ? Ben..... plus de Boulasse....... pfiou envolée..... enfin non pas envolée ......... brulée, et nous avec !!!!!!

Elle désigna alors les bras de jos et sa jambe.
Asterie
Asterie regarde Sandrine et Jospinette et bien ! La boulasse à brûler dites vous ! Mais comment cela c’est ‘il passer j’ai vu les responsables du feu intervenir mais, je ne pensais pas que c’était la boulasse norf de norf !!Venez avec moi.

Elle leur indiqua la salle Sandrine tu vas t’allonger et toi Jospinette pose ton bras la Asterie avait placer un linge propre dessous.

Je vais regarder vos blessures je vais vous enlever vos bandages laissez vous faire.

Asterie demanda qu’on lui apporte de l’eau bouilli en versa sur les bandages pour éviter d’arracher la peau.
Elle commença par celui de Sandrine la plaie avait l’air plus étendu...
Une fois enlever Asterie constata une plaie pas très jolie boursoufflée.
Avant de commencer a s’en occuper elle enleva également celui de Jospinette.
Jospinette
Sandrine et Jos suivirent Astérie dans une salle mitoyenne a l'entrée

Jos s exécuta et posa ses bras sur le linge mis par Asterie.
elle regarda Asterie s occuper de sa tavernière et s'angoissait déjà a l idée que ses douleurs se réveillent a l'ablation des bandages de fortune
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
brianna
Fille du domaine
avatar

Féminin
Nombre de messages : 108
Age : 28
Localisation : Chez ses parents
Date d'inscription : 17/05/2008

MessageSujet: Re: Dispensaire Asterie Médecin de Saint Aignan (Retranscription halle de Saint Aignan RR)   Sam 26 Juin - 16:50

Mikup
Déferlant la ruelle qui mène vers le dispensaire d'Astérie au grand galop, MikeP croisa un cavalier lui aussi à vive allure et vit au dernier moment qu'il s'agissait de son ami Dexter. Il lui fit un signe de la main en guise de salut et, au moment où Bronco, son fidèle étalon, planta adroitement les sabots pour ralentir son galop endiablé, sauta de son dos d'une habilleté presque innuïe. Il enfonça la porte et cria: "SAAAADDDYYYY OU ES-TU" Il vit une petite porte entrouverte et entendit des petits gémissements sortir de cette salle mitoyenne. Et là, enfin, il vit Astérie, penchée sur son épouse en train de la soigner. "Ma chérie, norf de norf, comment vas-tu?" dit - il en pensant "quelle question, quel basin" et enlaça sa femme doucement et en faisant attention de ne pas l'écraser sous son armure poussièreuse. Il l'embrassa tendrement et là il vit l'état de la jambe de sa tendre dans un état..heuh..désastrueux. "Astérie, tu crois que ça va aller à nouveau après tes soins professionnelles?" Il vit, du mème moment, son amie Jos avec les bras brûlés et l'encouragea avec ces mots: "Jos, mon amie, tu t'en sortiras, comme Sandy d'ailleurs, vous êtes toutes les deux des femmes hors du commun!!!" ceci tout en se souvenant des blessures que Jos lui avait infligée lors de la déscente en bouclier l'hiver passé....^^ MikeP fut vraiment soulagé de savoir son épouse en bonnes mains ici. Il embrassa sa femme à nouveau, se mit doucement au bord du lit et observa les soins d'Astérie avec beaucoup d'admiration. "Je l'aurai ce bougre qui a osé comettre un acte aussi barbare!!!!!!" "Que le Tout Puissant ait pitié avec lui, car je l'écraserai!!!"
Asterie
Asterie se lava les mains puis versa doucement de l'eau agripaume sur la brulure puis elle sécha autour tout doucement.
Lorsqu'elle vit arriver Mikeup .

Mikeup attention à ton armure tu vas me mettre plein de poussière. Embrasse ta femme très bien tien las dans tes bras mais, un peu plus vers le haut ça m'arrangerais elle sourit.

Elle remit un peu d'eau agripaume juste par précaution.
Elle pris ensuite un linge très fin quelle imbiba d'huile de fleurs de millepertuis et d'huile d'olive .Le plaça sur la brulure puis y posa un bandage autour de la cuisse.
Elle fît la même chose à Jospinette.

Vous avez des pistes sur l'incendiaire !
As t-il laisser des traces des choses qui le compromettraient !!
En tout cas vous avez eu de la chance les filles cela aurait pu être plus grave !
J'espère que vous le retrouverez et s'il est brûlé amener le moi je me ferais un plaisir de le soigner. Asterie était indigné faire brûler une taverne faut 'il être vraiment mal dans sa tête.

Une fois terminé Asterie donna des recommandations.

Repasser me voir ce soir je vous referais le referais le pansement. Je passerais vous voir aussi je dois passer près de chez vous j'ai des malades à voir.
Je vais vous donner une décoction de Barbade, aunée , et romarin vous en prendrez quatre fois par jour cinq cuillères durant le temps de cicatrisation. Pour la douleur tenez de la camomille romaine concentrée.

Surtout ne pas forcer sur vos blessures. Si cela ne va pas si vous n'êtes pas bien des frissons des humeurs importantes venez me voir je vous donnerais quelques choses.

HRP : Je rappelle que pour toutes brûlures graves la moitié de la paume de la main de la victime est considéré comme une brulure grave ainsi que la profondeur, cloques, étendu. Immédiatement refroidir pour éviter l'aggravation ne rien y mettre dessus demander un avis médical et aller consulter un médecin à défaut allez aux urgences. Je rappelle ici c'est pour brulure simple transformer pour le RP.

Sandrine
Sandy avait suivi jos et astérie dans la salle voisine, s'était allongée sur le lit et souffrait en silence quand asterie lui enleva le bandage. Elle pensait encore à sa taverne et était triste ne voulant pas le montrer.

Puis tout d'un coup une voix s'éleva dans le dispensaire, c'était celle de son époux, pas le temps de lui répondre qu'il déboula dans la pièce et l'embrassa.

Bonjour mon coeur, tu as fait bonne route

Elle fit comme si de rien n'était, pour ne pas inquiéter son homme, mais bon il avait vu sa blessure et voyant sa tête elle savait que ca ne servait à rien de faire semblant. Il était inquiet.

Ben écoute ca va pas trop mal, je suis entre de bonnes mains et je suis sure qu'asterie va arranger tout ca. Une fois sur pied on reconstruit la taverne.

Elle lui sourit tristement et laissa faire asterie, écouta ses recommandations et pris les herbes qu'elle lui donna.

Merci asterie, tu viens chéri on rentre à la maison. et je repasse ce soir.

Elle descendit du lit doucement car ca la tiraillait un peu mais déjà beaucoup moins, elle bisouilla astérie et prit son époux par la main.
Jospinette
le bandage humide appliqué par Asterie soulagea immédiatement la sensation douloureuse.

jos se leva et écouta les conseils d'Asterie et pris le paquet contenant la décoction en se demanda si ça se dilué dans de la bug

merci beaucoup Astérie je repasserais ce soir alors

Jos la bisouilla ainsi que Sand et Mike et sortit pour prendre la direction de sa taverne qu'il fallait commencer a déblayer
leilana
Après plusieurs mois d'absence, elle arriva devant le dispensaire.
Partir, elle n'avait pas eu vraiment le choix, quand un courrier de Cambrai l'avait poussé à s'y rendre rapidement.
Toute gênée, elle entra dans le dispensaire, et chercha Astérie.
Elle venait lui annoncer qu'elle rentrait vivre à Cambrai, le plus tôt possible.
Asterie
Après avoir donné les conseils aux deux jeunes femmes Asterie se rendit dans la salle d’attente y découvrit Leilana son infirmière qui avait du partir pour des raisons personnelles il y a bien longtemps déjà. Elle était ravie de voir la jeune femme qui apparemment était en bonne santé.

Leilana comment va tu ?
Alors ce voyage comment cela c’est passer entre vient dans mon bureau on va parler un peu.
Il n’y a personnes profitons en un peu.

La jeune femme suivit Asterie dans son bureau.
Leilana
Leilana sourit doucement, et entra dans le bureau d'Astérie.

Le voyage, plutôt paisible, heureusement !!!

Elle regardait le médecin, et voyait en elle toute sa vie à SA défiler, et les larmes commençaient à lui monter aux yeux.

Astérie, je ne te remercierais jamais assez pour tout ce que tu m'as appris, tout ce que j'ai vécu à SA, c'est grâce à toi. Ma chère mère est morte trois jours avant que je n'arrive à Cambrai, paix à son âme. Je dois reprendre ses affaires, comme elle me l'avait demandé il y a bien longtemps.
Je retourne donc vivre à Cambrai, je suis venue pour vendre mon champ, et dire au revoir.

Elle sourit. Elle savait qu'elle reviendrait un jour à Saint-Aignan, revoir ces personnes qui avaient compté pour elle.

Oh, et j'oubliais aussi, je voulais te demander de voir si ce petit monstre d'Anguerran était en bonne santé pour partir en voyage, cette fois-ci je ne pourrais pas le confier...

Elle regarda son fils qui marchait en cahotant ça et là, et sourit tendrement à ce petit, qui allait enfin connaître sa famille.
Asterie
Asterie sourit à Leilana.

C'est bien dommage mais, c'est la vie en tout cas merci aussi à toi de ton aide.
Aller viens petit bout je vais voir si tout va bien. Tu as bien grandit depuis le temps que je ne t'ai vu.

Elle pris l'enfant le plaça sur la table.

Allez ouvre moi la bouche et fais ahhh !

Le gamin regardait Asterie avec de grands yeux il souriait de temps en temps jetaient des regards vers sa mère un peut intimidé.

Aller la suite tu me montres tes muscles.

Elle regarda le gamin lui montrer des bras.

Elle se mit à rire ROOO très fort dit donc lève la chemise que je vois roooooo.

Le gamin riait aux éclats.T'a vu moi fort hein !!

Oh oui toi très fort comme un grand garçon !

Elle regarda sa peau s'il n'y avait rien de particulier.
Elle palpa son cou .L'enfant riait

Tu chatouilles moi !

Rooooo et bien si je te chatouille alors c'est que tout va bien !
Vas ! tu es en pleine forme. Prends soin de ta maman hein !

Asterie se tourna vers Leilana tout va bien attention sur les routes surtout. Si tu as besoin de plantes ou remèdes avant de partir n'hésite pas.Donne de tes nouvelles par pigeon cela me dfera bien plaisir.
Leilana
Leilana regardait l'examen amusée. Que c'était bizarre de voir ce petit bout de chou grandir si vite...

Quelques herbes, hum oui, si cela ne te dérange pas. Je vais te prendre de l'antiseptique déjà, ce serait bête d'attraper la gangrène sur les routes.

Je vais prendre quelques remèdes aussi, je te laisse me conseiller.

Après avoir fait avec Astérie l'inventaire de tous les remèdes et herbes nécessaires, elle fit le tour du dispensaire, se remémorant les moments passés ici...

Puis, elle prit ses affaires, posa son fils sur la petite charrette et grimpa sur son cheval et partit loin de Saint-Aignan, à l'aventure sur les routes...

Merci à tous de votre accueil à Saint-Aignan, j'ai apprécié faire des RP avec vous. A bientôt peut-être ^^

Asterie
Asterie passa aux premières lueurs du jour au dispensaire pour s’assurer que tout allait bien puis donner des consignes à Sœur Mariette durant son absence

Sœur Mariette je vous laisse le dispensaire pour quelques jours je m’absente pendant quelques temps j’ai besoin de voir autre choses et d’entendre autres choses que des jaspinades, des rumeurs malveillantes à mon sujet. Cela ne fera pas beaucoup de différence mais, pour moi si.
Envoyer moi des missives au besoin.
Ayla
Ayla passa voir son amie, puis vit son petit mot et elle en mis un en dessous
Citation:

Asterie,

je suis partie à Noirlac avec les enfants, on a besoin de se retrouver tout les 3...

Prends soin de toi et de tes enfants

On t'embrasse tout les trois

Ayla


Puis la jeune femme le cœur lourd prit la direction de Noirlac en trainant sa fille et portant son petit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
brianna
Fille du domaine
avatar

Féminin
Nombre de messages : 108
Age : 28
Localisation : Chez ses parents
Date d'inscription : 17/05/2008

MessageSujet: Re: Dispensaire Asterie Médecin de Saint Aignan (Retranscription halle de Saint Aignan RR)   Sam 26 Juin - 16:55

Lyne
Llyne et Lav arrivèrent au dispensaire. Llyne son panier taché de sang d'une main et de l'autre tenant par le bras son compagnon de pique nique.
Le bras garroté et la main bandée d'un torchon bien rougi, braies et chemises qui laissaient à penser qu'il sortait d'une boucherie où l'on venait de faire un carnage, Lav ne passait pas inaperçu.
Llyne frappa à la porte du dispensaire et tous deux y péntrèrent. ils entendirent des voix dans une salle à côté.
Llyne invita Lav à s'asseoir en attendant qu'on vienne.

- Lav asseyez vous donc là sur cette chaise en attendant

Llyne posa par terre son panier et s'assied à ses côtés. Elle ne le quittait pas du regard. Maintenant qu'ils étaient arrivés au dispensaire, plus sereine et détendue elle était. Elle adressa un tendre sourire à son grand nounours maladroit
Lavatar
Lav asseyez vous donc là sur cette chaise en attendant


Lavatar s'assit, tenant de sa main valide le torchon contre sa plaie, sentant son coeur battre d'outre tombe tout le long de son bras garroté ...

Il lui semblait pourtant que ce coeur ne battait que par la présence de la délicieuse damoiselle qui se tenait à ses côtés et qui lui souriait de façon si avenante...

Il prit son mal en patience, lorgnant de temps en temps sur le panier garni de mets succulents, et entreprit de se noyer dans cet océan de douceur qui le fixait si gentiment...

— Arfff.... charmante Llyne,... je suis désolé d'avoir gâché notre repas au bord de l'eau... Mais comptez-vous donc me laisser mourir de faim...? Voyez comme je suis affamé...

Lavatar lui adressa un large sourire... le plus emprunt de charme qu'il eut pu faire, s'amusant du double sens de ses propos...

— Or donc, vous dîtes que votre Astérie fait des merveilles ! J'espère que grâce à elle je pourrai bien vite tenir les rênes de Typhon et galoper à nouveau... Je compte partir dans une quinzaine... enfin... je pense...

Lavatar entendait le médecin parler à une dame, mais ne distinguait point leurs propos..
Il allongea ses jambes, posa son épée sur le côté, et jeta un regard circulaire à la pièce d'attente, fort bien aménagée... non sans lorgner au retour les belles gambettes de la merveilleuse créature qui l'accompagnait...
Lyne
Llyne n'en croyait pas ses oreilles. il avait une plaie de sept centimètres au milieu de la paume de la main et son vaillant chevalier ne pensait qu'à son ventre ...
Llyne ne put s'empêcher d'éclater de rire

- Je crois rêver là ! tout çà ne vous a pas coupé l'appétit ! personnellement , j'ai tellement de noeuds à l'estomac que je ne pourrais rien avaler...

cependant voyant que Lav lorgnait le panier avec de grands yeux ronds

- bon allez je vais voir ce que je vais pouvoir tirer de ce qui reste dans ce panier... parce que j'y ai fourré tout en vrac...

Tandis que Llyne farfouillait dans son panier, elle remarqua le regard appuyé sur ses jambes de son compagnon... et Llyne de penser en souriant discrètement : " ma mère avait raison quand elle disait que les hommes ne pensaient qu'à deux choses... leur ventre et les femmes... "

Llyne finalement fut ravie de constater que le pain et le jambon à l'os avait été épargné par le sang... Elle s'empressa de lui découper avec le méchant couteau quelques fines tranches de jambon et de les y déposer entre deux grandes tranches de pain. Ensuite en lui tendant , les yeux brillants et avec un grand sourire malicieux

- Voilà de quoi caler mon grand nounours affamé !
Sœur mariette
Sœur Mariette se dirigea vers la salle d’attente pour se rendre compte du monde qui attendait et si elle pouvait donner quelques petits soins pour décharger un peux le médecin... Elle salua certaine personnes qu’elle avait l’’habitude de voir
Tiens le petit Pierre alors comment vas tu aujourd’hui ?

Ben le bon bon bon jour soe soeu sœur Ma ma mari ri ette .Je je viens viens pou pour vou voir le do docteur .Ca car J'ai ma mal au au pie pied.


Sœur Mariette regardait le jeune garçon lui sourit il venait de temps en temps voir Asterie pour qu’elle s’occupe un peu de lui il n’avait en général pas grand-chose juste de petits maux par–ci par là.

Bonjour Petit Pierre alors que ce passe t'il ? parle doucement voilà très bien. Tu as mal au pied tu veux que je regarde ?

Non le le doc docteur va le faireeeeee. Il sourit de toutes ses dents .

L’enfant avait des difficultés d’élocution il était venu un jour au dispensaire pour soigner une plaie rempli de pu.
Le médecin l’avait soigné et écouter. Lui avait donné un bâton de réglisse.
Sœur Mariette le soupçonnait de venir rien que pour cela.

Tu sais qu’il faut que tu fasses les corvées que tu avais promis Pierre.

Oh ! Oh oui je je fe ferais Soeu sœur Mari Mariette.

Oui car tu as promis et une promesse est une promesse sinon Dame Asterie ne te soignera plus.

L’enfant regardait Sœur Mariette.

Non je je fe ferais …

Je sais Pierre que tu le feras.

Elle se tourna vers d’autres patients puis se dirigea vers un couple le jeune homme avait du sang sur la chemise puis un bandage à la main ...

Bonjour Messire je suis Sœur Mariette je travaille ici que c’est ‘il passer ?
Lavatar
Lavatar se leva pour saluer de la tête Sœur Mariette...

— Bonjour, je suis Lavatar de la Croix Rousse... un ami de Llyne... Enchanté...

Lavatar lui sourit.. La nonne avait l'air affable et assez sympathique... Il lui désigna sa main qui continuait à arroser généreusement de son sang le torchon de Llyne...


— Que s'est-il passé ?...
Hum... Disons que j'ai rencontré un gros jambon à l'os qui était récalcitrant à l'idée de se faire boulotter ! Sournoisement, il s'est allié à la dernière minute au couteau qui devait le trancher. et celui-ci a traîtreusement fendu d'un trait la paume de ma main gauche...

La blessure a l'air profonde mais le tendon n'a pas l'air touché... Heu... Dame Astérie est occupée ? Heu... c'est vous qui allez me soigner ?

Lavatar regarda la charmante Llyne et lui fit un p'tit clin d'oeil complice..
Lavatar se demandait ce qu'il se passait... la bonne soeur semblait être entrée dans un état de méditation profonde...
Elle se balançait d'avant en arrière, comme si une brise taquine la poussait en avant et qu'elle résistait à l'envie de tomber dans ses bras...

Lavatar regarda sa charmante compagne d'un air interrogateur et montra à la nonne sonbandeau ensanglanté et tout dégoulinant...

- Heu, ma soeur, je voudrais pas vous inquiéter, mais nous allons bientôt nager dans une mare de sang si nous restons là à ne rien faire... et ça risque de porter atteinte à la bonne réputation de cet établissement !

La nonne gardant les yeux fermés, il s'approcha pour mieux observer son visage...

Arf... il lui sembla qu'elle ronfalit légèrement, bien que ses paupières bougeassent de façon presque imperceptible...
Lavatar se demandait ce qu'il se passait... la bonne soeur semblait être entrée dans un état de méditation profonde...
Elle se balançait d'avant en arrière, comme si une brise taquine la poussait en avant et qu'elle résistait à l'envie de tomber dans ses bras...

Lavatar regarda sa charmante compagne d'un air interrogateur et montra à la nonne sonbandeau ensanglanté et tout dégoulinant...

- Heu, ma soeur, je voudrais pas vous inquiéter, mais nous allons bientôt nager dans une mare de sang si nous restons là à ne rien faire... et ça risque de porter atteinte à la bonne réputation de cet établissement !

La nonne gardant les yeux fermés, il s'approcha pour mieux observer son visage...

Arf... il lui sembla qu'elle ronfalit légèrement, bien que ses paupières bougeassent de façon presque imperceptible...
Sœur mariette
Sœur Mariette regardait la blessure oh! Et bien en effet c’est important

Elle prit un autre linge puis recouvrit le bandage déjà existant.

Ne bouger pas je vais immédiatement la chercher tampis si elle n’a pas fini.Ça va aller ?

Elle regarda l’homme puis couru à la salLe d’examen d’Asterie.
La sœur frappa à la porte.

Oui !

Dame Asterie désolée mais il y a un homme qui est blessé et saigne beaucoup.

Il est là ?

Il est dans la salle d’attente avec une jeune femme.

J’arrive.

Le médecin suivit la sœur jusqu'à la salle d’attente.
Lavatar
Soeur Mariette s'occupa enfin de Lavatar...
Elle avait reçu la sainte illumination et travaillait les yeux fermées, la main guidée par le saint esprit..

Lavatar faillit se mettre à genoux devant elle quand elle dit d'une voix inspirée et péremptoire :

Ne bouger pas je vais immédiatement la chercher tampis si elle n’a pas fini.Ça va aller ?
- oui, je pense ... j'ai tenu jusqu'à maintenant... Puis Llyne est avec moi, elle saura que faire si je défaille...

Lavatar fit un joli sourire à Llyne la charmante et se rassit... caressant de sa main valide les jolies pommettes de celle-ci...

Quelques minutes plus tard, arrivait dame Astérie collée de près par la sainte nonne...
Asterie
Asterie entendit frapper puis vit entré Sœur Mariette.

Oui c’est pour quoi ?
Citation:

Dame Asterie désolée mais il y a un homme qui est blessé et saigne beaucoup.

Il est ou ?

Et bien il est dans la salle d’attente.

J’arrive immédiatement puis se tourna vers Katarina je suis désolée mais là j’ai une urgence.

Elle arriva dans la salle d’attente il y avait pas mal de sang de sang à terre.

Bonjour me me nomme Asterie je suis le médecin du dispensaire .

Puis se tourna vers Llyne regaardant le panier plein de sang.

Tu es aussi bléssé ?

Elle se pencha vers lui montrer moi messire votre blessure et bien en effet elle est assez importante vous allez venir avec moi vous pouvez vous levez ?

Aidez-moi !

Elle emmena l’homme blessé dans sa salle de soins.

Voilà messire allonger vous.
Comment vous êtes vous fais cela ?

Tout en lui posant dés questions Asterie commença à défaire doucement le bandage improvisé.
Lavatar
Lavatar se leva et suivit le médecin jusqu'à la salle des soins...
Asterie
Citation:
Dame Astérie :
Voilà messire allonger vous.
Comment vous êtes vous fais cela ?



Lavatar s'allongea... Mazette ! Comme il se sentait bien là-dessus... Il s'étira et répondit nonchalamment, souriant à Llyne :

— Nous étions en train de pique niquer sur les berges du Cher, lorsque ce jambon, qui se trouve maintenant décédé dans le panier que voici, tenta une échappée...

Dame Llyne, dans sa grande lucidité , me lança à temps un long couteau au filet bien tranchant qui me servit à esquiver une première attaque...

Le jambon était coriace, jusqu'à l'os, je réussis à le maintenir calé de la main gauche et allait lui porter le coup fatal lorsqu'il baissa son moignon pour marmonner ses derniers pater noster...
Bien lui en pris, et mal pour moi, car ma lame ripa et s'enfonça telle une fraise dans sa chantilly dans la paume de ma main...

De rage, je pris le jambon et le fracassait contre un rocher... mais le mal que vous voyez était fait... Ce qui aurait dû être le repas de mes rêves se termine donc dans un lit de ce magnifique dispensaire...

Heu... docteur, ai-je été clair ?

Lavatar tiqua un peu lorsque Dame Astérie tira sur le pansement... le sang avait commencé à sécher par endroit et avait collé sa blessure sur celui-ci...
Asterie ne peu s’empêcher de sourire en entendant les propos de l’homme blessé.

Et bien messire un jambon coriace je ne s’avais pas que c’était si dangereux je me méfierais donc à l’avenir. Vous en êtes sortit presque victorieux.
Dire que mon filleul en consomme plusieurs par semaine …

Elle se mit à sourire.

Pardonnez-moi Messire mais votre histoire n’est pas risible j’en conviens mais, vous avez une façon de la raconter qui est très plaisante à entendre.

Elle tira légèrement sur le pansement elle aperçue une grimace sur le visage de l’homme allongé.
La plaie est profonde je comprends pourquoi ce pauvre jambon c’est défilé quel tranchant !!

Sœur Mariette venait de lui déposer ce dont elle aurait besoin. Un récipient d’eau bouilli, avec du sel.

Je vais vous nettoyer votre plaie.

Elle prit un linge puis le trempa dans le récipient remplit d’eau.
Puis regarda à l’intérieur la plaie était nette.

Je vais devoir vous recoudre je ne peu pas laisser comme cela.
Tenez !Elle lui tendit un morceau de cuir .L’homme la regarda bizarrement.

Oui vous le mettrez à la bouche et mordrez dedans.
Avez-vous besoin que Sœur Mariette vous maintienne le bras ou cela ira ?
Ne vous en offenser pas mais je vais devoir vous recoudre et vous risquez d’avoir mal. Je ne voudrais pas en plus de votre plaie vous en causé d’autres elle sourit.

Elle prépara ce dont elle avait besoin le fil les aiguilles et de quoi recouvrir la plaie après avoir recousu…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
asterie
Dame du domaine
Dame du domaine
avatar

Féminin
Nombre de messages : 702
Emploi/loisirs : Médecin
Date d'inscription : 17/05/2008

MessageSujet: Re: Dispensaire Asterie Médecin de Saint Aignan (Retranscription halle de Saint Aignan RR)   Ven 11 Mar - 22:00

lavatar

Lavatar mit le cuir entre ses dents et dit :

— MMuoMMoiufff... Mmouhigffff....

Au regard à la fois interrogatif et dubitatif d'Astérie, Lavatar se dit que cela irait mieux en retirant le bout de couenne .

— Hum... excusez-moi ... je disais donc que ça ira.. J'en ai vu d'autres ... et sans vouloir offenser Sœur Mariette, dont les compétences musculaires ne sont pas à remettre en doute, je pense que je tiendrai le coup ...

Lavatar sourit et fit un clin d'oeil à la nonne qui ne lâchait pas la scène du regard...

— Par contre, si vous avez un p'tit coup d'gnôle, c'est pas de refus ! Je suis sûr que sœur Mariette saura où en trouver !

En voyant Astérie enfiler l'aiguille, il tourna la tête vers Llyne et lui prit la main...

— De toute façon, le meilleur des remèdes contre la douleur sera le doux sourire de Llyne...

Soer mariette


Sœur Mariette apporta au médecin ce dont elle avait besoin. Elle regarda l’homme blessé sourit en coin. Se moquait ‘il d’elle ?
Elle le regarda
un jambonneau! sourit Aristote a voulu vous punir du pécher de gourmandise messire.

Mais, il vous a mis notre médecin sur votre chemin.
Je vous conseillerais de mordre quand même dans le morceau de cuir.
Même si vous voulez impressionner la damoiselle !
Je devrais vous maintenir le bras
.

Elle sourit en voyant l’air surpris du messire.

[color=brown]Quels aiguilles voulez-vous

Lavatar
Aristote a voulu vous punir du pécher de gourmandise messire.
Mais, il vous a mis notre médecin sur votre chemin.
Je vous conseillerais de mordre quand même dans le morceau de cuir.

Lavatar rit en entendant la riposte de sœur Mariette… décidément, quel merveileux pays que le Berry… Même les nonnes y étaient pleine de sagacité et de répartie…

— Il était temps qu’Il me prévienne alors ! Je commençais à prendre un léger embonpoint !

Même si vous voulez impressionner la damoiselle !
Je devrais vous maintenir le bras.

Impressionner sa belle ? Hummm…. Ma foi, du haut de ces presque deux mètres, Lavatar n’avait pas besoin de subterfuges pour le faire…
Il préférait user de son sourire charme disait-on dévastateur… qu’il offrit à cette chère nonne qui déjà lui serrait le bras tel un étau de taille conséquente…
Si la physionomie de Lavatar avait été toute autre, nulle doute que son poignet aurait sauté en éclats…

Décidément , toutes les excuses étaient bonnes à la sœurette pour caresser de la chair virile…

Il sourit intérieurement et fixa son regard sur celui de Llyne pour lui montrer que rien, pas même la poigne d’une nonne espiègle , ne briserait leur amour…

— Mais faites donc, ma sœur, prenez des aiguilles bien solides, j’ai la peau dure !

Sœur mariette

Sœur Mariette regardait le jeune homme d’un air suspicieux .Fait ton petit malin jeune homme tu vas moins sourire et faire le galant quand le médecin commencera. Elle sourit.

Mais, non messire ce n’est pas moi qui vais vous recoudre c’est Dame Asterie.
Mais, je ne veux pas qu’on dise que je ne suis pas gentille aller buvez ça !


Elle lui tendit un verre de whisky.

Allez-y doucement quand même.Allez maintenant on y va.

Elle lui maintient le bras au premiers point elle sentit se raidir l’homme sourit.

Mordez messire je l’ai dit.
Asterie
[rp]Asterie écoutait d’une oreille discrète les propos échanger entre Sœur Mariette et le jeune homme elle ne pu s’empêcher de sourire.

Citation :
Hum... excusez-moi ... je disais donc que ça ira.. J'en ai vu d'autres ... et sans vouloir offenser Sœur Mariette, dont les compétences musculaires ne sont pas à remettre en doute, je pense que je tiendrai le coup ...
Oh la il va…

Citation :
Par contre, si vous avez un p'tit coup d'gnôle, c'est pas de refus ! Je suis sûr que sœur Mariette saura où en trouver !
Hum oui je pense Sœur Mariette connais tous les coins cachés de se dispensaire.

Sœur Mariette lança au médecin un regard interrogateur …


Bon allez on y va.

Asterie sourit au jeune homme qui était empoigner par Sœur Mariette .C’est sur que là il ne risquait pas de bouger !

Asterie prit son fil de jonc très fin et commença à recoudre.
Elle sentit la main du jeune homme se crisper.


Laisser vous faire je sais ce n’est pas évident mais je ne peu faire autrement.

Elle lui sourit et continua.
Une fois terminé ce qui avait du paraître une éternité pour le jeune homme.
Elle versa de l’eau d’agripaume plaça sur la plaie recousu un cataplasme de feuille de bardane bouillie qu’elle protégea avec un linge propre qu’elle maintient appliqué par un bandage.


Voilà messire cela devait aller revenez me voir pour que je vérifie votre plaie et refasse votre pansement.
Prenez également un autre grand verre de whisky cela vous fera du bien j’en suis sûr.
Maintenant je vous conseillerais de faire attention avec les jambonneaux.
Il n’y a que mon filleul qui peu les dompter …


Elle se mit à rire.
Lavatar
Sœur Mariette lui tendit un verre de whisky.
Allez-y doucement quand même.Allez maintenant on y va.


— Héhé ! Ce n’est pas de refus.. Donnez donc un peu de ce « goût exquis »… je ne connais pas cette boisson, mais je parierais que si elle vient de votre réserve, elle doit bien taquiner la luette !

Faisant feu de tout conseil, Lavatar s’enquilla le verre d’une goulée…

— Arf !!! fameuse cette gnôlette ! Merci bien … Hummmmf….

Dame Astérie avait commencé son ouvrage et la douleur le fit grimacer pluus qu’il n’aurait aimé…

— Nom de Zeus !!! Vous maniez la pointe aussi bien que je manie l’épée… Vous êtes une fine aiguille, dame AAAaaaaaaa… Lavatar sourit en grimaçant.. Astérie… Hum…


Lavatar lança un regard qui se voulait rassurant à Llyne qui lui enfonçait les ongles dans la peau, alors que dame Mariette lui maintenait sans flancher l’autre bras de ses serres de fer…

Citation:
Voilà messire cela devait aller revenez me voir pour que je vérifie votre plaie et refasse votre pansement.
Prenez également un autre grand verre de whisky cela vous fera du bien j’en suis sûr.
Maintenant je vous conseillerais de faire attention avec les jambonneaux.
Il n’y a que mon filleul qui peu les dompter …



— Oui, je repasserai bientôt, enfin, j’essaierai, avant mon départ pour la Bretagne . C’est bien aimable de votre part…
mais dites-moi, comment puis-je honorer ma dette ?

Lavatar se resservit un bon verre de « goût exquis » …

— Quant aux jambonneaux, je n’ai pas l’habitude de battre en retraite si facilement… ils auront de mes nouvelles très bientôt.

Lavatar leva son verre et rendit hommage dame Astérie, puis à dame Mariette…

— Heu… ma sœur, je crois que vous pouvez lâcher mon bras …. Un petit verre ?

Asterie
Asterie sourit merci messire.

Citation:
Oui, je repasserai bientôt, enfin, j’essaierai, avant mon départ pour la Bretagne . C’est bien aimable de votre part…
mais dites-moi, comment puis-je honorer ma dette ?


Alors si vous me le permettez j’aimerais bien si vous avez l’occasion et je pense que oui car dés que l’on connaît les terres Berrichonnes et sont accueil tout étrangers se doit d’y revenir en amitié bien entendu.
Vous avez un breuvage qui est très bon j’ai eu l’occasion d’en gouté du choucheen je crois.
Ramenez-moi en une ou deux bouteilles cela me fera très plaisir.
Lavatar
Vous avez un breuvage qui est très bon j’ai eu l’occasion d’en gouté du choucheen je crois.
Ramenez-moi en une ou deux bouteilles cela me fera très plaisir.


— Cela sera fait dès mon retour, vous pouvez compter sur moi... Et j'en ramènerai aussi pour sœur Mariette... Je pense qu'elle appréciera...heu.. Pour vitaminer les pauvres gens , bien sûr !
En tout cas merci pour tout...

Lavatar se leva, attendit que Llyne dise au revoir aux deux charmantes dames et partit sans oublier le panier encore plein de bonnes victuailles;..
Sœur mariette
Heu… ma sœur, je crois que vous pouvez lâcher mon bras …. Un petit verre ?


Sœur Mariette n’avait pas fait attention qu’elle le maintenait toujours .
Elle le regarda.

Ne vous inquiété pas va jeune homme, elle lui sourit.

Je ne bois pas messire mais un petit verre de temps en temps Aristote n’est pas contre merci de penser à moi.
Attention à vous sur les routes qu’Aristote vous protège.
Asterie
Asterie passa au dispensaire comme tout les matin très tôt puis donna ses instructions .
Elle prévient Soeur Mariette qu'elle sera absente quelques jours .
Après sa visite elle fît quelques parchemins....
Mailys qui venait de recevoir un énorme choc émotionnel en revoyant son époux reapparaitre alors qu'elle le pensait mort, poussa la porte du dispensaire legèrement chancelante et se mit à appeler son amie !

Asterieeeeeeee Asterieeeeeeeeeeeee !!!!!!

Mailys s'affala une chaise tremblotante de la tete aux pieds, sentant d'énormes suées sur son visage, ses oreilles se mirent à lui bourdonner et elle tomba de sa chaise et s'affala sur le sol évanouie !

Asterie
Asterie était dans la salle commune lorsque qu’un jeune novice vient la chercher.

Dame Asterie venez vite il y a une Dame par terre en bas !

Le médecin se tourna vers le jeune garçon.

Quoi que ce passet t’il ? Une Damer à terre en bas ?

Oui! venez vite !

Asterie se tourna vers sœur Mariette je reviens prenez la suite.
Elle souleva légèrement ses jupons pour avancer plus rapidement descendit les escaliers du premier étage puis se dirigea à l’endroit indiquer par le jeune garçon.
Elle reconnu immédiatement la Dame Orsenne Mailysprincess.

Mailys! Mailys tu m’entends, Mailys tu peu me parler serre moi la main ?

Elle regarda les pupilles lui tapota doucement la joue.

Mailys! Et oh !!

Asterie se tourna vers le jeune garçon va me chercher des sels dépêche toi !

En attendant Asterie continuait à essayer d’avoir dés réponses de son amie.
Se demandant ce qu’elle pouvait bien faire sur le sol du dispensaire évanoui.
Une patiente s’avança.

Ben elle a quoi Dame Asterie !

Rien ce n’est rien retourné en salle d’attente je vous prit !

Ben l’ai pas bien la Damoiselle j’peu vous y aider ! J’y connais un peu !

Non c’est bon ça ira.
Ah te voilà !Merci Gus

Le médecin prit la fiole et la passa sous le nez de la jeune Dame…
Mailys remua doucement en sentant une forte odeur sous ses narines, leva sa main et chercha yeux fermés à repousser cette odeur horrible !! puis ouvra les yeux légèrement et aperçut Asterie penchée au dessus d'elle, elle se sentait tellement faible et sans forces !!

Asterie !!! !!! enfin tu es là !!!



Mailys essaya de se redresser mais la tete lui tournait de trop et elle retomba allongée à meme le sol !!!! Puis elle fit prise de sanglots et laissa les larmes couler sur son visage, elle n'arrivait plus à parler !!!!
:
Asterie !!! !!! enfin tu es là !!!


Oui je suis là Mailys que ce passe t'il ? Elle lui toucha le front pas de chaleur, ni de moiteur.Tu as mal quelque...

Elle n'eu pas le temps de terminer que la jeune femme retomba.

Mailys mais qu'es qu'il t'arrive calme toi ! Ca va aller.

Je viens y aider moi vous avez besoin !

Oh non! Ce n'est pas vrai c'est qu'elle insiste !

Puisque vous êtes ici vous allé m'aider à la relever ce n'est pas un endroit ici !



Ah ben que j' s'avais bien ! Allez ma ptite Dame c'est rien on va vous y aider à vous relever et le Médecin y va vous y soigner !

Asterie pris Mailys par les épaules aidées de Gus et de la femme.

Mailys on va aller dans mon bureau tu me raconteras tout allez ça va aller tu peux te lever ?

Elle lui chuchota allez ma belle vient dans mon bureau on sera seule tu me raconteras ce qu'il t'arrive.

Asterie était inquiète elle n'avait pas l'habitude de voir Mailys pleurer comme cela devrais être important. Elle pâlit légèrement pourvu que ce ne soit pas une mauvaise nouvelles car, ses derniers temps elle en avait eu son compte entre les uns et les autres ...

Après quelques efforts ils arrivèrent dans le bureau. Asterie remercia les personnes et ferma la porte.

Puis elle vient s'asseoir près de son amie.

Allez raconte moi ce qu'il t'arrive mais, si cela peut te soulager pleure un bon coup avant et après tu parleras plus facilement.

Tu sais que tu m'a fais peur allongée par terre dans le couloir pas nettoyer en plus roo tu es pleine de poussière ...
Maylis
Mailys se sentit aidé et soulevé par Astérie , puis suivit son amie dans le bureau prit une chaise et s'y assit !!

Asterie peux tu me donner un verre d'eau s'il te plait ?

Asterie lui apporta et Mailys but une grand gorgée avant de pouvoir parler !

Asterie imagine le choc mon mari Rpice est de retour tu te rends compte je le croyais mort, je l'avais presque enterré sans le corps , ça fait plus de 4 mois !!!

Puis elle se remit à éclater en sanglots :!!!! prit un mouchoir dans sa poche s'essuya les yeux et le nez et reprit !

Puis je me suis rapprochée de Drizz, on parlait d'avenir tous les deux, puis Drizz a été prit d'une grave maladie et meurt !! et ....

Mailys hoqueta entre deux sanglots !

le retour de mon mari je suis remplie de joie et en meme temps tellement surprise angoissée , je ne le reconnais plus pourtant je sais que c'est lui , j'ai une boule au ventre Asterie, j'ai envie de vomir et je tremble de partout !!

Mailys se prit la tete entre les mains et repartit à sangloter !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chez-les-ambpare.forumchti.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dispensaire Asterie Médecin de Saint Aignan (Retranscription halle de Saint Aignan RR)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dispensaire Asterie Médecin de Saint Aignan (Retranscription halle de Saint Aignan RR)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Festival Jeux à Court-Saint-Etienne 2010 (Belgique)
» Saint Lazare d'Autun (PNJ)
» A Saint-Etienne, Loire
» SAINT-PRIGENT // Mnémosyne
» LFPZ - Saint Cyr l'Ecole

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Baronnie Châteauneuf-sur-Cher :: Près du domaine :: Habitations//Dispensaire//Tavernes......-
Sauter vers: