Baronnie Châteauneuf-sur-Cher

Jeux de rôle famille Ambpare suite du jeux des royaumes renaissants
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Histoire de Dame Maguelone mars 1455(mars 2007 ... retranscription des RR)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
asterie
Dame du domaine
Dame du domaine
avatar

Féminin
Nombre de messages : 692
Emploi/loisirs : Médecin
Date d'inscription : 17/05/2008

MessageSujet: Histoire de Dame Maguelone mars 1455(mars 2007 ... retranscription des RR)   Dim 14 Sep - 17:34

Une dame rentra chez elle fourbu elle était fatiguée elle avait veillé une partie de la nuit ,elle avait été demandé pour un accouchement chez des paysans c’était le 7ème enfant ,le petit était tout frêle résistera t’il celui là ? Le dernier était mort né.
Lui avait crié de suite c’était un petit garçon, elle était resté après l’accouchement pour s’assurer que tout allait bien et était reparti au petit matin. Chaque naissance pour elle était une victoire, pour l’enfant mais aussi pour la mère.
Une joie pour la famille mais aussi de futur soucis les conditions de vie n’était pas enviable surtout pour les enfants mais quand elle l’avait entendu pousser son premier cri si frêle qu’il était ,elle s’avait que celui là se battrait pour vivre.

Dame Maguelone était matrone (sage femme) depuis très longtemps depuis quand elle ne saurait le dire, elle vivait seule depuis le décès de son mari et de ses enfants du à une épidémie de variole, elle y avait échappé on était venu la chercher pour aider une femme à mettre au monde des jumeaux à quelques kilomètres de chez elle, un accouchement long et difficile.

Lorsqu’elle était rentré on lui avait interdit l’accès du hameau ou elle habitait et sa maison elle n’avait rien pu faire.
L’ironie du sort, elle avait aidé à mettre au monde deux enfants et on lui prenait les siens.
Son mari s’en était sorti mais décéda quelque temps plus tard écrasé sous une charrette. Elle s’était retrouvée seule.
Elle rencontra un homme et retomba amoureuse, elle l’avait suivi abandonnant sa maison sa vie pour en construire une autre.

Elle se retrouva de nouveau veuve son mari était plus âgés qu’elle.
Elle était donc restée dans cette petite maison entourée de ses poules, de son âne bourrico, continuer son travail de sage femme qu’elle aimait.

Elle se coucha elle avait encore des visites à faire. Un sourire se dessina sûr son visage et elle s’endormie.

Asterie arriva chez Dame Maguelone elle était émue. Elle frappa à la porte et attendit.


[Apprentie Sage Femme chez Dame Maguelone]

Dame Maguelone entendit frapper elle alla ouvrir bonjour Asterie entre comment va tu ?

Ca va je vous remercie, je suis un peu impressionner.

- Oui à propos Asterie je ne sais pas si je, disons que tu es peu être un peu jeune pour te lancer dans ce métier tu es bien jeune. Asterie regarda Dame Maguelone déçue.

Voyant la déception sur son visage Dame Maguelone s’expliqua.

-Oui je sais jeune Asterie je t’avais dit que je te prendrais comme apprentie Sage Femme mais j’ai peur de n’avoir été un peu trop vite dans ma décision.
C’est un métier qui exige beaucoup, des nuits sans sommeil à surveiller une grossesse, parfois cela ne se passe pas très bien, tu es bien jeune tu n’as pas encore eu d’enfants pourras tu supporter les douleurs des femmes en couches, leurs cris, leurs désespoir en mettant au monde un enfant mort né, ou difforme.
Aider à mettre un enfant au monde n’ai parfois pas si simple parfois la femme peux mourir en couche pourra tu supporter tous cela. Et puis tu fiancée tu m’as dit avec un certain Mister Gorille acceptera t’il de te voir partir pendant des heures lorsque tu seras marier tu auras des obligations et puis des enfants pourra tu ?


Dame Maguelone sourit elle regardait Asterie il y avait tant de candeur et de volontés dans son regard des souvenirs se mirent à faire surface .Elle repensa à son amie Christina inséparable dès qu’il y en avait une il y avait l’autre qui suivait. Elle y retrouvait cette même volonté elle aussi voulait devenir médecin que de rêves brisés elle s’était marier mais décéda en couche .Elle ne serait jamais devenu médecin mais qu’importais, elle y croyait et avait étudiez les plantes pour l’aider Dame Maguelone les avait aussi étudiez. Elle était devenue Sage femme en l’honneur de son amie.
Elle se ressaisit pardon
Asterie tu disais ?

-Je sais pas tu es pleine de volonté oui je sais tu veux devenir médecin, tu me l’as dit c’est ce qui ma plus Dame Maguelone sourit mais avant d’être médecin il te faudra étudier.
Et puis je ne sais pas si j’ai le droit de t’enseigner cette science tu sais normalement il faut avoir déjà avoir eu des enfants, avoir une bonne réputation au sein de l’église, être plus âgé que toi, être accepter auprès dès autres femmes.

Pensa si tu arrive à me convaincre jeune damoiselle alors je t’enseignerais.
Dame Maguelone attendit la réaction d’Asterie.

Asterie regarda Dame Maguelone et pensa il va falloir que je la convainque .Asterie prit une grande aspiration ,elle s’avait ce qu’elle voulait.
-Je comprends très bien ce que vous me dites je suis jeune, je vais me marier et je n’ai pas d’enfant. Je démarre avec des obstacles par contre, je suis volontaire, courageuse et je suis baptiser, j’ai une bonne réputation .Je suis tisserand.
Mon fiancé comprend très bien et accepte le fait que je sois sage femme.
Pensa c’est du moins ce qu’il ma dit.

- Je veux devenir sage femme car je veux être médecin bien sûr cela n’a rien à voir, mais je pense pouvoir amener quelque chose beaucoup de femmes meurent en couche et parfois qu’en un médecin est appelé c’est trop tard .On pense trop que c’est normal mais moi je ne le pense pas, je sais je ne devrais pas dire cela mais, je rêve beaucoup.
Et puis ma mère est morte décédé en me mettant au monde j’ai connu la douleur de mon père d’avoir perdue son amour, j’ai assisté à un accouchement vous s’avez.

Ma grand-mère Sarah connaissait les plantes j’allais avec elle les cueillir et elle m’a enseigné certaine d’entre elles pour soulager la douleur du ventre avant que l’enfant ne sorte, je les préparais avec elle.
Grand père Linoti m’a appris leur noms il s’avait lire et écrire.

Je faisais partis d’une famille de saltimbanque, de troubadours, ont vivaient dans des roulottes alors vous s’avez je voyais et entendait beaucoup de chose.
Je ne dis pas Dame Maguelone que je serais forte et pourrais supporter la douleur, les cris, la mort comme vous me l’avez dit non, il y aura des jours ou cela ira ,il y en aura d’autres ou je voudrais tout quitter c’est bien cela ce que vous avez voulu me dire.
Je resterais moi-même je respecterais le don de la vie en respectant les principes d’Aristote.


Dame Maguelone sourit au propos d’Asterie elle avait ce petit quelque chose qui lui plaisait bien.

-Votre fiancé doit être quelqu’un de très bien.

- Oui j’ai beaucoup de chance.

Asterie avait parlé avec son cœur d’une traite elle avait peur que Dame Maguelone ne l’écoute pas jusqu’au bout mais dès qu’elle vit son sourire elle se dit qu’elle n’était plus si contre qu’au départ.

Dame Maguelone regarda Asterie sourit.
-Je te prend à l’essai Asterie ,je te fait confiance je ne sais pas pourquoi mais bon sourit Asterie était ravie
- merci Dame Maguelone vous ne le regretterez pas.
- Je l’espère bien Asterie allez viens avant toute chose tu va m’étudiez quelque parchemins

Asterie était contente Dame Maguelone l’avait vraiment accepté comme apprenti.


Dame Maguelone fît visiter sa maison à Asterie .Elle n’était pas bien grande mais cela à suffisait à Dame Maguelone, il y avait trois pièces une ou se trouvait son lit avec une armoire, une étagère avec des livres car Dame Maguelone était instruite par rapport aux autres Matrones ,une autre ou on pouvait y trouver un lit, une table, deux chaises et une autre table et une étagère ou se trouvait des fioles, des pots avec toutes sortes inscriptions, cette pièce comme lui expliqua Dame Maguelone lui servait d’officine pour la préparation des ses remèdes ainsi que la consultation de femmes enceintes.

Une autre pièce celle-ci qui comprenait une table, des chaises, une cheminée, et un buffet ou était l’entreposés les différentes denrées alimentaire.
Puis derrière un jardin plein de plantes, pour la confection des différents remèdes.
Dame Maguelone donna des parchemins à Asterie pour qu’elle les regarde et ensuite lui donna plus explications


Dame Maguelone avait laissé Asterie avec les parchemins pour qu’elle puisse les regarder tranquillement.

- Alors Asterie a tu des questions ?

Et bien oui sommes nous sommes toutes comme ça en montrant les dessins à l’intérieur de nous.

Dame Maguelone sourit

- oui Asterie tous ces dessins proviennent de croquis de livres dont j’ai eu la chance de pouvoir regarder les croquis mais attention ils ne sont réservé qu’aux des médecins je te les montrent car pour comprendre quelque choses le mieux c’est de le voir et ceci tu ne peux le voir étant à l’intérieur.

Asterie regardait Dame Maguelone perplexe et se demandait comment pouvait-on voir sans voir.

- Dame Maguelone, je ne comprends pas ce que vous voulez dire.

Dame Maguelone s’approcha d' Asterie alors, je vais t’expliquer mais garde le pour toi pour voir ce qu’il y a sur les dessins et bien Dame Maguelone chuchota comme ci elle ne voulait pas que l’on entende ce qu’elle allait dire .Asterie en fût étonné mais ne dit rien pensa si Dame Maguelone lui disait cela en chuchotant c’est que c’était important et qu’il fallait éviter de parler trop fort .Asterie regardait rapidement au alentour si elle ne voyait personnes d’autres non elle écouta donc Dame Maguelone.
Il faut ouvrir le ventre de la personne et regarder à l’intérieur bien sûr il faut que cette personne soit morte .C’est une pratique qui est interdite par l’église, tu peux le comprendre.

Asterie regarda Dame Maguelone un peux effrayer.

Rassurer vous Dame Maguelone je n’en dirais rien, mais une question quand même si c’est murmura interdit pourquoi les médecins le font alors.

- A ton avis Asterie?

-As ton vraiment besoin de faire ça c’est c’est.

Dame Maguelone regarda Asterie

-Et tu veux devenir Médecin et bien, je suis désolée Asterie mais tu es peut être trop jeune pour comprendre je crois nous allons nous arrêter là, tu as voulu apprendre avec moi c’est très appréciable mais le mieux c’est que tu te mari et que tu es des enfants après tu pourras faire sage femme et peut être médecin.

Dame Maguelone attendit une fois de plus la réaction Asterie sans rien laisser paraître.

Asterie regarda Dame Maguelone et pensa
et bien cela ne va pas être évident je ne pensais pas que c’était comme cela mais je veux montrer que je pourrais et puis c’est intéressant après tout sourit et regarda Dame Maguelone

-Vous vous ne débarrasserez pas de moi comme cela,

Dame Maguelone ,je suis désolée de vous avoir paru un peu insolente et je vous remercie de l’intérêt dont vous me porter .Il n’ai pas question que je renonce je continu je ne vais pas m’arrêter en si bon chemin.

Dame Maguelone sourit et pensa elle à du caractère cette petite.

-Et bien soit on continu.


Dernière édition par asterie le Dim 19 Oct - 23:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chez-les-ambpare.forumchti.com
asterie
Dame du domaine
Dame du domaine
avatar

Féminin
Nombre de messages : 692
Emploi/loisirs : Médecin
Date d'inscription : 17/05/2008

MessageSujet: Re: Histoire de Dame Maguelone mars 1455(mars 2007 ... retranscription des RR)   Dim 14 Sep - 17:38

A peine eu t’elle commencer que quelqu’un frappa à la porte .Une fillette d’une dizaine année attendait.

-Bonjour Dame Maguelone ma mère à besoin de vous le bébé et bé il va venir .

-D’accord j’arrive, puis se retourna vers Asterie.

-Je dois y aller nous reprendrons la prochaine fois.

Asterie ce leva

-Oui bien sur pas de problème ,je ne pouvais rester plus j’ai du travail à l’atelier ,merci et à plus tard .

Asterie se leva tôt ce matin elle se rendît directement chez Dame Maguelone ,elle allait faire les visites avec Dame Maguelone. Elle frappa à la porte ,elle était un peu anxieuse elle attendit que la porte s’ouvre .

Dame Maguelone alla ouvrir la porte.

-Bonjour Asterie comment va tu ?

-Je vais très bien merci je suis un peu anxieuse.

-Mais non ne le soit pas il faut que je te dise avant tout tu va entrer dans différentes maisons, voir différente personnes, entendent différentes choses aussi on va te confier des choses, des choses parfois gai, parfois triste ,et même parfois un peu et même très personnelles , là ce sera pour plus tard je pense.
Voilà je voulais juste te dire que cela ne doit pas sortir du lieu ou tu te trouve .
Les gens vont te faire confiance tu va devenir leurs confidente sourit pas maintenant c’est sûr car maintenant on va te regarder avec suspicion et étonnement n’en soit pas vexés ,ni choqué c’est normal met toi à leur place.


-Oui bien sur je comprends très bien je serais très discrète.

-Oui soit discrète en observant, le rôle important de la Sage femme c’est être à l’écoute ,tu verras après tu te fieras aussi à ton instinct. Donc tu ne juge pas, tu ne critique pas, tu abstiens de tous commentaires.
Tu auras aussi un rôle très important à jouer aussi auprès des femmes mais aussi envers les enfants et les nourrissons je t’expliquerais cela plus tard chaque chose s en son temps la tu observe on fera un résumé par la suite.
Tu en connais déjà pas mal et tu es dégourdi.
Je vais prendre des remèdes pour certains maux alors il me faut, de l’huile de bourrache, des graines de lins, de la camomille, du saule bancs en décoction ,ma lotion à base de lavande ,de thym, de mélisse et alcool , puis du millefeuille masserez dans du vin ,j’allais oublier de armoise pour Gourande qui a accoucher il n’y a pas longtemps puis il me faut des linges voilà. Je pense avoir déjà pas mal
.Regarda Asterie ne t’inquiète pas je t’expliquerait tous cela. Allons-y.

Asterie écouta ce que lui disait Dame Maguelone puis pensa j’ai l’impression qu’elle me le dit comme ci elle ne serait plus là demain c’est bizarre.

-Oui bien sur Dame Maguelone, je ne dirais rien de ce qui ce passe dans chaque maisons . Je vais bien observer ce que vous ferrez.

Elle écoutait les noms que Dame Maguelone prononçaient, elle en connaissait quelque uns et s’avait ce servir de certaines plantes. Elle partit avec Dame Maguelone.

Dame Maguelone rentra chez elle était fatiguée ses visites l’épuisaient plus qu’elle ne voulait l’admettre elle s’allongea et s’endormie.
Lorsqu’elle se réveilla le jour commençait à ce lever .Elle s’était endormi habillé ce n’était pas dans son habitude. Elle se leva et fît un peu de rangement puis alla dans son jardin pour préparer quelques potions et quelques huiles.
La journée terminer elle s’installa dans son fauteuil prit un livre et commença à lire.

Dame Maguelone était passé chez Asterie pour lui demander de venir avec elle pour un accouchement. Juste avant de partir Asterie mis un mot sûr la porte à l’attention de Gorille


Citation :
Gorille je vais avec Dame Maguelone ne sait pas quand je reviendrais je passerais à la boucherie, sinon chez toi suivant l’heure à plus tard mon aimé
Asterie.

[Chez la famille campagne au nord de St Aignan pour la naissance d’un 4ème enfant]

Asterie avait suivi Dame Maguelone ce n’était pas la première fois qu’elle assistait à un accouchement mais là c’était diffèrent car elle allait y participer.
Asterie arriva dans une petite maison il n’y avait que deux pièce une principal avec une cheminée une grande table des bancs .Puis une autre ou se trouvait deux lits et un berceau puis une séparation par un rideau ou se trouvait une femme entrain de souffler une enfant se trouvait près d’elle elle ne devait pas avoir plus que 10 ans elle lui passait un linge humide sur le front.
Elle fût saluer part deux garçons un qui devait être âgé de 8 ans, l’autre de 5 ans ils reconnurent Dame Maguelone mais regardait Asterie avec un air intrigués


- Bonjour vous comment allez vous je m’appelle Asterie et vous comment vous appeler vous ?


Le moins timide des deux regarda Asterie et lui dit :

-Moi je m’appelle petit Louis, et lui c’est mon frère il s’appelle pierre, et pis ma sœur elle s’appelle Ninon et le bébé c’est Mariette sourit très fier et mon papa ben il est pas là il travaille toi t’es là pour le bébé qui va venir.

Asterie sourit à l’enfant 'enchanté tu as un joli nom.

-Moi aussi il est joli mon nom .

-Je ne dis pas le contraire Pierre toi aussi ,tu as un joli nom et ta sœur aussi, je reviens les enfants.

Asterie rejoignit Dame Maguelone bonjour Madame je me présente je suis Asterie j’accompagne Dame Maguelone je veux devenir Sage Femme. La femme regarda Asterie vous êtes bien jeune, puis s’adressant à sa fille va t’occuper de ta sœur.

Dame Maguelone s’adressa à la femme.

Asterie va te préparer une tisane cela va te soulager, je vais regarder ou cela en ai très bien c’est pour bientôt.

Asterie écouta, tout en observant Dame Maguelone.

Puis resta à discuter avec petit Louis, il était intarissable. Après un peu plus de 2 heures naquit une petite fille Lucie tout c’était bien passer. Dame Maguelone donna des conseils pour après. Elles restèrent encore un peu afin que Dame Maguelone vérifie que tout allait bien puis dirent au revoir et partirent.

Ce matin Dame Maguelone se leva elle se sentit pas très bien .elle pensa que ce n’était qu’un état de fatigue passager.


Il faudrait que je ralentisse un peux je ne suis plus toute jeune moi elle se prépara une infusion de Ginseng 2g de racine de ginseng et de l’eau bouilli à peux prêt deux verres en tisane, deux fois par jour.

Puis elle se rendit dans son jardin cueilli certaine plantes qu’elle préparera avec Asterie.

On frappa à la porte elle alla ouvrir.

Bonjour Asterie entre tu va tu?je suis ravie te de voir on a plein de chose à faire aujourd'hui.


Bonjour Dame Maguelone vous avez l’air un peu fatiguée.

Oui ma petite Asterie je suis fatiguée ces temps ci mais cela ira ne t’inquiète pas viens avec moi tu va apprendre les remèdes.

Asterie entra dans une pièce c’était rempli de flacons ça sentait bon les herbes.

-Et bien je n’en ai jamais vu autant c’est vous qui préparez tous cela?.

-Oui j’ai étudiez les plantes pour aidez une amie on apprenait en quelque sorte ensemble.

- Elle est comme vous sage-femme ou alors apothicaire.


-Non ma petite Asterie elle n’est plus elle elle Dame Maguelone respira excuse moi comme je te disais elle n’est plus de ce monde elle était ma meilleurs amie, sourit elle voulait devenir Médecin comme toi. Malheureusement Aristote en a décidé autrement elle est décéder en couche. C’est pour cela que j’ai voulu devenir sage femme.

Asterie regarda Dame Maguelone de la tristesse se lisait sur son visage puis dit :

-C’est un peu mon histoire enfin si l’on veut ma mère est morte en couche et moi je veux devenir sage femme et médecin.
Et le bébé qu’es t’il devenu ?


-Son fil est décédé de la fièvre des nourrissons.

- Je suis désolée de vous faire ressortir ses mauvais souvenirs.

Dame Maguelone sourit non rassure toi ma petite Asterie ,ne soit pas désolée au contraire depuis que tu est là j’ai un but aller viens on va commencer.
Viens avec moi Asterie ont va aller au jardin tu va m’aider à cueillir les différente plantes puis nous irons chez Maître pharmacien pour se procurer des plantes que je ne peux cultiver ici en même temps je te présenterais à lui c’est un très bon apothicaire il m’a beaucoup appris et c’était un ami de mon deuxième défunt mari
.

Elles allèrent toutes les deux cueillir les plantes.

Alors, du romarin, du thym, de la lavande, de la marjolaine, de la mélisse, sauge officinale, valériane, tilleul, millefeuille, fenouil, pissenlit , menthe poivré,….
Voilà c’est pas mal déjà aller viens on va les mettre en poudre ou faire sécher les feuilles, voir des préparations d’onguents.


Dame Maguelone s’assoit en soufflant.

- Que ce passe t’il vous avez l’air vraiment fatiguée.


- Non non ça va ne t’inquiète pas .

Asterie n’était pas convaincu par ce que lui disait Dame Maguelone.

-Tu vas me triés les plantes m’enlever les feuilles et on verra après.

-D’accord reposer vous je vais faire tout ça vous voulez quelque chose une tisane attendez je vous la prépare.

Dame Maguelone sourit elle aimait beaucoup Asterie pensa comme elle lui ressemble tellement cette spontanéité cette soif de vouloir apprendre, elle sourit j’ai bien fait de la prendre sous mon aile.

Dame Maguelone s’était assise sur son fauteuil laissant faire Asterie .Elle ne s’avait pas ce qu’elle avait exactement, elle observait Asterie l’entendant prononcer le nom des plantes et regarder a quoi elle ressemblait.

Alors La Camomille est une plante vivace à racines assez fortes, fibreuses et chevelues. Les tiges, de 10 à 30 centimètres, sont grêles, vertes, velues, couchées, étalées, ou droites, elles portent des feuilles alternes, sessiles, divisées en folioles très courtes, lobées et pointues. Les fleurs sont groupées en capitules solitaires à l'extrémité des rameaux, elles sont visibles de juillet à septembre.

Le Ginseng est une plante vivace à racine fusiforme, bifurquée, qui ressemble à des cuisses humaines. La tige, cylindrique, simple, lisse, de 40 à 50 centimètres porte des feuilles longuement pétiolées, divisées en cinq folioles ovales et dentées. Les fleurs, blanches, sont groupées en ombelles terminales

La Mélisse est une plante vivace à souche longue, traçante. La tige, de 40 à 80 centimètres, est dressée, plus ou moins rameuse. Les feuilles, opposées, longuement pétiolées, ovales, crénelées, gaufrées, sont luisantes, d'un beau vert foncé dessus, plus pâles en dessous. Les fleurs, blanches, qui apparaissent de juin à septembre, sont disposées à l'aisselle des feuilles supérieures. Le fruit, entouré par un calice persistant, contient des graines luisantes brun foncé.

La Sauge est un sous-arbrisseau à racine ligneuse, brunâtre, fibreuse. La tige, de 20 à 30 centimètres, est très rameuse. Les feuilles, opposées, pétiolées, ovales, rugueuses, blanchâtres, persistent l'hiver grâce au revêtement de poils laineux qui les protège. Les fleurs, bleu-rose lilas, visibles de mai à août, sont grandes, groupées à la base des feuilles supérieures l'ensemble forme de grands épis

La Bourrache est une plante annuelle à racine fusiforme, noirâtre, épaisse, tendre et charnue. La tige, qui peut atteindre 50 centimètres, est cylindrique, dressée, charnue, un peu ailée, rameuse au sommet, couverte de poils rudes. Les feuilles, alternes, sont très grandes, ovales, sinueuses sur les bords, plus ou moins ridées comme la tige, elles sont couvertes de poils. Les fleurs, bleues, quelquefois blanches ou rosées, s'épanouissent de mai à septembre. Un peu penchées, elles sont formées de cinq pétales soudés autour d'étamines formant un cône au centre. Le fruit est composé de quatre akènes brun noirâtre.

Le Romarin est un arbrisseau dont la tige, qui peut atteindre 2 mètres, est couverte d'une écorce grisâtre. Elle se divise en nombreux rameaux opposés, tortueux. Les feuilles opposées, étroites, lancéolées, linéaires, à bords roulés en dessous, sont vert foncé et luisantes à la face supérieure. Les fleurs, bleu violacé, visibles de janvier à mai, sont groupées à l'extrémité des rameaux, à la base des feuilles. Le fruit, ovoïde, est entouré par un calice persistant

Le Thym est un sous-arbrisseau à racines ligneuses, rameuses, tortueuses. Les tiges, de 10 à 30 centimètres, sont ligneuses à la base, herbacées au sommet, très diffuses. Les feuilles, opposées, sessiles, très petites, ovales, lancéolées, ont un bord rouge en dessous. Les fleurs, roses, visibles de juin à octobre, sont réunies en glomérules ; l'ensemble constitue des grappes terminales feuillées. Le fruit se compose de quatre akènes ovoïdes arrondis

La Verveine officinale est une plante vivace à racine fusiforme, jaunâtre, chevelue. La tige, de 30 à 60 centimètres, est raide, dressée, rameuse. Les feuilles, opposées, ovales, oblongues, sont profondément découpées en lobes dentés. Les fleurs, violet pâle, visibles de juin à octobre, sont groupées en épi lâche terminal. Le fruit se compose de quatre akènes qui se séparent à maturité


Dame Maguelone était bercé par la voix d’Asterie entendant la description de chaque plantes, elle souriait cela lui rappelait tellement de souvenirs.Elle avait commencé à apprendre les noms des plantes et leurs description à sa fille mais malheureusement elle n’avait pu terminer lui expliquer comment on s’en servait, elle était décéder trop tôt.

Vous savez Dame Maguelone je connaissais certaines plantes mais je ne connaissais pas toutes leurs fonctions et leurs nom bizarre en latin Asterie gloussa.

-Tu auras bien le temps de l’apprendre ma petite Asterie.

-Oui vous avez raison j’ai déjà tellement à apprendre.

Asterie reprit l’énumération des plantes, romarin, bourse de pasteur, bouillon blanc…..

Après quelques heures passées avec Dame Maguelone s’en alla laissant Dame Maguelone songeuse et ravie de cette journée.

[i]Dame Maguelone était songeuse depuis l’arrivée Asterie sa vie avait été chamboulé, elle n’était plus seule pas qu’elle vivait en Hermite loin de là elle avait des amis mais beaucoup d’entre eux étaient décédés ou alors partis pour une vie plus prospère.
Elle s’était habituer à vivre seule ne rentre de compte à personne mais là c’était diffèrent elle attendait les visites d’Asterie sa façon qu’elle avait de demander les choses, de lui parler de son fiancé ,elle représentait la jeunesse.
Dame Maguelone sourit c’est un peu comme ma fille du moins celle que j’aurais aimé avoir, il faudra que je lui demande d’amener un jour son fiancé j’aimerais bien le connaître, elle le voyait amener Astérie parfois sourit soit il et timide soit il préfère rester loin des affaires de femmes . Puis se retournant vers un des portrait sur la cheminée .Elle s’adressa à son premier mari Gus


J’ai perdue une fille mais j’en ai retrouvé une en Astérie.Tu l’aurais aimé aussi j’en suis sûr et tu sais elle ressemble tellement à Christina .

Dame Maguelone soupira ses yeux s’embrumèrent des larmes lui montait aux yeux .
Puis s’adressant à un autre portrait Hector son deuxième mari.


Dernière édition par asterie le Dim 14 Sep - 18:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chez-les-ambpare.forumchti.com
asterie
Dame du domaine
Dame du domaine
avatar

Féminin
Nombre de messages : 692
Emploi/loisirs : Médecin
Date d'inscription : 17/05/2008

MessageSujet: Re: Histoire de Dame Maguelone mars 1455(mars 2007 ... retranscription des RR)   Dim 14 Sep - 17:48

Toi aussi tu l’aurais apprécié tu m’aurais dit elle te ressemble têtu et volontaire, sourit

je ne sais pas pourquoi mais j’ai l’impression que son fiancé te ressemble un peu il ne veut pas s’occuper des affaires de dames je le vois amener Asterie et puis partir comme si il ne voulait pas déranger, j’aimerais bien le connaître sourit ne soit pas jaloux mon amour oui je sais c’est un très bel homme ,donc un beau jeune homme chez moi j’en serais flatté.

Dame Maguelone s’endormi sur son fauteuil le sourire au lèvres.

Asterie arriva chez Dame Maguelone pour prendre des nouvelles elle avait trouvé que celle-ci était fatiguée depuis quelque temps .Elle espérait que ce ne soit que passager.

Bonjour Dame Maguelone comment allez vous ?

Ma petite Asterie j’ai quelque chose de très important à te dire, voilà je suis de plus en plus fatiguée et comme tu peux le constater je ne suis plus toute jeune ma vie est derrière moi.
J’ai du mal à tenir les longues soirées d’attente être réveillée a n’importe quelle heure du jour que de la nuit.
J’aime ce que je fais plus que tout .J’ai eu de la chance Aristote ta mis sur ma route pour que je puisse te transmettre mon s’avoir il est vrai qu’au début je n’étais pas trop sûr mais au fil du temps tu m’as prouvé que tu pouvais.
Tu va bientôt recevoir ton certificat de Sage femme.
Je continuerais bien entendue à rester près de toi et te soutenir je continuerais mon travail mais bien sûr.
J’ai été voir à St Aignan si je ne trouverais pas un atelier avec quelque petits travaux à faire j’ai trouvé je te le montrerais.
Non ne proteste pas j’ai des économie ,je n’ai plus personne à pars toi que j’aime comme ma fille je préfère te donner maintenant ce présent on ne sait jamais et puis je serais là pour voir son évolution.


Asterie regardait Dame Maguelone.

Comment ça vous, vous Asterie était émue vous allez me faire cadeau d’un atelier mais pourquoi, pourquoi moi.
Astérie n’en revenait pas.Mais vous vous ferez comment ?

Ne t’inquiète pas ma petite Asterie j’ai assez pour vivre et puis je te l’ai dit je veux t’en faire cadeau de mariage, un dispensaire ce sera très bien et tu l’aura pour plus tard m’as-tu pas dit que tu voulais être médecin tu sais les études coûte très chère, toi et ton future mari vous pourrez en profiter et puis je serais là pour voir son évolution je suis tellement contente si tu s’avais accepte ma petite Asterie pour moi pour toi, ton futur mari.

Citation :
Gorille
Mister Gorille voulait rendre une petite visite à sa chérie. Elle n'était pas chez elle. Donc il en déduisait qu'elle devait être chez cette femme avec qui elle apprend les bienfaits des plantes.
Il se dirigeat vers la petite maison de cette dame. Sur le chemin, il pensait à la demande d'Asterie concernant ce dispensaire qu'elle voulait ouvrir. ce serait bien de pouvoir profiter d'un endroit comme celui là. elle, elle serait contente de pour faire quelque chose qu'elle aime avec cette femme et le village serai content d'avoir un endroit ou il pourrait se soigner en toute tranquilité.
Il arriva devant la petite maison. il hésita un peu avant de frapper.


"J'espère que je ne les dérangerai pas. Contente elle le sera mais le femme j'en sais rien" se dit il.


Il frappa à la porte.

TOC TOC TOC

Dame Maguelone entendit frapper elle alla ouvrir.

Bonjour Messire, elle sourit entrez je vous en pris.

Je me présente Mister Gorille je suis le fiancé d'Asterie

Dame Maguelone sourit je vous ai déjà aperçue je me demandais quand vous alliez venir c'est chose faites .
Essayer vous Asterie est parti chercher quelques plantes chez Maitre Pharmacie elle ne va plus tarder. Ce qui me permet de faire connaissance avec vous Asterie ma souvent parler de vous, vous savez vous avez beaucoup de chance, mais je crois qu’elle aussi à ce qu’elle ma dit de vous.
Et puisque vous êtes là je voulais vous remercier oui vous remercier d’avoir permis à Asterie d’être Sage Femme elle est très doués.
Elle aura besoin de votre soutien car ce n’est pas toujours facile.
Je manque a mes devoir voulez vous une petite liqueur de prunes personnellement j’en prendrait bien une .

Citation :
Gorille
Mister gorille était sous le charme de l'amabilité de cette femme.

Se n'est pas de refus même si je n'ai pas l'habitude de boire je vais faire honneur à votre offre.

Il regarda autour de lui. Il n'y avait rien de spéciale dans cette maison.

Asterie n'était pas là et il fût un peu peiner car il ne savait quoi dire à cette femme qu'il ne voyait que pour la première foi.
Elle revint avec deux petits verres et une petite bouteille d'un lique blanc. Elle remplit les deux verres et s'assit en face de lui dans un fauteuil ma foi confortable semblait il.


A votre santé cher madame.

Dame Maguelone sourit

A la votre une petite liqueur de temps en temps j’en profite quand il y a du monde sourit.

Vous m’avez l’air soucieux jeune homme, ne vous inquiéter pas Asterie va pas tarder à revenir, je vous avoue que je n’ai pas souvent l’occasion d’avoir un jeune homme qui me tienne compagnie ne serais que pour quelque instants.J'en suis ravie .

Dame Maguelone regardait Mister Gorille et pensa timide je ne l’aurais pas cru à moins que ce sois moi qui lui fasse peur puis s’adressant à Gorille.

Asterie ma dit que vous étiez boucher et que vous éleviez des cochons ?

Asterie reviens de chez Maitre Pharmacie Quel ne fût pas sa surprise en voyant Gorille.

Mon chéri tu es là tu attends depuis longtemps sourit tu as fait connaissance avec Dame Maguelone.

Oui Asterie ton fiancé ma tenu un peu compagnie


Asterie sourit et bien voilà c’est ici que j’ai appris mon métier de Sage femme et surtout quand tu étais chez les moines.
Asterie pensa je suis vraiment contente qu’il soit venu et Dame Maguelone aussi je vois elle sourit.

Demain nous allons avec Dame Maguelone pour voir le dispensaire il y a des travaux à faire.

Oui il y a juste une pièce qui est à peu près propre en attendant, je viendrais aider.


Citation :
Gorille
Mister gorille était content de voir son amour arrivé.Il se leva et l'embrassa timidement car il n'était pas seul.

Bonjour ma chérie, comme tu vois ,je suis venu pour voir ou tu apprenais à être une sage femme.

Mister Gorille regadait Asterie et vi enelleune femme comblée.

Madame Maguelone est très sympatique. Nous n'avons pas encore eu le temps de se connaitre mais maintenant que nous avons les présentation d'usage, on as le temps pour s'apprècier.

Il sourit à cette femme charmante.

si je peu être d'un quelque coup de main que se soit n'hésite pas ma chérie je viendrai et se serais avec un réel plaisir de t'accompagner dans cette tâche.

Asterie sourit

oui c’est ici que je passais une bonne partie de mon temps.

Dame Maguelone sourit au compliment de Gorille

Oui maintenant tu n’aura plus excuse n’est ce pas Dame Maguelone ?

Tout à fait ma petite Asterie elle sourit en voyant Gorille et je compte bien vous revoir jeune homme.

Asterie regardait Gorille ,elle était contente Dame Maguelone avait l’air de bien l’apprécier. Ils restèrent à discuter un moment.
Asterie revient voir Dame Maguelone pour prendre de ses nouvelles elle n'était pas très bien la dernière fois qu'elle l'avait vu

Bonjour Dame Maguelone comment allez vous?

Ma petite Asterie comment va tu? Alors ce dispensaire tu t'en sors

Oui très bien j'ai un peu d’aide, mais j'ai aussi Gorille qui m'aide pas mal.

Je voulais aussi vous montre ceci.

Asterie lui tendit la main gauche et lui montra la bague.

Merci ma petite Asterie je vais très bien enfin je vais beaucoup mieux un peu de fatigue je crois et puis depuis que tu m’aide et que tu me remplace .

Dame Maguelone sourit.

Alors que me vaut cette visite ?

Dame Maguelone regarda la bague d' Asterie et sourit .

Et bien félicitation elle est magnifique, je suis très heureuse pour toi il est très gentil ton Gorille je suis sûr qu’il pendra bien soin de toi sourit je crois que je l’ai un peu impressionné je me demande si c’est le fait de te voir arriver qui la soulager j’ai remarque son visage fait un clin d’œil à Asterie

Asterie sourit puis se pencha oui j’ai remarqué elles rirent toutes les deux.

Ah la jeunesse préfère la jeunesse ce qui est normal.Dit moi alors quand vous marier vous ?

On se marient le 23 juin à 18h j’espère que vous serez là hein.

Oui bien sûr je ne vais pas rater cela.

Vous s’avez j’ai presque fini de nettoyer le dispensaire et officine

Très bien quand tu auras fini je te donnerais quelques remèdes et je t’en préparerais aussi.


Merci beaucoup c’est très gentil à vous.

Mais c’est normal je vais aller rendre visite à mon ami Maitre pharmacien je vais lui passer commande pour toi puis si tu as besoin tu n’aura qu’y aller.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chez-les-ambpare.forumchti.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Histoire de Dame Maguelone mars 1455(mars 2007 ... retranscription des RR)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Histoire de Dame Maguelone mars 1455(mars 2007 ... retranscription des RR)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Mars Matrix] ranking
» 3 jours de Flandre-Occidentale (4 mars - 6 mars) : T5
» Histoire de jouer 9 - 28/29 mars 2015
» Baronnie de Voiron
» [LEGO] Nouvelles gammes LEGO été 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Baronnie Châteauneuf-sur-Cher :: Comble - Grenier :: Comble-
Sauter vers: