Baronnie Châteauneuf-sur-Cher

Jeux de rôle famille Ambpare suite du jeux des royaumes renaissants
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [RP] la battue pour retrouver Gorille juillet 1456 (07/2008 retranscription du forum des RR)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
asterie
Dame du domaine
Dame du domaine
avatar

Féminin
Nombre de messages : 692
Emploi/loisirs : Médecin
Date d'inscription : 17/05/2008

MessageSujet: [RP] la battue pour retrouver Gorille juillet 1456 (07/2008 retranscription du forum des RR)   Mar 2 Sep - 16:31

Citation :
rpice

Voilà cinq jours que Messire Gorille avait disparu, Rpice se faisait un sang d'encre car il savait pertinemment que cela n'était point dans ses habitudes.

Aussi après une discussion avec Astérie, ou Rpice se rendit compte du désarroi de la Dame, il décida d'organiser une grande battue autour du village afin de retrouver son ami ou au moins trouver une trace ou un simple indice de ce qui aurait pu lui arriver.
Il fit le tour du village afin de trouver quelques volontaires pour mener à bien la battue.
Il espérait bien que ses amis et un maximum de villageois se joindrais a lui, près tout on plus on serait a le chercher au plus grandes étaient nos chances de le retrouver...

A Chaque villageois qu'il rencontrait il disait toujours pareil:

Nous partons pour une battue pour retrouver notre ami Gorille, si vous voulez nous aider rejoignez nous sur la place du village...

Une fois le tour du village terminer il revint sur la place pour rejoindre qui avait répondu volontaire a la battue et organiser celle-ci...

Citation :
Kÿe

Kÿe ne connaissait pas beaucoup gorrile enfin juste de vue pourtant même si il ne le connaissait que très peu sa disparition le touchait quand même. Il voyait tout ces amis et proches triste de la disparition du sire et il voulais les aider.
Plus tard dans la matinée i il vit son lieutenant lui demander son aide pour partir à la recherche , il donnait rendez vous à tous sur la place du village Kÿe continua son marché en réfléchissant à cette proposition.
Puis en début d'après midi le jeune sergent se rendit sur la place du village s'asseyant à l'ombre en attendant l'arrivée de Rpice et des instructions ....


Citation :
amstragram

après être arrivé comme un fou avec son bâton pour chasser la bête sauvage et après 3/4 d'heures d'explications avec rpice je compris enfin que gorille était le mari d'astérie (ben ouais pas facile d'être blond)
n'écoutant que son courage qui lui disait de partir ams décida en toute logique de se joindre au groupe pour participer à l'abattu

mais au fait il faut faire quoi ?

Citation :
sandrine28

sandrine avait entendu parler de la battue.Elle court jusque la place du village espérant qu'ils ne soient pas tous partis
en arrivant elle vit rpice , kye et ams


heu ouf heu ouf, bonjour mes amis

elle reprend son soufflevous m'attendiez, je suis en retard, ils sont déjà tous partis

là elle entend non est que 4 pour l'instant

Citation :
Kaprice

Avertie il y a peu par son parrain de la battue pour retrouver Gorille, Kaprice se rendit sur la grand-place, elle y vit son parrain, Kye, Sandrine et Ams, qui étaient déjà sur place et attendit les instructions pour la recherche.

Citation :
gariuss

Garius rejoignit tout le monde pour participer à la recherche de son ami Gorille.

Citation :
Maillysprincess

Avertie par fiancé de la battue pour partir à la recherche de Gorille, j'accourus jusque sur la place où déjà un peu de monde était réuni.


Je voulais etre présente, meme si malheureusement je ne servirais pas à grand chose vu mon départ pour Noirlac, mais etre là auprès de tous et soutenir Astérie et les enfantset esperer !!!!!!!! continuer d'espérer !!!!!!!!


regarda déjà tous les amis présents et leur dit !


Fouillez les moindre recoins et retrouvez le !!!!!!!!!!!!!!!!!

Citation :
Zeraphine

Suivant les conseils de mon grand frère Rpice,je me joignis à eux afin de chercher Gorille....même si je ne connaissais pas cette personne ni ne savais à quoi elle ressemblait!....Rpice!!fais moi un tit topo s'il te plait!

Citation :
lafricain-38

apers une discution avec le messire rpice entaverne . laf qui ecoute que son courage et son devoir de citoyen de st aignan rejoins la battue pour retrouve son ami gorille

allez mes amis et habitant de sa, je suis a vos cotes pour recherche notre ami disparu courage et ayons une pense pour son epouse asterie et ses enfants la petite brianna et le petit maxence, je viens du domain d'ambpare ils comptent sur notre volontée et notre courage

apres quelque mots laf prend aux recherche en esperant retourve son ami tres vite

Citation :
amstragram

ams était bien content

durant sa battue il avait déjà trouvé 3 oeufs une poule d'eau une chataigne (en se cognant dans un arbre) plus une bosse quand la chataigne était tombée directement de l'arbre sur sa tête il avait discuté avec un écureil qui l'écoutait gentiment en grignotant sa noisette
avait bien bien vu quelques éclats scintillants qu'il avait pris pour des fées (il en cherchait une pour son logis justement) mais à la quatrième libelluele attrapée et relachée il décida de prendre quelque repos bien mérité sur un tapis de mousse à deux pas du lac
quand il entendit un bruit ??
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
ambrelus
Ambre qui arrivait de Noirlac ,se demandait ce qu'il se passait à SA.
Une alerte....la disparition de Gorille...
Elle regardait tout autour d'elle et aperçut Ams qui avait dû confondre la battue avec l'abattu....
C'est sûr qu'à part faire une récolte enrichissante pour sa maisonnette,il ne risquait pas de retrouver l'homme perdu.
Elle le vit s'éloigner dans le petit chemin menant à l'eau,il avait l'air d'avoir vu quelque chose qui attirait son regard plus que tout...
Elle comprit le sens de ses missives et n'avait pas eu tort quand elle en avait parlé à Jos la veille....
Citation :
rpice

Bien je suis content de voir que tant de monde ai répondu présent.

La dernière fois que l'on a aperçu Gorille c'était aux alentours de la mairie, je propose donc que nous débutions nos recherches à partir de là puis que nous élargissions le périmètre des recherches progressivement aux alentours du village .
Dès que quelqu'un pense avoir trouver un indice qu'il m'en réfère directement.
Astérie compte sur nous, a lors ne la décevons pas et faisons de notre mieux !

Citation :

Asterie

Asterie était venu au poste de police sourit en voyant tous ce monde elle en connaissait certain d’autre pas .Mais ils étaient çà pour retrouver son mari et cela la touchait énormément.
Elle sourit à Ripce et le remercia puis doucement elle lui dit moi c’est Asterie et non Marilou merci de rectifier.


Je vous remercie de votre soutien et de consacrer de votre temps à la recherche de mon mari.

Citation :
sandrine28

entendit les ordres de rpice et aller se diriger vers la mairie quand elle vit asterie arriver.

bonjour asterie on fera tout notre possible pour le retrouver,aller tout le monde on ne traine pas au boulot tous près de la mairie.


Citation :
**joe le brigand

[QUELQUES JOURS AVANT LA DISPARITION]

Joe avait entendu que le ducher du berry "était" accueillant, donc il décida d'aller faire un tour de ce coté la, les seuls attache qu'il avait, c'était les courtisanes qu'il croiser sur les routes, le plus souvent une fille de bas étage, les femmes de la "haute" il préférait les enlever, les capturer demander des rançons, il n'était pas seul lui et ses hommes était nombreux, une dizaine dedans ce trouver aussi une courtisanes c'est elle qui allait à la "chasse au renseignement'...

Elle était revenu vers Joe quelques jours plus tard, elle s'était intégrée à la vie du village de Saint-Aignan, avait noué des liens appris pas mal de chose sur les coutumes et us du berry...

Elle lui dis que la ville florissait bien que le maire était aimé des gens de Saint-aignan, que le ducher aussi se porter bien, en gros qu'ils pouvaient se faire plaisir...

Joe monta un plan, sur les conseil de la courtisane, ils décidèrent d'enlever le maire, pour se faire, ils commencèrent à l'espionner, à guetter ses aller et venue...

Un soir ils passèrent à l'action, il faisait noir une nuit sans lune, ils avaient suivis le Maire du marcher puis en taverne et pour finir en mairie, mais ce soir la il n'était pas seul, les deux hommes se ressemblait beaucoup dans le noir, donc se tapirent et patientèrent un bon moment, quand ils en ressortir quelques heures plus tard ils se séparèrent sur le perron, se donnèrent l'accolade...

Jo fit signe à ses hommes, et quand le maire fut seul ils se jetèrent sur lui, le bâillonnèrent, lui attachèrent les mains et mirent un sac sur la tête et partirent en direction de leur campement...

Une fois arrivée la bas, Joe retira le sac et la courtisane poussa un cri


- Ce....Ce...n'est pas le maire

Furieux joe se leva et mis une claque magistral à la courtisane, puis se retourna vers l'homme et lui en mis une

- T'es qui mon brave seigneur?

L'homme refusa de parler, et Joe regarda tout le monde lâcha l'homme et dis

- Mettez le sur un cheval on part direction la tourraine on s'arrêtera a la frontière et on le fera parler

Puis se retourna vers la courtisane

- toi tu retournes a Saint-aignan et tu fais comme si de rien était, tu te louppes encore une fois je te tue...

Et à ces mots Joe monta sur son cheval

- Je reviendrai dans 3jours toi écoute regarde et fais parler

Citation :
lolita

[Dans l’après midi avant la disparition de Gorille quelques jours auparavant.]

Une jeune femme se dirigeait dans une ruelle sombre en regardant discrètement si elle n’avait pas été suivie.

La suivre qui pourrait bien la suivre dans ses ruelles .Personne n’osait s’y aventurer car cet endroit n’était pas très bien réputer .Ce n’était pas le seul on pouvait y trouver des marchands de tout genre des mendiants une ptit pièce, votre bon cœur .Il y avait aussi des femmes de mauvaises vie, des ivrognes .Tout ce qui faisait une ville .Elle se fît bousculer par un gamin en haillon.

Et toi fait attention un peu.

Désolé lo

Puff sale gosse

Elle se rendit à l’endroit indiquer .

Bonjour mon bel amour .Elle enroula ses bras autour de l’homme qui s’emblait détacher et ne lui prêtait a peine attention , l’embrassa.

Alors ma belle.

Mon Jo comme tu es beau, elle l’embrassa de nouveau.

C’est bon c’est bon là raconte !

Elle fît la moue .Il sera à la mairie ce soir on pourra agir.

Très bien on va se faire un max d’écus.J'préviens les autres.

Oui on va devenir riche hein mon beau Jo.

Citation :
rpice

Les recherches s'étendait a présent jusqu'aux alentours du village.
Les nouvelles n'étaient pas bonne. Il n'avait pas la moindre piste, pas un seul indice.
Rpice et quelques autres fouillaient toujours les bosquet se trouvant à quelques lieues du village, pas très loin de la frontière ...

Ils s'apprêtaient à rentrer quand Rpice remarqua un bout de tissu déchiré accroché a une branche a l'orée du bois, ainsi que des traces de chevaux se dirigeant à l'intérieur de la foret:


Heyyy regardez !!! On dirait un morceau des braies que portait gorille...


Ils pénétrèrent dans le bois et suivirent quelques instants les traces avant que l'obscurité croissante de crépuscule se fasse trop ressentir.
Ils n'étaient malheureusement pas muni de torches, cela faisait depuis ce matin qu'ils chevauchaient et puis les lieux n'étaient pas très sure la nuit.
Rpice ne pouvaient prendre le risque de faire blesser les villageois bien dévouer certes, mais loin d'être des soldats pour autant !
Ils rebroussèrent donc chemin et remirent la piste au lendemain, ils reprendraient les recherches dès l'aube.
Ils chevauchèrent un moment avant d'arriver au village.
Rpice que ne cessa d'essayer de comprendre comment un morceaux des braies de Gorille avait pu se retrouver là.

Il arriva aux portes de Saint-Aignan bien après le reste du groupe quand il aperçut une femme, sombrement vêtue, un peu à l'écart du village tapie dans le noir.
Cela lui sembla étrange, il s'approcha discrètement.
Il ne l'a connaissait pas, il ne l'avais jamais vue auparavant! Il pensa l'interpeler , puis se dit qu'un vu le nombre de brigand qu'il y avait en berry en ce moment.

Elle ne pouvait qu'être de mèche avec l'un d'autre eux voir même une guilde entière ou alors elle devait être perdue.
Il décida de l'observer et de tenter de comprendre ce qu'elle marmonnait avant de prendre une décision.
Il se tapit donc dans les fourrés attendant de voir ce qu'elle faisait là !


Dernière édition par asterie le Dim 19 Oct - 23:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chez-les-ambpare.forumchti.com
asterie
Dame du domaine
Dame du domaine
avatar

Féminin
Nombre de messages : 692
Emploi/loisirs : Médecin
Date d'inscription : 17/05/2008

MessageSujet: Re: [RP] la battue pour retrouver Gorille juillet 1456 (07/2008 retranscription du forum des RR)   Mar 2 Sep - 16:55

Citation :
lolita

[Le soir de la disparition de gorille]

Lolita attendait le retour de son Joe avec le Maire .Elle les entendit et se précipita vers eux.

Alors ça y es vous l’avez bravo mon Joe t’es plus formidable .Elle voulu l’étreindre .Mais il la repoussa.

pousse toi.

Oui pardon .Lorsqu’on enleva le sac de la Tête de l’homme qui gigotait,elle poussa un cri.

Ce....Ce...n'est pas le maire

A peine eu t’elle fini sa phrase qu’elle reçue une gifle de la pars de Joe .Elle se massa la joue .

Mais, mais ce n’est pas de ma faute si ce n’est pas le maire vous vous êtes trompé.

Au regard furieux de Joe Lolita se tue.

Oui, oui

Elle observa l’homme assis à terre qui la dévisageait. Elle recula comme si il l’avait touché.Elle l’avait reconnu ce n’était pas le maire certes ils se ressemblaient.

Mais le Maire était plus petit et n’avais pas de barbe .Pour l’avoir observé elle le s’avait mais elle n’osait en dire d’avantage de peur de recevoir une nouvelle gifle.


T'es qui mon brave seigneur?

L’homme ne répondit pas essayant de se détacher.

Relâcher moi bande de lâches, vauriens.Il va vous en couter.

Il regardait Lolita toujours avec cet air de dureté ,elle recula encore .Se cacha derrière une poutre.

Elle s’avait qui il était c’était le seigneur de Farges Allichamps, il s’appelait gorille .Elle l’avait rencontré sur la place du marché, elle lui avait tourné autour .Ne pouvant s’en empêcher lorsqu’elle voyait un bel homme. Dommage que ce ne soit pas l’autre.Elle aurait aimé s’amuser avec lui .Mais qu’à cela ne tienne. Joe lui demanda d’y retourner comme ci de rien était.


Citation :
**joe le brigand

joe était de fort mauvaise humeur, bon pour un brigand comme lui c'était normal, sa courtisane lui avait dis que c'était un grand seigneur mais cette fille pour l'instant était toujours dans le village, eux à changer de camps tout les jours la nuit, Le seigneur refusait de manger, mal lui en prit Joe devint furieux et chargeât un de ses hommes de le faire parler...

Mais le bougre, refusait toujours, il s'assit et contempla le feu, quand il senti deux bras se refermer autour de son cou, d'instinct Joe sorti sa dague mit sur le dos son adversaire couteau sous la gorge, quand il vit la courtisane...


- que fais tu la? Je t'ai dis de rester à saint Aignan et si on t'avais suivis.

Il détailla la jeune femme, il avait envie d'elle là, si il la prenait même en rapide elle ne dirait rien elle aimait trop ça...Mais avec leur otage il préféra se redresser aida la jeune femme, et lui en mis une.

- ne refait jamais ça catin, sinon la prochaine fois ce sont mes hommes qui te mangeront

La jeune femme recula de plusieurs pas

- mais...mais...j e venais juste te dire que demain ils feront une battue prés d'ici, pars loin avec le messire, tu ne vas pas le tuer

- FEMME, comment oses tu penser ça je ne tue jamais mes otages tu le sais, je tue mes adversaires, je tue ceux qui me trahisse mais JAMAIS un homme ligoté...Je le fias souffrir MAIS JAMAIS JE NE TUE QUELQU'UN SANS DÉFENSE, le fait que t'y est songé m'attriste il va falloir te faire pardonner ma jolie, et tu sais comment!!!

La jeune femme souriait, et s'apprêta à lui sautait au cou, quand elle lu dans dans ses yeux un désir de vengeance recula et préféra tourner les talons, dans son état, ça serait un acte barbare plus qu'un acte d'amour et elle n'en voulait pas et préféra s'incliner devant lui comme on s'incline devant son seigneur.

- Pardonne moi au mon maitre, demain je dirais au gens de Saint aignan que j'ai vue des brigands à l'opposer...


Joe tourna les talons et parti en direction du prisonnier...

- Mangez mon seigneur, car nous allons marcher ce soir...Et j'espère en apprendre plus sur vous...

l'homme refusa de manger, il regarda d'un air hautain Joe, il avait compris qu'on ne le tuerai pas,il devait saisir sa chance de s'échapper quand le brigand baisserai sa garde....

Citation :
Lolita

[Deux jours après la disparition de Gorille ]

Lolita était repartit au village comme lui avait demandé Joe demandé était un bien grand mot c’était plutôt un ordre.

Elle s’était promenée dans le village se renseignant par ci par là.


Vous s’avez pas il parait que le seigneur de Farges d’allichamps a disparu

Ah bon ben il est p’etes pas disparu pour tout le monde grands éclats de rires.

Puis elle se dirigea vers l’église à ça parlait beaucoup vers cette endroit.


Vous rendez vous compte plus de deux jours que nous n’avons vu le Seigneur Allichamps les élections sont passés et toujours pas là.

Oui c’est inquiétant il à du lui arrivé quelque chose de grave.


Oui

Elle se dirigea par la suite vers la place de la mairie et elle le vit le maire celui qui devait se trouver à la place de l’homme ligoté. Il demandait à la populace de l’aider à retrouver le disparu.

Elle sourit et pensa le retrouver ca va être difficile mon beau messire Joe et sa bande son trop bien organiser et puis on va le changer de place. Le regardant plus intensément dommage que l'on ce soit trompé mon beau messire soupira.

Elle se sentait observer par un homme c’était le lieutenant, elle l’avait également repérer mais que pouvait ‘il lui dire. Il ne devait la considérer comme une gueuse parmi les autres.

Gueuses oui comme les autres non. Elle avait se charme qui plaisait aux hommes et elle le s’avait et en jouait .Elle était très brune, grande avec une taille fine sans avoir besoin artifice pour l’avoir, des atouts à faire pâlir certaine bourgeoises emmailloté dans leur corset. On la traitait de catin ce qui était faux.

Certes elle n’était pas respectable comme on peut l’entendre non, elle aimait la vie, pourquoi ne pas en profiter .Elle avait su rapidement que si .Elle voulait sans sortir c’était avec ses atouts et non avec autres chose.

Elle avait également un très grands avantage elle s’avait un peu lire et écrire. Elle avait apprit en s’amusant avec la fille de riches nobles étant à son service lorsqu’elle n’avait que 12 ans c’était plus un jeu qu’autre chose pour la damoiselle mais pour elle cela avait été le destin.

Elle décida tampis c’était risquer mais étant donné qu’on allait transférer l’homme enlever. Elle s’approcha l’air de rien. Les mains sur les hanches s’adressa avec un grand sourire cajoleur au maire.


Messire et si comment vous dites messire Gorille voulait être retrouvé.

Elle regarda dans les yeux le maire fit jouer sa chevelure.

Il est peut être en bonne compagnie. Et vous messire n’avez-vous point besoin de compagnie.Avec un grand sourire elle s’approcha du maire.

Citation :
lolita

Lolita était revenu de sait Aignan pour donner les dernière nouvelles à propos de la disparition de Gorille.

Elle se dirigea directement vers Joe qui l’accueilli furieux.


Citation:[ que fais tu la? Je t'ai dis de rester à saint Aignan et si on t’avais suivis. ]

Et bien rassure toi personne ne ma suivi qui veut tu qui me suive et puis nous partons vers la Touraine ce soir non ?Et puis tu ne va pas le tuer .

A peine eu t’elle terminer sa phrase qu’elle reçue une fois de plus une gifle magistrale.Son regard se porta sur l’homme assis à terre.

Espèce de lâche frapper une femme avez vous si peu d’honneur, oui l’honneur .Je me pose la question enlever un homme pourquoi ! Pour de l’argent vous n’êtes qu’un ramassis de .... Gare à vous si l’on me retrouve c’est la corde qui vous attends.

Lolita regardait l’homme assis ne pouvait détacher son regard .Etait ‘il sincère ou alors disait ‘il cela pour l’encourager à l’aider.

Les hommes elle s’en méfiait elle s’avait ce qu’il voulait soit, elle leurs donnaient soit elle refusait mais c’était toujours son choix.

Mais là elle ne s’avait plus elle n’était pas une meurtrière .Elle avait déjà volé indirectement certes . Elle appâtait les bourgeois et un complice se faisait de détrousser le pauvre bougre qui aurait été distrait par ses charmes.

Dés pensées contradictoires se mêlait en elle pensa.


Non j’aime Joe et je ne vais pas le trahir .

Elle lui dit qu’elle retournerait et irais voir le Lieutenant en lui disant qu’elle avait entendu certain projet d’enlèvement.

[De retour au village]

Elle arriva sur la place du village se mêlant à la foule Elle aperçue une femme on la disait la femme de Gorille c’était une belle femme avec fière allure elle l’observa et pensa.

Puff encore une bourgeoise qui ne pense qu’a elle bien fait pour toi tu t’inquiète et bien tant pis.

Puis se dirigea vers le lieutenant. Elle aperçue également le maire se dirigea vers lui.

Bonjour mon beau messire des nouvelles de votre adjoint avec un grand sourire.

Elle se retourna ensuite vers le lieutenant. J’ai entendu parler que le messire que vous cherchez aurait été vu en direction de Châteauroux.[/i]

Citation :
**joe le brigand

QUELQUES MINUTES AVANT LA MORT DE GORILLE

Joe était d'humeur morose, ca faisait quelques jours, qu'il était à cran depuis son altercation, avec la catin, il fulminait,il avait failli la tuer, mais la garce était partie en courant, se défilant sentant la colère poindre.

Cette bonne à rien ne lui avait toujours pas dis qui était le seigneur, ce dernier refusé de manger, bizarrement il paraissait serein, la veille ils avaient entendu une troupe de mi soldat, mi civil, à la recherche d'eux, un prénom avait été échappé, et Joe pu voir dans le regarde de l'homme qu'il reconnaissait les voix, voix de gens qui devait l'aimer pour le chercher

Joe regarda le seigneur...


- Mon seigneur vous ne voulez toujours pas parler, je ne vous tuerez je vous rassure, j'aime à pensée que j'ai de nombreux défaut, mais pas celui là...Je tue que si on me plante un couteau dans le dos

-Messire, joe surpris que le seigneur l'appelle Messire le regarda dans les yeux, pourquoi cette vie? vous auriez pu être ce que vous voulez

Joe n'en croyait pas ses oreilles au lieu de le supplier de le détacher, le seigneur lui demandait pourquoi, il était de venue brigand

- Pourquoi, vous faites quoi vous Messire, Moi j'ai eu tout ce que vous avez, j'ai tout perdu, à cause de gens comme vous, on a brulé ma chaumière avec ma femme dedans, donc depuis je me venge, je préfère détruire des vie plutôt que de tuer

- je vous comprends, Moi j'ai une femme que j'aime plus que tout, et deux enfants, une petite fille Brianna, et Maxence mon fils de quelques semaines...Pourquoi je vous raconte ça, car Messire je ne vous supplierai pas de me laisser partir, car c'est pas mon genre, je ne vous dirais pas mon titre, car je les protège, et le ferait jusqu'à la fin du monde

Joe regarda l'homme

- vous savez je suis à la tête de ses barbares, il n'y a pas d'autre mot, moi j'ai de l'honneur pour ce que je suis, on va avancer, rentrer plus dans la foret j'ai entendu vos amis vous chercher, ils sont pas loin...

quand le seigneur entendit que ses amis le cherchait, il eu un sourire au lèvres, mais quand Joe lui dis on va avancer, gorille se dis qu'ils ne reverrai jamais plus ses amis, sa femme, ses enfants, sa vie....Puis se demanda pourquoi tant d'idée saugrenue lui traversée l'esprit,et s'enleva son médaillon offert par sa femme et le posa à terre, comme pour dire à ses amis, je suis là....

Les hommes s'attroupèrent autour de Joe, il leur disait, qu'il fallait encore bouger et rentrer en tourraine, car la bas, les hommes de saint aignan ne pourrait rien y faire. un des hommes demanda pour la catin, joe lui répondit qu'elle avait cas être la au lieu de draguer, les jeunes hommes de saint aignan, toute façon il était lassé d'elle, et une de plus qu'il laissait derrière lui

- On y vas tout le monde à cheval, et le messire attachez le fortement, j'ai peur qu'il tente de s'échapper

A ses mots, Joe éperonna son cheval et parti direction la tourraine en suivant le cher

Citation :
sandrine28

le lendemain sandrine reprit la battue avec tous ses amis dans le bois où ils avaient retrouvé un morceau des braies de gorille.
asterie avait confimé en taverne que ca lui appartenait et elle était décidée à le retrouver.


en cherchant un peu partout elle remarque une toute petite clairière avec l'herbe foulée par sûrement plusieurs personnes. elle décide d'aller voir s'il n'y aurai pas des trâces de gorille à cet endroit.

elle fait le tour de la petite clairière quand elle voit quelque chose briller sur le sol. elle s'approche.


un médaillon. rpiceeeeeeeeeee j'ai trouvé quelque chose viens par ici

elle reprend sa respiration et cria plus fort pour que le lieutenant l'entende

RPICEEEEEEEEEEEEEEEEEE

Citation :
lolita

Lolita repartit à l’endroit ou était le seigneur.

Pourquoi n’avait ‘elle rien dit à Joe à propos de l’identité de l’homme attaché.
Cela aurait ‘il changer quelque chose elle ne s’avait pas quelque chose l’avait poussé à ….
Elle chassa ses pensées et se concentra sur l’endroit ou avait été déplacé le prisonnier .Après quelque temps ,elle se rendit compte qu’on la suivait une sensation étrange .


Elle s’arrêta net et regarda autour d’elle .Et si c’était le lieutenant ,il la dévisageait un peu trop intensément.Bon il est vrai qu'elle l’avait aussi un peu aguicher mais avait ressentit quelque chose de bizarre .Une sensation qui la mettait en garde en lui disant de faire attention et de ce méfier de ce lieutenant .

Elle prit donc un autre chemin, un détour au cas où.
Arrivé à la cabane rien personne Joe était partit sans elle.


Comment a-t-il pu me faire ça !!! Elle prit un objet et le jeta à travers la cabane.Espèce de ………

Elle se mit à pleurer

Pourvu que le seigneur n’est pas parler.


.Elle resta un moment là à ne s’avoir que faire, un de plus qui l’avait trahi.
Elle ne voulait pas le croire et si, il avait menti qu’il voulait vraiment tuer le Seigneur .Elle connaissait Joe il avait une haine contre les gens riches.
Elle s’interrompit dans sa rêverie en entendant du bruit .Elle fila se cacher .Elle aperçue une femme.
Mince qu’es que je vais faire maintenant oh non .Elle se cacha du mieux qu’elle pouvait. Il fallait qu’elle trouve une explication si on la trouvait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chez-les-ambpare.forumchti.com
asterie
Dame du domaine
Dame du domaine
avatar

Féminin
Nombre de messages : 692
Emploi/loisirs : Médecin
Date d'inscription : 17/05/2008

MessageSujet: Re: [RP] la battue pour retrouver Gorille juillet 1456 (07/2008 retranscription du forum des RR)   Mar 2 Sep - 16:55

Citation :
**joe le brigand

Joe leur fit de s'arrêter, ils avaient tous chevauchés de nuit et de jour, tous les hommes montraient des signes de faiblesse...

Joe demanda à ses hommes de descendre le seigneur, puis il inspecta les alentour, il avais fait effacé leur trace, et comme à chaque fois, personne ne les trouverai, quand à ce moment il entendis un chahut effroyable, il se retourna en sursaut

A l'autre bout il vit un de ses hommes s'en prendre au seigneur, puis il commença a courir pur protéger ce seigneur, il se dis qu'il n'aimais pas ça


arrêtez il est attaché bande d'incapable

A ses mots le seigneur en profita pour s'enfuir, un des hommes de Joe sorti sa fronde et lança une pierre en direction de l'otage....

Un grand silence ce fit, Joe au ralenti vit le messire s'affaler la tête dans le cher, et le pire c'est que le courant était fort et le messire disparu dans cet eau rapide....

De colère Joe sorti son épée et transperça son sbire....


- voilà ce que je fais au lâche, qui en veux une, l'homme qui vient de mourir, avait femme et enfant, j'espère que vous aurez une prière pour eux.

et sur ses mot Joe monta a cheval et parti a toute allure le cœur gros comme si il avais perdu un frère, pourtant ils ne se connaissaient pas, mais pour une fois un homme l'avait traité en égal et ca l'avais touché au fond de lui, il commençait a éprouvé du respect, la vie n'est pas juste, mais sa femme et ses enfants saurait juste qu'il sais noyé, et c'était pas plus mal, comme l'avait souhaiter le messire, il savait que sa famille était en sécurité, et si c'était l'inverse joe aurait fais la même chose

Citation :
ayla83

[quelques jours plus tard]

Ayla faisait sa ronde avec les maréchaux, tout est redevenu calme, ayla entendait au loin les oiseaux piailler, elle souriait porter de temps en temps sa main sur son ventre énorme, un maréchaux lui posa une question, elle éluda en faisant un signe de la main, il lui redemanda la même chose, la jeune femme l'esprit ailleurs se retrouva face à la réalité

- oui que se passe t'il mon brave

- chef regardez, la bas l'attroupement des animaux

- Vas voir mon ami, et vient me le dire

l'homme parti et elle le vit blêmir

- heu..heu chef retournez a Sa dans vote état, moi je vias chercher le lieutenant

- M'enfin pourquoi qu'il y a t'il la bas mon brave

L'homme baissa les yeux, et les releva et vit sur le visage de Ayla qu'elle avait compris, c'était gorille, son coeur se mit à battre très vite, elle senti ses jambes mollir, elle eu les larmes qui montèrent aux yeux, et ne puis retenir longtemps ses larmes
- Ça va chef

un autre homme pris la futur maman et la ramenèrent chez elle

- allez chercher Rpice, ou qui vous voulez mais pas un mot a Dame Astèrie, on attends d'être sur

la jeune femme se libéra des bras de ses hommes et s'approcha, elle tomba à genoux devant le corps sans vie de gorille

- Allez chercher Rpice, dites lui que le corps de gorille a échoué sur le rivage de la rivière, et qu'il faudrait des hommes pour le transporter a SA ou ren le maire, ramenez moi n'importe qui avec des hommes...

Ayla craqua et se mit a pleurer à chaude larmes, et senti quelqu'un la redresser et l'entrainer loin de gorille...


Citation :
**joe le brigand

Joe voulu savoir ce qui était arrivé au seigneur, et décida de se changer et de prendre l'apparence, d'un villageois du Berry....

Il se baladait sur son cheval, cheval qui avait "emprunté" à un de ses hommes, et commença à prendre la direction de SA, et aussi retrouvé sa courtisane, il avait envie de la voir juste pour s'assurer, il ne savait trop quoi, quand il entendit les pleures d'une femme, il fit aller son cheval dans la direction des pleures, et vit 4 ou 5 hommes entourant une dame, couchée sur le corps, et là il compris, le seigneur était mort en tombant dans la rivière le courant devait être trop fort, il s'approcha pris l'air naturelle


- Ola, avez vous besoin d'aide

- Messire vous tombez bien, on a retrouvé le corps d'un ami disparut depuis 15 jours et la dame que vous voyez et enceinte

- Emmenez le corps de votre ami, moi j'emmène la dame elle n'a pas l'air d'être bien


Il prit la jeune femme et la fit monter sur son cheval, la femme avait le visage ravagée de larme, il essaya de lui sourire


- allez dame ça va aller, je vous emmené ou?


- Emmenez moi chez sa femme au dispensaire, s'il vous plait


- pas de soucis ma brave dame je vous y emmène
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chez-les-ambpare.forumchti.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP] la battue pour retrouver Gorille juillet 1456 (07/2008 retranscription du forum des RR)   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] la battue pour retrouver Gorille juillet 1456 (07/2008 retranscription du forum des RR)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mise à jour prochaine Clash of Clans pour juin ou juillet 2015 ?
» Liste des match pour le 30 juillet
» [Hors-Sujet] les pétards (14 juillet)
» Natorn - Le 29 juillet 1456 - C - TOP (Loi martiale)
» Euskal Turnover - Ustaritz Tour (64) 23 et 24 juillet 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Baronnie Châteauneuf-sur-Cher :: Comble - Grenier :: Comble-
Sauter vers: