Baronnie Châteauneuf-sur-Cher

Jeux de rôle famille Ambpare suite du jeux des royaumes renaissants
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [RP] Racket entre châteauroux et Saint Aignan (retranscription forum RR)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
asterie
Dame du domaine
Dame du domaine
avatar

Féminin
Nombre de messages : 702
Emploi/loisirs : Médecin
Date d'inscription : 17/05/2008

MessageSujet: [RP] Racket entre châteauroux et Saint Aignan (retranscription forum RR)   Mar 2 Sep - 15:18

Citation :
Escalibur
2

Un mois, un long mois que la Baronne de Saint-Christophe en Bazelles avait quitté Saint-Aignan. A la base elle n'était censée ne partir qu'une petite semaine à Sancerre pour participer au tournoi de ramponneau, finalement elle avait fini par passer une semaine à Bourges pour tenir une promesse faite à un ami puis était ensuite partie avec lui en direction de Châteauroux pour une nouvelle semaine.

Ce dimanche soir là, elle se décida à repartir en direction de son village natal. Ce n'était pas tellement qu'il lui manquait mais plutôt qu'elle commençait à être à sec financièrement à force de suivre des cours à l'université. Elle ordonna donc sèchement à son cocher de préparer la calèche pour qu'ils partent à la tombée de la nuit. Le brave homme s'était empressé de lui dire qu'il n'était point prudent pour une jeune femme de sa condition de se promener en calèche si tard sur des routes désertes. Elle n'en avait eu cure et s'était entêtée. Et, plus par obligation que par conviction, le cocher s'était exécuter et avait fait en sorte que la voiture soit prête à l'heure dite.

Au bout de quelques lieues, la voiture pencha vers la droite puis s'arrêta. Escalibur s'inquiéta de savoir ce qu'il se passait. Le cocher lui dit d'une voix étrange qu'une des roues s'était brisée. La jeune femme devrait donc prendre son mal en patience. Elle ouvrit donc la porte pour sortir de la voiture.

Ceci est un rp totalement ouvert, faites-vous plaisir

Citation :

Le brigand de l'ombre

Perché sur un arbre, la fatigue commençait à le faire plonger vers un profond sommeil….Quand soudain…..le bruit d’un carrosse le fit sursauter…enfin…. une proie arrivait…

Le jeune brigand retint sa respiration…il allait sous peu faire sa troisième victime en Berry….Ultime victime avant d’être trop recherché par la maréchaussée, et de devoir partir vers une autre province….

À mesure que le carrosse approchait, le cœur du brigand battais…Il semblait fort chargé, le jeune homme afficha un sourire satisfait, il y aurait sûrement beaucoup de choses à délester…

Regardant le sol, prêt à bondir sur le cocher, attendait…cela ne devait pas se faire ni trop tôt, ni trop tard, afin de ne pas se vautrer lamentablement sur la route…

La tête du cocher allait passer sous le brigand, c’était le moment…il tomba lourdement sur lui, et l’éjecta du carrosse, puis pris fermement les rênes et immobilisa l’attelage.

Les chevaux immobilisés, l’homme pouvait enfin commencer son œuvre.. il bondit à terre, se précipita violement dans la voiture…c’était une femme….elle ne semblait pas avoir eut le temps de réaliser ce qu’il lui arrivait….Ni une ni deux, sans aucune hésitation, le brigand lui assena un violent coup sur la tête…

Vite, prendre ses bijoux, sa bourse, récupérer celle du cocher, et disparaître, vite disparaître avant que le bruit n’attire quelqu’un….L’homme fit son office et disparut rapidement dans la nuit, vers son refuge situé dans la forêt de Saint Aignan.


Citation :
Escalibur2

La main de la jeune était tout juste à cinq centimètres de la porte quant à sa grande surprise celle-ci s'ouvrit. Elle leva les yeux pour tenter de comprendre ce qu'il se passait car c'était bien la première fois qu'elle n'avait pas à ouvrir la porte de sa calèche. Jamais par le passé son cocher n'avait eu l'idée de le faire. Et ce n'était pas faute de lui répéter, mais l'homme ne semblait pas l'entendre de cette oreille et continuait à laisser la Baronne ouvrir seule la porte de sa voiture.

L'ouverture impromptue de la porte et la vision furtive d'un homme qui n'était pas son cocher furent les deux dernières choses que vit Escalibur avant le trou noir car la Dame Blanche perdit connaissance sous le coup asséné par le brigand.

Au milieu de la nuit, un attelage aux couleurs de la Baronnie de Saint Christophe en Bazelles était donc comme à l'abandon sur une route Berrichonne non loin de Saint-Aignan. Le cocher gisait au sol à quelques mètres de la voiture. Le pauvre homme était comme brisé. La porte encore entrouverte de la calèche laissait entrevoir la Baronne, inconsciente et visiblement blessée à la tête au vue de la trace de sang naissante sur sa longue chevelure blonde.


Citation :
Asterie

Asterie était passé tôt au dispensaire pour prendre des nouvelles de ses patientes Vrocqu et de Jordan tout allait bien.
Elle décida donc de laisser le dispensaire le temps de son absence à Doria.
Elle prit sa sacoche et partit faire ses visites .Certaine de ses patientes étaient sur le point d’accoucher.
Elle avait été critiqué par ses confrères médecins .D’après eux elle perdait son temps et faisait mauvaise réputation à son ordre.

Le médecin ne se déplace pas on se déplace pour lui chère maître. Et je vous rappelle que vous n’êtes point thésé.

Elle avait toujours à l’esprit se petit sourire narquois de ce vieux médecin tout rabougris plus sournois qu’efficace mais bon.

Elle était tenue par une promesse aux personnes qu’elle avait aimées. Soigner sans distinction, s’il le faut se déplacer dans la limite de ses disponibilités bien entendu et pour des cas particulier.

Le jour ou elle avait réussi sa maîtrise de médecine et reçue la biretta de la pars du chancelier et l’autorisation de porter la capa par ses Maîtres en médecine. Elle avait réitérer cette promesse.

Elle était donc en route en compagnie de Linette pour ce rendre chez la marie la boiteuse son petit dernier n’allait pas très bien et elle n’ont plus. Elle se remettait difficilement de son 9 ème accouchements.

Elle aperçue de loin une voiture avec un blason sur le bas cotés aux couleurs de…
Elle avait du mal à voir ce qui était étrange c’était la portière ouverte et personnes aux alentours.
Elle stoppa sa monture attendit Linette qui était à quelques mètres d’elle sur mulet, un mulet un peux têtu parfois mais bien pratique.


Linette vois tu la voiture en face de nous ?


Oui Dame Asterie je la vois qui a t’il ?

Ne trouve tu pas étrange qu’une voiture de cette valeur soit sur le coté la porte ouverte et personnes aux alentours ?

Oui en effet Dame Asterie vous pensez que c’est des brigands qui….

Par Aristote j’espère bien que non !! Mais en effet c’est bien étrange, il a été signalé des actes de brigandages.


Asterie était curieuse de nature et voulait se rendre compte au cas où on aurait besoin d’aide.

Non Dame Asterie n’y aller pas c’est dangereux.

Oui je sais mais si et je voudrais bien s’avoir à qui sont ses armoirerie.

Dame Asteriiiiiie nonnnnn n’y allez pas.Oh Dame Asterie c'est dangeureux .

Asterie avait un pressentiment fait comme tu veux Linette mais arrête de geindre comme une truie ! soit tu viens soit tu reste à l’écart mais je ne veux plus t’entendre !!

En s’approchant Asterie pu reconnaître les armoirie de la Baronnie de Saint Christophe en Bazelles.

Escalibur c’est ... par Aristote non ! Elle se dépêcha.

Arriver devant la voiture Asterie appela Escalibur! Esca par Aristote!!

Elle venait de voir allonger dans la voiture la baronne de Saint Christophe en Bazelles manifestement blessé à la tête et inanimé.

Escalibur, Escalibur tu m’entends ?c’est Asterie tu peux me répondre, que c’est t’il passer ?

Asterie appela Linette qui était rester aussi éloigner que possible et bien quel courage !!.

Citation :
Escalibur2

Du fond de la brume dans lequel son esprit se trouvait, Escalibur perçut une voix familière :

Citation :
Escalibur, Escalibur tu m’entends ?c’est Asterie tu peux me répondre, que c’est t’il passer ?

Le son de cette voix la poussa à tenter de rouvrir les yeux. Et, ce qui était pour le commun des mortels un geste totalement naturel sembla être pour elle à ce moment-là un effort surhumain. Elle dû même s'y reprendre à plusieurs reprises.

L'observateur averti verrait sans doute ses paupières bouger mais ne pas s'ouvrir intégralement. C'est à la quatrième tentative que la Baronne parvint à voir la lumière du jour, lumière brouillée et masquée par une masse couleur pêche au-dessus de ses yeux. Elle mit quelques minutes à percevoir qu'il s'agissait d'un visage humain, certainement celui d'une femme dont les traits lui semblaient extrêmement familiers. Mais entre le brouillard de sa vue et le tournoiement de sa tête elle avait du mal à reconnaître la personne, quand dans un élan de lucidité, quelques mots sortirent de sa bouche :


Maman ? Maman ? C'est toi ?

A cet instant précis la jeune femme semblait extrêmement émue et se redressa brusquement pour tenter d'embrasser celle qu'elle prenait pour sa mère, disparue 20 ans auparavant. La tête lui tourna encore plus vite et elle se sentit repartir en arrière.

Citation :
linette__0

Linette ne s’avait pas quoi faire y aller ou pas elle regardait partout autour d’elle .

Linette tu viens oui ou non !!

Hum et bien oh ce n’est pas vrai moi j’ai peur .

J’arrive Dame Asterie

Citation :
Asterie

Asterie était penché sur Escalibur elle la vit ouvrir doucement les yeux soupira de soulagement. Elle lui sourit .

Tu m’entends ?

Elle se pencha légèrement plus pour entendre ce que voulait dire la Baronne elle comprit Maman ? Maman ? C'est toi ? .

Non je

Elle nu pas le temps de finir sa phrase qu’elle se retrouva dans les bras d’Escalibur et cru entendre oh maman, maman c’est toi tu es revenue ?

Asterie repoussa doucement Escalibur, elle voulu lui expliquer que non elle n‘était pas sa mère .Elle n’était plus toute jeune mais quand même.Esca... la baronne venait de s’évanouir.

Je suis la Dame Asterie oh oh dame escalibur par Aristote des brigands il y a des brigands je vous l’ai dit des brigands.Elle partit et se mit à hurler ahhhhhhhhhh et revient en courant il ,il

Calme toi linette qui a-t-il?

il ,il

Quoi !!

Il y a un homme il est tout plein de sang.

Surveille Dame Escalibur, je vais voir maintient lui la tête.

Asterie regarda Linette

Oui, oui

Asterie soupira et bien je suis vraiment gâté moi.

Elle se rendit auprès de l’homme allongé à terre elle le reconnu c’était Hector le cocher de la Baronne.


Hector, Hector vous m’entendez répondez moi .Pas de réponse elle chercha un signe de vie .Ouf il est en vie elle le traina hors de la route pour éviter qu’il ne se fasse écraser .Faudrait pas exagérer.

Linette tu vas aller chercher de l’aide.

Moi !!

Oui toi tu vois quelqu’un d’autre autour de toi ?


Non mais si .

Il n’y a pas de mais !!Je t’ai demandé d’aller chercher de l’aide tu y vas .Tu ne veux pas que je transporter dame Escalibur sur mon dos.

Non mais les brigands.

Oh ceux là à cotés de moi ça sera rien si tu n’y va pas immédiatement.


Dernière édition par asterie le Ven 24 Oct - 15:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chez-les-ambpare.forumchti.com
asterie
Dame du domaine
Dame du domaine
avatar

Féminin
Nombre de messages : 702
Emploi/loisirs : Médecin
Date d'inscription : 17/05/2008

MessageSujet: Re: [RP] Racket entre châteauroux et Saint Aignan (retranscription forum RR)   Mar 2 Sep - 16:10

Citation :
linette__0

Linette n’était pas rassurer et si les brigands revenaient .Elle s’approcha de Dame Asterie en voyant Dame Escalibur elle s’affola. Elle voulu partir ou elle ne le s’avait pas elle-même lorsqu’elle aperçue un homme recouvert de sang. Là s'en était trop elle se mit à hurler.

Dame Asterie restait là comme ci de rien était mais comment faisait elle
?

Au regard d’Asterie Linette s’exécuta .Elle tremblait ce qu’elle pouvait mais ne pouvait faire autrement .Elle écouta et resta près de Dame Escalibur tout en regardant de tout les cotés.

Citation :
Linette tu vas aller chercher de l’aide.

Pensa aller chercher de l’aide facile à dire mais avec les brigands qui rodaient non je ne peux pas je ne peux pas. Elle sursauta à la réponse d’Asterie.

Citation :
Il n’y a pas de mais !!Je t’ai demandé d’aller chercher de l’aide tu y vas .Tu ne veux pas que je transporter dame Escalibur sur mon dos.

Je vais y aller oui elle se leva tremblante.

Et ne traine pas en route.

Oui .

Citation :
Asterie

En attendant linette Asterie s’occupa de la Baronne elle prit sa sacoche l’ouvrit elle commença par nettoyer la plaie à la tête il y avait une entaille d’un pouce approximativement.

Elle posa un linge et un bandage juste pour arrêter le saignement puis elle y mettra des points un peux plus tard .Elle examina rapidement la baronne pas d’autres plaie apparente .Elle l’installa le plus confortablement possible. Tout en lui parlant mais il n’y avait aucune réaction la Baronne était toujours inanimé.

Asterie se dirigea vers Hector lui aussi semblait inanimé la jambe déformé une fracture de la jambe apparemment quelque contusions .


Hector, Hector tu m’entends ? Elle le pinça pour avoir une réaction.

Hum

Hector tu m’entends ?

Hum,je il essaya de bouger mais un gémissement de douleur se fît entendre ont a

Oui je sais vous avez été attaqué par des brigands c’est cela ?.

Non, oui, je…

Oui ou non ne parler pas trop tu as une fracture à la jambe, je vais te l’immobiliser en attendant les secours. Tu as mal autre part.

Ma tête la baronne, la Baronne il faut, il essaya de se relever un cri de douleur cette fois ce fît entendre aiiie.

Reste tranquille.Ta Baronne est évanouie Linette est partie chercher du secours reste tranquille.

Ma têteeeee.

Asterie prit deux morceaux de bois puis déchira plusieurs morceaux de tissus et fabriqua une attelle.Puis trouva dans sa sacoche un flacon d’eau de vie en mit sur les tempes d’Hector.

Je retourne voir ta Baronne reste tranquille.

Citation :
Escalibur2

Une intense brûlure puis des picotements se firent sentir sur le sommet du crâne de la jeune femme, ce qui la poussa à faire un nouvel effort surhumain pour ouvrir de nouveau les yeux. Elle y parvint un peu plus facilement que la première fois. Ses yeux, à la fois perturbés par les premières lueurs du jour et par le choc reçu, ne renvoyaient à son cerveau qu'une image floue et mouvante. La jeune femme avait le sentiment d'être dans un brouillard épais où tout tournait autour d'elle.

Au bout de quelques minutes, elle commença à reprendre ses esprits et réalisa que quelques minutes auparavant elle avait vu sa mère. La pauvre femme était morte de chagrin 22 ans auparavant, c'était donc impossible de la voir ici. Cependant, chose étrange, Escalibur vit se dessiner une silhouette féminine à quelques mètres d'elle, même carrure, même couleur de cheveux... Elle crut d'abord à une hallucination avant d'entendre la voix de la femme. Cette voix, pourtant familière et amicale, elle ne put la replacer. Mais elle était sûre d'une chose : ce n'était pas celle de sa mère qui était plus aigue et moins chantante.

Plusieurs questions brûlaient les lèvres de la Baronne qui ne savait pas où elle était ni ne comprenait ce qu'il lui était arrivé. Ne sachant pas comment s'adresser à la femme, elle hésita un long moment avant de se lancer d'une voix faible et quasi inaudible :

Dame ? Dame ?

Citation :
linette__0

Linette était repartit sans une certaine inquiétude parla toute seule.

Ben si y a des brigands je fais quoi moi hein vais me faire attaqué..

Elle se retourna et vit sa maitresse. Elle prit donc mulet .

Allez mulet il faut aller chercher du secours. J’espère que j’ vais pas rencontrer des brigands ,oh oh. Elle se mit à pleurnicher.

Allez mulet va plus vite snif snif, snif

Elle s’essuya le nez .Oh noonnnnn j’ai entendu queque chose vite mulet vite et elle continua à pleurnicher.

[Sur la route en direction de Saint Aignan]

Elle était presque arrivée près d’un hameau qu’elle reconnu Jeantin un journalier qu’elle connaissait bien.

Jeantin ,Jeantin

Eh,eh la Linette alors qu’es ben donc qui t’y arrive ?

C’est ma Maitresse les brigands.


Quoi les brigands la Linette ! Ta maitresse, elle a été attaqué. Il regarda Linette , elle avait les yeux rouge.

Non pas elle mais .

J’y comprends rien ,ta maitresse ,elle c’est fait attaqué ? et toi pourquoi t’y pleure ?

Ben ! Les brigands ! Ils ont attaqués la Baronne Escalibur de Saint Christophe .

Et ta maitresse , elle fait quoi là dedans ? .

Ben, elle est avec elle et je viens chercher du secours.

T’y pouvais pas le dire de suite. Allez on y va attend , je vois le gros Dédé, il va venir nous aider.


Ben ben je...

Il partit en courant chercher le gros Dédé et revint avec lui.

Alors c’est qui sont ?

Làs bas, elle désigna du doigt.

Où là bas emmène-nous.

Hein moi !!!

Ben oui toi t’y vois quequ’un d’autre toi !!

Ben les brigands !!

Y sont partis les brigands bon tu nous y amène, j’y ai pas que ça à y faire moi.

Ben moi non plus mais sauver une Baronne moi je veux bien perdre un peu de temps.Il se mit à rire.

Citation :
Asterie

Asterie attendait Linette assise près d’Escalibur elle demandait ce que pouvait faire Linette .Il est vrai qu’elle n’était pas partie depuis longtemps, mais elle avait l’impression que le temps passait à une lenteur désespérante.Lorsqu’elle sentit la baronne bouger et murmurer quelque chose qu’elle ne compris pas sur l’instant elle se pencha.

Escalibur tu m’entends ?

Escalibur c’est Asterie tu ne me reconnais pas, pensa c’est déjà ça elle ne m’appelle plus maman.

Tu as été attaqué tu t’en souviens ?, tu as mal quelque pars ?

Ast non qui êtes vous ?

Comment ça qui je suis ? Tu ne me reconnais pas astérie, la femme de Gorille
Cela fait un moment qu’on se connaît je suis médecin, sage femme. La dernière fois qu’on c’est vu c’est à l’université on s’y voit souvent d’ailleurs dans les couloirs.


Non, non je

Ne me dit pas que tu ne te souviens de rien ? dit moi comment tu t’appelle ?

Citation :
Asterie

Asterie attendait auprès d’Escalibur se demandait ce que pouvait bien faire Linette.
Elle se leva pour se dégourdir les jambes et prendre des nouvelles d’Hector qui était un peu mieux.
Lorsqu’elle aperçue Linette et deux hommes qui l’accompagnait.


Ah enfin ! De l’aide.Escalibur, tu m’entends réveille toi il y les secours qui arrive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chez-les-ambpare.forumchti.com
 
[RP] Racket entre châteauroux et Saint Aignan (retranscription forum RR)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Forum château
» [RP] La Fronde de janvier de l'an de Pâques 1454
» Dreadball : entre SpeedBall et Blood bowl
» Saint-Aignan : Registre des Baptêmes
» La guerre du Chaco (1932-1935)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Baronnie Châteauneuf-sur-Cher :: Comble - Grenier :: Comble-
Sauter vers: